Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Moon In June
Moon In June
Niveau 1

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par Moon In June Sam 22 Mai 2021 - 13:49
Bonjour à tous,

J'ai plusieurs questions concernant ma situation, et plutôt que de poser des questions au fur et à mesure des réponses, j'ai pris le temps de détailler les divers points qui me questionnent. J'ai bien sûr déjà navigué dans les discussions archivées.

Maître auxiliaire dans le privé, je suis admis au capes caer, et aussi admissible au capes externe (public). Mon chef d'établissement me propose de me garder pour le stage et la suite, mais je dois donner ma réponse très rapidement, c'est-à-dire avant d'avoir pu passer les oraux de l'externe public. Je pourrais certes renoncer à mon établissement et obtenir de toute façon un poste de stagiaire dans le privé en cas d'échec à l'externe public, mais ce serait un peu dommage, puisque mon poste actuel est satisfaisant.

Or, j'hésite encore entre le public et le privé, les deux ayant leurs avantages et leurs inconvénients. C'est évidemment l'affectation dans le public très aléatoire et défavorable en début de carrière qui m'inquiète.

1) Si je choisis de rester dans le privé, je compte quand même aller aux oraux de l'externe public pour voir ce que ça donne (ne serait-ce que pour m'entraîner ou la fierté d'avoir réussi deux concours). Si je suis admis, pourrais-je bien sûr refuser de faire mon stage dans le public (et perdre le bénéfice du concours) pour le faire dans le privé ?

2) Même question si je coche l'option report de stage lors de mes vœux sur SIAL pour l'externe public : est-ce que je pourrais finalement refuser de le faire l'année suivante ?

3) Si l'on est admis à l'externe public et que l'on justifie déjà d'un an et demi de service d'enseignement, on est (ou seulement peut être ?) maintenu dans l'académie où l'on exerce. Est-ce que c'est uniquement pour le stage ? Ou aussi pour la titularisation l'année suivante ? Je suppose que pour la titularisation, on fait table rase et on formule des vœux en fonction des points accumulés, notamment d'ancienneté. Sinon pour la très demandée académie de Paris ce serait un peu trop facile...

De plus ma situation est particulière : j'ai enseigné trois ans à Paris, et je suis dans ma première année à Créteil (qui est donc mon académie d'inscription au concours). Est-ce que ma situation me donne droit à être maintenu dans l'académie de Créteil, en prenant en compte mes quatre ans d'enseignement ? Ou bien dans celle de Paris, la seule où j'ai plus d'un an et demi d'ancienneté ? Ou plus globalement dans Paris-Créteil-Versailles ?

4) J'aimerais passer l'agrégation dans quelques années. Vu le programme lourd de l'externe (surtout pendant qu'on enseigne), je préférerais le passer en interne. Mais ça m'agace au plus haut point de ne pas y avoir droit dans le privé. En restant dans le privé, je n'aurais accès qu'à l'échelle de rémunération des agrégés, mais je ne pourrai postuler pour enseigner à l'université. Ce qui me donnerait envie de repasser le capes public (externe ou interne) rien que pour pouvoir passer ensuite l'agrégation interne. Cependant, est-ce que l'agrégation caer permettrait au moins d'enseigner dans le supérieur à l'Institut Catholique ? Et si je deviens doctorant tout en ayant l'agrégation caer, est-ce que ça ne permettrait pas de décrocher un poste en université ?

5) Les points d'ancienneté pour les mutations dans le public sont-ils bien accumulés depuis le début de carrière dans l'enseignement (privé + public), et pas uniquement depuis qu'on enseigne dans le public ?


Bref, à court terme je suis tenté par rester dans le privé, accumuler de l'expérience et de l'ancienneté, avoir le temps et la sérénité de préparer l'agrégation ou une thèse dans un établissement proche de chez moi, sans perdre des heures et de l'énergie en transport dans un établissement public au fin fond de l'Ile de France.

Mais à moyen-long terme, j'aimerais réussir à devenir agrégé dans le public (soit par l'externe, soit par capes interne + agrégation interne), à la fois pour espérer enseigner dans le supérieur, pour bénéficier des avantages financiers du statut de fonctionnaire (salaire net plus élevé, retraite calculée sur les six derniers mois de carrière) (si tant qu'ils ne sont pas supprimés un jour par une future réforme affectant les nouveaux titulaires), tout en ayant eu le temps d'accumuler des points d'ancienneté pour ne pas être affecté trop loin de Paris ou de la banlieue proche.

Enfin il y a la possibilité d'enseigner quelques années dans un lycée français à l'étranger qui m'intéresse, et c'est très désavantageux dans le privé (contrat et salaire locaux, pas de cotisation retraite ni d'accumulation d'ancienneté).

Merci d'avance pour vos lumières et conseils.
ernya
ernya
Habitué du forum

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par ernya Sam 22 Mai 2021 - 14:19
Je laisse les gens plus aptes que moi te répondre mais l'agrégation interne n'ouvre pas les portes du supérieur. C'est l'agrégation externe qui y est davantage reconnue, mais elle ne suffit pas.
Mathador
Mathador
Grand Maître

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par Mathador Sam 22 Mai 2021 - 14:41
Cela dépend un peu des matières: j'ai déjà lu qu'en maths les mieux classés de l'agrégation interne étaient susceptibles d'être nommés en CPGE.
Sinon, il me semble que l'option CAER puis agrégation externe est à considérer aussi: tu pourrais alors demander ton maintien dans le privé (si tu n'as pas passé le CAERPA en même temps), et tu peux alors* postuler aux postes de PRAG (tu serais alors nommé dans le public à cette occasion, selon l'article 7ter du décret n°51-1423).

* au moins en théorie, mais je me souviens d'avoir déjà entendu parler de cette possibilité sur Néo.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
scot69
scot69
Modérateur

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par scot69 Sam 22 Mai 2021 - 14:59
Je suis dans le privé et je dis souvent que je le regrette. Néanmoins, n'étant pas du tout carriériste, je m'en contente bien.

A ta place, j'accepterai plutôt l'option CAER, l'année de stage est moins contraignante, tu es déjà en terrain conquis, tu connais ton établissement donc autant de soucis en moins.

ThomCarver
ThomCarver
Niveau 9

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par ThomCarver Sam 22 Mai 2021 - 15:07
L'agregation CAER correspond à l'agrégation interne du public. C'est celle que je vais tenter cette année. Si je l'obtiens, je reste donc dans le privé. Attention en revanche : très très peu d'admis ! En lettres modernes, 19 admis seulement ! Dans le public, une centaine...

_________________
Spoiler:
scot69
scot69
Modérateur

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par scot69 Sam 22 Mai 2021 - 15:08
Oui, donc tu imagines en philo...!
Moon In June
Moon In June
Niveau 1

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par Moon In June Jeu 1 Juil 2021 - 17:47
ernya a écrit:Je laisse les gens plus aptes que moi te répondre mais l'agrégation interne n'ouvre pas les portes du supérieur. C'est l'agrégation externe qui y est davantage reconnue, mais elle ne suffit pas.
Ah, donc l'agrégation interne ne fait qu'améliorer le salaire et l'emploi du temps, mais il ne compte quasiment pas pour le supérieur ?

De plus, tu dis qu'il ne suffit pas ? N'y a-t-il pas des postes de PRAG dans le supérieur ? Est-ce qu'en dehors de la théorie, ils ne prennent que des PRAG docteurs, vu la concurrence (surtout en philosophie) ?


Mathador a écrit:Cela dépend un peu des matières: j'ai déjà lu qu'en maths les mieux classés de l'agrégation interne étaient susceptibles d'être nommés en CPGE.
Sinon, il me semble que l'option CAER puis agrégation externe est à considérer aussi: tu pourrais alors demander ton maintien dans le privé (si tu n'as pas passé le CAERPA en même temps), et tu peux alors* postuler aux postes de PRAG (tu serais alors nommé dans le public à cette occasion, selon l'article 7ter du décret n°51-1423).
En maths, vu la réputation du manque de professeurs, ce ne serait pas trop étonnant qu'ils dérogent aux règles. Mais en philosophie il y a beaucoup moins de chances.

Effectivement je suis en train de me résigner à devoir passer l'agrégation externe dans quelques années, ce qui va représenter une immense charge de travail... Je ne pourrai pas me reposer sur l'option de l'interne si je veux mettre un pied dans le supérieur.


ThomCarver a écrit:
L'agregation CAER correspond à l'agrégation interne du public. C'est celle que je vais tenter cette année. Si je l'obtiens, je reste donc dans le privé. Attention en revanche : très très peu d'admis ! En lettres modernes, 19 admis seulement ! Dans le public, une centaine...
Seulement 9 admis en philosophie... Malgré tout, je crois me souvenir dans les statistiques de rapport de jury que le pourcentage de réussite reste quand même meilleur dans l'interne privé que l'interne public.

D'ailleurs, pour enseigner en prépa privé, ou à l'Institut Catholique, est-ce que le caer agreg peut être intéressant ? Ou bien c'est encore la case agrégation externe avec maintien dans le privé ?


scot69 a écrit:Je suis dans le privé et je dis souvent que je le regrette. Néanmoins, n'étant pas du tout carriériste, je m'en contente bien.

A ta place, j'accepterai plutôt l'option CAER, l'année de stage est moins contraignante, tu es déjà en terrain conquis, tu connais ton établissement donc autant de soucis en moins.

Pourquoi le regrettes-tu ? Si c'est une question de chef d'établissement (ou d'élèves), ne suffit-il pas de changer ? N'y a-t-il pas le même aléatoire dans le public ?

Je suis peut-être naïf, mais n'ayant connu que deux établissements (privés), avec leur qualité et leur défaut, je me dis que les établissements vraiment désagréables sont rares et qu'on peut les quitter l'année suivante, et que sinon les petits défauts sont supportables.
Moon In June
Moon In June
Niveau 1

Admis au capes caer et admissible au capes externe public Empty Re: Admis au capes caer et admissible au capes externe public

par Moon In June Jeu 1 Juil 2021 - 17:59
En tout cas merci de vos réponses, et désolé de ne pas avoir répondu plus tôt.

Petite mise à jour : après été admis au caer capes, je viens d'être admis au capes externe. Le choix cornélien que je redoutais se précise.

D'après vos réponses, si je veux enseigner un jour dans le supérieur, je comprends qu'il ne faut pas que je m'accroche à l'agrégation interne ou au caer agreg, mais que je mette le paquet sur l'agrégation externe.

Dans ce cas, rester dans le privé serait plus confortable, vis-à-vis du temps de transport, l'emploi du temps et le niveau/comportement des élèves. Si je basculais dans le public, on m'a beaucoup dit que je perdrais des heures en transport et fatigue par semaine à enseigner au bout de l'Ile de France, avant de pouvoir accumuler assez de points pour me rapprocher de Paris. Et qui sait, peut-être que je commencerai par décrocher le caer agreg en premier, et avec l'allègement de l'emploi du temps, l'agrégation externe dans un second temps.

Autre détail avantageux dans mon établissement privé : j'ai des classes de BTS, aux heures mieux payées, et qui demandent moins de travail de préparation et de correction que des classes de terminales. Dans le public, là encore l'affectation en post-bac est sans doute aléatoire.

J'ai un peu peur que le statut ou les avantages de fonctionnaire du public soient cassés dans quelques années, surtout au niveau de la retraite, et que cela ne concerne que les nouveaux professeurs mais pas les anciens (comme ils ont fait avec le statut de cheminot à la SNCF). Dans ce cas je me mordrais les doigts de ne pas avoir basculé dans le public cette année... Malgré tout il ne faut peut-être pas que je base mes choix de carrière sur une retraite qui n'arrivera pas avant quelques décennies, avec de multiples gouvernements réformateurs et crises économiques entretemps.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum