Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
sensifer
sensifer
Niveau 2

Donjons, dragons (et grammaire) Empty Donjons, dragons (et grammaire)

par sensifer 2/12/2021, 06:44
Bonjour tout le monde,
Stagiaire en collège, je peine à avancer en grammaire avec mes 4e, une classe particulièrement rétive à tout ce qui touche de près ou de loin à la rigueur. Prendre son stylo et écrire une quinzaine de lignes de bilan est pour eux un supplice atroce - du moins c'est ainsi qu'ils me le font sentir. Le pire: nous avons systématiquement cours à la dernière heure de la semaine le vendredi.
Si les lectures analytiques sont un vrai plaisir (la classe est plutôt chouette, mine de rien), l'étude de la langue marche beaucoup moins bien. C'est certainement de ma faute, dans la mesure où j'ai beaucoup de mal à mettre en place des séances de grammaire pertinentes, et ma progression me paraît brouillon encore à ce stade de l´année.

J'ai envie de ritualiser le travail et l'apprentissage des notions par des activités ludiques autour de l'analyse grammaticale: toutes les deux semaines, je mets les élèves en groupe (parfaitement hétérogènes en terme de niveau) et je pose des questions de réflexion grammaticale au tableau tout en lançant le chronomètre. Le groupe devra répondre à l'énigme en s'entre-aidant. Une fois le chrono terminé, on fait le tour des réponses et le groupe avec la meilleure formulation gagne un point. On poursuit le jeu pendant quelques tours, puis le groupe avec le plus de points gagne la manche.
De cette manière, l'ensemble du groupe gagne un bonus d'un point sur la prochaine rédaction (j'en fais beaucoup: les élèves semblent avoir beaucoup de mal à développer leur pensée), ce qui devrait motiver l'ensemble de la classe (on fonctionne par notes et compétences, mais la note a beaucoup plus de valeurs auprès des élèves... et des parents!).
Pour rendre cela un peu plus rigolo, je pensais reprendre des powerpoint avec une esthétique proche de mes anciennes parties de Donjons et Dragons (les nostalgie de la fac, entre étude pascalienne le jour et marécages hantés la nuit...).

À mon sens, j'y vois deux écueils: le risque de débordement (des élèves qui auront envie de tricher, ou qui auront du mal à revenir à une activité «normale» de travail en classe le lundi) et le temps passé (une séance de question comme cela devrait prendre au moins trente minutes, mais comme j'ai rarement atteint mes objectifs au bout de mon heure du vendredi...).

Avez-vous déjà essayé ce genre de dispositif? Des conseils?
(Ou même des conseils pour faire des séances de langue qui marchent? Je prends tout!)
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Donjons, dragons (et grammaire) Empty Re: Donjons, dragons (et grammaire)

par pseudo-intello 2/12/2021, 09:41
Bonjour,

Je vais rester dans le vague, mais :
- tes élèves sont en 4e. Tu leur fais faire des choses de 4e. C'est toi le prof, c'est toi qui connais les programmes et qui est expert dans ta discipline, pas eux
- la grammaire n'a pas besoin d'être "ludique". SI tes élèves savent être pertinents en lecture analytique, sils sauraient se mettre à la grammaire, s'ils s'en donnaient la peine
- si les lectures se passent bien, tu peux les placer le vendredi soir en priorité (ou faire des DS le vendredi soir).
- attention aux usines à gaz loongues à préparer, pour un bénéfice pédagogique mitigé (les énigmes à réussir en s'entre-aidant, j'ai du mal à imaginer ce que ça peut donner, en réalité). Tu n'as pas à te punir toi-même en travaillant triple si tes élèves, apparemment vifs d'esprit, sont trop immatures pour se confronter à leurs difficultés quand ils en rencontrent (profil type d'élève pertinent qui refuse de se mouiller en grammaire).

_________________
Publicité:
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Donjons, dragons (et grammaire) Empty Re: Donjons, dragons (et grammaire)

par Sphinx 2/12/2021, 09:57
Je n'ai pas d'expérience concrète à partager, seulement quelques remarques :
- à mon sens c'est "dangereux" de corréler le ludique et tout le bazar qui va avec (travail en groupe donc plus difficile à surveiller, compétition donc élèves qui s'excitent...) avec la notation qui est censée être objective. Je pense qu'il vaut mieux décorréler les deux : tu peux les motiver par autre chose que des points (être le groupe qui a gagné, ou progresser d'un "niveau" dans un système D&D, pour des collégiens, ça peut tout à fait suffire Smile)
- sans être aussi négative que pseudo-intello sur le ludique - après tout si tu sais ce que tu fais, que ça te soulage en gestion de classe et qu'ils progressent, pourquoi pas -, je partage son avertissement, c'est souvent quelque chose qui démultiplie la charge de travail pour le prof : attention à ne pas t'engager dans quelque chose que tu n'arriveras pas à tenir sur la durée.

Attention cependant à en parler avec ton tuteur et voir si c'est une méthode qui lui sied parce que tu dépends de son avis pour cette année.

Sinon, de façon plus générale, mon conseil pour les séances de langue c'est de revenir à quelque chose de facile, et les convaincre qu'en fait c'est facile. Revenir sur les bases si elles ne sont pas acquises, même si c'est hors programme, valoriser le travail par des interros de répétition toutes bêtes (récitation écrite de conjugaison), progresser tout petit bout par tout petit bout avec beaucoup d'exercices sur chaque notion nouvelle. Il faut les mettre en confiance. Le ludique, oui pour répondre à un problème de concentration ou parce que ça te convient à toi, mais si les notions abordées restent hors de portée des élèves, ça ne t'aidera pas.

Tu peux faire des recherches sur le système de ceintures (il y a des sujets sur ce forum) qui ressemble un peu au système D&D finalement : au lieu d'être un mage ou un paladin tu es un conjugateur ou un grammairien niveau 1, 2, 8.... Wink Mais attention, là aussi c'est du boulot !

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Donjons, dragons (et grammaire) Livre11
A Tuin
A Tuin
Doyen

Donjons, dragons (et grammaire) Empty Re: Donjons, dragons (et grammaire)

par A Tuin 2/12/2021, 10:15
Une chose qui peut être faisable sur la durée, c'est de mettre en place le rituel du jour, avec une phrase à analyser, ou telle conjugaison, ou telle orthographe. Pour aller plus vite, on peut faire son planning en amont avec les phrases rédigées sur un document et hop on le dégaine chaque fois en début d'heure en envoyant un élève au tableau pendant l'appel et l'écriture de la date. Peut-être d'autres appliquent ce rituel et sauront le présenter mieux, mais je sais que cela se fait et je réfléchis à mettre en place ce type de rituel.
sensifer
sensifer
Niveau 2

Donjons, dragons (et grammaire) Empty Re: Donjons, dragons (et grammaire)

par sensifer 4/12/2021, 09:12
Merci pour vos réponses. Je les prends en compte pour constituer mon activité. Je vais juste me permettre quelques précisions, pour affiner ce que je souhaite mettre en place:

pseudo-intello a écrit:
- tes élèves sont en 4e. Tu leur fais faire des choses de 4e. C'est toi le prof, c'est toi qui connais les programmes et qui est expert dans ta discipline, pas eux
- la grammaire n'a pas besoin d'être "ludique". SI tes élèves savent être pertinents en lecture analytique, sils sauraient se mettre à la grammaire, s'ils s'en donnaient la peine
Je suis assez d'accord avec ces deux points et ce sont les réticences qui m'ont fait reculer le plus possible ma petite entreprise. Le fait est que beaucoup de mes collègues à l'INSPE et dans l'établissement où j'exerce ont mis en place des systèmes de ludification qui ont donné des résultats probants. Tout le problème réside dans deux choses, à mon sens: ils n'ont pas fait beaucoup de grammaire les années passées (une collègue affirme en faire moins d'une heure par semaine dans ses classes... ce qui me hérisse le poil) et doivent souvent être séduits par les activités en cours. Si mes mises en scène lors des lectures permettent de leur apporter un peu de motivation, je dois avouer que pour la grammaire je manque vraiment d'idées et d'expérience, si bien que je suis constamment déçu de mes cours.
pseudo-intello a écrit:
- attention aux usines à gaz loongues à préparer, pour un bénéfice pédagogique mitigé (les énigmes à réussir en s'entre-aidant, j'ai du mal à imaginer ce que ça peut donner, en réalité). Tu n'as pas à te punir toi-même en travaillant triple si tes élèves, apparemment vifs d'esprit, sont trop immatures pour se confronter à leurs difficultés quand ils en rencontrent (profil type d'élève pertinent qui refuse de se mouiller en grammaire).
Je pense aussi que ce sera certainement très long, mais je pense que cela peut au moins les remotiver un peu - du moins je l'espère.

En ce qui concerne le système des phrases du jour, ce sont des éléments que j'ai déjà installé... sans grand succès. Je pense mal m'y prendre.

(Pour ce qui est des messages de Sphinx, je suis tout à fait d'accord avec l'ensemble du post!)
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Donjons, dragons (et grammaire) Empty Re: Donjons, dragons (et grammaire)

par pseudo-intello 4/12/2021, 10:22
Si vraiment ça vous apparaît indispensable, à tes collègues de l'iNSPE et toi, essayez de mutualiser le travail, pour vous économiser.

Mais oui, nos élèves ont souvent du mal en grammaire. Après, il ne faut pas hésiter à commencer par quelque chose de simple, car, effectivement, ils n'ont presque aucune base. Après, une fois qu'on les y a mis et qu'ils comprennent qu'ils n'ont pas le choix, ça va mieux.

_________________
Publicité:
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum