Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ginette
ginette
Niveau 1

prof débutant : remise en question  Empty prof débutant : remise en question

par ginette Ven 7 Mai 2021 - 22:33
Salut à tous,

j'arrive au terme de ma toute première année d'enseignement, et l'heure est à la remise en question.

J'ai un parcours universitaire honorable, un master recherche avec mention très bien. Mais pour la première fois, je doute de mes capacités dans ma discipline et de mes capacités à l'enseigner. J'ai souvent l'impression de ne pas faire assez bien. Il y a un fossé entre l'image que j'ai de son enseignement, et la réalité...

Avez-vous aussi ressenti cela à vos débuts, ou au cours de votre carrière?
Ha@_x
Ha@_x
Expert

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Ha@_x Ven 7 Mai 2021 - 22:42
ginette a écrit:J'ai souvent l'impression de ne pas faire assez bien.

Moi j'ai souvent l'impression de faire de la merdre 15 fois par jour.

Spoiler:

Alors : fleurs et surtout santeverre

Spoiler:

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par doubledecker Ven 7 Mai 2021 - 22:43
Tu débutes, tu fais face au principe de réalité, tu te poses des questions sur ta manière de faire.
Je ne vois là rien que de très normal. Avec l’expérience tu verras ce que tu gardes, ce que tu dois adapter.
Je trouves ça très sain de se questionner finalement !

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Ahenobarbus Ven 7 Mai 2021 - 22:44
Un bon enseignant doutera TOUJOURS selon moi. Ça permet de rester humble et vigilant.
ginette
ginette
Niveau 1

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par ginette Ven 7 Mai 2021 - 23:06
donc se sentir nul et épuisé, c'est normal?
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Ahenobarbus Ven 7 Mai 2021 - 23:07
ginette a écrit:donc se sentir nul et épuisé, c'est normal?

Oui. Il faut donc prendre de la distance! Au maximum.
Ha@_x
Ha@_x
Expert

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Ha@_x Ven 7 Mai 2021 - 23:09
ginette a écrit:donc se sentir nul et épuisé, c'est normal?

Complètement !

Et puis si ton année de T1 c'est 2020-2021, je puis me permettre de te dire que c'est l'une des pires années de nos vies de profs'

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
ginette
ginette
Niveau 1

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par ginette Ven 7 Mai 2021 - 23:15
Ha@_x a écrit:
ginette a écrit:donc se sentir nul et épuisé, c'est normal?

Complètement !

Et puis si ton année de T1 c'est 2020-2021, je puis me permettre de te dire que c'est l'une des pires années de nos vies de profs'

Oui, l'année est particulièrement compliquée.
Je suis contractuelle, je préférais expérimenter le métier avant de préparer un concours.
Ha@_x
Ha@_x
Expert

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Ha@_x Ven 7 Mai 2021 - 23:28
Une première année avec masques + épidémie + incertitudes permanentes ce n'est pas terrible comme première expérience d'enseignement.
Pour beaucoup de titulaires chevronnés, ce fut une année catastrophique (presque pire que celle d'avant, mais c'est un avis personnel).
Si tu aimes enseigner, c'est la question principale, autant s'accrocher.
Courage !

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
ginette
ginette
Niveau 1

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par ginette Ven 7 Mai 2021 - 23:41
Ha@_x a écrit:Une première année avec masques + épidémie + incertitudes permanentes ce n'est pas terrible comme première expérience d'enseignement.
Pour beaucoup de titulaires chevronnés, ce fut une année catastrophique (presque pire que celle d'avant, mais c'est un avis personnel).
Si tu aimes enseigner, c'est la question principale, autant s'accrocher.
Courage !

Certains jours, j'aime enseigner. Et d'autres, je suis complétement découragée.
Panta Rhei
Panta Rhei
Érudit

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Panta Rhei Sam 8 Mai 2021 - 0:39
25 ans après et il m’arrive  -toujours- de faire de la bonne grosse ***** en cours. Nous sommes une petite équipe soudée. Et nous rions de ces séances à **** .

Ce n’est pas de notre faute. Nous, on arrive avec tout pré-paré. Mais eux viennent les mains dans les poches sans même souvent se souvenir de ce que nous avons fait la séance précédente!!

Que tu sois stagiaire. T1 ou T25, ce sera toujours de ta faute si tes élèves n’y arrivent pas.

Avec Madame/Monsieur -1 c’était mieux, plus facile, on avait des meilleures notes....

Tu verras quelquefois ils te le diront alors même que tu étais le prof -1.

Bref, oublie-LES. Mais n’oublie pas de continuer à bosser ta formation initiale.



Dernière édition par Panta Rhei le Sam 8 Mai 2021 - 13:21, édité 1 fois

_________________
Signature:
Baldred
Baldred
Habitué du forum

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Baldred Sam 8 Mai 2021 - 9:23
La remise en question est saine, normale et sans fin, je rejoins ce qui a été dit. J ajouterai que tu es également victime ( nous l'avons sans doute tous été ) du mirage des représentations : "le fossé entre l image que l'on se fait de l'enseignement et la réalité". Il y a, dans les premières années, la prise de conscience que "savoir" n est pas "transmettre", et c est parfois d'autant plus dur qu 'on a été un bon élève et un étudiant passionné. La métamorphose en prof est tout sauf évidente, et finalement peu préparée.
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par pseudo-intello Sam 8 Mai 2021 - 13:13
L’Éducation Nationale est une carrière que je ne conseille pas aujourd’hui, car le métier devient de plus en plus épuisant et de moins en moins gratifiant sur le bilan des savoirs transmis à la fin de l'année.

En se détachant, en faisant son travail sans cas de conscience (en distinguant bien ce qui relèverait de l'insuffisance - un prof qui viendrait les mains dans les poches - ou de l'insuffisance des élèves), si on vit dans une région peu chère et qu'on a des goûts simples, on s'y fait, si la situation personnelle fait que la balance avantage / inconvénients reste favorable.

Par exemple, j'ai trois enfants, donc je suis bien contente de pouvoir avoir des horaires qui leur correspondent plus ou moins, les mercredis et vacances scolaires. Quand dans 8 ou 9 ans, ils auront tous quitté l'enseignement primaire, le temps sera venu de changer de ministère ou de métier tout court, à moins que les petits à côtés que je me mets à développer ne me permettent de rester à temps "assez partiel" pour vivre correctement les heures à passer sur le Titanic.
En ce moment, avec les demi-groupes, les heures de cours sont tout sauf désagréables en ce qui concerne l'ambiance, ce qui est déjà ça de pris, même si le peu d'efforts et de travail des élèves m'ôtent toute illusion sur l'utilité réelle de ces heures, ce qui serait vraiment déprimant si je n'occultais pas ls sujet (je ne l'occulte pas toujours, mais au quotidien si, parce que c'est meilleur pour le moral).

Pour toi, c'est pareil : il faut voir avec ta situation, tes priorités, et sur un temps un peu plus long : avoir davantage de bazar en classe, avoir davantage de travail en commençant dans le métier, c'est normal. chacun s'y fait, ou ne s'y fait pas, ou s'y fait en bâtissant tranquillement une porte de sortie pour le jour où il en aura assez.


Dernière édition par pseudo-intello le Sam 8 Mai 2021 - 15:17, édité 1 fois

_________________
Publicité:
Hébertisme
Hébertisme
Niveau 2

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Hébertisme Sam 8 Mai 2021 - 14:30
ginette a écrit:
Ha@_x a écrit:
ginette a écrit:donc se sentir nul et épuisé, c'est normal?

Complètement !

Et puis si ton année de T1 c'est 2020-2021, je puis me permettre de te dire que c'est l'une des pires années de nos vies de profs'

Oui, l'année est particulièrement compliquée.
Je suis contractuelle, je préférais expérimenter le métier avant de préparer un concours.

Je suis contractuel donc un peu dans la même situation. Deux questions : est-ce que tu respectes les méthodes d'enseignement prescrites ? Est-ce que tu as l'impression de transmettre des connaissances aux élèves ?
Baldred
Baldred
Habitué du forum

prof débutant : remise en question  Empty Re: prof débutant : remise en question

par Baldred Sam 8 Mai 2021 - 14:48
ginette a écrit:
Certains jours, j'aime enseigner. Et d'autres, je suis complétement découragée.

Pourrais-tu préciser ce qui te décourage ? Les raisons d'être découragé sont assez diverses et nombreuses dans notre beau métier... Pour pouvoir t'aider, il faudrait nous dire par exemple ce qui te fait basculer de "l'amour" au découragement"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum