Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Stage et maladie chronique

par Ettol Dim 9 Mai 2021 - 17:51
Bonjour à tous,

Je m'excuse tout d'abord du pavé qui va suivre.

Je suis enseignante stagiaire 2nd degré depuis la rentrée de septembre (recrutée par la voie des BOE, bénéficiaire d'obligation d'emploi).
Seulement, voilà, je traine une maladie chronique depuis plusieurs années et celle-ci s'est aggravée juste avant la rentrée de septembre.
Je suis donc entrée dans le métier... avec un arrêt maladie...
Depuis début avril j'ai pu (enfin !) reprendre, mais, oui il y a toujours un mais...
Depuis la reprise en demi jauges au lycée, c'est à dire depuis seulement une semaine... je suis très fatiguée (maux de tête, vertiges...) alors qu'en plus tous mes cours sont prêts.
Je ne sais pas comment faire, pour l'instant je tiens (heureusement la fin de l'année est proche) mais mes cours sont vraiment mauvais...
Bref vous l'aurez compris, je ne suis pas très bien... et ça commence à me miner le moral d'être "une incapable"...
Est-ce que certains auraient des conseils, des solutions, ou autre à me donner ?

Quelques précisions : j'ai été arrêtée 7 mois, je suis donc en prolongation de stage à la rentrée 2021. Je suis stagiaire avec un mi-temps d'enseignement (9heures) et le reste je suis en formation à l'INSPE (en ce moment non car l'année de l'INSPE est finie, ce qui m'inquiète d'autant plus sur ma capacité à tenir si j'ai en plus la formation).
J'ai vraiment travailler très dur tout au long de mes études pour être enseignante donc je ne voudrais pas me retrouver licenciée ou je ne sais quoi qui me serait préjudiciable...
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Ettol Lun 10 Mai 2021 - 9:25
Personne ? 😔
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 9:33
Si tu es fatiguée, m’est avis que tu devrais en parler à ton médecin. Peut-être au vu de ta situation t’arrêtera-t-il ce qui permettra de recommencer une année en septembre sereinement et reposée ?
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Poupoutch Lun 10 Mai 2021 - 9:38
Au stade où on en est, et puisque tu es de toute façon renouvelée, tu devrais voir ton médecin et essayer de te faire arrêter.
Mets ce temps à profit pour te reposer et voir avec ton/tes medecin(s) s'il y a des stratégies que tu peux mettre en place pour moins subir la fatigue, voire s'il y a des aménagements que tu peux demander en tant que BOE (cours uniquement le matin, ou l'après midi...). Réfléchis bien à tes vœux d'EDT de l'an prochain, si tu as l'occasion d'en formuler en tant que stagiaire.
On a le droit d'être absent à l'ESPE pour raisons médicales, sous réserve d'un arrêt de travail.
Bon courage !

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Cléopatra2 Lun 10 Mai 2021 - 9:48
Bonjour
Je pense que tu auras peu de réponses, et que ces dernières risquent d'être parfois un peu abruptes. Néanmoins, avant tout, tu n'es pas une incapable, tu as une maladie invalidante qui t'empêche t'exercer certains emplois.
Je te souhaite beaucoup de courage mais ne peux m'empêcher de penser que tu devrais peut-être te réorienter.
Je ne connais pas ta maladie, mais elle semble grandement invalidante. Etre devant une classe, c'est compliqué physiquement et moralement, et de nombreux collègues handicapés sont à temps partiel en raison de cette fatigue extrême. C'est vrai que tu as fait des études longues et difficiles, et peut-être ta maladie s'est-elle déclarée quand tu étudiais, mettant un peu en l'air tous tes plans. Néanmoins, l'administration a dû juger que ton handicap te permettait d'enseigner, selon leurs conditions : temps plein, pas d'absences, comme n'importe quel autre agent.
Pose-toi donc ces questions : ton handicap et ta maladie te permettent-ils réellement d'être prof (pas de demi-groupe, rythme éprouvant en SES avec beaucoup de classes de 2de et le bac)? Te mettre à temps partiel pourrait-il être une solution (attention à la baisse de traitement et à l'impact sur la retraite si le temps partiel pour handicap n'est pas accepté)? Peux-tu bifurquer et exercer un emploi de bureau et passer un autre concours de la fonction publique? Le problème en fait, et je suis désolée car personne n'est responsable de son handicap ni de sa maladie et que c'est doublement, triplement pénalisant, c'est que si tu dois être régulièrement absente, cela va poser un réel souci dans ton emploi au quotidien. Et tu peux aussi être envoyée loin, avoir des transports, être TZR, ce qui est épuisant pour tout le monde, même sans maladie chronique.
Si ton absence de cette année est exceptionnelle, pas de problème. Mais si tu sais que tu sera absente régulièrement chaque année en raison de ta maladie, je pense que tu ne dois peut-être pas persévérer dans cette voie. Je ne sais pas ton âge, mais tu peux te réorienter.
Je ne sais pas s'ils peuvent ne pas te valider l'an prochain en raison d'absences justifiées par ton état de santé, mais tu comprends bien que l'administration ne va pas sauter de joie à l'idée de titulariser un agent potentiellement absent.
Je le répète tu n'es pas incapable, mais il est possible que tu ne puisses pas, en effet, exercer cet emploi en particulier.
Si tu étais déjà titulaire, il y aurait des solutions "internes" à trouver, mais là, ton statut de stagiaire te fragilise.
Voilà. Je ne sais pas si cela t'aide, mais je pense qu'il faut être réaliste (après, sans connaître ta maladie et ses implications c'est difficile d'être très précis et pertinent, si ça se trouve je tape totalement à côté et je m'en excuse).
Meellow
Meellow
Je viens de m'inscrire !

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Meellow Lun 10 Mai 2021 - 10:36
Es tu syndiquée ? Contacter une antenne locale qui connaît les façons de faire dans ton académie pourra peut-être t'aider ! Bon courage, enseignante depuis 10 ans, je découvre les joies de la maladie chronique, des arrêts de plus de 3 mois, des luttes avec la Mgen. Etc. Essaie de serrer les dents jusqu'à la titularisation, as tu contacté le médecin du rectorat, pour une éventuelle rqth ?

Bon courage dans tous les cas
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 11:47
@Cléopatra2 a écrit:Bonjour
Je pense que tu auras peu de réponses, et que ces dernières risquent d'être parfois un peu abruptes. Néanmoins, avant tout, tu n'es pas une incapable, tu as une maladie invalidante qui t'empêche t'exercer certains emplois.
Je te souhaite beaucoup de courage mais ne peux m'empêcher de penser que tu devrais peut-être te réorienter.
Je ne connais pas ta maladie, mais elle semble grandement invalidante. Etre devant une classe, c'est compliqué physiquement et moralement, et de nombreux collègues handicapés sont à temps partiel en raison de cette fatigue extrême. C'est vrai que tu as fait des études longues et difficiles, et peut-être ta maladie s'est-elle déclarée quand tu étudiais, mettant un peu en l'air tous tes plans. Néanmoins, l'administration a dû juger que ton handicap te permettait d'enseigner, selon leurs conditions : temps plein, pas d'absences, comme n'importe quel autre agent.
Pose-toi donc ces questions : ton handicap et ta maladie te permettent-ils réellement d'être prof (pas de demi-groupe, rythme éprouvant en SES avec beaucoup de classes de 2de et le bac)? Te mettre à temps partiel pourrait-il être une solution (attention à la baisse de traitement et à l'impact sur la retraite si le temps partiel pour handicap n'est pas accepté)? Peux-tu bifurquer et exercer un emploi de bureau et passer un autre concours de la fonction publique? Le problème en fait, et je suis désolée car personne n'est responsable de son handicap ni de sa maladie et que c'est doublement, triplement pénalisant, c'est que si tu dois être régulièrement absente, cela va poser un réel souci dans ton emploi au quotidien. Et tu peux aussi être envoyée loin, avoir des transports, être TZR, ce qui est épuisant pour tout le monde, même sans maladie chronique.
Si ton absence de cette année est exceptionnelle, pas de problème. Mais si tu sais que tu sera absente régulièrement chaque année en raison de ta maladie, je pense que tu ne dois peut-être pas persévérer dans cette voie. Je ne sais pas ton âge, mais tu peux te réorienter.
Je ne sais pas s'ils peuvent ne pas te valider l'an prochain en raison d'absences justifiées par ton état de santé, mais tu comprends bien que l'administration ne va pas sauter de joie à l'idée de titulariser un agent potentiellement absent.
Je le répète tu n'es pas incapable, mais il est possible que tu ne puisses pas, en effet, exercer cet emploi en particulier.
Si tu étais déjà titulaire, il y aurait des solutions "internes" à trouver, mais là, ton statut de stagiaire te fragilise.
Voilà. Je ne sais pas si cela t'aide, mais je pense qu'il faut être réaliste (après, sans connaître ta maladie et ses implications c'est difficile d'être très précis et pertinent, si ça se trouve je tape totalement à côté et je m'en excuse).
.


Je ne suis pas loin d’être d’accord avec toi mais attention quand même:
Qlqs précisions Stage et maladie chronique 437980826 : elle est boe. Par conséquent, il faut qu’elle voit avec son académie les conditions de mutation.
S’il s’agit d’une titularisation sur poste, le poste tiendra compte des aménagements qui lui st nécessaires. Idem d’ailleurs dans le cas de mutation traditionnelle.

Enfin, s’agissant de sa maladie chronique, attention car elle fonctionne généralement en poussée. Donc on peut souffrir à l’instant T avec des symptômes comme ceux de notre collègue et il suffit parfois d’un traitement à adapter par exemple et être tranquille durant des années.
Bref il faut être stabilisé.
Si le médecin du rectorat a estimé lors de son recrutement que sa pathologie était compatible avec cette profession, c’est qu’elle doit sans doute l’être.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Cléopatra2 Lun 10 Mai 2021 - 12:32
Oui, bien sûr, mais justement, si elle n'arrive pas à faire son année de stage en entier, ils trouveront une excuse pour ne pas la titulariser. Il faut donc bien tout envisager, car 7 mois de congé maladie c'est loin d'être anecdotique.
Les aménagements de poste ne font pas tout, ça ne supprime ni la fatigue ni les douleurs.
Une de mes collègues est en fauteuil, elle a 6h de décharge, mais elle est quand même très fatiguée et elle n'a "que" le fauteuil (pas de douleurs particulières). Elle est dans la même salle etc.
Une autre a une SEP, cela commence à devenir très très difficile au quotidien pour elle, malgré des aménagements (et cette année elle a beaucoup travaillé à distance).
Donc en fonction de la situation, il faut penser au long terme, car si c'est à peine gérable maintenant, qu'en sera-t-il dans 10 ans?
Après, peut-être que la situation de cette année est exceptionnelle et dans ce cas toutes mes remarques ne servent pas à grand-chose effectivement.
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 13:27
Mais non tes remarques sont utiles. C’est bien pour cela que j’ai dit être en accord avec toi. Seulement, les maladies chroniques sont extrêmement complexes. Il faut sans doute comprendre ce qui se cache derrière ses 7 mois.
C’est ce que je voulais préciser.


H.s: je n’avais pas vu dans mon premier message le smiley avec le toutou. Il n’était pas là au départ. J’ai dû faire une fausse manip’ après relecture. Désolée Cléopatra2, ce n’était pas intentionnel Wink.
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Ettol Lun 10 Mai 2021 - 13:31
Merci beaucoup pour vos réponses.
J'ai envoyé un mail au secrétariat de la médecine de prévention pour voir un peu comment est-ce que l'on peut faire pour aménager au mieux (j'ai eu quelques aménagements légers mais qui ne suffisent pas... difficile de prévoir quand on n'a pas commencé...).

Meellow, effectivement, les syndicats serait peut-être une piste à creuser, est-ce qu'il y en a qui sont plus sensibilisés sur la question du handicap que d'autres ?
Cléopatra2 et Dadoo33, pour le recrutement, un certificat d'un médecin agréé suffisait (prise de tension, "ça va ?", écoute des poumons et du coeur et... voilà, bon j'avoue que j'ai été contente d'un côté qu'il ne creuse pas plus de cela, il ne connaissait pas ma maladie car c'est une maladie rare).

Cléopatra2, j'ai 26 ans, un master meef en SES donc se reconvertir avec ça..., et vous soulignez une de mes grosses crainte... qui voudrait titulariser quelqu'un qui a eu 7 mois d'arrêt... Au niveau de la maladie, ça peut s'améliorer, ça "peut"... mais par contre j'en garderais dans tous les cas des séquelles.

Aussi, en y réfléchissant, par rapport à l'année prochaine, est-ce que cela "se fait" compte tenu de mon handicap, de demander à être stagiaire 8h (là je suis à 9,6 heures si je prends en compte la pondération) (le reste INSPE, comme j'aurais du faire cette année) et n'avoir qu'un seul niveau ? (là j'ai deux seconde (ça va) et une terminale (là ça va moins... surtout à cause de ce foutu grand oral !) Je pense que ça allègerait un peu non ?
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 13:38
Pourquoi ne pas contacter ton/ta correspondant(e) handicap ? Tu pourras lui poser toutes tes questions.

Concernant la visite, certes, j’ai eu droit à la même mais le médecin du rectorat n’a pas validé ta compatibilité avec le métier ?
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Ettol Lun 10 Mai 2021 - 13:38
Dadoo33, pour les 7 mois d'arrêt, c'est dû à un problème digestif qui a entrainé une très forte dénutrition (et j'y étais déjà avant mais je gérais à peu près pour maintenir un poids correct), je vous rassure, c'est mieux maintenant. Sans entrer dans les détails, les conséquences de ma maladie sont systémiques... fatigue, douleurs musculaires, articulaires, ligamentaires, compression vasculaire digestive, maux de tête, etc...
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Ettol Lun 10 Mai 2021 - 13:41
Dadoo33, j'ai envoyé un mail à la correspondante handicap au début de l'année quand j'ai eu mon arrêt, mais elle m'a dit qu'il fallait voir avec le médecin de prévention et pour la compatibilité... non...
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 13:45
@Ettol a écrit:Dadoo33, pour les 7 mois d'arrêt, c'est dû à un problème digestif qui a entrainé une très forte dénutrition (et j'y étais déjà avant mais je gérais à peu près pour maintenir un poids correct), je vous rassure, c'est mieux maintenant. Sans entrer dans les détails, les conséquences de ma maladie sont systémiques... fatigue, douleurs musculaires, articulaires, ligamentaires, compression vasculaire digestive, maux de tête, etc...


Je comprends Wink
Reste à voir si elle peut être stabilisée.

Bon courage

Edit: donc il vaut mieux que tu vois avec le médecin.
Ici tu ne peux avoir que des avis mais pas vraiment de solution.
Peut-être voir aussi ce qu’en pense ton spécialiste.
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Ettol Lun 10 Mai 2021 - 13:56
Dadoo33, oui, ça peut être gérable (j'espère pouvoir !), là c'était vraiment un coup de pas de chance avec ce gros problème en août... Merci tout de même, ça fait du bien d'avoir des avis Smile Maintenant plus qu'à attendre la réponse de la médecine préventive pour un rdv
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Panta Rhei Lun 10 Mai 2021 - 13:57
Bonjour à toi,

Je dans la même situation que toi et en situation de handicap. La première chose à faire est d'obtenir la RQTH. C'est la condition sine qua non pour pouvoir espérer un semblant de prise en compte de ta situation.

Tu auras peut-être la chance de pouvoir bénéficier d'un allègement de service de 6 heures pendant 3 ans, puis de 3 heures pendant 3 autres années. Ensuite, tu pourras bénéficier d'un mi-temps thérapeutique 1 année pour toute ta carrière (une année par pathologie). Après, le Rectorat te dira que dans ta situation, le temps partiel est de droit (c'est honteux et contraire à la loi handicap mais c'est ainsi. Pas la peine de passer par la case TA, tu n'auras pas gain de cause).

Pour "un aménagement de ton poste de travail par le biais d'une adaptation de ton emploi du temps", il faudra passer par le ou la Correspondant Handicap de l'académie et remplir une demande officielle (important!) à laquelle le/la CDE devra répondre et renvoyer au Correspondant Handicap. En cas de problème, ce dernier & le médecin de Prévention prennent attache avec le/la CDE.

Ne surtout pas croire que parce que le CDE qui te connaît / connaît ta situation te fera un emploi du temps "spécial" si tu te contentes d'une mention sur ta fiche de voeux sans passer par le formulaire officiel.

N'attends rien ou très peu de la part de notre Ministère. Le recrutement BOE est certainement la seule vraie belle et bonne chose qui existe. Pour le reste, les crédits alloués au FIPHFP sont en baisse constante. Les médecins de prévention sont débordés! Dans mon académie, celle qui me suit devrait être à la retraite depuis 4 ans! Sa conscience professionnelle et son altruisme font qu'elle continue d'exercer à mi-temps...

Tu as tout mon soutien ! N'hésite pas à passer en MP !

fleurs2

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Stage et maladie chronique F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Ettol
Ettol
Niveau 1

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Ettol Lun 10 Mai 2021 - 14:34
Panta Rhei, merci beaucoup de votre réponse, on se sent tellement moins seul ! Oui j'ai la RQTH (et même ALD et tout le tralala...). Ma question va paraître bête mais... concrètement à quoi sert le correspondant handicap ? Parce que quand je lui avais demandé pour les aménagements, elle m'a renvoyé vers le médecin de prévention (et oui, je confirme, ils sont débordés...). Aviez-vous votre handicap lors de votre titularisation ? Pensez-vous que votre handicap vous a porté préjudice ?
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 14:56
@Panta Rhei a écrit:Bonjour à toi,

Je dans la même situation que toi et en situation de handicap. La première chose à faire est d'obtenir la RQTH. C'est la condition sine qua non pour pouvoir espérer un semblant de prise en compte de ta situation.

Tu auras peut-être la chance de pouvoir bénéficier d'un allègement de service de 6 heures pendant 3 ans, puis de 3 heures pendant 3 autres années. Ensuite, tu pourras bénéficier d'un mi-temps thérapeutique 1 année pour toute ta carrière (une année par pathologie). Après, le Rectorat te dira que dans ta situation, le temps partiel est de droit (c'est honteux et contraire à la loi handicap mais c'est ainsi. Pas la peine de passer par la case TA, tu n'auras pas gain de cause).

Pour "un aménagement de ton poste de travail par le biais d'une adaptation de ton emploi du temps", il faudra passer par le ou la Correspondant Handicap de l'académie et remplir une demande officielle (important!) à laquelle le/la CDE devra répondre et renvoyer au Correspondant Handicap. En cas de problème, ce dernier & le médecin de Prévention prennent attache avec le/la CDE.

Ne surtout pas croire que parce que le CDE qui te connaît / connaît ta situation te fera un emploi du temps "spécial" si tu te contentes d'une mention sur ta fiche de voeux sans passer par le formulaire officiel.

N'attends rien ou très peu de la part de notre Ministère. Le recrutement BOE est certainement la seule vraie belle et bonne chose qui existe. Pour le reste, les crédits alloués au FIPHFP sont en baisse constante. Les médecins de prévention sont débordés! Dans mon académie, celle qui me suit devrait être à la retraite depuis 4 ans! Sa conscience professionnelle et son altruisme font qu'elle continue d'exercer à mi-temps...

Tu as tout mon soutien ! N'hésite pas à passer en MP !

fleurs2

Elle a forcément une rqth sinon elle ne serait pas boe Wink

Dadoo33
Dadoo33
Sage

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Dadoo33 Lun 10 Mai 2021 - 15:01
@Ettol a écrit:Panta Rhei, merci beaucoup de votre réponse, on se sent tellement moins seul ! Oui j'ai la RQTH (et même ALD et tout le tralala...). Ma question va paraître bête mais... concrètement à quoi sert le correspondant handicap ? Parce que quand je lui avais demandé pour les aménagements, elle m'a renvoyé vers le médecin de prévention (et oui, je confirme, ils sont débordés...). Aviez-vous votre handicap lors de votre titularisation ? Pensez-vous que votre handicap vous a porté préjudice ?


Pour ma part, je suis une ex-boe.
J’avais déjà ma maladie chronique avant de postuler. Elle s’est déclarée à 26 ans.
Je n’ai rencontré aucun pb si ce n’est au début quelques craintes de certains... mais qui se st vite estompées.

S’agissant de la correspondante handicap, il est normal qu’elle te renvoie vers le médecin du rectorat. Suite à son rapport elle avisera.
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Cleroli Lun 10 Mai 2021 - 15:12
@Ettol a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses.
J'ai envoyé un mail au secrétariat de la médecine de prévention pour voir un peu comment est-ce que l'on peut faire pour aménager au mieux (j'ai eu quelques aménagements légers mais qui ne suffisent pas... difficile de prévoir quand on n'a pas commencé...).

Meellow, effectivement, les syndicats serait peut-être une piste à creuser, est-ce qu'il y en a qui sont plus sensibilisés sur la question du handicap que d'autres ?
Cléopatra2 et Dadoo33, pour le recrutement, un certificat d'un médecin agréé suffisait (prise de tension, "ça va ?", écoute des poumons et du coeur et... voilà, bon j'avoue que j'ai été contente d'un côté qu'il ne creuse pas plus de cela, il ne connaissait pas ma maladie car c'est une maladie rare).

Cléopatra2, j'ai 26 ans, un master meef en SES donc se reconvertir avec ça..., et vous soulignez une de mes grosses crainte... qui voudrait titulariser quelqu'un qui a eu 7 mois d'arrêt... Au niveau de la maladie, ça peut s'améliorer, ça "peut"... mais par contre j'en garderais dans tous les cas des séquelles.

Aussi, en y réfléchissant, par rapport à l'année prochaine, est-ce que cela "se fait" compte tenu de mon handicap, de demander à être stagiaire 8h (là je suis à 9,6 heures si je prends en compte la pondération) (le reste INSPE, comme j'aurais du faire cette année) et n'avoir qu'un seul niveau ? (là j'ai deux seconde (ça va) et une terminale (là ça va moins... surtout à cause de ce foutu grand oral !) Je pense que ça allègerait un peu non ?
Comment peut-on donner une Tale à un stagiaire (quel que soit son état de santé, d'ailleurs) ? C'est un travail conséquent et ça me semble totalement surréaliste ! L'INSPE a laissé passer cette répartition ? J'aimerais bien savoir ce qu'en pense ton IPR, je doute qu'il approuve cette répartition. Ta demande me semble en tout cas légitime (avoir 8h, c'est faisable avec 2 classes de 2de, un groupe de 1re et une heure d'EMC).
Courage à toi.
Hélips
Hélips
Modérateur

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Hélips Lun 10 Mai 2021 - 15:17
Je ne pense pas que l'INSPE ait son mot à dire, et ce n'est pas illégal, ne serait-ce que pour pouvoir assurer un service aux stagiaires de philosophie. Et les matières à petits horaires en seconde et pas de présence en tronc commun, c'est difficile de faire un service qui ne ressemble à un service punition (6 secondes pour arriver à "entre 8 et 10h" pour un service de stagiaire certifié en SES youuuhouuuu) ou un service "dormir c'est pour les faibles" (avec une terminale, donc, ou une spé de première, mais avec 3 secondes du coup).

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Cleroli Lun 10 Mai 2021 - 15:20
L'INSPE peut quand même appeler le CDE et lui donner son avis (en tout cas, dans ma matière -la même qu'Ettol- mes collègues de l'INSPE ne laisseraient pas passer cette répartition). Notre stagiaire, comme tous ceux de mon aca- a deux 2des et un groupe de 1re, ça passe sans souci, du moins en SES (en philo, tu as raison, il n'y a pas le choix).
Hélips
Hélips
Modérateur

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Hélips Lun 10 Mai 2021 - 15:21
Mais 2 secondes et un groupe de première, ça passe à condition d'avoir un stagiaire agrégé ou des dédoublements, non ? Il me semble que ça fait 7,4h, pas au moins 8.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Cleroli Lun 10 Mai 2021 - 15:28
Tu as raison, Helips, il faut 2 classes de 2de, un groupe de 1re et 1 groupe d'EMC, sauf dans mon lycée et d'autres où nous avons gardé un dédoublement de 0,5h en 2de (on est une petite matière mais on sait montrer les dents et ça marche, du moins jusqu'à présent  Laughing).


Dernière édition par Cleroli le Lun 10 Mai 2021 - 15:30, édité 1 fois
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Stage et maladie chronique Empty Re: Stage et maladie chronique

par Panta Rhei Lun 10 Mai 2021 - 15:29
@Ettol a écrit:Panta Rhei, merci beaucoup de votre réponse, on se sent tellement moins seul ! Oui j'ai la RQTH (et même ALD et tout le tralala...). Ma question va paraître bête mais... concrètement à quoi sert le correspondant handicap ? Parce que quand je lui avais demandé pour les aménagements, elle m'a renvoyé vers le médecin de prévention (et oui, je confirme, ils sont débordés...). Aviez-vous votre handicap lors de votre titularisation ? Pensez-vous que votre handicap vous a porté préjudice ?

Bonjour Ettol! Tu peux (dois) me tutoyer ;o) ! Mon cerveau n'était pas connecté quand je t'ai demandé si tu avais le RQTH.

Si j'ai l'ai bien compris, (car nous avons longuement parlé au téléphone), son poste a été créé pour soulager les services de la médecine de prévention. Dorénavant, tout ce qui est administratif passe d'abord par lui. Il filtre, trie et de concert avec les médecins de prévention décide.

Non, j'étais pleinement valide lors de ma titularisation. Pour ma part, le préjudice sera financier (salaire & retraite) mais de côté, j'ai la chance d'être plus prêt de la fin que du début. Pour toi, ce sera autre chose et certainement un avantage car tu feras toute ta carrière avec le handicap donc tu pourras partir plus tôt. Ce qui est un sacré avantage.

Ta situation est délicate. Tu ne devrais pas être pénalisé par ton handicap. Sinon le recrutement BOE n'aura aucun sens. Je ne connais pas assez les textes officiels pour t'apporter une réponse plus développée. N'oublie pas l'assistante sociale dont tu dépends. Elle peut t'être d'une aide précieuse et elle est tenue au "secret". Consulte un ou des syndicats.

J'ai le souvenir d'un ou une néo dont le stage avait été prolongé à cause d'absences répétées.

Bon courage!

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Stage et maladie chronique F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum