Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
swhag
swhag
Je viens de m'inscrire !

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Devenir prof de maths sans licence de maths

par swhag Mar 21 Sep 2021 - 9:06
Bonjour, je viens de finir ma licence STAPS et je souhaite devenir enseignant. J'ai toujours beaucoup aimé les maths et j'aimerais savoir si c'est possible de devenir professeur de maths sans avoir fait une licence en mathématiques au préalable.
Merci de votre attention,
Cdt
avatar
Feyn
Niveau 6

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Feyn Mar 21 Sep 2021 - 10:10
Bonjour swhag,

 Il me semble pour le moins délicat d'envisager d'enseigner une matière dans laquelle on n'a aucune expertise. Sur la possibilité brute d'être recruté, l'EN est tellement aux abois de professeurs en mathématiques dans certains secteurs que je ne doute pas qu'il soit possible d'être devant des élèves sans rien connaître à la matière. Mais si cela arrivait, tu découvrirais à quel point il est violent de se présenter sans aucune légitimité devant un public (avec des parents derrière) qui se fera une joie de le mettre en avant et d'appuyer sur les difficultés.
avatar
Ramanujan974
Érudit

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Ramanujan974 Mar 21 Sep 2021 - 10:35
C'est sûr que le taux de réussite au CAPEPS n'est pas le même que celui du CAPES de Maths...
floflo1010
floflo1010
Niveau 5

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par floflo1010 Mar 21 Sep 2021 - 10:51
Bonjour.
Pourquoi les mathématiques en particulier ? Cela ne paraît pas très logique.
As tu suivi une formation post bac en maths en plus de staps ? Sinon, tu risques d'avoir des lacunes insurmontables pour passer le capes. Après, si tu te retrouves à devoir enseigner à des terminales maths expertes, tu risques d'avoir du mal à avoir assez de recul sur la matière et les objectifs des cours. Après rien n est impossible. En deux trois ans, tu peux rattraper le niveau de ceux qui passent le capes.
As-tu pensé à faire professeur des écoles ou professeur d'eps? Après avoir fait staps, cela me paraît plus en adéquation avec ta formation.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Flo44 Mar 21 Sep 2021 - 11:20
Moi aussi ça me paraît léger.
D'accord aussi sur la violence si tu n'es pas totalement légitime. Les parents et les élèves ne pardonnent rien, même pas une petite étourderie.
J'ai vu pas mal de stagiaires licenciés en maths qui galéraient pour enseigner ou qui avaient du mal avec la didactique à cause... de leur faible niveau en mathématiques. Ce n'étaient pas les meilleurs de leur licence mais bon, ils l'avaient eu quand même et avaient tous réussi le Capes...
Après, je n'ai moi-même pas de licence en maths, mais j'ai fait prépa M et M' puis une école d'ingénieurs avec pas mal de maths appliquées donc j'ai un bon socle quand même.
En Staps on fait des maths appliquées à la biologie, c'est ça?
Comme les collègues, je pense qu'en primaire, pas de problème.
En collège, ça dépend.
En lycée, ouille!
Il y a un monde entre se débrouiller (même très bien) sur un niveau et enseigner. Il m'arrive encore d'aider ma fille (2ème année de licence) pour ses maths, mais pour enseigner, je me sens bien limite pour des maths expertes en terminale.
swhag
swhag
Je viens de m'inscrire !

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par swhag Mar 21 Sep 2021 - 12:14
merci pour vos retours, je vais alors me diriger vers le crpe. J'ai toujours aimé les maths c'est pour cela que je voulais les enseigner
avatar
Invité
Invité

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Invité Mar 21 Sep 2021 - 12:59
Après tu peux tenter ta chance comme contractuel. Tu verras bien. Par contre oui, évites les maths en Première/Terminale générale, au moins dans un premier temps.
AD_Moivre
AD_Moivre
Niveau 4

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par AD_Moivre Mar 21 Sep 2021 - 15:38
Bonjour avec une licence mathématiques appliquées à l'économie et Master statistiques j'ai réussi le capes de mathématiques. C'est possible mais il y a un gros travail de remise à niveau
EdithW
EdithW
Érudit

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par EdithW Mar 21 Sep 2021 - 17:07
Feyn a écrit:Bonjour swhag,

 Il me semble pour le moins délicat d'envisager d'enseigner une matière dans laquelle on n'a aucune expertise. Sur la possibilité brute d'être recruté, l'EN est tellement aux abois de professeurs en mathématiques dans certains secteurs que je ne doute pas qu'il soit possible d'être devant des élèves sans rien connaître à la matière. Mais si cela arrivait, tu découvrirais à quel point il est violent de se présenter sans aucune légitimité devant un public (avec des parents derrière) qui se fera une joie de le mettre en avant et d'appuyer sur les difficultés.

Je confirme totalement! En tant que parent élu du lycée de ma fille, cela fait deux ans qu'il manque un prof de maths en seconde (deux classes), l'an dernier un ingénieur a été recruté fin octobre et a tenu jusqu'à juin dans des classes totalement chahuteuses et cette année, c'est quelqu'un avec un master de maths
Spoiler:
, qui vient d'arriver et selon ma fille (très scolaire et bienveillante), il a des méthodes un peu bizarres. Le Pro nous a demandé expressément de communiquer aux parents nos coordonnées et de leur demander de faire remonter dès le premier problème avec un prof, seule façon de tirer la sonnette d'alarme  (il y a aussi un prof de matière scientifique totalement catastrophique qui va certainement poser problème aussi).

Pour rajouter une couche sur le "danger" que représentent les parents, en lycée surtout, ils ne laissent rien passer si leur petit trésor chéri "risque" d'être pénalisé. Le prof cité plus haut (stagiaire à l'époque, il a été titularisé depuis) avait fait 3 chapitres du programme en février, là où son collègue de la classe voisine en était au 7è et les parents ont vraiment flippé, notamment ceux dont les enfants voulaient faire la spé. Le Pro de l'époque a réussi à "se débarrasser" (sic) de lui en faisant appel à l'IPR (prof parti au collège voisin abi ) et maintenant, grâce à une mutation, le revoilà au lycée du début. ça va être très compliqué à gérer. Donc, si on débute totalement, la règle absolue est de ne pas le faire savoir, surtout en lycée...

Bon courage pour les décisions à prendre!
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Elaïna Mar 21 Sep 2021 - 17:24
EdithW a écrit:
Feyn a écrit:Bonjour swhag,

l'EN est tellement aux abois de professeurs en mathématiques dans certains secteurs que je ne doute pas qu'il soit possible d'être devant des élèves sans rien connaître à la matière. Mais si cela arrivait, tu découvrirais à quel point il est violent de se présenter sans aucune légitimité devant un public (avec des parents derrière) qui se fera une joie de le mettre en avant et d'appuyer sur les difficultés.

Je confirme totalement! En tant que parent élu du lycée de ma fille, cela fait deux ans qu'il manque un prof de maths en seconde (deux classes), l'an dernier un ingénieur a été recruté fin octobre et a tenu jusqu'à juin dans des classes totalement chahuteuses et cette année, c'est quelqu'un avec un master de maths

Je pense de fait qu'il doit être quand même très difficile de devenir professeur de mathématiques en ayant fait STAPS mais admettons, pourquoi pas, on ne sait rien des capacités de travail de Swhag.
Cela dit je suis très surprise d'apprendre que certains parents connaissent le parcours précis des professeurs : à moins que ceux-ci leur aient raconté expressément leurs études ou que ça soit étalé quelque part sur internet, comment est-ce possible ?
Enfin, pour avoir assisté à quelques scènes hallucinantes, j'ai une ébauche d'explication : les collègues "bien intentionnés" qui vont, sous des airs de commisération, prendre un malin plaisir à le dire aux parents, afin de lancer la meute qui se fera à son tour une joie d'enfoncer le collègue. Ces mêmes jocrisses qui lors d'une réunion de parent vont mentionner que le prof de français est stagiaire ("oups, ça m'a échappé, tu m'en voudras pas !") en laissant entendre que c'est la preuve d'une nullité absolue. La planche, le savon.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
avatar
Invité
Invité

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Invité Mar 21 Sep 2021 - 17:26
EdithW a écrit:
Feyn a écrit:Bonjour swhag,

 Il me semble pour le moins délicat d'envisager d'enseigner une matière dans laquelle on n'a aucune expertise. Sur la possibilité brute d'être recruté, l'EN est tellement aux abois de professeurs en mathématiques dans certains secteurs que je ne doute pas qu'il soit possible d'être devant des élèves sans rien connaître à la matière. Mais si cela arrivait, tu découvrirais à quel point il est violent de se présenter sans aucune légitimité devant un public (avec des parents derrière) qui se fera une joie de le mettre en avant et d'appuyer sur les difficultés.

Je confirme totalement! En tant que parent élu du lycée de ma fille, cela fait deux ans qu'il manque un prof de maths en seconde (deux classes), l'an dernier un ingénieur a été recruté fin octobre et a tenu jusqu'à juin dans des classes totalement chahuteuses et cette année, c'est quelqu'un avec un master de maths
Spoiler:
, qui vient d'arriver et selon ma fille (très scolaire et bienveillante), il a des méthodes un peu bizarres. Le Pro nous a demandé expressément de communiquer aux parents nos coordonnées et de leur demander de faire remonter dès le premier problème avec un prof, seule façon de tirer la sonnette d'alarme  (il y a aussi un prof de matière scientifique totalement catastrophique qui va certainement poser problème aussi).

Pour rajouter une couche sur le "danger" que représentent les parents, en lycée surtout, ils ne laissent rien passer si leur petit trésor chéri "risque" d'être pénalisé. Le prof cité plus haut (stagiaire à l'époque, il a été titularisé depuis) avait fait 3 chapitres du programme en février, là où son collègue de la classe voisine en était au 7è et les parents ont vraiment flippé, notamment ceux dont les enfants voulaient faire la spé. Le Pro de l'époque a réussi à "se débarrasser" (sic) de lui en faisant appel à l'IPR (prof parti au collège voisin abi ) et maintenant, grâce à une mutation, le revoilà au lycée du début. ça va être très compliqué à gérer. Donc, si on débute totalement, la règle absolue est de ne pas le faire savoir, surtout en lycée...

Bon courage pour les décisions à prendre!
Dans les exemples donnés ici les enseignants sont "légitimes" vis à vis de la matière. Tout ne se joue pas sur le fait d'avoir ou non une licence dans la matière que l'on enseigne.
Par contre, je trouve l'attitude du CDE vraiment bof. Je ne vois pas comment les chosent peuvent bien se passer avec un enseignant quand on demande aux parents de le surveiller et de lui rapporter le moindre élément. Au contraire, ça lui enlève toute légitimité et je comprends qu'il manque autant de professeurs dans cet établissement.
EdithW
EdithW
Érudit

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par EdithW Mar 21 Sep 2021 - 17:47
AmyR a écrit:
EdithW a écrit:
Feyn a écrit:Bonjour swhag,

 Il me semble pour le moins délicat d'envisager d'enseigner une matière dans laquelle on n'a aucune expertise. Sur la possibilité brute d'être recruté, l'EN est tellement aux abois de professeurs en mathématiques dans certains secteurs que je ne doute pas qu'il soit possible d'être devant des élèves sans rien connaître à la matière. Mais si cela arrivait, tu découvrirais à quel point il est violent de se présenter sans aucune légitimité devant un public (avec des parents derrière) qui se fera une joie de le mettre en avant et d'appuyer sur les difficultés.

Je confirme totalement! En tant que parent élu du lycée de ma fille, cela fait deux ans qu'il manque un prof de maths en seconde (deux classes), l'an dernier un ingénieur a été recruté fin octobre et a tenu jusqu'à juin dans des classes totalement chahuteuses et cette année, c'est quelqu'un avec un master de maths
Spoiler:
, qui vient d'arriver et selon ma fille (très scolaire et bienveillante), il a des méthodes un peu bizarres. Le Pro nous a demandé expressément de communiquer aux parents nos coordonnées et de leur demander de faire remonter dès le premier problème avec un prof, seule façon de tirer la sonnette d'alarme  (il y a aussi un prof de matière scientifique totalement catastrophique qui va certainement poser problème aussi).

Pour rajouter une couche sur le "danger" que représentent les parents, en lycée surtout, ils ne laissent rien passer si leur petit trésor chéri "risque" d'être pénalisé. Le prof cité plus haut (stagiaire à l'époque, il a été titularisé depuis) avait fait 3 chapitres du programme en février, là où son collègue de la classe voisine en était au 7è et les parents ont vraiment flippé, notamment ceux dont les enfants voulaient faire la spé. Le Pro de l'époque a réussi à "se débarrasser" (sic) de lui en faisant appel à l'IPR (prof parti au collège voisin abi ) et maintenant, grâce à une mutation, le revoilà au lycée du début. ça va être très compliqué à gérer. Donc, si on débute totalement, la règle absolue est de ne pas le faire savoir, surtout en lycée...

Bon courage pour les décisions à prendre!
Dans les exemples donnés ici les enseignants sont "légitimes" vis à vis de la matière. Tout ne se joue pas sur le fait d'avoir ou non une licence dans la matière que l'on enseigne.
Par contre, je trouve l'attitude du CDE vraiment bof. Je ne vois pas comment les chosent peuvent bien se passer avec un enseignant quand on demande aux parents de le surveiller et de lui rapporter le moindre élément. Au contraire, ça lui enlève toute légitimité et je comprends qu'il manque autant de professeurs dans cet établissement.

Le CDE est récent et l'ancien avait le même souci. Récurrent dans le coin malheureusement, éloignement, zone rurale, froide, peu d'heures... Le prof (de sciences) en question est VRAIMENT catastrophique. Seule la pénurie dans sa matière le fait garder (dixit les deux CDE), il y a eu du tutorat, des réunions avec parents, IPR, autres profs de la discipline, et rien à faire, même ses collègues ne le supportent pas et en ont marre de devoir subir les plaintes des parents et élèves (légitimes, du type perte très régulière de copies, de documents, de clés usb, rendu de notes 6 mois ou un an après, notation irrégulière et fautive, à la tête du client...). Le pro pense probablement que seuls les parents seront pris au sérieux par l'IPR.
avatar
Invité
Invité

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Invité Mar 21 Sep 2021 - 18:30
EdithW a écrit:
AmyR a écrit:
EdithW a écrit:
Feyn a écrit:Bonjour swhag,

 Il me semble pour le moins délicat d'envisager d'enseigner une matière dans laquelle on n'a aucune expertise. Sur la possibilité brute d'être recruté, l'EN est tellement aux abois de professeurs en mathématiques dans certains secteurs que je ne doute pas qu'il soit possible d'être devant des élèves sans rien connaître à la matière. Mais si cela arrivait, tu découvrirais à quel point il est violent de se présenter sans aucune légitimité devant un public (avec des parents derrière) qui se fera une joie de le mettre en avant et d'appuyer sur les difficultés.

Je confirme totalement! En tant que parent élu du lycée de ma fille, cela fait deux ans qu'il manque un prof de maths en seconde (deux classes), l'an dernier un ingénieur a été recruté fin octobre et a tenu jusqu'à juin dans des classes totalement chahuteuses et cette année, c'est quelqu'un avec un master de maths
Spoiler:
, qui vient d'arriver et selon ma fille (très scolaire et bienveillante), il a des méthodes un peu bizarres. Le Pro nous a demandé expressément de communiquer aux parents nos coordonnées et de leur demander de faire remonter dès le premier problème avec un prof, seule façon de tirer la sonnette d'alarme  (il y a aussi un prof de matière scientifique totalement catastrophique qui va certainement poser problème aussi).

Pour rajouter une couche sur le "danger" que représentent les parents, en lycée surtout, ils ne laissent rien passer si leur petit trésor chéri "risque" d'être pénalisé. Le prof cité plus haut (stagiaire à l'époque, il a été titularisé depuis) avait fait 3 chapitres du programme en février, là où son collègue de la classe voisine en était au 7è et les parents ont vraiment flippé, notamment ceux dont les enfants voulaient faire la spé. Le Pro de l'époque a réussi à "se débarrasser" (sic) de lui en faisant appel à l'IPR (prof parti au collège voisin abi ) et maintenant, grâce à une mutation, le revoilà au lycée du début. ça va être très compliqué à gérer. Donc, si on débute totalement, la règle absolue est de ne pas le faire savoir, surtout en lycée...

Bon courage pour les décisions à prendre!
Dans les exemples donnés ici les enseignants sont "légitimes" vis à vis de la matière. Tout ne se joue pas sur le fait d'avoir ou non une licence dans la matière que l'on enseigne.
Par contre, je trouve l'attitude du CDE vraiment bof. Je ne vois pas comment les chosent peuvent bien se passer avec un enseignant quand on demande aux parents de le surveiller et de lui rapporter le moindre élément. Au contraire, ça lui enlève toute légitimité et je comprends qu'il manque autant de professeurs dans cet établissement.

Le CDE est récent et l'ancien avait le même souci. Récurrent dans le coin malheureusement, éloignement, zone rurale, froide, peu d'heures... Le prof (de sciences) en question est VRAIMENT catastrophique. Seule la pénurie dans sa matière le fait garder (dixit les deux CDE), il y a eu du tutorat, des réunions avec parents, IPR, autres profs de la discipline, et rien à faire, même ses collègues ne le supportent pas et en ont marre de devoir subir les plaintes des parents et élèves (légitimes, du type perte très régulière de copies, de documents, de clés usb, rendu de notes 6 mois ou un an après, notation irrégulière et fautive, à la tête du client...). Le pro pense probablement que seuls les parents seront pris au sérieux par l'IPR.
Pour ce prof en question je comprends et le CDE a raison, les parents sont les seuls (ou presque) qui ont le pouvoir de faire changer les choses. A utiliser avec parcimonie..
Prezbo
Prezbo
Esprit éclairé

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Prezbo Mar 21 Sep 2021 - 18:33
EdithW a écrit:
Je confirme totalement! En tant que parent élu du lycée de ma fille, cela fait deux ans qu'il manque un prof de maths en seconde (deux classes), l'an dernier un ingénieur a été recruté fin octobre et a tenu jusqu'à juin dans des classes totalement chahuteuses et cette année, c'est quelqu'un avec un master de maths
Spoiler:
, qui vient d'arriver et selon ma fille (très scolaire et bienveillante), il a des méthodes un peu bizarres. Le Pro nous a demandé expressément de communiquer aux parents nos coordonnées et de leur demander de faire remonter dès le premier problème avec un prof, seule façon de tirer la sonnette d'alarme  (il y a aussi un prof de matière scientifique totalement catastrophique qui va certainement poser problème aussi).

Même réaction qu'Elaïna : on a donc un proviseur qui s'amuse à savonner la planche d'un collègue débutant non titulaire, tout en créant une complicité avec les représentants des parents pour que ceux-ci l'aident à la tache ? Des profs qui posent problème dans l'éducation, il y en a, mais la façon dont l'institution gère le problème en les enfonçant (tout en étant incapable d'éloigner les cas réellement indéfendables) me désespère toujours. (J'aurais aussi mes anecdotes et mes cas vécus sur le sujet.) J'en viens à me dire qu'une vrai formation à la gestion des ressources humaines ne serait pas inutile.

Pour en revenir à la question initiale : avant même de spéculer sur la réaction des parents, la question est de se demander si on a vraiment les compétences nécessaires en mathématiques pour assurer le poste, et une licence STAPS c'est pour le moins léger, même si on aime la matière. Le fait qu'on manque de prof de maths ne suffit pas à se dire qu'il y a une opportunité.
avatar
Enaeco
Grand sage

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Enaeco Mar 21 Sep 2021 - 18:45
Si on obtient la certification puis la titularisation, c'est que l'employeur estime qu'on a légitimité à exercer, quoi qu'en pensent les collègues.

Ca a l'air sympa les demandes de remontées des parents et les chefs qui "réussissent à se débarrasser" des collègues. Lycée privé ?
avatar
lisa81
Niveau 10

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par lisa81 Mar 21 Sep 2021 - 18:48
swhag a écrit:Bonjour, je viens de finir ma licence STAPS et je souhaite devenir enseignant. J'ai toujours beaucoup aimé les maths et j'aimerais savoir si c'est possible de devenir professeur de maths sans avoir fait une licence en mathématiques au préalable.
Merci de votre attention,
Cdt

Bonsoir Swhag

Oui il est possible de devenir professeur de mathématiques sans avoir fait au préalable une licence de maths MAIS il est nécessaire ( pas forcément suffisant ) d'avoir suivi des études post-bac avec des maths dignes de ce nom ce qui n'est pas ton cas. Je suis d'ailleurs étonnée de la réponse ( pourquoi pas ? ) de certains de mes collègues. Serait-on aussi "gentil" avec un étudiant en STAPS voulant enseigner l'histoire-géographie?
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Elaïna Mar 21 Sep 2021 - 19:50
bah écoute ma réponse serait la même : non, c'est pas évident de passer le capes d'hg avec une licence staps, maintenant, un concours, ça se travaille, et si le collègue l'obtient, ma foi, ça veut dire qu'un jury composé de gens pas complètement amortis du bulbe l'a trouvé convenable. Je ne vois donc pas pourquoi (et de quel droit) j'irais m'en offusquer.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Lisak40
Lisak40
Fidèle du forum

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Lisak40 Mar 21 Sep 2021 - 20:20
Elaïna a écrit:bah écoute ma réponse serait la même : non, c'est pas évident de passer le capes d'hg avec une licence staps, maintenant, un concours, ça se travaille, et si le collègue l'obtient, ma foi, ça veut dire qu'un jury composé de gens pas complètement amortis du bulbe l'a trouvé convenable. Je ne vois donc pas pourquoi (et de quel droit) j'irais m'en offusquer.

+ 1000. A toutes fins utiles, je rappelerai à tt le monde que j'ai eu mon concours sans le moindre diplôme dans la matière que j'enseigne. Bon, ok j'ai un Master d'une université anglaise presigieuse, mais je suis très loin d'être agrégée, et je ne suis pas sûre d'être agrégative un jour, et pour tout dire, je ne suis que PLP, mais j'ai passé et réussi les écrits du CAPES du 1er coup (foirage aux oraux, je n'ai simplement pas retenté ayant obtenu le PLP la même année). Par contre, ben oui j'ai bossé, tout simplement pour réussir le concours...
Sinon, l'avis des parents me semble pas être le meilleur baromètre pour évaluer de la compétence d'un prof (fussent-ils profs ces parents : vous connaissez le proverbe sur les cordonniers hein... Plus sérieusement, on a tellement râbâché aux profs que leurs enfants faisaient tous Normale Sup, Centrale, Polytechnique, HEC, voir Harvard et Cambridge, et., que lorsque leurs enfants deviennent seulement de bons élèves (même pas de mauvais élèves, juste rien d'exceptionnel), ils sont persuadés que c'est la faute du prof (vécu). Par contre le concours oui, d'où mon attachement au concours : je les ai passés le plus vite possible, et je houspille gentiment les contractuels amis pour qu'ils s'inscrivent et franchissent le cap.
postulat
postulat
Niveau 6

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par postulat Mar 21 Sep 2021 - 20:22
Bonjour,
Dans ma promotion de CAPES (25 étudiants) en 2015 : un étudiant avait une licence de physique, un autre une licence d'informatique, un troisième une licence d'économie et un dernier une licence de sciences de l'éducation (avec cependant une L1-L2 de maths pour ce dernier). Promotion pas spécialement travailleuse (euphémisme)... Bilan : 100 % d'admissible, un seul collé : celui qui avait une licence d'économie. Il partait de trop loin. Je pense qu'avec une licence de STAPS, cela serait la même chose : le programme de maths est sans doute beaucoup trop léger. On mange quand même davantage de maths avec une licence d'informatique ou de physique. Avec la pénurie de candidats, cela reste alors très jouable...
avatar
Invité
Invité

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Invité Mar 21 Sep 2021 - 20:35
Je n'ai pas non plus de licence de Mathématiques et ça ne m'a pas empêchée d'avoir le CAPES avec un peu de travail. Rappelons aussi qu'il était possible d'être admissible avec un niveau Terminale S - L1. Je ne sais pas si ce sera toujours le cas avec la réforme par contre.
Je ne connais pas le niveau des maths en STAPS mais à des endroits les pénuries sont telles qu'on y envoie des contractuels qui n'ont pas de formations scientifiques et/ou postulaient pour une autre matière (voir par exemple le reportage édifiant de France 2 où un journaliste qui n'avait pas su répondre à des questions niveau collège lors de l'entretien était quand même recruté) donc si on a quelqu'un qui aime les maths et qui à à cœur d'approfondir ces connaissances dans cette matière ce n'est peut-être pas si mal..
Et puis @swhag n'a rien à perdre. Si ça se passe mal il pourra toujours démissionner (pas génial pour les élèves mais ne pas avoir de cours de maths du tout ce n'est pas forcément mieux).
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 6

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par MoyenCroco Mar 21 Sep 2021 - 20:45
Elaïna a écrit:bah écoute ma réponse serait la même : non, c'est pas évident de passer le capes d'hg avec une licence staps, maintenant, un concours, ça se travaille, et si le collègue l'obtient, ma foi, ça veut dire qu'un jury composé de gens pas complètement amortis du bulbe l'a trouvé convenable. Je ne vois donc pas pourquoi (et de quel droit) j'irais m'en offusquer.

Merci Elaïna, Très souvent des interventions pertinentes.
Personne ne connaît le passif du collègue.
S'il estime que c'est plus simple de passer le capes de maths que d'eps, et qu'il le réussit, c'est qu'il a été meilleur que d'autres.

On a tous vu / connu des personnes pas faites pour ça et qui ont réussi le concours, ou inversement, des personnes faites pour ça et qui ne passent pas la barre du concours.

Je suis sensé être capable de faire de l'EIST et d'enseigner SVT et technologie en 6ème. Sachant que j'ai arrêté les deux disciplines en 3ème, quelle est la légitimité? Aucune.
Quelqu'un viendra me le reprocher si je fais n'importe quoi ?

Inversement, j'ai déjà du rattraper (en 1ère S) les lacunes créées par un normalien agrégé de physique qui faisait l'effet tunnel à ses élèves de 2nde et ne faisait pas de chimie, car il estimait qu'il était agrégé de physique.

Le concours est une bonne base, le réussir c'est bien. Réussir son enseignement, où donner le meilleur pour y arriver c'est mieux.
PrCosinus
PrCosinus
Niveau 6

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par PrCosinus Mar 21 Sep 2021 - 21:12
Moi je n'ai ni licence de maths, ni fait de classe prépa, et je suis agrégé externe de maths. Tout est possible !

_________________
"Plus j'aime mon métier et moins je supporte ma profession." (J-L Godard).
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 6

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par MoyenCroco Mar 21 Sep 2021 - 22:33
Oui mais tout le monde ne s'appelle pas professeur cosinus
Celibout
Celibout
Je viens de m'inscrire !

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Celibout Ven 10 Juin 2022 - 18:54
Personnellement, bien qu'avec des diplômes scientifiques, je n'ai pas fait de mathématiques réellement poussées après le bac. En reconversion, j'ai tenté malgré tout, car j'aime les maths! Je te conseille de commencer par un poste de contractuel, peut être un petit remplacement (j'ai commencé comme ça) ça te permettra de voir si tu es fait pour ça. Au collège, ton niveau de STAPS est largement suffisant. Après, si tu es toujours sur de toi, bosse pour le concours ! Soit seul, soit avec de l'aide, mais tu peux rattraper le niveau si tu es motivé.
Bon courage.
avatar
Vincent83
Niveau 6

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Vincent83 Ven 10 Juin 2022 - 19:17
PrCosinus a écrit:Moi je n'ai ni licence de maths, ni fait de classe prépa, et je suis agrégé externe de maths. Tout est possible !

Bonjour
Si ce n'est pas indiscret quel est votre parcours? J'ai connu en école d'ingénieurs un étudiant sortant de DUT avec des intuitions incroyables en maths et capable de comprendre énormément de choses sans beaucoup de bagage.
Contenu sponsorisé

Devenir prof de maths sans licence de maths Empty Re: Devenir prof de maths sans licence de maths

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum