Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
epekeina.tes.ousias
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 22 Juil 2021 - 10:05
En revanche, que l'actuel gouvernement soit capable d'obtenir ce type d'informations, singulièrement le MEN……
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 Jeu 22 Juil 2021 - 10:30
@Isis39 a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Clecle78 a écrit:C'est un mensonge, c'est tout. Pour changer ....

C'est très simple, il suffit de demander à la MGEN. En plus c'est tenu par des professeurs, c'est très facile pour les gens du ministère de contacter tel ou tel parmi leurs connaissances, pour avoir ce type de chiffre très tranquillement. Après ils ne vont pas aller le vanter à la télé, comment ils ont eu le chiffre. Mais c'est très facile à savoir vu notre sécurité sociale "toute moisie réservée qu'à nous"

J'ai appris que la MGEN n'est pas forcément la sécu obligatoire. Dans certains départements, la MAGE fait sécu aussi.
Tout le monde n'est pas au MEN. La SS pour les enseignants du privé ? Et tous les formateurs? Certes ils n'ont pas en face dès élèves,  mais des apprentis. 
Il y a quelques annees, le MEN n'etait pas capable de donner un chiffre concernant le nombre d'enseignants et pourtant le service chargé des rémunérations aurait pû le donner, non? On voit avec cette crise, avec une vue plus large, de quoi est capable le ministère ou plutôt n'est pas capable quand il s'agit de ses personnels. Lui donner les moyens de travailer, le protéger  etc.....
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par piesco Jeu 22 Juil 2021 - 11:06
@Manu7 a écrit:
@piesco a écrit:Il vient de dire que des circuits dédiés aux enseignants ont été créés au printemps.
Et juste après qu'il dit toujours la vérité.

angedemon

Oui c'est la vérité d'ailleurs nous en avons longuement parlé pendant les vacances de Pâques car les enseignants se plaignaient que c'était pendant les vacances et surtout on était informé à la dernière minute par les messageries pro. Mais malgré cette organisation bancale la plupart de mes collègues ont profité de ces créneaux et ils étaient contents car c'était rapide. D'un autre côté, via les réseaux socio et la presse l'info était vite passée.

Dans mon académie il fallait avoir plus de 55 ans pour y avoir droit au vaccin avant l'ouverture à toute la population mi-mai. Donc non, ce n'est pas la vérité.
eliam
eliam
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par eliam Jeu 22 Juil 2021 - 11:14
Idem dans la mienne. Pour être prioritaire, il fallait avoir 55 ans et plus. Ce n'est pas un mensonge stricto sensu mais c'est une façon pour le moins malhonnête de présenter les choses en jouant sur les mots.
Lisak40
Lisak40
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lisak40 Jeu 22 Juil 2021 - 11:22
Mais je croyais qu'on avait tous été d'accord au moment où cela était paru que cette histoire d'enseignants prioritaires pour les enseignants était une grosse blague, puisqu'en fait en effet, au printemps (j'ai pas la date exacte) les personnes âgées de plus de 55 ans étaient en effet prioritaires pour le vaccin,dont donc les enseignants concernés, mais cela ne voulait absolument pas dire que tous les enseignants étaient prioritaires !! Après, oui il y a eu ici et là des initiatives locales et des vaccindromes qui prenaient n'importe qui ayant pu s'y rendre, du moment qu'ils avaient des doses, mais c'est tout. Pour preuve les nombreux textos reçus des copains à qui j'avais confié mes angoisses de ne pas pouvoir me faire vacciner n'ayant ni risques ni le bon âge qui me prévenaient par ex. quand le Stade de France permettait à tout le monde de venir ! Je comprends pas où est le débat en fait...


Dernière édition par Lisak40 le Ven 23 Juil 2021 - 8:50, édité 2 fois
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 22 Juil 2021 - 11:25
@epekeina.tes.ousias a écrit:En revanche, que l'actuel gouvernement soit capable d'obtenir ce type d'informations, singulièrement le MEN……

Que veux-tu dire ?
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 22 Juil 2021 - 11:29
@Enaeco a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:En revanche, que l'actuel gouvernement soit capable d'obtenir ce type d'informations, singulièrement le MEN……

Que veux-tu dire ?

Simplement que je ne vois pas par quel moyen il serait possible d'obtenir ce type d'informations. Il ne faut pas surestimer les moyens du pouvoir.

_________________
Cdlt Wink
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Jeu 22 Juil 2021 - 11:38
@piesco a écrit:
@Manu7 a écrit:
@piesco a écrit:Il vient de dire que des circuits dédiés aux enseignants ont été créés au printemps.
Et juste après qu'il dit toujours la vérité.

angedemon

Oui c'est la vérité d'ailleurs nous en avons longuement parlé pendant les vacances de Pâques car les enseignants se plaignaient que c'était pendant les vacances et surtout on était informé à la dernière minute par les messageries pro. Mais malgré cette organisation bancale la plupart de mes collègues ont profité de ces créneaux et ils étaient contents car c'était rapide. D'un autre côté, via les réseaux socio et la presse l'info était vite passée.

Dans mon académie il fallait avoir plus de 55 ans pour y avoir droit au vaccin avant l'ouverture à toute la population mi-mai. Donc non, ce n'est pas la vérité.
Dans toutes les académies... sauf certaines exceptions locales (par exemple à Vichy). Et d'ailleurs, dans la mienne, quand ils ont fait les files dédiés, ça faisait un bail que c'était ouvert aux plus de 55 ans il me semble (mais je ne me rappelle plus des dates exactes).
Edit : ouverture aux plus de 55 ans le 12 avril, vaccination à Nantes pour les enseignants les 29 et 30 avril à Rezé, les 1 et 2 mai à la Beaujoire (et le 17 avril, mais comme absolument personne n'était au courant, j'ai lu qu'ils avaient eu moins de 10 personnes!). Pas étonnant qu'ils n'aient eu pas grand-monde.
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 Jeu 22 Juil 2021 - 11:50
@Flo44 a écrit:
@piesco a écrit:
@Manu7 a écrit:
@piesco a écrit:Il vient de dire que des circuits dédiés aux enseignants ont été créés au printemps.
Et juste après qu'il dit toujours la vérité.

angedemon

Oui c'est la vérité d'ailleurs nous en avons longuement parlé pendant les vacances de Pâques car les enseignants se plaignaient que c'était pendant les vacances et surtout on était informé à la dernière minute par les messageries pro. Mais malgré cette organisation bancale la plupart de mes collègues ont profité de ces créneaux et ils étaient contents car c'était rapide. D'un autre côté, via les réseaux socio et la presse l'info était vite passée.

Dans mon académie il fallait avoir plus de 55 ans pour y avoir droit au vaccin avant l'ouverture à toute la population mi-mai. Donc non, ce n'est pas la vérité.
Dans toutes les académies... sauf certaines exceptions locales (par exemple à Vichy). Et d'ailleurs, dans la mienne, quand ils ont fait les files dédiés, ça faisait un bail que c'était ouvert aux plus de 55 ans il me semble (mais je ne me rappelle plus des dates exactes).
Edit : ouverture aux plus de 55 ans le 12 avril, vaccination à Nantes pour les enseignants les 29 et 30 avril à Rezé, les 1 et 2 mai à la Beaujoire (et le 17 avril, mais comme absolument personne n'était au courant, j'ai lu qu'ils avaient eu moins de 10 personnes!). Pas étonnant qu'ils n'aient eu pas grand-monde.
Je suis d'accord. Pas dans toutes les académies. Perso c'est parce que j'avais plus de 55 ans que j'ai pu réserver un créneau et mes collègues pareil sauf ceux qui étaient prioritaires pour d'autres raisons. 
Dans l'ouest les créneaux sont difficiles à trouver, même avant les annonces présidentielles.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 22 Juil 2021 - 11:58
La priorité dont ont pu "bénéficier" les enseignants ne s'est pas matérialisée par un calendrier différent, comme pour les soignants, mais à travers des journées dédiées.
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feuchtwanger Jeu 22 Juil 2021 - 12:04
@A Tuin a écrit:
@clo74 a écrit:Une question me taraude : le port du masque. Aujourd'hui, avec le pass sanitaire, on peut enlever le masque dans certains endroits (ce que je trouve personnellement absurde à cause du variant, mais bon...) Si cela continue ainsi, à la rentrée je pourrai aller au cinéma sans masque, au théâtre sans masque, par contre je continuerai à porter le masque au lycée. Mais je n'en peux plus, du masque! Je me ferais vacciner plusieurs fois si cela me permettait de l'enlever!!!
Il me semble que la seule solution pour que l'on puisse tous enlever le masque dans les établissements scolaires, c'est la vaccination obligatoire, non? Qu'en pensez-vous?

Ah mais c'est absurde de bêtise en plus de dire actuellement qu'on peut retirer son masque dans les lieux à pass sanitaire. Hier j'ai fait plusieurs visites, aucun des lieux n'était dans les clous : premier lieu, ils ont demandé si j'avais le pass et quand j'ai dit oui ils ont dit, pas la peine, c'est bon ça nous suffit. Deuxième lieu, le nom associé au code a été comparé à celui de la carte d'identité, mais si j'avais un faux code de n'importe quoi photoshopé avec mon nom c'était pareil, et le troisième lieu mon code a été scanné mais la carte d'identité n'a pas été vue. J'aurais eu le code du voisin vacciné c'était pareil.

Moi je vous le dis, avec des contrôles comme ça on n'a pas le Luc sorti des ronces.
J'espère que je pourrai partir en vacances dans 10 jours et qu'on ne sera pas reconfines ou avec les sites et restos fermés.

Vaccination totale me semble la seule alternative pour visites et restos, et associé à un vrai contrôle de pass : scan du code + vérification carte d'identité. Sinon les fraudes vont avoir la vie belle.

Il est à peu prés certain que même avec la vaccination obligatoire le port du masque ne sera pas suspendu, à mon avis pour des années puisque le vaccin n'empêche pas la transmission mais se contente de la freiner.

De toute façon Pfizer recommande lui-même une 3ème dose ce qui au vu des difficultés à innoculer une première dose à toute la population montre la vanité de l'entreprise. Sachant que les variants du COVID semblent avoir une temporalité proche de la grippe, cela impliquerait une nouvelle dose chaque année, ce qui est techniquement impossible si le périmètre de vaccination dépasse le cercle des personnes fragiles dont ne feront pas partie l'immense partie des publics scolaires.

Si on regarde les stratégies déployées à l'échelle européenne ces derniers temps, les alternatives sont soit la fermeture des écoles (parfois sur l'année entière), soit l'ouverture avec un protocole de sévérité variable sans que cela n'ait de toute façon de réel impact sur le pan épidémiologique (mais avec des conséquences sur le mal-être des enfants ou le développement de leurs capacités cognitives).

La réponse à la crise n'est donc pas médicale mais politique : quitter l'hystérie et faire un choix clair pour sauver l'éducation et la santé mentale et physique des enfants.
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 Jeu 22 Juil 2021 - 12:04
@Enaeco a écrit:La priorité dont ont pu "bénéficier" les enseignants ne s'est pas matérialisée par un calendrier différent, comme pour les soignants, mais à travers des journées dédiées.
Ici, je ne les ai pas vues. Des collègues plus jeunes ou des connaissances ont dû attendre que les plages liées à l'âge s'ouvrent. Sinon, beaucoup l'auraient faite et je les ai entendus râler et à raison.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 22 Juil 2021 - 12:10
@Ajonc35 a écrit:
@Enaeco a écrit:La priorité dont ont pu "bénéficier" les enseignants ne s'est pas matérialisée par un calendrier différent, comme pour les soignants, mais à travers des journées dédiées.
Ici, je ne les ai pas vues. Des collègues plus jeunes ou des connaissances ont dû attendre que les plages liées à l'âge s'ouvrent. Sinon, beaucoup l'auraient faite et je les ai entendus râler et à raison.
Je crois qu'il y a un malentedu : cette "priorité" des enseignants n'a pas été d'accéder plus tôt qu'un autre français de même tranche d'âge ou de même comorbidité, mais d'avoir par endroit, de façon très variable, sans harmonisation ni dans les dates ni dans les moyens de communication pour l'annoncer, une sorte de droit de "coupe fil".

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Jeu 22 Juil 2021 - 12:16
@Feuchtwanger a écrit:
La réponse à la crise n'est donc pas médicale mais politique : quitter l'hystérie et faire un choix clair pour sauver l'éducation et la santé mentale et physique des enfants.

Ah ben si on veut ça c'est simple : continuer à essayer de vacciner tout le monde de plus de 12 ans avec 2 doses, en parallèle laisser passer les vagues 4 et 5 en continuant à prendre les mesures pas trop pénibles : port du masque dans les lieux clos, aération contrôlée (ce qu'on ne fait pas! et qui pourtant n'est pas du tout casse-pied pour les gens et très efficace), fermeture seulement des lieux les plus à risque en cas de flambée (discothèques, salles de concert et salles de sport, sauf si elles font preuves de mesures d'aération vraiment exceptionnelles et validées).
Puis une fois la vague numéro 5 passée, laisser courir en ne vaccinant que les plus fragiles régulièrement (d'ici 1 an environ).



Mais sur l'immunité à long terme, elle n'est probablement pas si mauvaise que ça... même avec des variants, du moins pour les plus jeunes.

EN fait en relisant mon post je me rends compte qu'on prend plus les mesures pénibles (masque en extérieur) que les mesures efficaces (aération...). Déprimant.

Pour le masque en classe, je suis partagée : j'en ai marre, ça tient chaud, et la buée sur les lunettes c'est pénible. Quand je suis seule à travailler dans une salle, par contre, aucun problème. ET je me dis que si j'arrivais à faire cours à l'ancienne, sans rétro, et avec des élèves calmes, ça irait sans souci.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 22 Juil 2021 - 12:41
@henriette a écrit:
@Ajonc35 a écrit:
@Enaeco a écrit:La priorité dont ont pu "bénéficier" les enseignants ne s'est pas matérialisée par un calendrier différent, comme pour les soignants, mais à travers des journées dédiées.
Ici, je ne les ai pas vues. Des collègues plus jeunes ou des connaissances ont dû attendre que les plages liées à l'âge s'ouvrent. Sinon, beaucoup l'auraient faite et je les ai entendus râler et à raison.
Je crois qu'il y a un malentedu : cette "priorité" des enseignants n'a pas été d'accéder plus tôt qu'un autre français de même tranche d'âge ou de même comorbidité, mais d'avoir par endroit, de façon très variable, sans harmonisation ni dans les dates ni dans les moyens de communication pour l'annoncer, une sorte de droit de "coupe fil".

Merci pour les précisions.
C'est justement ce que je voulais dire.

Les enseignants n'ont pas bénéficié d'une date avancée d'ouverture de droit à la vaccination comme certains l'auraient souhaité ou comme certains interprétaient le mot "priorité".
Ils ont bénéficié d'une priorité (grâce à leur fonction) lors de l'ouverture de leur droit (en tant que citoyen lambda) sur critère lié à l'âge.

C'est factuel et ça n'empêche pas de penser que cette priorité a été dans beaucoup d'endroits un véritable fiasco qui n'aura pas profité à grand monde.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Jeu 22 Juil 2021 - 13:45
@Lisak40 a écrit:Mais je croyais qu'on avait tous été d'accord au moment où cela était paru que cette histoire d'enseignants prioritaires pour les enseignants était une grosse blague, puisqu'en fait en effet, au printemps (j'ai pas la date exacte) les personnes âgées de plus de 55 ans étaient en effet prioritaires pour le vaccin, dont donc les enseignants concernés, mais cela ne voulait absolument pas dire que tous les enseignants étaient prioritaires !! Après, oui il y a eu ici et là des initiatives locales et des vaccindromes qui prenaient n'importe qui ayant pu s'y rendre, du moment qu'ils avaient des doses, mais c'est tout. Pour preuve les nombreux textos reçus des copains à qui j'avais confié mes angoisses de ne pas pouvoir me faire vacciner n'ayant ni risques ni le bon âge qui me prévenaient par ex. quand le Stade de France permettait à tout le monde de venir ! Je comprends pas où est le débat en fait...

Oui tu as raison, cela ne concernait pas tous les enseignants, et pas que les enseignants, il y avait une liste de professions prioritaires, mais c'était avant le mois de mai plutôt pendant les vacances de Pâques en avril. Nous avions déjà eu ce débat au 26/04 sur la gestion très mauvaise de ses créneaux. Et tu as parfaitement raison, ils prenaient n'importe qui (je parle uniquement du centre proche de chez moi) ils ne vérifiaient pas la profession et si celui qui accompagnait le prof était d'accord et bien il était lui aussi vacciné pour éviter des pertes.

J'ai retrouvé ma citation du 26/04 dans mon journal local car je n'aimais pas la manière dont la syndicaliste dénonçait cette mauvaise organisation.

Julie Couprie co-secretaire du SNUIPPP-FSU (Courrier de l'ouest 26/04):

   "C'est une grosse erreur de communication. Il n'y a pas de défiance particulière par rapport à la vaccination, dans l'éducation. Bien souvent, comme à Parthenay, les collègues ont été informés la veille, par un mail, envoyé sur leur boîte professionnelle, alors que c'était les vacances".

Mais bon, mon point de vue n'était pas partagé, je pense sans doute trop souvent que pour attaquer le gouvernement il faut le faire de la plus belle des manières sinon cela conforte le gouvernement et on obtient l'effet inverse. Et pour moi, une PE syndicaliste qui dénonce la mauvaise organisation en disant que c'était pendant les vacances et bien j'ai peur que son message ne soit pas compris. Et j'avais peur qu'on retienne uniquement que les profs ne sont pas venus car c'était pendant les vacances et que plus tard un premier ministre nous rappelle cette situation... Et pas uniquement le premier ministre, autour de moi les gens pensent vraiment que nous avons été prioritaires à cette période. Alors qu'en effet, il faut insister sur le fait que cela ne concernait pas tous les profs. Mais c'est difficile de dire que nous n'étions pas bien informés car nous l'étions aussi bien que les autres professions prioritaires. Quand j'ai été informé par une alerte via le lycée de ma femme, je suis allé voir sur Doctolib, et en effet, il y avait plein de places pour le lendemain, j'ai regardé les départements 79/49/85/44. J'ai aussitôt transmis l'info à mes collègues (qui étaient déjà au courant) car c'était très chaud dans mon établissement qui avait du fermé avant les autres car nous étions presque tous positifs ou cas contacts.  

J'espère avoir été précis et sans aucune mauvaise foi.

Voici d'ailleurs un message de Flo44 du 26/04 qui confirme qu'il y avait des places mais que l'info n'était pas passée :

@Flo44 a écrit:Dans mon académie, il n'y a eu aucune information officielle par mail. En tout cas, je n'ai rien reçu (ni par mail, ni dans i-prof, ni par l'établissement)
J'ai fouillé sur le site de l'académie, et trouvé le centre de vaccination pour la prochaine série (il fallait être persévérant, pendant plusieurs jours rien n'était indiqué, et ils ont mis l'information vendredi, pour jeudi prochain).
Eh bien... pour le moment ils ont 2 réservations.

Ça m'énerve
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 22 Juil 2021 - 16:04
@epekeina.tes.ousias a écrit:
@Enaeco a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:En revanche, que l'actuel gouvernement soit capable d'obtenir ce type d'informations, singulièrement le MEN……

Que veux-tu dire ?

Simplement que je ne vois pas par quel moyen il serait possible d'obtenir ce type d'informations. Il ne faut pas surestimer les moyens du pouvoir.

L'Assurance Maladie connait notre situation professionnelle, au moins approximativement.

S'ils sont capables de traiter les données en fonction du département ou de l'âge, ils sont capables de trier par catégorie.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 22 Juil 2021 - 16:11
Le MEN a à peine le personnel nécessaire pour fonctionner et tous les services sont encombrés de multiples tâches, demandes, enquêtes de diverses sortes. Si tout cela devait et pouvait fonctionner correctement, on serait beaucoup à s'en être aperçu dans les dernières années: mais, de fait, on observe tout le contraire depuis au moins 15 ans…

_________________
Cdlt Wink
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 22 Juil 2021 - 18:06
Mais ça n'est pas au MEN de faire ça !
Et ce n'est pas non plus le MEN qui a directement accès à ces données.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 22 Juil 2021 - 18:21
Mais de quoi parles-tu enfin! À quoi bon chercher à inventer un procédé qui aurait éventuellement existé vu qu'il ne serait peut-être pas strictement impossible?

Le ministre actuel de l'EN a prétendu que ~75% des profs étaient vaccinés et son ministère, sous son autorité, une fois interrogé par des journalistes a indiqué que l'estimation se fondait sur "des remontées de terrain par académies”.

Le MEN n'a pas dit qu'ils avaient téléphoné à la MGEN ou à la sécu, ni d'ailleurs qu'une enquête du MEN avait été demandée (car il aurait alors fallu y donner accès!): mais quand on parle “de remontées de terrain” et d'“académie”, on parle des services du MEN, des rectorats etc.

Et comme il est impossible qu'il y ait eu de telles “remontées”, cela signifie, pour rester poli, que l'actuel ministre de l'EN a tenu des propos pour le moins approximatifs, et que son ministère, sous son autorité, a vaguement tenté de justifier ce propos en employant un argument plus qu'improbable.

En d'autres termes, s'il s'était agi de Pinocchio, son nez aurait poussé d'un kilomètre.

_________________
Cdlt Wink
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 22 Juil 2021 - 20:16
Quel dialogue de sourd Laughing

- une telle donnée obtenue via des remontées académiques serait totalement fantaisiste
- une telle donnée peut être obtenue facilement par le MEN via l'Assurance Maladie.

En gros, ou c'est un mensonge ou le chiffre est bidon ou bien les deux en même temps (mais il n'empêche que le MEN peut avoir une info fiable via un d'autres services que les siens)
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 22 Juil 2021 - 20:20
Mais pourquoi ajouter une hypothèse inutile (et du reste fort improbable et plus que douteuse sur le plan légal)? À part noyer le poisson, qui du reste était déjà mort, je ne vois pas…
À tout prendre, il est bien plus probable que l'estimation a été faite au doigt mouillé ou en jouant le chiffre à la loterie.

_________________
Cdlt Wink
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Jeu 22 Juil 2021 - 20:25
@Lisak40 a écrit:Mais je croyais qu'on avait tous été d'accord au moment où cela était paru que cette histoire d'enseignants prioritaires pour les enseignants était une grosse blague, puisqu'en fait en effet, au printemps (j'ai pas la date exacte) les personnes âgées de plus de 55 ans étaient en effet prioritaires pour le vaccin, dont donc les enseignants concernés, mais cela ne voulait absolument pas dire que tous les enseignants étaient prioritaires !! Après, oui il y a eu ici et là des initiatives locales et des vaccindromes qui prenaient n'importe qui ayant pu s'y rendre, du moment qu'ils avaient des doses, mais c'est tout. Pour preuve les nombreux textos reçus des copains à qui j'avais confié mes angoisses de ne pas pouvoir me faire vacciner n'ayant ni risques ni le bon âge qui me prévenaient par ex. quand le Stade de France permettait à tout le monde de venir ! Je comprends pas où est le débat en fait...

Oh bah oui mais apparemment il y a des gens sur le forum qui aiment bien ergoter des heures et doivent s'ennuyer ! Pfou.

Sinon concernant la vaccination des enseignants, je crois toujours autant que le MEN s'en fiche comme du premier poil de sa queue de mammouth : pas de priorité pour la vaccination, à présent des chiffres qu'il fallait donner, donc ont été donnés des chiffres avantageux, et avec cela à la rentrée, et au vu de la contagiosité du delta, grosso modo les enseignants comme d'habitude, seront encore en première ligne pour attraper les miasmes de lycéens.
L'un dans l'autre, je pense qu'en effet beaucoup se sont fait vacciner, car ils ont pleinement conscience des virus ramenés potentiellement par leurs élèves.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 22 Juil 2021 - 21:03
@epekeina.tes.ousias a écrit:Mais pourquoi ajouter une hypothèse inutile (et du reste fort improbable et plus que douteuse sur le plan légal)? À part noyer le poisson, qui du reste était déjà mort, je ne vois pas…
À tout prendre, il est bien plus probable que l'estimation a été faite au doigt mouillé ou en jouant le chiffre à la loterie.
Moi je vois plutôt quand même une remontée du terrain.
Gérard du service compta a une cousine dont la fille est prof, qui lui a dit qu'à son avis 75% de ses collègues doivent être vaccinés. Gérard en a parlé à la machine à café avec Marie-Jo du service de gestion des personnels, qui l'a dit à son chef de service, qui l'a dit en réunion devant un adjoint de Blanquer, qui l'a dit à Blanquer, qui l'a dit à Castex, et hop, au JT.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 22 Juil 2021 - 21:11
@henriette a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:Mais pourquoi ajouter une hypothèse inutile (et du reste fort improbable et plus que douteuse sur le plan légal)? À part noyer le poisson, qui du reste était déjà mort, je ne vois pas…
À tout prendre, il est bien plus probable que l'estimation a été faite au doigt mouillé ou en jouant le chiffre à la loterie.
Moi je vois plutôt quand même une remontée du terrain.
Gérard du service compta a une cousine dont la fille est prof, qui lui a dit qu'à son avis 75% de ses collègues doivent être vaccinés. Gérard en a parlé à la machine à café avec Marie-Jo du service de gestion des personnels, qui l'a dit à son chef de service, qui l'a dit en réunion devant un adjoint de Blanquer, qui l'a dit à Blanquer, qui l'a dit à Castex, et hop, au JT.

Tu as probablement raison: car je sais par Roger, le beau-frère de Marie-Jo que Gérard est un bavard qui ne sait pas tenir sa langue! En revanche, le chef de service, ça m'étonne car Véronique, la collègue de Gérard, avait dit à Marie-Jo d'attendre justement que le chef de service soit en RTT pour répondre au mail de la secrétaire de l'adjoint du secrétaire général du rectorat…

_________________
Cdlt Wink
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tamerlan Jeu 22 Juil 2021 - 21:15
Vous ne devriez pas citer les prénoms. Ces gens sont trop facilement identifiables.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Contenu sponsorisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum