Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Feriez-vous grève la semaine de la rentrée ?

131 - 60%
6 - 3%
24 - 11%
13 - 6%
45 - 20%
 
Total des votes: 219
 
Sondage clos
Cath
Enchanteur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Cath Sam 8 Jan 2022 - 10:55
@Balthamos a écrit:
@Saia a écrit:Sur la réforme des retraites, c’est la crise sanitaire, et non notre mobilisation, qui a fait reculer le gouvernement pour le moment…

L'excuse officielle suite à la mobilisation des syndicats.
D'autres réformes sont passées, mises en œuvre malgré la crise sanitaire.
Ne nous faisons pas avoir, la mobilisation a bien eu un rôle dans cette décision.
Ah oui ? Pour ma part, j'ai pourtant vu fondre la taille des cortèges de semaine en semaine.
Pour la 1ère manif, il y avait carrément des cars de CRS partout, c'était la folie, on se serait cru au plus fort des Gilets Jaunes.
La semaine suivante, l'encadrement était réduit au minimum : ils avaient bien compris qu'on allait se contenter de manifester gentiment et rentrer chez nous. Une fois on a même eu droit à un parcours dans un lotissement : on défilait en criant dans des petites rues bordées de pavillons déserts en pleine matinée...La honte.
Euphémia
Euphémia
Niveau 9

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Euphémia Sam 8 Jan 2022 - 11:02
@angelxxx a écrit:
@Saia a écrit:Sur la réforme des retraites, c’est la crise sanitaire, et non notre mobilisation, qui a fait reculer le gouvernement pour le moment…

Exactement.
Oui, moins sage. On bloque les écoles. Pourquoi pas d'autres choses. (Tram, métro, autoroute...). Dès fois, quand on veut quelque chose, il faut savoir le prendre. Personne d'autres que vous même ne va se bouger pour vous...
Oui, comme ce qui a été fait en 2003.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)
Saia
Saia
Niveau 5

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Saia Sam 8 Jan 2022 - 11:13
@Laotzi a écrit:Cette grève du 13 n'est pas une grève prévue de longue date et anticipée, c'est un mouvement qui s'impose en raison e la situation présente. Elle n'est pas immédiate pour pouvoir inclure les PE qui, légalement, doivent donner un préavis de 48h et pour permettre d'informer et de motiver les collègues. Mais si le mouvement était massif, il pourrait être reconduit évidemment ! Je ne comprends pas les arguments de certains : les grèves reconductibles ont toujours commencées par une journée de grève, puis c'est l'ampleur de la mobilisation qui a permis sa reconductibilité. C'est comme cela que ça marche en général, surtout pour un mouvement comme celui du 13, non planifié, qui vient clairement des remontées de terrain, en raison de la situation sanitaire (elle ne porte donc pas sur la question salariale, évidemment légitime).

Je suis d’accord sur le principe. Mais je n’ai pas vu le mot « reconductible » apparaître explicitement ni dans l’appel intersyndical ni dans les médias (peut-être m’a-t-il échappé?). J’ai bien vu que nous étions couverts par des préavis reconduits de semaines en semaines sur janvier, mais pas que le 13 était pensé comme un point de départ potentiel à un mouvement sur la durée. Donc du point de vue du gouvernement c’est encore une journée qui leur permet simplement d’économiser le versement de traitement des grévistes, et du point de vue des collègues ça ressemble à une enième grève ponctuelle.

De plus, toujours à cause de ces 48h de préavis, imaginons qu’un PE fasse grève le 13, qu’il y ait une grosse mobilisation, et que donc la grève soit reconduite, s’il se décide uniquement à ce moment là, il devra encore attendre 48 avant de faire grève (si j’ai bien compris le principe). Donc ça ne peut pas se transformer en grève continue jusqu’à satisfaction des revendications… ça serait une grève à « trous »…

C’est pour ça que ça serait peut-être plus efficace d’annoncer dès le départ une mobilisation jusqu’à satisfaction des revendications (après le revers, c’est qu’on aura l’air ridicule si personne ne suit la grève -mais en même temps si les collègues pensent que c’est le même genre de grève que d’habitude, il n’y a aucune raison qu’ils se mobilisent plus que d’habitude).
Saia
Saia
Niveau 5

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Saia Sam 8 Jan 2022 - 11:19
@Euphémia a écrit:
@angelxxx a écrit:
@Saia a écrit:Sur la réforme des retraites, c’est la crise sanitaire, et non notre mobilisation, qui a fait reculer le gouvernement pour le moment…

Exactement.
Oui, moins sage. On bloque les écoles. Pourquoi pas d'autres choses. (Tram, métro, autoroute...). Dès fois, quand on veut quelque chose, il faut savoir le prendre. Personne d'autres que vous même ne va se bouger pour vous...
Oui, comme ce qui a été fait en 2003.

Effectivement, ça n’a pas marché UNE fois. Donc on renonce parce que ça ne serait pas efficace. Par contre, les grèves ponctuelles ne marchent pas depuis des années, mais on continue comme ça?
Andma
Andma
Esprit éclairé

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Andma Sam 8 Jan 2022 - 13:01
La grève du 13 est un peu une grève surprise, décidée suite à ce trop plein de "ras le bol" causé par l'attitude de notre ministre.
Alors je ne compte pas tergiverser, y aller, et y retourner le 27 pour mon salaire avec les autres professions, car tout le monde craque.

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
avatar
chmarmottine
Monarque

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par chmarmottine Sam 8 Jan 2022 - 13:40
Hocam
Hocam
Érudit

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Hocam Sam 8 Jan 2022 - 14:13
Peut-être faut-il préciser qui est Éric Nicollet sans obliger à cliquer sur le lien Twitter ? C'est le secrétaire général du SNPI-FSU, syndicat national des personnels d'inspection.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
avatar
chmarmottine
Monarque

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par chmarmottine Sam 8 Jan 2022 - 14:14
Oui, effectivement. Merci.
Hocam
Hocam
Érudit

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Hocam Sam 8 Jan 2022 - 14:18
(SNPI-FSU, syndicat du premier degré dont on annonçait en novembre la fusion avec le syndicat des inspecteurs du second degré, pour former le syndicat unique SUI : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/11/12112021Article637722973300117166.aspx).

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Balthamos
Balthamos
Doyen

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Balthamos Sam 8 Jan 2022 - 14:18
@Cath a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Saia a écrit:Sur la réforme des retraites, c’est la crise sanitaire, et non notre mobilisation, qui a fait reculer le gouvernement pour le moment…

L'excuse officielle suite à la mobilisation des syndicats.
D'autres réformes sont passées, mises en œuvre malgré la crise sanitaire.
Ne nous faisons pas avoir, la mobilisation a bien eu un rôle dans cette décision.
Ah oui ? Pour ma part, j'ai pourtant vu fondre la taille des cortèges de semaine en semaine.
Pour la 1ère manif, il y avait carrément des cars de CRS partout, c'était la folie, on se serait cru au plus fort des Gilets Jaunes.
La semaine suivante, l'encadrement était réduit au minimum : ils avaient bien compris qu'on allait se contenter de manifester gentiment et rentrer chez nous. Une fois on a même eu droit à un parcours dans un lotissement : on défilait en criant dans des petites rues bordées de pavillons déserts en pleine matinée...La honte.

Je ne comprends toujours pas ce que certains aimeraient....
Peut être qu'ils attendent que les syndicats appellent à saccager l'arc de triomphe et à marcher sur le parlement... Mais personnellement je préfère qu'on puisse se faire entendre et pour le moment, même critiquée la grève suivie et majoritaire reste le meilleur moyen.
Le succès d'une mobilisation ne se décrète pas sur l'encadrement policier mais sur la taille des cortèges, le suivi chez les professionnels, la réaction du pouvoir, etc.
D'ailleurs c'est étrange de constater que l'épidémie ne permette pas une réforme des retraites alors qu'elle en permet d'autres comme celle de l'assurance chômage par ex.

@Laotzi a écrit:Cette grève du 13 n'est pas une grève prévue de longue date et anticipée, c'est un mouvement qui s'impose en raison e la situation présente. Elle n'est pas immédiate pour pouvoir inclure les PE qui, légalement, doivent donner un préavis de 48h et pour permettre d'informer et de motiver les collègues. Mais si le mouvement était massif, il pourrait être reconduit évidemment ! Je ne comprends pas les arguments de certains : les grèves reconductibles ont toujours commencées par une journée de grève, puis c'est l'ampleur de la mobilisation qui a permis sa reconductibilité. C'est comme cela que ça marche en général, surtout pour un mouvement comme celui du 13, non planifié, qui vient clairement des remontées de terrain, en raison de la situation sanitaire (elle ne porte donc pas sur la question salariale, évidemment légitime).

Tout est dit, merci.
Et pour ceux qui aimeraient une autre manière de mobiliser, j'espère qu'ils s'investissent ailleurs que sur internet pour porter les revendications et agir dans les syndicats et dans les établissements.


Dernière édition par Balthamos le Sam 8 Jan 2022 - 14:29, édité 1 fois
avatar
angelxxx
Fidèle du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Sam 8 Jan 2022 - 14:25
Oui, il y a d'ailleurs un collectif, les stylos rouges, qui ce sont organisés pour mettre en place une grève la semaine prochaine. Évidemment, les syndicats ont choisis une autre date. Heureusement qu'ils s'adaptent, et se rallient aux syndicats.

Le critère de réussite c'est la taille du cortège ? Eh bah, j'ai l'impression qu'on est bloqué 40 ans en arrière...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Tangleding
Tangleding
Doyen

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Tangleding Sam 8 Jan 2022 - 14:29
Ah parce que le jour choisi dans la semaine ne convient pas ?

Parlons du sexe des anges...

_________________
"Never complain, just fight." [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 2490015017
Balthamos
Balthamos
Doyen

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Balthamos Sam 8 Jan 2022 - 14:30
@angelxxx a écrit:

Le critère de réussite c'est la taille du cortège ? Eh bah, j'ai l'impression qu'on est bloqué 40 ans en arrière...

Non, ce n'est pas LE critère...
Mais un des critères oui.... bounce
avatar
angelxxx
Fidèle du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Sam 8 Jan 2022 - 14:36
@Tangleding a écrit:Ah parce que le jour choisi dans la semaine ne convient pas ?

Parlons du sexe des anges...

Non pas que le jour ne convienne pas, mais une date était déjà fixée.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Balthamos
Balthamos
Doyen

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Balthamos Sam 8 Jan 2022 - 14:39
Je n'avais rien vu passer avant que l'intersyndicale en arrête une.
avatar
angelxxx
Fidèle du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Sam 8 Jan 2022 - 14:46
Pourtant un groupe de 73.000 membres, les stylos rouges, en avait fixée une. Ce n'est pas grave, ils ont changés pour faire le même jour que les syndicats.

Mais quand après on vient crier "vous n'avez qu'à faire, les syndicats eux font" ... Ouais. D'ailleurs je suis aussi actif niveau syndical. Certes moins depuis le covid.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Tangleding
Tangleding
Doyen

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Tangleding Sam 8 Jan 2022 - 14:50
C'est un appel intersyndical (donc avec pas mal de négo intersyndicale), décidé le jeudi pour la semaine d'après, pour laisser du temps au débat au sein ce la profession, il n'y avait que la fin de semaine, donc en général c'est le jeudi. Pas la peine de chercher plus loin.

_________________
"Never complain, just fight." [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 2490015017
MUTIS
MUTIS
Expert

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par MUTIS Sam 8 Jan 2022 - 16:12
Malheureusement, certains n'ont toujours pas compris que le monde changeait et avait changé... Et qu'une grève perlée d'un jour sert l'État (qui fait des économies) sans vraiment déranger grand monde, surtout dans l'éducation...
Et beaucoup continuent de croire que c'est la seule façon d'agir sans imaginer d'autres possibilités. Ce sera donc un échec. Très peu de monde est prêt à une grève reconductible et une journée ou deux mobilisera les plus déterminés. Mais les échecs précédents suffiront à démobiliser la majorité des collègues. J'espère me tromper mais ce que j'entends et vois autour de moi me confirme plutôt dans cette vision sceptique.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par VicomteDeValmont Sam 8 Jan 2022 - 16:28
@MUTIS a écrit:Malheureusement, certains n'ont toujours pas compris que le monde changeait et avait changé... Et qu'une grève perlée d'un jour sert l'État (qui fait des économies) sans vraiment déranger grand monde, surtout dans l'éducation...
Et beaucoup continuent de croire que c'est la seule façon d'agir sans imaginer d'autres possibilités. Ce sera donc un échec. Très peu de monde est prêt à une grève reconductible et une journée ou deux mobilisera les plus déterminés. Mais les échecs précédents suffiront à démobiliser la majorité des collègues. J'espère me tromper mais ce que j'entends et vois autour de moi me confirme plutôt dans cette vision sceptique.

Il faut toutefois se rappeler que la grève est aussi un outil politique et que mettre en difficulté Blanquer, ministre chouchouté par la presse mais détesté par les profs, peut fragiliser politiquement Macron et ouvrir la brèche. Le ras-le-bol des profs désabusés me semble très important.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Logo_s11, je m'y syndique !
Laotzi
Laotzi
Expert

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Laotzi Sam 8 Jan 2022 - 16:36
@MUTIS a écrit:Malheureusement, certains n'ont toujours pas compris que le monde changeait et avait changé... Et qu'une grève perlée d'un jour sert l'État (qui fait des économies) sans vraiment déranger grand monde, surtout dans l'éducation...
Et beaucoup continuent de croire que c'est la seule façon d'agir sans imaginer d'autres possibilités. Ce sera donc un échec. Très peu de monde est prêt à une grève reconductible et une journée ou deux mobilisera les plus déterminés. Mais les échecs précédents suffiront à démobiliser la majorité des collègues. J'espère me tromper mais ce que j'entends et vois autour de moi me confirme plutôt dans cette vision sceptique.

En période électorale, en pleine pandémie, alors que le chaos à l'école a fait les gros titres des médias ces derniers jours, la grève peut clairement être un moyen de pression et de déstabilisation politique. Le contexte est très particulier. Sans victoire assurée, évidemment, comme toujours. Mais on peut sinon, dire que ça ne fonctionnera jamais, et aller tranquillement faire cours, en regardant de haut les grévistes : c'est une attitude plus facile et confortable, effectivement.
Et au delà de la question de la réussite, c'est aussi une façon de relever la tête, d"affirmer haut et fort sa colère.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Balthamos
Balthamos
Doyen

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Balthamos Sam 8 Jan 2022 - 16:43
@Laotzi a écrit:
@MUTIS a écrit:Malheureusement, certains n'ont toujours pas compris que le monde changeait et avait changé... Et qu'une grève perlée d'un jour sert l'État (qui fait des économies) sans vraiment déranger grand monde, surtout dans l'éducation...
Et beaucoup continuent de croire que c'est la seule façon d'agir sans imaginer d'autres possibilités. Ce sera donc un échec. Très peu de monde est prêt à une grève reconductible et une journée ou deux mobilisera les plus déterminés. Mais les échecs précédents suffiront à démobiliser la majorité des collègues. J'espère me tromper mais ce que j'entends et vois autour de moi me confirme plutôt dans cette vision sceptique.

En période électorale, en pleine pandémie, alors que le chaos à l'école a fait les gros titres des médias ces derniers jours, la grève peut clairement être un moyen de pression et de déstabilisation politique. Le contexte est très particulier. Sans victoire assurée, évidemment, comme toujours. Mais on peut sinon, dire que ça ne fonctionnera jamais, et aller tranquillement faire cours, en regardant de haut les grévistes : c'est une attitude plus facile et confortable, effectivement.
Et au delà de la question de la réussite, c'est aussi une façon de relever la tête, d"affirmer haut et fort sa colère.

D'autant plus qu'il est ridicule de souhaiter une grève reconduite sans construire un mouvement. Je pense qu'il est illusoire d'imaginer que les collègues ne se mobilisant pas pour une journée de grève se mobiliseraient pour une grève d'une semaine / un mois, etc. Une mobilisation se construit.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Sylvain de Saint-Sylvain Sam 8 Jan 2022 - 16:58
Je ferai la grève pour être bien avec moi-même, mais je n'y crois pas une seconde. Ce qui ne fonctionne pas, ce n'est pas la grève, c'est la démobilisation et l'inorganisation. Nous n'obtenons rien parce que trop peu de collègues participent aux grèves. Nos grèves ne sont pas reconduites parce que nous ne nous organisons pas pour les faire durer.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Verdurette Sam 8 Jan 2022 - 17:03
Les grèves sont souvent peu suivies et minorées par le ministère voire la presse.  Une journée amplement suivie et relayée pourrait montrer l'unanimité de la colère comme le dit Laotzi.
avatar
Cath
Enchanteur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Cath Sam 8 Jan 2022 - 17:22
Je suis pour une grève reconductible. Il faut arrêter de dire que la grève ne sert à rien et que donc il est temps de trouver d'autres moyens d'action. À part la violence, il n'y en a pas.
avatar
angelxxx
Fidèle du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Sam 8 Jan 2022 - 17:33
@Verdurette a écrit:Les grèves sont souvent peu suivies et minorées par le ministère voire la presse.  Une journée amplement suivie et relayée pourrait montrer l'unanimité de la colère comme le dit Laotzi.

La visibilité de construit. Dans la rue on est peu visible.
En bloquant tous les établissements d'une ville, clairement, c'est plus dur à cacher.

Pour le reste, le problème c'est d'annoncer un jour, puis un deuxième une ou deux semaines après. Ça annonce déjà que ce n'est pas reconductible. D'ailleurs les PE qui participent jeudi ne pourront pas participer vendredi, puisque ça n'a pas été prévu et qu'il y a un délai de 48h.
Et les écoles primaires, c'est ce qui est le plus visible. Un lycéen à la maison, ça se gère tout seul. Un enfant de 4 ans, si il n'y a pas de service minimum à cause du covid, c'est autre chose.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 15 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Enaeco Sam 8 Jan 2022 - 18:45
C'est sur que les PE ont beaucoup plus d'impact (d'ailleurs ils doivent s'annoncer à l'avance) et de visibilité
D'autant plus que le lycéen, même à 20% de gréviste, ça va lui faire une heure de trou ou finir un peu plus tôt, s'il est impacté.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum