Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Amaury
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Amaury Dim 12 Sep - 11:45
@Enaeco a écrit:
Peut-être qu'on devrait aussi fermer les classes en métropole sous prétexte qu'elles ne sont pas ouvertes de partout en outre-mer et que ça crée une rupture d'égalité au sein de la nation ?

Comme il a été répondu plus haut, on pourrait aussi n'en fermer aucune, dans aucun cas, hein !
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Dim 12 Sep - 13:10
@Clecle78 a écrit:Je répondais à Corisandine. Désolée j'ai oublié de citer. Mais bon elle tourne complètement en boucle sur les povsenfants évincé. C'est pour protéger autrui ( mais ça elle s'en fiche visiblement).

Si on voulait vraiment protéger, on "évincerait" TOUS les cas contacts, vaccinés ou non. Là, ça ne protège que le conscient des paranoïaques de la Covid.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 12 Sep - 13:12
@Lizdarcy a écrit:
@Enaeco a écrit:
@corisandiane a écrit:
@Clecle78 a écrit:Mais oui ! On piétine les valeurs fondamentales de la République, c'est une tragédie nationale ! Grotesque et ou pathétique..  J'ai reçu mot pour mot plusieurs messages de ce type ces derniers temps de la part d'antivax et antipass fanatiques . Et toujours zéro argument.
Je suis vaccinée, totalement pour la vaccination, il ne me semble pas avoir été fanatique dans mes arguments; je suis simplement trés génée par la tournure que tout cela prend, et j'estime encore normal de se poser des questions. Et oui, quand on évince des élèves non vaccinés alors que le vaccin n'est pas obligatoire, on pietine allegrement un des principes de notre constitution qui est l'égalité de tous les citoyens.

J'ai l'impression que c'est ce point là qui est le noeud du problème pour toi.

Le vaccin n'est pas obligatoire. En revanche, il procure des garanties (j'entends par là une forte diminution des risques).
Et ces garanties permettent de proposer à ces élèves de continuer l'école plutôt que de subir cette abominable rupture d'égalité.
Il est dommage que les enfants non-vaccinés ne présentent pas ces garanties et à ce titre là, le sanitaire prime.

Peut-être qu'on devrait aussi fermer les classes en métropole sous prétexte qu'elles ne sont pas ouvertes de partout en outre-mer et que ça crée une rupture d'égalité au sein de la nation ?

Mais POURQUOI n'est-il pas obligatoire ?

Parce qu'il n'est obligatoire pour personne.
Parce que ça ne se fait pas en 2 mois (la constitution, toussa toussa...)

On a déjà évité que le pass sanitaire soit requis pour les 12-17 à l'école (alors qu'on le demande pour toute activité extra-scolaire)
On permet aux familles qui ne souhaitent pas faire vacciner leur enfant de poursuivre une scolarité normale malgré le rôle qu'ils sont susceptibles de jouer dans la propagation de l'épidémie. Ca aurait pu être différent.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 12 Sep - 13:13
@JeanB. a écrit:
@Clecle78 a écrit:Je répondais à Corisandine. Désolée j'ai oublié de citer. Mais bon elle tourne complètement en boucle sur les povsenfants évincé. C'est pour protéger autrui ( mais ça elle s'en fiche visiblement).

Si on voulait vraiment protéger, on "évincerait" TOUS les cas contacts, vaccinés ou non. Là, ça ne protège que le conscient des paranoïaques de la Covid.

Si on voulait vraiment protéger, on évincerait tout le monde et on retournerait faire cours à la maison jusqu'à une incidence nulle.

Je confirme, on tourne en rond.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 12 Sep - 13:16
@lilith888 a écrit:
@Clecle78 a écrit:Personnellement en tant que vulnérable j'estime que c'est normal d'évincer les enfants non vaccinés. Je n'ai pas à pâtir des décisions de leurs parents qui ont accès gratuitement au vaccin et qui s'y refusent.  C'est déjà assez stressant de retourner au lycée, J'aime autant qu'il n'y ait pas de prise de risque inutile.

En tant que vulnérable, l'ASA n'est plus possible cette année ? (vraie question, je n'ai pas du tout suivi ce qu'il en était)
Pour l'instant, c'est possible.
Sauf que certains vulnérables voulaient revenir (par exemple, moi, qui étais en télétravail... situation impossible). Et certains chefs font du zèle (demande de nouveau certificats). Tu peux jeter un oeil sur le fil des vulnérables, il n'y a pas beaucoup de messages.
Mais ça va changer, pour les salariés le gouvernement organise le retour à partir de la fin du mois, ça va bientôt suivre pour les fonctionnaires.
Hermiony
Hermiony
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermiony Dim 12 Sep - 13:17
Dans mon collège, 3 cas positifs cette semaine.
En 6e, la CDE à commencé par fermer la classe, mais la DSDEN a demandé à ce que seuls les cas contacts soient isolés. Il a fallu rappeler tous les parents qui étaient venus chercher leurs enfants. Finalement pas de cas contacts car les deux élèves concernées ne connaissent pas le nom des camarades avec qui elles ont mangé (plans de classe cantine pas faits).
En 5e, annonce que seuls les vaccinés restent en cours (soit 6 élèves sur 31). Puis, dans la journée, appel de la DESDEN : seuls les cas contacts, vaccinés ou non, doivent être isolés. Les contacts vaccinés doivent faire un test antigénique le jour même puis un PCR dès que possible et revenir, les autres contacts non vaccinés restent chez eux une semaine.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 Dim 12 Sep - 13:21
@Clecle78 a écrit:Je répondais à Corisandiane. Désolée j'ai oublié de citer. Mais bon elle tourne complètement en boucle sur les povsenfants évincé. C'est pour protéger autrui ( mais ça elle s'en fiche visiblement).

Je trouve qu'elle a été très mesurée dans ses propos, et qu'elle est très loin de la caricature que tu en proposes.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Dim 12 Sep - 13:24
@Enaeco a écrit:
@Lizdarcy a écrit:
@Enaeco a écrit:
@corisandiane a écrit:
Je suis vaccinée, totalement pour la vaccination, il ne me semble pas avoir été fanatique dans mes arguments; je suis simplement trés génée par la tournure que tout cela prend, et j'estime encore normal de se poser des questions. Et oui, quand on évince des élèves non vaccinés alors que le vaccin n'est pas obligatoire, on pietine allegrement un des principes de notre constitution qui est l'égalité de tous les citoyens.

J'ai l'impression que c'est ce point là qui est le noeud du problème pour toi.

Le vaccin n'est pas obligatoire. En revanche, il procure des garanties (j'entends par là une forte diminution des risques).
Et ces garanties permettent de proposer à ces élèves de continuer l'école plutôt que de subir cette abominable rupture d'égalité.
Il est dommage que les enfants non-vaccinés ne présentent pas ces garanties et à ce titre là, le sanitaire prime.

Peut-être qu'on devrait aussi fermer les classes en métropole sous prétexte qu'elles ne sont pas ouvertes de partout en outre-mer et que ça crée une rupture d'égalité au sein de la nation ?

Mais POURQUOI n'est-il pas obligatoire ?

Parce qu'il n'est obligatoire pour personne.
Parce que ça ne se fait pas en 2 mois (la constitution, toussa toussa...)

On a déjà évité que le pass sanitaire soit requis pour les 12-17 à l'école (alors qu'on le demande pour toute activité extra-scolaire)
On permet aux familles qui ne souhaitent pas faire vacciner leur enfant de poursuivre une scolarité normale malgré le rôle qu'ils sont susceptibles de jouer dans la propagation de l'épidémie. Ca aurait pu être différent.
 

Si, il est obligatoire pour certaines professions.

On a "évité " que le pass sanitaire soit requis pour aller à l'école? Ouf! J'ai eu peur un instant que la France soit précurseur en la matière.

Ce sont là donc les arguments pour ne pas rendre la vaccination obligatoire pour aller à l'école ?
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep - 12:39
Il n'y a que 6 élèves vaccinés en 5eme ! C'est vraiment peu... Dans mon collège, tout ceux qui ont 12 ans le sont ou presque.

Sinon, c'est quand même bizarre qu'en primaire toute la classe soit cas contact alors qu'en 6eme, il n'y a que les copains de cantine...
Ça ressemble quand même à un gros bug, les conseillers ministériels ont vraiment oublié qu'il y avait des moins de 12 ans au collège...
avatar
Melyne5
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Melyne5 Dim 12 Sep - 13:30
@mgb35 a écrit:Il n'y a que 6 élèves vaccinés en 5eme ! C'est vraiment peu... Dans mon collège, tout ceux qui ont 12 ans le sont ou presque.

Sinon, c'est quand même bizarre qu'en primaire toute la classe soit cas contact alors qu'en 6eme, il n'y a que les copains de cantine...
Ça ressemble quand même à un gros bug, les conseillers ministériels ont vraiment oublié qu'il y avait des moins de 12 ans au collège...

Comment le sais-tu ? a priori nous n’avons pas le droit de demander secret médical...).
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Dim 12 Sep - 13:38
@mgb35 a écrit:Il n'y a que 6 élèves vaccinés en 5eme ! C'est vraiment peu... Dans mon collège, tout ceux qui ont 12 ans le sont ou presque.

Sinon, c'est quand même bizarre qu'en primaire toute la classe soit cas contact alors qu'en 6eme, il n'y a que les copains de cantine...
Ça ressemble quand même à un gros bug, les conseillers ministériels ont vraiment oublié qu'il y avait des moins de 12 ans au collège...

Cela doit dépendre de l'offre périscolaire de ton secteur. Les élèves qui font du sport ou de la musique sont obligés d'être vaccinés. D'ailleurs l'autre jour, des parents râlaient que par ces chaleurs horribles, leurs enfants maintenant vaccinés (sous la contrainte pour leur part) devaient continuer de supporter le masque en classe.
Maju
Maju
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maju Dim 12 Sep - 13:38
Je ne sais pas si ma question a sa place sur ce fil, mais je me dis que je ne suis sans doute pas la seule concernée, donc...
En attendant les résultats du test PCR de ma fille, j'essaie de comprendre comment cela se passera si jamais elle est positive. Or d'après ce que je lis, les cas contacts vaccinés ne sont plus dans l'obligation de s'isoler. Cela veut dire que même si elle est positive et sachant que le vaccin n'empêche pas totalement la contamination, demain je suis dans mon établissement (masquée, certes, mais avec une majorité d'élèves non vaccinés), et son frère est en classe ? Cela me semble si étrange que je me dis que j'ai dû mal comprendre. Quelqu'un a-t-il été dans ce cas depuis la rentrée ?
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep - 13:44
@mgb35 a écrit:Il n'y a que 6 élèves vaccinés en 5eme ! C'est vraiment peu... Dans mon collège, tout ceux qui ont 12 ans le sont ou presque.

Sinon, c'est quand même bizarre qu'en primaire toute la classe soit cas contact alors qu'en 6eme, il n'y a que les copains de cantine...
Ça ressemble quand même à un gros bug, les conseillers ministériels ont vraiment oublié qu'il y avait des moins de 12 ans au collège...
J'ai oublié de citer Hermony, c'est elle qui parlait de 6 dans une classe de 5eme.

Sinon moi je bosse dans un département avec 90% des 12-17 vaccinés et les élèves en parle entre eux. Je sais que dans une de mes 3emes tous les élèves disent être vaccinés.


Dernière édition par mgb35 le Dim 12 Sep - 13:46, édité 1 fois
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Dim 12 Sep - 13:45
@KrixL a écrit:Un collège voisin a menacé de grève s'ils ne récupéraient pas leurs salles, mais après réunion avec le chef, celui-ci a fait une proposition intenable qui a divisé tout le monde (aller surveiller les élèves à la récré pour séparer les niveaux) et au final, la situation reste inchangé.
De Toussaint à Noël l'an dernier, nous avons mis en place le système "une salle/une classe" sauf pour quelques enseignement spécifiques. Les profs étaient épuisés. Nous avons listé tous les inconvénients que nous trouvions au système, le temps perdu à ouvrir une session Pronote à chaque fois, l'épuisement à trimbaler tout le matériel, l'impossibilité d'avoir vraiment la main sur le respect du protocole (pas de surveillance aux intercours), le brassage dans les couloirs qui continuait en raison des cours en classes spécifiques (svt, musique, etc...). Les profs vulnérables souhaitaient pour la plupart revenir en présentiel mais pouvaient exiger d'avoir une salle dédiée, cela ne ressemblait donc plus à rien... Surtout, nous avons fait valoir les dangers du dispositif : fenêtres débloquées pour aération, et donc élèves seuls dans leur salle à l'intercours, aux étages, sans surveillance effective...
J'ai envoyé une bafouille de deux pages au chef à ce propos, avant le CA, où nous allions reparler protocole. La pression était forte, il s'est rangé de notre côté, et en informant bien les élus parents, eux aussi ont accepté le retour à une salle par prof.
Pour limiter le brassage,il y a deux entrées élèves, des fléchages et deux portes pour accéder à la cour de récréation. Dans celle-ci, des barrières séparent le côté "6e-5e" et le côté "4e-3e" (la vie sco trouve d'ailleurs que ce sera à conserver après la crise sanitaire, car plus calme).
Il faut vraiment se battre et argumenter auprès du chef et des parents. Il y a plein d'arguments !

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Dim 12 Sep - 13:46
J'ai compris exactement comme toi, Maju. C'est bien la raison pour laquelle je souscris entièrement aux propos de JeanB : cette mesure ne cherche pas à protéger mais seulement contraindre les non vaccinés à se faire vacciner.
Anne_68
Anne_68
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Anne_68 Dim 12 Sep - 13:47
@JeanB. a écrit:
@Clecle78 a écrit:Je répondais à Corisandine. Désolée j'ai oublié de citer. Mais bon elle tourne complètement en boucle sur les povsenfants évincé. C'est pour protéger autrui ( mais ça elle s'en fiche visiblement).

Si on voulait vraiment protéger, on "évincerait" TOUS les cas contacts, vaccinés ou non. Là, ça ne protège que le conscient des paranoïaques de la Covid.

@JeanB je trouve ces propos indécents. Plus de 115 000 morts en France, ça fait  presque 6400 décès dus à la Covid-19 par mois depuis 18 mois. Plus le deuil de leurs proches, et la souffrance infligée à ceux qui, après un séjour en réa, tentent de recouvrir leurs capacités physiques... Tout le monde n'est pas à la même enseigne pour le niveau de vulnérabilité, et même des sportifs ou personnes en bonne santé ont déchanté avec ce virus.

Le vaccin protège de la contagion et de la transmission, mais pas à 100%. Entre la volonté absolue d'assurer les cours en présentiel (tout ouvrir)  et la nécessité de protéger la population scolaire et leur entourage (retour au distanciel pour tous, ou mesures d'éviction selon le danger encouru), il faut bien placer le curseur de sorte à atteindre ces deux objectifs du mieux que l'on peut.

L'absence de critères clairs et communicables - je pense qu'ils existent parmi les épidémiologistes, p. ex. en Allemagne on base des mesures sur différents indicateurs publiés dans la presse - est un vrai problème. Cela infantilise la population (incohérence réelle ou ressentie des restrictions) et amène par là même de l'eau au moulin des coronasceptiques. Et puisque chacun y va de son analyse personnelle pour régler ses comportements (très souvent sans posséder les qualifications requises), cela sème la zizanie et crée une énorme fatigue.


Dernière édition par Anne_68 le Dim 12 Sep - 14:40, édité 3 fois
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 12 Sep - 13:51
Je trouve moi aussi ces propos indécents et consternants.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Hermiony
Hermiony
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermiony Dim 12 Sep - 13:53
@mgb35 a écrit:Il n'y a que 6 élèves vaccinés en 5eme ! C'est vraiment peu... Dans mon collège, tout ceux qui ont 12 ans le sont ou presque.

Sinon, c'est quand même bizarre qu'en primaire toute la classe soit cas contact alors qu'en 6eme, il n'y a que les copains de cantine...
Ça ressemble quand même à un gros bug, les conseillers ministériels ont vraiment oublié qu'il y avait des moins de 12 ans au collège...
Il y en a plus que 6, mais les autres n'avaient pas de schéma vaccinal complet (il me semble qu'en tout, c'est la moitié de la classe qui n'était pas du tout vaccinée -même pas une dose). J'ai dû récupérer l'attestation sur l'honneur de la classe dont je suis PP et pas mal me l'ont rendue (je ne sais pas le nombre exact car j'ai tout donné à l'infirmière sans trier). 
J'ai quand même une mère qui a écrit une tartine pour dire qu'elle refusait le vaccin, les test PCR et sérologique pour elle et sa fille....
D'après l'ARS, on est à plus de 60% de vaccinés pour les ados de notre Comcom.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JeanB. Dim 12 Sep - 13:54
Et bien je maintiens : ce protocole, pseudo-sanitaire, ne protège personne, et a pour vocation, au mieux, rassurer les plus inquiets (le terme "paranoïaques" était mal choisi, je le reconnais).
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Dim 12 Sep - 13:54
@Maju a écrit:Cela veut dire que même si elle est positive et sachant que le vaccin n'empêche pas totalement la contamination, demain je suis dans mon établissement (masquée, certes, mais avec une majorité d'élèves non vaccinés), et son frère est en classe ?
De ce que j'ai compris, si ta fille est positive, son frère et toi êtes cas contacts, donc vous devez faire un test immédiatement. Ce n'est que s'il est négatif que vous revenez dans l'établissement. Par ailleurs, tu devras refaire un test 7 jours après.
FAQ ministère a écrit:Les règles de quarantaine et de réalisation de tests applicables aux personnels sont celles qui s’appliquent aux collégiens et lycéens détaillées ci-dessus. Ainsi, dans le premier comme dans le second degré, les personnels identifiés contacts à risque doivent respecter une quarantaine de 7 jours à compter du dernier contact avec le cas confirmé sauf s’ils justifient d’un schéma vaccinal complet ou s’ils ont contracté la CoVID-19 depuis moins de deux mois. S’ils remplissent l’une de ces deux conditions, il n’y a pas de quarantaine et les personnels continuent de se rendre dans leur école ou leur établissement. Les personnels vaccinés doivent toutefois être testés immédiatement puis 7 jours après le contact avec le cas confirmé.
https://www.education.gouv.fr/covid-19-questions-reponses

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Dim 12 Sep - 13:58
@lilith888 a écrit:
@Clecle78 a écrit:Je répondais à Corisandiane. Désolée j'ai oublié de citer. Mais bon elle tourne complètement en boucle sur les povsenfants évincé. C'est pour protéger autrui ( mais ça elle s'en fiche visiblement).

Je trouve qu'elle a été très mesurée dans ses propos, et qu'elle est très loin de la caricature que tu en proposes.
Elle se caricature très bien toute seule je pense !
avatar
KrixL
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par KrixL Dim 12 Sep - 14:01
@fanette a écrit:
De Toussaint à Noël l'an dernier, nous avons mis en place le système "une salle/une classe" sauf pour quelques enseignement spécifiques. Les profs étaient épuisés. Nous avons listé tous les inconvénients que nous trouvions au système, le temps perdu à ouvrir une session Pronote à chaque fois, l'épuisement à trimbaler tout le matériel, l'impossibilité d'avoir vraiment la main sur le respect du protocole (pas de surveillance aux intercours), le brassage dans les couloirs qui continuait en raison des cours en classes spécifiques (svt, musique, etc...). Les profs vulnérables souhaitaient pour la plupart revenir en présentiel mais pouvaient exiger d'avoir une salle dédiée, cela ne ressemblait donc plus à rien... Surtout, nous avons fait valoir les dangers du dispositif : fenêtres débloquées pour aération, et donc élèves seuls dans leur salle à l'intercours, aux étages, sans surveillance effective...
J'ai envoyé une bafouille de deux pages au chef à ce propos, avant le CA, où nous allions reparler protocole. La pression était forte, il s'est rangé de notre côté, et en informant bien les élus parents, eux aussi ont accepté le retour à une salle par prof.
Pour limiter le brassage,il y a deux entrées élèves, des fléchages et deux portes pour accéder à la cour de récréation. Dans celle-ci, des barrières séparent le côté "6e-5e" et le côté "4e-3e" (la vie sco trouve d'ailleurs que ce sera à conserver après la crise sanitaire, car plus calme).
Il faut vraiment se battre et argumenter auprès du chef et des parents. Il y a plein d'arguments !

Merci Fanette pour ces arguments, j'essaie de les lister et de ne pas en oublier.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Dim 12 Sep - 14:04
Clecle, tu es vaccinée (peut-être 3 doses bientôt ,je suppose) ,tu portes le masque et tu n'es pas rassurée tout de même?
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 12 Sep - 14:06
@Hermiony a écrit:
@mgb35 a écrit:Il n'y a que 6 élèves vaccinés en 5eme ! C'est vraiment peu... Dans mon collège, tout ceux qui ont 12 ans le sont ou presque.

Sinon, c'est quand même bizarre qu'en primaire toute la classe soit cas contact alors qu'en 6eme, il n'y a que les copains de cantine...
Ça ressemble quand même à un gros bug, les conseillers ministériels ont vraiment oublié qu'il y avait des moins de 12 ans au collège...
Il y en a plus que 6, mais les autres n'avaient pas de schéma vaccinal complet (il me semble qu'en tout, c'est la moitié de la classe qui n'était pas du tout vaccinée -même pas une dose). J'ai dû récupérer l'attestation sur l'honneur de la classe dont je suis PP et pas mal me l'ont rendue (je ne sais pas le nombre exact car j'ai tout donné à l'infirmière sans trier). 
J'ai quand même une mère qui a écrit une tartine pour dire qu'elle refusait le vaccin, les test PCR et sérologique pour elle et sa fille....
D'après l'ARS, on est à plus de 60% de vaccinés pour les ados de notre Comcom.
c'est incroyable les disparités à ce sujet... 83% en Bretagne avec des pointes à 90 et 55 en PACA...
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 12 Sep - 14:08
Dans la classe dans laquelle je suis PP, aucun élève n’a accepté de se faire vacciner au lycée. Sans surprise…
Quelques uns se sont peut être faits vacciner cet été. Mais ce n’est sans doute pas une majorité. Beaucoup d’opposition quand je leur ai donné la feuille.
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 16 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Dim 12 Sep - 14:13
@corisandiane a écrit:
@Clecle78 a écrit:Je répondais à Corisandine. Désolée j'ai oublié de citer. Mais bon elle tourne complètement en boucle sur les povsenfants évincé. C'est pour protéger autrui ( mais ça elle s'en fiche visiblement).
au nom du bien, vous acceptez de faire le mal...on peut tout justifer dans ce cas. Si un jour nous vivons une crise majeure avec des actes de terrorisme terribles, on peut aussi se dire que, pour sauver des vies, il sera indispensable de torturer et de tuer des terroristes...vous comprenez le problème? Bref, je pense qu'il serait bon de se poser des questions, jusqu'ou peut-on aller? Vous avez une limite d'acceptation ou pas du tout?
 Risquer de contaminer des camarades et des enseignants,  c'est le bien. Rester à distance une semaine pour les protéger c'est le maaal ! C'est sûr on n'a pas les mêmes valeurs...  Quant au gloubibglouba terrorisme et compagnie, c'est affligeant et là ça fait vraiment peur. Après c'est moi qui suis parano ( je ne risque pas du tout de mourir du covid, non, c'est juste par parano que j'ai passé un an à distance). Non je ne suis pas totalement rassurée quand je vois les gamins tomber le masque 40 fois par heure et les fenêtres à peine entrouvertes dans certaines salles. Mais si ça continue vu l'égoïsme et l'insensibilité de certains je vais peut-être me passer de prendre des risques.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum