Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin - 22:30
@Enaeco a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Enaeco a écrit:Merci pour la précision.
Qui décide des vrais et des faux scientifiques ?

Pas moi, je te rassure.
Il suffit de faire quelques recherches rapides et quelques comparaisons pour se faire sa propre idée.

En l'occurrence, quand on met en parallèle la tribune de M. Blachier et l'article suivant, on a de quoi mettre en doute ce qu'il avance.

Mercredi dernier, 5 cas de variant Delta du Covid-19 ont été détectés. Il s’agit de trois enfants de l’école primaire République — une fratrie de deux enfants et un autre élève — ainsi que deux adultes, un parent de la fratrie et un proche. Le variant étant considéré comme plus contagieux, toutes les mesures ont été mises en place, avec vendredi, une première campagne de test au sein de l’établissement à laquelle ont participé 375 enfants et adultes, soit 85 % des effectifs, ces tests étant soumis à une autorisation parentale. Et dans la foulée cette seconde campagne auprès de la population avec PCR pour les adultes et tests salivaires pour les plus jeunes.

https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bourg-la-reine-la-decouverte-de-variants-delta-du-covid-19-a-lecole-incite-les-familles-au-depistage-19-06-2021-7QZZMDCN6BE25CLHRE2IKJ2LBI.php

Il y a surement plein d'articles qui mettent à mal la théorie de Blachier, mais celui là, je ne vois pas trop...

On parle de trois enfants de l’école (une fratrie de deux enfants et un autre élève) et deux adultes (un parent de la fratrie et un proche).
Sur les 5 cas, 4 ont donc un lien extra-scolaire... Ca va dans le sens de Blachier qui explique que l'école n'est que le reflet de la circulation dans la société.

Si la campagne de tests massifs fait apparaitre une forte circulation au sein de l'école, la conclusion sera différente.

Non mais tu imagines ce qui peut se passer quand un enfant sans masque apporte le variant delta dans sa classe ? Avec une contagiosité beaucoup plus grande et un risque d'hospitalisation augmenté de 50 % ...

Je vois clairement le lien : ce n'est à 2 semaines des vacances qu'il faut supprimer le masque alors que le variant delta menace ... si on le laisse se propager maintenant dans les classes, la propagation dans le reste de la population dans deux semaines sera d'autant plus forte ...
avatar
jeromebr
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par jeromebr Sam 19 Juin - 22:45
D'ici 2 semaines c'est peut être trop tôt, mais quand, à la rentrée, les Français seront vaccinés, il faut tout retirer...
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par HORA Sam 19 Juin - 23:02
@Cicyle a écrit:Il me semble, mais je peux me tromper, qu'à un moment, ses publications avaient été comparées à celles d'un autre scientifique avec qui il s'affrontait. C'était drôle. En fait, ce gars n'a quasiment rien publié et aucune légitimité scientifique.
Désolée pour l'imprécision. Quelqu'un aura peut-être le souvenir de la source, ça avait été publié sur le forum…

C'était au moment où il crachait sur Dominique Costagliola. Non content de tenir des propos abjects sur les personnes résidant en Ehpad, ce type a un culot phénoménal.



A comparer avec l'humanisme de personnes qui soignent.

https://www.liberation.fr/societe/sante/soignants-je-ne-sais-pas-comment-vous-remercier-je-suis-en-dette-20210416_6T5SY56MRFBXLISB3Z7NCCMB44/
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 19 Juin - 23:18
Ah oui effectivement. Ca la place à peu près au niveau de Caumes. Mais ces gens là restent loin de Raoult sur l'échelle de la légitimité (indexée sur le nombre de publications).
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par HORA Sam 19 Juin - 23:24
En effet. Il faudrait qu'Elisabeth Bik se penche sur les publis en question...
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin - 23:26
@Enaeco a écrit:Ah oui effectivement. Ca la place à peu près au niveau de Caumes. Mais ces gens là restent loin de Raoult sur l'échelle de la légitimité (indexée sur le nombre de publications).

Et ?
Raoult s'est grillé tout seul. Son nombre de publications est faussé, mais ce n'est pas le sujet.

M.Blachier est-il légitime pour publier une tribune sur l'arrêt du port du masque en classe au moment de l'arrivée du variant delta ?
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 19 Juin - 23:27
@HORA a écrit:En effet. Il faudrait qu'Elisabeth Bik se penche sur les publis en question...

Elle en a sûrement assez d'une plainte contre elle ...
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par HORA Sam 19 Juin - 23:29
@chmarmottine a écrit:
@HORA a écrit:En effet. Il faudrait qu'Elisabeth Bik se penche sur les publis en question...

Elle en a sûrement assez d'une plainte contre elle ...

On est d'accord Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 2252222100
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 19 Juin - 23:53
Finalement, il y a le bon scientifique et le mauvais scientifique.
Le bon scientifique c'est celui qui publie mais c'est un bon scientifique. Le mauvais scientifique c'est celui qui publie mais c'est pas la même chose. On peut pas les confondre les deux.
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Dim 20 Juin - 0:57
Et puis Blachier avait raison de soutenir Macron sur sa décision de réouvrir les écoles, collèges et lycées début mai. Sans écouter les catastrophistes.
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Dim 20 Juin - 7:04
Blachier ? Le type qui s'est systématiquement trompé depuis 18 mois. Oh ! Une fois il a vu juste par hasard comme une horloge en panne indique la bonne heure deux fois par jour ( dixit mon fils qui comme tous les vrais médecins face à de vrais malades le déteste plus que cordialement...)
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 20 Juin - 9:20
Je ne suis pas apte à juger la qualité des publications de ce monsieur, mais le fait est que c'est l'ordure qui a dit qu'on n'avait qu'à enfermer les vieux, les obèses et les malades (ignorant la part énorme de cluster à l'hôpital et lors de soins médicaux...). Et de laisser mourir ceux qui seraient quand même contaminés.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Dim 20 Juin - 9:34
Source ?

Je comprends qu'on prenne certains intervenants médiatiques en grippe mais il y a peut-être des limites.
Blachier est clivant parce qu'il a un avis que je qualifierais de froid et assez cynique sur la situation, il n'empêche qu'il ne se trompe pas aussi souvent que cela.
Oui, avec 99% des décès qui concernent les plus de 60 ans, il peut apparaître absurde de focaliser les mesures et restrictions sur les plus jeunes...
Oui avec une majorité de personnes en réa âgées de plus de 50 ans, il faut axer la vaccination sur ce public, voire la rendre obligatoire plutôt que de demander aux gamins de 12 ans de se faire vacciner...
Oui, quand une nouvelle vague épidémique arrivera en automne et circulera majoritairement parmi les non vaccinés et enverra les plus âgés d'entre eux en réa, les personnes qui auront eu la présence d'esprit de se faire vacciner en pleine pandémie vont mal accepter qu'on restreigne de nouveau leurs libertés...
Oui le masque en extérieur est une absurdité (mais ça il n'y a pas que lui qui le dit).
Etc.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Dim 20 Juin - 9:39
@ProvençalLeGaulois a écrit:
...
Oui le masque en extérieur est une absurdité (mais ça il n'y a pas que lui qui le dit).
Etc.
Je suis allée dans une petite ville près de chez moi hier. Et en fait j'ai regretté l'absence du port obligatoire du masque quand un homme a craché juste à côté de moi. Le masque au moins empêchait ce type de comportement ou le réduisait. On a passé une année avec une cour de récré sans crachat, première fois que ça arrive. Certaines personnes sont mal éduquées et vraiment répugnantes.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Dim 20 Juin - 9:42
@Flo44 a écrit:Je ne suis pas apte à juger la qualité des publications de ce monsieur, mais le fait est que c'est l'ordure qui a dit qu'on n'avait qu'à enfermer les vieux, les obèses et les malades (ignorant la part énorme de cluster à l'hôpital et lors de soins médicaux...). Et de laisser mourir ceux qui seraient quand même contaminés.

Le mot ordure est bien choisi.

ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Dim 20 Juin - 9:44
Oui m'enfin le mec qui crache dans la rue, je doute fortement qu'il respecte à la lettre le port du masque...
Et chez moi depuis fin mai jusqu'à la mi-septembre, il va faire dans les 30° à l'ombre, donc le masque pour tout le monde dehors pour éviter le comportement d'une poignée de crados, c'est niet.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Dim 20 Juin - 9:45
@frimoussette77 a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:
...
Oui le masque en extérieur est une absurdité (mais ça il n'y a pas que lui qui le dit).
Etc.
Je suis allée dans une petite ville près de chez moi hier. Et en fait j'ai regretté l'absence du port obligatoire du masque quand un homme a craché juste à côté de moi. Le masque au moins empêchait ce type de comportement ou le réduisait. On a passé une année avec une cour de récré sans crachat, première fois que ça arrive. Certaines personnes sont mal éduquées et vraiment répugnantes.


Effectivement, il faut arrêter de répéter "le masque en extérieur est une absurdité" sans nuancer un minimum ...
Preuve en est que maintenant qu'il n'est plus obligatoire, on observe des scènes comme hier, devant le Mac Do local : les gens commandent et paient à l'intérieur et sont invités ensuite à patienter dehors le temps de préparer la commande. Les gens en profitent pour tomber le masque et certains pour fumer. On se retrouve avec une masse de gens peu distanciés et des contaminations tout à fait probables. L'obligation du masque à l'extérieur a évité ce genre de situation.

Une situation parmi d'autres.

avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Dim 20 Juin - 9:50
@ProvençalLeGaulois a écrit:Source ?

Je comprends qu'on prenne certains intervenants médiatiques en grippe mais il y a peut-être des limites.
Blachier est clivant parce qu'il a un avis que je qualifierais de froid et assez cynique sur la situation, il n'empêche qu'il ne se trompe pas aussi souvent que cela.
Oui, avec 99% des décès qui concernent les plus de 60 ans, il peut apparaître absurde de focaliser les mesures et restrictions sur les plus jeunes...
Oui avec une majorité de personnes en réa âgées de plus de 50 ans, il faut axer la vaccination sur ce public, voire la rendre obligatoire plutôt que de demander aux gamins de 12 ans de se faire vacciner...
Oui, quand une nouvelle vague épidémique arrivera en automne et circulera majoritairement parmi les non vaccinés et enverra les plus âgés d'entre eux en réa, les personnes qui auront eu la présence d'esprit de se faire vacciner en pleine pandémie vont mal accepter qu'on restreigne de nouveau leurs libertés...
Oui le masque en extérieur est une absurdité (mais ça il n'y a pas que lui qui le dit).
Etc.

Pardon ?

Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hypermnestre Dim 20 Juin - 10:13
- Il n'y aura pas de 2e vague à la rentrée, au pire elle ne sera pas trop meurtrière
- Les enfants ne transmettent pas le virus, ils sont contaminés par leurs parents, fermer les écoles n'a aucun sens
- Inutile de vacciner les personnes âgées en EHPAD, elles attendent la mort.
etc etc
Non, c'est vrai, pas tant que cela
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Dim 20 Juin - 10:20
C'est infernal en fait...
Je ne vois pas pourquoi il faudrait systématiquement nuancer les "bonnes" nouvelles et prendre pour argent comptant les mauvaises...
J'aimerais bien savoir comment on peut estimer une contamination en extérieur probable (et à quel niveau de probabilité parce que si c'est 1/100 000...) alors qu'en un an de pandémie on n'a pas vu le moindre cluster en extérieur ni vraiment documenté de contamination effective...

Et Blachier ne se trompe pas plus que la majeure partie des intervenants "experts" médiatiques sur le sujet. On se focalise sur lui parce qu'il hérisse et qu'il manque d'empathie (mais en même temps son boulot c'est d'analyser des courbes statistiques pas de faire dans le sentiment).

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Dim 20 Juin - 10:30
@ProvençalLeGaulois a écrit:C'est infernal en fait...
Je ne vois pas pourquoi il faudrait systématiquement nuancer les "bonnes" nouvelles et prendre pour argent comptant les mauvaises...
J'aimerais bien savoir comment on peut estimer une contamination en extérieur probable (et à quel niveau de probabilité parce que si c'est 1/100 000...) alors qu'en un an de pandémie on n'a pas vu le moindre cluster en extérieur ni vraiment documenté de contamination effective...

Et Blachier ne se trompe pas plus que la majeure partie des intervenants "experts" médiatiques sur le sujet. On se focalise sur lui parce qu'il hérisse et qu'il manque d'empathie (mais en même temps son boulot c'est d'analyser des courbes statistiques pas de faire dans le sentiment).

Il ne s'agit pas de nuancer de bonnes ou mauvaises nouvelles mais de nuancer un propos catégorique, à savoir "le masque en extérieur est une absurdité".

D'ailleurs, en mars-avril 2020, la propagation de l'épidémie en Europe s'est faite en partie entre l'Italie et l'Espagne à cause d'un match de foot par des contaminations en extérieur et à l'époque, il n'y avait pas de masques.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Dim 20 Juin - 10:33
Ah parce que c'est Blachier les écoles, je croyais que c'était le vilain Dr Cohen et à peu près la moitié des médecins...
Pareil pour la 2de vague, on était à moitié moitié chez les experts...
Et pour les EHPAD, pour en avoir vu de l'intérieur quand ils portaient encore le doux nom de "maison de retraite" oui ce sont des mouroirs et ce bien avant le Covid.
Mais on n'a toujours pas rendu la vaccination obligatoire pour les résidents en Ehpad ni pour ceux qui y bossent, donc on continuera d'y mourir du COVID en plus de tout le reste.

Bref, il se trompe autant que tous ceux qui s'expriment dans l'espace médiatique mais comme dit plus tôt il y a le bon scientifique et le mauvais scientifique.

Et j'attends toujours la preuve de l'utilité du masque en extérieur alors que j'ai été obligée de le porter pendant un an (oui on est chanceux dans le Sud-est)...

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Dim 20 Juin - 10:39
@ProvençalLeGaulois a écrit:C'est infernal en fait...
Je ne vois pas pourquoi il faudrait systématiquement nuancer les "bonnes" nouvelles et prendre pour argent comptant les mauvaises...
J'aimerais bien savoir comment on peut estimer une contamination en extérieur probable (et à quel niveau de probabilité parce que si c'est 1/100 000...) alors qu'en un an de pandémie on n'a pas vu le moindre cluster en extérieur ni vraiment documenté de contamination effective...

Et Blachier ne se trompe pas plus que la majeure partie des intervenants "experts" médiatiques sur le sujet. On se focalise sur lui parce qu'il hérisse et qu'il manque d'empathie (mais en même temps son boulot c'est d'analyser des courbes statistiques pas de faire dans le sentiment).

C'est 10% des contaminations.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-quel-est-le-risque-de-se-contaminer-en-exterieur_152375
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 20 Juin - 10:45
@Cath a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:C'est infernal en fait...
Je ne vois pas pourquoi il faudrait systématiquement nuancer les "bonnes" nouvelles et prendre pour argent comptant les mauvaises...
J'aimerais bien savoir comment on peut estimer une contamination en extérieur probable (et à quel niveau de probabilité parce que si c'est 1/100 000...) alors qu'en un an de pandémie on n'a pas vu le moindre cluster en extérieur ni vraiment documenté de contamination effective...

Et Blachier ne se trompe pas plus que la majeure partie des intervenants "experts" médiatiques sur le sujet. On se focalise sur lui parce qu'il hérisse et qu'il manque d'empathie (mais en même temps son boulot c'est d'analyser des courbes statistiques pas de faire dans le sentiment).

C'est 10% des contaminations.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-quel-est-le-risque-de-se-contaminer-en-exterieur_152375
Il me semble que cette étude est bidon. Ils ont compté notamment les contaminations dans je ne sais plus quel port comme extérieures alors qu'elles avaient toutes eu lieu à l'intérieur.
Et je suis d'accord sur Blachier qui s'est trompé mais pas plus que les autres.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 20 Juin - 10:54
Ce qui m'énerve sur ce fil, c'est la caricature, si un spécilaiste dit que les enfants sont moins contaminants que les adultes alors on caricature en criant au scandale et en déformant ses propos : moins contaminant devient non contaminant ! Alors que nous savons tous que c'est absurde toute personne positive peut transmettre le virus qu'elle soit asymptomatique ou pas. Et il est aussi évident que plus on rencontre de personnes plus les risques sont importants donc l'école est un risque évident. Aucun scientifique bon ou mauvais n'a jamais dit le contraire.

Je pensais moi aussi que la reprise des cours après les vacances de Pâques était trop précoce et que cela allait provoquer un rebond comme le disait de nombreux spécialistes. Et pourtant je savais aussi que l'effet de la saison serait positif.  Il est clair maintenant que j'avais tort d'avoir peur, mais de toute manière les spécialistes qui voulait prolonger de 2 ou 3 semaines le fermeture des écoles ne pouvaient pas avoir tort car il est évident que toute fermeture ralenti l'épidémie donc l'effet aurait été positif et si on avait suivi leurs conseils alors on aurait aussi conclu qu'ils avaient raison. Les vaccinations ont diminué le nombre de personnes avec covid grave mais la baisse de l'incidence est principalement du au phénomène de la saison comme l'an dernier et avec un effet plus important la deuxième année comme l'avait dit la plupart des spécialistes.

Et là encore au sujet des saisons, je trouve qu'on fait souvent l'erreur de comparer la France avec des pays où les saisons ne sont pas les mêmes ou bien n'existent pas.

Pour la remarque sur la bonne nouvelle de la fin des cours qui va limiter la propagation du virus, je pense aussi que ce n'est pas si simple, l'an dernier la deuxième vague a commencé au moins d'aout. La fermeture des écoles ne limite pas les contacts pendant les grandes vacances quand on peut circuler librement et se rassembler sans masque. Car je constate même avant la fin de l'interdiction que plus personne ne porte de masque dans les fêtes de famille ou entre amis même après la fin du repas...
beaverforever
beaverforever
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par beaverforever Dim 20 Juin - 11:01
@mgb35 a écrit:Il me semble que cette étude est bidon. Ils ont compté notamment les contaminations dans je ne sais plus quel port comme extérieures alors qu'elles avaient toutes eu lieu à l'intérieur.
Tu parles de cette publication ?

Comment sais-tu qu'elle est de mauvaise qualité ? Son résumé ne semble pas correspondre à ta phrase.
Background
While risk of outdoor transmission of respiratory viral infections is hypothesized to be low, there are limited data on SARS-CoV-2 transmission in outdoor compared to indoor settings.

Methods
We conducted a systematic review of peer-reviewed papers indexed in PubMed, EMBASE, and Web of Science and preprints in Europe PMC through 12 August 2020 that described cases of human transmission of SARS-CoV-2. Reports of other respiratory virus transmission were included for reference.

Results
Five identified studies found a low proportion of reported global SARS-CoV-2 infections occurred outdoors (<10%) and the odds of indoor transmission was very high compared to outdoors (18.7 times; 95% confidence interval, 6.0–57.9). Five studies described influenza transmission outdoors and 2 adenovirus transmission outdoors. There was high heterogeneity in study quality and individual definitions of outdoor settings, which limited our ability to draw conclusions about outdoor transmission risks. In general, factors such as duration and frequency of personal contact, lack of personal protective equipment, and occasional indoor gathering during a largely outdoor experience were associated with outdoor reports of infection.

Conclusions
Existing evidence supports the wide-held belief that risk of SARS-CoV-2 transmission is lower outdoors but there are significant gaps in our understanding of specific pathways.
En gros, la transmission est possible en extérieur, probablement renforcée par des conditions sont très défavorables, mais ce contexte de transmission reste, sans doute, très minoritaire par rapport à une transmission en intérieur; et surtout nous manquons de données pour comprendre et mesurer précisément le phénomène.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum