Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
KrixL
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par KrixL Dim 12 Sep 2021 - 8:52
Un cas positif dans une de mes classes de collège, mais aucun camarade évincé car les gestes barrière ont été respectés.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 12 Sep 2021 - 9:06
Tout va bien...
Un article (réservé aux abonnés) sur la vaccination en établissement. Dans les collégiens concernés, (au moins) un sixième avait eu le covid, sans le savoir :
Le Monde a écrit:
Parmi la première cohorte de trente-cinq collégiens accueillis, six ont révélé des anticorps. Six qui semblaient ignorer leur infection passée.
https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/09/11/mes-parents-m-ont-laisse-le-choix-au-lycee-jacques-brel-de-venissieux-une-journee-marathon-de-vaccination_6094283_3224.html
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Dim 12 Sep 2021 - 10:59
Vu le nombre d'asymptomatiques, ce n'est pas très étonnant que certains aient eu le COVID sans s'en apercevoir et je ne vois pas bien en quoi ce serait inquiétant.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Maellerp
Maellerp
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Dim 12 Sep 2021 - 11:13
Je ne comprends pas pourquoi vous parlez d'élèves évincés avec le dernier protocole. Avant d'être évincés, vaccinés ou pas, ils doivent déjà être considérés cas contacts, ce qui va être vraiment l'exception puisque tout le monde est masqué. Un positif aussi dans une de mes classes, à l'isolement, mais personne d'autre.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 12 Sep 2021 - 12:14
Quand j'ai compris que dans le secondaire les classes n'étaient pas fermées au premier cas positif, je me suis dis que finalement ce n'était pas si urgent que cela de vacciner les 12-18 ans mais ensuite je me suis aussi dit que c'est justement le taux assez important de vaccination chez les 12-18 ans qui permet cette mesure... Toujours cette histoire de curseur dont la variation dépend de nous...

En tout cas si la baisse des cas positifs se confirme, il faut reconnaître que c'est encore une situation assez nouvelle, car certains prédisaient une reprise avec la rentrée. Comme quoi, c'est vraiment très compliqué de deviner l'avenir avec ce virus. La seule certitude c'est que le vaccin est très efficace, et pourtant on regarde encore les petits % qui restent pour atteindre le 100%.

J'ai bien peur que l'on poursuive les cours dans des conditions compliquées, j'ai la chance d'avoir 2 fois 4 fenêtres dans presque toutes les salles et pourtant faire cours à plus de 34°C c'était assez pénible la semaine dernière. Je n'ose pas imaginer la souffrance dans les établissements où les aérations sont mauvaises...

Avec le rechauffement, je me demande bien si après les capteurs de CO2, on n'aura pas besoin aussi de simples thermomètres ?


Dernière édition par Manu7 le Dim 12 Sep 2021 - 12:29, édité 1 fois
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep 2021 - 12:24
Pour la baisse actuelle, c'est compliqué de se projetter. Il semble toutefois clair que sur ce coup là les spécialistes de plateau se sont encore trompés.
L'école n'est pas un moteur de l'épidémie, peut être un amplificateur... Et encore.
Au Danemark, baisse continue des cas depuis la rentrée de non masquée du 15 août.
En Écosse où certains ont cru voir la preuve du rôle de l'école, c'est monté 3 jours avant la rentrée et ça baisse maintenant 3 semaines après...
En Angleterre, rentrée non masquée, cela montait fin août et baisse depuis...
En France, l'incidence a baissé en juin fortement et a explosé dès le début des vacances...

En résumé, la rentrée n'a pas d'effet unique et prévisible.
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Dim 12 Sep 2021 - 12:31
@mgb35 a écrit:Pour la baisse actuelle, c'est compliqué de se projetter. Il semble toutefois clair que sur ce coup là les spécialistes de plateau se sont encore trompés.
L'école n'est pas un moteur de l'épidémie, peut être un amplificateur... Et encore.
Au Danemark, baisse continue des cas depuis la rentrée de non masquée du 15 août.
En Écosse où certains ont cru voir la preuve du rôle de l'école, c'est monté 3 jours avant la rentrée et ça baisse maintenant 3 semaines après...
En Angleterre, rentrée non masquée, cela montait fin août et baisse depuis...
En France, l'incidence a baissé en juin fortement et a explosé dès le début des vacances...

En résumé, la rentrée n'a pas d'effet unique et prévisible.
  
@mgb35

Ce raisonnement est trop simpliste: il faut aussi voir le nombre de personnes vaccinées et aussi le nombre de personnes testées. Certains pays ne testent pas, d'autres testent trop.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 12 Sep 2021 - 12:35
Oui, je suis d'accord avec toi mgb35, l'an dernier on avait aussi le facteur de la température, mais avec le variant delta on n'a encore assez de recul pour se faire une idée... Il a progressé beaucoup pendant l'été mais il est aussi nouveau donc on va bien voir si la première période de froid relance l'épidémie ou pas.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 Dim 12 Sep 2021 - 12:35
@ProvençalLeGaulois a écrit:Vu le nombre d'asymptomatiques, ce n'est pas très étonnant que certains aient eu le COVID sans s'en apercevoir et je ne vois pas bien en quoi ce serait inquiétant.

Pareil...
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 12 Sep 2021 - 12:38
@Cassandrine a écrit:
@mgb35 a écrit:Pour la baisse actuelle, c'est compliqué de se projetter. Il semble toutefois clair que sur ce coup là les spécialistes de plateau se sont encore trompés.
L'école n'est pas un moteur de l'épidémie, peut être un amplificateur... Et encore.
Au Danemark, baisse continue des cas depuis la rentrée de non masquée du 15 août.
En Écosse où certains ont cru voir la preuve du rôle de l'école, c'est monté 3 jours avant la rentrée et ça baisse maintenant 3 semaines après...
En Angleterre, rentrée non masquée, cela montait fin août et baisse depuis...
En France, l'incidence a baissé en juin fortement et a explosé dès le début des vacances...

En résumé, la rentrée n'a pas d'effet unique et prévisible.
  
@mgb35

Ce raisonnement est trop simpliste: il faut aussi voir le nombre de personnes vaccinées et aussi le nombre de personnes testées. Certains pays ne testent pas, d'autres testent trop.

Quelque soit la méthode de test, quand ça monte on le voit bien et pareil quand cela descend. Les prévisions sont très incertaines par contre le passé est très clair.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Dim 12 Sep 2021 - 12:41
@lilith888 a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Vu le nombre d'asymptomatiques, ce n'est pas très étonnant que certains aient eu le COVID sans s'en apercevoir et je ne vois pas bien en quoi ce serait inquiétant.

Pareil...

Cela semble évident. Les enfants pour la plupart ne développent pas de formes graves de la maladie et ils sont nombreux à être asymptomatiques. D'où, le fait que le bénéfice/risque de la vaccination soit objet de débat.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep 2021 - 12:57
@Cassandrine a écrit:
@mgb35 a écrit:Pour la baisse actuelle, c'est compliqué de se projetter. Il semble toutefois clair que sur ce coup là les spécialistes de plateau se sont encore trompés.
L'école n'est pas un moteur de l'épidémie, peut être un amplificateur... Et encore.
Au Danemark, baisse continue des cas depuis la rentrée de non masquée du 15 août.
En Écosse où certains ont cru voir la preuve du rôle de l'école, c'est monté 3 jours avant la rentrée et ça baisse maintenant 3 semaines après...
En Angleterre, rentrée non masquée, cela montait fin août et baisse depuis...
En France, l'incidence a baissé en juin fortement et a explosé dès le début des vacances...

En résumé, la rentrée n'a pas d'effet unique et prévisible.
  
@mgb35

Ce raisonnement est trop simpliste: il faut aussi voir le nombre de personnes vaccinées et aussi le nombre de personnes testées. Certains pays ne testent pas, d'autres testent trop.
Je ne compare pas les pays entre eux mais je regarde ce qui se passe dans chaque pays. L'évolution de la vaccination et de la politique de tests ne peut pas évoluer d'un jour à l'autre.
On peut retourner les choses dans tous les sens, il est impossible de prouver que la rentrée influence dans un sens ou dans un autre l'évolution de la maladie.
C'est peut être un facteur important mais il y en à tellement d'autres, qu'on ne maîtrise pas, que du coup, elle n'agit pas de manière visible et unanime.
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par corisandiane Dim 12 Sep 2021 - 13:15
@Ramanujan974 a écrit:
@corisandiane a écrit: je suis choquée de devoir un tri entre mes élèves et je pense que ce n'est pas légal puisque le vaccin n'est pas obligatoire. Moi, tout cela me choque;

Il faut arrêter de monter sur ses grands chevaux pour 3 fois rien. Les pauvres biquets qui vont rater 2h de cours, ça ne va changer leur vie. Peut-être qu'ils (et leur parents) vont commencer à comprendre que tout ne leur est pas dû.
ParcourSup, ce n'est pas un tri ?
La vraie vie, ce n'est pas un tri ?
- Désolé Monsieur, votre dossier pour cet appartement n'a pas été retenu.
- Désolé Madame, votre candidature pour ce poste n'a pas été retenue.
Il y a une énorme différence entre faire un tri sur des histoires de compétences et des problèmes de santé. J'avoue que ce qui se passe depuis 18 mois me pose de plus en plus de problèmes sur un plan éthique. Evincer des élèves de cours parce qu'ils ne sont pas vaccinés COVID, alors même que ce vaccin n'est pas obligatoire, je trouve ça vraiment limite quand les bases de notre constitution sont l'égalité entre tous. Nous allons de fait faire une discrimination sur la base d'un problème de santé, je trouve que c'est un précédent trés dangereux. Je répète, je suis vaccinée et mes enfants aussi, ce n'est pas le problème, mais toutes ces évolutions me gènent énormément et j'espère que je n'aurais pas à vivre ça cette année. Et quand j'entend "ce n'est pas toi, c'est le chef, tu appliques les règles", si cette règle heurte profondemment ma conscience morale, et c'est le cas, je ne vais pas me sentir bien. Je ne pense pas être la seule à être perturbée par tout ceci, enfin je l'espère. Bonne journée et j'espère que cette période troublée prendra fin trés vite car vraiment, je me sens trés mal à l'aise.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep 2021 - 13:19
@corisandiane a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@corisandiane a écrit: je suis choquée de devoir un tri entre mes élèves et je pense que ce n'est pas légal puisque le vaccin n'est pas obligatoire. Moi, tout cela me choque;

Il faut arrêter de monter sur ses grands chevaux pour 3 fois rien. Les pauvres biquets qui vont rater 2h de cours, ça ne va changer leur vie. Peut-être qu'ils (et leur parents) vont commencer à comprendre que tout ne leur est pas dû.
ParcourSup, ce n'est pas un tri ?
La vraie vie, ce n'est pas un tri ?
- Désolé Monsieur, votre dossier pour cet appartement n'a pas été retenu.
- Désolé Madame, votre candidature pour ce poste n'a pas été retenue.
Il y a une énorme différence entre faire un tri sur des histoires de compétences et des problèmes de santé. J'avoue que ce qui se passe depuis 18 mois me pose de plus en plus de problèmes sur un plan éthique. Evincer des élèves de cours parce qu'ils ne sont pas vaccinés COVID, alors même que ce vaccin n'est pas obligatoire, je trouve ça vraiment limite quand les bases de notre constitution sont l'égalité entre tous. Nous allons de fait faire une discrimination sur la base d'un problème de santé, je trouve que c'est un précédent trés dangereux. Je répète, je suis vaccinée et mes enfants aussi, ce n'est pas le problème, mais toutes ces évolutions me gènent énormément et j'espère que je n'aurais pas à vivre ça cette année. Et quand j'entend "ce n'est pas toi, c'est le chef, tu appliques les règles", si cette règle heurte profondemment ma conscience morale, et c'est le cas, je ne vais pas me sentir bien. Je ne pense pas être la seule à être perturbée par tout ceci, enfin je l'espère. Bonne journée et j'espère que cette période troublée prendra fin trés vite car vraiment, je me sens trés mal à l'aise.
Tu ne dis plus du tout la même chose...
Tu es passé d'un problème légal à un problème moral.
Nous t'avons seulement dit que c'était légal... Pas que c'était moral !
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Dim 12 Sep 2021 - 13:20
Si je comprends bien, tu préfères qu'on continue comme l'année dernière à tout fermer, pour les vaccinés comme pour les non vaccinés ?

Et incidemment, j'espère que tu milites contre "l'éviction" des enfants gardés en collectivité quand ils attrapent une maladie contagieuse, histoire de rester cohérente...
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 Dim 12 Sep 2021 - 13:28
Je comprends tout à fait ce questionnement moral, que je trouve personnellement plutôt sain.
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Dim 12 Sep 2021 - 13:30
@corisandiane a écrit: Evincer des élèves de cours parce qu'ils ne sont pas vaccinés COVID
Personnellement, je ne le vois pas comme ça : les cas contacts doivent rester à la maison, c'est la norme. Mais ceux qui sont vaccinés sont autorisés à revenir après un test négatif. C'est plutôt une discrimination positive, pas une mise à l'écart. Et rappelons, comme dit plus haut que cela ne concernera que très peu d'élèves (sauf si les CDE ne suivent pas le protocole) : uniquement les cas contacts d'un élève positif, c'est-à-dire ceux qui ont été en contact direct et rapproché sans masque pendant 15 minutes, autant dire deux ou trois élèves maximum, si l'élève positif mange à la cantine... Un externe n'aura en général aucun cas contact déclaré par l'ARS.

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 12 Sep 2021 - 13:36
@mgb35 a écrit:Pour la baisse actuelle, c'est compliqué de se projetter. Il semble toutefois clair que sur ce coup là les spécialistes de plateau se sont encore trompés.
L'école n'est pas un moteur de l'épidémie, peut être un amplificateur... Et encore.
Au Danemark, baisse continue des cas depuis la rentrée de non masquée du 15 août.
En Écosse où certains ont cru voir la preuve du rôle de l'école, c'est monté 3 jours avant la rentrée et ça baisse maintenant 3 semaines après...
En Angleterre, rentrée non masquée, cela montait fin août et baisse depuis...
En France, l'incidence a baissé en juin fortement et a explosé dès le début des vacances...

En résumé, la rentrée n'a pas d'effet unique et prévisible.

Ce n'est pas si simple. Dans mon département le taux de positivité et le taux d'incidence augmentent de nouveau (légèrement) chez les 10-19 ans depuis quelques jours.
Wait and see....


Dernière édition par Flo44 le Dim 12 Sep 2021 - 13:38, édité 1 fois
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par corisandiane Dim 12 Sep 2021 - 13:37
@mgb35 a écrit:
@corisandiane a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@corisandiane a écrit: je suis choquée de devoir un tri entre mes élèves et je pense que ce n'est pas légal puisque le vaccin n'est pas obligatoire. Moi, tout cela me choque;

Il faut arrêter de monter sur ses grands chevaux pour 3 fois rien. Les pauvres biquets qui vont rater 2h de cours, ça ne va changer leur vie. Peut-être qu'ils (et leur parents) vont commencer à comprendre que tout ne leur est pas dû.
ParcourSup, ce n'est pas un tri ?
La vraie vie, ce n'est pas un tri ?
- Désolé Monsieur, votre dossier pour cet appartement n'a pas été retenu.
- Désolé Madame, votre candidature pour ce poste n'a pas été retenue.
Il y a une énorme différence entre faire un tri sur des histoires de compétences et des problèmes de santé. J'avoue que ce qui se passe depuis 18 mois me pose de plus en plus de problèmes sur un plan éthique. Evincer des élèves de cours parce qu'ils ne sont pas vaccinés COVID, alors même que ce vaccin n'est pas obligatoire, je trouve ça vraiment limite quand les bases de notre constitution sont l'égalité entre tous. Nous allons de fait faire une discrimination sur la base d'un problème de santé, je trouve que c'est un précédent trés dangereux. Je répète, je suis vaccinée et mes enfants aussi, ce n'est pas le problème, mais toutes ces évolutions me gènent énormément et j'espère que je n'aurais pas à vivre ça cette année. Et quand j'entend "ce n'est pas toi, c'est le chef, tu appliques les règles", si cette règle heurte profondemment ma conscience morale, et c'est le cas, je ne vais pas me sentir bien. Je ne pense pas être la seule à être perturbée par tout ceci, enfin je l'espère. Bonne journée et j'espère que cette période troublée prendra fin trés vite car vraiment, je me sens trés mal à l'aise.
Tu ne dis plus du tout la même chose...
Tu es passé d'un problème légal à un problème moral.
Nous t'avons seulement dit que c'était légal... Pas que c'était moral !
Je ne suis pas juriste, j'aurais tendance à penser que cette règle viole la constitution française, en tous les cas, cela me heurte profondément c'est clair. Je m'étonne du peu de réactions. Nous sommes censé défendre l'égalité de tous, et cette disposition la viole de façon évidente, et pour des raisons de santé...je trouve ça grave. Il me semble que, soit on ferme la classe pour tous, soit on la garde ouverte pour tous, mais évincer des élèves me choque vraiment beaucoup.
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par corisandiane Dim 12 Sep 2021 - 13:39
@Danska a écrit:Si je comprends bien, tu préfères qu'on continue comme l'année dernière à tout fermer, pour les vaccinés comme pour les non vaccinés ?

Et incidemment, j'espère que tu milites contre "l'éviction" des enfants gardés en collectivité quand ils attrapent une maladie contagieuse, histoire de rester cohérente...
Je pense que rien ne peut justifier que l'on viole la constitution française. On a des principes, on ne peut pas s'assoir dessus. Je suis profondément républicaine et je ne pense pas que "la fin justifie les moyens", sinon, on met le doigt dans un engrenage qui peut nous mener trés loin. C'est justement dans les temps de crise qu'il faut faire attention à garder nos principes intacts.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 12 Sep 2021 - 13:43
Je ne vois pas en quoi. Pour les autres maladies contagieuses, l'éviction est obligatoire.
Là on autorise juste les vaccinés à revenir car  potentiellement moins contagieux.
Quant à l'égalité : il n'y a pas de discrimination sur le sexe, la religion, la race... Tout le monde a la possibilité d'être vacciné (gratuitement !), l'égalité en droit est donc garantie.

Je veux bien comprendre qu'on soit contre cette mesure, mais de là à dire que c'est inconstitutionnel Suspect . De plus j'imagine que le Conseil Constitutionnel a été saisi, comme il l'a été sur d'autres mesures (isolement, pass sanitaire...)


Dernière édition par Flo44 le Dim 12 Sep 2021 - 13:46, édité 1 fois
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Dim 12 Sep 2021 - 13:45
@corisandiane a écrit:
@Danska a écrit:Si je comprends bien, tu préfères qu'on continue comme l'année dernière à tout fermer, pour les vaccinés comme pour les non vaccinés ?

Et incidemment, j'espère que tu milites contre "l'éviction" des enfants gardés en collectivité quand ils attrapent une maladie contagieuse, histoire de rester cohérente...
Je pense que rien ne peut justifier que l'on viole la constitution française. On a des principes, on ne peut pas s'assoir dessus. Je suis profondément républicaine et je ne pense pas que "la fin justifie les moyens", sinon, on met le doigt dans un engrenage qui peut nous mener trés loin. C'est justement dans les temps de crise qu'il faut faire attention à garder nos principes intacts.

Oui, d'accord, sauf que ça ne répond à aucune des deux questions. Est-ce que tu trouves plus profitable pour les élèves de tout fermer ? Et est-ce que tu trouves indigne également l'éviction des jeunes enfants en cas de maladie contagieuses ?
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par corisandiane Dim 12 Sep 2021 - 13:47
@Flo44 a écrit:Je ne vois pas en quoi. Pour les autres maladies contagieuses, l'éviction est obligatoire.
Là on autorise juste les vaccinés à revenir car  potentiellement moins contagieux.
Quant à l'égalité : il n'y a pas de discrimination sur le sexe, la religion, la race... Tout le monde a la possibilité d'être vacciné (gratuitement !), l'égalité en droit est donc garantie.
éviction des malades oui. La on évince des élèves non vaccinés alors que le vaccin n'est pas obligatoire. Il y a quand même un vrai souci.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep 2021 - 13:48
@Flo44 a écrit:
@mgb35 a écrit:Pour la baisse actuelle, c'est compliqué de se projetter. Il semble toutefois clair que sur ce coup là les spécialistes de plateau se sont encore trompés.
L'école n'est pas un moteur de l'épidémie, peut être un amplificateur... Et encore.
Au Danemark, baisse continue des cas depuis la rentrée de non masquée du 15 août.
En Écosse où certains ont cru voir la preuve du rôle de l'école, c'est monté 3 jours avant la rentrée et ça baisse maintenant 3 semaines après...
En Angleterre, rentrée non masquée, cela montait fin août et baisse depuis...
En France, l'incidence a baissé en juin fortement et a explosé dès le début des vacances...

En résumé, la rentrée n'a pas d'effet unique et prévisible.

Ce n'est pas si simple. Dans mon département le taux de positivité et le taux d'incidence augmentent de  nouveau (légèrement) chez les 10-19 ans depuis quelques jours.
Wait and see....
Et dans d'autres, ça baisse... C'est exactement ce que je dis... Il n'y a aucune corrélation directe entre rentrée et incidence !
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Balthamos Dim 12 Sep 2021 - 13:51
@corisandiane a écrit:
Je ne suis pas juriste, j'aurais tendance à penser que cette règle viole la constitution française

Je ne pense pas que la mesure soit anticonstitutionnelle.
Déjà parce que les oppositions de tout genre sont vigilantes (anti gouvernement, vax, mesures, etc.) et sont prêts à prendre le chemin des tribunaux.
De plus, le conseil peut s'auto saisir et les citoyens peuvent le solliciter en QPC. Tu peux d'ailleurs le faire.

@corisandiane a écrit:
e m'étonne du peu de réactions. Nous sommes censé défendre l'égalité de tous, et cette disposition la viole de façon évidente, et pour des raisons de santé...je trouve ça grave.
Justement parce qu'on n'a pas tous la même analyse que toi.
Entre droit à l'éducation bafoué, ce qui se débat et droit à la santé, à la sécurité sanitaire, l'affaire n'est pas si tranchée que laisse entendre ton message.
Autrement posé, pour faire respecter ce droit à l'éducation faut il limité le nombre d'élèves éloignés de l'école à cause de l'épidémie ? Et en toute logique fermer une classe laisse éloigné de l'école plus d'élèves que si on isole uniquement les populations les plus à risque, c'est à dire les non vaccinés.

@corisandiane a écrit:
en tous les cas, cela me heurte profondément c'est clair. Je m'étonne du peu de réactions.
[...] Il me semble que, soit on ferme la classe pour tous, soit on la garde ouverte pour tous, mais évincer des élèves me choque vraiment beaucoup.
C'est ton opinion, ton ressenti. C'est ton choix mais que beaucoup ne partage pas.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 13 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 12 Sep 2021 - 13:53
@Jacq a écrit:Par contre ce qui m'énerve c'est qu'on nous incite à inciter les élèves à se faire vacciner par l'établissement. Mais, dans mon établissement, si le CDE nous le demande, il ne nous fournit aucun doc officiel pour le faire (avec le mot d'ordre : pas de liste, secret médical). Donc je ne fais rien, considérant que je n'ai pas à inciter les élèves à se faire vacciner sans document officiel de mon CDE qui fait tout reposer sur nos épaules dans un schéma purement oral qui ne l'implique donc pas personnellement mais finalement m'impliquerait moi en tant qu'enseignant.

Comment ça ? Qui t'incite ? Comment ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum