Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ha@_x Lun 31 Mai 2021 - 21:09
@Marxou

Je l'ai déjà écrit, je vais le réécrire : les consignes orales existent.

- Vous faites redoubler 10% des stagiaires.
- Vous en licenciez 1%.


Et pour ceux qui ne l'auraient jamais lue, je n'ai pas inventé la phrase.

Décimation donc. La recherche de la brebis galeuse doit être le sport préféré de certains formateurs particulièrement pervers.
Marxou
Marxou
Niveau 10

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Marxou Lun 31 Mai 2021 - 21:16
@Ha@_x a écrit:@Marxou

Je l'ai déjà écrit, je vais le réécrire : les consignes orales existent.

- Vous faites redoubler 10% des stagiaires.
- Vous en licenciez 1%.


Et pour ceux qui ne l'auraient jamais lue, je n'ai pas inventé la phrase.

Décimation donc. La recherche de la brebis galeuse doit être le sport préféré de certains formateurs particulièrement pervers.

Tu as vraiment entendu ça?

Mais en fait, ça ne m'étonne pas, car oui, la recherche  systématique de la "brebis galeuse" est systématique à l'Inspe pour ce que j'en ai vu. Il est vrai que ce n'est jamais tombé sur mes stagiaires. Tout ce petit monde bien planqué de l'Inspe, qui a réussi à échapper ( par cooptation entre autres) à la condition de prof qu'il ne supportait plus, et qui s'engage à faire c.ier au maximum les futurs prolos candidats  encore motivés!!!mais de moins en moins nombreux de l'EN. C'est désastreux.
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ha@_x Lun 31 Mai 2021 - 21:35
Authentique : réunion de profs futurs tuteurs, académie francilienne, début des années 2010...

Spoiler:
Je suis parti en courant, j'ai refusé le stagiaire, on a été 4 à l'aider, en plus il avait un tuteur malveillant et hors-sol dans un lycée voisin, il a fini par être validé

Je pourrai aussi citer l'IPR qui nous a dit dans le blanc des yeux, à nous, jeunes stagiaires, quelques années auparavant : in fine vous serez 99% à être titularisés....
Quand tu es jeune stagiaire, tu penses au 99%, tu penses pas au 1%.....

Le 1% tu t'en occupes quand t'es syndicaliste, que tu lis des rapports totalement délirants et à charge, sur le ou là jeune collègue qui :
- n'avait pas rempli sont CDT à temps pour l'inspection.
- n'a pas réussi sa tâche cartographique avec sa classe de première
- se fait bordéliser par sa 4e de la mort (qui bordélise aussi des profs chevronnés)
- ne sait pas ce que c'est qu'un PPRE/PAI/PAP et n'a pas différencié pour chérubin du 2e rang, alors que le collègue a deux mois de boutique
- est considéré comme un prof maltraitant car il a asséné un sec taisez-vous à Malika-Diane au 3e rang
- ne maîtrise pas sa discipline car a oublié, lors d'une inspection d'alerte, que Liutprand de Crémone, auteur du Liber rebus gestis Ottonis etc...., avait été ambassadeur à Constantinople, en même temps quelle idée de faire un cours d'histoire médiévale devant un inspecteur dragon en histoire médiévale...en classe de 5e !  Rolling Eyes

Le pire c'est qu'on pourrait multiplier les cas....

bref...

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Rwan
Rwan
Niveau 5

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Rwan Lun 31 Mai 2021 - 23:13
@Marxou a écrit:
@Ha@_x a écrit:@Marxou

Je l'ai déjà écrit, je vais le réécrire : les consignes orales existent.

- Vous faites redoubler 10% des stagiaires.
- Vous en licenciez 1%.


Et pour ceux qui ne l'auraient jamais lue, je n'ai pas inventé la phrase.

Décimation donc. La recherche de la brebis galeuse doit être le sport préféré de certains formateurs particulièrement pervers.
Tu as vraiment entendu ça?

Mais en fait, ça ne m'étonne pas, car oui, la recherche  systématique de la "brebis galeuse" est systématique à l'Inspe pour ce que j'en ai vu. Il est vrai que ce n'est jamais tombé sur mes stagiaires. Tout ce petit monde bien planqué de l'Inspe, qui a réussi à échapper ( par cooptation entre autres) à la condition de prof qu'il ne supportait plus, et qui s'engage à faire c.ier au maximum les futurs prolos candidats  encore motivés!!!mais de moins en moins nombreux de l'EN. C'est désastreux.
J'ai déjà eu, propos reporté par une camarade:

Déléguée étudiante : il y a quand même beaucoup de démission dans la promo, je trouve ça inquiétant
IA-IPR : oh tant mieux, comme ça pas la peine de les virer à la fin de l'année.

Mais ce que j'ai pu remarquer, et qui est ignoble, durant ces réunions de tuteurs à l'Inspe, c'est que tout ce beau petit monde s'acharne à trouver une "brebis galeuse" au moins chaque année. Un stagiaire au moins (  un suffit) qui ne correspond pas exactement à.... qui pose éventuellement des problèmes, etc... Et ce qui justifie l'existence même des membres (bien planqués par ailleurs) de cette institution maltraitante et toxique.
J'y ai eu le droit. Année en renouvellement, 2 rapports positif mais IPR négatif. Mes deux tutrices (INSPE et établissement) qui connaissaient l'IPR car bossaient avec m'ont expliqué que limite le rapport était déjà écrit avant la visite...

_________________
Q est dénombrable, et dense dans R
Pourtant R est n'est pas dénombrable.

C'est beau.
avatar
Sisyphe
Niveau 9

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Sisyphe Lun 31 Mai 2021 - 23:58
J'ai tout de même l'impression que la situation s'est nettement dégradée ces dernières années. En 2003, j'étais stagiaire et j'avais le sentiment qu'il fallait faire de vraies bourdes pour ne pas être validé. Attention ! Je ne dis pas que c'était vraiment le cas mais je ne me sentais pas menacée de non titularisation. La pression était forte, les formations ineptes et les critères d'évaluation obscurs sans pour autant que je sente une menace. Cette année, j'ai le sentiment que pour moi aussi ce n'était pas gagné d'avance. J'ai dû faire profil bas, lire du Philippe Meirieu et écrire une conclusion d'écrit réflexif à la gloire de l'INSPE et des réformes Blanquer. J'ai passé un entretien de titularisation sans bien savoir ce qui était attendu (visiblement le jury ne le savait pas plus que moi). Et surtout j'ai entendu des histoires de stagiaires poussés à bout, non validés sans raison valable.
Et je crois qu'une partie du problème vient de là. Pour les profs qui ont comme moi commencé il y a plus de 10 ans, l'année de stage est une année difficile mais dont on sort enfin libre d'enseigner. Alors quand des stagiaires disent qu'ils souffrent, ils disent "Tiens bon. Ca va aller. Il n'y a pas de raison qu'ils ne te titularisent pas." en toute bonne foi. Se faisant, ils n'entendent pas vraiment ce que disent les stagiaires. Ce qui est infligé aujourd'hui aux jeunes collègues est bien plus dur que ce qu'ils ont vécu. Tout du moins c'est mon impression. En août j'ai dû faire trois jours de formation pour "entrer dans le métier" et une des première chose qui nous a été dite c'est "méfiez vous des collègues en salle des profs. Vous ne pouvez pas leur faire confiance. Ils sont en désaccord avec ce que nous allons vous apprendre et si vous les écoutez vous ne réussirez pas à mettre en place ce que nous voulons voir dans vos classes. Vous reconnaîtrez vite que ces professeurs sont arc-boutés sur des méthodes anciennes, refusent le changement parce qu'ils ne comprennent pas que les élèves ont changé. Ils vous conseilleront de vous syndiquer, de lutter contre le ministère et cela retombera sur vous. Préservez-vous de leur influence. Vous ne savez pas ce qu'ils diront de vous au CDE si vous vous confiez à eux par ailleurs."
Pour moi, la pression retombe. Je serai titularisée à dit mon inspecteur. Mais je garde en tête que ceux qui ne le seront pas n'auront pas nécessairement démérités.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par trompettemarine Mar 1 Juin 2021 - 11:35
@Sisyphe a écrit:J'ai tout de même l'impression que la situation s'est nettement dégradée ces dernières années. En 2003, j'étais stagiaire et j'avais le sentiment qu'il fallait faire de vraies bourdes pour ne pas être validé. Attention ! Je ne dis pas que c'était vraiment le cas mais je ne me sentais pas menacée de non titularisation. La pression était forte, les formations ineptes et les critères d'évaluation obscurs sans pour autant que je sente une menace. Cette année, j'ai le sentiment que pour moi aussi ce n'était pas gagné d'avance. J'ai dû faire profil bas, lire du Philippe Meirieu et écrire une conclusion d'écrit réflexif à la gloire de l'INSPE et des réformes Blanquer. J'ai passé un entretien de titularisation sans bien savoir ce qui était attendu (visiblement le jury ne le savait pas plus que moi). Et surtout j'ai entendu des histoires de stagiaires poussés à bout, non validés sans raison valable.
Et je crois qu'une partie du problème vient de là. Pour les profs qui ont comme moi commencé il y a plus de 10 ans, l'année de stage est une année difficile mais dont on sort enfin libre d'enseigner. Alors quand des stagiaires disent qu'ils souffrent, ils disent "Tiens bon. Ca va aller. Il n'y a pas de raison qu'ils ne te titularisent pas." en toute bonne foi. Se faisant, ils n'entendent pas vraiment ce que disent les stagiaires. Ce qui est infligé aujourd'hui aux jeunes collègues est bien plus dur que ce qu'ils ont vécu. Tout du moins c'est mon impression. En août j'ai dû faire trois jours de formation pour "entrer dans le métier" et une des première chose qui nous a été dite c'est "méfiez vous des collègues en salle des profs. Vous ne pouvez pas leur faire confiance. Ils sont en désaccord avec ce que nous allons vous apprendre et si vous les écoutez vous ne réussirez pas à mettre en place ce que nous voulons voir dans vos classes. Vous reconnaîtrez vite que ces professeurs sont arc-boutés sur des méthodes anciennes, refusent le changement parce qu'ils ne comprennent pas que les élèves ont changé. Ils vous conseilleront de vous syndiquer, de lutter contre le ministère et cela retombera sur vous. Préservez-vous de leur influence. Vous ne savez pas ce qu'ils diront de vous au CDE si vous vous confiez à eux par ailleurs."
Pour moi, la pression retombe. Je serai titularisée à dit mon inspecteur. Mais je garde en tête que ceux qui ne le seront pas n'auront pas nécessairement démérités.
Pour moi, c'est de la diffamation.
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ajonc35 Mar 1 Juin 2021 - 11:41
@trompettemarine a écrit:
@Sisyphe a écrit:J'ai tout de même l'impression que la situation s'est nettement dégradée ces dernières années. En 2003, j'étais stagiaire et j'avais le sentiment qu'il fallait faire de vraies bourdes pour ne pas être validé. Attention ! Je ne dis pas que c'était vraiment le cas mais je ne me sentais pas menacée de non titularisation. La pression était forte, les formations ineptes et les critères d'évaluation obscurs sans pour autant que je sente une menace. Cette année, j'ai le sentiment que pour moi aussi ce n'était pas gagné d'avance. J'ai dû faire profil bas, lire du Philippe Meirieu et écrire une conclusion d'écrit réflexif à la gloire de l'INSPE et des réformes Blanquer. J'ai passé un entretien de titularisation sans bien savoir ce qui était attendu (visiblement le jury ne le savait pas plus que moi). Et surtout j'ai entendu des histoires de stagiaires poussés à bout, non validés sans raison valable.
Et je crois qu'une partie du problème vient de là. Pour les profs qui ont comme moi commencé il y a plus de 10 ans, l'année de stage est une année difficile mais dont on sort enfin libre d'enseigner. Alors quand des stagiaires disent qu'ils souffrent, ils disent "Tiens bon. Ca va aller. Il n'y a pas de raison qu'ils ne te titularisent pas." en toute bonne foi. Se faisant, ils n'entendent pas vraiment ce que disent les stagiaires. Ce qui est infligé aujourd'hui aux jeunes collègues est bien plus dur que ce qu'ils ont vécu. Tout du moins c'est mon impression. En août j'ai dû faire trois jours de formation pour "entrer dans le métier" et une des première chose qui nous a été dite c'est "méfiez vous des collègues en salle des profs. Vous ne pouvez pas leur faire confiance. Ils sont en désaccord avec ce que nous allons vous apprendre et si vous les écoutez vous ne réussirez pas à mettre en place ce que nous voulons voir dans vos classes. Vous reconnaîtrez vite que ces professeurs sont arc-boutés sur des méthodes anciennes, refusent le changement parce qu'ils ne comprennent pas que les élèves ont changé. Ils vous conseilleront de vous syndiquer, de lutter contre le ministère et cela retombera sur vous. Préservez-vous de leur influence. Vous ne savez pas ce qu'ils diront de vous au CDE si vous vous confiez à eux par ailleurs."
Pour moi, la pression retombe. Je serai titularisée à dit mon inspecteur. Mais je garde en tête que ceux qui ne le seront pas n'auront pas nécessairement démérités.
Pour moi, c'est de la diffamation.
Les Inspecteurs ne sont pas les seuls, certains cde font très bien ce travail aussi. Les mêmes qui reprochent aux anciens de ne pas aider les plus jeunes. J'ai tendu la main à une jeune collègue à son arrivée car elle reprenait les cours de seconde que j'avais toujours eu, elle n'a pas voulu. La même chose est arrivée avec une autre ( contractuelle) à deux collègues de français.
SL66
SL66
Niveau 1

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par SL66 Mar 1 Juin 2021 - 20:58
Bonsoir,
Je ne poste pas souvent ici mais je vous lis beaucoup, et déjà je tiens à vous dire que les messages encourageants et bienveillants que vous écrivez pour les stagiaires font chaud au cœur.

Une année de stage loin d'être évidente qui s'achève bientôt, avec la soutenance de mon mémoire dans quelques jours.
Ma tutrice est fantastique : réellement bienveillante, elle m'a soutenue toute l'année, m'a aidée à préparer des cours, m'a donné certains des siens "au cas où", a toujours été disponible.
Sans elle, je ne sais pas si j'aurais tenu toute l'année. La pression des visites, des dossiers à rendre pour l'INSPE, du mémoire...
Mes visites se sont bien passées mais j'ai complètement perdu mes moyens lors de 'l'oral de titularisation, j'ai vraiment la sensation de m'être ridiculisée (je suis sujette au stress en situation d'examen, autant devant les élèves il n'y a pas de problème, autant devant un jury..... Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 2950807625 d'ailleurs je pense avoir eu beaucoup de "chance" d'échapper à l'oral du CAPES). J'ai répondu complètement à côté, ne comprenant même plus ce que l'on me demandait.... j'ai failli pleurer devant le jury.
Depuis, j'ai peur, même si mon inspection s'est bien déroulée, même si les rapports de ma tutrice et la cheffe d'établissement sont bons, et même si je suis dans l'ensemble bien vue de l'INSPE et de nos formateurs. J'ai peur que cet oral gâche tout. C'est insupportable cette incertitude. J'ai l'impression de ne jamais pouvoir me détendre ne serait-ce qu'un peu.


Dernière édition par SL66 le Mar 1 Juin 2021 - 21:25, édité 1 fois
avatar
AmyR
Habitué du forum

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par AmyR Mar 1 Juin 2021 - 21:08
@Sisyphe a écrit:J'ai tout de même l'impression que la situation s'est nettement dégradée ces dernières années. En 2003, j'étais stagiaire et j'avais le sentiment qu'il fallait faire de vraies bourdes pour ne pas être validé. Attention ! Je ne dis pas que c'était vraiment le cas mais je ne me sentais pas menacée de non titularisation. La pression était forte, les formations ineptes et les critères d'évaluation obscurs sans pour autant que je sente une menace. Cette année, j'ai le sentiment que pour moi aussi ce n'était pas gagné d'avance. J'ai dû faire profil bas, lire du Philippe Meirieu et écrire une conclusion d'écrit réflexif à la gloire de l'INSPE et des réformes Blanquer. J'ai passé un entretien de titularisation sans bien savoir ce qui était attendu (visiblement le jury ne le savait pas plus que moi). Et surtout j'ai entendu des histoires de stagiaires poussés à bout, non validés sans raison valable.
Et je crois qu'une partie du problème vient de là. Pour les profs qui ont comme moi commencé il y a plus de 10 ans, l'année de stage est une année difficile mais dont on sort enfin libre d'enseigner. Alors quand des stagiaires disent qu'ils souffrent, ils disent "Tiens bon. Ca va aller. Il n'y a pas de raison qu'ils ne te titularisent pas." en toute bonne foi. Se faisant, ils n'entendent pas vraiment ce que disent les stagiaires. Ce qui est infligé aujourd'hui aux jeunes collègues est bien plus dur que ce qu'ils ont vécu. Tout du moins c'est mon impression. En août j'ai dû faire trois jours de formation pour "entrer dans le métier" et une des première chose qui nous a été dite c'est "méfiez vous des collègues en salle des profs. Vous ne pouvez pas leur faire confiance. Ils sont en désaccord avec ce que nous allons vous apprendre et si vous les écoutez vous ne réussirez pas à mettre en place ce que nous voulons voir dans vos classes. Vous reconnaîtrez vite que ces professeurs sont arc-boutés sur des méthodes anciennes, refusent le changement parce qu'ils ne comprennent pas que les élèves ont changé. Ils vous conseilleront de vous syndiquer, de lutter contre le ministère et cela retombera sur vous. Préservez-vous de leur influence. Vous ne savez pas ce qu'ils diront de vous au CDE si vous vous confiez à eux par ailleurs."
Pour moi, la pression retombe. Je serai titularisée à dit mon inspecteur. Mais je garde en tête que ceux qui ne le seront pas n'auront pas nécessairement démérités.
Ce ne sont pas les élèves qui ont changés mais le système.
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ha@_x Mar 1 Juin 2021 - 21:20
@AmyR a écrit:Ce ne sont pas les élèves qui ont changés mais le système.

Les élèves sont complètement les mêmes, ils sont restés les élèves. Par contre l'institution est devenue hyper malveillante avec ses personnels.

@SL66 a écrit:Sans elle, je ne sais pas si j'aurais tenu toute l'année. La pression des visites, des dossiers à rendre pour l'INSPE, du mémoire...
Mes visites se sont bien passées mais j'ai complètement perdu mes moyens lors de 'l'oral de titularisation, j'ai vraiment la sensation de m'être ridiculisée (je suis sujette au stress en situation d'examen, autant devant les élèves il n'y a pas de problème, autant devant un jury..... Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 2950807625 d'ailleurs je pense avoir eu beaucoup de "chance" d'échapper à l'oral du CAPES). J'ai répondu complètement à côté, ne comprenant même plus ce que l'on me demandait.... j'ai failli pleurer devant le jury.
Depuis, j'ai peur, même si mon inspection s'est bien déroulée, même si les rapports de ma tutrice et la cheffe d'établissements sont bons, et même si je suis dans l'ensemble bien vue de l'INSPE et de nos formateurs. J'ai peur que cet oral gâche tout. C'est insupportable cette incertitude. J'ai l'impression de ne jamais pouvoir me détendre ne serait-ce qu'un peu.

Tu as passé un oral de titularisation (une EQP) alors que tout était bon ? C'est parce que tu n'as pas passé d'oral de CAPES ? (tous mes habituels repères syndicaux sont viciés cette année Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 1665347707 ).
Bon, courage, courage, courage, l'attente va être longue. Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 3854100262
Et reviens nous informer ici.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
SL66
SL66
Niveau 1

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par SL66 Mar 1 Juin 2021 - 21:24
@Ha@_x a écrit:

Tu as passé un oral de titularisation (une EQP) alors que tout était bon ? C'est parce que tu n'as pas passé d'oral de CAPES ? (tous mes habituels repères syndicaux sont viciés cette année Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 1665347707 ).
Bon, courage, courage, courage, l'attente va être longue. Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 3854100262
Et reviens nous informer ici.

Oui, je parle de l'espèce d'entretien informe que nous avons passé pour compenser l'absence d'oral de CAPES ^^' Pardon si ce n'était pas clair.
Merci, je vous tiendrai informés Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 1482308650
Ms. Darcy
Ms. Darcy
Niveau 1

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ms. Darcy Mer 2 Juin 2021 - 14:36
Merci à tous pour vos expériences et vos encouragements. Mon médecin a finalement dû m'arrêter après un malaise vagal sur mon trajet de travail dans les transports. Pour lui, il s'agit probablement de stress, mais je dois faire des examens médicaux pour écarter toute possibilité de problème plus grave.

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens q'un renouvellement m'attend pour l'année prochaine. Pour le moment j'essaie de ne pas y penser. Je me repose.

Mélusine2
Mélusine2
Niveau 6

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Mélusine2 Mer 2 Juin 2021 - 19:25
Oui, fais ça. Repose-toi. Ce n'est qu'un boulot, la vraie vie est ailleurs, et toute cette sorte de choses. Repose-toi.
elea25
elea25
Niveau 1

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par elea25 Ven 4 Juin 2021 - 22:46
@Ms. Darcy a écrit:Merci à tous pour vos expériences et vos encouragements. Mon médecin a finalement dû m'arrêter après un malaise vagal sur mon trajet de travail dans les transports. Pour lui, il s'agit probablement de stress, mais je dois faire des examens médicaux pour écarter toute possibilité de problème plus grave.

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens q'un renouvellement m'attend pour l'année prochaine. Pour le moment j'essaie de ne pas y penser. Je me repose.


Bon courage. Je suis stagiaire également et ton message m'a touchée. J'espère que ces jours d'arrêt vont te faire du bien et vont t'aider à prendre du recul... fleurs
Demonfox
Demonfox
Niveau 2

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Demonfox Mar 8 Juin 2021 - 0:53
Ms. Darcy, si j'ai bien compris lorsque nous sommes en arrêt plus de 36 jours nous pouvons être"renouvellé" sur le nombre de jours supérieurs à 36. Aussi pour toi cela ne sera pas supérieur à un mois car nous finissons sous peu. Aussi prends soin de toi, j'avoue que le désarroi que je lis par bon nombre de stagiaire est hallucinant, mais je suis d'accord la bienveillance n'est valable que pour les élèves... Et ne vous plaignez pas j'avais deux tutrices terrain et franchement elles m'ont pas servi à grand chose....par contre celle de linspe oui car elle m'a souvent écouté et réconforté. Mais situation différente car stagiaire 18 h je connaissais déjà la maison, mais oui Pas de bienveillance de certains collègues. Mais bon réponse de la titularisation le 15 en même temps que l'affectation... A suivre
Lisak40
Lisak40
Niveau 10

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Lisak40 Mar 8 Juin 2021 - 7:38
Attention tu confonds renouvellement et prolongement ! Le prolongement, a en effet rapport avec le nombre de jours où on a été absent (pour maladie ou autre, avec justificatif) et est automatique si absent donc plus de 3 mois (il me semble). Le redoublement n'a rien à voir et est prononcé à la suite du passage en commission pour un stagiaire dont on juge qu'il n'est pas encore prêt à enseigner pour diverses raisons, mais dont on ne juge pas justifié de le licencier. Et ce renouvellement n'a rien à voir avec le nombre de jours d'absence : on peut être renouvelé sans avoir manqué un seul jour !


Dernière édition par Lisak40 le Mar 8 Juin 2021 - 20:51, édité 1 fois
Mathador
Mathador
Doyen

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Mathador Mar 8 Juin 2021 - 8:31
@Lisak40 a écrit:Attention tu confonds renouvellement et prolongement ! Le prolongement, a en effet rapport avec le nombre de jours où on a été absent (pour maladie ou autre, avec justificatif) et est automatique si absent donc plus de 3 mois (il me semble).
D'après les textes, ce n'est même pas vraiment une prolongation, mais la conséquence du fait qu'il faut avoir accompli la durée réglementaire du stage (1 an pour les corps enseignants) et que les congés rémunérés hors congés annuels (dont font partie les congés maladie), au-delà de 10%, ne comptent plus:
Décret n°94-874 a écrit:Article 26

Les périodes de congés avec traitement accordés à un fonctionnaire stagiaire entrent en compte, lors de la titularisation, dans le calcul des services retenus pour l'avancement.

Sous réserve des dispositions du deuxième alinéa de l'article 22 du présent décret, le total des congés rémunérés de toute nature accordés aux stagiaires en sus du congé annuel ne peut être pris en compte comme temps de stage que pour un dixième de la durée statutaire de celui-ci.
(les jours de grève ne sont donc pas concernés par cette disposition)

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
titrit
titrit
Niveau 7

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par titrit Aujourd'hui à 14:47
Bonjour,
Comment sait-on que l'on est titularisé ou pas? C'est inscrit où?
J'ai reçu ma mutation mais rien d'autre. C'est assez angoissant.
AccentCirconflexe
AccentCirconflexe
Niveau 1

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par AccentCirconflexe Aujourd'hui à 18:04
UP : même question.
Magic Marmotte
Magic Marmotte
Habitué du forum

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Magic Marmotte Aujourd'hui à 18:06
si vous n'aviez pas été validés, vous ne seriez pas mutés mais renouvelés. J'aurais donc tendance à dire: Bravo à vous!
Ozinvey
Ozinvey
Niveau 1

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ozinvey Aujourd'hui à 18:13
Dans l’académie de Dijon nous avons reçu un mail aujourd’hui indiquant que nous recevrons notre avis de titularisation ou de non-titularisation par courrier avant la dernière semaine de juillet.
Toutefois les stagiaires renouvelés devraient être contactés courant juin.
Mathador
Mathador
Doyen

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Mathador Aujourd'hui à 18:24
@Magic Marmotte a écrit:si vous n'aviez pas été validés, vous ne seriez pas mutés mais renouvelés. J'aurais donc tendance à dire: Bravo à vous!
Les (extraits d')arrêtés de mutation des stagiaires mentionnent que la mutation est faite sous réserve de titularisation. Ils sont envoyés dans tous les cas.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ha@_x Aujourd'hui à 18:38
@Ozinvey a écrit:Toutefois les stagiaires renouvelés devraient être contactés courant juin.

Pour les stagiaires sur la sellette, le mois de juin est très long.
Les convocations à EQP tombent généralement entre la mi et la fin juin.
Si vous ne recevez rien d'ici là c'est que vous êtes titularisés.
Attention les arrêtés de titularisation ça peut être très long, on les reçoit au 1er trimestre de l'année scolaire suivante.

Courage à ceux qui attendent !

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Mathador
Mathador
Doyen

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Mathador Aujourd'hui à 19:12
@Ha@_x a écrit:Les convocations à EQP tombent généralement entre la mi et la fin juin.
Si vous ne recevez rien d'ici là c'est que vous êtes titularisés.
Sauf pour les agrégés pour lesquels il n'y a pas d'EQP. Je suppose que les IG ont rendu leurs avis finaux, mais s'il faut aller au rectorat pour les consulter…

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par Ha@_x Aujourd'hui à 20:19
Non pour les agrégés il faut qu'un IG se déplace. C'est rarissime et il est rarissime qu'un agrégé ne soit pas titularisé.

Spoiler:
Les certifiés rien à voir, c'est 10% de la cohorte qu'on renouvelle Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 1665347707

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
tAoK
tAoK
Niveau 6

Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 Empty Re: Stagiaire au bout du rouleau

par tAoK Aujourd'hui à 21:09
@Ha@_x a écrit:
Spoiler:
Les certifiés rien à voir, c'est 10% de la cohorte qu'on renouvelle  Stagiaire au bout du rouleau - Page 3 1665347707

Dans ma promo, nous sommes (au moins) 25% à passer devant le jury de titularisation.
Ils doivent vouloir rééquilibrer le 100% de titularisés de l'an passé. Suspect
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum