Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Ven 15 Oct 2021 - 13:45
@Clecle78 a écrit:Tu rigoles ? 45000 cas par jour et une centaine de décès en Grande Bretagne et tout va bien ? C'est sûr si on trouve ca parfait et qu'on se fiche des morts ...
Le point Godwin du Covid : l'accusation en inhumanité...
Alors sinon, je ne pense rien. Je te dis juste ce qu'il se passe. Les anglais ont tourné la page et pour eux c'est de l'histoire ancienne. Revenir en arrière leur paraît inimaginable.
Ils sont peut être sans coeur mais c'est leur réalité et leur choix.
Et sinon les autres pays ? Comment expliques tu que malgré l'absence de masque, cela n'explose pas ?
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Ven 15 Oct 2021 - 13:56
PF ... Point Godwin rien que ca ! Si tu te juges toi même inhumain ça te regarde maisje maintiens que ce nombre de contaminations et de mort est inacceptable et signe d'une société égoïste. D'ailleurs ça commence à bouger là bas. On verra la suite
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 15 Oct 2021 - 14:53
@Clecle78 a écrit:C'était prévisible malheureusement cette hausse des cas. Il n'y a qu'à voir la Grande Bretagne qui a supprimé tous les gestes barrière. A croire que le masque reste un moyen important de protection (et dieu sait que je déteste le porter ...)


Ton post laisse penser que l'augmentation des cas en Lozère est liée à la fin du port du masque à l'école.
A moins que la Lozère n'ait le masque avant les autres, ce département était concerné par une très forte hausse des cas avant même la mise en place de la mesure.
(encore faut-il aussi s'interroger sur ce que représentent des % affolants quand ça se joue d'un point de vue comptable à la contamination d'une vingtaine de personnes à l'échelle d'un département)
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 16 Oct 2021 - 21:27
@EdithW a écrit:
@EdithW a écrit:Mon département est repassé au-dessus des 50/100000… 90, avec une grosse accélération depuis quelque jours qu’est-il prévu dans ce cas? On attend quelques jours et on fait remettre le masque aux écoliers ? Je n’ai rien lu là dessus…

On remet le masque dès lundi, annonce de la prefecture... aucune info de l'école de ma fille... deux clusters dans des établissements scolaires, un en primaire, un en lycée dans une petite ville, et surtout, 70% de vaccinés seulement, ce qui dans un département où les familles vivent à plusieurs générations, sont proches de leurs anciens, et où le taux de personnes âgées voire très âgées est haut, ainsi que le nombre de personnes travaillant dans le médico-social, ça fait un boulevard pour le virus. Une maman de l'école, infirmière, est présente tous les midi, accompagne la classe aux activités, etc, depuis la rentrée... Je n'ose pas lui demander, c'est délicat, mais je pense qu'elle fait partie des soignants qui ont refusé le vaccin Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 3795679266 et il y en a pas mal, plusieurs salariés du CMP que je connais par exemple ont été "remerciés", du coup, réduction drastique des soins. Suspect

source : https://www.lalozerenouvelle.com/mathieu-pardell-lepidemie-nest-pas-derrieres-nous/

@Clecle78 a écrit:C'était prévisible malheureusement cette hausse des cas. Il n'y a qu'à voir la Grande Bretagne qui a supprimé tous les gestes barrière. A croire que le masque reste un moyen important de protection (et dieu sait que je déteste le porter ...)

EdithW, tant mieux si le port du masque est réhabilité dans ton département. Je me demande ce qu'on attend pour le faire dans d'autres départements. Les vacances, j'imagine.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 FB1fu0ZWEBIkuGt?format=jpg&name=large
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Sam 16 Oct 2021 - 21:38
@chmarmottine a écrit:
@EdithW a écrit:
@EdithW a écrit:Mon département est repassé au-dessus des 50/100000… 90, avec une grosse accélération depuis quelque jours qu’est-il prévu dans ce cas? On attend quelques jours et on fait remettre le masque aux écoliers ? Je n’ai rien lu là dessus…

On remet le masque dès lundi, annonce de la prefecture... aucune info de l'école de ma fille... deux clusters dans des établissements scolaires, un en primaire, un en lycée dans une petite ville, et surtout, 70% de vaccinés seulement, ce qui dans un département où les familles vivent à plusieurs générations, sont proches de leurs anciens, et où le taux de personnes âgées voire très âgées est haut, ainsi que le nombre de personnes travaillant dans le médico-social, ça fait un boulevard pour le virus. Une maman de l'école, infirmière, est présente tous les midi, accompagne la classe aux activités, etc, depuis la rentrée... Je n'ose pas lui demander, c'est délicat, mais je pense qu'elle fait partie des soignants qui ont refusé le vaccin Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 3795679266 et il y en a pas mal, plusieurs salariés du CMP que je connais par exemple ont été "remerciés", du coup, réduction drastique des soins. Suspect

source : https://www.lalozerenouvelle.com/mathieu-pardell-lepidemie-nest-pas-derrieres-nous/

@Clecle78 a écrit:C'était prévisible malheureusement cette hausse des cas. Il n'y a qu'à voir la Grande Bretagne qui a supprimé tous les gestes barrière. A croire que le masque reste un moyen important de protection (et dieu sait que je déteste le porter ...)

EdithW, tant mieux si le port du masque est réhabilité dans ton département. Je me demande ce qu'on attend pour le faire dans d'autres départements. Les vacances, j'imagine.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 FB1fu0ZWEBIkuGt?format=jpg&name=large
C'est terrible l'effet du retrait du masque en Lozère... L'incidence a commencé à monter avant le 4 octobre (jour du retrait) et baisse bien avant son retour ( dès le 9).
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Screen23
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 16 Oct 2021 - 21:53
Tu as raison en effet.
C'est juste dommage que tu le dises sur ce ton plein de sarcasmes, mgb35. Cela crispe inutilement les échanges, et je doute que ce soit le mieux pour convaincre ceux que tu contredis.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW Sam 16 Oct 2021 - 22:48
En fait, je me dis que faire enlever le masque quand le taux est à 42 (si mes souvenirs sont bons), dans un département  où un cluster de 15 personnes fait exploser les chiffres vu la population, c’était un peu précipité… et un peu cruel pour les pauvres gamins qui auront respiré deux semaines avant de remettre le masque. Sauf erreur, je n’ai lu ou entendu nulle part  ce qui était prévu en cas de TI qui repasse au dessus de 50. D’accord avec chmarmottine, mieux vaut le remettre bien sûr. Mais je n’aimerais pas être PE dans la semaine à venir. Et les vacances arrivant, le relâchement sera compliqué à gérer.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 16 Oct 2021 - 22:57
Qu'est-ce qui est le plus cruel entre passer 7 semaines avec le masque ou 4 semaines avec / 2 semaines sans / 1 semaine avec ?
Ces pauvres gamins auront pu respirer 2 semaines.

En dehors de toute considération liée à l'épidémie, je pense que c'est la moins pire des peines.


Concernant le lien entre retrait du masque et augmentation générale des cas, il faut quand même y aller avec les yeux de la foi...
Avant même le retrait des masques à l'école, certains départements voyaient leur incidence augmenter. Un peu facile de surfer sur la tendance pour expliquer que c'est lié à la mesure (en revanche ça aurait pu être un indicateur à prendre en compte pour différer le retrait).

Si on veut utiliser les données de la semaine de retrait des masques : l'incidence a poursuivi sa diminution chez les 0-19ans quand elle augmentait dans d'autres tranches d'âge. Vous le reliez comment au retrait des masques ça ?
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 16 Oct 2021 - 23:36
Je n'ai jamais dit que l'augmentation du taux d'incidence dans ces départements était due au non port du masque à l'école. Je dis juste que quand on constate que ça repart, même localement, on prend des précautions.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 17 Oct 2021 - 0:03
Je ne fais pas spécialement allusion à ton post en particulier.
Si ce n'est que tu assembles des citations dont une qui parle de la Lozère et son augmentation et une qui dit que "C'était prévisible malheureusement cette hausse des cas." (en parlant de l'abandon du port du masque).

Faire le lien entre l'augmentation des cas dans le département le moins peuplé de France (et donc sujet à des variations importantes avec un effectif de référence supérieur à l'effectif étudié), si ça n'avait pas été faux (cf évolution de l'incidence dans le temps), ça aurait été malhonnête pour appuyer ce genre de propos.

Quoi qu'il en soit, l'abandon du masque à l'école, c'est inévitablement une prise de risques supplémentaires (tout comme la fin du confinement, tout comme la fin du distanciel, tout comme la fin des demi-jauges, tout comme la réouverture des salles de sport et lieux de culture, tout comme la réouverture des restaurants). Et cette prise de risques entrainera certainement quelque part en France un cluster.
Sinon on ne fait rien (même avec les mesures ça circule de toute façon) et on attend quelques années pour voir si ça passe.
En attendant, c'est prématuré pour conclure sur le drame que représente la fin du masque à l'école quand l'incidence est sous les 50.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 Dim 17 Oct 2021 - 14:03
@henriette a écrit:Tu as raison en effet.
C'est juste dommage que tu le dises sur ce ton plein de sarcasmes, mgb35. Cela crispe inutilement les échanges, et je doute que ce soit le mieux pour convaincre ceux que tu contredis.

Franchement, Henriette, je ne suis pas du tout d'accord avec ceci. Je ne sais pas comment fait mgb35 pour garder son calme, au contraire, alors que ce sont les autres (et toujours les mêmes) qui sont à chaque fois à la limite de l'hystérie ou de l'insulte. Pour moi, c'est de la mauvaise foi d'accuser mgb35 de mettre de l'huile sur le feu ! Pourquoi ne pas plutôt demander aux autres de se calmer dans leurs réactions ?
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Dim 17 Oct 2021 - 14:06
@lilith888 a écrit:
@henriette a écrit:Tu as raison en effet.
C'est juste dommage que tu le dises sur ce ton plein de sarcasmes, mgb35. Cela crispe inutilement les échanges, et je doute que ce soit le mieux pour convaincre ceux que tu contredis.

Franchement, Henriette, je ne suis pas du tout d'accord avec ceci. Je ne sais pas comment fait mgb35 pour garder son calme, au contraire, alors que ce sont les autres (et toujours les mêmes) qui sont à chaque fois à la limite de l'hystérie ou de l'insulte. Pour moi, c'est de la mauvaise foi d'accuser mgb35 de mettre de l'huile sur le feu ! Pourquoi ne pas plutôt demander aux autres de se calmer dans leurs réactions ?
Parce qu'Henriette partage davantage l'avis de Chmarmottine ou autres, quelle question!
Esturgeon
Esturgeon
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Esturgeon Dim 17 Oct 2021 - 14:12
Vous allez encore faire fermer le fil...
Vous savez pourtant qu'il ne faut pas critiquer la modération (et surtout pas Henriette) en public.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Dim 17 Oct 2021 - 14:28
@Enaeco a écrit:Je ne fais pas spécialement allusion à ton post en particulier.
Si ce n'est que tu assembles des citations dont une qui parle de la Lozère et son augmentation et une qui dit que "C'était prévisible malheureusement cette hausse des cas." (en parlant de l'abandon du port du masque).

Faire le lien entre l'augmentation des cas dans le département le moins peuplé de France (et donc sujet à des variations importantes avec un effectif de référence supérieur à l'effectif étudié), si ça n'avait pas été faux (cf évolution de l'incidence dans le temps), ça aurait été malhonnête pour appuyer ce genre de propos.

Quoi qu'il en soit, l'abandon du masque à l'école, c'est inévitablement une prise de risques supplémentaires (tout comme la fin du confinement, tout comme la fin du distanciel, tout comme la fin des demi-jauges, tout comme la réouverture des salles de sport et lieux de culture, tout comme la réouverture des restaurants). Et cette prise de risques entrainera certainement quelque part en France un cluster.
Sinon on ne fait rien (même avec les mesures ça circule de toute façon) et on attend quelques années pour voir si ça passe.
En attendant, c'est prématuré pour conclure sur le drame que représente la fin du masque à l'école quand l'incidence est sous les 50.

Encore une fois, ce n'est pas l'abandon du port du masque qui me gêne, même si j'aurais aimé qu'on attende un peu, notamment dans certains départements où on sentait que la situation était fragile quand la décision a été effective. Je trouve regrettable qu'on ne soit pas capable de réagir vite quand localement la situation devient critique, même si c'est momentané ou dû à des clusters isolés. Le port du masque part les enfants n'est pas de même nature que les autres mesures que tu cites. C'est une décision qui peut se prendre vite, c'est une mesure efficace et facile à mettre en oeuvre et qui, actuellement, concernerait une population non vaccinée et ce serait donc cohérent.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 17 Oct 2021 - 15:58
@lilith888 a écrit:
@henriette a écrit:Tu as raison en effet.
C'est juste dommage que tu le dises sur ce ton plein de sarcasmes, mgb35. Cela crispe inutilement les échanges, et je doute que ce soit le mieux pour convaincre ceux que tu contredis.

Franchement, Henriette, je ne suis pas du tout d'accord avec ceci. Je ne sais pas comment fait mgb35 pour garder son calme, au contraire, alors que ce sont les autres (et toujours les mêmes) qui sont à chaque fois à la limite de l'hystérie ou de l'insulte. Pour moi, c'est de la mauvaise foi d'accuser mgb35 de mettre de l'huile sur le feu ! Pourquoi ne pas plutôt demander aux autres de se calmer dans leurs réactions ?
En l'état, ce message précis répondait à un message qui n'était absolument pas vindicatif ou je ne sais quoi. J'ai donc signalé à titre personnel à mgb35 que j'étais tout à fait d'accord avec lui, mais qu'il me semblait dommage de risquer de brouiller son message par un ton qui risque surtout d'entraîner de la crispation. Je n'ai pas vu de réactions qu'il faille calmer dans les messages auxquels mgb répondait.
Ceci étant, si tu estimes que c'est le cas, alors je te suggère de faire une alerte, de façon à ce que la modération puisse se pencher sur les messages en question.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 17 Oct 2021 - 16:00
@Esturgeon a écrit:Vous allez encore faire fermer le fil...
Vous savez pourtant qu'il ne faut pas critiquer la modération (et surtout pas Henriette) en public.
En effet, on ne critique pas la modération sur le forum, on le fait en MP.
Et si on a un différend avec quelqu'un, comme il semble que tu en aies un avec moi, on règle cela en MP.
Enfin, je te conseille d'être attentif à la couleur dans laquelle les messages sont rédigés, ce qui te permettra de faire la différence entre les messages de modération (ceux qui sont en indigo et gras), et les messages à titre personnel. Smile

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Sphinx Dim 17 Oct 2021 - 19:19
Enfin ça part quand même en coquillette plus que régulièrement sur ce sujet, à tel point d'ailleurs que j'ai beau m'intéresser à la situation dans les écoles françaises, pardon mais je ne viens plus que très épisodiquement : marre de revoir les mêmes débats tourner en boucle depuis on ne sait combien de fois quarante pages et les uns et les autres qui s'accusent fort impoliment d'être impoli (on se croirait sur un plateau télé : "vous ne me laissez pas finir monsieur, laissez-moi finir !" "Non vous laissez-moi finir !" "la science a démontré que j'ai raison !" "absolument pas, la science a démontré que moi j'ai raison !" "Et que faites-vous des chiffres, hein ?" "Mais ils me donnent raison, les chiffres !")

Dans ces conditions, tomber sur Henriette qui a quand même un mérite tout particulier à essayer de maintenir la barque à flot et d'empêcher les marins de s'assommer à coups de rame, pardon, les débats de déraper, et je rappellerai qu'elle n'est pas payée pour ce faire, et qu'elle prend sur son temps libre, pardon mais c'est quand même particulièrement malvenu. On peut ne pas être d'accord avec ses positions personnelles sur ce qui fait l'objet du topic, mais en ce qui concerne la modération, il y a une charte qu'on a accepté d'observer en s'inscrivant sur ce forum, et il y a aussi une modération qui n'est absolument pas obligée de sacrifier son temps pour se prendre des piques en retour.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Livre11
ipomee
ipomee
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ipomee Dim 17 Oct 2021 - 19:27
@Sphinx a écrit:

Dans ces conditions, tomber sur Henriette qui a quand même un mérite tout particulier à essayer de maintenir la barque à flot et d'empêcher les marins de s'assommer à coups de rame, pardon, les débats de déraper, et je rappellerai qu'elle n'est pas payée pour ce faire, et qu'elle prend sur son temps libre, pardon mais c'est quand même particulièrement malvenu. On peut ne pas être d'accord avec ses positions personnelles sur ce qui fait l'objet du topic, mais en ce qui concerne la modération, il y a une charte qu'on a accepté d'observer en s'inscrivant sur ce forum, et il y a aussi une modération qui n'est absolument pas obligée de sacrifier son temps pour se prendre des piques en retour.

Magnifiquement dit (et sans énigme abi ), merci Sphinx.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 17 Oct 2021 - 20:01
@chmarmottine a écrit:
@Enaeco a écrit:Je ne fais pas spécialement allusion à ton post en particulier.
Si ce n'est que tu assembles des citations dont une qui parle de la Lozère et son augmentation et une qui dit que "C'était prévisible malheureusement cette hausse des cas." (en parlant de l'abandon du port du masque).

Faire le lien entre l'augmentation des cas dans le département le moins peuplé de France (et donc sujet à des variations importantes avec un effectif de référence supérieur à l'effectif étudié), si ça n'avait pas été faux (cf évolution de l'incidence dans le temps), ça aurait été malhonnête pour appuyer ce genre de propos.

Quoi qu'il en soit, l'abandon du masque à l'école, c'est inévitablement une prise de risques supplémentaires (tout comme la fin du confinement, tout comme la fin du distanciel, tout comme la fin des demi-jauges, tout comme la réouverture des salles de sport et lieux de culture, tout comme la réouverture des restaurants). Et cette prise de risques entrainera certainement quelque part en France un cluster.
Sinon on ne fait rien (même avec les mesures ça circule de toute façon) et on attend quelques années pour voir si ça passe.
En attendant, c'est prématuré pour conclure sur le drame que représente la fin du masque à l'école quand l'incidence est sous les 50.

Encore une fois, ce n'est pas l'abandon du port du masque qui me gêne, même si j'aurais aimé qu'on attende un peu, notamment dans certains départements où on sentait que la situation était fragile quand la décision a été effective. Je trouve regrettable qu'on ne soit pas capable de réagir vite quand localement la situation devient critique, même si c'est momentané ou dû à des clusters isolés. Le port du masque part les enfants n'est pas de même nature que les autres mesures que tu cites. C'est une décision qui peut se prendre vite, c'est une mesure efficace et facile à mettre en oeuvre et qui, actuellement, concernerait une population non vaccinée et ce serait donc cohérent.

Pour information, c'est une mesure qui a été mise en oeuvre puisque la Lozère remet le masque et les classes cluster d'Aveyron ont été fermées.
Diclonia
Diclonia
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia Lun 18 Oct 2021 - 7:39
@Sphinx a écrit:Enfin ça part quand même en coquillette plus que régulièrement sur ce sujet, à tel point d'ailleurs que j'ai beau m'intéresser à la situation dans les écoles françaises, pardon mais je ne viens plus que très épisodiquement : marre de revoir les mêmes débats tourner en boucle depuis on ne sait combien de fois quarante pages et les uns et les autres qui s'accusent fort impoliment d'être impoli (on se croirait sur un plateau télé : "vous ne me laissez pas finir monsieur, laissez-moi finir !" "Non vous laissez-moi finir !" "la science a démontré que j'ai raison !" "absolument pas, la science a démontré que moi j'ai raison !" "Et que faites-vous des chiffres, hein ?" "Mais ils me donnent raison, les chiffres !")

Dans ces conditions, tomber sur Henriette qui a quand même un mérite tout particulier à essayer de maintenir la barque à flot et d'empêcher les marins de s'assommer à coups de rame, pardon, les débats de déraper, et je rappellerai qu'elle n'est pas payée pour ce faire, et qu'elle prend sur son temps libre, pardon mais c'est quand même particulièrement malvenu. On peut ne pas être d'accord avec ses positions personnelles sur ce qui fait l'objet du topic, mais en ce qui concerne la modération, il y a une charte qu'on a accepté d'observer en s'inscrivant sur ce forum, et il y a aussi une modération qui n'est absolument pas obligée de sacrifier son temps pour se prendre des piques en retour.

Cela fait des semaines que je ne viens plus par ici pour me préserver de certains messages qui me font bondir, j'ai mis je ne sais combien d'indésirables... En ce moment, je repasse pour voir comme cela se passe
chez vous, et je constate que rien n'a changé dans le débat...

Sphinx a parfaitement résumé la situation !
Merci !
Et merci à la modération !
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Lun 18 Oct 2021 - 7:45
Merci à vous deux et à Ipomee aussi. Wink
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 Lun 18 Oct 2021 - 8:30
@Diclonia a écrit:
@Sphinx a écrit:Enfin ça part quand même en coquillette plus que régulièrement sur ce sujet, à tel point d'ailleurs que j'ai beau m'intéresser à la situation dans les écoles françaises, pardon mais je ne viens plus que très épisodiquement : marre de revoir les mêmes débats tourner en boucle depuis on ne sait combien de fois quarante pages et les uns et les autres qui s'accusent fort impoliment d'être impoli (on se croirait sur un plateau télé : "vous ne me laissez pas finir monsieur, laissez-moi finir !" "Non vous laissez-moi finir !" "la science a démontré que j'ai raison !" "absolument pas, la science a démontré que moi j'ai raison !" "Et que faites-vous des chiffres, hein ?" "Mais ils me donnent raison, les chiffres !")

Dans ces conditions, tomber sur Henriette qui a quand même un mérite tout particulier à essayer de maintenir la barque à flot et d'empêcher les marins de s'assommer à coups de rame, pardon, les débats de déraper, et je rappellerai qu'elle n'est pas payée pour ce faire, et qu'elle prend sur son temps libre, pardon mais c'est quand même particulièrement malvenu. On peut ne pas être d'accord avec ses positions personnelles sur ce qui fait l'objet du topic, mais en ce qui concerne la modération, il y a une charte qu'on a accepté d'observer en s'inscrivant sur ce forum, et il y a aussi une modération qui n'est absolument pas obligée de sacrifier son temps pour se prendre des piques en retour.

Cela fait des semaines que je ne viens plus par ici pour me préserver de certains messages qui me font bondir,  j'ai mis je ne sais combien d'indésirables... En ce moment, je repasse pour voir comme cela se passe
chez vous, et je constate que rien n'a changé dans le débat...

Sphinx a parfaitement résumé la situation !
Merci !
Et merci à la modération !

Idem. Compliqué d'émettre un avis qui va en dehors de la doxa...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mer 27 Oct 2021 - 8:16
Maintenant que le taux d'incidence est repassé au-dessus de 50 dans la majorité des départements, avons-nous des nouvelles du protocole (quel niveau à la rentrée?) et du masque à l'école?
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gnafron2004 Mer 27 Oct 2021 - 8:21
Bof on est laaaaarges! Une interview sur BFM la veille de la rentrée suffira bien... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 2790680366
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Jeu 4 Nov 2021 - 19:39
Je viens de lire cette info sur twitter et la partage.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 4 Nov 2021 - 20:11
@Flo44 a écrit:Maintenant que le taux d'incidence est repassé au-dessus de 50 dans la majorité des départements, avons-nous des nouvelles du protocole (quel niveau à la rentrée?) et du masque à l'école?

@gnafron2004 a écrit:Bof on est laaaaarges! Une interview sur BFM la veille de la rentrée suffira bien... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 9 2790680366

Si vous êtes trop impatients pour attendre l'interview BFM la veille de la rentrée, vous pouvez toujours consulter https://www.education.gouv.fr/
Il y a quelques infos en exclusivité
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum