Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Jeu 29 Juil 2021 - 21:15
@ysabel a écrit:
@lalivrophile a écrit:
@henriette a écrit:
Aucun indicateur, non, cela a du reste déjà été pointé hier. La seule indication qu'on ait,  c'est que Blanquer, sur je ne sais plus quel média d'informations, a dit qu'une rentrée sans masque était peu vraisemblable, ce qui nous place au minimum en scénario jaune.

Je viens de lire le protocole:
niveau 1 / niveau vert : le port du masque est obligatoire pour les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ;
.Donc quoi qu’il arrive, il y a encore le masque, au minimum en classe.
Je trouve que c'est une bonne chose qu'ils puissent l'enlever "officiellement" dans la cour. Ils auront plus facile à l'accepter en classe et du coup, quand il fera un peu frisquet, ils ne viendront pas s'entasser dans les couloirs.

@Ysabel,
Les deux dernières semaines, les élèves étaient autorisés à enlever le masque dans la cour (annonce du gouvernement) et dans mon collège, c'était la véritable cacophonie. Les élèves ne voulaient pas remettre le masque dans les couloirs et dans les salles de classe. Heureusement que c'était la fin de l'année. J'ai des doutes si dès la rentrée, les élèves peuvent enlever et remettre le masque à chaque récré.
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Jeu 29 Juil 2021 - 21:30
@Cassandrine a écrit:
@ysabel a écrit:
@lalivrophile a écrit:
@henriette a écrit:
Aucun indicateur, non, cela a du reste déjà été pointé hier. La seule indication qu'on ait,  c'est que Blanquer, sur je ne sais plus quel média d'informations, a dit qu'une rentrée sans masque était peu vraisemblable, ce qui nous place au minimum en scénario jaune.

Je viens de lire le protocole:
niveau 1 / niveau vert : le port du masque est obligatoire pour les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ;
.Donc quoi qu’il arrive, il y a encore le masque, au minimum en classe.
Je trouve que c'est une bonne chose qu'ils puissent l'enlever "officiellement" dans la cour. Ils auront plus facile à l'accepter en classe et du coup, quand il fera un peu frisquet, ils ne viendront pas s'entasser dans les couloirs.

@Ysabel,
Les deux dernières semaines, les élèves étaient autorisés à enlever le masque dans la cour (annonce du gouvernement) et dans mon collège, c'était la véritable cacophonie. Les élèves ne voulaient pas remettre le masque dans les couloirs et dans les salles de classe. Heureusement que c'était la fin de l'année. J'ai des doutes si dès la rentrée, les élèves peuvent enlever et remettre le masque à chaque récré.
+1. Cela pose aussi une vraie question : Après avoir répété à nos élèves de ne pas toucher leur masque constamment, on les autorise à l'enlever pendant 15 minutes, à le mettre dans la poche, à le tripoter, et à le remettre, à la fin, avec des mains pas toujours désinfectées. Je crains que l'efficacité de l'une des seules protections que nous ayons ne soit fortement diminuée ...
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 29 Juil 2021 - 21:53
@lalivrophile a écrit:
@henriette a écrit:
Aucun indicateur, non, cela a du reste déjà été pointé hier. La seule indication qu'on ait,  c'est que Blanquer, sur je ne sais plus quel média d'informations, a dit qu'une rentrée sans masque était peu vraisemblable, ce qui nous place au minimum en scénario jaune.

Je viens de lire le protocole:
niveau 1 / niveau vert : le port du masque est obligatoire pour les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ;
Donc quoi qu’il arrive, il y a encore le masque, au minimum en classe.
Blanquer parlait des écoles.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feuchtwanger Jeu 29 Juil 2021 - 22:01
Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à domicile aux élèves absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même dispositif en France (peut-être en les remplaçant par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement vivre la continuité pédagogique.
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Jeu 29 Juil 2021 - 22:03
@Salsepareille a écrit:
Un seul cas positif, et hop, tous les moins de 12 ans sont évincés alors qu'ils n'y peuvent rien.
Uniquement les cas contacts, donc très peu au final. Les journalistes répètent "tous les non vaccinés seront en éviction" mais ce n'est pas ce que dit le protocole. Celui-ci est allégé par rapport à juin (au moins en zone rouge d'alors) où l'on fermait toute la classe, alors que le variant est plus contagieux. C'est la logique EN Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 1665347707
Quant à la continuité pédagogique, pourquoi serait-elle supérieure à ce que l'on fait pour un gamin qui se casse une jambe ? Je ne me souviens pas que l'on se soit ému pour les absents avant le Covid. Bien renseigner l'ENT, proposer aux copains de photographier le tableau ou un cahier et l'envoyer au copain isolé, et basta !

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mafalda16 Jeu 29 Juil 2021 - 22:05
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.

Voilà une bien bonne idée.
Oh attends on me souffle à l’oreille que nous ne sommes pas des robots et que parfois nous avons besoin de souffler, entre autres choses.
C’est vrai que si tes solutions pragmatiques sont de cet ordre, nous nous en passerons volontiers.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Jeu 29 Juil 2021 - 22:08
BFM a écrit: Ajout du 29 juillet 2021: au lendemain de la parution de cet article, plusieurs précisions du cabinet de Jean-Michel Blanquer:

Le cabinet du ministre affirme à BFMTV.com que les syndicats "ont été mis au courant en début de semaine" des annonces du ministre.

Par ailleurs, en 6e, alors que plusieurs syndicats ont pointé le fait que nombre d'élèves avaient moins de 12 ans et n'étaient donc pas éligibles à la vaccination, il a été précisé depuis que le protocole appliqué serait le même qu'en primaire, à savoir la fermeture d'une classe dès le premier cas.

Sur la continuité pédagogique, le cabinet déclare que "l'élève isolé, comme un élève malade, recevra les cours via l'environnement numérique de travail", "comme ce qui se faisait l'année dernière" et qu'"aucun professeur ne sera obligé de faire un cours en visio".

source : https://www.bfmtv.com/amp/societe/education/quasiment-mission-impossible-les-syndicats-enseignants-inquiets-des-annonces-de-blanquer-sur-la-gestion-des-cas-contacts-a-la-rentree_AN-202107280395.html?fbclid=IwAR08Gc-_XLvugarpVhSGIQxcADMqVD8UscjeStLvYon7csRkqnE3BkwnOoc (lire en fin d'article)

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 29 Juil 2021 - 22:09
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.
Tu peux préciser de quels pays tu parles ? Voire donner une source ?

Quant à la continuité pédagogique des élèves en isolement, pourquoi faudrait-il qu'elle soit différentes de ce qu on a fait l'an passé ? Les élèves cas contacts, ce n'est pas une nouveauté, je ne compte plus combien j'en ai eu l'année dernière. L'avantage c'est qu'a priori, il y en aura moins. Pour ceux qui le seront, on fera comme on a fait l'an passé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
eliam
eliam
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par eliam Jeu 29 Juil 2021 - 22:12
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.

Formidable ! On va donc nous augmenter en conséquence. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 437980826
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feuchtwanger Jeu 29 Juil 2021 - 22:17
Ma femme pays de l'Est, du vécu.
Après  le dispositif est souple, on prend contact avec la famille et on fixe des créneaux qui correspondent à  chacun. Cela permet souvent de limiter le sentiment d exclusion de l élève.

@Eliam: Non, pas d heure supp, c'est dans les obligations de service.
La différence avec l année dernière est justement le nouveau protocole sanitaire qui cible davantage certains élèves  selon des critères exposés  par le ministre dont les décodeurs du Monde ont indiqué  dans leur article d aujourd'hui  qu'ils reposaient sur des assomptions inexactes.


Dernière édition par Feuchtwanger le Jeu 29 Juil 2021 - 22:30, édité 1 fois
Hélips
Hélips
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hélips Jeu 29 Juil 2021 - 22:18
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.
Mais c'est hors-sujet puisque tu dis toi-même que c'est pour des absences de plusieurs semaines.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Jeu 29 Juil 2021 - 22:18
@eliam a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.

Formidable ! On va donc nous augmenter en conséquence. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 437980826

Pour les élèves absents plusieurs semaines  ou même des mois (je ne parle pas du covid) , il existe un système en France  où des professeurs se rendent au domicile de l'élève pour lui faire des cours particuliers. Ces professeurs sont rémunérés .
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Jeu 29 Juil 2021 - 22:19
Autre solution: on organise les trois-huit et on passe en nocturne, car, après tout, la nuit est à nous.

_________________
Cdlt Smile
eliam
eliam
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par eliam Jeu 29 Juil 2021 - 22:22
@Cassandrine a écrit:
@eliam a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.

Formidable ! On va donc nous augmenter en conséquence. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 437980826

Pour les élèves absents plusieurs semaines  ou même des mois  (je ne parle pas du covid) , il existe un système en France  où des professeurs se rendent au domicile de l'élève pour lui faire des cours particuliers. Ces professeurs sont rémunérés .
Mal : pas de remboursement des frais de déplacement et la plupart du temps, il n'y a pas assez d'argent pour rémunérer tous les professeurs donc on se limite à un voire deux professeurs.
Tangleding
Tangleding
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Jeu 29 Juil 2021 - 22:30
@Cassandrine a écrit:
@eliam a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.

Formidable ! On va donc nous augmenter en conséquence. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 437980826

Pour les élèves absents plusieurs semaines  ou même des mois  (je ne parle pas du covid) , il existe un système en France  où des professeurs se rendent au domicile de l'élève pour lui faire des cours particuliers. Ces professeurs sont rémunérés .
Tout à fait, ça s'appelle le SAPAD (Service d'Assistance Pédagogique à Domicile). Je me suis dévoué pour une élève de 4e en décrochage cette année, et d'ailleurs je l'ai fait en visio. Heureusement la jeune élève a fini par reprendre les cours, parce qu'au bout d'un mois et demi, dans le cas d'un décrochage, ça devenait compliqué (pour ne pas dire inutile). J'ai été payé pour ces heures, bien entendu. L'élève avait 1h/semaine de français et 1h/semaine en mathématiques (le collègue, motorisé, allait à domicile, pour sa part).

Mais je ne vois pas trop le rapport avec l'éviction de 7 jours. Le but était simplement de maintenir un lien avec les enseignements et le collège, pour faciliter le retour en cours à 100%. De plus je faisais cela en HS à faible dose, sinon cela aurait été impossible.


Dernière édition par Tangleding le Jeu 29 Juil 2021 - 22:43, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 2490015017
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 29 Juil 2021 - 22:37
@fanette a écrit:
@Salsepareille a écrit:
Un seul cas positif, et hop, tous les moins de 12 ans sont évincés alors qu'ils n'y peuvent rien.
Uniquement les cas contacts, donc très peu au final. Les journalistes répètent "tous les non vaccinés seront en éviction" mais ce n'est pas ce que dit le protocole. Celui-ci est allégé par rapport à juin (au moins en zone rouge d'alors) où l'on fermait toute la classe, alors que le variant est plus contagieux. C'est la logique EN Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 1665347707
Quant à la continuité pédagogique, pourquoi serait-elle supérieure à ce que l'on fait pour un gamin qui se casse une jambe ? Je ne me souviens pas que l'on se soit ému pour les absents avant le Covid. Bien renseigner l'ENT, proposer aux copains de photographier le tableau ou un cahier et l'envoyer au copain isolé, et basta !

Peut-être que tu as manqué le passage où on considère que le vaccin réduit la contagiosité.
On peut le remettre en cause, en penser ce qu'on veut mais ça rend la mesure plus logique que tu ne la présentes
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Jeu 29 Juil 2021 - 22:47
@henriette a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.
Tu peux préciser de quels pays tu parles ? Voire donner une source ?

Quant à la continuité pédagogique des élèves en isolement, pourquoi faudrait-il qu'elle soit différentes de ce qu on a fait l'an passé ? Les élèves cas contacts, ce n'est pas une nouveauté, je ne compte plus combien j'en ai eu l'année dernière. L'avantage c'est qu'a priori, il y en aura moins. Pour ceux qui le seront, on fera comme on a fait l'an passé.

Je ne comprends pas l'idée : aller donner des cours auprès d'un cas contact ? Ce n'est alors plus de l'isolement, non ?
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 29 Juil 2021 - 22:47
@Feuchtwanger a écrit:Dans plusieurs pays européens les professeurs sont tenus de venir dispenser des cours à  domicile aux élèves  absents sur plusieurs semaines pour cas de dépression ou de maladie. Ceci est considéré  comme faisant partie des obligations de service.
Dans le cadre d'une logique de moindre mal on pourrait adopter le même  dispositif en France (peut-être  en les remplaçant  par des heures de visio en dehors des heures de cours)?
Ceci permettrait de faire taire les critiques sur le nouveau protocole en faisant réellement  vivre la continuité  pédagogique.
Dans  plusieurs pays européens les professeurs sont correctement rémunérés. J'appliquerai donc cette politique du moindre mal quand mon salaire suivra. En attendant ce sera la politique du moindre dérangement. Non mais !
Tangleding
Tangleding
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Jeu 29 Juil 2021 - 22:51
A noter que ce genre de chose semble dans les cartons du MEN s'agissant des remplacements (le MEN passe en force en ce moment un décret autorisant à donner des HSA à... des enseignants en temps partiel). Bref il faut faire attention avec ce qui se passe à la faveur de la crise sanitaire, car clairement ça donne des idées moisies au ministre et aux gestionnaires du MEN.

Source : https://twitter.com/ErwinCanard/status/1420657800221446144


Dernière édition par Tangleding le Jeu 29 Juil 2021 - 22:53, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 2490015017
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 29 Juil 2021 - 22:52
Faut dire qu'avec les propositions de certains collègues nous n'avons pas besoin d'ennemis aux ministère...
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feuchtwanger Jeu 29 Juil 2021 - 22:53
Un élève non vacciné peut-être cas contact plusieurs fois dans l année. Au final il risque de manquer plusieurs semaines...
La différence par rapport au dispositif que vous mentionnez c'est que dans le contexte la pression sociale sera bien plus forte pour qu'il n y ait pas rupture de l égalité de traitement, sous peine de recours à la CEDH ou au tribunal administratif.
Bref à partir du moment où le protocole établit une exception pour certains élèves par rapport à la norme, il faudra également fournir une prestation d exception correspondante à destination de gens sans doute très vindicatifs et poussés dans leurs retranchements.
Quand on voit la teneur du débat public c'est certain.

Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 29 Juil 2021 - 22:59
Une prestation d'exception a un prix. Sinon ce n'est pas une prestation d'exception... Ça fait des années que l'état est condamné en Seine Saint Denis et il ne se passe rien. Donc ça ne m'inquiète pas plus que ca.
Tangleding
Tangleding
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Jeu 29 Juil 2021 - 23:00
@Feuchtwanger : Il faut aussi mettre cela en lien avec la fameuse appli de "staffing" en expérimentation pour l'En dans je ne sais plus quelle académie.

Le fait que l'EN doive assurer la continuité ne signifie pas que les personnels doivent en plus de leur travail assurer cette continuité. Il faut être clair là-dessus.

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 2490015017
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feuchtwanger Jeu 29 Juil 2021 - 23:01
@Clecle78 a écrit:Faut dire qu'avec les propositions de certains collègues nous n'avons pas besoin d'ennemis aux ministère...
Ah mais je te rassure, moi je suis contre le protocole et donc logiquement contre tout ce qu'il impliquera comme j'ai été d'ailleurs contre l'ensemble des protocoles depuis le debut de la crise.
Après, certains collègues choisissent de voir le moindre mal dans le nouveau protocole mais ils seront cloués au piloris médiatique quand ils chercheront à défendre leurs droits en matière de charge de travail face aux droits des enfants évincés.
Pour être clair, j apprends vendredi qu un élève non malade est mis à l'isolement à cause de son statut vaccinal, je ne lui ferai pas cours à domicile ou par visio privée car je ne reviendrai plus en cours le lundi....
Tangleding
Tangleding
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Jeu 29 Juil 2021 - 23:05
Tu seras en grève ?

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 2490015017
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Jeu 29 Juil 2021 - 23:10
Quelles sont les sanctions prévues pour un élève, cas contact, non-vacciné, qui viendrait en cours ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum