Le deal à ne pas rater :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
39.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Dim 11 Juil 2021 - 15:02
Bon j'ai repris et précisé mon projet (mais trop long, faut que j'arrive à écrémer)

Voici pour le détail (mise en forme en P.2 du PDF) :



Spoiler:

# Étude 1 : Nous étudions Vendredi ou la Vie sauvage de Michel Tournier (1971) [OI été]
→ Comment et pourquoi Tournier réécrit-il le mythe de Robinson Crusoé ?
→ Corpus : à revoir
→ Écriture : Le jeune Dimanche décide d’embarquer à bord de la pirogue confectionnée par Vendredi pour aller visiter un ilôt situé à une centaine de mètres du rivage. Arrivé sur place il commence son exploration et tombe nez à nez avec une sorte de panthère. Racontez la scène à la 3e personne en une dizaine de phrases. (voir Apprendre à rédiger 6e P.11 ex.12 !)
# Étude 2 : Nous étudions 3 extraits de L’Île au trésor de Robert Louis STEVENSON (1883) [GT]
→ Le récit d’aventure doit-il être un récit spectaculaire ?
→ Corpus : 3 extraits → Incipit – Scène du tonneau – Le meurtre à la béquille
→ Écriture : Rentré en avance de son escale à terre, Jim Hawkins assiste à l’évasion de Long John Silver. Racontez la scène à la première personne en insistant sur les émotions et sentiments de Jim Hawkins lorsque le pirate à une jambe s’approche de sa cachette pour mettre à l’eau la chaloupe avec laquelle il s’évade.
# Étude 3 : Nous étudions L’Amour médecin de Molière (1665) [OI]
→ Problématique à établir, sans doute en lien avec la notion de divertissement, en première intuition (pièce jamais lue jusqu’ici)
→ Corpus : A déterminer.
→ Écriture : Rédiger une courte scène comique. (à préciser)
# Étude 4 : Nous étudions des fables - sans morale ? - de Jean de La Fontaine (1668 & 1678) [GT]
→ Dans quelle mesure l’absence de morale est-elle signifiante dans les fables de La Fontaine ?
→ Corpus : 3 fables parmi « La Cigale et la Fourmi », « Le Loup et l’Agneau » (morale immorale), « Le Savetier et le Financier », « Le Lion abattu par l’Homme » + « Préface au livre I » (« L’apologue est constitué de deux parties. […] à l’égard de quelques moralités du succès desquelles je n’ai pas bien espéré. »)
→ Écriture : Rédigez une courte fable sans moralité mettant en scène deux poules, un œuf et un élève pour « illustrer » la moralité suivante (non exprimée) : « Il est doux, parfois, de se plaindre,/Mais agir n’est pas toujours vain. ». [Remarque : on nous a installé un poulailler...]
# Étude 5 : Nous étudions des extraits de contes & Le Nain jaune de Marie-Catherine d’Aulnoy (1697) [GT/OI]
→ Le mariage doit-il être idéal ou monstrueux dans l’univers du conte ?
→ Corpus : Perrault « La Barbe Bleue », « La Belle au Bois dormant » + Aulnoy « Le Nain jaune »
→ Écriture : à définir
# Étude 6 : Nous étudions L’Odyssée d’Homère, racontée par Isabelle Pandazopoulos [OI]
→ Pourquoi le récit de l’Odyssée nous apparaît-il si proche et universel malgré le caractère extraordinaire des aventures d’Ulysse ?
→ Corpus : 6 extraits → L’invocation à la Muse - « Je suis Ulysse » - La Nékyia – Les Sirènes – L’épreuve de l’arc – Le massacre des prétendants + reconstitution chronologie – 3 épreuves et 3 ruses – les scènes de retrouvailles à Ithaque
→ Écriture : Suite au massacre des prétendants, Héra convainc Zeus d’imposer au héros une dernière épreuve. Imaginez cette dernière épreuve et la ruse qui permet à Ulysse de la surmonter, avec l’aide d’Athéna ou Hermès.
# Étude 7 : Nous étudions La Genèse dans la Bible et d’autres récits de création [GT]
→ Comment la Genèse et d’autres récits de création nous parlent-ils du monde et de la place de l’humanité en son sein ? / NB : Comment et pourquoi étudier la Genèse et d’autres récits de création en cours de français à l’école publique dans le cadre d’un enseignement laïque ?
→ Corpus : 6 extraits de la Genèse + 3 extraits d’autres récits de création → Genèse : Création 1 & 2 – Chute – Caïn et Abel – L’Arche de Noé – Babel + Hésiode Théogonie - Prométhée + Ovide, Déluge – Gilgamesh, déluge - Coran sourate 11 « Hûd » (Noé)
→ Écriture : Récit de création d’un collège idéal « Eden » par une créatrice à partir de la colline de la R…. » etc. (reprise sujet 2021 v.2)
# Étude 8 : Nous étudions des poèmes de poétesses célébrant le monde [GT]
→ Comment l’écriture poétique de ces trois poétesses exprime-t-elle l’émerveillement d’être au monde ?
→ Corpus : 3 poèmes → Louise Labé, « Je vis, je meurs » - Anna de Noailles, « La Vie profonde » - Andrée Chedid, « De cet amour ardent je reste émerveillée » - autre ?
→ Écriture : à voir...

Fichiers joints
[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Attachment
6e PROG FRANCAIS 2021-22 (avec M. ...)_v3.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(142 Ko) Téléchargé 66 fois
Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Dim 11 Juil 2021 - 17:11
Bon je crois que je vais virer l'étude sur le roman d'aventures, trop dommage, mais c'est infaisable en l'état. Programmes de m... Dégoûté. Sad

EDIT : c'est fait. Plus que 7 études. Tant pis pour Stevenson... Snif... [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2790680366
Fichiers joints
[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Attachment
6e PROG FRANCAIS 2021-22 (avec M. ...)_v4.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(140 Ko) Téléchargé 67 fois

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Lun 12 Juil 2021 - 22:07
J'espérais des félicitations ou au moins des encouragements pour avoir, tel Agamemnon, sacrifié la fille de mon esprit...

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 3854100262

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
LM
LM
Vénérable

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par LM Mar 13 Juil 2021 - 10:24
Bonjour Tangleding, je viens de prendre le temps de lire ton document. Je fais la progression inverse pour ma part: je commence par la poésie qui me permet de bien poser des règles simples et faire le BABA lecture/syllabes et je termine par la ruse (le roman d'aventures passe à la trappe, pas le temps).
Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Mar 13 Juil 2021 - 19:42
@LM a écrit:Bonjour Tangleding, je viens de prendre le temps de lire ton document. Je fais la progression inverse pour ma part: je commence par la poésie qui me permet de bien poser des règles simples et faire le BABA lecture/syllabes et je termine par la ruse (le roman d'aventures passe à la trappe, pas le temps).
Bonjour LM,
J'aurais aimé commencer par le conte ou mieux les fables, à vrai dire, mais Tournier est leur lecture d'été imposée (je trouve le principe des lectures d'été plutôt bien, donc je joue le jeu).

J'avoue que j'ai du mal à me dire que je vais revoir le B-A-BA avec des 6e, d'autant que je n'ai pas de formation pour apprendre à lire à des élèves de 6e, donc je pars du principe qu'ils savent, et si ce n'est pas le cas ce n'est pas de mon ressort, parce que sinon je vais directement en dépression.

Cette année j'ai eu deux bonnes classes de 6e, mais avec effectivement quelques élèves vraiment à la ramasse, pour lesquels je n'ai fait aucun miracle, mais visiblement c'était pareil dans les autres disciplines.

Pour revenir à la progression, ce qui m'embête c'est d'étudier Vendredi ou la Vie sauvage sans avoir étudié la Genèse au préalable (étant donné l'importance de l'intertexte biblique, c'est fâcheux). Du coup je vais faire ça en deux temps : compréhension basique à la rentrée, centrée sur la réécriture de Robinson Crusoé. Et après avoir étudié la Genèse je reviendrai avec ma 6e sur le passage de l'explosion de la grotte (chute inversée) et sur le dénouement du roman (pourquoi Robinson nomme le jeune mousse Dimanche...)

Dans l'absolu ce n'est pas forcément une mauvaise chose que le travail d'interprétation soit "spiralaire", l'ennui c'est le manque de temps que l'on a pour traiter le programme de 6e.

De même idéalement j'aimerais mieux ne pas reléguer la poésie en fin d'année scolaire. Ce qui me rassure un peu c'est de proposer les fables en 3e étude, donc c'est déjà un moyen d'aborder la poésie assez tôt dans l'année.

Dans tous les cas il y a beaucoup de contraintes pour ces progressions et ça ne facilite pas les choses, ne serait-ce que du fait de la mauvaise conception des programmes avec ces thématiques à la noix.

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
Shingola
Shingola
Niveau 2

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Shingola Ven 16 Juil 2021 - 12:24
Je trouve dommage de laisser de côté le roman d'aventure. Au début du post une progression qui fait l'impasse sur les textes religieux est critiquée: on oppose le plaisir du roman d'aventure au devoir des textes religieux. Personnellement je trouve ce thème casse gueule, c'est une approche littéraire et non religieuse mais il faut quand même traiter les différentes religions par souci d'équité. Difficile alors de dire que l'approche est strictement culturelle. Qui plus est, aborder strictement culturellement la religion, quand des 3ème vous assènent qu'il est interdit de représenter le prophète, me semble courageux mais impossible.
Par ailleurs beaucoup d'élèves qui arrivent du primaire aiment lire, il y a un virage qui se produit au collège et c'est une misère de voir en bibliothèque des adolescents qui viennent (pour ceux qui viennent, et ce n'est pas la majorité!) lire des BD et des romans "jeunes" alors qu'ils ont horreur du français au collège. Le plaisir, ça compte aussi, quand même. Qui s'est engagé dans la voie littéraire sans plaisir? Je n'aurais pas pu. Lire/ étudier par devoir, à 10 ans, je ne pense pas que cela m'aurait traversé l'esprit.
Amaliah
Amaliah
Empereur

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Amaliah Ven 16 Juil 2021 - 12:52
Personne n'est obligé de traiter des différentes religions à vrai dire. Quand j'ai le temps, à la fin du déluge dans la Bible, je leur lis le petit passage sur le déluge dans le Coran et c'est tout. Je m'en tiens à la Bible. Lors des exposés sur les grands personnages de la Bible, on montre évidemment que certains apparaissent dans les trois religions monothéistes et c'est souvent une grande révélation pour eux!

Personnellement je trouve que ça n'a rien de casse-gueule et j'y passe un certain temps en trois volets : quelques textes et quelques images qui reprennent ces textes, les grands personnages de la Bible en exposés et un dossier documentaire sur Jésus, sa vie, son oeuvre et ses représentations picturales à faire à la maison.
J'ai très souvent une de mes classes avec une majorité d'élèves issus de l'immigration et tout s'est toujours très bien passé, je n'ai jusqu'à présent rencontré aucun problème depuis presque 20 ans (j'espère ne pas me porter la poisse en disant cela!). Je me sens tout à fait à l'aise dans cette séquence et les élèves prennent ces récits pour des histoires, comme ils l'ont fait juste avant pour les mythes grecs.

Pour le plaisir de la lecture, je trouve que les lectures cursives sont là. Mes élèves se régalent avec Matilda, Inspecteur Toutou, La Rivière à l'envers par exemple. Ce ne sont pas des œuvres que je ferais en OI. Mais les 6e sont par exemple en général très réceptifs aux extraits du Roman de Renart qu'ils ne comprendraient pas sans le professeur.
Bref, on peut donner des romans d'aventures en LC, on ne peut pas le faire pour d'autres textes qu'il convient à mon sens d'étudier en classe afin d'accompagner les élèves au mieux.
Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Ven 16 Juil 2021 - 13:48
@Shingola a écrit:Je trouve dommage de laisser de côté le roman d'aventure. Au début du post une progression qui fait l'impasse sur les textes religieux est critiquée: on oppose le plaisir du roman d'aventure au devoir des textes religieux. Personnellement je trouve ce thème casse gueule, c'est une approche littéraire et non religieuse mais il faut quand même traiter les différentes religions par souci d'équité. Difficile alors de dire que l'approche est strictement culturelle. Qui plus est, aborder strictement culturellement la religion, quand des 3ème vous assènent qu'il est interdit de représenter le prophète, me semble courageux mais impossible.
Par ailleurs beaucoup d'élèves qui arrivent du primaire aiment lire, il y a un virage qui se produit au collège et c'est une misère de voir en bibliothèque des adolescents qui viennent (pour ceux qui viennent, et ce n'est pas la majorité!) lire des BD et des romans "jeunes" alors qu'ils ont horreur du français au collège. Le plaisir, ça compte aussi, quand même. Qui s'est engagé dans la voie littéraire sans plaisir? Je n'aurais pas pu. Lire/ étudier par devoir, à 10 ans, je ne pense pas que cela m'aurait traversé l'esprit.

Amaliah a donné pas mal de réponses, à mon avis.

Mais le parallèle que tu fais n'est pas très pertinent.

D'abord le roman d'aventures est au programme en 6e et en 5e. Dans les faits il passe souvent à la trappe en 6e. Mais aussi en 5e à cause de l'obligation de traiter les récits de voyage ET un des extraits de romans d'aventures. La profession se heurte en fait à la conception calamiteuse des programmes.

Vraiment je ne suis pas à convaincre de l'intérêt littéraire du roman d'aventures, et je dis souvent en forme de boutade que je pourrais sans me forcer n'étudier que cela toute une année sans lasser les élèves (mais ce ne serait pas responsable de ma part, bien sûr). Mais de mon point de vue le niveau 5e était plus adapté à cet objet d'étude que le niveau 6e. D'abord c'est un genre assez sombre, le roman d'aventures.

S'agissant de la Genèse le problème est autre : ce n'est au programme qu'en 6e. Or c'est une référence majeure, on a besoin de la connaître pour comprendre vraiment nombre d'oeuvres tout à fait profanes, y compris dans des romans d'aventures d'ailleurs (Moonfleet, Vendredi ou la Vie sauvage).

Cette année en 5e j'ai étudié "L'huître" de Ponge. Impossible à comprendre dans sa densité sans connaître l'intertexte biblique.

On peut aborder la Genèse sans problème en tout cas je n'ai pas eu de problème. J'ai eu un problème dans une de mes deux 6e mais pas concernant les oeuvres et ce chapitre, quelques élèves ont ressenti une discrimination car j'évoquais l'égalité F/H pour la répartition de la parole (et ça choquait visiblement les représentations de garçons) et donc ça voulait dire que je niais d'autres discriminations. A partir de là dans la foulée de ce problème de perception qui m'a mis en difficulté avec cette classe, le fait qu'on n'ait pas eu le temps d'aborder en cours un document avec des extraits du Coran reprenant plusieurs épisodes bibliques étudiés en amont, a été vaguement incriminé par un ou deux élèves, mais assez mollement (et évidemment je n'ai pas eu davantage le temps d'aborder les extraits de la Théogonie, du Silmarillon, d'Ovide, pourtant distribués). Bref le problème que j'ai rencontré a été strictment un problème de vie de classe, pour lequel je n'ai pas trouvé de solution, mais ça n'a pas été lié au contenu du cours, y compris s'agissant de la Genèse. D'ailleurs même cours dans mon autre 6e non moins diverse d'origine (lointaine, tous sont français depuis plusieurs générations) et sans doute avec des élèves musulmans, et aucun problème.

En 5e j'ai encore cette année étudié La Chanson de Roland, sans aucun problème.

Bref, en général cela ne pose pas de difficulté particulière, même s'il peut y avoir des obstacles pédagogiques spécifiques, mais ce sont aussi des leviers, et avec de la pratique, on y arrive très bien (même quand comme moi on est loin d'être un maître ès pédagogie).

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Ven 16 Juil 2021 - 13:58
Autre chose, opposer plaisir de lecture et qualité littéraire des oeuvres, c'est un pur non-sens.

Les oeuvres littéraires sont celles qui procurent le plus grand plaisir de lecture, bien évidemment, car elles sont les plus riches.

Cependant les lire exige de disposer d'une culture et aussi à mon avis d'une méthode qui est "intériorisée" et automatisée pour nous, "littéraires". Mais qui nécessite un accompagnement et un apprentissage pour les élèves.

Quel intérêt de ne faire lire aux élèves que ce qu'ils peuvent lire et comprendre sans accompagnement ? Aucun.

L'enseignant n'est pas une bibliothèque mais un guide au sein d'une bibliothèque.

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
Shingola
Shingola
Niveau 2

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Shingola Ven 16 Juil 2021 - 21:36
Tangleding, j'ai simplement repris les termes du débat qui ouvrait le fil: une progression proposée faisait l'impasse sur les textes religieux mais pas sur le roman d'aventure, on lui reprochait d'envisager son plaisir (de lire, d'enseigner) avant son devoir: inculquer les bases de la religion sous un angle culturel.
On ne peut pas comparer la mythologie et les textes des grandes religions monothéistes, la mythologie reste au Musée. Un exposé sur Jésus c'est totalement inenvisageable me concernant. Entre donner des clefs de compréhension à notre culture et l'étudier dans le texte pour moi il y a une marge et s'il y a du temps à gagner je le gagnerais là plutôt qu'en sacrifiant Tom Sawyer.
Le Roman de Renart est inaccessible aux 6ème et je suis bien contente que les 5èmes n'y comprennent quasi rien non plus tant la critique est acerbe et le héros amoral.
Je trouve remarquable d'aller loin dans l'analyse littéraire dès les premières années du collège. Je regrette simplement que le roman d'aventure soit tenu pour secondaire, et que des élèves qui aimaient lire en arrivant en 6ème n'aiment plus ça en en sortant alors que c'est un genre où ils se retrouvent. Je suis aussi navrée de la part réservée à la BD, c'est pourtant le neuvième art et ils aiment.
Enfin je ne suis pas si convaincue que les miens lisent seuls avec facilité les lectures cursives, ce n'est probablement pas le cas de la moitié des élèves, malheureusement et ça se réduit encore s'il y a la moindre complication (récit encadré, vocabulaire...).
LM
LM
Vénérable

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par LM Sam 17 Juil 2021 - 8:52
Amaliah, je suis curieuse de savoir ce que tu donnes dans le dossier sur J. C. Et comment t'y prends-tu pour les exposés ?
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par trompettemarine Sam 17 Juil 2021 - 9:18
Tout petit HS égoïste pour une novice qui suit ce fil attentivement.
Y a-t-il un fil qui recense les lectures cursives, par thème ou non ? Je vais passer une partie de mes vacances à découvrir les romans destinés à ce niveau.
Merci à tous ceux qui proposent leur progression. Je pense que je ne l'aurai faite qu'en août. Je vous demanderai votre avis.
BlackMail
BlackMail
Expert

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par BlackMail Mar 20 Juil 2021 - 14:55
Merci pour tous vos retours ! J'ai retravaillé ma progression en fonction de vos commentaires.
Je suis revenue au format traditionnel des séquences pour cette année, je connais l'inspectrice qui est venue cette année et le TD ne passera pas bounce.
Fichiers joints
[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Attachment
Lucie Aubrac Progression annuelle 2021 2022.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(216 Ko) Téléchargé 40 fois

_________________
Spoiler:
[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
Amaliah
Amaliah
Empereur

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Amaliah Mar 20 Juil 2021 - 15:16
@Shingola a écrit:Un exposé sur Jésus c'est totalement inenvisageable me concernant. Entre donner des clefs de compréhension à notre culture et l'étudier dans le texte pour moi il y a une marge et s'il y a du temps à gagner je le gagnerais là plutôt qu'en sacrifiant Tom Sawyer.
Le Roman de Renart est inaccessible aux 6ème et je suis bien contente que les 5èmes n'y comprennent quasi rien non plus tant la critique est acerbe et le héros amoral.

Pour ma part, je donne des exposés sur les grands personnages de la Bible (David et Goliath, Abraham, Moïse...) ou des épisodes comme la tour de babel ou le jugement de Salomon; sur Jésus, je donne un dossier documentaire à faire avec une carte pour situer les lieux et des tableaux à mettre en lien avec la vie de Jésus, comme une Annonciation, Les Noces de Cana, etc. Il me semble important de donner des clefs de compréhension, comme tu dis.

C'est évident que des élèves de 6e ou de 5e ne puissent accéder à toute la richesse du Roman de Renart. Est-ce une raison pour ne pas leur permettre d'accéder à quelques textes simples et savoureux? Les élèves de 4e perçoivent-ils toute la richesse des Misérables? Chaque année, Renart est un grand succès avec mes 6e moyens faibles.

@LM a écrit:Amaliah, je suis curieuse de savoir ce que tu donnes dans le dossier sur J. C. Et comment t'y prends-tu pour les exposés ?

Pour les exposés, je guide les recherches par quelques petites questions. Je te copie-colle un exemple :
Exemple d'exposé:
Exposé sur Abel et Caïn.

Votre exposé suivra le plan suivant. Vous veillerez à utiliser les mots-clefs qui vous sont donnés.

1. Dans quel livre trouve-t-on l’histoire d’Abel et Caïn ?

2. Présentez les deux personnages : qui sont leurs parents ? quel est le lien familial qui les unit ? quel est le métier de chacun d’eux ?

3. Qu’offre chacun d’eux à Dieu ? Quelle offrande Dieu préfère-t-il ? Comment réagit Caïn ? De quel défaut fait-il alors preuve ?

4. Quel est le châtiment de Caïn?  Mots-clefs à utiliser : errer, vagabond, protégé.

Après chaque exposé, les élèves répondent par écrit à quelques questions sur l'exposé qu'ils viennent d'écouter et que je reprends de sorte que tout soit bien clair.
LM
LM
Vénérable

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par LM Mar 20 Juil 2021 - 16:28
Merci beaucoup pour ton éclairage!
Dadoo33
Dadoo33
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Dadoo33 Mar 20 Juil 2021 - 16:51
@Amaliah a écrit:
@Shingola a écrit:Un exposé sur Jésus c'est totalement inenvisageable me concernant. Entre donner des clefs de compréhension à notre culture et l'étudier dans le texte pour moi il y a une marge et s'il y a du temps à gagner je le gagnerais là plutôt qu'en sacrifiant Tom Sawyer.
Le Roman de Renart est inaccessible aux 6ème et je suis bien contente que les 5èmes n'y comprennent quasi rien non plus tant la critique est acerbe et le héros amoral.

Pour ma part, je donne des exposés sur les grands personnages de la Bible (David et Goliath, Abraham, Moïse...) ou des épisodes comme la tour de babel ou le jugement de Salomon; sur Jésus, je donne un dossier documentaire à faire avec une carte pour situer les lieux et des tableaux à mettre en lien avec la vie de Jésus, comme une Annonciation, Les Noces de Cana, etc. Il me semble important de donner des clefs de compréhension, comme tu dis.

C'est évident que des élèves de 6e ou de 5e ne puissent accéder à toute la richesse du Roman de Renart. Est-ce une raison pour ne pas leur permettre d'accéder à quelques textes simples et savoureux? Les élèves de 4e perçoivent-ils toute la richesse des Misérables? Chaque année, Renart est un grand succès avec mes 6e moyens faibles.

@LM a écrit:Amaliah, je suis curieuse de savoir ce que tu donnes dans le dossier sur J. C. Et comment t'y prends-tu pour les exposés ?

Pour les exposés, je guide les recherches par quelques petites questions. Je te copie-colle un exemple :
Exemple d'exposé:
Exposé sur Abel et Caïn.

Votre exposé suivra le plan suivant. Vous veillerez à utiliser les mots-clefs qui vous sont donnés.

1. Dans quel livre trouve-t-on l’histoire d’Abel et Caïn ?

2. Présentez les deux personnages : qui sont leurs parents ? quel est le lien familial qui les unit ? quel est le métier de chacun d’eux ?

3. Qu’offre chacun d’eux à Dieu ? Quelle offrande Dieu préfère-t-il ? Comment réagit Caïn ? De quel défaut fait-il alors preuve ?

4. Quel est le châtiment de Caïn?  Mots-clefs à utiliser : errer, vagabond, protégé.

Après chaque exposé, les élèves répondent par écrit à quelques questions sur l'exposé qu'ils viennent d'écouter et que je reprends de sorte que tout soit bien clair.

Amaliah, à chaque fois que je te lis, je me dis que j’aurais réellement apprécié t’avoir en tant que professeure de français ( j’en ai eu de très bons hein). Quel investissement pour tes élèves ! veneration fleurs2
Amaliah
Amaliah
Empereur

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Amaliah Jeu 22 Juil 2021 - 13:19
Merci Dadoo, ça me touche. Embarassed
Cela dit, je trouve que je travaille dans des conditions privilégiées, dans un contexte ex-REP, et n'avoir que trois classes facilite énormément les choses. Wink
Shingola
Shingola
Niveau 2

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Shingola Jeu 22 Juil 2021 - 16:58
J'ai aimé tous mes profs de français mais j'aurais probablement pris la poudre d'escampette en voyant arriver le fait religieux.
Le fait est que le discours est très virulent contre une enseignante qui, ne pouvant tout caser, choisit de faire cette impasse là. Le fait est aussi que cet enseignement se retrouve par défaut dans le cours de français, que dans les autres pays européens il y a un cours spécifique, avec un enseignant spécifique et possibilité de dispense. J'aurais adoré mon cours de langue/littérature, et j'aurais adoré ma dispense.
Bien les élèves ne comprennent pas tout aux Misérables certes mais, si on va par là, ils ne comprennent pas tout non plus à Rimbaud, au Cid, aux Fables (!), à Marco Polo et tutti quanti. Le Roman de Renart est totalement inaccessible en 6ème et pour les collègues que j'ai rencontrés, ils ne le font plus depuis qu'il n'est plus en 5ème où ils peuvent (un petit peu) en tirer profit.
Les élèves ne sont plus capables de lire seuls, dans bien des cas, et ne lisent pas spontanément de littérature de jeunesse non plus. Elle devrait être autorisée, accompagnée, valorisée en classe, de même que la Bande Dessinée. Franchement l'état des lieux sur la maitrise de la langue et de la lecture est tellement dramatique que j'ai du mal à suivre les exigences de grandeur. Si simplement les gamins lisaient, ils auraient la porte ouverte pour "la culture", mais systématiquement, je constate (avec les profs docs) que les élèves arrivent du primaire en aimant lire et ce n'est plus le cas pendant le collège. Quant au fait religieux a fortiori c'est le cadet de mes soucis, d'autant que sans formation spécifique je ne vois pas bien ce que l'enseignant peut enseigner.

Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Jeu 22 Juil 2021 - 17:20
@Shingola :

Ecoute, ce n'est pas parce que tu te sens incapable de traiter un pan important du programme de français en 6e que sa présence dans les programmes est illégitime ni que c'est le cas pour toutes et tous ici, fort heureusement.

Si tu es incapable de faire ton métier, essaie de changer.

Nous avons une responsabilité à l'égard des élèves, comme enseignants, donc nous devons être compétents et avoir une forme d'éthique qui nous interdit de faire prévaloir nos convictions personnelles sur ce que la nation fixe comme contenus d'enseignement obligatoires.

On est quelques uns à avoir conscience que l'EN est un service public d'éducation et que les élèves y ont droit à une instruction de même qualité en tout lieu.

Dommage que ce ne soit pas le cas de toutes et tous, mais j'espère que Beckett et toi êtes représentatifs d'une minorité infinitésimale.

Sur ce très bonnes vacances, chère collègue.

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
avatar
Cedric
Niveau 6

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Cedric Jeu 22 Juil 2021 - 18:10
@Tangleding a écrit:@Shingola :

Ecoute, ce n'est pas parce que tu te sens incapable de traiter un pan important du programme de français en 6e que sa présence dans les programmes est illégitime ni que c'est le cas pour toutes et tous ici, fort heureusement.

Si tu es incapable de faire ton métier, essaie de changer.

Nous avons une responsabilité à l'égard des élèves, comme enseignants, donc nous devons être compétents et avoir une forme d'éthique qui nous interdit de faire prévaloir nos convictions personnelles sur ce que la nation fixe comme contenus d'enseignement obligatoires.

On est quelques uns à avoir conscience que l'EN est un service public d'éducation et que les élèves y ont droit à une instruction de même qualité en tout lieu.

Dommage que ce ne soit pas le cas de toutes et tous, mais j'espère que Beckett et toi êtes représentatifs d'une minorité infinitésimale.

Sur ce très bonnes vacances, chère collègue.

D'accord avec tout ça ! On a besoin de connaissances sur les textes fondateurs pour comprendre tellement de textes littéraires, pour comprendre la culture qui nous entoure. Il est absolument aberrant qu'un enseignant de lettres puisse s'en laver les mains. Une telle bêtise me stupéfait.
D'ailleurs c'est un chapitre qui passionne les enfants et les éclaire.
Amaliah
Amaliah
Empereur

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Amaliah Jeu 22 Juil 2021 - 18:59
@Shingola a écrit:J'ai aimé tous mes profs de français mais j'aurais probablement pris la poudre d'escampette en voyant arriver le fait religieux.
Le fait est que le discours est très virulent contre une enseignante qui, ne pouvant tout caser, choisit de faire cette impasse là. Le fait est aussi que cet enseignement se retrouve par défaut dans le cours de français, que dans les autres pays européens il y a un cours spécifique, avec un enseignant spécifique et possibilité de dispense. J'aurais adoré mon cours de langue/littérature, et j'aurais adoré ma dispense.
Bien les élèves ne comprennent pas tout aux Misérables certes mais, si on va par là, ils ne comprennent pas tout non plus à Rimbaud, au Cid, aux Fables (!), à Marco Polo et tutti quanti. Le Roman de Renart est totalement inaccessible en 6ème et pour les collègues que j'ai rencontrés, ils ne le font  plus depuis qu'il n'est plus en 5ème où ils peuvent (un petit peu) en tirer profit.
Les élèves ne sont plus capables de lire seuls, dans bien des cas, et ne lisent pas spontanément de littérature de jeunesse non plus. Elle devrait être autorisée, accompagnée, valorisée en classe, de même que la Bande Dessinée. Franchement l'état des lieux sur la maitrise de la langue et de la lecture est tellement dramatique que j'ai du mal à suivre les exigences de grandeur. Si simplement les gamins lisaient, ils auraient la porte ouverte pour "la culture", mais systématiquement, je constate (avec les profs docs) que les élèves arrivent du primaire en aimant lire et ce n'est plus le cas pendant le collège.  Quant au fait religieux a fortiori c'est le cadet de mes soucis, d'autant que sans formation spécifique je ne vois pas bien ce que l'enseignant peut enseigner.


Il y a plusieurs choses qui m'interpellent dans ce que tu dis, Shingola.
L'estime vouée au professeur de français doit-elle varier en fonction non de sa compétence, mais des oeuvres étudiées ?
Le professeur d'histoire peut-il renoncer à faire étudier le judaïsme et la naissance du christianisme?
Je suis perplexe.

Tu parles ensuite de messages très virulents à l'égard du / de la collègue qui choisit de ne pas traiter cet aspect du programme. Pour ma part jusqu'au message de Tang qui suit le tien et dont je comprends tout à fait la teneur et l'agacement, je n'ai lu que des messages argumentés de la part de collègues qui expriment leur étonnement et leur désaccord.

Pour le passage que j'ai mis en gras, je suis également perplexe de ton raisonnement. Il me semble qu'on dit la même chose : dire qu'une oeuvre est difficile pour les élèves n'empêche en aucun cas de la leur faire étudier. C'est même en cela que consiste notre mission de professeur.
Mais finalement tu aboutis à une conclusion différente de la mienne puisque selon toi, on ne peut faire Renart en 6e. Dire que "Le Roman de Renart est totalement inaccessible en 6e" me semble bien péremptoire. Renart est dans des manuels de 6e, certains collègues en étudient des extraits et je peux t'assurer que les élèves de 6e peuvent au moins réfléchir sur ce personnage, même si évidemment ils n'en perçoivent pas toutes les facettes. De toute façon, ils n'ont accès qu'à quelques textes au mieux. Je me souviens pour ma part avoir lu le passage des anguilles au primaire ou au collège.

Je voudrais également réagir au passage que j'ai souligné : tu sembles opposer les "exigences de grandeur" et le plaisir de la lecture cursive "autorisée, valorisée, accompagnée en classe"... Je ne comprends pas ta position. De manière générale, les profs de français n'opposent pas les deux, se cantonnant dans la grande littérature et méprisant la littérature jeunesse. Tu emploies le mot "autorisé" : connais-tu donc un professeur de français qui interdise à ses élèves de lire un roman jeunesse?! Seulement, il y a d'une part des livres jeunesse de qualité qui ont besoin d'un petit accompagnement (accompagnement plus important quand les classes sont faibles) qui peut prendre des formes variées et d'autre part des oeuvres qui font partie du patrimoine commun auquel ont droit tous les élèves de France. Ces oeuvres patrimoniales doivent former l'essentiel de notre cours car beaucoup d'élèves n'y auront pas accès sans nous. Et je dis cela alors que j'accorde une grande importance aux LC. En 6e, par exemple, j'en donne 10 par an toutes tirées de la littérature jeunesse. En 3e, je donne une LC sur une BD ou un roman graphique au choix des élèves (parmi une sélection).
Les lecteurs sont de moins en moins nombreux et lisent encore moins au fur et à mesure du collège (parallèlement sûrement à l'augmentation du temps passé sur les écrans), tout comme des 4e s'intéressent moins et se montrent moins spontanés en classe que des 6e. J'estime que c'est mon rôle de donner des LC variées et je remercie la prof de mon fils de lui avoir imposé toutes ces LC au cours de sa 4e et d'avoir réservé l'essentiel de son temps en classe à lui faire étudier Les Misérables (qu'il a adoré) et Le Cid (qu'il n'a pas du tout aimé). Mon fils ne va lire plus cet été mais il aura au moins lu tous ces livres cette année.
La question que je me pose est la suivante : puisque tu as du mal à suivre les exigences de grandeur dont d'autres font preuve, que proposes-tu? Penses-tu que faire de la littérature jeunesse et renoncer aux oeuvres classiques pourrait permettre à chacun de retrouver le plaisir de lire?

Enfin, par rapport au passage que j'ai mis entre italique, pour ma part, les domaines qu'on me demande d'enseigner et sur lesquels je n'ai pas eu de formation sont nombreux! C'est le principe des études de lettres à vrai dire. Je n'ai jamais eu de cours sur Zola, jamais étudié un Zola dans l'ensemble de mes études. Et pourtant j'ai étudié une année en 3e Le Ventre de Paris. J'estime que c'est mon travail que de me former. Et au-delà de mon travail, c'est la partie passionnante qui continue à m'apporter de grandes satisfactions.

@Cedric a écrit:D'ailleurs c'est un chapitre qui passionne les enfants et les éclaire.

Entièrement d'accord avec toi, Cedric. C'est un chapitre passionnant et qui intéresse beaucoup les élèves.
Amaliah
Amaliah
Empereur

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Amaliah Jeu 22 Juil 2021 - 19:02
@Cedric a écrit: D'accord avec tout ça ! On a besoin de connaissances sur les textes fondateurs pour comprendre tellement de textes littéraires, pour comprendre la culture qui nous entoure. Il est absolument aberrant qu'un enseignant de lettres puisse s'en laver les mains. Une telle bêtise me stupéfait.
D'ailleurs c'est un chapitre qui passionne les enfants et les éclaire.

Je me permets de te citer à nouveau parce que je trouve ta phrase savoureuse dans le contexte. [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 437980826

Je rajoute également que ne pas donner accès à un pan de la culture contribue à accroître les inégalités et que je trouve cela insupportable. Rares sont les mauvais lecteurs qui deviendront bons lecteurs à coups de LC (même si on aura ouvert leur imaginaire, fait découvrir des choses...) et en plus ils n'auraient pas accès à un pan du patrimoine qu'on aurait pu leur faire acquérir en classe. Il ne faut pas confondre des "exigences de grandeur" avec des ambitions qui doivent être notre idéal pour tous les élèves.
Amaliah
Amaliah
Empereur

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Amaliah Jeu 22 Juil 2021 - 21:16
@Shingola a écrit:Le Roman de Renart est totalement inaccessible en 6ème et pour les collègues que j'ai rencontrés, ils ne le font  plus depuis qu'il n'est plus en 5ème où ils peuvent (un petit peu) en tirer profit.
Quant au fait religieux a fortiori c'est le cadet de mes soucis, d'autant que sans formation spécifique je ne vois pas bien ce que l'enseignant peut enseigner.

En tombant sur ton message ci-dessous dans un autre topic, Shingola, j'avoue que je me pose des questions et me dis que je n'aurais pas dû te répondre plus haut. A quoi bon?

https://www.neoprofs.org/t132101-dans-quel-manuel-trouver-l-episode-de-renart-en-bd#5156199

Effectivement "sans formation spécifique, je ne vois pas bien ce que l'enseignant peut enseigner"...
Shingola
Shingola
Niveau 2

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Shingola Ven 23 Juil 2021 - 23:20
J'ai du mal à te suivre sur la fin du message Amaliah, tu peux être plus claire?
Ce n'est pas toi qui m'a répondu mais le contraire, puisque tu avais des résultats mirobolants avec les 6eme qui étudient le roman de Renart. Ce dont je doute. Beaucoup. Et oui, la religion, je m'en lave les mains et puisqu'il faut couper, c'est là que je coupe.
Tu présentes un tableau idyllique auquel j'ai du mal à souscrire. La religion n'est pas la culture, il n'y a pas une culture et les profs de français n'ont pas de culture religieuse (vous avez suivi des cours de Bible ? Vous êtes au point sur Jésus dans l'Histoire? Vous avez donc lu la Bible, c'est bien naturel. Amaliah tu ne fais pas l'Islam et ça ne gêne personne ? C'est un peu too much comme tableau. Et les bons lecteurs qui seraient rares en ne lisant que des LC, il y en a plein les bibliothèques. Des jeunes qui lisent et qui ont horreur du français au collège. Sans parler de ceux qui en sont definivement dégoûtés.



Tangleding
Tangleding
Sage

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Tangleding Ven 23 Juil 2021 - 23:32
Mais tu ne comprends rien ou tu te forces, Shingola ?

Quand un texte littéraire profane procède à la réécriture d'un motif biblique, comment veux-tu que les collégiens puissent l'analyser en ignorant ce motif biblique ? Cultive-toi un peu pour ne pas aggraver le poids de l'héritage culturel inégalitaire des élèves qui te sont confiés, de grâce.

Les bons lecteurs, les professeurs de français les connaissent, mais précisément je ne m'immisce pas dans leurs lectures, par contre on essaie de leur donner des clefs pour leurs futures lectures, leur culture en construction. Mais ce n'est pas l'ignorance qui leur donnera des clefs, donc on essaie de ne pas être ignorants, pour leur permettre de ne pas le rester.

Nous avons eu des professeurs qui nous ont donné accès à la culture, donner à d'autres cet accès est le moins que nous puissions faire.

_________________
"Never complain, just fight." [2021-2022] progressions français 6e - Page 4 2490015017
Shingola
Shingola
Niveau 2

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Shingola Ven 23 Juil 2021 - 23:43
Le fait est que l'enseignement du fait religieux a créé 20 ans de débat et qu'il a été décidé de mener cet enseignement en pluridisciplinarité. Ce n'est pas au départ le rôle du cours de français et je trouve plus raisonnable le choix des autres pays européens pour lesquels c'est une matière à part, sans compter la possibilité de dispense.
Je débat sur le fait d'exclure systématiquement le roman d'aventure au profit des textes religieux. Je n'ai jamais prôné de virer la littérature classique. Je déplore que ce thème prenne la place d'un style qui plait aux gamins.
Et non la première page du fil est assez méprisante pour la collègue qui choisit deux romans d'aventures.
Les lectures cursives demandent de l'accompagnement.
Le niveau de français écrit apparemment est désastreux. Le niveau des questions pour le brevet (quand même, transformer une phrase avec un sujet singulier qui passe au pluriel, à l'imparfait, et que ça rapporte 10 points..) entre ça et manquer l'interprétation religieuse d'un épisode de Robinson, franchement....
Le roman de Renart, les collegues ne le font plus. Pour ce que tu appelles une argumentation, sois attentive à ça. Lire un épisode des anguilles au Cm2 oui d'accord. Super. Pas sûr que ce soit plus nourrissant que lire une LC.
Contenu sponsorisé

[2021-2022] progressions français 6e - Page 4 Empty Re: [2021-2022] progressions français 6e

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum