Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Jeu 5 Aoû 2021 - 13:40
Le vaccin est moins efficace pour certains vulnérables.
Mais vaccin + masques, ça minimise beaucoup les risques.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 5 Aoû 2021 - 13:52
Ne jugeons pas les peurs des uns et des autres : certains ont peur de se vacciner ou de vacciner leurs enfants, d'autres ont peur d'être malgré tout contaminés car vulnérables.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 Jeu 5 Aoû 2021 - 14:58
Tout à fait d'accord avec ceci, par contre, que les uns n'obligent pas les autres et ça m'ira très très bien Wink
freche
freche
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par freche Jeu 5 Aoû 2021 - 15:07
@laMiss a écrit:
Je dirais :
Ben il y avait en fait une "catégorie d'élève" : élève dont on ne connait pas le statut vaccinal.
3 cas de figure ensuite, selon ce qu'il se passe dans leur vie, donc comme tu le disais :
- les élèves positifs; éviction durant 7 jours
- les élèves cas contacts ; éviction durant 7 jours
- les autres élèves ; maintien

Maintenant il y en aura 2. L'élève est soit vacciné, soit non vacciné.
3 cas de figure à chaque fois selon ce qu'il se passe dans la vie de l'élève.
- élèves vaccinés : 1) positif:  éviction 2) cas contact : éviction 3) négatif : maintien
- élèves non vaccinés : 1) positif:  éviction 2) cas contact : maintien 3) négatif : maintien

C'est plutôt l'inverse
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 5 Aoû 2021 - 15:18
@lilith888 a écrit:Tout à fait d'accord avec ceci, par contre, que les uns n'obligent pas les autres et ça m'ira très très bien Wink

Or nous allons vers la non-obligation pour le vaccin et l'obligation pour le port du masque. J'ai du mal à suivre.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 Jeu 5 Aoû 2021 - 15:21
@Pontorson50 a écrit:
@lilith888 a écrit:Tout à fait d'accord avec ceci, par contre, que les uns n'obligent pas les autres et ça m'ira très très bien Wink

Or nous allons vers la non-obligation pour le vaccin et l'obligation pour le port du masque. J'ai du mal à suivre.

Le masque n'est pas un produit qu'on injecte dans le corps, ce n'est pas un acte médical. Tu ne vois vraiment pas la différence entre ces deux obligations ?  Wink
Eliette
Eliette
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Eliette Jeu 5 Aoû 2021 - 15:37
Je préfère carrément faire deux injections ou même trois ou même tous les six mois que porter le masque en permanence. Chacun voit les problèmes qu'il veut. Smile
avatar
KrixL
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par KrixL Jeu 5 Aoû 2021 - 15:43
Multiplier les injections n'empêche ni d'être contaminé ni d'être contaminant... Les vaccinés doivent respecter les gestes barrière et donc porter le masque comme les non-vaccinés.
berzeko
berzeko
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par berzeko Jeu 5 Aoû 2021 - 15:43
@Eliette a écrit:Je préfère carrément faire deux injections ou même trois ou même tous les six mois que porter le masque en permanence. Chacun voit les problèmes qu'il veut. Smile

ça tombe bien vous porterez le masque vacciné ou pas visiblement.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 5 Aoû 2021 - 15:59
@lilith888 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@lilith888 a écrit:Tout à fait d'accord avec ceci, par contre, que les uns n'obligent pas les autres et ça m'ira très très bien Wink

Or nous allons vers la non-obligation pour le vaccin et l'obligation pour le port du masque. J'ai du mal à suivre.

Le masque n'est pas un produit qu'on injecte dans le corps, ce n'est pas un acte médical. Tu ne vois vraiment pas la différence entre ces deux obligations ?  Wink

Le "que les uns n'obligent pas les autres" n'était pas de moi. C'est sur cette base que je réagissais. Finalement il fallait que je fasse une différence entre bonnes et mauvaises obligations?

Quant au fond, un acte médical j'y vais en confiance précisément. Chez moi acte médical c'est un a priori favorable. L'acte sanitaire en revanche, cela ne connait plus de limites, à quand les contrôles de mon cholestérol pour économiser des dépenses de soins longs? Après tout, quand cette pandémie finira, on finira bien par me soutenir qu'il faut vivre avec le masque tout le temps par précaution contre d'autres virus présents ou à venir. On le fait déjà en Asie, ce que je peux comprendre dans des lieux à très forte densité humaine et avec la cohérence de civilisations où le collectif est clairement supérieur à l'individu, chez nous c'est plus compliqué. J'admets d'ailleurs que la Corée du Sud a refusé le vaccin estimant à juste titre d'autres mesures beaucoup plus coercitives suffisantes. Ils sont cohérents.
Avec la vaccination massive, y compris avec des rappels, nous avions l'occasion de troquer quelques secondes de piqûre contre un an de contraintes pour respirer correctement et redécouvrir les visages. Je regrette que les 90% de vaccination ne soient pas possibles. Ils le seront peut-être en France dans quelques mois au mieux si les rétifs au vaccin ne dépassent pas 10%, mais pas à l'échelle mondiale vraisemblablement avant des années. (On a quand même fini par éradiquer la variole et quasiment la polio, mais en décennies). Toutefois, dans le cadre de mes activités professionnelles, le risque de diffusion internationale est faible.

Autant le masque l'an dernier, je le vivais comme un acte collectif fort devant une menace pour tout un groupe où aucun moyen autre de faire face n'existait,  autant là je le ressens comme une obligation pour moi contre le maintien pour la liberté d'autres, et je trouve cela plus difficile. Mais je suis fonctionnaire et j'obéirai.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Jeu 5 Aoû 2021 - 16:07
@Pontorson50 a écrit:

Autant le masque l'an dernier, je le vivais comme un acte collectif fort devant une menace pour tout un groupe où aucun moyen autre de faire face n'existait,  autant là je le ressens comme une obligation pour moi contre le maintien pour la liberté d'autres, et je trouve cela plus difficile. Mais je suis fonctionnaire et j'obéirai.

Vois-tu, c'est exactement pour ça que je me suis fait vacciner.
Même en étant vacciné on peut attraper son virus et le diffuser partout.

Je n'ai pas envie de l'attraper, et même en étant vaccinée je peux quand même l'avoir mais à priori moins "fortement".
En ne l'étant pas il faudrait que je redoute les vaccinés autour de moi qui n'en auraient potentiellement plus rien à faire des gestes barrières sous prétexte qu'ils sont vaccinés.
En vacances j'en ai vu des quantités que cela ne gênait aucunement d'aller s'entasser manger dans des salles de restos closes.
Visiblement le risque d'attraper le virus ne les gêne "plus" beaucoup, vaccinés qu'ils doivent être. Quand à celui de le diffuser à autrui ? quelle hérésie !
J'aurais dû me joindre à eux pour manger tassé aussi et "profiter de la civilisation" ? Je ne comprends pas, mais je n'en avais pas la moindre envie Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1599759099
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 5 Aoû 2021 - 16:11
@lilith888 a écrit:Tout à fait d'accord avec ceci, par contre, que les uns n'obligent pas les autres et ça m'ira très très bien Wink
Se moquer des peurs des autres parce que ce ne sont pas les siennes, c'est cela que je désaprouve.
Mais cela ne veut absolument pas dire que parce qu'on a peur de quelque chose, on a raison d'en avoir peur, ni qu'il soit bénéfique pour soi de rester dans cette peur.
Enfin, dans l'histoire, ici les uns n'obligent les autres à rien : c'est le gouvernement qui oblige, ou si l'on veut, la situation sanitaire et l'intérêt collectif.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 5 Aoû 2021 - 16:17
@KrixL a écrit:Multiplier les injections n'empêche ni d'être contaminé ni d'être contaminant... Les vaccinés doivent respecter les gestes barrière et donc porter le masque comme les non-vaccinés.

Le raisonnement était réversible : respecter les gestes barrière n'empêche ni d'être contaminé ni d'être contaminant, comme le vaccin ce n'est pas du 100%. Les porteurs de masque ou non porteurs de masques doivent être vaccinés comme les autres.

Donc si on est cohérent, il n'y a, ou ni obligation vaccinale ni obligation de règles barrières, ou obligation des deux (ce que je préfèrerais). Plus exactement, le vaccin fait partie de la panoplie des gestes barrière, constituée d'éléments partiels de toutes façons.  Il réduit de 50% au moins la contamination à lui seul, c'est donc un geste barrière.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-a-quel-point-la-vaccination-freine-t-elle-la-transmission-du-virus_4690869.html

Mi-juin, des auteurs israéliens ont exploité les données collectées dans 177 zones géographiques du pays. A chaque fois que le taux général de vaccination progressait de 20 points, le nombre de tests positifs était divisé par deux chez les non-vaccinés. Les auteurs en déduisent que la vaccination permet de réduire fortement les transmissions, dans des résultats de recherche parus dans Nature Medicine (en anglais) : "La vaccination fournit également une protection induite aux individus non vaccinés" dans la même zone. Malheureusement, il n'a pas été possible d'évaluer la part de non-vaccinés ayant acquis une éventuelle immunité naturelle durant l'observation. C'est une limite.

Passons enfin à la modélisation épidémiologique. L'Institut Pasteur prévoit, dans un récent article, que les personnes non vaccinées contribuent à la transmission "de façon disproportionnée dans une population partiellement vaccinée". Les chercheurs ont retenu le scénario d'un R0 à 4 (une personne infectée en contamine quatre autres) et sur un taux de vaccination de 30% chez les 12-17 ans, de 70% chez les 18-59 et de 90% chez les plus de 60 ans. Selon cette hypothèse, "une personne non-vaccinée a 12 fois plus de risque de transmettre le Sars-CoV-2 qu'une personne vaccinée." Cette estimation est liée au poids attendu des jeunes dans l'épidémie. Chez les 18-59 ans, en revanche, les personnes non vaccinées transmettent trois fois plus la maladie (30% des contaminations) que les personnes vaccinées (9% du total).


L'avantage majeur, c'est qu'il n'est pas à faire toute la journée. L'inconvénient majeur, c'est qu'il oblige à exposer sa sécurité personnelle au groupe, même si le risque est d'une faiblesse insigne par rapport à bien d'autres prises de risque au quotidien.
Les rétifs au vaccin ont gagné : ce geste barrière ne sera pas obligatoire, le port du masque à l'école le sera.


Dernière édition par Pontorson50 le Jeu 5 Aoû 2021 - 16:24, édité 2 fois
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Jeu 5 Aoû 2021 - 16:17
On en revient encore à la fable dans laquelle les vaccinés respecteraient infiniment moins bien les "gestes barrières" que les non vaccinés...
En oubliant comme d'hab au passage que le vaccin non seulement limite fortement les formes graves mais diminue également nettement la transmission. Et que nombre d'antivaxx sont aussi anti-masques et tutti quanti...
Mais c'est pas grave, après tout, maintenant on a des masques en pagaille, autant les porter jusqu'en 2032 tant qu'à faire...

Ma nièce entre en terminale, elle se sera tapée une 2nde sous confinement, une première en demi-jauge masquée toute l'année et une terminale qui s'annonce merveilleuse...
Il n'y a pas à dire, elle aura de fabuleux souvenirs de ses années lycées...


_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 5 Aoû 2021 - 16:21
@A Tuin a écrit:
@Pontorson50 a écrit:

Autant le masque l'an dernier, je le vivais comme un acte collectif fort devant une menace pour tout un groupe où aucun moyen autre de faire face n'existait,  autant là je le ressens comme une obligation pour moi contre le maintien pour la liberté d'autres, et je trouve cela plus difficile. Mais je suis fonctionnaire et j'obéirai.

Vois-tu, c'est exactement pour ça que je me suis fait vacciner.
Même en étant vacciné on peut attraper son virus et le diffuser partout.

Je n'ai pas envie de l'attraper, et même en étant vaccinée je peux quand même l'avoir mais à priori moins "fortement".
En ne l'étant pas il faudrait que je redoute les vaccinés autour de moi qui n'en auraient potentiellement plus rien à faire des gestes barrières sous prétexte qu'ils sont vaccinés.
En vacances j'en ai vu des quantités que cela ne gênait aucunement d'aller s'entasser manger dans des salles de restos closes.
Visiblement le risque d'attraper le virus ne les gêne "plus" beaucoup, vaccinés qu'ils doivent être. Quand à celui de le diffuser à autrui ? quelle hérésie !
J'aurais dû me joindre à eux pour manger tassé aussi et "profiter de la civilisation" ? Je ne comprends pas, mais je n'en avais pas la moindre envie Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1599759099

Mais précisément, nous allons dans les écoles devoir accepter l'inverse, c'est à dire la non-obligation du geste barrière vaccinal (partiel, mais tout comme le port du masque je le rappelle) contre l'obligation des autres gestes barrière. La cohérence, dans l'esprit de ce que tu décris, c'était la double obligation, celle du vaccin et des autres gestes barrière, ou bien aucune.


Dernière édition par Pontorson50 le Jeu 5 Aoû 2021 - 16:23, édité 1 fois
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Jeu 5 Aoû 2021 - 16:23
@ProvençalLeGaulois a écrit:
Il n'y a pas à dire, elle aura de fabuleux souvenirs de ses années lycées...


Les années d'école sont cool. Celles de collège et lycée sont une plaie pour beaucoup d'élèves, qui ne parviennent à respirer et se révéler qu'après.... le confinement n'a pas forcément été mal vécu par les studieux qui ont pu bosser paisiblement chez eux à leur rythme, et dans la tranquillité..
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Jeu 5 Aoû 2021 - 17:04
Bien sûr, oui : on a tous constaté à quel point le confinement et les restrictions ont permis à la plupart de nos élèves de travailler tranquillement et avec une grande efficacité, en témoignent les résultats mirobolants du bac cafe

C'est même pour ça que le gouvernement a mis en place des forfaits psy à destination des enfants et ados d'ailleurs : ces deux dernières années ont été tellement bien vécues qu'il faut bien qu'ils en parlent à quelqu'un cafe cafe cafe
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Jeu 5 Aoû 2021 - 17:15
@Pontorson50 a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Pontorson50 a écrit:

Autant le masque l'an dernier, je le vivais comme un acte collectif fort devant une menace pour tout un groupe où aucun moyen autre de faire face n'existait,  autant là je le ressens comme une obligation pour moi contre le maintien pour la liberté d'autres, et je trouve cela plus difficile. Mais je suis fonctionnaire et j'obéirai.

Vois-tu, c'est exactement pour ça que je me suis fait vacciner.
Même en étant vacciné on peut attraper son virus et le diffuser partout.

Je n'ai pas envie de l'attraper, et même en étant vaccinée je peux quand même l'avoir mais à priori moins "fortement".
En ne l'étant pas il faudrait que je redoute les vaccinés autour de moi qui n'en auraient potentiellement plus rien à faire des gestes barrières sous prétexte qu'ils sont vaccinés.
En vacances j'en ai vu des quantités que cela ne gênait aucunement d'aller s'entasser manger dans des salles de restos closes.
Visiblement le risque d'attraper le virus ne les gêne "plus" beaucoup, vaccinés qu'ils doivent être. Quand à celui de le diffuser à autrui ? quelle hérésie !
J'aurais dû me joindre à eux pour manger tassé aussi et "profiter de la civilisation" ? Je ne comprends pas, mais je n'en avais pas la moindre envie Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1599759099

Mais précisément, nous allons dans les écoles devoir accepter l'inverse, c'est à dire la non-obligation du geste barrière vaccinal (partiel, mais tout comme le port du masque je le rappelle) contre l'obligation des autres gestes barrière. La cohérence, dans l'esprit de ce que tu décris, c'était la double obligation, celle du vaccin et des autres gestes barrière, ou bien aucune.
Donc masque et gestes barrières à vie ? Ce sera sans moi.
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Jeu 5 Aoû 2021 - 17:17
Pass sanitaire à faire scanner partout et pour tous ? Sans moi, également.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Sphinx Jeu 5 Aoû 2021 - 17:28
@Pontorson50 a écrit: Après tout, quand cette pandémie finira, on finira bien par me soutenir qu'il faut vivre avec le masque tout le temps par précaution contre d'autres virus présents ou à venir. On le fait déjà en Asie, ce que je peux comprendre dans des lieux à très forte densité humaine et avec la cohérence de civilisations où le collectif est clairement supérieur à l'individu, chez nous c'est plus compliqué.

Hum, non. En Asie, on porte un masque quand on a un rhume ou une grippe qu'on risque de refiler à tout le monde, pas tout le temps. Ce sont les gens malades qui les portent pour éviter de t'éternuer dessus (sauf actuellement bien sûr). Je veux bien admettre qu'il y a des différences de moralité et de culture d'une partie du monde à une autre mais il y a des fois des notions très simple de civisme élémentaire qui me semblent pouvoir être communes tout de même...


J'admets d'ailleurs que la Corée du Sud a refusé le vaccin estimant à juste titre d'autres mesures beaucoup plus coercitives suffisantes. Ils sont cohérents.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 3795679266

La gestion maîtrisée de la crise n’avait guère poussé le gouvernement à agir rapidement pour vacciner la population. La campagne vaccinale avait d'ailleurs démarré fin février 2021, soit deux mois après la France. L’arrivée du variant Delta a changé la donne ces derniers mois puisque le gouvernement a été contraint de placer la capitale Séoul en semi-confinement en juillet.

(...) Le 25 juillet, 16,89 millions de Coréens sur 51,3 millions avaient reçu une dose et 6,86 millions leurs deux doses, d’après l’Agence coréenne de prévention et de contrôle des maladies (KDCA) citée par l’agence de presse Yonhap.

https://www.marianne.net/societe/sante/variant-delta-vaccin-restrictions-ou-en-est-lasie

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Livre11
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 5 Aoû 2021 - 17:31
Ah, les beaux rebelles que voilà...

@mgb35 : À vie, non. Toi qui es toujours si optimiste, une réaction aussi négative ne te ressemble pas. Et ce sera avec toi, je n'en doute pas, dans le sens d'abord où tu n'auras guère le choix, mais ausdi parce que ce faisant, tu contribueras, à ta mesure, en portant ce masque, respectant les gestes barrières, aérant la salle où tu fais cours, en plus d'être vacciné, à réduire la diffusion de ce virus et nous amener tous vers le jour qu'on attend impatiemment : celui où l'on pourra tous l'ôter sans aucun risque. Pour toi : fleurs2

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Jeu 5 Aoû 2021 - 17:32
+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Sinon, on s’éloigne un peu de l’EN.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Sphinx Jeu 5 Aoû 2021 - 17:34
Désolée, j'ai réagi à ce que je lisais et je me suis rendu compte seulement après que ce n'était pas le fil approprié Embarassed

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Livre11
Taillevent
Taillevent
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Taillevent Jeu 5 Aoû 2021 - 17:37
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
C'est marrant, j'ai toujours eu un regard ambigu sur ce geste. D'un côté, je trouve qu'il a un aspect civique admirable, de l'autre, j'y vois une intolérance aux désagréments que l'autre pourrait nous apporter (à nous ou à notre productivité). (Ce n'est pas le geste en soi qui produit cette ambiguïté mais les discours que j'ai pu entendre ou lire pour l'accompagner.) J'y réfléchissais bien avant tout ce qui nous arrive et je n'ai toujours pas réglé ce partage en moi.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 5 Aoû 2021 - 17:39
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Il me semble aussi. Je constate en tout cas une chose : j'ai tous les ans sans exception depuis que j'enseigne, donc depuis bientôt 30 ans, une maladie pulmonaire en octobre ou novembre, et une fois sur deux un autre épisode en février ou mars. Sauf cette année : je n'ai rien eu du tout, pas même un rhume. J'ai porté continûment un masque KN95, fait cours oscillobattants et porte ouverts, et j'ai été intraitable sur le port du masque par les élèves.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Maellerp
Maellerp
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Jeu 5 Aoû 2021 - 17:42
Les personnes vaccinées sont peu contaminantes, et ne font pas de formes graves. J'espérais, je souhaitais, je voulais croire que l'obligation vaccinale se mettrait vite en place pour retrouver un peu de normalité, rester prudent sans se bécoter à tout bout de champ mais pouvoir abandonner ce satané masque pour faire cours. Certes, vulnérable, après un an de FFP2 porter un chirurgical sera une mini délivrance, mais que je HAIS ce truc, après avoir goûté au non port dans les coins déserts de mes vacances. Je fais confiance à la médecine, j'ai couru me faire vacciner dès que possible, je suis en partie rassurée, mais reprendre avec des ados non vaccinés au masque sous le nez et qui seront sans doute plus rétifs que l'année dernière m'angoisse d'avance. Je me répète en boucle que je ne peux pas faire de forme grave, mais avec la vaccination de tous la probabilité de l'attraper est tout de même nettement supérieure. Quand je vois à quelle loterie de réactions et séquelles possibles s'exposent ceux qui l'ont je ne comprends pas leur refus.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum