Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Ven 18 Juin 2021 - 20:30
@Pontorson50 a écrit:
@chmarmottine a écrit:Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4KPe8_XoAQ8oxS?format=jpg&name=large

Voilà voilà. Ils sont toujours dans le déni de la contamination dans les classes. Je ne veux même pas imaginer ce que peuvent produire la suppression des masques et l'arrivée du variant delta.

Dans la mesure où ils limitent cette proposition au primaire, j'ai du mal (pour une fois, je ne les ai pas épargnés ici), à taper sur les pédiatres. Car si toutes les études infirment gravement leur sous-estimation de la contamination des ados, ces mêmes études confirment que les enfants sont très peu transmetteurs. D'où d'ailleurs la barre de 12 ans mise à la vaccination des jeunes.
Par ailleurs, je n'y croyais pas à ce point, mais il est clair qu'entre avril et août, on peut se permettre à peu près n'importe quel relâchement, presque tous les infectiologues se sont finalement plantés et restent surpris ( les météos d'avril, de mai, et de juin sont totalement différentes toutes les trois cette année).
Cette proposition serait tombée en plein hiver, je l'aurais trouvé inutilement provocante. Mais là, finir par deux ou trois semaines de scolarité sans masque, et compte tenu que la chaleur estivale risque de se surajouter à la lassitude, je ne vois pas d'obstacle.
Tous admettent pourtant maintenant que la fermeture des écoles est le meilleur levier contre l'épidémie (mais pas souhaitable pour le biendezenfants tout ça tout ça)… Etrange !

Et pour la météo, le Portugal affronte actuellement une grosse vague. Je pense qu'il n'y fait pourtant pas très froid.
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss Ven 18 Juin 2021 - 21:16
@gauvain31 a écrit:Oyez Oyez, les enseignants parisiens vont être sauvés du COVID : le rectorat de Paris a envoyé une lettre indiquant que les enseignants sont prioritaires pourront se faire vacciner dès le 30 juin.

Nous sommes bien choyés : Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4iz0j10

A garder précieusement.
Ils reconnaissent que nous sommes la profession la plus exposée.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gauvain31 Ven 18 Juin 2021 - 21:27
@LaMiss : Oui tout à fait. Quand j'ai vu ça , je me suis dit "il vont devoir s'expliquer devant un tribunal quand les dépôts de plainte vont arriver à la fin de la pandémie"

Ils ont (peut-être) voulu faire de la provocation, ils se sont tirés une balle dans le pied.
avatar
Bouboule
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Bouboule Ven 18 Juin 2021 - 22:02
@Ajonc35 a écrit:
@Tivinou a écrit:
@gauvain31 a écrit:Oyez Oyez, les enseignants parisiens vont être sauvés du COVID : le rectorat de Paris a envoyé une lettre indiquant que les enseignants sont prioritaires pourront se faire vacciner dès le 30 juin.

Nous sommes bien choyés : Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4iz0j10
Ce qui est terrible avec ce genre de courrier, c'est que l'EN coupe l'herbe sous le pied du Gorafi et de Parentsprofs le mag. Ils ne sont vraiment pas sympas.
Déjà que les comédiens n'ont pas pu faire leur travail pendant le confinement, si le recteur prend aussi celui des journalistes satiriques, où va-t-on?
🤣.
Plus sérieusement, on s'est débrouillés tout seuls.

Avec deuxième injection le 15 août ?
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Ven 18 Juin 2021 - 22:07
Ben oui, le 15 août, c'est parfait, protégé juste à temps pour la rentrée!
Sinon, on parle un peu du bazar du baccalauréat dans la presse.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/loire-atlantique-organisation-des-examens-les-personnels-a-bout-2c218766-d00c-11eb-8fd4-1c499e790b04
avatar
AmyR
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AmyR Ven 18 Juin 2021 - 22:32
Prioritaire sur qui ? On ne choisit même pas le centre en plus..
Diclonia
Diclonia
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia Ven 18 Juin 2021 - 23:05
@gauvain31 a écrit:Oyez Oyez, les enseignants parisiens vont être sauvés du COVID : le rectorat de Paris a envoyé une lettre indiquant que les enseignants sont prioritaires pourront se faire vacciner dès le 30 juin.

Nous sommes bien choyés : Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4iz0j10

Honteux !

Edit :

mais est-ce seulement vrai ? ce n'est pas un fake ?
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Ven 18 Juin 2021 - 23:44
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@chmarmottine a écrit:Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4KPe8_XoAQ8oxS?format=jpg&name=large

Voilà voilà. Ils sont toujours dans le déni de la contamination dans les classes. Je ne veux même pas imaginer ce que peuvent produire la suppression des masques et l'arrivée du variant delta.

Dans la mesure où ils limitent cette proposition au primaire, j'ai du mal (pour une fois, je ne les ai pas épargnés ici), à taper sur les pédiatres. Car si toutes les études infirment gravement leur sous-estimation de la contamination des ados, ces mêmes études confirment que les enfants sont très peu transmetteurs. D'où d'ailleurs la barre de 12 ans mise à la vaccination des jeunes.
Par ailleurs, je n'y croyais pas à ce point, mais il est clair qu'entre avril et août, on peut se permettre à peu près n'importe quel relâchement, presque tous les infectiologues se sont finalement plantés et restent surpris ( les météos d'avril, de mai, et de juin sont totalement différentes toutes les trois cette année).
Cette proposition serait tombée en plein hiver, je l'aurais trouvé inutilement provocante. Mais là, finir par deux ou trois semaines de scolarité sans masque, et compte tenu que la chaleur estivale risque de se surajouter à la lassitude, je ne vois pas d'obstacle.
Tous admettent pourtant maintenant que la fermeture des écoles est le meilleur levier contre l'épidémie (mais pas souhaitable pour le biendezenfants tout ça tout ça)… Etrange !

Et pour la météo, le Portugal affronte actuellement une grosse vague. Je pense qu'il n'y fait pourtant pas très froid.

Précisément je viens d'écrire que je n'implique pas la météo puisqu'elle n'a pas été du tout favorable avant juin ; on peut aussi citer la Russie du reste (mais dont la vaccination est très en retard). Mais ce sont deux exceptions : dans les régions tempérées, il y a bien, en dépit de toutes les âneries possibles sanitairement liées à un déconfinement trop précoce, deux ans de suite un effondrement lors de la durée des jours les plus longs, que certains médecins expliquent par la mise en sommeil du virus à cause de la luminosité - quelle que soit la météo ; or plus on descend vers les milieux intertropicaux, moins la durée du jour est longue en été (elle ne dépasse guère les 13h30 même en juin, moins que d'avril à août en France). Cela pourrait expliquer qu'en Inde ou en Amazonie par exemple, l'activité du virus est malheureusement possible sur toute l'année.

Pour le Portugal, déjà plus au sud que l'hexagone, et qui a peut-être encore des liens avec l'Inde, l'ampleur de ce rebond reste ainsi à déterminer. Reste aussi à savoir ce qu'une vague de contaminations à compter de maintenant amènerait en cas graves ou létaux vu la progression forte des vaccins. Nous allons bientôt savoir, au moins en Angleterre et peut-être au Portugal, si une nouvelle vague avec le variant delta entraînera encore une explosion des urgences vitales.

Quant à la fermeture des écoles primaires, non, désolé, autant la fermeture du secondaire reste recommandée sanitairement en cas de crise des urgences covid, autant je ne lis plus que c'est le cas pour le primaire. La distinction enfants/ados semble maintenant une donnée solide.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Sam 19 Juin 2021 - 9:12
@Pontorson50 a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@chmarmottine a écrit:Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4KPe8_XoAQ8oxS?format=jpg&name=large

Voilà voilà. Ils sont toujours dans le déni de la contamination dans les classes. Je ne veux même pas imaginer ce que peuvent produire la suppression des masques et l'arrivée du variant delta.

Dans la mesure où ils limitent cette proposition au primaire, j'ai du mal (pour une fois, je ne les ai pas épargnés ici), à taper sur les pédiatres. Car si toutes les études infirment gravement leur sous-estimation de la contamination des ados, ces mêmes études confirment que les enfants sont très peu transmetteurs. D'où d'ailleurs la barre de 12 ans mise à la vaccination des jeunes.
Par ailleurs, je n'y croyais pas à ce point, mais il est clair qu'entre avril et août, on peut se permettre à peu près n'importe quel relâchement, presque tous les infectiologues se sont finalement plantés et restent surpris ( les météos d'avril, de mai, et de juin sont totalement différentes toutes les trois cette année).
Cette proposition serait tombée en plein hiver, je l'aurais trouvé inutilement provocante. Mais là, finir par deux ou trois semaines de scolarité sans masque, et compte tenu que la chaleur estivale risque de se surajouter à la lassitude, je ne vois pas d'obstacle.
Tous admettent pourtant maintenant que la fermeture des écoles est le meilleur levier contre l'épidémie (mais pas souhaitable pour le biendezenfants tout ça tout ça)… Etrange !

Et pour la météo, le Portugal affronte actuellement une grosse vague. Je pense qu'il n'y fait pourtant pas très froid.

Précisément je viens d'écrire que je n'implique pas la météo puisqu'elle n'a pas été du tout favorable avant juin ; on peut aussi citer la Russie du reste (mais dont la vaccination est très en retard). Mais ce sont deux exceptions : dans les régions tempérées, il y a bien, en dépit de toutes les âneries possibles sanitairement liées à un déconfinement trop précoce, deux ans de suite un effondrement lors de la durée des jours les plus longs, que certains médecins expliquent par la mise en sommeil du virus à cause de la luminosité - quelle que soit la météo ; or plus on descend vers les milieux intertropicaux, moins la durée du jour est longue en été (elle ne dépasse guère les 13h30 même en juin, moins que d'avril à août en France). Cela pourrait expliquer qu'en Inde ou en Amazonie par exemple, l'activité du virus est malheureusement possible sur toute l'année.

Pour le Portugal, déjà plus au sud que l'hexagone, et qui a peut-être encore des liens avec l'Inde, l'ampleur de ce rebond reste ainsi à déterminer. Reste aussi à savoir ce qu'une vague de contaminations à compter de maintenant amènerait en cas graves ou létaux vu la progression forte des vaccins. Nous allons bientôt savoir, au moins en Angleterre et peut-être au Portugal, si une nouvelle vague avec le variant delta entraînera encore une explosion des urgences vitales.

Quant à la fermeture des écoles primaires, non, désolé, autant la fermeture du secondaire reste recommandée sanitairement en cas de crise des urgences covid, autant je ne lis plus que c'est le cas pour le primaire. La distinction enfants/ados semble maintenant une donnée solide.
Et bien si. Après la précédente fermeture, tous l'ont dit (y compris l'autre nul de Cohen, et le gouvernement). Mais ce n'est pas souhaitable parce que garderie biendezenfants tout ça tout ça.
Et quand on les cherche vraiment, on les trouve, les cas positifs, dans le premier degré.

Mais bon, il y en a encore à qui ça fait du bien de se dire que des être aussi mignons ne peuvent pas être contagieux.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Sam 19 Juin 2021 - 12:59
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:

Dans la mesure où ils limitent cette proposition au primaire, j'ai du mal (pour une fois, je ne les ai pas épargnés ici), à taper sur les pédiatres. Car si toutes les études infirment gravement leur sous-estimation de la contamination des ados, ces mêmes études confirment que les enfants sont très peu transmetteurs. D'où d'ailleurs la barre de 12 ans mise à la vaccination des jeunes.
Par ailleurs, je n'y croyais pas à ce point, mais il est clair qu'entre avril et août, on peut se permettre à peu près n'importe quel relâchement, presque tous les infectiologues se sont finalement plantés et restent surpris ( les météos d'avril, de mai, et de juin sont totalement différentes toutes les trois cette année).
Cette proposition serait tombée en plein hiver, je l'aurais trouvé inutilement provocante. Mais là, finir par deux ou trois semaines de scolarité sans masque, et compte tenu que la chaleur estivale risque de se surajouter à la lassitude, je ne vois pas d'obstacle.
Tous admettent pourtant maintenant que la fermeture des écoles est le meilleur levier contre l'épidémie (mais pas souhaitable pour le biendezenfants tout ça tout ça)… Etrange !

Et pour la météo, le Portugal affronte actuellement une grosse vague. Je pense qu'il n'y fait pourtant pas très froid.

Précisément je viens d'écrire que je n'implique pas la météo puisqu'elle n'a pas été du tout favorable avant juin ; on peut aussi citer la Russie du reste (mais dont la vaccination est très en retard). Mais ce sont deux exceptions : dans les régions tempérées, il y a bien, en dépit de toutes les âneries possibles sanitairement liées à un déconfinement trop précoce, deux ans de suite un effondrement lors de la durée des jours les plus longs, que certains médecins expliquent par la mise en sommeil du virus à cause de la luminosité - quelle que soit la météo ; or plus on descend vers les milieux intertropicaux, moins la durée du jour est longue en été (elle ne dépasse guère les 13h30 même en juin, moins que d'avril à août en France). Cela pourrait expliquer qu'en Inde ou en Amazonie par exemple, l'activité du virus est malheureusement possible sur toute l'année.

Pour le Portugal, déjà plus au sud que l'hexagone, et qui a peut-être encore des liens avec l'Inde, l'ampleur de ce rebond reste ainsi à déterminer. Reste aussi à savoir ce qu'une vague de contaminations à compter de maintenant amènerait en cas graves ou létaux vu la progression forte des vaccins. Nous allons bientôt savoir, au moins en Angleterre et peut-être au Portugal, si une nouvelle vague avec le variant delta entraînera encore une explosion des urgences vitales.

Quant à la fermeture des écoles primaires, non, désolé, autant la fermeture du secondaire reste recommandée sanitairement en cas de crise des urgences covid, autant je ne lis plus que c'est le cas pour le primaire. La distinction enfants/ados semble maintenant une donnée solide.
Et bien si. Après la précédente fermeture, tous l'ont dit (y compris l'autre nul de Cohen, et le gouvernement). Mais ce n'est pas souhaitable parce que garderie biendezenfants tout ça tout ça.
Et quand on les cherche vraiment, on les trouve, les cas positifs, dans le premier degré.

Mais bon, il y en a encore à qui ça fait du bien de se dire que des être aussi mignons ne peuvent pas être contagieux.

Cohen a changé d'avis depuis avril dernier?
https://www.leparisien.fr/video/video-non-lecole-nest-pas-un-lieu-dacceleration-de-lepidemie-affirme-le-pediatre-infectiologue-robert-cohen-01-04-2021-KQ4OFCXDXJBWNNMTYOGWGJCLXA.php

Il confirme en fin d'entretien la différence selon entre ados et enfants ; après ni lui ni moi ne nient des cas positifs, et on a même eu quelques cas graves (les kawasaki par exemple). Donc s'il est possible de me sourcer son changement d'avis, je suis preneur.

Merci aussi de cesser de me faire dire qu'il n'y a pas de covid chez les enfants et de faire croire que je souhaite que les pédiatres aient toujours raison, je les ai suffisamment allumés depuis des mois. En particulier ils ont toujours refusé de faire la balance entre les situations rendues dramatiques par le coronavirus (et il y en a eu c'est incontestable) et celles rendues très épanouissantes pour les enfants (tous ceux qui ont revu enfin leurs parents plus souvent chez eux par exemple, avec le télétravail notamment et les divers confinements et couvre-feux).

Il est vrai que les études vaccinales pour les moins de douze ans ne sont pas finies, sinon la solution serait toute trouvée pour pouvoir lâcher une fois pour toutes les masques, et pas que pour trois semaines, dès septembre.




Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Sam 19 Juin 2021 - 13:06
@Pontorson50 a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@Cicyle a écrit:
Tous admettent pourtant maintenant que la fermeture des écoles est le meilleur levier contre l'épidémie (mais pas souhaitable pour le biendezenfants tout ça tout ça)… Etrange !

Et pour la météo, le Portugal affronte actuellement une grosse vague. Je pense qu'il n'y fait pourtant pas très froid.

Précisément je viens d'écrire que je n'implique pas la météo puisqu'elle n'a pas été du tout favorable avant juin ; on peut aussi citer la Russie du reste (mais dont la vaccination est très en retard). Mais ce sont deux exceptions : dans les régions tempérées, il y a bien, en dépit de toutes les âneries possibles sanitairement liées à un déconfinement trop précoce, deux ans de suite un effondrement lors de la durée des jours les plus longs, que certains médecins expliquent par la mise en sommeil du virus à cause de la luminosité - quelle que soit la météo ; or plus on descend vers les milieux intertropicaux, moins la durée du jour est longue en été (elle ne dépasse guère les 13h30 même en juin, moins que d'avril à août en France). Cela pourrait expliquer qu'en Inde ou en Amazonie par exemple, l'activité du virus est malheureusement possible sur toute l'année.

Pour le Portugal, déjà plus au sud que l'hexagone, et qui a peut-être encore des liens avec l'Inde, l'ampleur de ce rebond reste ainsi à déterminer. Reste aussi à savoir ce qu'une vague de contaminations à compter de maintenant amènerait en cas graves ou létaux vu la progression forte des vaccins. Nous allons bientôt savoir, au moins en Angleterre et peut-être au Portugal, si une nouvelle vague avec le variant delta entraînera encore une explosion des urgences vitales.

Quant à la fermeture des écoles primaires, non, désolé, autant la fermeture du secondaire reste recommandée sanitairement en cas de crise des urgences covid, autant je ne lis plus que c'est le cas pour le primaire. La distinction enfants/ados semble maintenant une donnée solide.
Et bien si. Après la précédente fermeture, tous l'ont dit (y compris l'autre nul de Cohen, et le gouvernement). Mais ce n'est pas souhaitable parce que garderie biendezenfants tout ça tout ça.
Et quand on les cherche vraiment, on les trouve, les cas positifs, dans le premier degré.

Mais bon, il y en a encore à qui ça fait du bien de se dire que des être aussi mignons ne peuvent pas être contagieux.

Cohen a changé d'avis depuis avril dernier?
https://www.leparisien.fr/video/video-non-lecole-nest-pas-un-lieu-dacceleration-de-lepidemie-affirme-le-pediatre-infectiologue-robert-cohen-01-04-2021-KQ4OFCXDXJBWNNMTYOGWGJCLXA.php

Il confirme en fin d'entretien la différence selon entre ados et enfants ; après ni lui ni moi ne nient des cas positifs, et on a même eu quelques cas graves (les kawasaki par exemple). Donc s'il est possible de me sourcer son changement d'avis, je suis preneur.

Merci aussi de cesser de me faire dire qu'il n'y a pas de covid chez les enfants et de faire croire que je souhaite que les pédiatres aient toujours raison, je les ai suffisamment allumés depuis des mois. En particulier ils ont toujours refusé de faire la balance entre les situations rendues dramatiques par le coronavirus (et il y en a eu c'est incontestable) et celles rendues très épanouissantes pour les enfants (tous ceux qui ont revu enfin leurs parents plus souvent chez eux par exemple, avec le télétravail notamment et les divers confinements et couvre-feux).

Il est vrai que les études vaccinales pour les moins de douze ans ne sont pas finies, sinon la solution serait toute trouvée pour pouvoir lâcher une fois pour toutes les masques, et pas que pour trois semaines, dès septembre.




X interviews radio. Mais autre chose à faire que de farfouiller pour les retrouver, clairement !

Et pour la fin : Ahah ! Aucun intérêt puisque ces enfants si mignons ne transmettent pas le COVID. Dans ces conditions, je pense qu'ils pourront attendre pour que bien des gens vaccinent leurs gamins (moi la première). Parce qu'alors là, prétendre que les enfants sont "très très peu" contaminants et en faire des maillons de la vaccination, ça serait fort de café !

Bref, j'arrête là car ce sujet m'agace au plus haut point. Les PE ont été pris pour des jambons, et ça continue, dans l'indifférence générale. Ras le bol.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 19:14
https://www.lejdd.fr/Societe/martin-blachier-sauvons-notre-honneur-levons-immediatement-le-port-du-masque-a-lecole-primaire-4052992?Echobox=1624117166#utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&xtor=CS1-4&utm_source=Twitter

L'épidémiologiste et médecin en santé publique Martin Blachier appelle les autorités à lever l'obligation du port du masque l'école primaire."Cela ne présente aucun risque sanitaire et nous leur devons bien ça", estime-t-il.

Le type qui affirme sans preuve.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin Sam 19 Juin 2021 - 19:39
@Pontorson50 a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@chmarmottine a écrit:Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale E4KPe8_XoAQ8oxS?format=jpg&name=large

Voilà voilà. Ils sont toujours dans le déni de la contamination dans les classes. Je ne veux même pas imaginer ce que peuvent produire la suppression des masques et l'arrivée du variant delta.

Dans la mesure où ils limitent cette proposition au primaire, j'ai du mal (pour une fois, je ne les ai pas épargnés ici), à taper sur les pédiatres. Car si toutes les études infirment gravement leur sous-estimation de la contamination des ados, ces mêmes études confirment que les enfants sont très peu transmetteurs. D'où d'ailleurs la barre de 12 ans mise à la vaccination des jeunes.
Par ailleurs, je n'y croyais pas à ce point, mais il est clair qu'entre avril et août, on peut se permettre à peu près n'importe quel relâchement, presque tous les infectiologues se sont finalement plantés et restent surpris ( les météos d'avril, de mai, et de juin sont totalement différentes toutes les trois cette année).
Cette proposition serait tombée en plein hiver, je l'aurais trouvé inutilement provocante. Mais là, finir par deux ou trois semaines de scolarité sans masque, et compte tenu que la chaleur estivale risque de se surajouter à la lassitude, je ne vois pas d'obstacle.
Tous admettent pourtant maintenant que la fermeture des écoles est le meilleur levier contre l'épidémie (mais pas souhaitable pour le biendezenfants tout ça tout ça)… Etrange !

Et pour la météo, le Portugal affronte actuellement une grosse vague. Je pense qu'il n'y fait pourtant pas très froid.

Précisément je viens d'écrire que je n'implique pas la météo puisqu'elle n'a pas été du tout favorable avant juin ; on peut aussi citer la Russie du reste (mais dont la vaccination est très en retard). Mais ce sont deux exceptions : dans les régions tempérées, il y a bien, en dépit de toutes les âneries possibles sanitairement liées à un déconfinement trop précoce, deux ans de suite un effondrement lors de la durée des jours les plus longs, que certains médecins expliquent par la mise en sommeil du virus à cause de la luminosité - quelle que soit la météo ; or plus on descend vers les milieux intertropicaux, moins la durée du jour est longue en été (elle ne dépasse guère les 13h30 même en juin, moins que d'avril à août en France). Cela pourrait expliquer qu'en Inde ou en Amazonie par exemple, l'activité du virus est malheureusement possible sur toute l'année.

Pour le Portugal, déjà plus au sud que l'hexagone, et qui a peut-être encore des liens avec l'Inde, l'ampleur de ce rebond reste ainsi à déterminer. Reste aussi à savoir ce qu'une vague de contaminations à compter de maintenant amènerait en cas graves ou létaux vu la progression forte des vaccins. Nous allons bientôt savoir, au moins en Angleterre et peut-être au Portugal, si une nouvelle vague avec le variant delta entraînera encore une explosion des urgences vitales.

Quant à la fermeture des écoles primaires, non, désolé, autant la fermeture du secondaire reste recommandée sanitairement en cas de crise des urgences covid, autant je ne lis plus que c'est le cas pour le primaire. La distinction enfants/ados semble maintenant une donnée solide.
Le Portugal a plutôt des liens avec le Brésil, non ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 19 Juin 2021 - 20:19
@chmarmottine a écrit:https://www.lejdd.fr/Societe/martin-blachier-sauvons-notre-honneur-levons-immediatement-le-port-du-masque-a-lecole-primaire-4052992?Echobox=1624117166#utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&xtor=CS1-4&utm_source=Twitter

L'épidémiologiste et médecin en santé publique Martin Blachier appelle les autorités à lever l'obligation du port du masque l'école primaire."Cela ne présente aucun risque sanitaire et nous leur devons bien ça", estime-t-il.

Le type qui affirme sans preuve.

Quel intérêt de le relayer du coup ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale 3795679266
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 21:49
@Enaeco a écrit:
@chmarmottine a écrit:https://www.lejdd.fr/Societe/martin-blachier-sauvons-notre-honneur-levons-immediatement-le-port-du-masque-a-lecole-primaire-4052992?Echobox=1624117166#utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&xtor=CS1-4&utm_source=Twitter

L'épidémiologiste et médecin en santé publique Martin Blachier appelle les autorités à lever l'obligation du port du masque l'école primaire."Cela ne présente aucun risque sanitaire et nous leur devons bien ça", estime-t-il.

Le type qui affirme sans preuve.

Quel intérêt de le relayer du coup ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale 3795679266

D'informer de la pression actuelle qu'exercent certains faux scientifiques pour obtenir le retrait du masque dans les classes.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 19 Juin 2021 - 21:59
Merci pour la précision.
Qui décide des vrais et des faux scientifiques ?
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 22:08
@Enaeco a écrit:Merci pour la précision.
Qui décide des vrais et des faux scientifiques ?

Pas moi, je te rassure.
Il suffit de faire quelques recherches rapides et quelques comparaisons pour se faire sa propre idée.

En l'occurrence, quand on met en parallèle la tribune de M. Blachier et l'article suivant, on a de quoi mettre en doute ce qu'il avance.

Mercredi dernier, 5 cas de variant Delta du Covid-19 ont été détectés. Il s’agit de trois enfants de l’école primaire République — une fratrie de deux enfants et un autre élève — ainsi que deux adultes, un parent de la fratrie et un proche. Le variant étant considéré comme plus contagieux, toutes les mesures ont été mises en place, avec vendredi, une première campagne de test au sein de l’établissement à laquelle ont participé 375 enfants et adultes, soit 85 % des effectifs, ces tests étant soumis à une autorisation parentale. Et dans la foulée cette seconde campagne auprès de la population avec PCR pour les adultes et tests salivaires pour les plus jeunes.

https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bourg-la-reine-la-decouverte-de-variants-delta-du-covid-19-a-lecole-incite-les-familles-au-depistage-19-06-2021-7QZZMDCN6BE25CLHRE2IKJ2LBI.php
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Sam 19 Juin 2021 - 22:10
Il y a aussi les vrais mais qui sont nuls.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 22:14
@Manu7 a écrit:Il y a aussi les vrais mais qui sont nuls.

Effectivement !


Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Sam 19 Juin 2021 - 22:16
Il me semble, mais je peux me tromper, qu'à un moment, ses publications avaient été comparées à celles d'un autre scientifique avec qui il s'affrontait. C'était drôle. En fait, ce gars n'a quasiment rien publié et aucune légitimité scientifique.
Désolée pour l'imprécision. Quelqu'un aura peut-être le souvenir de la source, ça avait été publié sur le forum…
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Sam 19 Juin 2021 - 22:18
Il suffit de faire quelques recherches rapides et quelques comparaisons pour se faire sa propre idée.

Après quelques recherches j'ai trouvé : https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Blachier

Après ses études de médecine à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Martin Blachier obtient son diplôme en épidémiologie et statistiques à l'université Paris 11, ainsi qu'un master en stratégie et management des industries de santé à l'Essec.

Il est embauché en 2009 chez Sanofi-Aventis, où il fait partie de l'équipe de pharmacovigilance et d'épidémiologie. Il est ensuite chargé de plusieurs missions dans le cadre de l'Inserm aux CHU de La Pitié-Salpêtrière et Henri-Mondor, avant de cofonder en 2012 la société Public Heath Expertise-PHE.

Il est vraiment très fort il a aussi une fausse page wikipedia, encore la preuve qu'il ne faut pas croire tout ce qu'on trouve sur internet !!! Il n'a peur de rien Sanofi et l'Inserm, plus c'est gros plus plus c'est gros...

avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 22:20
@Cicyle a écrit:Il me semble, mais je peux me tromper, qu'à un moment, ses publications avaient été comparées à celles d'un autre scientifique avec qui il s'affrontait. C'était drôle. En fait, ce gars n'a quasiment rien publié et aucune légitimité scientifique.
Désolée pour l'imprécision. Quelqu'un aura peut-être le souvenir de la source, ça avait été publié sur le forum…

Oui, c'était au moment où il avait sorti que son équipe était la meilleure ...
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 22:23
En attendant, le variant delta continue sa progression et certains souhaitent la suppression des masques dans les écoles, alors que Drosten se satisfait de la fermeture des écoles, collèges et lycées pendant l'été, ce qui, selon lui, va permettre de ralentir sa progression.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 19 Juin 2021 - 22:24
@chmarmottine a écrit:
@Enaeco a écrit:Merci pour la précision.
Qui décide des vrais et des faux scientifiques ?

Pas moi, je te rassure.
Il suffit de faire quelques recherches rapides et quelques comparaisons pour se faire sa propre idée.

En l'occurrence, quand on met en parallèle la tribune de M. Blachier et l'article suivant, on a de quoi mettre en doute ce qu'il avance.

Mercredi dernier, 5 cas de variant Delta du Covid-19 ont été détectés. Il s’agit de trois enfants de l’école primaire République — une fratrie de deux enfants et un autre élève — ainsi que deux adultes, un parent de la fratrie et un proche. Le variant étant considéré comme plus contagieux, toutes les mesures ont été mises en place, avec vendredi, une première campagne de test au sein de l’établissement à laquelle ont participé 375 enfants et adultes, soit 85 % des effectifs, ces tests étant soumis à une autorisation parentale. Et dans la foulée cette seconde campagne auprès de la population avec PCR pour les adultes et tests salivaires pour les plus jeunes.

https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bourg-la-reine-la-decouverte-de-variants-delta-du-covid-19-a-lecole-incite-les-familles-au-depistage-19-06-2021-7QZZMDCN6BE25CLHRE2IKJ2LBI.php

Il y a surement plein d'articles qui mettent à mal la théorie de Blachier, mais celui là, je ne vois pas trop...

On parle de trois enfants de l’école (une fratrie de deux enfants et un autre élève) et deux adultes (un parent de la fratrie et un proche).
Sur les 5 cas, 4 ont donc un lien extra-scolaire... Ca va dans le sens de Blachier qui explique que l'école n'est que le reflet de la circulation dans la société.

Si la campagne de tests massifs fait apparaitre une forte circulation au sein de l'école, la conclusion sera différente.

Blachier fait partie des scientifiques que je considère comme extrêmes et aux références douteuses mais j'ai de la peine quand je vois que sur ce forum on ne réagit pas à des copier-coller de courbes faits par une journaliste du Monde pour faire des estimations chiffrées précises du coût humain du confinement tardif mais qu'on vient cracher sur les articles de quelqu'un qui a pourtant plus de qualifications sur le sujet.


Dernière édition par Enaeco le Sam 19 Juin 2021 - 22:30, édité 1 fois
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin 2021 - 22:30
@Enaeco a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Enaeco a écrit:Merci pour la précision.
Qui décide des vrais et des faux scientifiques ?

Pas moi, je te rassure.
Il suffit de faire quelques recherches rapides et quelques comparaisons pour se faire sa propre idée.

En l'occurrence, quand on met en parallèle la tribune de M. Blachier et l'article suivant, on a de quoi mettre en doute ce qu'il avance.

Mercredi dernier, 5 cas de variant Delta du Covid-19 ont été détectés. Il s’agit de trois enfants de l’école primaire République — une fratrie de deux enfants et un autre élève — ainsi que deux adultes, un parent de la fratrie et un proche. Le variant étant considéré comme plus contagieux, toutes les mesures ont été mises en place, avec vendredi, une première campagne de test au sein de l’établissement à laquelle ont participé 375 enfants et adultes, soit 85 % des effectifs, ces tests étant soumis à une autorisation parentale. Et dans la foulée cette seconde campagne auprès de la population avec PCR pour les adultes et tests salivaires pour les plus jeunes.

https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bourg-la-reine-la-decouverte-de-variants-delta-du-covid-19-a-lecole-incite-les-familles-au-depistage-19-06-2021-7QZZMDCN6BE25CLHRE2IKJ2LBI.php

Il y a surement plein d'articles qui mettent à mal la théorie de Blachier, mais celui là, je ne vois pas trop...

On parle de trois enfants de l’école (une fratrie de deux enfants et un autre élève) et deux adultes (un parent de la fratrie et un proche).
Sur les 5 cas, 4 ont donc un lien extra-scolaire... Ca va dans le sens de Blachier qui explique que l'école n'est que le reflet de la circulation dans la société.

Si la campagne de tests massifs fait apparaitre une forte circulation au sein de l'école, la conclusion sera différente.

Non mais tu imagines ce qui peut se passer quand un enfant sans masque apporte le variant delta dans sa classe ? Avec une contagiosité beaucoup plus grande et un risque d'hospitalisation augmenté de 50 % ...

Je vois clairement le lien : ce n'est à 2 semaines des vacances qu'il faut supprimer le masque alors que le variant delta menace ... si on le laisse se propager maintenant dans les classes, la propagation dans le reste de la population dans deux semaines sera d'autant plus forte ...
Contenu sponsorisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum