Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
alex2b01
alex2b01
Niveau 1

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Une seconde activité en plus d'être prof ?

par alex2b01 Sam 6 Nov 2021 - 17:09
Bonjour chers collègues,

Je voudrai savoir s'il était possible de cumuler avec une seconde activité (emploi)?

Je suis actuellement professeur (stagiaire) d'éducation musicale à l'académie de Corse.

N'hésitez pas à donner votre avis, nous faire connaitre votre expérience...

Merci d'avance,

Bonne soirée à tous.
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Balthamos Sam 6 Nov 2021 - 17:16
Oui, à condition d'avoir l'accord de son administration.

Avec plusieurs conditions (ça doit être accessoire autrement dit tu ne dois pas gagner trop, ca ne doit pas nuire au service donc pas question de demander un EDT en fonction de ton activité supplémentaire, etc.)

Je ne sais pas si c'est le formulaire à jour, mais voici ce que j'ai trouvé pour la Corse.
Ca peut te donner une idée si tu peux faire ce que tu penses.

https://ia2b.ac-corse.fr/attachment/2035607/

Pour mon témoignage, au début de ma carrière j'étais animateur pendant les vacances et ca m'avait été accordé sans aucun problème.
Un conseil, soit réglo suivant ce que tu veux faire. En tant que fonctionnaire on n'a des obligations et des restrictions.
alex2b01
alex2b01
Niveau 1

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par alex2b01 Sam 6 Nov 2021 - 17:35
@Balthamos je te remercie. Ah oui, c'est loin d'être simple finalement...
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Balthamos Sam 6 Nov 2021 - 17:40
https://www.education.gouv.fr/vie-professionnelle-et-situation-personnelle-cumul-d-activites-3977

tu y verras peut etre plus clair en lisant cette page.
Manon_13
Manon_13
Niveau 1

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Manon_13 Sam 27 Nov 2021 - 18:54
Bonjour
Il faut effectuer une demande de cumul et je pense que l'autorisation dépendra de la nature de ton activité.
Ilona
Ilona
Habitué du forum

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Ilona Sam 27 Nov 2021 - 20:13
Pour ma part, je trouve tout à fait hallucinant qu'il faille demander l'autorisation à l'éducnat pour pouvoir exercer une seconde activité, cette même institution qui se permet de mal nous payer tout en revendiquant l'entièreté de notre force de travail.
De deux choses l'une, ou cette institution nous paye correctement, ou elle ferme sa bouche et ceux qui le peuvent arrondissent leur fin de mois comme bon leur semble.
Non, mais sérieusement ! furieux
Clecle78
Clecle78
Doyen

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Clecle78 Sam 27 Nov 2021 - 20:14
Assez d'accord avec toi Ilona
valle
valle
Niveau 7

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par valle Sam 27 Nov 2021 - 20:28
Comme tellement de choses, c'est critiquable, mais à mon avis une critique si générale et peu argumentée que celle-là n'est pas forcément très bien fondée. En l'instance, l'impossibilité à priori d'exercer une autre activité est commune à toute la fonction publique.
NLM76
NLM76
Doyen

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par NLM76 Lun 29 Nov 2021 - 10:49
En tout cas, l'idée qu'un professeur de musique gagne aussi sa vie en faisant de la musique, sur le principe, ça devrait passer.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
eliam
eliam
Érudit

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par eliam Lun 29 Nov 2021 - 11:25
@Ilona a écrit:Pour ma part, je trouve tout à fait hallucinant qu'il faille demander l'autorisation à l'éducnat pour pouvoir exercer une seconde activité, cette même institution qui se permet de mal nous payer tout en revendiquant l'entièreté de notre force de travail.
De deux choses l'une, ou cette institution nous paye correctement, ou elle ferme sa bouche et ceux qui le peuvent arrondissent leur fin de mois comme bon leur semble.
Non, mais sérieusement ! furieux

Complètement d'accord avec ça. Non seulement nous sommes mal payés, mal remboursés et en plus pas en temps et en heure. Et dans le même temps, notre employeur a des exigences !
avatar
Sissi d'Autriche
Niveau 4

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Sissi d'Autriche Lun 29 Nov 2021 - 15:06
@Ilona a écrit:Pour ma part, je trouve tout à fait hallucinant qu'il faille demander l'autorisation à l'éducnat pour pouvoir exercer une seconde activité, cette même institution qui se permet de mal nous payer tout en revendiquant l'entièreté de notre force de travail.
De deux choses l'une, ou cette institution nous paye correctement, ou elle ferme sa bouche et ceux qui le peuvent arrondissent leur fin de mois comme bon leur semble.
Non, mais sérieusement ! furieux

Mais par contre, être ministre + chef de région + maire, ça peut tout à fait se concilier selon nos dirigeants.
On est vraiment trop dociles.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Lefteris Lun 29 Nov 2021 - 21:48
@Sissi d'Autriche a écrit:
@Ilona a écrit:Pour ma part, je trouve tout à fait hallucinant qu'il faille demander l'autorisation à l'éducnat pour pouvoir exercer une seconde activité, cette même institution qui se permet de mal nous payer tout en revendiquant l'entièreté de notre force de travail.
De deux choses l'une, ou cette institution nous paye correctement, ou elle ferme sa bouche et ceux qui le peuvent arrondissent leur fin de mois comme bon leur semble.
Non, mais sérieusement ! furieux

Mais par contre, être ministre + chef de région + maire, ça peut tout à fait se concilier selon nos dirigeants.
On est vraiment trop dociles.
Faut même pas chercher si loin : un haut fonctionnaire peut sauter du privé surpayé au public où il revient favoriser  sa classe sociale (avec des émoluments équivalents "pour ne pas le faire fuir"), puis repartir dans le privé, et ainsi de suite. Il peut aussi sauter d'administration en administration sans rien y connaître, quand le moindre détachement est un parcours du combattant ou un épreuve initiatique pour le fonctionnaire lambda. Même retourner dans sa propre administration est impossible si l'on n'est pas fils d'archevêque, j'en sais quelque chose. Après, vu toutes ces compétences, il peut aussi  devenir politicard, comme tu le soulignes, et arrondir encore mieux ses fins de mois.
Mais il est vrai qu'n fonctionnaire qui gagne trois sous en faisant un travail sans rapport avec son métier risque une sanction d'une extrême lourdeur. Du temps que j'étais plongé en raison de ma fonction syndicale  dans les arrêts de jurisprudence, j'avais vu un sanction terrible, suspension très longue ou licenciement contre un fonctionnaire qui donnait des cours de judo payants, sans rapport avec son  métier (un fonctionnaire territorial ou un PE).
Cette politique vise à terroriser et à mettre le pied sur la tête de l '"employé", car on peut donner gratuitement et tous les jours des cours de ce qu'on veut, ou les donner dans son domaine d'exercice (idée sans doute que l'on progresse en exerçant).


Dernière édition par Lefteris le Lun 29 Nov 2021 - 21:56, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Celadon Lun 29 Nov 2021 - 21:53
Cette idée participe aussi de l'idée de "vocation", bénévolat, aso.
avatar
Sissi d'Autriche
Niveau 4

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Sissi d'Autriche Lun 29 Nov 2021 - 22:02
@Lefteris a écrit:
@Sissi d'Autriche a écrit:
@Ilona a écrit:Pour ma part, je trouve tout à fait hallucinant qu'il faille demander l'autorisation à l'éducnat pour pouvoir exercer une seconde activité, cette même institution qui se permet de mal nous payer tout en revendiquant l'entièreté de notre force de travail.
De deux choses l'une, ou cette institution nous paye correctement, ou elle ferme sa bouche et ceux qui le peuvent arrondissent leur fin de mois comme bon leur semble.
Non, mais sérieusement ! furieux

Mais par contre, être ministre + chef de région + maire, ça peut tout à fait se concilier selon nos dirigeants.
On est vraiment trop dociles.
Faut même pas chercher si loin : un haut fonctionnaire peut sauter du privé surpayé au public où il revient favoriser  sa classe sociale (avec des émoluments équivalents "pour ne pas le faire fuir"), puis repartir dans le privé, et ainsi de suite. Il peut aussi sauter d'administration en administration sans rien y connaître, quand le moindre détachement est un parcours du combattant ou un épreuve initiatique pour le fonctionnaire lambda. Même retourner dans sa propre administration est impossible si l'on n'est pas fils d'archevêque, j'en sais quelque chose. Après, vu toutes ces compétences, il peut aussi  devenir politicard, comme tu le soulignes, et arrondir encore mieux ses fins de mois.
Mais il est vrai qu'n fonctionnaire qui gagne trois sous en faisant un travail sans rapport avec son métier risque une sanction d'une extrême lourdeur. Du temps que j'étais plongé en raison de ma fonction syndicale  dans les arrêts de jurisprudence, j'avais vu un sanction terrible, suspension très longue ou licenciement contre un fonctionnaire qui donnait des cours de judo payants, sans rapport avec son  métier (un fonctionnaire territorial ou un PE).
Cette politique vise à terroriser et à mettre le pied sur la tête de l '"employé", car on peut donner gratuitement et tous les jours des cours de ce qu'on veut, ou les donner dans son domaine d'exercice (idée sans doute que l'on progresse en exerçant).

Comme Roselyne Bachelot qui, de pharmacienne et ministre de la santé, est devenue par la magie du saint esprit ministre de la culture. Ces gens-là me débectent.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Lefteris Lun 29 Nov 2021 - 22:08
@Sissi d'Autriche a écrit:Ces gens-là me débectent.
Si tu étais la seule... mais n'oublie pas que tu es dans une administration où ces gens sont révérés, et obéis au doigt et à l'oeil : "C'est une commande du /de...". Si cette dame devient minstre de l'EN( qui sait ? pour ma part après le marchand de Shampoing chez l'Oréal et NVB, j'attendais vraiment la 3e ministre des Eléments de Langage, Sibeth N... ) tu verras courir dans tous les sens les rats de moquette.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
tAoK
tAoK
Niveau 7

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par tAoK Lun 29 Nov 2021 - 23:06
Laverdure
Laverdure
Modérateur

Une seconde activité en plus d'être prof ? Empty Re: Une seconde activité en plus d'être prof ?

par Laverdure Mar 30 Nov 2021 - 6:31
Topic verrouillé en attente d’une décision de la modération.

_________________
Une seconde activité en plus d'être prof ? 2320853811
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum