Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 3 Oct 2021 - 14:15
C’est bien ce que je dis. Je suis en lycée, celui qui veut bosser peut déjà lire le cours et les docs, faire l’activité et me la renvoyer. En primaire, ce n’est évidemment pas possible.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Dim 3 Oct 2021 - 14:15
@Philomène87 a écrit:@Cicyle,
Oui, j'avoue, pour le mépris.
Quand on en parlait sur l'autre fil, je ne comprenais pas, car je ne vais jamais sur le topic parents (je n'ai pas d'enfants), mais là, j'y vois un peu plus clair...
En tant que professeur du secondaire, je n'envoie pas non plus de travail aux élèves absents pour cause covid, pour les mêmes raisons que toi. Dans ce cas, pourquoi ne pas aussi l'envoyer aux élèves qui ont la gastro, ceux qui se sont cassé une patte, ceux partis en vacances... Il n'y aurait plus qu'un pas, là.

Depuis le distanciel, la demande est récurrente dans mon collège. Une élève sera absente un mois cette année pour une opération par exemple et il faudra prévoir de lui envoyer le travail. Avant, gérer le suivi de la récupération des cours lors d'absences basculait sur la vie scolaire.
zigmag17
zigmag17
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Dim 3 Oct 2021 - 14:17
Cela a déjà été mentionné, sur quel fil je je sais plus: faire cours PLUS bosser a distance, c'est double peine. Alors tant mieux pour ceux qui trouvent cela normal et qui préparent du travail pour les élèves absents, pour ma part c'est niet et je suis bien d'accord: on n'en fait pas autant pour les absents pour cause de rhume ou autre. En temps normal, et dans un monde normal, l'élève qui est malade reste chez lui( d'ailleurs à priori s'il est malade il se repose et récupère sans pouvoir /avoir à travailler), et quand il revient en classe, se présente au professeur pour lui exposer la situation, et récupère les cours qu'il a manqués, en prenant connaissance des documents via le prof ou un camarade. Ca s'appelle aussi la responsabilisation de l'élève.
Mais c'est vrai, ça fait pas trop " monde d'après".
Sans compter que cette habitude dite "spécial covid" de gérer le travail en classe PLUS le travail a distance, pour le salaire et la reconnaissance que l'on sait, si elle est prise par des volontaires et sue, va devenir très très vite une injonction puis une obligation de service ( avec, donc, la reconnaissance et le salaire que l'on sait)



Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 3 Oct 2021 - 14:19
Le souci, c’est que les cas contacts ne sont pas malades…
Mais on fait ce que l’on peut.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 14:19
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.  
Mais sérieusement, personne n'a vu l'inefficacité de la classe à distance ? Qui peut croire que balancer 3 ressources sur le cahier de texte permette de "faire du distanciel" ?
En tous cas en primaire, envoyer la liste des exos faits en classe par mail n'a absolument aucune utilité (et alors ne parlons pas de la numération, qui est une catastrophe absolue quand les parents s'en mêlent). Donc plutôt que de faire croire aux parents que je bosse, en envoyant une liste inutilisable, je n'envoie rien. Tant pis si je passe pour la glandeuse de service. Par contre, au retour des élèves, j'adapte ++, je différencie, je prends du temps. Ça, les parents ne le voient pas, mais c'est nettement plus utile pour l'enfant.
Ben, tu n’es pas glandeuse, au contraire . En tout cas, la liste des exos à faire , c’est ce que nous avons eu la semaine de fermeture. Et c’était aussi ce qui a été fait lors du grand confinement et ça ne prend pas des heures.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Dim 3 Oct 2021 - 14:21
@roxanne a écrit:Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.  
Certes je remplis le cahier de textes, mais pour autant je n'y mets pas la leçon et les exercices corrigés pour les absents. Les élèves absents ont des binômes et se débrouillent avec eux.
Quand mon fils a été malade, on s'est débrouillé avec les copines de sa classe et la CPE qui a accepté de faire des photocopies et je n'ai pas embêté ses profs qui bossaient en présentiel. On ne peut pas individualiser pour tous les absents.
Et si certains parents en ASA ont le temps de mettre du travail pour leurs élèves tant mieux mais moi j'étais absolument incapable physiquement de gérer mon malade et de faire cours à distance. Je n'ai eu absolument aucun reproche de mes chefs, et aucun parent ne s'est plaint à moi.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 14:22
@roxanne a écrit:
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.  
Mais sérieusement, personne n'a vu l'inefficacité de la classe à distance ? Qui peut croire que balancer 3 ressources sur le cahier de texte permette de "faire du distanciel" ?
En tous cas en primaire, envoyer la liste des exos faits en classe par mail n'a absolument aucune utilité (et alors ne parlons pas de la numération, qui est une catastrophe absolue quand les parents s'en mêlent). Donc plutôt que de faire croire aux parents que je bosse, en envoyant une liste inutilisable, je n'envoie rien. Tant pis si je passe pour la glandeuse de service. Par contre, au retour des élèves, j'adapte ++, je différencie, je prends du temps. Ça, les parents ne le voient pas, mais c'est nettement plus utile pour l'enfant.
Ben, tu n’es pas glandeuse, au contraire . En tout cas, la liste des exos à faire , c’est ce que nous avons eu la semaine de fermeture. Et c’était aussi ce qui a été fait lors du grand confinement et ça ne prend pas des heures.
Et bien ça ne sert à rien. Pour 99% des gamins. Donc je refuse de perdre 30 minutes par jour à ça. Je me consacre aux élèves que j'ai en classe, et donc aux absents à leur retour (plus encore qu'aux autres, du coup).
Et si on me méprise pour ça (coucou Clap) tant pis.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 3 Oct 2021 - 14:22
@fanette a écrit:@Clap : dans ton raisonnement (immunité collective chez les enfants), tu sembles oublier que plus le virus circule, plus le risque de mutations est grand. Or les vaccins actuels ne seront pas nécessairement efficaces sur les variants. Avons-nous vraiment envie de retrouver la situation de début 2020, quand nous n'avions aucun moyen médical de lutter contre le covid ?
Un nouveau variant pourrait prendre le dessus car plus contagieux mais moins dangereux... Un variant n'est pas forcément un problème.

De plus, la France doit représenter moins d'un pour cent des cas mondiaux actuellement... Ce n'est pas ici que le risque de variant est véritable.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 14:23
@Jenny a écrit:Le souci, c’est que les cas contacts ne sont pas malades…
Mais on fait ce que l’on peut.
Et les «  malades » ne le sont pas forcément.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 14:25
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.  
Mais sérieusement, personne n'a vu l'inefficacité de la classe à distance ? Qui peut croire que balancer 3 ressources sur le cahier de texte permette de "faire du distanciel" ?
En tous cas en primaire, envoyer la liste des exos faits en classe par mail n'a absolument aucune utilité (et alors ne parlons pas de la numération, qui est une catastrophe absolue quand les parents s'en mêlent). Donc plutôt que de faire croire aux parents que je bosse, en envoyant une liste inutilisable, je n'envoie rien. Tant pis si je passe pour la glandeuse de service. Par contre, au retour des élèves, j'adapte ++, je différencie, je prends du temps. Ça, les parents ne le voient pas, mais c'est nettement plus utile pour l'enfant.
Ben, tu n’es pas glandeuse, au contraire . En tout cas, la liste des exos à faire , c’est ce que nous avons eu la semaine de fermeture. Et c’était aussi ce qui a été fait lors du grand confinement et ça ne prend pas des heures.
Et bien ça ne sert à rien. Pour 99% des gamins. Donc je refuse de perdre 30 minutes par jour à ça. Je me consacre aux élèves que j'ai en classe, et donc aux absents à leur retour (plus encore qu'aux autres, du coup).
Et si on me méprise pour ça (coucou Clap) tant pis.
J’espère qu’elle le prendra un peu à part. Mais on verra bien.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Dim 3 Oct 2021 - 14:27
@Jenny a écrit:Le souci, c’est que les cas contacts ne sont pas malades…
Mais on fait ce que l’on peut.
Mon fils lycéen a été deux fois cas contact l'année dernière et il s'est débrouillé tout seul avec les copains qui étaient sur place. Il a géré tout seul sans l'aide de ses enseignants ou de ses parents.
Et cette année pour les plus grands, il faut aussi assumer le choix du refus de vaccination.
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 3 Oct 2021 - 14:30
Avec la fin des classes dans la pratique en lycée, c’est compliqué… en spé l’an dernier, j’ai envoyé pas mal de choses car certains élèves étaient assez isolés dans le groupe. cafe
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 14:45
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.  
Mais sérieusement, personne n'a vu l'inefficacité de la classe à distance ? Qui peut croire que balancer 3 ressources sur le cahier de texte permette de "faire du distanciel" ?
En tous cas en primaire, envoyer la liste des exos faits en classe par mail n'a absolument aucune utilité (et alors ne parlons pas de la numération, qui est une catastrophe absolue quand les parents s'en mêlent). Donc plutôt que de faire croire aux parents que je bosse, en envoyant une liste inutilisable, je n'envoie rien. Tant pis si je passe pour la glandeuse de service. Par contre, au retour des élèves, j'adapte ++, je différencie, je prends du temps. Ça, les parents ne le voient pas, mais c'est nettement plus utile pour l'enfant.
Ben, tu n’es pas glandeuse, au contraire . En tout cas, la liste des exos à faire , c’est ce que nous avons eu la semaine de fermeture. Et c’était aussi ce qui a été fait lors du grand confinement et ça ne prend pas des heures.
Et bien ça ne sert à rien. Pour 99% des gamins. Donc je refuse de perdre 30 minutes par jour à ça. Je me consacre aux élèves que j'ai en classe, et donc aux absents à leur retour (plus encore qu'aux autres, du coup).
Et si on me méprise pour ça (coucou Clap) tant pis.
Non tu te sens méprisée toute seule. J’ai autre chose à gérer que tes complexes. Je dis juste qu’effectivement prendre 10 minutes pour faire une photocopie des exos à donner à la loge ça permet aux parents de savoir quoi faire faire aux enfants. C’est ce que les maîtresses de mes enfants ont fait quand les enfants étaient cas contact. Tu ne veux pas le faire ça te regarde. On a tous une conception différente du métier.
Amaury
Amaury
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Amaury Dim 3 Oct 2021 - 14:48
La différence entre un enfant qui s'absente un mois pour se faire opérer et un autre qui loupe une, deux semaines de cours car cas contact/malade asymptomatique, c'est que l'un s'en va prendre soin de sa propre santé, tandis que le second obéit à l'injonction consistant à s'éloigner pour protéger les autres. Ce n'est quand même pas tout à fait la même chose.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 14:57
@clap a écrit:
Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:
Cicyle a écrit:
Mais sérieusement, personne n'a vu l'inefficacité de la classe à distance ? Qui peut croire que balancer 3 ressources sur le cahier de texte permette de "faire du distanciel" ?
En tous cas en primaire, envoyer la liste des exos faits en classe par mail n'a absolument aucune utilité (et alors ne parlons pas de la numération, qui est une catastrophe absolue quand les parents s'en mêlent). Donc plutôt que de faire croire aux parents que je bosse, en envoyant une liste inutilisable, je n'envoie rien. Tant pis si je passe pour la glandeuse de service. Par contre, au retour des élèves, j'adapte ++, je différencie, je prends du temps. Ça, les parents ne le voient pas, mais c'est nettement plus utile pour l'enfant.
Ben, tu n’es pas glandeuse, au contraire . En tout cas, la liste des exos à faire , c’est ce que nous avons eu la semaine de fermeture. Et c’était aussi ce qui a été fait lors du grand confinement et ça ne prend pas des heures.
Et bien ça ne sert à rien. Pour 99% des gamins. Donc je refuse de perdre 30 minutes par jour à ça. Je me consacre aux élèves que j'ai en classe, et donc aux absents à leur retour (plus encore qu'aux autres, du coup).
Et si on me méprise pour ça (coucou Clap) tant pis.
Non tu te sens méprisée toute seule. J’ai autre chose à gérer que tes complexes. Je dis juste qu’effectivement prendre 10 minutes pour faire une photocopie des exos à donner à la loge ça permet aux parents de savoir quoi faire faire aux enfants. C’est ce que les maîtresses de mes enfants ont fait quand les enfants étaient cas contact. Tu ne veux pas le faire ça te regarde. On a tous une conception différente du métier.
Mon but n'est pas qu'ils "sachent quoi leur faire faire" mais que les enfants apprennent. Les enfants n'apprennent pas avec ce que tu décris. Point à la ligne. Donc n'étant pas animatrice, je ne perds pas mon temps avec ça. Les parents trouveront bien de quoi occuper leurs enfants. Et quand ils reviennent, je m'occupe de leur apprentissage. Quand ma classe a été fermée, j'ai fait du vrai distanciel, puisque je n'avais rien d'autre à faire de mes journées de travail.

Pour la partie en gras Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 3284587592 Rien d'autre. Si on connaît mon parcours, on sait que ce que j'exprime ici n'a rien à voir avec un complexe, très clairement. Mais c'est chouette de sous-entendre que les PE sont complexés de ne pas avoir la grandeur d'un prof du secondaire. Continue comme ça, on est pas mal, dans le mépris…
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 3 Oct 2021 - 15:03
Merci de régler vos différends en MP et d'éviter les remarques agressives, d'un côté comme de l'autre.
Hermiony
Hermiony
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermiony Dim 3 Oct 2021 - 15:04
@Jenny a écrit:C’est bien ce que je dis. Je suis en lycée, celui qui veut bosser peut déjà lire le cours et les docs, faire l’activité et me la renvoyer. En primaire, ce n’est évidemment pas possible.

Encore faut-il mettre les documents sur l'ENT. Je refuse de le faire, parce que je ne le faisais pas avant le COVID et que les élèves arrivaient à rattraper.
Etrangement, depuis le confinement, c'est devenu impossible d'envoyer un sms ou une photo du cahier à un camarade de classe.
Beaucoup de mes collègues ont pris l'habitude de le faire et je trouve honnêtement que cela nous dessert. Comme l'explique Philomène, il ne faudra pas venir chouiner si un jour nous avons obligation de mettre nos cours pour les élèves absents / malades / partis en vacances plus tôt...Il m'est arrivé de donner à la vie scolaire les documents dans le cas d'élèves absents longtemps, mais dans ce cas, ce sont les parents (ou un camarades) qui récupéraient le tout directement au collège.

Je ne parle évidemment pas du cas où la classe entière est fermée car là, j'envoie les documents, mais ce n'est pas du temps de travail en plus.

Mettre mes documents sur l'ENT signifie les mettre tous en format PDF (je tape sous word ou sous odt et certains élèves ne lisent ni l'un, ni l'autre), avoir une version complétée de certaines cours "à trous" et scanner mes montages d'exercices. J'indique simplement le contenu du cours (genre : suite de la leçon sur le verbe) et le travail à faire pour la séance suivante. Pour le reste, je dis à mes élèves de se débrouiller avec un camarade, comme leurs prédécesseurs le faisaient, y compris bien avant l'arrivée des smartphones.

Fin du HS.

Pour en revenir à l'allègement des mesures, il faudrait, pour que ce soit efficace, qu'un test soit aussi prévu une semaine plus tard.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Roxanne

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 15:08
Pour revenir à mon cas (ce n'est pas par narcissisme forcené mais pour partager mon expérience), en tant que vaccinée testée négative , je ne suis pas cas contact mais comme je garde mon enfant malade (!) covid , je dois être en quarantaine. J'ai donc ceux documents contradictoires. Et je vais revenir au lycée vendredi et devrais être testée de nouveau 5 jours plus tard.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 3 Oct 2021 - 15:27
Fil rouvert après suppression d'un message de contestation s'une action de modération.
Cicyle a demandé la suppression de son compte. Inutile, de ce fait, de chercher à lui répondre, elle a choisi de quitter ce forum.
Merci d'en revenir au sujet du fil.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Dim 3 Oct 2021 - 17:36
@Philomène87 a écrit:
En tant que professeur du secondaire, je n'envoie pas non plus de travail aux élèves absents pour cause covid, pour les mêmes raisons que toi. Dans ce cas, pourquoi ne pas aussi l'envoyer aux élèves qui ont la gastro, ceux qui se sont cassé une patte, ceux partis en vacances... Il n'y aurait plus qu'un pas, là.
Je découvre vos échanges avec retard et je n'en ai pas terminé la lecture. Ce que j'ai graissé, ce sont des demandes qui me sont envoyées par les élèves depuis la rentrée : ils m'écrivent pour avoir mon cours rédigé (je complète pronote quotidiennement, je le précise). Les motifs d'absence de mes élèves sont variés et n'ont pas de rapport avec le covid (le dernier était absent en raison de sa journée d'appel). J'ai l'impression que les élèves/les familles ont pris de nouvelles habitudes pendant le confinement et considèrent normal que le prof rédige son cours et le transmette. J'ai beau répondre systématiquement aux élèves qu'ils doivent d'abord récupérer le cours d'un de leurs camarades (je me propose même de faire les photocopies si besoin) puis de me poser des questions, j'ai quand même ces demandes. Je parle d'élèves en lycée, non en primaire ou au collège.
Amaury
Amaury
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Amaury Dim 3 Oct 2021 - 17:52
J'ai comme vous ce genre de demande. Pas plus tard que jeudi dernier, j'ai reçu un message d'une mère allant en ce sens, bon je n'avais pas son fils le jour de l'absence donc je n'ai pas répondu, mais d'une manière ou d'une autre je l'aurais envoyée se faire voir si cela avait été le cas.
Mais encore une fois, je pense qu'il faut faire une distinction entre les élèves qui s'absentent pour leur intérêt propre et ceux qui s'absentent par solidarité, pour soigner et protéger les autres.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 3 Oct 2021 - 18:12
Oui, la gestion des absences est bien complexe, j'ai eu un élève absent l'an dernier avec des parents qui réclamaient de l'aide sur Pronote, pourtant je veillais bien à ce que tout soit transmis, un camarade de classe photocopiait tous les jours son cahier d'exercices. Quand cet élève est revenu, j'ai bien vu qu'il avait toute une liasse jamais consultée avec un mélange de plusieurs matières. J'ai encore eu un message des parents, j'ai répondu que j'étais assez content de mon travail et de l'élève qui avait bien transmis tous les documents et que j'avais invité leur enfant très en demande d'aide à une heure d'AP pendant son heure d'étude, et comme il n'est pas venu j'en ai déduit qu'il a très bien suivi pendant son absence et qu'il n'avait pas besoin d'aide... La semaine suivante il est venu en AP avec une tête d'un condamné à l'échaffaud ! En clair, il aurait presque fallu faire des visios ou des coups de téléphone pour forcer leur enfant à faire le travail demandé...

Pourtant je connais bien cette famille et ils sont plutôt sympas, mais bon, leurs enfants sont très très importants à leurs yeux.
PabloPE
PabloPE
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par PabloPE Dim 3 Oct 2021 - 18:13
@clap a écrit:
Non tu te sens méprisée toute seule. J’ai autre chose à gérer que tes complexes. Je dis juste qu’effectivement prendre 10 minutes pour faire une photocopie des exos à donner à la loge ça permet aux parents de savoir quoi faire faire aux enfants. C’est ce que les maîtresses de mes enfants ont fait quand les enfants étaient cas contact. Tu ne veux pas le faire ça te regarde. On a tous une conception différente du métier.
Alors comment dire.. Et de 1 nous n'avons ni loge ni secrétariat en primaire donc les photocopies ne peuvent se remettre qu'en main propre (et les cas contacts ne doivent pas se déplacer). Envoyer du travail en primaire à 1 élève cela signifie scanner tous les soirs toute la journée (on a l'enfant 6 heures par jour dois-je le rappeler?) puis l'envoyer par mail (tous les soirs donc) et ce pendant toute la semaine. Puis le soir corriger le travail de l'élève par retour de mail. Si on le fait pour les enfants malades du COVID, on se doit aussi de le faire pour tous les élèves malades, ou absents pour cause de week-end prolongé ("il ne se sentait pas bien car il était fatigué" c'est médical aussi non?). On n'a pas d'ENT forcément (ou pire on a un ENT tout pourri qui ne permet pas la dépose de fichiers) et quand bien même on le ferait cela prend au bas mot 30 minutes tous les soirs de le faire (avec un bon scanner) puis 30 minutes supplémentaires pour corriger. Tu le ferais toi grand bien te fasse. Tu l'as imposé aux PE de tes gosses, c'est déjà plus limite. Mais faire passer ceux qui ne le font pas pour des mauvais enseignants c'est.... Effectivement on a tous une conception différente du métier.

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 3 Oct 2021 - 18:26
Pour revenir sur la règle de la fermeture des classes au premier cas positif dans les écoles et un allégement éventuel. Si cette règle incite les familles à éviter tous les tests pour éviter la fermeture des classes alors il faut aussi être pragmatique et se dire qu'un allégement peut aussi être une bonne solution et qui sera plus efficace. Je suis d'accord avec mgb35 quand il dit que le risque qu'une telle mesure fasse apparaître des nouveaux variants est vraiment très minime. Surtout que cet allégement est proposé dans une situation de baisse généralisée. Et surtout, dans cette histoire, il y a toujours le flou sur le rôle joué par les enfants dans la propagation du virus. Quand on est persuadé que les enfants propagent plus que les autres classes d'âge alors je comprends qu'on soit très inquiet quand on allège les règles à l'école. Pour ma part, je pense les enfants et les écoles ne propagent pas plus le virus que le reste de la population, et qu'il n'y a pas vraiment de différence entre les périodes de vacances et d'école. Et par contre c'est clair que toute fermeture ou restriction de contact joue un rôle important pour stopper les vagues. En France, l'effort des adultes et des ados pour se faire vacciner a été tellement important qu'il est très probable que cela va nous éviter d'envisager la vaccination des plus jeunes, même si la question n'est pas close, il est assez probable qu'on sorte de cette crise sans vacciner les enfants de moins de 12 ans. Je sais que cela va rassurer beaucoup de personnes.

Sur France Inter, cette semaine j'ai entendu parler de la difficulté de mettre au point un vaccin contre le VIH. Le spécialiste disait qu'à l'heure actuelle on pourrait développer un vaccin efficace à 90% ce qui est un score très bon pour un vaccin, alors il serait très dangereux de le proposer à la population car cela induirait un changement des pratiques et un risque énorme de nouvelle épidémie car il y a les 10 % qui restent... Comme quoi toute solution efficace comme la fermeture des classes au premier cas peut finalement être contre productive si la population ne joue pas le jeu.
Ce parallèle avec le VIH est très intéressant car dans les années 90 nous espérions tous un vaccin contre le VIH, et peut-être qu'il ne verra jamais le jour...

avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 3 Oct 2021 - 18:36
Je n'ai toujours pas trouvé de réponse à la question suivante : dans les départements concernés par l'expérimentation, quand fait-on les tests? Seulement quand un cas positif est déclaré? Un seul test? Plusieurs tests? (et si oui quand)?
La préconisation du Conseil Scientifique était de faire des tests très réguliers. Dans ces conditions en effet, ne pas fermer la classe, c'est bien. Ça permet de maintenir la classe ouverte si l'élève a contaminé peu de monde.
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 18:38
@PabloPE a écrit:
@clap a écrit:
Non tu te sens méprisée toute seule. J’ai autre chose à gérer que tes complexes. Je dis juste qu’effectivement prendre 10 minutes pour faire une photocopie des exos à donner à la loge ça permet aux parents de savoir quoi faire faire aux enfants. C’est ce que les maîtresses de mes enfants ont fait quand les enfants étaient cas contact. Tu ne veux pas le faire ça te regarde. On a tous une conception différente du métier.
Alors comment dire.. Et de 1 nous n'avons ni loge ni secrétariat en primaire donc les photocopies ne peuvent se remettre qu'en main propre (et les cas contacts ne doivent pas se déplacer). Envoyer du travail en primaire à 1 élève cela signifie scanner tous les soirs toute la journée (on a l'enfant 6 heures par jour dois-je le rappeler?) puis l'envoyer par mail (tous les soirs donc) et ce pendant toute la semaine. Puis le soir corriger le travail de l'élève par retour de mail. Si on le fait pour les enfants malades du COVID, on se doit aussi de le faire pour tous les élèves malades, ou absents pour cause de week-end prolongé ("il ne se sentait pas bien car il était fatigué" c'est médical aussi non?). On n'a pas d'ENT forcément (ou pire on a un ENT tout pourri qui ne permet pas la dépose de fichiers) et quand bien même on le ferait cela prend au bas mot 30 minutes tous les soirs de le faire (avec un bon scanner) puis 30 minutes supplémentaires pour corriger. Tu le ferais toi grand bien te fasse. Tu l'as imposé aux PE de tes gosses, c'est déjà plus limite. Mais faire passer ceux qui ne le font pas pour des mauvais enseignants c'est.... Effectivement on a tous une conception différente du métier.
Alors relis ce que j’ai écrit. Je n’ai rien imposé aux maîtresses de mes enfants (et pas mes gosses, merci). Elles ont proposé spontanément de donner les exercices et leçons du jour en photocopie à la loge ou de faire passer par un copain. Elles font ça pour tous les élèves absents. Et oui dans leur école, comme partout à Paris il y a des loges. Voilà. Et oui, ça ne prend pas un temps fou de photocopier un cahier. Et au moins les enfants n’arrivent pas complètement à la ramasse sans savoir ce qui a été fait. Et j’en ai été très reconnaissante en tant que parent.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum