Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 12:25
Je sais que tu me prends pour une égoïste comme tu me l’as déjà spécifié sur un autre post mais je vais quand même essayer de t’expliquer le point de vue de ces parents qui est le même que le mien.
J’estime qu’aujourd’hui, qui a voulu être vacciné a pu le faire et que les enfants gagneraient à acquérir une immunité collective. J’estime également qu’on en a assez demandé aux enfants depuis deux ans et qu’ils n’ont pas à porter une quelconque responsabilité pour des adultes refusant d’être vaccinés. Enfin, une fermeture de classe signifierait pour moi faire cours à mes élèves à distance tout en faisant cours à mes enfants. Considérant tout cela, je refuse les tests salivaires pour mes enfants (et à lire les relances de la directrice je pense être loin d’être la seule) car je n’ai pas envie de prendre le risque d’une classe fermée. Maintenant si une classe d’un de mes enfants ferme il faudra bien que je fasse faire un test à l’enfant concerné pour qu’il puisse retourner en classe. Voilà.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 3 Oct 2021 - 12:27
@clap a écrit:Je sais que tu me prends pour une égoïste comme tu me l’as déjà spécifié sur un autre post mais je vais quand même essayer de t’expliquer le point de vue de ces parents qui est le même que le mien.
J’estime qu’aujourd’hui, qui a voulu être vacciné a pu le faire et que les enfants gagneraient à acquérir une immunité collective. J’estime également qu’on en a assez demandé aux enfants depuis deux ans et qu’ils n’ont pas à porter une quelconque responsabilité pour des adultes refusant d’être vaccinés. Enfin, une fermeture de classe signifierait pour moi faire cours à mes élèves à distance tout en faisant cours à mes enfants. Considérant tout cela, je refuse les tests salivaires pour mes enfants (et à lire les relances de la directrice je pense être loin d’être la seule) car je n’ai pas envie de prendre le risque d’une classe fermée. Maintenant si une classe d’un de mes enfants ferme il faudra bien que je fasse faire un test à l’enfant concerné pour qu’il puisse retourner en classe. Voilà.
👍
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 3 Oct 2021 - 12:37
@clap a écrit:Je sais que tu me prends pour une égoïste comme tu me l’as déjà spécifié sur un autre post mais je vais quand même essayer de t’expliquer le point de vue de ces parents qui est le même que le mien.
J’estime qu’aujourd’hui, qui a voulu être vacciné a pu le faire et que les enfants gagneraient à acquérir une immunité collective. J’estime également qu’on en a assez demandé aux enfants depuis deux ans et qu’ils n’ont pas à porter une quelconque responsabilité pour des adultes refusant d’être vaccinés. Enfin, une fermeture de classe signifierait pour moi faire cours à mes élèves à distance tout en faisant cours à mes enfants. Considérant tout cela, je refuse les tests salivaires pour mes enfants (et à lire les relances de la directrice je pense être loin d’être la seule) car je n’ai pas envie de prendre le risque d’une classe fermée. Maintenant si une classe d’un de mes enfants ferme il faudra bien que je fasse faire un test à l’enfant concerné pour qu’il puisse retourner en classe. Voilà.

C'est tout à fait compréhensible comme point de vue.
Mais il y a des parents qui, eux, ne veulent pas que leurs enfants qui ne peuvent pas encore être vaccinés (et eux-mêmes) prennent un aussi grand risque, à laisser le virus tourner dans les écoles. Et les épidémiologistes pensent que si on fait ça, on va de nouveau être dans l'impasse (personnes très fragiles vaccinées depuis trop longtemps et trop d'hospitalisations d'enfants, en septembre il y en a eu plus de 500, et 9 décès du covid). Alors, on fait quoi?
Je n'ai pas la réponse...
Même si j'ai le sentiment que la recommandation du conseil scientifique de tester souvent permettrait d'éviter les cas les plus symptomatiques, et laisserait peut-être se faire des infections avec très peu de virus, donc une immunité à bas bruit mais sans trop de dégâts collatéraux. En ajoutant la ventilation comme moyen de prévention des infections évidemment.
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 12:49
Merci Flo44 pour cette réponse respectueuse même si nous n’avons pas le même point de vue.
Là où nos points de vue diffèrent c’est que je ne pense pas que les enfants prennent un grand risque. Enfin pas plus que les années précédentes avec la grippe et les autres virus. L’autre différence dans notre point de vue c’est que je pense que certes les vulnérables peuvent perdre en immunité mais que dans ce cas ce sont eux qu’on doit re vacciner.
Après, je te rejoins sur la ventilation et le lavage des mains.
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 3 Oct 2021 - 12:56
@Flo44 a écrit:
@clap a écrit:Je sais que tu me prends pour une égoïste comme tu me l’as déjà spécifié sur un autre post mais je vais quand même essayer de t’expliquer le point de vue de ces parents qui est le même que le mien.
J’estime qu’aujourd’hui, qui a voulu être vacciné a pu le faire et que les enfants gagneraient à acquérir une immunité collective. J’estime également qu’on en a assez demandé aux enfants depuis deux ans et qu’ils n’ont pas à porter une quelconque responsabilité pour des adultes refusant d’être vaccinés. Enfin, une fermeture de classe signifierait pour moi faire cours à mes élèves à distance tout en faisant cours à mes enfants. Considérant tout cela, je refuse les tests salivaires pour mes enfants (et à lire les relances de la directrice je pense être loin d’être la seule) car je n’ai pas envie de prendre le risque d’une classe fermée. Maintenant si une classe d’un de mes enfants ferme il faudra bien que je fasse faire un test à l’enfant concerné pour qu’il puisse retourner en classe. Voilà.

C'est tout à fait compréhensible comme point de vue.
Mais il y a des parents qui, eux, ne veulent pas que leurs enfants qui ne peuvent pas encore être vaccinés (et eux-mêmes) prennent un aussi grand risque, à laisser le virus tourner dans les écoles. Et les épidémiologistes pensent que si on fait ça, on va de nouveau être dans l'impasse (personnes très fragiles vaccinées depuis trop longtemps et trop d'hospitalisations d'enfants, en septembre il y en a eu plus de 500, et 9 décès du covid). Alors, on fait quoi?
Je n'ai pas la réponse...
Même si j'ai le sentiment que la recommandation du conseil scientifique de tester souvent permettrait d'éviter les cas les plus symptomatiques, et laisserait peut-être se faire des infections avec très peu de virus, donc une immunité à bas bruit mais sans trop de dégâts collatéraux. En ajoutant la ventilation comme moyen de prévention des infections évidemment.

Alors je vais radoter mais il faut mieux le faire que de ne rien dire...
La vie est mortelle... Des enfants meurent tous les jours, des adultes aussi...
Il n'y a pas de surmortalité actuellement et depuis plusieurs mois. Beaucoup de pays sont allés bien plus loin que nous dans l'allégement des protocoles en étant pour certains moins bien vaccinés que nous. Sont ils submergés par les décès d'enfants ou même d'adulte ? Non. Leurs hôpitaux sont ils surchargés ? Non.

D'ailleurs de quoi parles tu quand tu parles de 9 morts depuis la rentrée ? Chez les 0-9 dont on parle ici c'est 10 depuis le début de la pandémie... Contre une dizaine par mois pour la grippe par exemple.

Les épidémiologistes pensent que... Ils pensaient en août que la rentrée verrait 50 mille cas par jour chez les enfants... On en a 1000 ! 50 fois moins.

Si on ne vit pas avec moins de 50 cas pour 100000 par semaine en moyenne et des hôpitaux pas surchargés, nous ne revivrons jamais !
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lizdarcy Dim 3 Oct 2021 - 13:07
@clap a écrit:Merci Flo44 pour cette réponse respectueuse même si nous n’avons pas le même point de vue.
Là où nos points de vue diffèrent c’est que je ne pense pas que les enfants prennent un grand risque. Enfin pas plus que les années précédentes avec la grippe et les autres virus. L’autre différence dans notre point de vue c’est que je pense que certes les vulnérables peuvent perdre en immunité mais que dans ce cas ce sont eux qu’on doit re vacciner.
Après, je te rejoins sur la ventilation et le lavage des mains.

Tout pareil.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 13:17
@fanette a écrit:
@Manu7 a écrit:
Quand tu dis qu'à la réouverture, il y a toujours au moins un cas positif, je pense que s'il se fait tester dès qu'un cas est signalé, alors il est très probable qu'il soit positif. Et on peut aussi penser qu'un second test dans la semaine qui suit serait une bonne idée.
Si j'ai bien suivi ce qu'a dit @roxanne, son fils, négatif lors de la découverte du cas positif et de la fermeture de classe, et en isolement, s'est avéré positif la veille de la reprise. Ce temps de latence entre la contamination et la positivité du test va effectivement poser problème dans cette expérimentation. Je suis totalement d'accord avec @Cicyle, on risque d'avoir des contaminations à la chaîne... Je suis dans un de ces départements concernés, avec un taux d'incidence à près de 70, et je n'apprécie que moyennement de servir de cobaye Rolling Eyes Certes, je suis en collège, mais s'il y a plus de contaminations au primaire, les grands frères et sœurs (loin d'être tous vaccinés, qui plus est) seront nécessairement impactés aussi. J'aurais largement préféré qu'ils laissent les taux redescendre petit à petit...
Oui, et curieusement il était le seul. J’ai donc un doute sur le fait que tout le monde ait vraiment fait les deux test. En attendant, 15 jours sans école et sans sortir. Et il va bien physiquement. Je reste un peu dubitative mais on joue le jeu.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 13:24
Et je rajoute qu’il n’a pas de cours à distance ni même un message de la maîtresse. Je me suis débrouillée avec une maman. Par contre, on ne m’a pas demandé de faire du distanciel à mes élèves. J’ai quand même envoyé du travail.
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 13:43
Donc tu es en ASA? C’est un droit ou ton CDE est compréhensif?
Concrètement ça me semble compliqué quand on a des classes à examen. Je stresse chaque semaine qu’on me dise qu’une classe de mes enfants ferme ou qu’une maîtresse est absente et non remplacée. Multiplié par le nombre d’enfants, je risque concrètement d’être absente un certain nombre de semaines…
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 13:46
Non, je suis en arrêt «  garde enfant malade COVID ». Mon CDE n’a rien à dire et ne m’a rien demandé d’ailleurs. J’ai 4 classes à examen.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 13:47
@clap a écrit:Je sais que tu me prends pour une égoïste comme tu me l’as déjà spécifié sur un autre post mais je vais quand même essayer de t’expliquer le point de vue de ces parents qui est le même que le mien.
J’estime qu’aujourd’hui, qui a voulu être vacciné a pu le faire et que les enfants gagneraient à acquérir une immunité collective. J’estime également qu’on en a assez demandé aux enfants depuis deux ans et qu’ils n’ont pas à porter une quelconque responsabilité pour des adultes refusant d’être vaccinés. Enfin, une fermeture de classe signifierait pour moi faire cours à mes élèves à distance tout en faisant cours à mes enfants. Considérant tout cela, je refuse les tests salivaires pour mes enfants (et à lire les relances de la directrice je pense être loin d’être la seule) car je n’ai pas envie de prendre le risque d’une classe fermée. Maintenant si une classe d’un de mes enfants ferme il faudra bien que je fasse faire un test à l’enfant concerné pour qu’il puisse retourner en classe. Voilà.
Oui.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 13:49
@roxanne a écrit:Et je rajoute qu’il n’a pas de cours à distance ni même un message de la maîtresse. Je me suis débrouillée avec une maman. Par contre, on ne m’a pas demandé de faire du distanciel à mes élèves. J’ai quand même envoyé du travail.
La maîtresse a la classe 24h/semaine (+ APC, + réunions).
Le protocole parle du CNED et de Lumni.

Tant que je suis en classe, je n'envoie rien. Ras le bol de ce nouveau double boulot (pour que le distanciel ait un semblant d'efficacité, il y a minimum 1 à 2h de boulot pour la journée de classe). Zut à la fin.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 13:55
Je sais qu’elle a la classe. Maintenant, un petit mail me donnant le programme de travail puisqu’on a tous les cahiers aurait été possible. Je le fais pour mes élèves. Après c’est comme ça, mais ce que je voulais dire c’est que finalement c’est mn enfant qui est pénalisé. Et j’espère donc que tous les autres parents ont bien fait les deux tests.
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Dim 3 Oct 2021 - 13:55
Bah voilà avec ce genre de réponse et d’attitude je pense que tu comprends pourquoi les parents veulent éviter que les enfants soient testés. Et sur l’égoïsme j’ai pas mal d’autres mots qui me viennent à ton sujet mais pas sûr que ce soit permis par la charte.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 13:59
Et bien super. Si tout le monde trouve normal que les PE aient une charge supplémentaire en plus de leurs 24h de classe (qui en fait 24, ici ?), sans compensation par ailleurs (diminution des réunions/formations ou augmentation de rémunération) tout va bien. L'autre jour, on parlait du mépris pour les PE (ressenti par beaucoup de PE du forum, vues les réactions).
En voilà l'illustration toute parfaite.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 14:04
Pff. Tous les jours , je remplis un cahier de textes, envoie des documents de travail. Ça va. Mais, encore une fois, je me débrouille. C’était juste pour dire que finalement, en jouant le jeu , c’est mon enfant qui est pénalisé c’est tout.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 3 Oct 2021 - 14:04
Cicyle a écrit:Et bien super. Si tout le monde trouve normal que les PE aient une charge supplémentaire en plus de leurs 24h de classe (qui en fait 24, ici ?), sans compensation par ailleurs (diminution des réunions/formations ou augmentation de rémunération) tout va bien. L'autre jour, on parlait du mépris pour les PE (ressenti par beaucoup de PE du forum, vues les réactions).  
En voilà l'illustration toute parfaite.
Je ne crois pas qu'il s'agisse spécifiquement des PE. En collège on nous demande aussi de faire en sorte que les élèves en distanciel reçoivent le travail, alors même qu'on fait nos heures de cours avec toutes nos classes.
Mais la grosse différence c'est qu'on a des outils qui permette de transmettre les documents de façon simple : le cahier de texte en ligne. Les PE n'ont pas cela. C'est donc plus lourd à mettre en oeuvre.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 3 Oct 2021 - 14:06
Difficile effectivement de gérer pour les cas contacts et positifs que l’on soit dans le secondaire ou le premier degré.
Cicyle : Tout le monde ne pense pas ça, loin de là.

Je vais aller dans le même sens qu’Henriette. J’utilise pronote + pearltrees éducation et c’est rapide. Je remplis un peu plus le cahier de textes. Je prends en photo un cahier et hop sur l’appli Pearltrees. Les PE n’ont pas les mêmes outils et des élèves moins autonomes.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Philomène87 Dim 3 Oct 2021 - 14:07
@Cicyle,
Oui, j'avoue, pour le mépris.
Quand on en parlait sur l'autre fil, je ne comprenais pas, car je ne vais jamais sur le topic parents (je n'ai pas d'enfants), mais là, j'y vois un peu plus clair...
En tant que professeur du secondaire, je n'envoie pas non plus de travail aux élèves absents pour cause covid, pour les mêmes raisons que toi. Dans ce cas, pourquoi ne pas aussi l'envoyer aux élèves qui ont la gastro, ceux qui se sont cassé une patte, ceux partis en vacances... Il n'y aurait plus qu'un pas, là.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 14:09
@henriette a écrit:
Cicyle a écrit:Et bien super. Si tout le monde trouve normal que les PE aient une charge supplémentaire en plus de leurs 24h de classe (qui en fait 24, ici ?), sans compensation par ailleurs (diminution des réunions/formations ou augmentation de rémunération) tout va bien. L'autre jour, on parlait du mépris pour les PE (ressenti par beaucoup de PE du forum, vues les réactions).  
En voilà l'illustration toute parfaite.
Je ne crois pas qu'il s'agisse spécifiquement des PE. En collège on nous demande aussi de faire en sorte que les élèves en distanciel reçoivent le travail, alors même qu'on fait nos heures de cours avec toutes nos classes.
Mais la grosse différence c'est qu'on a des outils qui permette de transmettre les documents de façon simple : le cahier de texte en ligne. Les PE n'ont pas cela. C'est donc plus lourd à mettre en oeuvre.
En primaire, l'enfant, dans la grande majorité des cas, ne peut pas travailler seul. Les parents ne sont pas en classe, ne savent pas ce qui est fait. Pour que ce soit utilisable, il faut des heures de réflexion, adaptation, etc. Oui, dans ma classe j'ai le fils d'un PE/prof et la fille d'une AESH (une très bien) : eux peuvent suivre si j'envoie juste les exercices (déjà une bonne demi-heure de boulot en plus, par mail alors que vous avez le cahier de texte en ligne comme tu le dis). Mais franchement, la gamine actuellement à l'isolement, dont la mère a fait sa scolarité en SEGPA et a 8 gamins à gérer seule, ça ne sert absolument à rien à part me faire perdre mon temps. Un truc utile serait des documents bien adaptés, compréhensibles par la gamine, etc : des heures et des heures de boulot. Je le refuse absolument. A son retour, on reprendra tout tranquillement, et on raccrochera les wagons petit à petit. Comme on a toujours fait avec les enfants qui s'absentaient pour maladie.

Et je rappelle, à toutes fins utiles, qu'on a 24h de présence en classe…
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 14:10
@Philomène87 a écrit:@Cicyle,
Oui, j'avoue, pour le mépris.
Quand on en parlait sur l'autre fil, je ne comprenais pas, car je ne vais jamais sur le topic parents (je n'ai pas d'enfants), mais là, j'y vois un peu plus clair...
En tant que professeur du secondaire, je n'envoie pas non plus de travail aux élèves absents pour cause covid, pour les mêmes raisons que toi. Dans ce cas, pourquoi ne pas aussi l'envoyer aux élèves qui ont la gastro, ceux qui se sont cassé une patte, ceux partis en vacances... Il n'y aurait plus qu'un pas, là.
Absolument.
Et merci de reconnaître le mépris ici. Smile
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Dim 3 Oct 2021 - 14:10
Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Philomène87 Dim 3 Oct 2021 - 14:11
Si, je le remplis, mais covid ou pas covid.
Je n'envoie pas de messages spécifiques, de corrections ou quoi que ce soit...
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Dim 3 Oct 2021 - 14:13
@roxanne a écrit:Mais Philomène tu ne remplis pas ton cahier de textes? Mais vraiment je ne voulais pas partir sur un débat là dessus. J’émettais un fait.  
Mais sérieusement, personne n'a vu l'inefficacité de la classe à distance ? Qui peut croire que balancer 3 ressources sur le cahier de texte permette de "faire du distanciel" ?
En tous cas en primaire, envoyer la liste des exos faits en classe par mail n'a absolument aucune utilité (et alors ne parlons pas de la numération, qui est une catastrophe absolue quand les parents s'en mêlent). Donc plutôt que de faire croire aux parents que je bosse, en envoyant une liste inutilisable, je n'envoie rien. Tant pis si je passe pour la glandeuse de service. Par contre, au retour des élèves, j'adapte ++, je différencie, je prends du temps. Ça, les parents ne le voient pas, mais c'est nettement plus utile pour l'enfant.


Dernière édition par Cicyle le Dim 3 Oct 2021 - 14:14, édité 1 fois
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Dim 3 Oct 2021 - 14:14
@Clap : dans ton raisonnement (immunité collective chez les enfants), tu sembles oublier que plus le virus circule, plus le risque de mutations est grand. Or les vaccins actuels ne seront pas nécessairement efficaces sur les variants. Avons-nous vraiment envie de retrouver la situation de début 2020, quand nous n'avions aucun moyen médical de lutter contre le covid ?

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 3 Oct 2021 - 14:15
C’est bien ce que je dis. Je suis en lycée, celui qui veut bosser peut déjà lire le cours et les docs, faire l’activité et me la renvoyer. En primaire, ce n’est évidemment pas possible.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum