Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Lun 30 Aoû 2021, 19:42
@Flof a écrit:
@macriche a écrit:@Danska, je n'ai jamais parlé d'endoctrinement. Je n'ai jamais dit non plus que les professeurs etaient des manipulateurs et qu'ils nuiraient à la liberté de choix de leurs élèves en en ayant l'intention. Justement j'ai dit qu'ils le feraient sous l'action de leurs passions ; or, les passions agissent sur nous sans que l'on s'en rende compte, voir Phèdre en ce qui concerne la passion qui traite du champ de l'amour.
Un exmple (parmi beaucoup d'autres !) pour me rendre plus clair : sous l'effet de la curiosité, si ce n'est de la peur de la maldie, un professeur peut demander qui sont ses élèves vacciner. Encore une fois j'insiste, la plupart qui le feront ne seront pas pétris de mauvaises intentions ! Cependant, les conséquences seront néfastes : face à la masse d'élèves vaccinés, les mon vaccinés vont se sentir minoritaires et sous pression. Et l'on sait a quel point les élèves sont grégaires à cet âge.
Un professeur sait que cela relève du secret médical et ne posera pas la question.

Sauf en LP : il faudra bien être sûr que les élèves sont vaccinés pour partir en stage, je ne vois pas comment faire autrement.
macriche
macriche
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par macriche Lun 30 Aoû 2021, 19:43
@cath, ce ne sont pas les professeurs qui vont mener cette guéguerre mais les cde... Un peu comme pour les résultats du bac, du brevet, pour la diversité des options et ateliers proposés...

C'est bien pour ça que je suis furieux ! Mes élèves ne pourront pas choisir de ne pas etre vaccinés ! Encore une fois, les mauvais traitements pour les LP ! Mais cela ne m'empêchera pas de contrôler ce qui se dit dans la filière générale et technologique de mon lycée.


Dernière édition par macriche le Lun 30 Aoû 2021, 19:46, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Lun 30 Aoû 2021, 19:43
J'avoue en avoir parlé un peu avec certains élèves : les terminales dont j'étais PP m'ont posé des questions et les premières spé avec qui je bossais sur les fake news aussi. J'avais pris l'exemple des rumeurs sur le vaccin contre la rougeole entre autres donc ils m'ont posé quelques questions sur les vaccins contre le Covid. Une partie des élèves du journal ont voulu faire un article sur le vaccin.
Pour autant, je n'ai pas forcé des élèves à se faire vacciner. Mes Tle étaient de toute manière déjà convaincus : envie de partir en vacances et de faire une année de fac la plus normale possible. Ca me paraît normal comme attitude à 18 ans. Wink
Je leur ai juste dit d'éviter un vaccin la veille d'une épreuve de bac au cas où ils auraient une réaction, d'autres ont demandé si un RDV vaccin permettait de décaler une date d'oral de bac, ils m'ont posé des questions sur certaines rumeurs qui circulaient sur les RS... C'était l'occasion de rappeler comment on vérifie une info. Pour ceux du journal, j'ai juste relu, vérifié que c'était clair et regardé leurs sources rapidement. Evidemment, ils ont écrit leur article librement.

En EMC, en HGGSP (mais c'est sans doute le cas en sciences aussi), les élèves posent parfois des questions. C'est un sujet d'actualité, qui suscite des interrogations.
Ca ne me viendrait pas à l'idée de leur demander qui est vacciné. La réponse m'intéresse peu, j'ai un peu abandonné l'idée d'une sortie au vu des difficultés. Et à part pour ça, la réponse a peu d'intérêt.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thalia de G Lun 30 Aoû 2021, 19:44
@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Lun 30 Aoû 2021, 19:44
@macriche a écrit:@Danska, je n'ai jamais parlé d'endoctrinement. Je n'ai jamais dit non plus que les professeurs etaient des manipulateurs et qu'ils nuiraient à la liberté de choix de leurs élèves en en ayant l'intention. Justement j'ai dit qu'ils le feraient sous l'action de leurs passions ; or, les passions agissent sur nous sans que l'on s'en rende compte, voir Phèdre en ce qui concerne la passion qui traite du champ de l'amour.
Un exmple (parmi beaucoup d'autres !) pour me rendre plus clair : sous l'effet de la curiosité, si ce n'est de la peur de la maldie, un professeur peut demander qui sont ses élèves vacciner. Encore une fois j'insiste, la plupart qui le feront ne seront pas pétris de mauvaises intentions ! Cependant, les conséquences seront néfastes : face à la masse d'élèves vaccinés, les mon vaccinés vont se sentir minoritaires et sous pression. Et l'on sait a quel point les élèves sont grégaires à cet âge.

Mais bien sûr, c'est même la première chose que je comptais demander aux élèves en cette rentrée, qui est vacciné ou non... Et j'ai bien l'intention de le faire publiquement en prime ; et de passer chaque élève au détecteur de mensonge pour vérifier que chacun répond bien la vérité, au cas où Rolling Eyes

Sinon, peut-être aussi qu'après deux années pas mal perturbées la plupart des collègues vont se présenter, faire l'appel et mettre immédiatement les élèves au travail pour évaluer leur niveau, rattraper le temps perdu et essayer de boucler leur programme. Ça c'est la version du monde réel, tu en as peut-être déjà entendu parler ?

Edit :

@macriche a écrit:
Mais cela ne m'empêchera pas de contrôler ce qui se dit dans la filière générale et technologique de mon lycée.

En ben je suis très heureuse que tu ne sois pas un de mes collègues, c'est vraiment spécial comme état d'esprit, de partir du principe que tes collègues vont pousser leurs élèves à subir de "mauvais traitements" et qu'il faut par conséquent les surveiller et contrôler leurs propos.


Dernière édition par Danska le Lun 30 Aoû 2021, 19:50, édité 1 fois
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Lun 30 Aoû 2021, 19:46
@macriche a écrit:
J'ai peu d'expérience dans l'EN mais je ne vois pas l'intérêt d'une telle question : j'ai de la famille prof, j ai des collègues profs avec qui j'échange...
C'est l'euphémisme du siècle.
Tu nous abreuves de prophéties de rentrée catastrophistes alors que tu n'as aucune expérience. Tu délires, tu projettes tes fantasmes antivax sur le système éducatif. Ou tu es un troll. Ou les deux.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ha@_x Lun 30 Aoû 2021, 19:50
@Danska a écrit:Mais bien sûr, c'est même la première chose que je comptais demander aux élèves en cette rentrée, qui est vacciné ou non...

Dès le perron ! Au moment du plan de classe/placement des élèves : pass sanitaire ! professeur Et si l'ausweis n'est pas en règle : Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 3622156775

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4105177660  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4105177660  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4105177660

Profiter des trolls jusqu'au bout du mois d'août... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4086491303

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
macriche
macriche
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par macriche Lun 30 Aoû 2021, 19:53
@Thalia de G a écrit:@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.

C'est pour cela que l'on devrait être vent debout contre le laissez-passer dit sanitaire !
M'enfin tant mieux si vous n'avez aucune inquiétude et si vous pensez que chacun (et tout spécialement les professeurs qui sont quand même bien plus sages que le reste de la populace) cache en soi un petit ange bien intentionné. Sur sujet, je vais arrêter de vous dire que le père noël n'existe pas, de toute façon je perds mon temps, et on se dit rdv en mai 2022 Wink
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Lun 30 Aoû 2021, 19:55
Et sur ces paroles, le fil reprend donc son cours : ouf !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Lun 30 Aoû 2021, 19:55
@Thalia de G a écrit:@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.
Ou pas ! Selon la population de l'établissement.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Lun 30 Aoû 2021, 19:59
OK. Aujourd'hui sur un autre fil, macriche poste ( désolée je ne sais pas citer d'un fil sur l'autre, je vais apprendre) :

"La place réservée à lecture à voix haute est bien trop petite à l'ecole, comme le regrette Pennac. C'est en m'inspirant des conseils de cet auteur que depuis quelques années, je lis quelquefois de courts textes en classes : succès (presque toujours) garanti auprès des élèves !"

On arrête le délire ? Quelques années en classe... ah bon ??? Ne vous en faites pas, je ne m'acharne plus, je vais ignorer les publications de cette personne.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thalia de G Lun 30 Aoû 2021, 20:02
@JeanB. a écrit:
@Thalia de G a écrit:@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.
Ou pas ! Selon la population de l'établissement.
Tu as raison de préciser. Toutefois, se balader dans les galeries marchandes de centres commerciaux est un loisir pour des jeunes qui ne peuvent se payer le cinéma, par exemple. C'est gratuit, mais désormais interdit sans pass.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Lun 30 Aoû 2021, 20:04
@Thalia de G a écrit:@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.

Évidemment !
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Lun 30 Aoû 2021, 20:07
@henriette a écrit:
@macriche a écrit:
@ysabel a écrit:Ah mais pas du tout ! je suis bien contente que des élèves puissent se faire vacciner sans l'autorisation de leurs parents s'ils le désirent.
A 16 ans, une jeune fille peut avoir un moyen de contraception, avorter sans l'autorisation des parents, il est donc normale qu'elle puisse aussi se vacciner.

Le problème que je dénonce,  ce n'est pas la vaccination des plus de 16 ans sans l'autorisation des parents. Il est normal de laisser se faire vacciner les jeunes de +16ans qui le desirent sans les critiquer puisqu'on leur en donne la possibilité.

En revanche, là où il faut etre vigilent, c'est qu'il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une possibilité et non un obligation. Absolument personne n'a à obliger, contraidre, et même inciter ces jeunes à se faire vacciner ! Si justement ils n'ont pas besoin de la signature de leur parent, c'est qu'on juge qu'ils peuvent se gouverner eux-mêmes : personne ne doit influencer leur gouvernement intérieur, comme dirait Alain. Or, je sais bien que certains dans l'EN franchiront cette limite éthique. À la rentrée, ca va être la guéguere de l'établissement au meilleur taux de vaccinés. À la rentrée, des professeurs, sous l'action de leurs passions les plus détestables, franchiront cette limite. Il ne faut pas être naïf. Je surveillerai, avec mon syndicat, tout cela de très près, pour nos élèves.
Plus je te lis, plus j'ai le sentiment que tu éprouves un plaisir malsain à anticiper des scénarios catastrophes qui t'épouvantent, avec des hordes de profs immoraux, de chefs manipulateurs et d'élèves vaccinés de force. Ça doit être bizarre dans ta tête. No

J'ai exactement la même impression que toi.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 30 Aoû 2021, 20:10
Si cela peut calmer les cohortes de professeurs qui se voient déjà grands inquisiteurs de la vaccination, mon CDE m'a déjà informé qu'il est interdit de faire des taux de vaccination par classe ou par établissement.

Quand mon CDE m'a parlé de cela, j'ai trouvé que vraiment c'était de la grosse parano de la part du rectorat. On se demande comment obtenir une info assez fiable qui va varier très souvent dans les semaines à venir donc j'imagine plutôt le PP qui s'arrache les cheveux pour obtenir toutes les réponses mais pas du tout le prof qui veut absolument savoir le taux de vaccination parmi les 18 réponses sur 30 élèves... En plus si on explique bien aux parents sans mettre la pression qu'il peuvent cocher "vacciné" sur l'honneur mais qu'ils ne risquent rien si c'est faux, sauf que leur enfant pourra resté en présentiel, alors franchement les taux vont avoir une valeur très limitée...


ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Lun 30 Aoû 2021, 20:11
@Jenny a écrit:J'avoue en avoir parlé un peu avec certains élèves : les terminales dont j'étais PP m'ont posé des questions et les premières spé avec qui je bossais sur les fake news aussi. J'avais pris l'exemple des rumeurs sur le vaccin contre la rougeole entre autres donc ils m'ont posé quelques questions sur les vaccins contre le Covid. Une partie des élèves du journal ont voulu faire un article sur le vaccin.
Pour autant, je n'ai pas forcé des élèves à se faire vacciner. Mes Tle étaient de toute manière déjà convaincus : envie de partir en vacances et de faire une année de fac la plus normale possible. Ca me paraît normal comme attitude à 18 ans. Wink
Je leur ai juste dit d'éviter un vaccin la veille d'une épreuve de bac au cas où ils auraient une réaction, d'autres ont demandé si un RDV vaccin permettait de décaler une date d'oral de bac, ils m'ont posé des questions sur certaines rumeurs qui circulaient sur les RS... C'était l'occasion de rappeler comment on vérifie une info. Pour ceux du journal, j'ai juste relu, vérifié que c'était clair et regardé leurs sources rapidement. Evidemment, ils ont écrit leur article librement.

En EMC, en HGGSP (mais c'est sans doute le cas en sciences aussi), les élèves posent parfois des questions. C'est un sujet d'actualité, qui suscite des interrogations.
Ca ne me viendrait pas à l'idée de leur demander qui est vacciné. La réponse m'intéresse peu, j'ai un peu abandonné l'idée d'une sortie au vu des difficultés. Et à part pour ça, la réponse a peu d'intérêt.

J'avais aussi parlé de la pandémie, du vaccin avec mes 1ères (ST2S et STMG) en fin d'année. J'ai trouvé qu'ils avaient un discours bien plus cartésien que beaucoup d'adultes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 30 Aoû 2021, 20:13
@ysabel a écrit:
@henriette a écrit:
@macriche a écrit:
@ysabel a écrit:Ah mais pas du tout ! je suis bien contente que des élèves puissent se faire vacciner sans l'autorisation de leurs parents s'ils le désirent.
A 16 ans, une jeune fille peut avoir un moyen de contraception, avorter sans l'autorisation des parents, il est donc normale qu'elle puisse aussi se vacciner.

Le problème que je dénonce,  ce n'est pas la vaccination des plus de 16 ans sans l'autorisation des parents. Il est normal de laisser se faire vacciner les jeunes de +16ans qui le desirent sans les critiquer puisqu'on leur en donne la possibilité.

En revanche, là où il faut etre vigilent, c'est qu'il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une possibilité et non un obligation. Absolument personne n'a à obliger, contraidre, et même inciter ces jeunes à se faire vacciner ! Si justement ils n'ont pas besoin de la signature de leur parent, c'est qu'on juge qu'ils peuvent se gouverner eux-mêmes : personne ne doit influencer leur gouvernement intérieur, comme dirait Alain. Or, je sais bien que certains dans l'EN franchiront cette limite éthique. À la rentrée, ca va être la guéguere de l'établissement au meilleur taux de vaccinés. À la rentrée, des professeurs, sous l'action de leurs passions les plus détestables, franchiront cette limite. Il ne faut pas être naïf. Je surveillerai, avec mon syndicat, tout cela de très près, pour nos élèves.
Plus je te lis, plus j'ai le sentiment que tu éprouves un plaisir malsain à anticiper des scénarios catastrophes qui t'épouvantent, avec des hordes de profs immoraux, de chefs manipulateurs et d'élèves vaccinés de force. Ça doit être bizarre dans ta tête. No

J'ai exactement la même impression que toi.

L'abus de vidéos de l'IHU peut avoir des effets secondaires donc soyons compréhensifs.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Lun 30 Aoû 2021, 20:14
@Manu7 a écrit:
@ysabel a écrit:
@henriette a écrit:
@macriche a écrit:

Le problème que je dénonce,  ce n'est pas la vaccination des plus de 16 ans sans l'autorisation des parents. Il est normal de laisser se faire vacciner les jeunes de +16ans qui le desirent sans les critiquer puisqu'on leur en donne la possibilité.

En revanche, là où il faut etre vigilent, c'est qu'il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une possibilité et non un obligation. Absolument personne n'a à obliger, contraidre, et même inciter ces jeunes à se faire vacciner ! Si justement ils n'ont pas besoin de la signature de leur parent, c'est qu'on juge qu'ils peuvent se gouverner eux-mêmes : personne ne doit influencer leur gouvernement intérieur, comme dirait Alain. Or, je sais bien que certains dans l'EN franchiront cette limite éthique. À la rentrée, ca va être la guéguere de l'établissement au meilleur taux de vaccinés. À la rentrée, des professeurs, sous l'action de leurs passions les plus détestables, franchiront cette limite. Il ne faut pas être naïf. Je surveillerai, avec mon syndicat, tout cela de très près, pour nos élèves.
Plus je te lis, plus j'ai le sentiment que tu éprouves un plaisir malsain à anticiper des scénarios catastrophes qui t'épouvantent, avec des hordes de profs immoraux, de chefs manipulateurs et d'élèves vaccinés de force. Ça doit être bizarre dans ta tête. No

J'ai exactement la même impression que toi.

L'abus de vidéos de l'IHU peut avoir des effets secondaires donc soyons compréhensifs.  

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 558662839

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 30 Aoû 2021, 20:23
@macriche a écrit:En revanche, là où il faut etre vigilent, c'est qu'il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une possibilité et non un obligation. Absolument personne n'a à obliger, contraidre, et même inciter ces jeunes à se faire vacciner !

Tu crois vraiment qu'un élève de 16 ans ne sait pas que le vaccin n'est pas obligatoire (en dehors de certains stages) ?

Et pourquoi un prof irait obliger un élève à se faire vacciner ??? En plus, même en imaginant l'existance d'un tel prof, comment pourrait-il procéder ? Il exigerait un certificat ? Il est fou c'est illégal, c'est la meilleure façon de se faire virer !!!

Mais bon, c'est vrai que rester vigilent cela ne peut pas faire de mal.
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feuchtwanger Lun 30 Aoû 2021, 20:24
Macriche a bien évidemment raison.
C'est sans doute pour cela que ses propos suscitent une telle vindicte de la part de ceux qui, pour avoir observé ce sujet depuis quelques mois se sont trompés systématiquement sur tout.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 30 Aoû 2021, 20:28
@JeanB. a écrit:
@Thalia de G a écrit:@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.
Ou pas ! Selon la population de l'établissement.

C'est pas faux. Dans mon établissement en sixième 40% des élèves ne sont jamais allé au cinéma en dehors de l'école. Alors pour les musées on ne pose même pas la question...
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Lun 30 Aoû 2021, 20:30
@Manu7 a écrit:
@JeanB. a écrit:
@Thalia de G a écrit:@macriche, je suis persuadée que ce qui va convaincre les élèves de se faire vacciner, ce n'est pas le couteau sous la gorge tenu par leurs enseignants manipulateurs, mais leur frustration de ne pouvoir participer à certains loisirs et activités culturelles pour lesquelles le pass est requis.
Ou pas ! Selon la population de l'établissement.

C'est pas faux. Dans mon établissement en sixième 40% des élèves ne sont jamais allé au cinéma en dehors de l'école. Alors pour les musées on ne pose même pas la question...
De même pour les restaurants qui se résument souvent à la pizzeria ou au kebab du coin (pas toujours les plus consciencieux quant à la vérification du pass).
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thalia de G Lun 30 Aoû 2021, 20:30
Et le sport ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 30 Aoû 2021, 20:31
@Feuchtwanger a écrit:Macriche a bien évidemment raison.
C'est sans doute pour cela que ses propos suscitent une telle vindicte de la part de ceux qui, pour avoir observé ce sujet depuis quelques mois se sont trompés systématiquement sur tout.

Et tu observes ce phénomène depuis combien de mois ?
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Lun 30 Aoû 2021, 20:33
@Thalia de G a écrit:Et le sport ?
Malgré le "Bon CAF" de 50 euros, tous n'ont pas forcément une licence. Et je ne suis pas sûr que ce soit le plus contraignant quand il y a un "city stade" ou un grand champs non loin.
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Lun 30 Aoû 2021, 20:33
@Feuchtwanger a écrit:Macriche a bien évidemment raison.
C'est sans doute pour cela que ses propos suscitent une telle vindicte de la part de ceux qui, pour avoir observé ce sujet depuis quelques mois se sont trompés systématiquement sur tout.

@Feuchtwanger
Ou le contraire. Sur ce fil, certaines personnes pensaient que la covid s'arrêterait durant l'été 2020. 
Une meilleure préparation et une anticipation de la situation sanitaire dans les établissements scolaires permettrait à tous de travailler dans de meilleures conditions.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum