Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ramanujan974
Neoprof expérimenté

Réflexions sur le stage de 3e Empty Réflexions sur le stage de 3e

par Ramanujan974 Ven 17 Déc 2021 - 3:35
Topic issu de celui-ci : https://www.neoprofs.org/t134456p950-j-hallucine-boulot#5331010

(Laverdure, pour la modération)


Phylia a écrit:Appel téléphonique dans le cadre du stage de 3ème à un médecin. Je ne m'en suis toujours pas remise !
Je ne sais pas ce qui m'a le plus "hallucinée" :
- qu'il m'ait déroulé tout son CV en guise de présentation (chef de service en hépato, président d'association machin, enseignant à l'ENA et HEC, etc etc... j'ai arrêté d'écouter... Je voulais juste savoir comment le stage de mon élève de 3ème se passait...) ;
- qu'il ait enchaîné sur son réseau (liste de noms de grands sportifs, de pontes en médecine avec lesquels il a travaillé, d'auteurs, de chercheurs ...) ;
- qu'il ait poursuivi avec ses activités (son livre, son assos, ses étudiants, ses .... et mon élève, dans tout ça ??) ;
- qu'il ait fini par ses souvenirs d'école (au secours !!) ;
- que, quand je tentais de revenir sur le sujet de mon appel, il poursuive son monologue de 12 minutes (c'est long...  très long...), imperturbablement ;
- que je n'aie pas raccroché devant tant d'égotisme et de suffisance.
En vrai, ça existe, des gens comme ça ?? affraid  Je plains ses étudiants, ses collaborateurs, sa famille...


Ça ressemble à quoi, un stage de 3e chez un médecin ? Que fait l'élève ?
Arverne
Arverne
Grand sage

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Arverne Ven 17 Déc 2021 - 5:17
Ramanujan974 a écrit:Ca ressemble à quoi, un stage de 3e chez un médecin ? Que fait l'élève ?
Il a eu de la chance cet élève. Ma nièce n'a pas pu trouver son stage en médecine ou para-médical. Elle fait donc cette semaine son stage dans une boulangerie-pâtisserie où elle travaille de 6h à 13h. J'ai bien dit travaille et sans pause. Je croyais que c'était un stage en observation, non ? Hier, elle a fait entre autres la vaisselle pendant 1h30 et elle est même sortie avec 10 mn de retard car elle a dû balayer. Le tout sans pause, sans manger. Bref, de l'exploitation pure et simple. Ah non, je suis mauvaise langue, le patron, grand seigneur, lui a proposé une baguette. Ca me rend dingue Réflexions sur le stage de 3e 2790680366
sookie
sookie
Expert spécialisé

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par sookie Ven 17 Déc 2021 - 6:11
Mon dernier fils n’avait pas pu trouver dans ce qu’il recherchait , à défaut il était dans un grand magasin maison-déco avec une camarade de sa classe, ils ont passé la semaine à rempoter les rayons , je me suis dit que c’était un bon plan pour l’entreprise d’avoir des régulièrement des employés à bon marché. (Ils n’ ont pas dû avoir un des nôtres parce être en autonomie même pour une tache simple, ils n’en sont pas tous capables)
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Clecle78 Ven 17 Déc 2021 - 7:55
Ce stage est un poids pour tout le monde et de mon point de vue parfaitement inutile et chronophage. Mon mari reçoit des tripotées d'enfants de collègues auxquels il n'a strictement aucune tâche intéressante à confier.
Austrucheerrante
Austrucheerrante
Niveau 10

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Austrucheerrante Ven 17 Déc 2021 - 8:00
En qu'ancien élève, professeur et parent, je ne comprends absolument pas que ce stage soit obligatoire. Qu'il soit possible, et souhaitable pour certains élèves, sans doute, mais de là à l'imposer à tous, et à en faire un truc qui avec le rapport bouffe une grande partie de la 3e déjà bouffée par le brevet...
Cracotte19
Cracotte19
Niveau 6

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Cracotte19 Ven 17 Déc 2021 - 8:13
Stage d'observation... Je trouve plutôt bien que l'ado ne reste pas 3 jours ou plus à observer, et qu'on lui donne du travail. J'ai eu un élève en stage chez un comptable, il s'est ennuyé, bien sûr, alors que celui chez un paysagiste a travaillé et est revenu ravi.
De là à exploiter le gamin....
Provence
Provence
Bon génie

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Provence Ven 17 Déc 2021 - 8:19
Arverne a écrit:
Ramanujan974 a écrit:Ca ressemble à quoi, un stage de 3e chez un médecin ? Que fait l'élève ?
Il a eu de la chance cet élève. Ma nièce n'a pas pu trouver son stage en médecine ou para-médical. Elle fait donc cette semaine son stage dans une boulangerie-pâtisserie où elle travaille de 6h à 13h. J'ai bien dit travaille et sans pause. Je croyais que c'était un stage en observation, non ? Hier, elle a fait entre autres la vaisselle pendant 1h30 et elle est même sortie avec 10 mn de retard car elle a dû balayer. Le tout sans pause, sans manger. Bref, de l'exploitation pure et simple. Ah non, je suis mauvaise langue, le patron, grand seigneur, lui a proposé une baguette.  Ca me rend dingue Réflexions sur le stage de 3e 2790680366

Les conventions signées rappellent le cadre légal de ce stage. Le collège doit intervenir.
avatar
Invité
Invité

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Invité Ven 17 Déc 2021 - 8:29
En tant qu'ancienne élève et professeur je comprends, au contraire, que ce stage soit obligatoire.
Je n'ai pas fais ce stage de troisième et résultat j'ai "fini prof", par peur du privé et du monde du travail mais aussi parce que le premier seul stage que j'ai eu a été à la fin de mon master (avec la pression de devoir réussir pour obtenir le diplôme), et cela s'est relativement mal passé (relativement parce qu'on m'a quand même validée mais objectivement ça s'est mal passé).

Avec le recul je me dis que j'étais peu être mal tombée, que je peut-être dans un autre type d'entreprise/un autre contexte cela se serait mieux passé mais comme c'est ma seule expérience du privé, difficile de juger.
Après c'est le seul stage que j'ai trouvé. Peut-être que les recruteurs étaient frileux face à mon manque d'expérience professionnelle. Je n'avais même pas un "stage de troisième à vanter". De même c'était mes premiers entretiens, mes premiers vrais CV et lettres (enfin j'en avais envoyé avant mais tous étaient restés sans réponse).

Autre point, longtemps je n'ai pas su quoi faire comme métier, dans quelle direction m'orienter. En découvrant un métier/un secteur, que ce stage m'ait plus ou non il m'aurait permis d'affiner mes souhaits d'orientation.

Bref je suis totalement pour ce stage de troisième et j'encourage les élèves à en faire d'autres au lycée lorsque c'est possible car au delà de l'école il y a l'insertion dans le monde professionnel.
zigmag17
zigmag17
Doyen

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par zigmag17 Ven 17 Déc 2021 - 8:29
Arverne a écrit:
Ramanujan974 a écrit:Ca ressemble à quoi, un stage de 3e chez un médecin ? Que fait l'élève ?
Il a eu de la chance cet élève. Ma nièce n'a pas pu trouver son stage en médecine ou para-médical. Elle fait donc cette semaine son stage dans une boulangerie-pâtisserie où elle travaille de 6h à 13h. J'ai bien dit travaille et sans pause. Je croyais que c'était un stage en observation, non ? Hier, elle a fait entre autres la vaisselle pendant 1h30 et elle est même sortie avec 10 mn de retard car elle a dû balayer. Le tout sans pause, sans manger. Bref, de l'exploitation pure et simple. Ah non, je suis mauvaise langue, le patron, grand seigneur, lui a proposé une baguette.  Ca me rend dingue Réflexions sur le stage de 3e 2790680366

Pas normal, pas normal du tout. Même chez nous en LP les 3e pro font de stages d'observation point, pas question qu'ils se fassent exploiter éhontément comme ça. Sans compter les risques pris, l'illégalité et j'en passe ( les élèves sont mineurs, archi mineurs)
Je ne comprends pas que les professeurs de ta nièce n'aient pas été alertés. Le milieu boulangerie-patisserie est assez remarquable pour ça, de même que la coiffure.
Il faut que ce soit su, pour repréciser à l'entreprise ce que l'on attend d'elle, et pour la rayer ensuite des listes.
avatar
Invité
Invité

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Invité Ven 17 Déc 2021 - 8:33
zigmag17 a écrit:
Arverne a écrit:
Ramanujan974 a écrit:Ca ressemble à quoi, un stage de 3e chez un médecin ? Que fait l'élève ?
Il a eu de la chance cet élève. Ma nièce n'a pas pu trouver son stage en médecine ou para-médical. Elle fait donc cette semaine son stage dans une boulangerie-pâtisserie où elle travaille de 6h à 13h. J'ai bien dit travaille et sans pause. Je croyais que c'était un stage en observation, non ? Hier, elle a fait entre autres la vaisselle pendant 1h30 et elle est même sortie avec 10 mn de retard car elle a dû balayer. Le tout sans pause, sans manger. Bref, de l'exploitation pure et simple. Ah non, je suis mauvaise langue, le patron, grand seigneur, lui a proposé une baguette.  Ca me rend dingue Réflexions sur le stage de 3e 2790680366

Pas normal, pas normal du tout. Même chez nous en LP les 3e pro font de stages d'observation point, pas question qu'ils se fassent exploiter éhontément comme ça. Sans compter les risques pris, l'illégalité et j'en passe ( les élèves sont mineurs, archi mineurs)
Je ne comprends pas que les professeurs de ta nièce n'aient pas été alertés. Le milieu boulangerie-patisserie est assez remarquable pour ça,  de même que la coiffure.
Il faut que ce soit su,  pour repréciser à l'entreprise ce que l'on attend d'elle, et pour la rayer ensuite des listes.
Elle n'a peut-être pas osé en parler à ses professeurs.
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Ajonc35 Ven 17 Déc 2021 - 8:35
Austrucheerrante a écrit:En qu'ancien élève, professeur et parent, je ne comprends absolument pas que ce stage soit obligatoire. Qu'il soit possible, et souhaitable pour certains élèves, sans doute, mais de là à l'imposer à tous, et à en faire un truc qui avec le rapport bouffe une grande partie de la 3e déjà bouffée par le brevet...
+++×. Dans mon journal local, je vois qu'un association d'entrepreneurs a passé une convention avec le rectorat(?) pour faciliter l'accès aux stages .
Je travaillais en lep et la multiplication des stages est intéressante pour nos 3eme qui se cherche vers un cap ou un bac pro et donc font de plus en plus de stages dans des domaines différents et quand ils sont sûrs de leur domaine , dans des lieux différents, exemple une exploitation agricole, un vétérinaire, une animalerie. Et c'est vraiment utile. C'est vrai pour les 3eme prepa- pro de l' EN. Mais les autres ? Ils vont le plus souvent dans des domaines qui leur plaisent. Ma fille l'a fait à la bibliothèque ( elle adore lire) et mon fils dans une radio locale ( la musique). Ils ont vraiment aimé, et nous avons eu de la chance. Et puis 3 jours seulement ! Mais combien se sont ennuyés et s'ennuient toujours. Stage d'observation chez un pharmacien, dans un bureau d'etudes, que peuvent-ils leur montrer? Stage d'observation, même une journée je m'ennuyerais.
Encore une fausse bonne idée. Qu'on leur laisse la possibilité, je ne dis rien, mais le rendre obligatoire. Sans compter qu'ils sont de moins en moins degourdis car plus jeunes. Avant nos élèves de pro avaient redoublé ( au moins une fois ) et donc avaient au moins 15 ans voire 16, et donc étaient plus mobiles, plus matures.

Austrucheerrante
Austrucheerrante
Niveau 10

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Austrucheerrante Ven 17 Déc 2021 - 8:40
AmyR, je pourrais être éventuellement d'accord si les élèves de troisième avaient tous la possibilité de choisir vraiment l'entreprise dans laquelle ils font leur stage. Mais, comme l'ont rappelé plusieurs intervenants sur ce fil, dans les faits, ce n'est en fait pas le cas.
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Ajonc35 Ven 17 Déc 2021 - 8:42
AmyR a écrit:En tant qu'ancienne élève et professeur je comprends, au contraire, que ce stage soit obligatoire.
Je n'ai pas fais ce stage de troisième et résultat j'ai "fini prof", par peur du privé et du monde du travail mais aussi parce que le premier seul stage que j'ai eu a été à la fin de mon master (avec la pression de devoir réussir pour obtenir le diplôme), et cela s'est relativement mal passé (relativement parce qu'on m'a quand même validée mais objectivement ça s'est mal passé).

Avec le recul je me dis que j'étais peu être mal tombée, que je peut-être dans un autre type d'entreprise/un autre contexte cela se serait mieux passé mais comme c'est ma seule expérience du privé, difficile de juger.
Après c'est le seul stage que j'ai trouvé. Peut-être que les recruteurs étaient frileux face à mon manque d'expérience professionnelle. Je n'avais même pas un "stage de troisième à vanter". De même c'était mes premiers entretiens, mes premiers vrais CV et lettres (enfin j'en avais envoyé avant mais tous étaient restés sans réponse).

Autre point, longtemps je n'ai pas su quoi faire comme métier, dans quelle direction m'orienter. En découvrant un métier/un secteur, que ce stage m'ait plus ou non il m'aurait permis d'affiner mes souhaits d'orientation.

Bref je suis totalement pour ce stage de troisième et j'encourage les élèves à en faire d'autres au lycée lorsque c'est possible car au delà de l'école il y a l'insertion dans le monde professionnel.
Tu sais, le stage de troisième, fait rire beaucoup de monde. On fait croire que. Mais dans les faits c'est un peu galère pour tour le monde, les parents, les enseignants, les entreprises ET les jeunes. Le rendre obligatoire c'est multiplier les besoins qui n'en sont pas alors que les jeunes qui en ont vraiment une utilité ne trouvent pas dans leur domaine. Si tu ne connais personne localement pour prendre ton gamin tu prends n'importe quoi, la boulangerie par exemple alors qu'un autre vraiment intéressé par la boulangerie n'y aura pas accès. Combien de gamins ont fait un stage parce qu'il faut en faire?
zigmag17
zigmag17
Doyen

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par zigmag17 Ven 17 Déc 2021 - 8:47
Ajonc35 a écrit:
AmyR a écrit:En tant qu'ancienne élève et professeur je comprends, au contraire, que ce stage soit obligatoire.
Je n'ai pas fais ce stage de troisième et résultat j'ai "fini prof", par peur du privé et du monde du travail mais aussi parce que le premier seul stage que j'ai eu a été à la fin de mon master (avec la pression de devoir réussir pour obtenir le diplôme), et cela s'est relativement mal passé (relativement parce qu'on m'a quand même validée mais objectivement ça s'est mal passé).

Avec le recul je me dis que j'étais peu être mal tombée, que je peut-être dans un autre type d'entreprise/un autre contexte cela se serait mieux passé mais comme c'est ma seule expérience du privé, difficile de juger.
Après c'est le seul stage que j'ai trouvé. Peut-être que les recruteurs étaient frileux face à mon manque d'expérience professionnelle. Je n'avais même pas un "stage de troisième à vanter". De même c'était mes premiers entretiens, mes premiers vrais CV et lettres (enfin j'en avais envoyé avant mais tous étaient restés sans réponse).

Autre point, longtemps je n'ai pas su quoi faire comme métier, dans quelle direction m'orienter. En découvrant un métier/un secteur, que ce stage m'ait plus ou non il m'aurait permis d'affiner mes souhaits d'orientation.

Bref je suis totalement pour ce stage de troisième et j'encourage les élèves à en faire d'autres au lycée lorsque c'est possible car au delà de l'école il y a l'insertion dans le monde professionnel.
Tu sais, le stage de troisième, fait rire beaucoup de monde. On fait croire que.  Mais dans les faits c'est un peu galère pour tour le monde, les parents, les enseignants, les entreprises ET les jeunes. Le rendre obligatoire c'est multiplier les besoins qui n'en sont pas alors que les jeunes qui en ont vraiment une utilité ne trouvent pas dans leur domaine. Si tu ne connais personne localement pour prendre ton gamin tu prends n'importe quoi, la boulangerie par exemple alors qu'un autre vraiment intéressé par la boulangerie n'y aura pas accès. Combien de gamins ont fait un stage parce qu'il faut en faire?

Nos classes de LP ( bac pro, CAP),  sont remplies d'ex élèves de 3e qui ont fait un/ des stage(s) d'observation et qui pourtant sont là par défaut.
Ces stages ne sont pas la panacée,  on n'y découvre pas nécessairement sa vocation!
Thalie
Thalie
Grand sage

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Thalie Ven 17 Déc 2021 - 8:49
Totalement d'accord avec Ajonc, ce stage de 3e est une plaie et je ne vois vraiment pas comment tu aurais pu le faire valoir. Il n'existait pas à mon époque. Il ne sert pas à grand chose sauf à mettre du bazar dans l'année de 3. En janvier nous n'avons que 5 semaines je crois dans la zone B ou 6 je ne sais plus qui vont être mangées par ce stage et le brevet blanc.
avatar
Invité
Invité

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Invité Ven 17 Déc 2021 - 8:49
Austrucheerrante a écrit:AmyR, je pourrais être éventuellement d'accord si les élèves de troisième avaient tous la possibilité de choisir vraiment l'entreprise dans laquelle ils font leur stage. Mais, comme l'ont rappelé plusieurs intervenants sur ce fil, dans les faits, ce n'est en fait pas le cas.
Tu sais, pour mon master je n'ai pas pu choisir vraiment l'entreprise dans laquelle j'ai fait mon stage de fin d'études, de plusieurs mois qui comptait pour valider mon diplôme et pour mon insertion professionnelle, en partie à cause de mon manque d'expérience dans le privé (ce n'est peut être pas la seule raison mais les camarades avec qui j'étais en concurrence avaient au moins un "stage de troisième" à vanter).
Quitte à mal tomber j'aurais préféré que ce soit pour un stage d'observation d'une semaine plutôt que pour un stage qui conditionnait au moins les 5 années suivantes de ma carrière.

Plus généralement, bonne ou mauvaise c'est toujours une expérience à prendre. On peut tomber dans une entreprise qu'on a pas choisi et se découvrir au final un intérêt pour ce domaine. On peut tomber aussi dans un entreprise qu'on a pas choisi et se dire "plus jamais", "comment je me suis retrouvé là ? J'aurais du m'y prendre plus tôt" (bon peut-être pas à 14 ans mais à 20 rétrospectivement ça peut jouer).
Dans tous les cas, on aura appris quelque chose et découvert un autre univers.
avatar
FZ
Niveau 7

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par FZ Ven 17 Déc 2021 - 8:50
Je reste persuadée qu'un stage de découverte professionnelle en 3ème est essentiel à tous, que le projet d'orientation soit à court ou moyen terme.
Quand on voit le nombre de gamins qui ne savent pas quel est le métier de leurs parents, ni en quoi il consiste, quand on y ajoute comme Ajonc qu'ils sont de moins en moins dégourdis, il me semble qu'on a déjà deux motifs valables pour leur ouvrir un peu les yeux sur la vraie vie.
Après certains feront un stage dans un domaine qui les intéresse, et tant mieux, d'autre auront fait un choix par défaut et ce n'est pas non plus la fin du monde ; ils auront au moins vu quelque chose de différent de ce qu'ils connaissent ( l'école), parfois compris que ce métier n'était pas pour eux ou au contraire découvert une activité qui leur a plu.
Enfin, cette première immersion leur permet aussi de toucher du doigt ce qu'est la vie active avec ses contraintes et ses atouts ( nombreux sont les jeunes qui sont fiers de ce qu'ils ont pu accomplir pendant ces trois jours).

J'ajoute que, malheureusement, ce stage de 3ème restera le seul avant longtemps pour beaucoup, et que pour cette dernière raison il me parait fondamental.
petit caillou
petit caillou
Niveau 5

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par petit caillou Ven 17 Déc 2021 - 8:51
Assez d’accord avec Ajonc. Le problème est que beaucoup trouvent leur stage par connaissance, ou faute de mieux. Un stage d’observation chez une coiffeuse, c'est terrible si on reste planté là à regarder.. Je suis assez favorable à l’observation active. J'ai récupéré mon fils chez le vétérinaire, en train de faire le ménage dans la réserve. C'est sur ces deux heures là qu'il a pu le plus échanger avec le véto....Donc finalement, plutôt intéressant. Comme il était resté en clinique chaque matin et qu'il avait accompagné le vétérinaire plusieurs fois dans des élevages, ça ne m’a pas choquée qu'il bosse.
J'ai eu des élèves en stage chez l’épicier, le boulanger, à la ferme. On leur confiait du travail et je trouve ça plutôt bien. On apprend en regardant, mais quand on a vu la boulangère encaisser 90 baguettes, on s'ennuie, non?
Après, il faut effectivement trouver des limites et ne pas voir le stagiaire comme une main d’œuvre facile. On est d’accord.
avatar
FZ
Niveau 7

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par FZ Ven 17 Déc 2021 - 8:52
AmyR a écrit:
Austrucheerrante a écrit:AmyR, je pourrais être éventuellement d'accord si les élèves de troisième avaient tous la possibilité de choisir vraiment l'entreprise dans laquelle ils font leur stage. Mais, comme l'ont rappelé plusieurs intervenants sur ce fil, dans les faits, ce n'est en fait pas le cas.


Plus généralement, bonne ou mauvaise c'est toujours une expérience à prendre. On peut tomber dans une entreprise qu'on a pas choisi et se découvrir au final un intérêt pour ce domaine. On peut tomber aussi dans un entreprise qu'on a pas choisi et se dire "plus jamais", "comment je me suis retrouvé là ? J'aurais du m'y prendre plus tôt" (bon peut-être pas à 14 ans mais à 20 rétrospectivement ça peut jouer).
Dans tous les cas, on aura appris quelque chose et découvert un autre univers.

Tout à fait d'accord !
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Ajonc35 Ven 17 Déc 2021 - 8:52
zigmag17 a écrit:
Ajonc35 a écrit:
AmyR a écrit:En tant qu'ancienne élève et professeur je comprends, au contraire, que ce stage soit obligatoire.
Je n'ai pas fais ce stage de troisième et résultat j'ai "fini prof", par peur du privé et du monde du travail mais aussi parce que le premier seul stage que j'ai eu a été à la fin de mon master (avec la pression de devoir réussir pour obtenir le diplôme), et cela s'est relativement mal passé (relativement parce qu'on m'a quand même validée mais objectivement ça s'est mal passé).

Avec le recul je me dis que j'étais peu être mal tombée, que je peut-être dans un autre type d'entreprise/un autre contexte cela se serait mieux passé mais comme c'est ma seule expérience du privé, difficile de juger.
Après c'est le seul stage que j'ai trouvé. Peut-être que les recruteurs étaient frileux face à mon manque d'expérience professionnelle. Je n'avais même pas un "stage de troisième à vanter". De même c'était mes premiers entretiens, mes premiers vrais CV et lettres (enfin j'en avais envoyé avant mais tous étaient restés sans réponse).

Autre point, longtemps je n'ai pas su quoi faire comme métier, dans quelle direction m'orienter. En découvrant un métier/un secteur, que ce stage m'ait plus ou non il m'aurait permis d'affiner mes souhaits d'orientation.

Bref je suis totalement pour ce stage de troisième et j'encourage les élèves à en faire d'autres au lycée lorsque c'est possible car au delà de l'école il y a l'insertion dans le monde professionnel.
Tu sais, le stage de troisième, fait rire beaucoup de monde. On fait croire que.  Mais dans les faits c'est un peu galère pour tour le monde, les parents, les enseignants, les entreprises ET les jeunes. Le rendre obligatoire c'est multiplier les besoins qui n'en sont pas alors que les jeunes qui en ont vraiment une utilité ne trouvent pas dans leur domaine. Si tu ne connais personne localement pour prendre ton gamin tu prends n'importe quoi, la boulangerie par exemple alors qu'un autre vraiment intéressé par la boulangerie n'y aura pas accès. Combien de gamins ont fait un stage parce qu'il faut en faire?

Nos classes de LP ( bac pro, CAP),  sont remplies d'ex élèves de 3e qui ont fait un/ des stage(s) d'observation et qui pourtant sont là par défaut.
Ces stages ne sont pas la panacée,  on n'y découvre pas nécessairement sa vocation!
Zigmag, on est encore d'accord.🤣
Mais faire croire c'est toujours bien ou , quand la communication supplante la réalité du terrain.
avatar
Invité
Invité

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Invité Ven 17 Déc 2021 - 8:53
Thalie a écrit:Totalement d'accord avec Ajonc, ce stage de 3e est une plaie et je ne vois vraiment pas comment tu aurais pu le faire valoir. Il n'existait pas à mon époque. Il ne sert pas à grand chose sauf à mettre du bazar dans l'année de 3. En janvier nous n'avons que 5 semaines je crois dans la zone B ou 6 je ne sais plus qui vont être mangées par ce stage et le brevet blanc.

C'est un peu comme le bac, si tu l'as tu ne peux pas le faire valoir mais si tu ne l'as pas c'est encore pire.

Au delà de ça, c'est pour moi dans ma construction personnelle que ça aurait été utile.
zigmag17
zigmag17
Doyen

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par zigmag17 Ven 17 Déc 2021 - 8:54
Ajonc35 a écrit:
zigmag17 a écrit:
Ajonc35 a écrit:
AmyR a écrit:En tant qu'ancienne élève et professeur je comprends, au contraire, que ce stage soit obligatoire.
Je n'ai pas fais ce stage de troisième et résultat j'ai "fini prof", par peur du privé et du monde du travail mais aussi parce que le premier seul stage que j'ai eu a été à la fin de mon master (avec la pression de devoir réussir pour obtenir le diplôme), et cela s'est relativement mal passé (relativement parce qu'on m'a quand même validée mais objectivement ça s'est mal passé).

Avec le recul je me dis que j'étais peu être mal tombée, que je peut-être dans un autre type d'entreprise/un autre contexte cela se serait mieux passé mais comme c'est ma seule expérience du privé, difficile de juger.
Après c'est le seul stage que j'ai trouvé. Peut-être que les recruteurs étaient frileux face à mon manque d'expérience professionnelle. Je n'avais même pas un "stage de troisième à vanter". De même c'était mes premiers entretiens, mes premiers vrais CV et lettres (enfin j'en avais envoyé avant mais tous étaient restés sans réponse).

Autre point, longtemps je n'ai pas su quoi faire comme métier, dans quelle direction m'orienter. En découvrant un métier/un secteur, que ce stage m'ait plus ou non il m'aurait permis d'affiner mes souhaits d'orientation.

Bref je suis totalement pour ce stage de troisième et j'encourage les élèves à en faire d'autres au lycée lorsque c'est possible car au delà de l'école il y a l'insertion dans le monde professionnel.
Tu sais, le stage de troisième, fait rire beaucoup de monde. On fait croire que.  Mais dans les faits c'est un peu galère pour tour le monde, les parents, les enseignants, les entreprises ET les jeunes. Le rendre obligatoire c'est multiplier les besoins qui n'en sont pas alors que les jeunes qui en ont vraiment une utilité ne trouvent pas dans leur domaine. Si tu ne connais personne localement pour prendre ton gamin tu prends n'importe quoi, la boulangerie par exemple alors qu'un autre vraiment intéressé par la boulangerie n'y aura pas accès. Combien de gamins ont fait un stage parce qu'il faut en faire?

Nos classes de LP ( bac pro, CAP),  sont remplies d'ex élèves de 3e qui ont fait un/ des stage(s) d'observation et qui pourtant sont là par défaut.
Ces stages ne sont pas la panacée,  on n'y découvre pas nécessairement sa vocation!
Zigmag, on est encore d'accord.🤣
Mais faire croire c'est toujours bien ou , quand la communication supplante la réalité du terrain.

Oui!!😆
henriette
henriette
Médiateur

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par henriette Ven 17 Déc 2021 - 8:55
Thalie a écrit:Totalement d'accord avec Ajonc, ce stage de 3e est une plaie et je ne vois vraiment pas comment tu aurais pu le faire valoir. Il n'existait pas à mon époque. Il ne sert pas à grand chose sauf à mettre du bazar dans l'année de 3. En janvier nous n'avons que 5 semaines je crois dans la zone B ou 6 je ne sais plus qui vont être mangées par ce stage et le brevet blanc.
Même avis. En plus, ce que je vois en tout cas dans mon coin rural, c'est que les stages trouvés dépendent le plus souvent des relations, du carnet d'adresse des parents et de leur capacité à véhiculer leur enfant vers la grande ville. Ce ne sont pas les enfants CSP+++ par chez moi qui font leur stage dans la boulangerie ou à la supérette du village. Le stage se trouve par coups de fil de papa maman dans 80% des cas au bas mot. C'est donc extrêmement artificiel.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
FZ
Niveau 7

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par FZ Ven 17 Déc 2021 - 8:56
Ajonc35 a écrit:
zigmag17 a écrit:
Ajonc35 a écrit:
AmyR a écrit:En tant qu'ancienne élève et professeur je comprends, au contraire, que ce stage soit obligatoire.
Je n'ai pas fais ce stage de troisième et résultat j'ai "fini prof", par peur du privé et du monde du travail mais aussi parce que le premier seul stage que j'ai eu a été à la fin de mon master (avec la pression de devoir réussir pour obtenir le diplôme), et cela s'est relativement mal passé (relativement parce qu'on m'a quand même validée mais objectivement ça s'est mal passé).

Avec le recul je me dis que j'étais peu être mal tombée, que je peut-être dans un autre type d'entreprise/un autre contexte cela se serait mieux passé mais comme c'est ma seule expérience du privé, difficile de juger.
Après c'est le seul stage que j'ai trouvé. Peut-être que les recruteurs étaient frileux face à mon manque d'expérience professionnelle. Je n'avais même pas un "stage de troisième à vanter". De même c'était mes premiers entretiens, mes premiers vrais CV et lettres (enfin j'en avais envoyé avant mais tous étaient restés sans réponse).

Autre point, longtemps je n'ai pas su quoi faire comme métier, dans quelle direction m'orienter. En découvrant un métier/un secteur, que ce stage m'ait plus ou non il m'aurait permis d'affiner mes souhaits d'orientation.

Bref je suis totalement pour ce stage de troisième et j'encourage les élèves à en faire d'autres au lycée lorsque c'est possible car au delà de l'école il y a l'insertion dans le monde professionnel.
Tu sais, le stage de troisième, fait rire beaucoup de monde. On fait croire que.  Mais dans les faits c'est un peu galère pour tour le monde, les parents, les enseignants, les entreprises ET les jeunes. Le rendre obligatoire c'est multiplier les besoins qui n'en sont pas alors que les jeunes qui en ont vraiment une utilité ne trouvent pas dans leur domaine. Si tu ne connais personne localement pour prendre ton gamin tu prends n'importe quoi, la boulangerie par exemple alors qu'un autre vraiment intéressé par la boulangerie n'y aura pas accès. Combien de gamins ont fait un stage parce qu'il faut en faire?

Nos classes de LP ( bac pro, CAP),  sont remplies d'ex élèves de 3e qui ont fait un/ des stage(s) d'observation et qui pourtant sont là par défaut.
Ces stages ne sont pas la panacée,  on n'y découvre pas nécessairement sa vocation!
Zigmag, on est encore d'accord.🤣
Mais faire croire c'est toujours bien ou , quand la communication supplante la réalité du terrain.

Je me méfie des généralités.
J'ai des jeunes de bac pro pour lesquels le stage de 3ème a été un levain pour leur projet d'orientation, et éventuellement la recherche d'une alternance ; il y en a d'autres pour lesquels après 2 ans d’apprentissage, il ne savent toujours pas pourquoi ils ont choisi ce métier ... il n'y a pas d'absolu dans la matière, mais on ne peut pas en conclure que le stage est inutile.
avatar
Invité
Invité

Réflexions sur le stage de 3e Empty Re: Réflexions sur le stage de 3e

par Invité Ven 17 Déc 2021 - 8:58
Ajonc35 a écrit:
Tu sais, le stage de troisième, fait rire beaucoup de monde. On fait croire que.  Mais dans les faits c'est un peu galère pour tour le monde, les parents, les enseignants, les entreprises ET les jeunes. Le rendre obligatoire c'est multiplier les besoins qui n'en sont pas alors que les jeunes qui en ont vraiment une utilité ne trouvent pas dans leur domaine. Si tu ne connais personne localement pour prendre ton gamin tu prends n'importe quoi, la boulangerie par exemple alors qu'un autre vraiment intéressé par la boulangerie n'y aura pas accès. Combien de gamins ont fait un stage parce qu'il faut en faire?
Tout comme trouver un emploi plus tard l'est. C'est bien de savoir avant d'arriver sur le marché du travail qu'il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver ne serait-ce qu'un stage d'observation d'une semaine. C'est parce que c'est difficile qu'il est important de s'y prendre le plus tôt possible.

FZ a écrit:Je reste persuadée qu'un stage de découverte professionnelle en 3ème est essentiel à tous, que le projet d'orientation soit à court ou moyen terme.
Quand on voit le nombre de gamins qui ne savent pas quel est le métier de leurs parents, ni en quoi il consiste, quand on y ajoute comme Ajonc qu'ils sont de moins en moins dégourdis, il me semble qu'on a déjà deux motifs valables pour leur ouvrir un peu les yeux sur la vraie vie.
Après certains feront un stage dans un domaine qui les intéresse, et tant mieux, d'autre auront fait un choix par défaut et ce n'est pas non plus la fin du monde ; ils auront au moins vu quelque chose de différent de ce qu'ils connaissent ( l'école), parfois compris que ce métier n'était pas pour eux ou au contraire découvert une activité qui leur a plu.
Enfin, cette première immersion leur permet aussi de toucher du doigt ce qu'est la vie active avec ses contraintes et ses atouts ( nombreux sont les jeunes qui sont fiers de ce qu'ils ont pu accomplir pendant ces trois jours).

J'ajoute que, malheureusement, ce stage de 3ème restera le seul avant longtemps pour beaucoup, et que pour cette dernière raison il me parait fondamental.
+1000
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum