Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pat B
Neoprof expérimenté

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Pat B Mar 1 Juin - 20:37
Je me posais la question, bêtement : en guise d'action préventive, est-il possible de faire un jour une HIS sur le thème du harcèlement ? Est-il possible de demander la venue de quelqu'un d'extérieur sur ce thème (et qui paierait?), par exemple quelqu'un de la médecine du travail ? Cela pour délier les langues et ouvrir les yeux quand on soupçonne une situation de tourner au harcèlement... Dans le privé, on a un CSE, et cela semble plus ou moins entrer dans ses attributions de le proposer, et l'employeur doit s'engager pour améliorer la qualité de vie, proposer un plan annuel en ce sens, c'est dans les textes (sûrement un voeu pieux mais bon).

(j'avoue que l'idée m'est venue pour mon lycée... mais parce que le harceleur -ou du moins ressenti comme tel par certains-, chez nous, c'est le chef ; proposer ça, ce serait en l'occurrence une véritable déclaration de guerre)
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Ha@_x Mar 1 Juin - 20:41
Tu as le droit d'inviter un intervenant extérieur lors d'une HIS.
(Par contre l'intervenant extérieur stipendié, je vois mal comment  Rivalité professionnelle  - Page 7 3854100262  Rolling Eyes )

Tu n'es pas obligé de préciser le thème de l'HIS.
Et si tu le fais ? La belle affaire ....très à la mode le thème du harcèlement, pas besoin de préciser au chef qu'il s'agit du sien dont on va discuter, lors d'une réunion où sa présence n'est de toute façons pas autorisée.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Balthamos Mar 1 Juin - 20:48
@Pat B a écrit:Je me posais la question, bêtement : en guise d'action préventive, est-il possible de faire un jour une HIS sur le thème du harcèlement ? Est-il possible de demander la venue de quelqu'un d'extérieur sur ce thème (et qui paierait?), par exemple quelqu'un de la médecine du travail ? Cela pour délier les langues et ouvrir les yeux quand on soupçonne une situation de tourner au harcèlement... Dans le privé, on a un CSE, et cela semble plus ou moins entrer dans ses attributions de le proposer, et l'employeur doit s'engager pour améliorer la qualité de vie, proposer un plan annuel en ce sens, c'est dans les textes (sûrement un voeu pieux mais bon).

(j'avoue que l'idée m'est venue pour mon lycée... mais parce que le harceleur -ou du moins ressenti comme tel par certains-, chez nous, c'est le chef ; proposer ça, ce serait en l'occurrence une véritable déclaration de guerre)

Pour essayer de te répondre de manière organiser :

Le chef d'établissement peut aussi organiser une action préventive, en invitant également des intervenants extérieurs. L'avantage est qu'il peut rémunérer cette intervention avec les fonds de l'établissement (budget, CA, etc.)
Pour revenir à ta situation, je ne pense pas que le chef veuille organiser ce type d'intervention.

le thème de la HIS est à la discrétion de l'organisation organisatrice. Le syndicat l'organisant peut très bien choisir ce thème, et peut inviter qui il veut pour l'animer, y compris un intervenant extérieur.
L'HIS est de droit, le chef n'a rien à dire dessus, encore moins sur son ordre du jour qu'il n'a pas légalement à connaitre (mais dans les faits, il connaitra l'ordre du jour et ce qui se sera dit). Ca peut être aussi une arme, un signal envoyé au chef harceleur que les organisations syndicales s'approprient ce thème.
Parfois on souffre beaucoup à prendre sur soi, pour éviter les conflits, éviter les "déclarations de guerre". Parfois, ne pas prendre ces pincettes permet de rétablir la situation, en mettant des mots sur des actes, en permettant une prise de conscience aussi bien pour les victimes que pour les bourreaux.
L'avantage de l'action syndicale est le collectif.

L'Etat exige beaucoup des entreprises notamment privées et d'exonère de certaines obligations... Le CSE en fait parti, on peut rajouter la médecine du travail, la prévention, etc.
Babayaga
Babayaga
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Babayaga Mar 1 Juin - 21:59
@Pat B a écrit:Je me posais la question, bêtement : en guise d'action préventive, est-il possible de faire un jour une HIS sur le thème du harcèlement ? Est-il possible de demander la venue de quelqu'un d'extérieur sur ce thème (et qui paierait?), par exemple quelqu'un de la médecine du travail ? Cela pour délier les langues et ouvrir les yeux quand on soupçonne une situation de tourner au harcèlement... Dans le privé, on a un CSE, et cela semble plus ou moins entrer dans ses attributions de le proposer, et l'employeur doit s'engager pour améliorer la qualité de vie, proposer un plan annuel en ce sens, c'est dans les textes (sûrement un voeu pieux mais bon).

(j'avoue que l'idée m'est venue pour mon lycée... mais parce que le harceleur -ou du moins ressenti comme tel par certains-, chez nous, c'est le chef ; proposer ça, ce serait en l'occurrence une véritable déclaration de guerre)

On avait eu une équipe mobile de sécurité du rectorat qui était venue faire de la médiation entre la direction et les profs. C'était des guignols spécialisés en neurosciences (mais c'était gratuit 🤭). Juste au cas où ça te viendrait à l'idée de trouver de l'aide du côté du rectorat,  histoire de savoir où tu mets les pieds. Quant à la médecine du travail... C'est pas qu'ils sont mauvais, encore faudrait-il les rencontrer pour pouvoir juger...
Concrètement, je ne sais pas trop comment j'organiserais cette HIS. Ça peut être bien pour les victimes, si elles osent venir. M'étonnerait que les bourreaux se pointent en revanche. (Surtout si c'est le chef en plus).

@Ha@_x Pourquoi stipendié ? C'est vraiment le mot que tu veux dire ? (On sait jamais, après la décade 🤭)

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Ha@_x Mer 2 Juin - 4:01
Oui oui je maintiens stipendié Rivalité professionnelle  - Page 7 3854100262

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Cléopatra2 Mer 2 Juin - 4:35
Je pense que c'est possible, mais il vaut mieux d'abord proposer l'action de façon "officielle", peut-être, monter un projet pour une intervention de type formation d'établissement.
En cas de refus, je pense qu'il est possible de faire venir quelqu'un pour animer une HIS.
Babayaga
Babayaga
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Babayaga Mer 2 Juin - 6:40
@Ha@_x : Tu maintiens, mais ça ne me dit pas pourquoi pour autant 😉

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Guermantes729 Mer 2 Juin - 7:38
@Ha@_x a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Encore moins quand le harcèlement vient des dits syndicalistes ou de leurs meilleurs amis. Et que la direction se couche alors d'autant plus facilement (le rapport de force n'étant clairement pas en faveur du ou de la collègue isolé(e))

Quand ce genre de personnage sévit, ne surtout pas hésiter à le dénoncer à son organisation.

Et je le suis, syndicaliste. Rivalité professionnelle  - Page 7 1665347707

Surtout que des brebis galeuses harceleuses j'en ai hélas vues dans nos rangs.

Tu as parfaitement raison, je n'en ai pas eu la force: on revient sur le fait qu'il n'y a pas de bourreau sans victime, j'étais épuisée, malade et n'avais aucune force, j'ai fui

@Balthamos a écrit:
@Guermantes729 a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:
@Ha@_x a écrit:Sanctions pas assez lourdes quand on pense à la collègue harcelée. Si elle est en arrêt depuis une décade  affraid  ça devait être assez gratiné.

Après sans dossier, sans preuves et faits sous les yeux, difficile de se prononcer. J'ai tout de même tendance à croire la victime.

Mais le problème est hiérarchique : qui laisse faire ça ??

Des chefs qui ont intérêt à ce que leurs profs se bouffent entre eux ?

Le problème est aussi syndical : il y a trop longtemps que trop de collègues sont abandonnés sur le terrain.

Et le syndrome france télécom nous pend au nez.... Rivalité professionnelle  - Page 7 2950807625

Que peut-on faire concrètement? (vraie question)
Voit-on forcément ces cas de harcèlement? Les collègues ne se tournent pas forcément vers les syndicalistes quand le harcèlement est entre pairs. On va vers la direction qui n'agit jamais.

Encore moins quand le harcèlement vient des dits syndicalistes ou de leurs meilleurs amis. Et que la direction se couche alors d'autant plus facilement (le rapport de force n'étant clairement pas en faveur du ou de la collègue isolé(e))

Syndicaliste ne veut pas dire protégé.
Puis je ne connais aucun syndicat, quelque soit ce syndicat, qui est complaisant avec le harcèlement.

Les syndicats en tant qu'organisation sûrement pas (pas plus à mon avis que n'importe quel organisation) mais les syndicalistes sont des humains comme les autres, et certains humains, avec un petit pouvoir dans les mains, en font mauvais profit: syndicaliste ou pas.

Toute comparaison étant égale par ailleurs, c'est comme les hommes d'église qui longtemps n'ont pu être soupçonnés d'abus "comment ça? pas eux! ce sont des hommes d'église!" ben oui mais des humains avant tout
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Ha@_x Mer 2 Juin - 8:42
@Babayaga

ben stipendier : payer non ?

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Sphinx Mer 2 Juin - 9:04
@Babayaga a écrit:

On avait eu une équipe mobile de sécurité du rectorat qui était venue faire de la médiation entre la direction et les profs. C'était des guignols spécialisés en neurosciences (mais c'était gratuit 🤭). Juste au cas où ça te viendrait à l'idée de trouver de l'aide du côté du rectorat,  histoire de savoir où tu mets les pieds. Quant à la médecine du travail... C'est pas qu'ils sont mauvais, encore faudrait-il les rencontrer pour pouvoir juger...

Même chose chez nous, ce n'était pas une équipe mobile de sécurité mais le CAAEE (centre académique d'aideaux écoles et établissements) envoyés prétendument pour aider à la communication avec une chef extrêmement problématique puis pour faire une cellule d'écoute pour les profs, et en fait ils nous ont dit eux-mêmes qu'ils ne savaient pas pourquoi ils étaient là et que leur finalité c'était de venir en aide aux chefs d'établissement qui avaient du mal à gérer leurs équipes. Je ne suis même pas sûre qu'ils étaient spécialisés en neurosciences, probablement juste en langue de bois - il y a eu un moment où je suis partie en claquant la porte, littéralement.

La médecine du travail, par contre, aussi bien côté médecin que côté psy, aucun de nous n'a eu de mal à les rencontrer, elles ont été très attentives et je sais qu'elles ont fait remonter les problèmes (dans le respect du secret médical bien sûr).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Rivalité professionnelle  - Page 7 Livre11
Babayaga
Babayaga
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Babayaga Mer 2 Juin - 9:26
@Ha@_x a écrit:@Babayaga

ben stipendier : payer non ?

Non : stipendier = corrompre / soudoyer / acheter, voire séduire / débaucher

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Ha@_x Mer 2 Juin - 9:35
Donc il est bien question d'argent Very Happy


Dernière édition par Ha@_x le Mer 2 Juin - 10:01, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Asclépios
Asclépios
Niveau 4

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Asclépios Mer 2 Juin - 9:55
@Sphinx a écrit:
@Babayaga a écrit:

On avait eu une équipe mobile de sécurité du rectorat qui était venue faire de la médiation entre la direction et les profs. C'était des guignols spécialisés en neurosciences (mais c'était gratuit 🤭). Juste au cas où ça te viendrait à l'idée de trouver de l'aide du côté du rectorat,  histoire de savoir où tu mets les pieds. Quant à la médecine du travail... C'est pas qu'ils sont mauvais, encore faudrait-il les rencontrer pour pouvoir juger...

Même chose chez nous, ce n'était pas une équipe mobile de sécurité mais le CAAEE (centre académique d'aideaux écoles et établissements) envoyés prétendument pour aider à la communication avec une chef extrêmement problématique puis pour faire une cellule d'écoute pour les profs, et en fait ils nous ont dit eux-mêmes qu'ils ne savaient pas pourquoi ils étaient là et que leur finalité c'était de venir en aide aux chefs d'établissement qui avaient du mal à gérer leurs équipes. Je ne suis même pas sûre qu'ils étaient spécialisés en neurosciences, probablement juste en langue de bois - il y a eu un moment où je suis partie en claquant la porte, littéralement.

La médecine du travail, par contre, aussi bien côté médecin que côté psy, aucun de nous n'a eu de mal à les rencontrer, elles ont été très attentives et je sais qu'elles ont fait remonter les problèmes (dans le respect du secret médical bien sûr).

Il s'est passé à peu près la même chose chez nous, la médecine de prévention a été très attentive.
Quant à l'intervention du rectorat, je n'étais plus là mais j'ai entendu dire que c'était: parler nous de vos problèmes, on ne peut rien dire, mais on fait le bilan et on revient... malheureusement ils ont peut-être oublié de noter l'adresse, mais toujours est-il, ils ne sont pour l'instant pas revenus.

Quant aux syndicats je n'ai malheureusement pas eu de chance avec les personnes contactées. Le meilleur conseil à l'époque était: "c'est bientôt les vacances, passez à autre chose".
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Sphinx Mer 2 Juin - 15:06
Pour le conflit avec la direction les syndicats nous ont beaucoup aidés (enfin ça dépend lesquels : celui où j'étais à l'époque pas du tout, d'autres qui n'étaient pas le mien - voire un pour qui jamais de ma vie je ne voterai aux élections pro - nous ont beaucoup conseillés, soutenus, accompagnés aux audiences même si c'était surtout nous qui causions). Il ne faut vraiment pas hésiter à demander de l'aide à des syndicats différents parce que ce sont avant tout, quel que soit le syndicat, des personnes qui utilisent leur temps et leurs compétences personnelles pour aider, et en fonction du lieu et du moment, une section ou une personne peut être plus réactive et/ou plus renseignée qu'une autre.

Concernant les conflits entre collègues (que je distingue, une fois de plus de la "rivalité" du titre parce que parfois il peut y avoir un fond de ça mais souvent non), il me semble que le syndicat ne peut pas grand chose. Je pense que les réactions possibles sont :
- de la part de la direction : il faut avoir une direction un peu réactive : certains préfèrent diviser pour régner, d'autres se disent que des bisbilles entre adultes ça n'est pas leurs oignons (et il n'est pas faux que parfois c'est de ça qu'il s'agit) et ne veulent pas y mettre le nez, bref si on sait qu'on a un CDE solide à qui demander d'intervenir c'est encore le mieux mais il y a bien des fois où l'on se retrouve tout seul
- soi tout seul : vraiment, ignorer la personne, c'est la première chose à tenter. Beaucoup de ceux qui s'en prennent gratuitement aux autres le font dans un délire de toute puissance, donc s'ils voient que ça ne nous atteint pas voire qu'on les trouve ridicules, il y en a un pourcentage non négligeable qui vont laisser tomber, parce que si ces gens s'en prennent avant tout à des collègues isolés, dont ils profitent peut-être des insécurités pour appuyer là où ça fait mal, c'est souvent qu'ils n'ont pas grand courage. (Pousser une gueulante, oui, mais ça peut avoir l'effet pervers de vous faire passer pour un hystérique - celui qui hurle en salle des profs -, de vous isoler encore plus, et surtout de montrer que finalement ça vous atteint. Se marrer, c'est encore ce qui fonctionne le mieux.) Si ça ne fonctionne pas et s'il y a harcèlement de fait : rassembler preuves matérielles et témoignages et tout simplement porter plainte. J'ai une collègue qui dans une telle circonstance a déclaré qu'elle allait porter plainte car l'autre avait poussé le bouchon trop loin ; je ne suis pas certaine qu'elle l'ait fait au final mais ça a suffit à mettre fin aux dérapages. (Et elle peut toujours y aller si ça recommence.)
- Finalement, la solution qui me semble la meilleure, c'est d'agir en groupe, un peu comme le disait Ha@_x page précédente.. Je sais que ce n'est pas facile de réunir le groupe quand on est soi-même la victime, mais là je m'adresse plutôt à ceux qui sont témoins : réagir collectivement dans une équipe disciplinaire ou dans une équipe pédagogique pour dire "là Micheline tu vas trop loin, tu fais ça ça et ça, ce n'est pas acceptable en contexte professionnel", ou bien "puisque Josiane et Alphonse ne peuvent pas travailler ensemble, on va mettre fin au coenseignement et trouver d'autres façons de répartir nos bouts d'heure", c'est à mon sens la seule façon, non pas de transformer le harceleur en personne bien (spoiler : ça n'arrivera pas), mais de poser des limites de façon à ce que tout le monde arrive à travailler sans que les uns écrasent les autres. En tout cas c'est comme ça qu'on a agi dans mon équipe quand on y a été confrontés. Au  bout d'un moment il faut aussi se serrer les coudes entre collègues ; et se laisser pousser dans un camp ou dans l'autre parce qu'on n'aime pas José qui ne dit jamais bonjour à la photocopieuse ou parce que quand même c'est Monique qui a commencé, ou tant simplement regarder ça de loin parce que ce n'est pas notre problème ou parce qu'on a peur que Chantal s'en prenne à nous aussi, ce n'est juste pas acceptable.

Je dis ça, je suis sûre que tout le monde va me dire "ben bien sûr que j'aide toujours mes collègues", mais s'il y a quelques personnes qui lisent et que ça peut faire réfléchir, c'est toujours ça de gagné...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Rivalité professionnelle  - Page 7 Livre11
amour
amour
Expert

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par amour Mer 2 Juin - 18:38
Merci à toutes celles et ceux qui ont eu la générosité de témoigner ici, d'autres qui n'en ont pas la force se sentent moins seuls grâce à vous!
gauvain31
gauvain31
Empereur

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par gauvain31 Mer 2 Juin - 18:50
@amour a écrit:Merci à toutes celles et ceux qui ont eu la générosité de témoigner ici, d'autres qui n'en ont pas la force se sentent moins seuls grâce à vous!

Tu as bien résumé ce fil Amour ! Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de témoignages de cas (très) graves de conflits entre collègues dans une profession où il ne devrait même pas y en avoir. Il y a quelques années j'aurais dit que les conflits touchent plus les collèges que les lycées car le faible effectif enseignant en collège exacerbe plus facilement et rapidement les animosités. Je pense désormais qu'avec la réforme du lycée, ces rivalités commencent à toucher les lycées, mais c'est parce que tout est fait structurellement (pédagogiquement et administrativement) pour mettre les enseignants en concurrence et les parcours personnalisés évoqués aujourd'hui par le ministre ne pourront que rendre les situations encore plus difficiles à l'avenir.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Cléopatra2 Mer 2 Juin - 19:19
Il y a aussi les rivalités CPE/enseignants... et là ça se fait au détriment de l'ensemble de l'établissement.
Marxou
Marxou
Niveau 10

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Marxou Mer 2 Juin - 19:40
Un autre petit truc, un phénomène croissant il paraît (que j'ai vécu puissance 10000 par ailleurs): des profs "new generation" qui arrivent dans un bahut et qui d'emblée s'empressent de créer une liste A-SYNDICALE. Ils clament haut et fort qu'ils ne sont pas syndiqués (horreur, malheur que d'être syndiqué!!). Ils représentent donc une liste très gentille vis-à-vis de la direction (liste qui aspire les profs de droite égarés et en minorité) et qui veille surtout à ne pas "blesser ou heurter " la direction et/ou le rectorat. Au final, ces joyeux collègues A-syndiqués (ce qu'ils clament encore une fois haut et fort) torpillent toute revendication légitime ( quant aux moyens ou effectifs par exemple) et au passage, les listes syndicales installées. Je l'ai vécu. C'est devenu un grand classique dans tout l'hexagone il paraît: les nouvelles générations de profs???, et ceci explique sans doute en partie cela... La sombre m.rde dans laquelle on se débat.
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Balthamos Mer 2 Juin - 20:04
@Marxou a écrit:Un autre petit truc, un phénomène croissant il paraît (que j'ai vécu puissance 10000 par ailleurs): des profs "new generation" qui arrivent dans un bahut et qui d'emblée s'empressent de créer une liste A-SYNDICALE. Ils clament haut et fort qu'ils ne sont pas syndiqués (horreur, malheur que d'être syndiqué!!). Ils représentent donc une liste très gentille vis-à-vis de la direction (liste  qui aspire les profs de droite égarés et en minorité) et qui veille surtout à ne pas "blesser ou heurter " la direction et/ou le rectorat. Au final, ces joyeux collègues A-syndiqués (ce qu'ils clament encore une fois  haut et fort) torpillent toute revendication légitime ( quant aux moyens ou effectifs par exemple) et au passage, les listes syndicales installées. Je l'ai vécu. C'est devenu un  grand classique dans tout l'hexagone il paraît: les nouvelles générations de profs???, et ceci explique sans doute en partie cela... La sombre m.rde  dans laquelle on se débat.

J'ai connu ça.
A la fin, la liste a syndicale s'alignait sur notre position et la liste à disparue l'année suivante...
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Sphinx Mer 2 Juin - 20:10
Rivalité professionnelle  - Page 7 3795679266 Dans le collège où j'étais la liste était asyndicale parce qu'avec genre 24 profs titulaires il n'y avait tout bonnement pas assez de motivés pour monter une liste du même syndicat, ni assez de monde pour monter plus d'une liste, et ça n'empêchait pas de lutter contre les crasses et les absurdités... Je pense que si des gens veulent monter une liste pro-direction pour se faire mousser, syndiquée ou pas ça ne change rien. Il y a bien des syndicats pro-réformes...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Rivalité professionnelle  - Page 7 Livre11
Elyas
Elyas
Empereur

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Elyas Mer 2 Juin - 20:18
Je pense que c'est très facile de dire "ignorez vos tortionnaires". Dans mon propre vécu et pour en avoir discuté avec d'autres, même en agissant ainsi, cela n'arrête pas les collègues qui veulent vous anéantir (et on ne sait pas pourquoi).

Je suis aussi assez mal à l'aise devant certains sur ce fil qui semblent justifier le harcèlement que peuvent subir certains collègues parce qu'ils n'ont pas la même façon de travailler ou les mêmes inspirations. Cela me dégoute très profondément et cela témoigne du fait qu'ils ne savent pas ce que subissent les harcelés. Ils sont définitivement dans ma liste des collègues indignes pour toujours. A un moment, il faut arrêter les luttes idéologiques et voir le mal que certains collègues produisent, des maux qui peuvent détruire.

Enfin, toute cette discussion témoigne d'une dynamique : les enjeux symboliques sont bien plus puissants que les enjeux financiers dans la tête d'une partie de la profession.

Ah oui, j'ajouterai qu'une grande part de la profession fait l'autruche... pour avoir la vie tranquille, une partie accepte qu'un collègue, qu'ils apprécient d'ailleurs, soit détruit par une cabale.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Sphinx Mer 2 Juin - 20:29
@Elyas a écrit:Je pense que c'est très facile de dire "ignorez vos tortionnaires". Dans mon propre vécu et pour en avoir discuté avec d'autres, même en agissant ainsi, cela n'arrête pas les collègues qui veulent vous anéantir (et on ne sait pas pourquoi).

Ça n'a pas marché dans ta situation, ça ne veut pas dire que ça ne marche pas pour d'autres. Pour moi ça a fonctionné (j'étais élève au lycée, mais bon vu le niveau de maturité de certains collègues, parfois...). Cependant, je n'ai pas employé le mot "tortionnaires" dans mon message. J'ai justement dit que cela fonctionnait pour une bonne partie des emm**deurs, et que quand cela devenait plus grave (harcèlement) il fallait passer à la vitesse au-dessus (par ex dépôt de plainte). Donc il y a une question de degré de la situation à évaluer aussi, tout ne se vaut pas et tout n'appelle pas la même réaction.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Rivalité professionnelle  - Page 7 Livre11
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Clecle78 Mer 2 Juin - 20:29
Je suis tout à fait d'accord avec toi Elyas. Des collègues qui m'appréciaient ont laissé faire, les deux fois. Ça été très dur à vivre et j'ai du mal à pardonner, sachant que j'ai défendu plusieurs d'entre eux en d'autres circonstances.. Inversement une collègue s'est vraiment mouillée pour moi. Je lui en garde une reconnaissance éternelle. Ce qui fait mal c'est que je n'ai jamais nui à un collègue et que malgré tout j'ai été une cible . Pourquoi une telle méchanceté, pourquoi ?
menerve
menerve
Prophète

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par menerve Mer 2 Juin - 20:33
@Clecle78 a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec toi Elyas. Des collègues qui m'appréciaient  ont laissé faire, les deux fois. Ça été très dur à vivre et j'ai du mal à pardonner, sachant que j'ai défendu plusieurs d'entre eux en d'autres circonstances.. Inversement une collègue s'est vraiment mouillée pour moi. Je lui en garde une reconnaissance éternelle.  Ce qui fait mal c'est que je n'ai jamais nui à un collègue et que malgré tout j'ai été une cible . Pourquoi une telle méchanceté, pourquoi ?
Je vis un peu la même chose... Aucun n'a pris ma défense... Au contraire on prend le parti de celui qui me dénigre. Bref j'en suis à me dire je fais mes heures et je file le plus vite possible.
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par Clecle78 Mer 2 Juin - 20:43
C'est triste M'énerve quand on se rend compte qu'on est la cible de certains collègues par pure jalousie. Et là on se rend compte que le boulot et l'amitié ça fait parfois deux. Inversement après mutation j'ai découvert une véritable solidarité et c'est génial ! Tout n'est pas perdu mais dans certains établissements on se heurte à une forme de médiocrité effrayante.
avatar
nath75
Niveau 6

Rivalité professionnelle  - Page 7 Empty Re: Rivalité professionnelle

par nath75 Mer 2 Juin - 21:06
Dans le cas dont je peux parler, Clecle78, c'était clairement de la jalousie à ton encontre. Ce collègue avait un sérieux souci d'ego et tu en as injustement fait les frais.
Et je peux le confirmer: tu n'as jamais nui au moindre collègue, au contraire. Durant ces deux années où je t'ai côtoyée, tu as été au contraire un soutien pour beaucoup.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum