Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Sam 2 Oct 2021 - 16:12
Et pourtant, je pense que tout le monde a raison dans le fond. Oui, ce n'est pas fini, il faut rester attentifs mais oui aussi, il va falloir apprendre à sortir de ça et accepter de revivre normalement même avec des cas. Le tout est de trouver le bon moment, le bon indice pour basculer.
Spoiler:
Je suis la Suisse ..
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 2 Oct 2021 - 16:22
@Cleroli a écrit:
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Excuse-moi, mgb35, mais c'est un constat, rien de plus.
Non, tu juges en frôlant régulièrement l'impolitesse. C'est sûrement ton caractère et tu n'y prêtes pas grand intérêt apparemment.
mgb35 est coutumier de ce type de langage, navrée si ça te vexe que je le dise. C'est vrai que c'est honteux d'échanger sans s'invectiver ou être à la limite de la grossièreté pour tenter de discréditer tout propos ne convenant pas Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1482308650
Maintenant, si tu as qq chose à me dire, tu peux le faire directement, pas par sous-entendus (et en MP de préférence pour ne pas importer les autres).
Précision : je reste sur ce fil, je ne ferai pas le coup du "je vous laisse entre vous" pour revenir aussi vite Razz

Ce sentiment de "dénigrement", il part d'une projection à laquelle il est difficile d'y apporter la moindre crédibilité...
La projection est clairement foireuse. Tout comme un sacré paquet de projections sur les 2 dernières années. Et venant d'institutions reconnues pour la qualité de leur travail.
En fait, la seule chose qu'on fait bien, c'est modéliser des évènements qui ont déjà eu lieu.

Je me suis simplement amusé de la situation avec mgb35 qui "constate" et henriette qui lui répond plus tard qu'elle constate aussi, en reprenant ta citation qui avait suivi. Je ne pensais pas que tu prendrais la mouche.
Il n'y a pas de sous-entendus ou quoi que ce soi.
Je me permets de mettre la réponse sur le fil (au risque d'importer les autres) étant donné que c'est l'endroit que tu as choisis pour t'adresser à moi plutôt que le MP.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Sam 2 Oct 2021 - 16:30
@frimoussette77 a écrit:
@Jenny a écrit:Encore des slips. :/
Je préférerais qu’on nous donne une indemnité pour nous acheter quelques masques, je n’utilise pas ceux en tissu.
+1

Lol. Tu n'en veux pas ? Revends-les sur Vint*d. Razz Razz
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Sam 2 Oct 2021 - 16:34
@Cassandrine a écrit: Sinon, il serait temps pour certains de se rendre compte que vos avis sont irréconciliables. Il faut parfois savoir abandonner une guéguerre inutile.  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 3458517380

Je n'ai guère suivi mais clairement, les gens font bien comme pour eux ...
Soit on a envie d'évoluer et donc on sait écouter et recevoir la parole en face pour échanger, soit on est fermé d'esprit et désireux de faire valoir un point de vue donné coûte-que-coûte et cela donne des dialogues de sourds qui ne font pas avancer, c'est la base.
Mathador
Mathador
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador Sam 2 Oct 2021 - 16:52
@Flo44 a écrit:D'accord pour le Gers, car c'est un petit département mais dans le Maine et Loire, l'augmentation de 14% en une semaine correspond à un passage de 420 à 480 cas détectés environ. Ça fait 60 de plus en une semaine. Bruit ou vraie augmentation? Surtout que c'est pareil dans les départements voisins (Mayenne, Sarthe).
On verra.
J'espère que c'est juste du bruit.
En modélisant les cas détectés par un sondage d'un évènement rare (ou plus précisément, le test d'un évènement rare dans un échantillon constituant une faible proportion de la population étudiée), on a une loi de Poisson.
D'après R, la proba d'avoir un évènement aussi extrême (moins de 420 vers plus de 480) en gardant le même paramètre pour la loi de Poisson est d'au plus 6,2‰:
Code:
> p <- function(lambda) ppois(420,lambda)*(1-ppois(480,lambda))
> pmax <- optimize(p, c(420,480), maximum = TRUE)
> pmax
$maximum
[1] 450.8549

$objective
[1] 0.006196983
Ceci étant dit:

  • il y a beaucoup de départements, et si j'ai étudié celui-là c'est parce qu'il a attiré ton attention: il y a donc un gros risque de p-hacking, et se contenter d'un seuil classique de 0,05 serait une erreur rédhibitoire (voir ici: https://www.explainxkcd.com/wiki/index.php/882:_Significant );
  • l'hypothèse nulle est qu'on sonde de façon iid entre les deux semaines, or la façon de sonder peut changer, par exemple parce que des rhumes et angines arrivent et que plus de symptômes covidiens entraînent plus de tests.

Vu que sur un 100-échantillon d'une Bernoulli de paramètre 6,2‰ il y a presque une chance sur deux d'avoir au moins un succès, je ne vois pas de raison de m'alarmer.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
avatar
Kea
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kea Sam 2 Oct 2021 - 19:57
@Flo44 a écrit:Je pense que les stocks de masques en tissu trouvent de plus en plus difficilement preneurs. Ils sont inconfortables pour les porteurs de lunettes, peu (pas) protecteurs vu qu'ils baillent de partout, et tiennent chaud.
Pour ma part je reste aux KN95 (ou FFP2 selon ce que je trouve), bien ajustés, en classe.
Justement, c'est parfait pour l'hiver qui arrive abi
Plus sérieusement, ça dépend de chacun. Je suis repassée aux masques en tissu depuis que je suis vaccinée.
J'ai porté des chirurgicaux de novembre à juillet, pour tenter de mieux me protéger ; ils me grattent et je déteste leur odeur (mais j'imagine que des masques plus haut de gamme peuvent être plus agréables). Je ne porte plus mes lunettes de vue depuis mars 2020, même avec les chirurgicaux j'ai de la buée (j'ai de toutes petites lunettes sans monture, qui n'appuient pas du tout sur le masque) ; par contre, avec mes lunettes de soleil, plus lourdes, aucun souci, même sur les masques en tissu.
J'ai stocké les masques en tissu distribués au fil de l'année dernière, ce sont eux que je porte en ce moment (sauf ceux qui étaient dangereux, ceux-là je les garde pour faire le ménage  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 2790680366) ; j'ai de quoi tenir quelque temps encore, et comme j'en ai pas mal, je ne suis pas obligée de les laver très souvent. Mais je compte bien réclamer mon dû au fur et à mesure de l'année, notre employeur doit nous les fournir, j'en fais une question de principe. Je n'achèterai donc pas les masques que certains envisagent de mettre sur Vinted Razz
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 2 Oct 2021 - 21:48
@Enaeco a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Excuse-moi, mgb35, mais c'est un constat, rien de plus.
Non, tu juges en frôlant régulièrement l'impolitesse. C'est sûrement ton caractère et tu n'y prêtes pas grand intérêt apparemment.
mgb35 est coutumier de ce type de langage, navrée si ça te vexe que je le dise. C'est vrai que c'est honteux d'échanger sans s'invectiver ou être à la limite de la grossièreté pour tenter de discréditer tout propos ne convenant pas Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1482308650
Maintenant, si tu as qq chose à me dire, tu peux le faire directement, pas par sous-entendus (et en MP de préférence pour ne pas importer les autres).
Précision : je reste sur ce fil, je ne ferai pas le coup du "je vous laisse entre vous" pour revenir aussi vite Razz

Ce sentiment de "dénigrement", il part d'une projection à laquelle il est difficile d'y apporter la moindre crédibilité...
La projection est clairement foireuse. Tout comme un sacré paquet de projections sur les 2 dernières années. Et venant d'institutions reconnues pour la qualité de leur travail.
En fait, la seule chose qu'on fait bien, c'est modéliser des évènements qui ont déjà eu lieu.

Je me suis simplement amusé de la situation avec mgb35 qui "constate" et henriette qui lui répond plus tard qu'elle constate aussi, en reprenant ta citation qui avait suivi. Je ne pensais pas que tu prendrais la mouche.
Il n'y a pas de sous-entendus ou quoi que ce soi.
Je me permets de mettre la réponse sur le fil (au risque d'importer les autres) étant donné que c'est l'endroit que tu as choisis pour t'adresser à moi plutôt que le MP.
Il s'agissait effectivement de s'amuser des réparties de mgb35, et j'ai trouvé assez drôle ta réponse, Enaeco. Laughing

Ceci étant, il est clair qu'il y a ici, comme IRL, des avis irréconciliables. Mais que ce n'est pas une excuse pour se mettre à dénigrer l'avis d'autrui à coup de propos condescendant et/ou grossiers, tout en se plaignant ensuite de se prendre le retour de manivelle.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Sam 2 Oct 2021 - 22:07
@henriette a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Enaeco a écrit:
Non, tu juges en frôlant régulièrement l'impolitesse. C'est sûrement ton caractère et tu n'y prêtes pas grand intérêt apparemment.
mgb35 est coutumier de ce type de langage, navrée si ça te vexe que je le dise. C'est vrai que c'est honteux d'échanger sans s'invectiver ou être à la limite de la grossièreté pour tenter de discréditer tout propos ne convenant pas Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1482308650
Maintenant, si tu as qq chose à me dire, tu peux le faire directement, pas par sous-entendus (et en MP de préférence pour ne pas importer les autres).
Précision : je reste sur ce fil, je ne ferai pas le coup du "je vous laisse entre vous" pour revenir aussi vite Razz

Ce sentiment de "dénigrement", il part d'une projection à laquelle il est difficile d'y apporter la moindre crédibilité...
La projection est clairement foireuse. Tout comme un sacré paquet de projections sur les 2 dernières années. Et venant d'institutions reconnues pour la qualité de leur travail.
En fait, la seule chose qu'on fait bien, c'est modéliser des évènements qui ont déjà eu lieu.

Je me suis simplement amusé de la situation avec mgb35 qui "constate" et henriette qui lui répond plus tard qu'elle constate aussi, en reprenant ta citation qui avait suivi. Je ne pensais pas que tu prendrais la mouche.
Il n'y a pas de sous-entendus ou quoi que ce soi.
Je me permets de mettre la réponse sur le fil (au risque d'importer les autres) étant donné que c'est l'endroit que tu as choisis pour t'adresser à moi plutôt que le MP.
Il s'agissait effectivement de s'amuser des réparties de mgb35, et j'ai trouvé assez drôle ta réponse, Enaeco. Laughing

Ceci étant, il est clair qu'il y a ici, comme IRL, des avis irréconciliables. Mais que ce n'est pas une excuse pour se mettre à dénigrer l'avis d'autrui à coup de propos condescendant et/ou grossiers,  tout en se plaignant ensuite de se prendre le retour de manivelle.
Chère @henriette
Je ne me plains de rien... Je m'interroge par contre clairement sur tes actes de modération par exemple.
Tu te permets de dénigrer ceux qui ne sont pas d'accord à avec toi mais tu prends ta casquette de modératrice dès que ceux ci font un mini pas de travers. Alors je sais qu'on ne doit pas critiquer la modération et que je vais me faire taper dessus mais je le fais ici car la possibilité de signaler un modérateur n'est pas possible sur ce site.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 2 Oct 2021 - 22:12
Lorsque j'exprime mon opinion, je poste en noir.
Lorsque je modère, c'est en indigo et gras.
Par exemple : en indigo gras "les grossièretés sont proscrites" = voix de la modération du forum.
En noir "tu radotes, tu as déjà posté ça 10 fois" = mon avis perso.
C'est plus clair pour toi ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Sam 2 Oct 2021 - 22:18
Je crois que tu ne te rends pas compte de ton agressivité, chère Henriette.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Sam 2 Oct 2021 - 22:20
@henriette a écrit:Lorsque j'exprime mon opinion, je poste en noir.
Lorsque je modère, c'est en indigo et gras.
Par exemple : en indigo gras "les grossièretés sont proscrites" = voix de la modération du forum.
En noir "tu radotes, tu as déjà posté ça 10 fois" = mon avis perso.
C'est plus clair pour toi ?
Charte a écrit: L'ironie et l'humour sont bien sûr autorisées, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. (...) Les attaques personnelles et les critiques ad hominem, envers un membre de neoprofs ou une personne extérieure au forum, sont quant à elles considérées comme déplacées, à partir du moment où elles sont excessives, répétées, et sans motivation sérieuse, et/ou si elles tournent à l'acharnement, au conflit personnel ou au dénigrement arbitraire d'une personne.
Vis à vis de @catalunya tu as clairement franchi cette limite. Avec moi, tu t'en approches.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 2 Oct 2021 - 22:21
@Catalunya a écrit:Je crois que tu ne te rends pas compte de ton agressivité, chère Henriette.
Je peux te retourner la remarque, cher Catalunya.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 2 Oct 2021 - 22:22
@mgb35 a écrit:
@henriette a écrit:Lorsque j'exprime mon opinion, je poste en noir.
Lorsque je modère, c'est en indigo et gras.
Par exemple : en indigo gras "les grossièretés sont proscrites" = voix de la modération du forum.
En noir "tu radotes, tu as déjà posté ça 10 fois" = mon avis perso.
C'est plus clair pour toi ?
Charte a écrit: L'ironie et l'humour sont bien sûr autorisées, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. (...) Les attaques personnelles et les critiques ad hominem, envers un membre de neoprofs ou une personne extérieure au forum, sont quant à elles considérées comme déplacées, à partir du moment où elles sont excessives, répétées, et sans motivation sérieuse, et/ou si elles tournent à l'acharnement, au conflit personnel ou au dénigrement arbitraire d'une personne.
Vis à vis de @catalunya tu as clairement franchi cette limite. Avec moi, tu t'en approches.
Je pense qu'il faut continuer cet échange en MP puisqu'il s'agit d'un différend entre membres qui n'a plus rien à voir avec le sujet du fil.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 2 Oct 2021 - 23:03
La liste des départements concernés par la modification du protocole "1 cas = fermeture de la classe" en "1 cas = test de tous les élèves+'isolement des positifs" a été dévoilée :

Sont concernés par cette expérimentation: l'Aisne, l'Ariège, la Côte-d'Or, les Landes, la Manche, le Morbihan, la Moselle, le Rhône, le Val-d'Oise et le Var, a précisé le ministère de l'Éducation nationale à l'AFP confirmant une information du Parisien. Pour le moment, la date de la mise en place n'est pas encore fixée.
[...]
Dans le cadre de cette expérimentation, si des parents refusent le test, l'enfant «sera considéré comme positif justement pour ne pas avoir accepté le test», avait précisé Jean-Michel Blanquer.
Covid : 10 départements vont expérimenter la fin des fermetures de classes
https://amp.lefigaro.fr/flash-actu/covid-10-departements-vont-experimenter-la-fin-des-fermetures-de-classes-20211002

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thalia de G Sam 2 Oct 2021 - 23:23
J'ai comparé la liste que tu cites avec celle du taux d(incidence par département. Ce qui m'intrigue, c'est que certains qui ont un taux d'incidence supérieur à 50 figurent dans la liste du nouveau protocole

l'Aisne, l'Ariège, la Côte-d'Or, les Landes, la Manche, le Morbihan, la Moselle, le Rhône, le Val-d'Oise et le Var. Je ne doute pas que ce soit voulu, mais j'ai du mal à saisir la stratégie.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Sam 2 Oct 2021 - 23:31
@Thalia de G a écrit:J'ai comparé la liste que tu cites avec celle du taux d(incidence par département. Ce qui m'intrigue, c'est que certains qui ont un taux d'incidence supérieur à 50 figurent dans la liste du nouveau protocole

l'Aisne, l'Ariège, la Côte-d'Or, les Landes, la Manche, le Morbihan, la Moselle, le Rhône, le Val-d'Oise et le Var. Je ne doute pas que ce soit voulu, mais j'ai du mal à saisir la stratégie.
Cette expérimentation n'a aucun rapport avec l'incidence. Elle vise juste à évaluer si la dynamique virale change selon le protocole.
Si ce n'est pas le cas, elle sera élargie et permettra de fermer moins de classe.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thalia de G Sam 2 Oct 2021 - 23:33
Merci pour l'explication. Mon neurone est dysfonctionnel à cette heure-ci.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 9:47
Je ne comprends pas comment ça peut fonctionner. Je fais partie des départements concernés. A la réouverture, on a toujours au moins un positif. Donc finalement, il aura eu le temps d'en contaminer un autre, et ainsi de suite.
L'immunité collective chez les enfants sans vaccination (qui fera probablement un flop chez les petits) ?
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 3 Oct 2021 - 10:10
Cicyle a écrit:Je ne comprends pas comment ça peut fonctionner. Je fais partie des départements concernés. A la réouverture, on a toujours au moins un positif. Donc finalement, il aura eu le temps d'en contaminer un autre, et ainsi de suite.
L'immunité collective chez les enfants sans vaccination (qui fera probablement un flop chez les petits) ?

Je ne comprends pas le passage en gras. Tu parles d'un positif qui revient à la réouverture ou bien qui ne revient pas à cause du test de fin de période de fermeture, ou bien il a été testé positif au début de la fermeture ?

Sinon pour parler de l'efficacité de ce nouveau protocole. C'est évident que ce sera moins efficace que la fermeture systématique au premier cas. Mais n'oublions pas qu'à une époque il fallait 3 cas pour fermer une classe. Et c'est passé à un cas à cause de la tension dans les hopitaux. Même si c'est moins efficace, isoler uniquement les cas positifs et ceux qui refusent le test est aussi une mesure qui a tout de même une efficacité plus importante que le protocole avec les 3 cas.
Quand tu dis qu'à la réouverture, il y a toujours au moins un cas positif, je pense que s'il se fait tester dès qu'un cas est signalé, alors il est très probable qu'il soit positif. Et on peut aussi penser qu'un second test dans la semaine qui suit serait une bonne idée.
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Dim 3 Oct 2021 - 10:31
@Manu7 a écrit:
Quand tu dis qu'à la réouverture, il y a toujours au moins un cas positif, je pense que s'il se fait tester dès qu'un cas est signalé, alors il est très probable qu'il soit positif. Et on peut aussi penser qu'un second test dans la semaine qui suit serait une bonne idée.
Si j'ai bien suivi ce qu'a dit @roxanne, son fils, négatif lors de la découverte du cas positif et de la fermeture de classe, et en isolement, s'est avéré positif la veille de la reprise. Ce temps de latence entre la contamination et la positivité du test va effectivement poser problème dans cette expérimentation. Je suis totalement d'accord avec @Cicyle, on risque d'avoir des contaminations à la chaîne... Je suis dans un de ces départements concernés, avec un taux d'incidence à près de 70, et je n'apprécie que moyennement de servir de cobaye Rolling Eyes Certes, je suis en collège, mais s'il y a plus de contaminations au primaire, les grands frères et sœurs (loin d'être tous vaccinés, qui plus est) seront nécessairement impactés aussi. J'aurais largement préféré qu'ils laissent les taux redescendre petit à petit...

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 3 Oct 2021 - 10:35
Vous avez une explication ou une source sur ce nouveau protocole? Je n'ai pas trop suivi récemment, et au début ils ont évidemment dit tout et son contraire...
Pour les tests qui deviennent tardivement positifs, j'ai vu plusieurs médecins sur twitter mentionnant ce phénomène.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 10:36
@Manu7 a écrit:
Cicyle a écrit:Je ne comprends pas comment ça peut fonctionner. Je fais partie des départements concernés. A la réouverture, on a toujours au moins un positif. Donc finalement, il aura eu le temps d'en contaminer un autre, et ainsi de suite.
L'immunité collective chez les enfants sans vaccination (qui fera probablement un flop chez les petits) ?

Je ne comprends pas le passage en gras. Tu parles d'un positif qui revient à la réouverture ou bien qui ne revient pas à cause du test de fin de période de fermeture, ou bien il a été testé positif au début de la fermeture ?

Sinon pour parler de l'efficacité de ce nouveau protocole. C'est évident que ce sera moins efficace que la fermeture systématique au premier cas. Mais n'oublions pas qu'à une époque il fallait 3 cas pour fermer une classe. Et c'est passé à un cas à cause de la tension dans les hopitaux. Même si c'est moins efficace, isoler uniquement les cas positifs et ceux qui refusent le test est aussi une mesure qui a tout de même une efficacité plus importante que le protocole avec les 3 cas.
Quand tu dis qu'à la réouverture, il y a toujours au moins un cas positif, je pense que s'il se fait tester dès qu'un cas est signalé, alors il est très probable qu'il soit positif. Et on peut aussi penser qu'un second test dans la semaine qui suit serait une bonne idée.
Non, justement. Je parle d'un enfant testé négatif à la fermeture et testé positif lors du test "obligatoire" avant la réouverture (je crois que ça a été le cas du fils de Roxanne ici). J'ai pu observer un paquet de fermetures par ici, et la situation s'est reproduite à chaque fois. Donc si on n'avait pas fermé, cet enfant serait resté en classe et aurait contaminé en attendant qu'on le re-teste.

Et que fait-on de ceux qui refusent le test ? Hors de question de faire un quelconque suivi à distance pour ma part, tout en faisant classe. Ils refusent le test, c'est un choix que les parents doivent assumer. Zut à la fin !
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 3 Oct 2021 - 10:37
@Cassandrine a écrit:
Sinon, il serait temps pour certains de se rendre compte que vos avis sont irréconciliables. Il faut parfois savoir abandonner une guéguerre inutile. 

Je pense au contraire que les avis sont conciliables. J'aime bien lire des avis opposés car chacun à une petite part de vérité. Et l'important c'est de ne pas oublier que nous sommes différents et parfois nous avons aussi des avis communs. Par exemple, j'aime bien les avis éclairés de mgb35, mais parfois je ne suis pas du même avis, je trouve cela intéressant.

Oui, à chaque nouveau protocole ou nouvelle mesure, on peut s'inquiéter dans un sens ou dans l'autre, mais il ne faut pas oublier que les protocoles s'adaptent à la situation souvent avec un décalage, mais cela change. Au final, nous avons un taux de vaccination très élevé, même chez les ados, ce n'était pas joué d'avance. Et je pense que ce taux nous permet d'éviter des catastrophes comme on peut le constater dans certaines régions où le taux est trop bas. Et je pense que finalement la vaccination est un point de conciliation pour beaucoup d'entre nous. C'est très positif. Car c'est en effet plus compliqué d'échanger avec des personnes totalement opposées au vaccin surtout quand on tombe dans des théories complotistes.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 3 Oct 2021 - 10:53
Cicyle a écrit:Non, justement. Je parle d'un enfant testé négatif à la fermeture et testé positif lors du test "obligatoire" avant la réouverture (je crois que ça a été le cas du fils de Roxanne ici). J'ai pu observer un paquet de fermetures par ici, et la situation s'est reproduite à chaque fois. Donc si on n'avait pas fermé, cet enfant serait resté en classe et aurait contaminé en attendant qu'on le re-teste.

Et que fait-on de ceux qui refusent le test ? Hors de question de faire un quelconque suivi à distance pour ma part, tout en faisant classe. Ils refusent le test, c'est un choix que les parents doivent assumer. Zut à la fin !

Oui, tu as raison, c'est en effet le risque de cette nouvelle mesure, il peut y avoir des cas négatifs qui deviennent positifs peu de temps après. Mais on peut aussi se demander si une mesure intermédiaire ne serait pas suffisante pour limiter le taux de reproduction. Et le mérite de cette mesure est de pousser les familles a effectuer un test conseillé. Comme tu as observé un paquet de fermetures, à ton avis les familles jouent-elles bien le jeu ?

Pour ceux qui refusent le test (je suis assez d'accord avec toi), je pense qu'on peut faire comme pour les élèves malades habituellement, ce qui très souvent revient au même...
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 10:58
@Manu7 a écrit:
Cicyle a écrit:Non, justement. Je parle d'un enfant testé négatif à la fermeture et testé positif lors du test "obligatoire" avant la réouverture (je crois que ça a été le cas du fils de Roxanne ici). J'ai pu observer un paquet de fermetures par ici, et la situation s'est reproduite à chaque fois. Donc si on n'avait pas fermé, cet enfant serait resté en classe et aurait contaminé en attendant qu'on le re-teste.

Et que fait-on de ceux qui refusent le test ? Hors de question de faire un quelconque suivi à distance pour ma part, tout en faisant classe. Ils refusent le test, c'est un choix que les parents doivent assumer. Zut à la fin !

Oui, tu as raison, c'est en effet le risque de cette nouvelle mesure, il peut y avoir des cas négatifs qui deviennent positifs peu de temps après. Mais on peut aussi se demander si une mesure intermédiaire ne serait pas suffisante pour limiter le taux de reproduction. Et le mérite de cette mesure est de pousser les familles a effectuer un test conseillé. Comme tu as observé un paquet de fermetures, à ton avis les familles jouent-elles bien le jeu ?

Pour ceux qui refusent le test (je suis assez d'accord avec toi), je pense qu'on peut faire comme pour les élèves malades habituellement, ce qui très souvent revient au même...
Il me semble que oui, pour preuve, systématiquement un positif. C'est donc que les parents font globalement le test. Tous nous disent l'avoir fait, en tous cas, et reviennent avec une attestation sur l'honneur ou ne reviennent pas car positifs.

Par contre, ici, beaucoup refusent les tests à l'école (l'être humain est un animal complexe et parfois surprenant). Alors que ça flambait sur la ville, des tests ont été faits dans une de mes écoles : entre 1/3 et la moitié de refus.
Sur mes deux écoles, j'ai le frère et la soeur : au même moment, test salivaire refusé par les parents pour le grand, mais test de retour à l'école fait (selon leurs dires, puisqu'on ne peut pas demander le résultat du test) sur la petite soeur.
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 12:25
Je sais que tu me prends pour une égoïste comme tu me l’as déjà spécifié sur un autre post mais je vais quand même essayer de t’expliquer le point de vue de ces parents qui est le même que le mien.
J’estime qu’aujourd’hui, qui a voulu être vacciné a pu le faire et que les enfants gagneraient à acquérir une immunité collective. J’estime également qu’on en a assez demandé aux enfants depuis deux ans et qu’ils n’ont pas à porter une quelconque responsabilité pour des adultes refusant d’être vaccinés. Enfin, une fermeture de classe signifierait pour moi faire cours à mes élèves à distance tout en faisant cours à mes enfants. Considérant tout cela, je refuse les tests salivaires pour mes enfants (et à lire les relances de la directrice je pense être loin d’être la seule) car je n’ai pas envie de prendre le risque d’une classe fermée. Maintenant si une classe d’un de mes enfants ferme il faudra bien que je fasse faire un test à l’enfant concerné pour qu’il puisse retourner en classe. Voilà.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum