Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Patience et raison
Niveau 10

[maths] l'année de l'effondrement - Page 4 Empty Re: [maths] l'année de l'effondrement

par Patience et raison Mar 14 Sep 2021 - 16:48
La logique du moindre effort est terrible... est-ce une peur viscérale de l'échec?
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

[maths] l'année de l'effondrement - Page 4 Empty Re: [maths] l'année de l'effondrement

par JeanB. Mar 14 Sep 2021 - 18:43
@Elaïna a écrit:
@vincent16 a écrit:

A l'heure actuelle, à part peut-être le fait que nous avons des élèves plus motivés dans les spécialités, je ne vois pas où sont les bénéfices des réformes. .

Ouais alors plus motivés ça reste à prouver hein. Combien prennent la spé HG parce qu'ils pensent qu'on va faire des débats (en se mettant en cercle pour sécuriser le Proche Orient - pas de problème ! -) et donc ne pas travailler... combien prennent la spé maths "parce que mon père dit que sans maths c'est pas possible de trouver un travail", etc.

+1. Ca rejoint ce que je disais, les élèves en Terminale ont l'air vraiment motivés, eux. Mais peut-être parce que ma matière est moins touchée par le phénomène.
tAoK
tAoK
Niveau 7

[maths] l'année de l'effondrement - Page 4 Empty Re: [maths] l'année de l'effondrement

par tAoK Mar 14 Sep 2021 - 18:48
@Patience et raison a écrit:La logique du moindre effort est terrible... est-ce une peur viscérale de l'échec?

Les élèves au niveau catastrophique ne redoublent plus. Les élèves moyens ont des moyennes hallucinantes (13-14/20), alors a quoi bon faire des efforts ?
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

[maths] l'année de l'effondrement - Page 4 Empty Re: [maths] l'année de l'effondrement

par JeanB. Mar 14 Sep 2021 - 18:59
@tAoK a écrit:
@Patience et raison a écrit:La logique du moindre effort est terrible... est-ce une peur viscérale de l'échec?

Les élèves au niveau catastrophique ne redoublent plus. Les élèves moyens ont des moyennes hallucinantes (13-14/20), alors a quoi bon faire des efforts ?

A ne pas se prendre un énorme mur quand il faudra aller en Master, ou trouver un emploi ? La sélection est juste décalée de plus en plus, et [es élèves] les plus clairvoyants l'ont compris, tant pis pour les autres...
avatar
vincent16
Niveau 1

[maths] l'année de l'effondrement - Page 4 Empty Re: [maths] l'année de l'effondrement

par vincent16 Mar 14 Sep 2021 - 19:39
Quand je disais que les élèves bossaient plus leur spé, j'ai rajouté un "peut-être".
Mais les problématiques des disciplines sont différentes.
Un élève qui passe juste en 1ère G ne prend pas maths, pc, nsi ou des spécialités comme arts plastiques ou musique. Il lui restera généralement à piocher parmi HGGSP, SES, SVT, anglais ou HLP. Donc potentiellement, ces spés se retrouveraient avec des élèves moins motivés.

Les élèves ne prennent pas maths parce que leur père leur dit qu'ils ne trouveront pas du travail sans ça. Ils les prennent parce que des disciplines dépendent de cette matière. En physique c'est évident, mais il faut aussi faire le lien avec SVT, SES ou NSI. 100 % des élèves qui faisaient de l'éco avant faisaient des maths, ce n'est clairement plus le cas.
Ils prennent aussi les maths parce que c'est une matière qu'on retrouve souvent dans le supérieur et que ça peut sembler tôt d'arrêter cette discipline à 15/16 ans.
Mais la contrepartie, c'est d'avoir tous ces élèves regroupés pour un même programme (qui est lourd pour certains élèves qui auraient fait un bac ES ou L).

Et sur le fait qu'ils finissent par se prendre un mur... c'est dur à dire... 95% de réussite au bac. Le plus intéressant au lycée (selon moi) c'est ce qui se passe avec Parcoursup et le devenir des élèves dans le supérieur (voire au-delà) mais nous n'avons jamais de retour à ce niveau à part si on les croise.
JeanB.
JeanB.
Niveau 5

[maths] l'année de l'effondrement - Page 4 Empty Re: [maths] l'année de l'effondrement

par JeanB. Mar 14 Sep 2021 - 19:47
@vincent16 a écrit:Quand je disais que les élèves bossaient plus leur spé, j'ai rajouté un "peut-être".
Mais les problématiques des disciplines sont différentes.
Un élève qui passe juste en 1ère G ne prend pas maths, pc, nsi ou des spécialités comme arts plastiques ou musique. Il lui restera généralement à piocher parmi HGGSP, SES, SVT, anglais ou HLP. Donc potentiellement, ces spés se retrouveraient avec des élèves moins motivés.

Les élèves ne prennent pas maths parce que leur père leur dit qu'ils ne trouveront pas du travail sans ça. Ils les prennent parce que des disciplines dépendent de cette matière. En physique c'est évident, mais il faut aussi faire le lien avec SVT, SES ou NSI. 100 % des élèves qui faisaient de l'éco avant faisaient des maths, ce n'est clairement plus le cas.
Ils prennent aussi les maths parce que c'est une matière qu'on retrouve souvent dans le supérieur et que ça peut sembler tôt d'arrêter cette discipline à 15/16 ans.
Mais la contrepartie, c'est d'avoir tous ces élèves regroupés pour un même programme (qui est lourd pour certains élèves qui auraient fait un bac ES ou L).

Et sur le fait qu'ils finissent par se prendre un mur... c'est dur à dire... 95% de réussite au bac. Le plus intéressant au lycée (selon moi) c'est ce qui se passe avec Parcoursup et le devenir des élèves dans le supérieur (voire au-delà) mais nous n'avons jamais de retour à ce niveau à part si on les croise.


C'est à ça que je faisais référence, justement ! Les mêmes élèves qui se sont contentés d'avoir leur BAC "gratuitement" lanceront un hashtag sur Twitter pour se plaindre du fait qu'ils n'aient pas de Master, ou qu'ils ne trouvent pas d'emploi malgré leur BAC+2100 dans des licences inconnues... Ca se fait déjà.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum