Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mer 15 Sep - 12:38
@Flo44 a écrit:Ça je ne sais pas.
Par contre, on a toujours un taux d'incidence très élevé chez les enfants et adolescents (autour de 200 pour les collégiens)
https://germain-forestier.info/covid/niveaux-scolaires.html#menu
Et des taux de positivité hauts et en augmentation.
Ça veut dire que ça circule encore bien chez les jeunes... donc avec 15 % des plus de 80 ans non vaccinés, si on relâche trop ce sera l'hécatombe de nouveau (cf. Israël).
La vaccination est encore vraiment trop faible chez les adultes : il reste presque 20% des éligibles non entièrement vaccinés, et avec les enfants, ça fait 30% de la population non vaccinée. Une personne sur trois! Ça laisse bien le loisir au virus de circuler...

Le taux de positivité est lié au nombre de tests.
Il est haut parce que le recours aux tests chez les enfants est différent de celui chez les adultes. On a plutôt tendance à tester des symptomatiques.

Les nombres de cas positifs chez les 0-9ans et chez les 10-19ans sont tous les deux en baisse.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mer 15 Sep - 12:42
@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Il y a quand même quelque chose qui cloche dans le fait de dire que ça ira mieux quand les enfants seront immunisés naturellement ET vouloir limiter la propagation chez les enfants, non?

edit: ce n'est pas un reproche, hein, j'essaie de comprendre...

On a intérêt à limiter la propagation d'une façon générale (mais on ne peut pas vraiment agir sur l'âge des contaminés).
Le temps joue également sur la couverture vaccinale de ceux qui seront en contact de ces enfants contaminés.
La campagne de vaccination est finie... On ne vaccinera plus d'adulte maintenant à moins d'une obligation.
Drosten le spécialiste allemand de l'épidémie pense qu au contraire, il serait peut être bon que le virus circule maintenant pendant que la vax est hyper efficace.
Ainsi, notre immunité serait renforcé car le top du top est vacciné + contaminé.

La campagne de vaccination commence à se calmer oui.
De la à dire qu'elle est finie, il y a quand même 3M de français qui ne sont que partiellement vaccinés.
Se pose la question des non-vaccinés qui ne peuvent ou ne veulent pas le faire.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Mer 15 Sep - 12:45
C'est fini? https://covidtracker.fr/vaccintracker/ aujourd'hui indique 70% de vacinés en comptant les 1 seules doses en attente… Pas du tout évident que ça soit suffisant pour éviter des vagues avec blocages de services hospitaliers, car de plus, la répartition géographique n'est pas homogène.

_________________
Cdlt Smile
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 15 Sep - 13:09
@epekeina.tes.ousias a écrit:C'est fini? https://covidtracker.fr/vaccintracker/ aujourd'hui indique 70% de vacinés en comptant les 1 seules doses en attente… Pas du tout évident que ça soit suffisant pour éviter des vagues avec blocages de services hospitaliers, car de plus, la répartition géographique n'est pas homogène.

Oui c'est fini à part si on met en place l'obligation vaccinale. 70% c'est sur la population !
On sera à 87% de la cible (plus de 12 ans) totalement vaccinée dans 3 semaines. Il ne reste plus que des ados à se vacciner. Les autres sont des irréductibles... Ils ne se feront pas vacciner sauf si on les contraints...
Anne_68
Anne_68
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Anne_68 Mer 15 Sep - 14:06
J'écris sur mon téléphone donc l'ordre des messages est un peu perturbé, désolée.

@mgb35 a écrit:
@Flo44 a écrit:Ça je ne sais pas.
Par contre, on a toujours un taux d'incidence très élevé chez les enfants et adolescents (autour de 200 pour les collégiens)
https://germain-forestier.info/covid/niveaux-scolaires.html#menu
Et des taux de positivité hauts et en augmentation.
Ça veut dire que ça circule encore bien chez les jeunes... donc avec 15 % des plus de 80 ans non vaccinés, si on relâche trop ce sera l'hécatombe de nouveau (cf. Israël).
La vaccination est encore vraiment trop faible chez les adultes : il reste presque 20% des éligibles non entièrement vaccinés, et avec les enfants, ça fait 30% de la population non vaccinée. Une personne sur trois! Ça laisse bien le loisir au virus de circuler...
On est à 87% chez les majeurs qui seront vaccinés entièrement dans 3 semaines et à plus des 3/4 de la population totale qui le sera d'ici la fin du mois. On est bien mieux vaccinés qu'Israël. La 3eme dose est déjà lancé chez nous pour les plus fragiles.
Évidemment que ça circule chez les ados mais comme tu le disais, c'est une bonne chose ! L'immunité naturelle est très très bonne.

A ton avis, le virus circule seulement parmis les "éligibles" ou parmi l'ensemble de la population ?

@mgb35 a écrit:
...
Alors c'est triste pour ceux qui seront touchés, y compris moi et mes proches, mais on ne va pas rester dans ses conditions de travail pour une maladie qui tue très peu les vaccinés et qui n'engorgerait plus les services hospitaliers.
Cette opinion est très largement partagée. Les discussions sur ce forum qui laissent imaginer une majorité de profs et de parents reticente à un retour à la vie normal ne sont qu'une illusion.

@mgb35 Y a-t-il eu des sondages sérieux à ce sujet ? J'ai dû les rater alors.

@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Il y a quand même quelque chose qui cloche dans le fait de dire que ça ira mieux quand les enfants seront immunisés naturellement ET vouloir limiter la propagation chez les enfants, non?

edit: ce n'est pas un reproche, hein, j'essaie de comprendre...

On a intérêt à limiter la propagation d'une façon générale (mais on ne peut pas vraiment agir sur l'âge des contaminés).
Le temps joue également sur la couverture vaccinale de ceux qui seront en contact de ces enfants contaminés.
La campagne de vaccination est finie... On ne vaccinera plus d'adulte maintenant à moins d'une obligation.
Drosten le spécialiste allemand de l'épidémie pense qu au contraire, il serait peut être bon que le virus circule maintenant pendant que la vax est hyper efficace.

Ainsi, notre immunité serait renforcé car le top du top est vacciné + contaminé.

Drosten est un éminent virologue qui fait de la recherche de pointe sur les coronavirus depuis le SRAS. Il n'est pas epidemiologiste et il a toujours refusé de donner des conseils par médias interposés aux dirigeants sur l'étendue et la durée des restrictions - ce n'est ni son domaine de compétence ni son rôle. Par contre, il a joué un rôle bénéfique en faisant de la vulgarisation dans son podcast - différence éclatante avec la cacophonie en France.

Dans son dernier podcast, il regrette que l'Allemagne n'ait pas atteint le taux de vaccination globale de 90 à 95% pour sortir par le haut (ils étaient à 61% de l'ensemble de la population). Il s'attend à de nouvelles restrictions pour l'automne et l'hiver.

Quant au rôle des infections naturelles comme booster (3e, 4e dose etc), il a dit que cela serait une bonne chose pour des vaccinés en bonne santé, et que cela va se produire inévitablement. Mais il n'a en aucun cas conseillé de se faire contaminer exprès, ni de renoncer aux gestes barrière.
https://www.ndr.de/nachrichten/info/Coronavirus-Update-Drosten-Erste-Podcast-Folge-nach-der-Sommerpause-,coronavirusupdate204.html


Dernière édition par Anne_68 le Mer 15 Sep - 15:15, édité 3 fois
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 15 Sep - 14:27
@Anne_68 a écrit:
J'écris sur mon téléphone donc l'ordre des messages est un peu perturbé, désolée.

@mgb35 a écrit:
@Flo44 a écrit:Ça je ne sais pas.
Par contre, on a toujours un taux d'incidence très élevé chez les enfants et adolescents (autour de 200 pour les collégiens)
https://germain-forestier.info/covid/niveaux-scolaires.html#menu
Et des taux de positivité hauts et en augmentation.
Ça veut dire que ça circule encore bien chez les jeunes... donc avec 15 % des plus de 80 ans non vaccinés, si on relâche trop ce sera l'hécatombe de nouveau (cf. Israël).
La vaccination est encore vraiment trop faible chez les adultes : il reste presque 20% des éligibles non entièrement vaccinés, et avec les enfants, ça fait 30% de la population non vaccinée. Une personne sur trois! Ça laisse bien le loisir au virus de circuler...
On est à 87% chez les majeurs qui seront vaccinés entièrement dans 3 semaines et à plus des 3/4 de la population totale qui le sera d'ici la fin du mois. On est bien mieux vaccinés qu'Israël. La 3eme dose est déjà lancé chez nous pour les plus fragiles.
Évidemment que ça circule chez les ados mais comme tu le disais, c'est une bonne chose ! L'immunité naturelle est très très bonne.

A ton avis, le virus circule seulement parmis les "éligibles" ou parmi l'ensemble de la population ?

@mgb35 a écrit:
...
Alors c'est triste pour ceux qui seront touchés, y compris moi et mes proches, mais on ne va pas rester dans ses conditions de travail pour une maladie qui tue très peu les vaccinés et qui n'engorgerait plus les services hospitaliers.
Cette opinion est très largement partagée. Les discussions sur ce forum qui laissent imaginer une majorité de profs et de parents reticente à un retour à la vie normal ne sont qu'une illusion.

@mgb35 Y a-t-il eu des sondages sérieux à ce sujet ? J'ai dû les rater alors.

@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Il y a quand même quelque chose qui cloche dans le fait de dire que ça ira mieux quand les enfants seront immunisés naturellement ET vouloir limiter la propagation chez les enfants, non?

edit: ce n'est pas un reproche, hein, j'essaie de comprendre...

On a intérêt à limiter la propagation d'une façon générale (mais on ne peut pas vraiment agir sur l'âge des contaminés).
Le temps joue également sur la couverture vaccinale de ceux qui seront en contact de ces enfants contaminés.
La campagne de vaccination est finie... On ne vaccinera plus d'adulte maintenant à moins d'une obligation.
Drosten le spécialiste allemand de l'épidémie pense qu au contraire, il serait peut être bon que le virus circule maintenant pendant que la vax est hyper efficace.

Ainsi, notre immunité serait renforcé car le top du top est vacciné + contaminé.

Drosten est un (éminent) virologue qui fait de la recherche de pointe sur les coronavirus depuis le SRAS. Il n'est pas epidemiologiste et il a toujours refusé de donner des conseils aux dirigeants sur l'étendue et la durée des restrictions - ce n'est pas son rôle. Par contre, il a joué un rôle bénéfique en faisant de la vulgarisation dans son podcast - différence éclatante avec la cacophonie en France.

Dans son dernier podcast, il regrette que l'Allemagne n'ait pas atteint le taux de vaccination globale de 90 à 95% pour sortir par le haut (ils sont à 61% de l'ensemble de la population). Il s'attend à de nouvelles restrictions pour l'automne et l'hiver.

Quant au rôle des infections naturelles comme booster (3e, 4e dose etc), il a dit que cela serait une bonne chose pour des vaccinés en bonne santé, et que cela va se produire inévitablement. Mais il n'a en aucun cas conseillé de faire exprès de se faire contaminer, ni de renoncer aux gestes barrière.
https://www.ndr.de/nachrichten/info/Coronavirus-Update-Drosten-Erste-Podcast-Folge-nach-der-Sommerpause-,coronavirusupdate204.html
Le Covid chez les moins de 12 ans ne fait que très très peu de dégâts... Bien moi que l'absence de sport et de vie sociale normale en tout cas.
Les plus de 12 ans non éligibles sont rarissimes... La preuve, certains de nos voisins arrivent à vacciner 100% de certaines tranches d'âge !

Pour la proportion de gens qui aspire à une vie avec moins de restrictions, je te propose un petit séjour dans une ville avec masque obligatoire à l'extérieur... Tu seras surprise du taux ridicule d'adhésion alors que des sanctions existent. Je te conseille aussi d'echanger avec tes collègues, les commercants, les étudiants...

Et je repose encore une fois la question à laquelle personne ici n'a su répondre : quand lèves tu les mesures de restrictions ? Le virus va être endémique...

Autre question : comment expliques tu la baisse actuelle dans toute l'Europe de l'Ouest et du nord... Même dans les pays sans restriction ou presque : Danemark, Suède, Angleterre...

avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mer 15 Sep - 14:45
@mgb35 a écrit:
Pour la proportion de gens qui aspire à une vie avec moins de restrictions, je te propose un petit séjour dans une ville avec masque obligatoire à l'extérieur... Tu seras surprise du taux ridicule d'adhésion alors que des sanctions existent. Je te conseille aussi d'echanger avec tes collègues, les commercants, les étudiants...

Et je repose encore une fois la question à laquelle personne ici n'a su répondre : quand lèves tu les mesures de restrictions ? Le virus va être endémique...

Autre question : comment expliques tu la baisse actuelle dans toute l'Europe de l'Ouest et du nord... Même dans les pays sans restriction ou presque : Danemark, Suède, Angleterre...


Tout le monde (quasiment) aspire à une vie avec moins de restriction. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde pense qu'il faut les lever maintenant, ni totalement.
Quand? Demande à un épidémiologiste...
La baisse? Vaccination, et probablement météo humide en ce moment, mais il fait encore assez doux pour qu'on ne s'enferme pas trop. L'humidité limite la durée des aérosols dans l'air (ils tombent plus vite au sol). Des modélisations, des calculs, des analyses de données semblent expliquer tout cela. Avec peut-être en prime un effet sur les muqueuses du nez (humides, elles feraient une meilleure barrière aux virus).
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 15 Sep - 14:53
@Flo44 a écrit:
@mgb35 a écrit:
Pour la proportion de gens qui aspire à une vie avec moins de restrictions, je te propose un petit séjour dans une ville avec masque obligatoire à l'extérieur... Tu seras surprise du taux ridicule d'adhésion alors que des sanctions existent. Je te conseille aussi d'echanger avec tes collègues, les commercants, les étudiants...

Et je repose encore une fois la question à laquelle personne ici n'a su répondre : quand lèves tu les mesures de restrictions ? Le virus va être endémique...

Autre question : comment expliques tu la baisse actuelle dans toute l'Europe de l'Ouest et du nord... Même dans les pays sans restriction ou presque : Danemark, Suède, Angleterre...


Tout le monde (quasiment) aspire à une vie avec moins de restriction. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde pense qu'il faut les lever maintenant, ni totalement.
Quand? Demande à un épidémiologiste...
La baisse? Vaccination, et probablement météo humide en ce moment, mais il fait encore assez doux pour qu'on ne s'enferme pas trop. L'humidité limite la durée des aérosols dans l'air (ils tombent plus vite au sol). Des modélisations, des calculs, des analyses de données semblent expliquer tout cela. Avec peut-être en prime un effet sur les muqueuses du nez (humides, elles feraient une meilleure barrière aux virus).

Sincèrement... Les modélisations tu y crois encore ? Je rappelle qu'on devrait être à 50000 enfants par jour d'après un membre du Conseil scientifique.

J'ai ai ras le bol, que des scientifiques fassent n'importe quoi avec les maths et s'en servent comme alibi.
Anne_68
Anne_68
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Anne_68 Mer 15 Sep - 15:32
@mgb35 a écrit:
@Flo44 a écrit:
@mgb35 a écrit:
Pour la proportion de gens qui aspire à une vie avec moins de restrictions, je te propose un petit séjour dans une ville avec masque obligatoire à l'extérieur... Tu seras surprise du taux ridicule d'adhésion alors que des sanctions existent. Je te conseille aussi d'echanger avec tes collègues, les commercants, les étudiants...

Et je repose encore une fois la question à laquelle personne ici n'a su répondre : quand lèves tu les mesures de restrictions ? Le virus va être endémique...

Autre question : comment expliques tu la baisse actuelle dans toute l'Europe de l'Ouest et du nord... Même dans les pays sans restriction ou presque : Danemark, Suède, Angleterre...


Tout le monde (quasiment) aspire à une vie avec moins de restriction. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde pense qu'il faut les lever maintenant, ni totalement.
Quand? Demande à un épidémiologiste...
La baisse? Vaccination, et probablement météo humide en ce moment, mais il fait encore assez doux pour qu'on ne s'enferme pas trop. L'humidité limite la durée des aérosols dans l'air (ils tombent plus vite au sol). Des modélisations, des calculs, des analyses de données semblent expliquer tout cela. Avec peut-être en prime un effet sur les muqueuses du nez (humides, elles feraient une meilleure barrière aux virus).

Sincèrement... Les modélisations tu y crois encore ? Je rappelle qu'on devrait être à 50000 enfants par jour d'après un membre du Conseil scientifique.

J'ai ai ras le bol, que des scientifiques fassent n'importe quoi avec les maths et s'en servent comme alibi.

@Flo44 +1

@mgb35 Ce sont évidemment des modélisations extrêmement complexes dû au grand nombre de facteurs - le virus avec ses propriétés, la météo et l'humidité, le nombre de porteurs dont beaucoup passent sous les radars, les conditions de vie et le comportement des gens ... d'où l'impossibilité de donner UN SEUL scénario, et d'où la marge d'erreur.

Tout le monde en a marre, oui. Mais si on lève des restrictions trop tôt, ou si on se focalise sur des mesures contestables d'un point de vue scientifique (interdire les plages etc. comme au printemps 2020 🙄), et aussi si on se contente de mesures moyennement efficaces car les mesures très efficaces demandent des investissements, on risque une remontée des contaminations.

Je compare ça à la tentative d'éliminer des cafards ou autres punaises ... on en laisse survivre quelques-uns et tout recommence.


Dernière édition par Anne_68 le Mer 15 Sep - 15:37, édité 1 fois
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Mer 15 Sep - 15:34
@mgb35 a écrit:
@Flo44 a écrit:
@mgb35 a écrit:
Pour la proportion de gens qui aspire à une vie avec moins de restrictions, je te propose un petit séjour dans une ville avec masque obligatoire à l'extérieur... Tu seras surprise du taux ridicule d'adhésion alors que des sanctions existent. Je te conseille aussi d'echanger avec tes collègues, les commercants, les étudiants...

Et je repose encore une fois la question à laquelle personne ici n'a su répondre : quand lèves tu les mesures de restrictions ? Le virus va être endémique...

Autre question : comment expliques tu la baisse actuelle dans toute l'Europe de l'Ouest et du nord... Même dans les pays sans restriction ou presque : Danemark, Suède, Angleterre...


Tout le monde (quasiment) aspire à une vie avec moins de restriction. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde pense qu'il faut les lever maintenant, ni totalement.
Quand? Demande à un épidémiologiste...
La baisse? Vaccination, et probablement météo humide en ce moment, mais il fait encore assez doux pour qu'on ne s'enferme pas trop. L'humidité limite la durée des aérosols dans l'air (ils tombent plus vite au sol). Des modélisations, des calculs, des analyses de données semblent expliquer tout cela. Avec peut-être en prime un effet sur les muqueuses du nez (humides, elles feraient une meilleure barrière aux virus).

Sincèrement... Les modélisations tu y crois encore ? Je rappelle qu'on devrait être à 50000 enfants par jour d'après un membre du Conseil scientifique.

J'ai ai ras le bol, que des scientifiques fassent n'importe quoi avec les maths et s'en servent comme alibi.
Tu parles au noyau dur de neoprofs, les personnes qui, si on les avait écoutées, n'auraient jamais rouvert depuis mars 2020.
Jacq
Jacq
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jacq Mer 15 Sep - 15:37
Désolé, quelques jours que je n'ai pas lu le sujet, donc les dernières pages. Peut-être un message semblable a-t-il été posté.

On nous bassine avec le secret médical, avec le fait qu'on ne peut avoir une liste mentionnant les vaccinés ou non vaccinés. Secret d’État !!!!!!!!!!!!!!!!
On nous demande de ne pas demander qui est vacciné ou non, mais on nous demande de demander qui veut se faire vacciner via l'intermédiaire de l'EN, mais sans liste. Je n'ai d'ailleurs aucune consigne écrite à ce sujet, donc je ne le fais pas tant que je n'ai pas un document officiel.

Par contre un élève me signale qu'il n'est pas vacciné mais que son père a appelé le lycée pour demander à ce qu'il soit vacciné via l'EN. Connaissant le père je vais vérifier au secrétariat. Réponse : "on n'a pas de liste, on n'a pas le droit, allez demander au proviseur". Le proviseur n'a effectivement pas de liste, mais une série de post-it où sont indiqués ceux qui veulent se faire vacciner. La belle hypocrisie.

Ensuite on me signale qu'une élève n'a pas rendu son attestation/déclaration sur l'honneur. En fait elle l'a rendue mais a oublié de cocher "vaccinée", "en cours" ou "non vaccinée". Je demande donc à l'élève elle me précise qu'elle n'est pas vaccinée mais souhaite le faire par le lycée ou par elle-même si c'est plus rapide. Je retourne au secrétariat. La secrétaire me dit, "ok, je le note sur ma liste". "Mais, comment, mais vous avez une liste ?" (mode ironique, c'était évident). "Non, nous avons une enveloppe dans laquelle sont stockées les réponses de chaque classe, mais on a fait une liste tout de même pour aller plus rapidement si besoin !" MERVEILLEUSE HYPOCRISIE ADMINISTRATIVE !
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 15 Sep - 15:38
@Anne_68 a écrit:
@mgb35 a écrit:
@Flo44 a écrit:
@mgb35 a écrit:
Pour la proportion de gens qui aspire à une vie avec moins de restrictions, je te propose un petit séjour dans une ville avec masque obligatoire à l'extérieur... Tu seras surprise du taux ridicule d'adhésion alors que des sanctions existent. Je te conseille aussi d'echanger avec tes collègues, les commercants, les étudiants...

Et je repose encore une fois la question à laquelle personne ici n'a su répondre : quand lèves tu les mesures de restrictions ? Le virus va être endémique...

Autre question : comment expliques tu la baisse actuelle dans toute l'Europe de l'Ouest et du nord... Même dans les pays sans restriction ou presque : Danemark, Suède, Angleterre...


Tout le monde (quasiment) aspire à une vie avec moins de restriction. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde pense qu'il faut les lever maintenant, ni totalement.
Quand? Demande à un épidémiologiste...
La baisse? Vaccination, et probablement météo humide en ce moment, mais il fait encore assez doux pour qu'on ne s'enferme pas trop. L'humidité limite la durée des aérosols dans l'air (ils tombent plus vite au sol). Des modélisations, des calculs, des analyses de données semblent expliquer tout cela. Avec peut-être en prime un effet sur les muqueuses du nez (humides, elles feraient une meilleure barrière aux virus).

Sincèrement... Les modélisations tu y crois encore ? Je rappelle qu'on devrait être à 50000 enfants par jour d'après un membre du Conseil scientifique.

J'ai ai ras le bol, que des scientifiques fassent n'importe quoi avec les maths et s'en servent comme alibi.

@Flo44 +1

@mgb35 Ce sont évidemment des modélisations extrêmement complexes dû au grand nombre de facteurs - le virus avec ses propriétés, la météo et l'humidité, le nombre de porteurs dont beaucoup passent sous les radars, les conditions de vie et le comportement des gens ... d'où l'impossibilité de donner UN SEUL scénario, et d'où la marge d'erreur.

Tout le monde en a marre, oui. Mais si on lève des restrictions trop tôt, ou si on se focalise sur des mesures contestables d'un point de vue scientifique (interdire les plages etc. comme au printemps 2020 🙄), et aussi si on privilégie des mesures moyennement efficaces car les mesures très efficaces demandent des investissements, on risque une remontée des contaminations.

Je compare ça à la tentative d'éliminer des cafards ou autres punaises ... on en laisse survivre quelques-uns et tout recommence.
Tous les pays 0-covid y ont renoncé... Sauf la NZ qui ne devrait plus tarder je pense.

Pour les modélisations, le scénario le plus optimiste est très tres souvent plus négatif que la vérité...
Sincèrement, cette crise m'aura ouvert les yeux sur la médiocrité de certaines "sciences" qui malheureusement non pas sur faire preuve de remise en question...
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mer 15 Sep - 16:04
Bon, pour répondre sur les modélisations : sur cette histoire d'humidité, on n'a pas qu'une ou deux modélisations! (sinon oui en effet la fiabilité serait faible). On a des modélisations + une explication + des analyses de données épidémiologiques qui confirment le phénomène. Tout ça par plusieurs équipes dans plusieurs pays. Ça n'élimine pas totalement une erreur, mais quand même.
Et on avait la même chose pour d'autres virus (grippe) donc c'est pas totalement étonnant non plus.

Pour l'histoire des 500000 enfants, je pense que tu parles de l'étude de Pasteur? Oui, là ils étaient seuls, et ils ont bien précisé que c'était juste une modélisation, avec des hypothèses... dont rien ne dit qu'elles étaient justes au départ.
Anne_68
Anne_68
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Anne_68 Mer 15 Sep - 16:11
[quote="mgb35"][quote="Anne_68"][quote="mgb35"]
@Flo44 a écrit:
Tous les pays 0-covid y ont renoncé... Sauf la NZ qui ne devrait plus tarder je pense.

Pour les modélisations, le scénario le plus optimiste est très tres souvent plus négatif que la vérité...
Sincèrement, cette crise m'aura ouvert les yeux sur la médiocrité de certaines "sciences" qui malheureusement non pas sur faire preuve de remise en question...

Je n'ai pas parlé du zéro Covid, c'est évidemment irréaliste à l'ère de la mondialisation. J'ai voulu souligner qu'en mettant un terme aux efforts nécessaires trop tôt, on risque de perdre le bénéfice de ce qui avait déjà été atteint.

Je ne sais pas quand on va retrouver une vie "normale", ni ce qu'elle sera. Le Covid-19 va devenir endémique, oui, mais je préférerais qu'il le devienne en même temps (pardon....) qu'il cessera de menacer des vies. Souvenons-nous que la tuberculose fut endémique aussi...
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 15 Sep - 16:12
@Flo44 a écrit:Bon, pour répondre sur les modélisations : sur cette histoire d'humidité, on n'a pas qu'une ou deux modélisations! (sinon oui en effet la fiabilité serait faible). On a des modélisations + une explication + des analyses de données épidémiologiques qui confirment le phénomène. Tout ça par plusieurs équipes dans plusieurs pays. Ça n'élimine pas totalement une erreur, mais quand même.
Et on avait la même chose pour d'autres virus (grippe) donc c'est pas totalement étonnant non plus.

Pour l'histoire des 500000 enfants, je pense que tu parles de l'étude de Pasteur? Oui, là ils étaient seuls, et ils ont bien précisé que c'était juste une modélisation, avec des hypothèses... dont rien ne dit qu'elles étaient justes au départ.
https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-lila-bouadma-du-conseil-scientifique-s-attend-a-50-000-contaminations-d-enfants-par-jour-a-la-rentree_AV-202108270433.html
On ne peut pas dire que ce soit une communication pleine d'hypothèses.... Et j'en ai plein d'autres en stock !
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 15 Sep - 16:14
@Anne_68 a écrit:
@mgb35 a écrit:
@Anne_68 a écrit:
@mgb35 a écrit:

Je n'ai pas parlé du zéro Covid, c'est évidemment irréaliste à l'ère de la mondialisation. J'ai voulu souligner qu'en mettant un terme aux efforts nécessaires trop tôt, on risque de perdre le bénéfice de ce qui avait déjà été atteint.

Je ne sais pas quand on va retrouver une vie "normale", ni ce qu'elle sera. Le Covid-19 va devenir endémique, oui, mais je préférerais qu'il le devienne en même temps (pardon....) qu'il cessera de menacer des vies. Souvenons-nous que la tuberculose fut endémique aussi...
Donc pas de vie normale sans traitement ? Parce que la au niveau vax, on ne pourra jamais être mieux protégé.
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Mer 15 Sep - 16:21
@mgb35 a écrit:
Donc pas de vie normale sans traitement ? Parce que la au niveau vax, on ne pourra jamais être mieux protégé.
Pour la vie normale, je ne vois pas comment on peut l'avoir sans traitement. Après, on peut opter pour un semblant de normalité.
En parlant de normalité, depuis la reprise je passe mon temps à demander à des élèves de remettre leur masque (certains vont jusqu'à le baisser sous le menton). Je suis fatiguée à force de les reprendre et je deviens coulante. J'espère qu'ils sont vaccinés car ils jouent avec le feu et moi aussi, par manque d'énergie.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mer 15 Sep - 19:06
Dans mon établissement les élèves ne portent pas le masque dans la cour pendant les récréations mais ils ont des zones pour éviter le brassage. J'ai appris que nous étions un cas rare dans notre département, car presque toutes les écoles imposent le masque dans les récréations parce qu'il n'y a pas de zone par niveau, c'est une décision de l'inspection. Je me demande si c'est une interprétation locale ou une consigne nationale ? Vous avez des infos ?

Edit : je pense avoir trouvé une réponse...

https://www.lanouvellerepublique.fr/niort/deux-sevres-le-masque-n-est-plus-obligatoire-a-la-recreation-dans-les-ecoles
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Mer 15 Sep - 19:37
Chez nous, masque obligatoire en récré, mais la règle est très peu respectée. Ce ne sont pas les AED qui vont la faire respecter, puisque je les vois tous les jours, dans le bureau vie scolaire, avec le masque sous le menton, même en présence d'élèves. Autant dire que je suis déjà épuisée à force de reprendre les élèves en classe (et dans les couloirs, et dans la cour...). Je ne sais pas combien de temps je vais tenir ainsi.

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Mer 15 Sep - 19:38
Le protocole ne prévoit pas le port du masque dans la cour.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Mer 15 Sep - 19:52
@Jenny a écrit:Le protocole ne prévoit pas le port du masque dans la cour.

Cela reste une décision préfectorale.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Mer 15 Sep - 20:12
Dans mon département, masque dans la cour par arrêté préfectoral.
Franchement, si un masque est un peu sous le nez, je ne crois pas que la vie scolaire intervienne. Par contre, si le masque est sous le menton, oui.
Il fait très chaud, et dur une journée 8h00-16h00 voire 8h00-17h00, les élèves ne peuvent en théorie respirer de l'air "frais" que les 20 minutes où ils sont au self (et quel air frais...).
Il faut leur laisser une petite soupape (masque un peu sous le nez dans la cour) pour pouvoir être intraitable sur le masque en cours.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Jeu 16 Sep - 4:13
Nous c'est sans masque dehors et c'est trs bien ainsi. Les gens enchaînent des journées de 9 10 heures, au moins qu'ils respirent un peu à l'extérieur. Et comme ça effectivement on peut être intraitables sur l'intérieur. Enfin moi cette année c'est surtout en BTS que c'est compliqué à faire appliquer.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thalia de G Jeu 16 Sep - 4:27
@henriette a écrit:Dans mon département, masque dans la cour par arrêté préfectoral.
Franchement, si un masque est un peu sous le nez, je ne crois pas que la vie scolaire intervienne. Par contre, si le masque est sous le menton, oui.
Il fait très chaud, et dur une journée 8h00-16h00 voire 8h00-17h00, les élèves ne peuvent en théorie respirer de l'air "frais" que les 20 minutes où ils sont au self (et quel air frais...).
Il faut leur laisser une petite soupape (masque un peu sous le nez dans la cour) pour pouvoir être intraitable sur le masque en cours.
J'ai pris le bus mardi après-midi. La majorité des passagers étaient des scolaires. J'ai été étonnée de leur discipline. Certains portaient le masque un peu sous le nez, tant pis, on peut les comprendre.
En revanche, j'ai râlé in petto contre un vieux d'une cinquantaine d'années qui le portait autour du cou.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Elyas Jeu 16 Sep - 4:44
@Jenny a écrit:Le protocole ne prévoit pas le port du masque dans la cour.

Chez moi, on est dans un flou : pas de masques dans la cour selon l'EN mais arrêté préfectoral obligeant le port du masque devant les établissements scolaires. Le principal a donc réfléchi si ça signifiait masque aussi dans l'enceinte du collège dans la cour ou pas. Nous n'avons pas su répondre vache vache vache
Anne_68
Anne_68
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Anne_68 Jeu 16 Sep - 4:44
@Thalia de G a écrit:
En revanche, j'ai râlé in petto contre un vieux d'une cinquantaine d'années qui le portait autour du cou.
...

Moi je râle en leur disant droit dans les yeux "C'est très seyant monsieur, portez-vous votre slip de la même manière ? ". Ou alors une remarque sur le niveau du QI par rapport au masque et le bout du nez - en-dessous, 100% ou au-dessus... 😜


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 16 Sep - 5:31, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum