Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sbibi
Sbibi
Niveau 1

Comment mener son cours au lycée ? Empty Comment mener son cours au lycée ?

par Sbibi Mar 27 Juil 2021 - 10:50
Bonjour à vous tous,

N'ayant enseigner que  3 ans au collège, je souhaitais savoir comment vous meniez vos classes de lycée?
Privilégiez-vous le travail en groupe?
Faites-vous des cours sous forme de CM pour les notions de base?
Comment les lycéens préfèrent-ils travailler? Qu'est-ce qui semble le plus adapté?
Même si je sais que , dans l'absolu, il faut s'adapter à chaque classe et même chaque élève.
Mais je dois au minima préparer mes cours.

Merci pour vos conseils! Smile
LDR
LDR
Niveau 5

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par LDR Mar 27 Juil 2021 - 11:38
Bonjour,

En temps normal (l'hybride et le protocole sanitaire ont considérablement compliqué les choses), je fonctionne de plusieurs manières selon les classes, mais aussi l'état d'esprit de chaque cours. On a tendance, pour l'exemple, à crier haro sur le magistral, et je me suis aperçu que certaines classes aiment, notamment celles qui ont le plus de difficultés. Ceci pour dire que je n'ai pas de principes.
Aussi, j'observe que je suis mangé par l'inquiétude des épreuves du bac et par peur de ne pas tout voir, j'accélère et passe au frontal/magistral un peu trop souvent et un peu trop vite. Une multitude de contingences l'expliquent, mais je pense que cela vient parfois de mon fait. La question que j'aime à me poser en fin d'heure est assez simple, héritée de mon année de stage et de l'expertise de ma tutrice d'alors: qu'ont appris à faire les élèves?
Enfin, mon expérience en collège m'a beaucoup apporté et je te conseille de transférer des dispositifs en lycée: cela fera du bien aux élèves, et aux collègues. Eux t'apporteront beaucoup aussi, mais il ne faut pas hésiter à bousculer un peu les habitudes: c'est le privilège de la jeunesse.

Privilégiez-vous le travail en groupe? Cela dépend de mes activités. Prenons pour l'exemple une séance d'analyse de texte: après avoir à l'oral débroussaillé les premières et principales impressions, et après avoir dégagé les mouvements du texte, il m'arrive de placer les élèves en groupe selon les mouvements ; eux-mêmes ensuite se divisent en sous-mouvements et au bout d'un temps donné on peut faire une mise en commun. Passer parmi les groupes me permet d'apporter des notions (histoire littéraire, stylistique, grammaire) et des conseils qui nourrissent, ou non, les élèves dudit groupe qui peuvent ensuite les expliciter à toute la classe. Mais ne nous mentons pas: cette modalité prend du temps et les vingt textes annuels à étudier se rappellent rapidement à toi. J'ai donc davantage de travaux de groupe dans des groupements de textes, par exemples introductifs (j'ai récupéré ça du collège), me permettant de voir dans l'heure plusieurs textes et de travailler sur la restitution orale. Je reprends une distribution apprise en formation théâtre:les élèves ont des chiffres attribués (de 1 à 6, par exemple) au fil des rangées, puis ils doivent se réunir par chiffres (les 1 ensemble, les 2 ensemble, etc.), permettant d'éviter certains regroupements nocifs.
Faites-vous des cours sous forme de CM pour les notions de base? Je crois, par expérience, que les notions apprises sont celles travaillées dans des textes ou d'autres supports. Apporter une fiche sur le Romantisme toute faite ne sert pas à grand chose en soi (mais il m'arrive de le faire ; je ne donne pas de leçon, puisqu'on est parfois pris par le temps !), de même qu'une méthodologie quelconque entièrement rédigée à l'avance. "C'est en forgeant qu'on devient forgeron", comme dirait l'autre, et j'essaie de l'appliquer au mieux. Après, les élèves aiment bien que le professeur s'impose à un moment donné et transmette ses connaissances. Mais, par exemple, je n'ai jamais fait un cours magistral d'une heure sur le Romantisme pour introduire la poésie au XIXe siècle. Ca n'a aucune utilité, à mon avis, même en université. J'applique aussi cette certitude pour les procédés: les élèves tiennent une fiche qu'ils remplissent eux-mêmes au fil des explications de texte. Je les accompagn(ais)e en Seconde, en début de Première, puis ils prennent le pli d'avoir avec eux cette fiche "procédés littéraires" dès qu'on réalise une lecture linéaire et qu'ils complètent au fur et à mesure. Mais certaines notions qui sont rapidement comprises mais prendraient plus de temps à être travaillées en TD qu'à être explicitées en magistral font l'objet de certaines fiches que je construis à l'avance ; je pense notamment à celles étudiées en collège, comme la description, la focalisation, les fonctions d'un incipit ou d'une scène d'exposition, etc.
Comment les lycéens préfèrent-ils travailler? Qu'est-ce qui semble le plus adapté? Tout dépend de tellement de choses. Certaines journées de lycéens sont très longues. Moi-même, je prenais le bus à 6h30 et revenais chez moi à 19h30 ; il faut donc accepter parfois qu'ils soient fatigués et aiment mieux prendre des notes sérieusement que de s'activer dans une activité de groupe - parembole: ma certitude c'est qu'il faut les mettre très vite à la prise de notes ; je n'écrivais quasiment plus rien au tableau après la Toussaint en Seconde. Et je parle bien de prise de notes, pas de dictée du cours (j'ai encore le souvenir de mes pensées vagabondes en Philo, l'année du bac, où je m'intéressais davantage à l'architecture de Poudlard qu'à l'inconscient chez Freud). Cette année, avec mes BTS qui ont presque trop l'habitude de travailler en groupe, j'ai été surpris en voulant les mettre au travail un mardi à 17H. Ils étaient épuisés et ont préféré que je fasse du magistral. Ils ont été très attentifs et presque soulagés d'être un peu passifs. La difficulté de plus en plus prégnante et tandis qu'on nous fouette à coup de différenciation pédagogique, c'est les effectifs pléthoriques des classes de lycée et la diversité des profils qui s'y trouvent, notamment en Seconde ou en filière Technologique. Cela ne t'effrayera pas, puisque tu viens de collège ; mais l'avantage du collège, sauf en 3e, c'est qu'aucun examen ne les attend à la sortie. Je pense aussi, mais peux me tromper, qu'il faut savoir leur imposer ton rythme et tes façons de faire: ils prendront des habitudes de travail, pour certains, elles ne leur plairont pas ; d'autres y verront une routine sécurisante. Certaines modalités fonctionneront, d'autres non ; la même fonctionnera dans une classe mais dysfonctionnera avec une autre classe ensuite. Donc n'hésite pas à tester: le principal, c'est d'avoir clairement en tête tes objectifs et la manière avec laquelle tu veux les atteindre. Ils ne sauront pas tout de la littérature française, certains s'ennuieront comme je m'ennuyais en Maths au lycée sans que ce soit la faute du prof, mais il faut que toi tu y prennes du plaisir et y conçoives du sens.

EDIT: par expérience, une fois encore (je ne pense pas qu'il y ait de règles générales, ce ne sont ici que des observations), il est plus agréable de varier les modalités de cours en Seconde qu'en Première, mais je m'oblige maintenant que je n'ai plus de Seconde en Français à varier en Première. Mais je répète ce que j'ai dit: la difficulté principale est liée au temps.


Dernière édition par LDR le Mar 27 Juil 2021 - 11:47, édité 1 fois

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
Sbibi
Sbibi
Niveau 1

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par Sbibi Mar 27 Juil 2021 - 11:45
Bonjour,
Un grand merci pour cette réponse complète, prenant à la fois compte du professeur et des élèves.
Je vais donc tâcher d'éviter les fiches prémâchées (ce que j'étais en train de faire...) et de plus les guider à adopter les bonnes méthodes en s'exerçant.
Merci beaucoup pour ton témoignage qui m'éclaire!
LDR
LDR
Niveau 5

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par LDR Mar 27 Juil 2021 - 11:49
Sbibi a écrit:Bonjour,
Un grand merci pour cette réponse complète, prenant à la fois compte du professeur et des élèves.
Je vais donc tâcher d'éviter les fiches prémâchées (ce que j'étais en train de faire...) et de plus les guider à adopter les bonnes méthodes en s'exerçant.
Merci beaucoup pour ton témoignage qui m'éclaire!

Suis aussi ce que tu as envie de faire. Mes premières explications de texte en lycée étaient très magistrales: il faut essayer, voir ce qui fonctionne, et s'adapter selon ses propres habitudes et ses propres envies. N'hésite à ce propos surtout pas à faire venir un.e collègue dans ton cours pour avoir son retour.

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
sansara
sansara
Modérateur

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par sansara Mar 27 Juil 2021 - 12:12
LDR a écrit:
Sbibi a écrit:Bonjour,
Un grand merci pour cette réponse complète, prenant à la fois compte du professeur et des élèves.
Je vais donc tâcher d'éviter les fiches prémâchées (ce que j'étais en train de faire...) et de plus les guider à adopter les bonnes méthodes en s'exerçant.
Merci beaucoup pour ton témoignage qui m'éclaire!

Suis aussi ce que tu as envie de faire. Mes premières explications de texte en lycée étaient très magistrales: il faut essayer, voir ce qui fonctionne, et s'adapter selon ses propres habitudes et ses propres envies. N'hésite à ce propos surtout pas à faire venir un.e collègue dans ton cours pour avoir son retour.

Et à aller voir des collègues, y compris d'autres matières, dans leur cours, c'est aussi très instructif.

Et sinon, pour répondre à tes questions initiales :
Privilégiez-vous le travail en groupe ? Non, je n'en ai jamais fait, car à titre personnel je déteste ça (et je détestais déjà ça en tant qu'élève) : je trouve ça bruyant et rarement productif, sauf à s'épuiser à aller voir chaque groupe pour les orienter, les mettre au travail, les obliger à parler de la tâche à accomplir plutôt qu'à se raconter leur week-end... Bref, en vilaine rétrograde que je suis, je n'aime que la disposition en autobus, avec des élèves calmes et silencieux. Razz

Faites-vous des cours sous forme de CM pour les notions de base ? Oui, au début je dictais beaucoup, ensuite je suis passée au polycopié à trous pour aller plus vite. Je trouve que ça les rassure, et ça permet à certains de participer alors qu'ils n'oseraient jamais lever la main sur des analyses de texte. Et comme je faisais des interros de leçon dans chaque séquence, histoire de ne pas avoir que des gros devoirs à corriger, c'était simple pour moi : je leur disais "la semaine prochaine interro sur le romantisme, pensez à bien revoir la fiche", et pour concevoir le sujet, je reprenais cette même fiche, je construisais 10 questions sur les points essentiels, et basta. La première fois, je me suis dit que c'était tellement simple qu'ils auraient tous au moins 15, et en fait, pas du tout. Laughing

Comment les lycéens préfèrent-ils travailler ? Qu'est-ce qui semble le plus adapté ? Comme d'autres te l'ont déjà dit, cela varie en fonction des classes, de l'heure de la journée, des élèves individuellement. Dans tous les cas, tu ne plairas jamais à tout le monde, c'est certain. Du coup, j'ai toujours évité de me poser la question, et je me suis demandé comment moi, je préférais travailler. Je trouve ça bien plus reposant, comme questionnement. abi
Sbibi
Sbibi
Niveau 1

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par Sbibi Mar 27 Juil 2021 - 13:31
Merci pour votre humilité et votre sincérité! En effet, il faudra déjà que je trouve mes marques avant de me lancer direct dans du sur mesure.
Taillevent
Taillevent
Niveau 6

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par Taillevent Mar 27 Juil 2021 - 13:59
Je rejoins la majorité de ce qui a été dit.
Je pense que la clé est d'essayer, de ne pas avoir peur d'être parfois un peu à côté, de faire le bilan régulièrement en se demandant ce qui marche (ou pas) et pourquoi, de rester modéré dans ces bilans dans la mesure où parfois, c'était bien et ça n'a pas marché (l'inverse est également vrai).
Il me semble important de se rappeler qu'on travaille avec un matériaux humains de composition et de réaction variables que l'on nomme "élève". Cela mène à la remarque la plus utile et la plus déculpabilisante que j'aie entendue d'un formateur : "Enseigner, ça n'est pas une science, c'est un art." Sous-titre : il y a certes des techniques, mais les suivre ne veut pas dire que ça marchera à tous les coups, de même qu'on peut avoir de grands succès en s'éloignant totalement de "ce qu'il faut faire".

Quelques observations plus spécifiques concernant tes questions (Ce que je dis se limite strictement à mon vécu personnel) :
Travail en groupe : Je pratique assez peu. Je n'ai pas (encore) trouvé comment le faire pour que ça soit efficace. Ceci dit, pour une tâche complexe et facilement découpable en plusieurs aspects (par exemple le travail sur plusieurs facettes d'un texte), j'ai eu quelques succès.
Cours magistral pour les notions de base : Biberonné que j'ai été au socio-constructivisme lors de ma formation, je n'osais presque pas le faire au début. Progressivement, j'ai réalisé que certaines notions de base demandaient à être posées et que les faire découvrir progressivement aux élèves était un processus long et au succès aléatoire. Je m'y lance encore parfois si je trouve un texte qui s'y prête bien mais m'autorise aussi un bon moment de cours frontal, pour ensuite plonger les élèves dans le texte pour voir comment ce que j'ai expliqué fonctionne. Il me semble que, souvent, cette inversion du processus est plus efficace. Bonus supplémentaire, beaucoup de lycéens se dirigent vers des études supérieures et il me semble qu'apprendre à écouter un cours magistral et à prendre des notes de manière efficace leur évitera un atterrissage difficile dans la suite de leur parcours.
Ce que les élèves aiment : C'est une question que je me pose de moins en moins en absolu, car comme d'autres l'ont déjà très bien expliqué, cela dépend de plusieurs facteurs et de toute façon, il y aura toujours des mécontents. Par contre, je module souvent les méthodes en fonction de ces facteurs : suivant l'horaire, la classe... le cours n'adoptera pas toujours la même forme. Il peut être utile, si c'est faisable, de préparer un cours pour pouvoir le faire suivre différentes modalités.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Comment mener son cours au lycée ? Empty Re: Comment mener son cours au lycée ?

par Elaïna Mar 27 Juil 2021 - 15:17
Sbibi a écrit:Bonjour à vous tous,

N'ayant enseigner que  3 ans au collège, je souhaitais savoir comment vous meniez vos classes de lycée?
Privilégiez-vous le travail en groupe?
Faites-vous des cours sous forme de CM pour les notions de base?
Comment les lycéens préfèrent-ils travailler? Qu'est-ce qui semble le plus adapté?
Même si je sais que , dans l'absolu, il faut s'adapter à chaque classe et même chaque élève.
Mais je dois au minima préparer mes cours.

Merci pour vos conseils! Smile


Travail de groupe : en seconde, un peu (pour réaliser des cartes, rédiger un commentaire). Ainsi qu'en spé. Mais je n'aime pas trop ça. De toute façon le jour du bac ils vont pas composer à deux donc bon...
Cours : essentiellement cours magistral (enfin, dialogué, plus ou moins). D'abord j'adore m'écouter parler et je suis toujours d'accord avec moi-même, ensuite, je ne sais pas "partir du ressenti des élèves" comme on m'a dit de le faire en inspection. A l'époque où on avait des demi-groupes, j'aimais bien faire des activités plus personnalisées, faire passer des élèves au tableau, etc. Maintenant c'est fini les demi-groupes donc tant pis.
Les lycéens... ça dépend. Certains aiment bien qu'on leur fasse prendre des notes et qu'on ne leur demande pas leur avis. D'autres aiment bien les activités (parfois parce qu'ils confondent ça avec un moment café détente, parfois parce qu'ils ont un bon binôme qui produit des trucs bien). En fait tout dépend de tes objectifs et de tes goûts. Et de tes classes, aussi. Pour te donner une idée, l'an dernier en spé HG j'avais une classe infecte. J'ai essayé le magistral, le plan de travail, les activités de groupe, les exposés etc, ma collègue avec qui on se partageait la classe a eu les mêmes problèmes, rien ne fonctionnait, ils étaient toujours pénibles et râleurs. Cette année, autre groupe de spé, très sympa, on a fait plein de trucs (dont une participation au prix du livre de géographie), ils n'étaient pas toujours absolument au taquet mais plan de travail, cours magistral ou activité de groupe, ils étaient toujours partants et toujours motivés, donc j'ai expérimenté plein de trucs.
C'est pareil pour plein de choses en fait : souvent, en seconde, je fais beaucoup de magistral pendant plusieurs mois, le temps de les connaître, de soupeser la faisabilité de telle ou telle activité. Ensuite à partir de janvier je propose des trucs (un plan de travail pour un chapitre de géo par exemple) et là je vois s'ils adhèrent ou pas. Si ça marche je réitère pour d'autres trucs, si ça foire je repasse au magistral ou à autre chose.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum