Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Alex33
Alex33
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Prof de techno souhaite quitter le navire

par Alex33 Sam 11 Déc 2021 - 12:12
Bonjour à tous
Après 15 ans dans l'éducation nationale, j'estime avoir fait le tour du métier et je souhaite me reconvertir.

Lassitude, exaspération, agacement, une dérive lente et profonde du système éducatif avec une bienveillance qui est devenue insuportable ET SURTOUT des conditions de travail qui se dégradent inexorablement.

J'ai commencé ma carrière en ayant des groupes pour chaque niveau désormais, je n'ai plus que des classes entières à gérer 30 gamins par classe avec des élèves ULIS qu'on m'envoie car la techno c'est forcément accessible à tous... 14 classes à gérer 380 gamins + PP d'une classe compliquée

-> Gros pétage de plombs à venir.

Pas encore de projet pro acté mais l'envie de pratiquer un métier dans lequel je n'aurai plus à gérer de l'humain et de petits êtres vivants :-) ; un métier nécessitant un savoir faire et me permettant d'avoir la satisfaction en travaillant de mes mains (électricien par exemple).

En technologie, énormément de contractuels et de postes dispo, restant vacants : matière très tendue ! La raison de refus "par nécessité de service" risque de revenir souvent,

alors que faire ?.....Quelles possibilités ?

je mets tout en branle pour faire bouger les choses. Je souhaite quitter l'éducation nationale.

détachement ?

J'ai passé un entretien pour un détachement je devrais avoir réponse pour Noel (je n'y compte guère....)

disponibilité ?

Pour convenance personnelle ou reprise d'étude, celle ci ne me sera pas accordée j'imagine mais soit,...je vais demander.

Puis je faire la demande n'importe quand ?

Congé de formation pro

Je viens de demander.

Rupture conventionnelle ?

Je compte demander, là encore peu de chance que ça fonctionne en raison de ma matière enseignée

Les différentes demandes qui se téléscopent avec des délais de traitement et de réponse extrêmement longs me démoralisent.

Quand je vois que pour démissionner ils ont 4 mois pour répondre et peuvent nous dire : NON dans l'intérêt du service.... mais on marche sur la tête non ?

Dernière question existe t il une autre solution que la voie de la rupture conventionnelle pour pouvoir prétendre à l'ARE ?

Je ne me suis jamais arrêté mais j'avoue que plus les semaines passent plus j'y pense, mais quelle issue à la suite ?

Par avance merci pour vos retours.


Dernière édition par flo le Sam 11 Déc 2021 - 18:08, édité 2 fois (Raison : couleurs enlevées)

_________________
Enseignant de Technologie au collège depuis 2006
floflo1010
floflo1010
Niveau 5

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par floflo1010 Sam 11 Déc 2021 - 13:40
L'arrêt ou une mise en dispo un peu de temps te ferait un peu de bien et te laisserait du temps pour maturer ton choix.
Bon courage.
Wanaka
Wanaka
Niveau 5

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Wanaka Sam 11 Déc 2021 - 16:49
38 ans c'est encore possible. Sauve toi vite de ce bourbier, il va y avoir de la casse car de toute façon les gouvernements a venir et peu importe la couleur, ne feront rien pour recruter. Donc statut a 25h de service et 35 a 40 mômes en classe pour palier à cette débandade inévitable. Moi je n'ai pas eu ce courage et je vais tirer les 8 ou 10 ans restant dans ce marasme.
Quand tu veux noyer ton mammouth....
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par TrucOuBidule Sam 11 Déc 2021 - 17:16
Bonsoir,

tout d'abord, je te souhaite du courage pour ce que tu entreprends (je ne peux malheureusement pas vraiment te donner de conseils, les possibilités de partir dépendant aussi de l'académie d'exercice).

Surtout, "ne pète pas les plombs".
Ce que tu ressens et observes l'est également par d'autres ("tout pareil" que toi, technologie depuis 16 ans, petite 40aine, à cela on peut ajouter éducation prioritaire en Idf, car pensant pouvoir muter un jour (cela fait même bien longtemps que je ne suis plus à temps complet)).
Saccagée. Branche disciplinaire saccagée, c'est tout.
La souffrance est actuellement générale MAIS, ça fait plus longtemps que c'est le cas en techno, la réforme Sti nous ayant blessés, la réforme du collège littéralement achevés. Tout le monde peut soi-disant faire notre taf, mais en fait plus personne ne le veut.

Je suis un peu du même avis que Wanaka, sauve-toi tant que tu peux, ne compte sur rien concernant l'institution. C'est un France Telecom bis que nous vivons.

TrucOuBidule
gauvain31
gauvain31
Empereur

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par gauvain31 Sam 11 Déc 2021 - 17:38
La technologie est la seule discipline n'ayant pas d'agreg et qui en plus vous condamne à rester au collège,car non enseignée sous une forme équivalente en lycée. Je connais des cas (proches) d'enseignants en technologie qui ont tenté de se reconvertir, souvent comme CDE ou comme inspecteur. Mais ces métiers ne plaisent pas à tout le monde (l'un de mes collègues de techno a d'ailleurs démissionné à la fin de son année de stage). La disponibilité devrait théoriquement t'être accordée. La CFP rémunéré est plus difficile à obtenir, sauf si tu en prends un sans indemnités.

Quant à la rupture conventionnelle , cela semble très difficile de l'avoir au regard des témoignages et des chiffres. Il te faut absolument un projet de reconversion clair et solide. En fait ils n'ont pas le budget nécessaire pour accorder toutes les demandes de ruptures conventionnelle.

Tu as un avantage : ton âge. Tu peux encore partir. Je te conseille de laisser murir ton projet dans ta tête pendant plusieurs mois.

Bon courage à toi.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par TrucOuBidule Sam 11 Déc 2021 - 18:06
@gauvain31 a écrit: La technologie est la seule discipline n'ayant pas d'agreg et qui en plus vous condamne à rester au collège,car non enseignée sous une forme équivalente en lycée. Je connais des cas (proches) d'enseignants en technologie qui ont tenté de se reconvertir, souvent comme CDE ou comme inspecteur. Mais ces métiers ne plaisent pas à tout le monde (l'un de mes collègues de techno a d'ailleurs démissionné à la fin de son année de stage). La disponibilité devrait théoriquement t'être accordée. La CFP rémunéré est plus difficile à obtenir, sauf si tu en prends un sans indemnités.

Quant à la rupture conventionnelle , cela semble très difficile de l'avoir au regard des témoignages et des chiffres. Il te faut absolument un projet de reconversion clair et solide. En fait ils n'ont pas le budget nécessaire pour accorder toutes les demandes de ruptures conventionnelle.

Tu as un avantage : ton âge. Tu peux encore partir. Je te conseille de laisser murir ton projet dans ta tête pendant plusieurs mois.

Bon courage à toi.
Pas tout à fait. On est "absorbés" depuis quelques temps par les Sciences Indus. de l'Ingé. comme on dit : https://eduscol.education.fr/sti/sites/eduscol.education.fr.sti/files/actualites/13438/13438-21-22-presentation-preparation-concours-sii-flexitlv-uga-v5.pdf
Si c'est le cas pour Alex33 (question de cohorte), ce qui a été hallucinant était le non-reclassement des purs technocollège lors de la réforme Sti2d il y a 10 ans (!) alors qu'on reclassait les Sti sur nos postes. Rien n'explique le mouvement aussi bloqué depuis aussi longtemps en technocollège, la perte d'heures (3è), la perte des dédoublements ET la perte de l'heure de labo... si ce n'est une volonté de nous taper plus fort dessus (je sais que c'est un peu les cas pour tous depuis la réforme du collège mais,pas pour tout, en même temps).
supersoso
supersoso
Sage

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par supersoso Sam 11 Déc 2021 - 18:49
Un arrêt peut parfois être une bonne manière de prendre du recul. Parfois on revient après avoir récupéré (j'ai déjà vécu ça par le passé) et c'est reparti pour un tour, parfois c'est plus profond et ça permet de prendre un temps hors du temps scolaire pour faire un point (et parfois se rendre compte, que non, il est temps de partir) et de réfléchir à la suite.
Après dis toi aussi qu'en cas d'arrêt il est plus facile d'obtenir une dispo ou une rupture que quand on est en classe...
menerve
menerve
Prophète

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par menerve Sam 11 Déc 2021 - 19:56
@gauvain31 a écrit: La technologie est la seule discipline n'ayant pas d'agreg et qui en plus vous condamne à rester au collège,car non enseignée sous une forme équivalente en lycée. Je connais des cas (proches) d'enseignants en technologie qui ont tenté de se reconvertir, souvent comme CDE ou comme inspecteur. Mais ces métiers ne plaisent pas à tout le monde (l'un de mes collègues de techno a d'ailleurs démissionné à la fin de son année de stage). La disponibilité devrait théoriquement t'être accordée. La CFP rémunéré est plus difficile à obtenir, sauf si tu en prends un sans indemnités.

Quant à la rupture conventionnelle , cela semble très difficile de l'avoir au regard des témoignages et des chiffres. Il te faut absolument un projet de reconversion clair et solide. En fait ils n'ont pas le budget nécessaire pour accorder toutes les demandes de ruptures conventionnelle.

Tu as un avantage : ton âge. Tu peux encore partir. Je te conseille de laisser murir ton projet dans ta tête pendant plusieurs mois.

Bon courage à toi.

Avec la documentation.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par TrucOuBidule Dim 12 Déc 2021 - 11:11
@menerve a écrit:
@gauvain31 a écrit: La technologie est la seule discipline n'ayant pas d'agreg et qui en plus vous condamne à rester au collège,car non enseignée sous une forme équivalente en lycée. Je connais des cas (proches) d'enseignants en technologie qui ont tenté de se reconvertir, souvent comme CDE ou comme inspecteur. Mais ces métiers ne plaisent pas à tout le monde (l'un de mes collègues de techno a d'ailleurs démissionné à la fin de son année de stage). La disponibilité devrait théoriquement t'être accordée. La CFP rémunéré est plus difficile à obtenir, sauf si tu en prends un sans indemnités.

Quant à la rupture conventionnelle , cela semble très difficile de l'avoir au regard des témoignages et des chiffres. Il te faut absolument un projet de reconversion clair et solide. En fait ils n'ont pas le budget nécessaire pour accorder toutes les demandes de ruptures conventionnelle.

Tu as un avantage : ton âge. Tu peux encore partir. Je te conseille de laisser murir ton projet dans ta tête pendant plusieurs mois.

Bon courage à toi.

Avec la documentation.
Certes, mais vous pouvez être affecté en lycée sans repasser de concours ou en étant placé "à discrétion" par l'inspection.
En attendant, la technologie, seule matière de collège, donc d'enseignement général, où l'enseignant a passé un CAPET qui ne lui permet pas d'enseigner en lycée (!).
Mais en fait si, si le CAPET date d'après 2012. D'où la nuance que j'ai amenée au sujet de l'absence d'agrégation depuis lors.
Alex33
Alex33
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Alex33 Dim 12 Déc 2021 - 18:38
C'est vrai que notre matière est ingrate, on est tout petit et mal représentés. Enseigner la techno au collège relève du parcours du combatant.
Personne pour répondre à mes questions en rouge ?
Merci pour votre retour et bon courage @TrucOuBidule si tu veux échanger par messages privés. N'hésite pas.

_________________
Enseignant de Technologie au collège depuis 2006
Weldingo
Weldingo
Niveau 2

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re : prof de techno souhaite quitter le navire

par Weldingo Lun 13 Déc 2021 - 23:08
Bonsoir Alex33,
Bien-sur que tu as raison…surtout pars tant que tu es encore jeune. Il n’y a pas d’avenir pour cette discipline. J’ai un ancien collègue qui était prof de Technologie et qui est parti bosser dans le privé en tant que dessinateur-projeteur et maintenant il est ingénieur…les patrons commencent à voir des enseignants venir taper aux portes..ils sont de moins en moins surpris par ce changement de carrière malgré «  les vacances » !! Après, il y a aussi les cours de soutien scolaire dans le domaine technologique..il y a peu de professeurs à domicile..tout dépend de l’environnement où tu vis et veux travailler..ville ou campagne. Bon courage pour ta reconversion mais tient  bon.

Dernière question existe t il une autre solution que la voie de la rupture conventionnelle pour pouvoir prétendre à l'ARE ?
Je crois que si tu crées ton auto-entreprise, tu pourrais prétendre à l’ARE.
avatar
pasbien
Niveau 6

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par pasbien Mar 14 Déc 2021 - 9:11
Faisant partie des dernières fournées du CAPET L1400 (Technologie collège) je vis exactement ce que tu décris. Je n'ai malheureusement que peu de pistes à t'apporter. J'ai envisagé de passer le CAPES de maths avec comme seul but d'obtenir une mutation mais n'ayant aucunement envie de les enseigner je n'ai pas franchi le pas. J'ai aussi envisagé l'agreg de S2I mais avec la chute vertigineuse des moyens, des objectifs et des effectifs la situation en lycée devient elle aussi catastrophique ce qui anihile ma foi de préparer ce concours. À l'heure actuelle je vivote professionnellement dans un collège qui n'a pas de problèmes majeurs, à force de persévérance j'ai une salle à peu près équipée pour travailler, même si c'est fatigant d'avoir chaque année à lutter je refuse les hsa au delà des 2 obligatoires et les missions qui ne sont pas rémunérées à hauteur de l'investissement nécessaire (en l'état actuel je refuse donc toutes les missions proposées PP, référent numérique...)
Même si intellectuellement c'est très frustrant je m'en sors pas si mal de ce petit confort et j'arrive à me concentrer sur ce que je fais en classe. Je fais également chaque année une demande de congé de formation que j'obtiendrai à l'usure et qui me permettra de prendre le temps d'une année un peu d'air et de retrouver un peu de stimulation. Même si aucun voyant n'est au vert j'ose encore croire que la situation va s'améliorer dans les années à venir.
oxa
oxa
Niveau 9

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par oxa Mar 14 Déc 2021 - 9:32
Salaire de merde, conditions de merde...travail de merde!
Ilona
Ilona
Habitué du forum

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Ilona Mar 14 Déc 2021 - 13:42
@oxa a écrit:Salaire de merde, conditions de merde...travail de merde!
C'est vrai !
Pour ma part, dans trois ou quatre ans, j'aurai fini mes préparatifs pour partir, ça va leur faire drôle quand je poserai ma démission sans rien avoir  laisser paraître pendant tout ce temps.
Je suis très investie (en apparence), je surveille les devoirs communs, j'encadre devoirs faits etc. En vérité, je donne un coup d'accélérateur, direction la sortie !
Mon but depuis des années, dégager des marges de manoeuvre supplémentaires pour investir. Puis tchao !Prof de techno souhaite quitter le navire 539955251
Alex33
Alex33
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Alex33 Mer 15 Déc 2021 - 14:21
@pasbien a écrit:Faisant partie des dernières fournées du CAPET L1400 (Technologie collège) je vis exactement ce que tu décris. Je n'ai malheureusement que peu de pistes à t'apporter. J'ai envisagé de passer le CAPES de maths avec comme seul but d'obtenir une mutation mais n'ayant aucunement envie de les enseigner je n'ai pas franchi le pas. J'ai aussi envisagé l'agreg de S2I mais avec la chute vertigineuse des moyens, des objectifs et des effectifs la situation en lycée devient elle aussi catastrophique ce qui anihile ma foi de préparer ce concours. À l'heure actuelle je vivote professionnellement dans un collège qui n'a pas de problèmes majeurs, à force de persévérance j'ai une salle à peu près équipée pour travailler, même si c'est fatigant d'avoir chaque année à lutter je refuse les hsa au delà des 2 obligatoires et les missions qui ne sont pas rémunérées à hauteur de l'investissement nécessaire (en l'état actuel je refuse donc toutes les missions proposées PP, référent numérique...)
Même si intellectuellement c'est très frustrant je m'en sors pas si mal de ce petit confort et j'arrive à me concentrer sur ce que je fais en classe. Je fais également chaque année une demande de congé de formation que j'obtiendrai à l'usure et qui me permettra de prendre le temps d'une année un peu d'air et de retrouver un peu de stimulation. Même si aucun voyant n'est au vert j'ose encore croire que la situation va s'améliorer dans les années à venir.

Pas sûr que la situation s'améliore quand j'entends ce matin que la cour des comptes pointe du doigts la mauvaise gestion de l'éducation nationale. Le temps de travail va continuer d'augmenter je pense, ils nous passeront à plus de 20 h obligatoires devant élèves sans que cela les dérange.

_________________
Enseignant de Technologie au collège depuis 2006
Clecle78
Clecle78
Vénérable

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Clecle78 Mer 15 Déc 2021 - 14:34
La cour des comptes.... Ils n'ont que la doxa ultralibérale à la bouche, management, évaluation, performance, c'est à la fois complètement ringard et complètement effrayant.
Alex33
Alex33
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Alex33 Lun 27 Déc 2021 - 13:40
Bon...j'ai eu réponse pour mon détachement. Négatif. Ca tombe à l'eau, je repars à zéro :-(
Je sens que la motivation ne va pas être au rdv dans une semaine pour la rentrée ! Je vais envoyer ma demande de dispo lundi pro en espérant qu'elle me soit accordée mais mon petit doigt me dit déjà que non...

_________________
Enseignant de Technologie au collège depuis 2006
eliam
eliam
Expert

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par eliam Lun 27 Déc 2021 - 14:07
@Alex33 a écrit:
@pasbien a écrit:Faisant partie des dernières fournées du CAPET L1400 (Technologie collège) je vis exactement ce que tu décris. Je n'ai malheureusement que peu de pistes à t'apporter. J'ai envisagé de passer le CAPES de maths avec comme seul but d'obtenir une mutation mais n'ayant aucunement envie de les enseigner je n'ai pas franchi le pas. J'ai aussi envisagé l'agreg de S2I mais avec la chute vertigineuse des moyens, des objectifs et des effectifs la situation en lycée devient elle aussi catastrophique ce qui anihile ma foi de préparer ce concours. À l'heure actuelle je vivote professionnellement dans un collège qui n'a pas de problèmes majeurs, à force de persévérance j'ai une salle à peu près équipée pour travailler, même si c'est fatigant d'avoir chaque année à lutter je refuse les hsa au delà des 2 obligatoires et les missions qui ne sont pas rémunérées à hauteur de l'investissement nécessaire (en l'état actuel je refuse donc toutes les missions proposées PP, référent numérique...)
Même si intellectuellement c'est très frustrant je m'en sors pas si mal de ce petit confort et j'arrive à me concentrer sur ce que je fais en classe. Je fais également chaque année une demande de congé de formation que j'obtiendrai à l'usure et qui me permettra de prendre le temps d'une année un peu d'air et de retrouver un peu de stimulation. Même si aucun voyant n'est au vert j'ose encore croire que la situation va s'améliorer dans les années à venir.

Pas sûr que la situation s'améliore quand j'entends ce matin que la cour des comptes pointe du doigts la mauvaise gestion de l'éducation nationale. Le temps de travail va continuer d'augmenter je pense, ils nous passeront à plus de 20 h obligatoires devant élèves sans que cela les dérange.  
Comme ils ne veulent pas nous augmenter, je pense que cela ne sera as encore d'actualité.
Parniska
Parniska
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Parniska Mar 28 Déc 2021 - 5:32
@Ilona a écrit:
@oxa a écrit:Salaire de merde, conditions de merde...travail de merde!
C'est vrai !
Pour ma part, dans trois ou quatre ans, j'aurai fini mes préparatifs pour partir, ça va leur faire drôle quand je poserai ma démission sans rien avoir  laisser paraître pendant tout ce temps.
Je suis très investie (en apparence), je surveille les devoirs communs, j'encadre devoirs faits etc. En vérité, je donne un coup d'accélérateur, direction la sortie !
Mon but depuis des années, dégager des marges de manoeuvre supplémentaires pour investir. Puis tchao !Prof de techno souhaite quitter le navire 539955251

bonjour,
la démission peut être refusée, il faut le savoir.
avatar
anthracite
Niveau 8

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par anthracite Mar 28 Déc 2021 - 8:19
la démission peut être refusée, il faut le savoir.
Je l'ai toujours entendu mais je n'ai jamais compris concrètement ce que ça veut dire. Si la personne ne vient plus assurer ses cours, on fait quoi ? On lui envoie les gendarmes et on l'amène au collège menottée ? Pour moi, on va bien finir par la licencier (et à réclamer les salaires indument perçus). Donc, concrètement, ça va empêcher la personne de signer un contrat de travail ailleurs. Si c'est une création d'entreprise, ça ne change pas grand chose. Est-ce qu'il peut y avoir un autre impact auquel je ne pense pas ?
eliam
eliam
Expert

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par eliam Mar 28 Déc 2021 - 8:36
Je ne pense pas qu'il y ait autre chose. Personne ne peut forcer qui que ce soit à exercer un métier dont il ne veut plus. Je pense que le refus de démission est plus formel qu'autre chose.
Shajar
Shajar
Modérateur

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Shajar Mar 28 Déc 2021 - 11:13
@Alex33 a écrit:Bon...j'ai eu réponse pour mon détachement. Négatif. Ca tombe à l'eau, je repars à zéro :-(
Je sens que la motivation ne va pas être au rdv dans une semaine pour la rentrée ! Je vais envoyer ma demande de dispo lundi pro en espérant qu'elle me soit accordée mais mon petit doigt me dit déjà que non...
Tu as eu un poste quelque part et on t'a refusé le détachement ? Si c'est le cas, il est possible de demande à ton futur employeur de faire pression.
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Balthazaard Mar 28 Déc 2021 - 15:27
@anthracite a écrit:
la démission peut être refusée, il faut le savoir.
Je l'ai toujours entendu mais je n'ai jamais compris concrètement ce que ça veut dire. Si la personne ne vient plus assurer ses cours, on fait quoi ? On lui envoie les gendarmes et on l'amène au collège menottée ? Pour moi, on va bien finir par la licencier (et à réclamer les salaires indument perçus). Donc, concrètement, ça va empêcher la personne de signer un contrat de travail ailleurs. Si c'est une création d'entreprise, ça ne change pas grand chose. Est-ce qu'il peut y avoir un autre impact auquel je ne pense pas ?


A mon avis pas grand chose, au pire l'impossibilité de retrouver un emploi publique, tes droits à la pension sont conservés, pour le reste...
D'autant que pour te virer pour abandon de poste, il faut suivre une procédure relativement lourde, ce n'est pas "vous ne venez plus, foutez le camp" et que ton pouvoir de nuisance est considérable...tu viens un jour...puis plus une semaine, puis un jour...tu peux les rendre fous si tu as le cran.
A mon avis une lettre bien sentie suite à un refus de démission mettrait les choses au point

un petit extrait glané sur le net

" Si l'abandon de poste n'est pas mentionné dans l'article 24 de la loi du 13 juillet 1983, il est évoqué de manière incidente dans les textes statutaires[Article 69 de la loi du 11 janvier 1984 (FPE) ; article 88 de la loi du 9 janvier 1986 (FPH).]. L'abandon de poste repose sur la logique suivante : la première obligation d'un agent publique est d'exercer  les  fonctions  correspondant  à  l'emploi  qu'il  occupe.  S'il  cesse  de  les exercer sans raison valable (congés annuels, autorisations d'absence, arrêt de travail...), il se place dans une situation telle, lorsque ce manquement se prolonge dans le temps, qu'il rompt son lien avec le service.  
L'abandon de poste est à considérer comme une volonté de l'agent de rompre sa carrière,  l'administration  se  « contentant »  de  constater  le  refus  de  l'agent  de reprendre son service. Toutefois, elle ne peut prononcer une mesure de radiation des cadres sans respecter les règles : respect de la procédure disciplinaire pour abandon de poste, mise en demeure à la reprise des fonctions dans un délai précis, et, enfin information de l'agent des risques encourus."

Amusant, en fait si tu abandonnes ton poste suite à un refus de radiation du cadre de la fonction publique, tu risques d'être radié...Kafka! Au secours!

Ça me fait penser qu'en Angleterre au 19ème siècle le suicide était passible de la peine de mort!
Parniska
Parniska
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Parniska Mer 29 Déc 2021 - 10:06
oui, c'est vrai qu'à part si on veut rester dans la fonction publique, le risque ne parait pas énorme.
M'enfin à vérifier plus précisément, quels peuvent être les droits à l'ARE plus tard dans une carrière, par ex, si on a abandonné son poste.
Je n'en sais rien du tout. M'enfin je pense que c'est quand même important de le savoir et d'être préparé mentalement à un éventuel refus!
Parniska
Parniska
Niveau 1

Prof de techno souhaite quitter le navire Empty Re: Prof de techno souhaite quitter le navire

par Parniska Jeu 30 Déc 2021 - 9:15
@eliam a écrit:Je ne pense pas qu'il y ait autre chose. Personne ne peut forcer qui que ce soit à exercer un métier dont il ne veut plus. Je pense que le refus de démission est plus formel qu'autre chose.

dans la fonction publique je pense que c'est particulier.
A vérifier dans les textes de loi.
Mais c'est un engagement à être au service de l'Etat ( phrase que m'avait sortie une principale, une fois) et peut-être qu'effectivement ce n'est pas le même engagement que dans une entreprise privée?

Ça m'intrigue finalement, je vais chercher.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum