Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
slylan
Niveau 9

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par slylan Jeu 6 Jan - 21:06
Je sais que ce sujet a déjà été évoqué dans plusieurs fils mais je pense qu'il est important de rappeler ce qui nous attend en cas de victoire de Macron à la prochaine présidentielle.

C'est d'une certaine manière la première proposition de campagne pour l'école du quasi-candidat à l'élection présidentielle . Et elle va faire débat. Dans son interview au « Parisien », Emmanuel Macron lie l'augmentation du salaire des enseignants - qu'il faut « améliorer » - au « temps de l'enseignement » qui « n'est pas satisfaisant par rapport au nombre d'enseignants embauchés ».


La revalorisation serait, de fait, liée à une annualisation du temps de travail, au lieu des durées hebdomadaires qui régissent aujourd'hui le statut des enseignants. La différenciation du temps de travail pourrait même être non pas annuelle mais « sur la carrière », avec des temps de travail « plus importants pour certaines catégories d'âge et moins pour d'autres », glisse Sacha Houlié.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/presidentielle-2022-macron-sattaque-au-temps-de-travail-des-enseignants-1377007
nauje
nauje
Niveau 8

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par nauje Jeu 6 Jan - 21:47
à lire l'article j'y vois une augmentation de mon salaire [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. 1482308650 : réunion de parents, portes ouvertes, présence au salon de l'étudiant, sorties sur tous mes niveaux ( lycéens au cinéma, musée et théâtre, invitation d'auteurs dans mes classes) il est temps de récupérer un peu d'argent pour toutes ces heures supplémentaires que je fais depuis 20 ans. bien sûr elles sont  non demandées mais tellement importantes pour former les spectateurs et lecteurs de demain !

Pour beaucoup nous sommes sur de nombreux fronts en plus de nos programmes et les collègues qui font face à des publics difficiles, élevés sans culture, méritent qu'on valorise leur engagement quand d'autres baissent les bras ou font le minimum syndical !

Quand j'ai corrigé 72 commentaires de textes à distance pour mes 1ères en confinement en  2020 quand ma fille, elle, n'a eu aucun cours de français et aucun contact avec son enseignante sur toute la période ! je me suis trouvée bien méritante en plus de mon travail de faire finir le programme scolaire à ma fille ....

Alors attendons de voir, je suis confiante.
Tivinou
Tivinou
Expert spécialisé

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Tivinou Jeu 6 Jan - 21:54
C’est de l’humour ? Je n’ai pas perçu l’ironie ?
avatar
slylan
Niveau 9

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par slylan Jeu 6 Jan - 21:55
Je n'ai pas osé demander si c'était un troll...
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Cassandrine Jeu 6 Jan - 21:57
@nauje a écrit:à lire l'article j'y vois une augmentation de mon salaire [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. 1482308650 : réunion de parents, portes ouvertes, présence au salon de l'étudiant, sorties sur tous mes niveaux ( lycéens au cinéma, musée et théâtre, invitation d'auteurs dans mes classes) il est temps de récupérer un peu d'argent pour toutes ces heures supplémentaires que je fais depuis 20 ans. bien sûr elles sont  non demandées mais tellement importantes pour former les spectateurs et lecteurs de demain !

Pour beaucoup nous sommes sur de nombreux fronts en plus de nos programmes et les collègues qui font face à des publics difficiles, élevés sans culture, méritent qu'on valorise leur engagement quand d'autres baissent les bras ou font le minimum syndical !

Quand j'ai corrigé 72 commentaires de textes à distance pour mes 1ères en confinement en  2020 quand ma fille, elle, n'a eu aucun cours de français et aucun contact avec son enseignante sur toute la période ! je me suis trouvée bien méritante en plus de mon travail de faire finir le programme scolaire à ma fille ....

Alors attendons de voir, je suis confiante.

C'est beau de rêver...  Descartes
Paddy
Paddy
Habitué du forum

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Paddy Jeu 6 Jan - 21:58
Voilà. Je dois être augmenté parce que, moi, je bosse, alors que mon collègue, cette grosse faignasse, doit se contenter de ce qu'il a. 🙄


Dernière édition par Paddy le Jeu 6 Jan - 22:03, édité 1 fois
Tangleding
Tangleding
Doyen

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Tangleding Jeu 6 Jan - 22:00
Oh cela faisait longtemps que l'on n'avait pas lu "le minimum syndical" agité par un collègue... Le minimum syndical, ça n'existe pas. Ce qui existe c'est le minimum patronal, à savoir le minimum que paie un employeur, dans la mesure du possible et visiblement ça a l'air de te convenir @nauje .

Ton boulot comme le mien c'est d'enseigner ta discipline, et la façon dont tu envisages la chose n'est pas a priori plus légitime que celle de ton voisin/ta voisine, que tu n'es pas fondé-e à juger (ou alors deviens inspecteur/inspectrice).

Personne ne te demande d'être sur de nombreux fronts en plus de ton programme, si tu as envie de le faire sans être payé-e pour ce que tu fais en plus, libre à toi. Mais alors ne viens pas te plaindre que tu n'es pas assez payé-e et laisser entendre que si les autres le sont c'est justifié, sinon ne t'étonne pas d'être exploité-e vu que tu te laisses exploiter de ton propre chef.

Ton discours de fossoyeur est vraiment minable, et c'est bien ce genre de mentalité de division qui explique que nous soyons si mal payés.


Dernière édition par Tangleding le Jeu 6 Jan - 22:02, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight." [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. 2490015017
Ilona
Ilona
Habitué du forum

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Ilona Jeu 6 Jan - 22:01
@slylan a écrit:


La revalorisation serait, de fait, liée à une annualisation du temps de travail, au lieu des durées hebdomadaires qui régissent aujourd'hui le statut des enseignants. La différenciation du temps de travail pourrait même être non pas annuelle mais « sur la carrière », avec des temps de travail « plus importants pour certaines catégories d'âge et moins pour d'autres », glisse Sacha Houlié.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/presidentielle-2022-macron-sattaque-au-temps-de-travail-des-enseignants-1377007

Comme la moyenne d'âge du corps enseignant est relativement élevée, ce serait faire reporter tout le poids des allègements des horaires des plus avancés sur les plus jeunes, ce qui est inadmissible (Et je fais partie des "vieilles " enseignantes)
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par pseudo-intello Jeu 6 Jan - 22:02
@nauje a écrit:à lire l'article j'y vois une augmentation de mon salaire [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. 1482308650 : réunion de parents, portes ouvertes, présence au salon de l'étudiant, sorties sur tous mes niveaux ( lycéens au cinéma, musée et théâtre, invitation d'auteurs dans mes classes) il est temps de récupérer un peu d'argent pour toutes ces heures supplémentaires que je fais depuis 20 ans. bien sûr elles sont non demandées mais tellement importantes pour former les spectateurs et lecteurs de demain !

Pour beaucoup nous sommes sur de nombreux fronts en plus de nos programmes et les collègues qui font face à des publics difficiles, élevés sans culture, méritent qu'on valorise leur engagement quand d'autres baissent les bras ou font le minimum syndical !

Quand j'ai corrigé 72 commentaires de textes à distance pour mes 1ères en confinement en 2020 quand ma fille, elle, n'a eu aucun cours de français et aucun contact avec son enseignante sur toute la période ! je me suis trouvée bien méritante en plus de mon travail de faire finir le programme scolaire à ma fille ....

Alors attendons de voir, je suis confiante.

Ce genre de post me fait toujours penser à cette prophétie de Game Of Thrones :

"Reine tu seras, jusqu’à ce qu’il en vienne une autre, plus jeune et plus belle, pour t’abattre et s’emparer de tout ce qui t’est cher."

Quand tu auras une vie perso qui t'en empêchera, une santé qui s'affaiblira, ou juste changé d'avis sur tes missions (ça arrive, au fil des années), tu ne trouveras pas normal de voir ton sure pénalisante par rapport aux jeunes premiers et aux jeunes péronnelles qui vont clamer que c’est normal, qu'ils reçoivent plus que toi, aprce qu'ils sont plus méritants, eux.
Et ne jette pas la pierre aux collègues qui n'ont pas ton abnégation. Tu n'es pas dans leurs pompes, tu ne connais pas leur historique, les éventuelles crasses de la hiérarchie, la vie familiale ou les antécédents de burn-out (j'oublie mille possibilités, sinon ce post serait beaucoup trop long).

En plus, on l'a vu avec le PPCR, ces paroles ne sont pas à prendre pour argent comptant, c'est juste de la mauvaise foi (comme les objectifs impossibles à tenir dans certaines boîtes privées) ; on jugera que le "méritant", c'est 3% du corps de métier (ceux qui sont tellement essorés financièrement qu'ils sont prêts à sacrifier tout temps perso pour gagner trois sous de plus), mais en attendant, ceux qui courront après la carotte feront pas mal de boulot "supplémentaire" gratos, et pour rien.

Si tu veux être rémunérée davantage pour le rab que tu fais, au lieu de prendre pour argent comptant les belles paroles de Macron, il faut simplement ne pas faire ce qui n'est pas strictement obligatoire, sauf de temps en temps si vraiment la tâche te procure du plaisir à toi (sans trop te fatiguer). Chez nous, on a commencé, en refusant en nombre d'être pp, depuis l'arrivée d'équipe de direction trop exigeante.

Ben du coup, deux classes sans pp, ou plutôt, qui ont hérité des CDE comme pp... ça leur fera les pieds, de se coltiner le sale boulot pour si peu (voire pas ?) de kopecks en plus. Si CDE et PA ne veulent pas se retrouver dans la même situation l'an prochain, il leur reste à changer de cap.

Sinon, cette opinion reflète celle d'une partie de la profession, en général les entrants, qui n'ont pas encore de bambins à éduquer / amener chez nounou / payer si on veut le faire garder, et en bonne santé. Si on se donne rendez-vous dans 10 ans même jour même heure mêmes pommes, ce n'est plus la même chanson.


Dernière édition par pseudo-intello le Jeu 6 Jan - 22:05, édité 1 fois

_________________
Publicité:

Mots croisés pour apprendre à lire
Mamusique sur Bandcamp
Ecoutez mes chansons sur Soundcloud
avatar
chmarmottine
Monarque

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par chmarmottine Jeu 6 Jan - 22:03
@Ilona a écrit:
@slylan a écrit:


La revalorisation serait, de fait, liée à une annualisation du temps de travail, au lieu des durées hebdomadaires qui régissent aujourd'hui le statut des enseignants. La différenciation du temps de travail pourrait même être non pas annuelle mais « sur la carrière », avec des temps de travail « plus importants pour certaines catégories d'âge et moins pour d'autres », glisse Sacha Houlié.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/presidentielle-2022-macron-sattaque-au-temps-de-travail-des-enseignants-1377007

Comme la moyenne d'âge du corps enseignant est relativement élevée, ce serait faire reporter tout le poids des allègements des horaires des plus avancés sur les plus jeunes, ce qui est inadmissible (Et je fais partie des "vieilles " enseignantes)

Mode ironique : en même temps, les augmentations de salaire de ces dernières années ont été octroyées aux plus jeunes, ce serait donc un juste retour des choses de favoriser les plus vieux maintenant ...
dryade
dryade
Niveau 7

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par dryade Jeu 6 Jan - 22:35
Macron a dit pour moi la même chose que Sarkozy, car "repenser la mission des enseignants", c'est faire semblant d'évaluer leur temps de travail, puis leur imposer encore plus de tâches.
Le tout avec l'approbation de certains syndicats qui se réjouissent du progrès, et avec la haine de ceux qui considèrent qu'on nous en donne toujours trop.

Le gouvernement Macron a rendu des millions de l'E-N au budget, tandis que nous sommes de plus en plus déshabillés (et fouettés).

C'est très inquiétant. Je ne me réjouis pas du tout à la perspective d'être insultée une fois de plus.
A Tuin
A Tuin
Doyen

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par A Tuin Jeu 6 Jan - 23:40
Moi je trouve qu'on en fait bien déjà tous assez, chacun à son niveau. Il faut faire de plus en plus de paperasse, au détriment de nos enseignements. En plus avec la conjoncture actuelle tout devient pesant, davantage energivore. Les gens n'en feront pas plus s'ils sont déjà au taquet. Ils trouveront des stratégies pour se ménager.
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Madame_Prof Ven 7 Jan - 8:30
Je me demande bien pourquoi nauje n'a pas eu "Excellent" comme avis final à son PPCR. Elle le mérite tellement. Elle fait tellement mieux son boulot que moi et que beaucoup d'entre nous. Respect total. Je m'incline. Bravo !!!

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Iphigénie Ven 7 Jan - 8:52
C’est un vieux serpent de mer: il ne s’agit pas de récompenser les «  bons enseignants » comme le croient certains mais de « fonctionnariser » le professeur qui garde beaucoup trop (encore) d’indépendance: travailler ses trente-cinq heures à garder les mômes (les emmener en balade), être dispo en cas d’absence de tel ou tel, assurer le gardiennage H24 en somme.
Enseigner?
Boh pas besoin de professeurs: on prend des animateurs, ( on fait un nouveau » capes quoi…) on leur donne un tutoriel et ils font suivre ça par les gamins.
Les élèves qui ont vraiment besoin de professeurs? Bah ils ont l’école alsacienne et HIV ça suffit bien pour nos élites.
Les professeurs ne seront plus cadres, mais OS : du coup leur rémunération sera devenue haute, enfin, en tout cas conforme à ce statut quoi. Y aura qu’à attendre l’extinction des autres corps, ou à dégoûter suffisamment les gens pour qu’ils partent d’eux mêmes : un bien beau rêve des hauts-fonctionnaires de grenelle depuis des décennies qu’ils pensent avec leur calculette et rien d’autre. Ah si on pouvait faire pareil à l’hôpital! Mais là c’est embêtant, faut quand même des compétences : ça oblige à fermer des lits et ça se voit, alors que prof: on a de la marge là  pour ouvrir plein de classes quand même  en heures creuses  Smile
temps de l'enseignement » qui « n'est pas satisfaisant par rapport au nombre d'enseignants embauchés ».
C’est l’illumination de notre président. La pandémie aura décidément été l’aubaine de ce quinquennat .


Dernière édition par Iphigénie le Ven 7 Jan - 9:21, édité 1 fois
avatar
User16619
Niveau 6

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par User16619 Ven 7 Jan - 9:16
Je suis toujours fasciné par ces longs messages terrifiants qui annoncent dans le détail comment la profession pourrait évoluer.

Expliquer comment une action unie pourrait permettre de sauvegarder les statuts ? Certainement pas !
Promettre telle la Pythie qu'on bossera 70 h par semaine payés au SMIC ? Oh oui, encore !!

On adore se faire peur, ici.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Iphigénie Ven 7 Jan - 9:18
Mais elle a déjà évolué en fait! Non? Smile Smile

Pour l’action unie: bon courage! Ça aussi c’est l’autre serpent de mer Wink
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Ajonc35 Ven 7 Jan - 9:21
Il doit sur ce point avoir un conseiller personnel.😉
Pour avoir enseigne pendant 40 ans, j'ai vu la charge s'alourdir de manière considerable et surtout depuis 10 ans. Un volume disciplinaire rikiki, de nombreuses classes dont certaine très chargées,  une pression de plus en plus forte pour multiplier les évaluations ( 1 heure par semaine dans la plupart de mes classes, il faut du contenu et du temps pour faire des évaluations dignes de ce nom), les compétences en collège,  le numérique ( payer avec nos sous, le lep d'origine étant indigent), une salle des profs devenue une salle du personnel donc même pas un vrai lieu de travail, tout le monde y passe, et enfin le covid, couronne l'ensemble.
Côté parents, ils dépassent de plus en plus les limites en nous expliquant comment travailler, les jeunes qui fournissent de moins en moins d'efforts, ont des difficultés qui se sont tellement accumulés au fil du temps, que chacun de nous ne peut pas faire grand chose. Des diplômes qui ne ressemblent plus à rien car ne valident pas grand chose sauf pour le haut du panier et œuf! Il y en a.
J'oublie M Macron que l'administratif a pris le pas sur la pédagogie quand il faut se soucier de tous les aspects de l'inclusion sans moyen. Ainsi dans mon lep, il faut compter sur des collègues qui deviennent lecteurs, scripteurs ou les 2 et tout cela pour pas un sou  parce que "les hse,  c'est pas fait pour ca", que pour faire certains examens oraux on a besoin de " clients", et mes collègues font appel à leurs enfants ( adultes), conjoint, ex-collègues retraités et en perdent leurs cheveux.
Et tout le reste voyages, théâtre le soir, cinema, animations ou encadrements lors de portes ouvertes ou visites de collégiens susceptibles de s'inscrire . Beaucoup d'activités qui ne dont pas du temps d'enseignement mais qui demandent du temps.
Actuellement le prof est une denrée rare. Proposons aux conseillers de l'Elysee de venir dans nos écoles, collèges, lycées, lep.
Je résume. Si le temps de travail d'un enseignant se résumait à son temps d'enseignement, ce serait,  presque, le rêve. A mes débuts, c'était un peu ça.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Manu7 Ven 7 Jan - 9:41
Je ne suis pas d'accord avec nauje, mais ce n'est pas une raison pour dire que son discours est minable. Nous avons tous quelques collègues qui ne travaillent pas correctement à nos yeux, mais je n'éprouve aucune jalousie. Au contraire j'ai surtout de la peine pour eux et leurs élèves. C'est vrai que cela peut avoir une incidence sur mon travail quand je pense à mon collègue qui ne rentre jamais ses appréciations avant le conseil de classe et ne s'excuse même pas, n'a strictement rien fait pendant les périodes de confinement, il a simplement dit que sa box ne fonctionnait plus et au revoir... Mais franchement c'est pénible trois fois par an, alors que j'imagine que c'est bien plus pénible dans d'autres professions... Et si ce collègue est mieux payé que moi car il prend toutes les heures sup qui traînent et bien je n'éprouve aucune jalousie.

Par contre, si on récompensait différemment les enseignants avec des primes comme semble le proposer nauje, et bien je suis certain que ce collègue serait encore mieux payé que moi car il ferait de nombreux projets pour sortir à droite ou à gauche, car je vois mal des récompenses aux nombres de corrections de copies ou à la qualité des cours...

Et finalement, je suis cynique, avoir un collègue qui ne fait rien cela à des côtés positifs, par exemple aucune dictée ni rédaction pendant toute une année au collège pour un prof de français, c'est presque une bonne nouvelle pour moi, car les parents me disent que je suis un bon prof (ils n'ont pas tort les borgnes sont rois...) et comme c'est le bazar dans son cours et bien c'est plus facile pour moi et les élèves sont vraiment plus respectueux car ils sont reconnaissants de travailler sérieusement car après tout ils sont là pour ça. Bon c'est clair que pour ma conscience c'est une autre histoire car pour moi c'est inadmissible, mais il faut aussi relativiser, un autre prof de math qui réussit à finir son programme, qui fait 10 devoirs maison par an et par classe pourrait très dire que je suis un tire au flanc !!!

Mais pour moi toutes ses questions n'ont aucun rapport avec la rémunération des profs. Et quand on compare les salaires en France avec les autres pays européens, et bien je suppose que dans les autres pays, il y a aussi des bons profs et des mauvais profs, c'est comme les chasseurs et pourtant ils sont mieux payer que nous. Et tous les collègues qui ont travaillé dans des pays étrangers sont d'accord sur un point, en France, on nous demande un boulot de dingue !


Dernière édition par Manu7 le Ven 7 Jan - 13:16, édité 1 fois
musa
musa
Fidèle du forum

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par musa Ven 7 Jan - 9:50
Ben si, son discours est assez minable parce que comme tu le dis toi-même Manu 7, tout est relatif. On peut toujours pointer les insuffisances des autres; c'est confortable et ça évite de s'interroger sur soi-même (bon là par exemple Manu 7, je pourrais te dire que pour un prof, je trouve que tu fais pas mal de fautes d'orthographe, ça servirait à quoi à part me faire mousser?)
Et surtout, tu le dis bien c'est parfaitement inutile voire contre productif parce que le vrai scandale là maintenant, c'est le montant ridicule de nos rémunérations par rapport au niveau d'étude, de responsabilité et maintenant de pénibilité du travail.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Poupoutch Ven 7 Jan - 10:04
Mais vous avez conscience qu'il a fallu moins de 10 messages pour qu'un topic qui relaie le discours d'un candidat pour qui une éventuelle augmentation (même pas chiffrée) est nécessairement conditionnée à une augmentation du temps de travail devienne une foire à "moi je suis mieux que mon collègue"?
Ce qui est clair, c'est que c'est avec ce genre de comportement et de logique qu'on a définitivement enterré tout espoir d'une véritable revalorisation de nos traitements autrement que par des primes (et je ne répéterai jamais assez que les primes, c'est le mal, car elles sont systématiquement adossées à de nouvelles responsabilités ou charges de travail qui font qu'in fine elles n'augmentent pas réellement notre rémunération).

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"L'intelligence est une maladie qui peut se transmettre très facilement mais dont on peut guérir très rapidement et sans aucune séquelle"
Tivinou
Tivinou
Expert spécialisé

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Tivinou Ven 7 Jan - 10:15
Merci Poupoutch de recentrer le débat sur le vrai problème : les idées de Macron.
avatar
JayKew
Niveau 9

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par JayKew Ven 7 Jan - 10:16
La question est : peut-on en vouloir à certains collègues de faire le "service minimum" quand on voit l'insuffisance des salaires ? Rien dans les salaires actuels n'est motivant. On peut comprendre que certains se disent : "Au prix où on est payé, pourquoi faire du zèle ?"

Donc le vrai enjeu, c'est la revalorisation des salaires sans contrepartie. La plupart des enseignants sont déjà en surcharge de travail, un nombre non négligeable sont au bord du burn-out, et on voudrait nous faire croire que c'est en travaillant plus qu'on pourrait être mieux payé ? C'est assez insultant.

L'idée du gouvernement est de culpabiliser les collègues en surfant sur la vague populiste : ces faignasses de profs n'auront une augmentation que lorsqu'ils se mettront vraiment au travail. ça va dans le sens de l'opinion populaire.

C'est désespérant de mépris...
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Madame_Prof Ven 7 Jan - 10:20
C'est quoi le service minimum ?
Je ne fais pas de projets et sorties. Pas le temps, pas envie de faire du bénévolat. Je fais sûrement le minimum syndical aux yeux de certains collègues, comme nauje. En revanche, la qualité des cours, les progrès des élèves, le professionnalisme pédagogique, ça oui. Je fais et j'aime faire. Le reste, non. On dirait que ça devient invisible. Je ne suis pas animatrice périscolaire. Et je m'occupe de mon propre enfant en fin de journée, pas de ceux des autres. Tant pis, je resterai mal payée.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par pseudo-intello Ven 7 Jan - 10:28
Et puis ça va bien, personne n'est dans les pompes du collègue. S'il y a mise des élèves en danger ou quoi ce ce soit de vraiment grave, évidemment, c'est une autre paire de manche (ne serait-ce que pour la non-assistance en personne en danger, tout ça).

On ne sait pas de quoi a pu souffrir le collègue, physiquement ou psychologiquement.

Moi, je continue à faire mon boulot décemment, bien sûr, bien que certains m'estimeraient "au minimum syndical"(sauf de temps en temps pour le latin, mais c'est pour sauver mon option donc parce que le rapport bénéfice / embêtements m'est favorable). Et je ne fais rien d'autre de plus que le minimum, surtout depuis que ma hiérarchie m'a qualifier de prof nulle (à consolider, mais c'est pareil) dans tous les domaines.

Il faut arrêter de confondre les adultes et les enfants. Bien sûr, si on ne contraignait pas les élèves à travailler (évaluations, etc), 95% ne vont plus rien faire, parce que ce sont des enfants, donc par définition, pas encore matures. Nous, nous sommes des adultes, qui avons choisi ce métier, avec, pour la plupart, le goût soit d'enseigner, soit de nos disciplines, soit du contact avec les élèves. Si on voulait me motiver, on m'augmenterait, pour de vrai, tout court, on me ferait confiance, et on m'offrirait des conditions de travail dignes de ce nom. Franchement, j'aime enseigner quand je peux le faire correctement, j'aime mes disciplines, donc je pourrais parfaitement faire un peu plus que demandé, si ça devenait plaisant. Ce ne serait pas obligatoire, et je ne jetterais la pierre à aucun collègue qui serait moins magnifique et merveilleux que moi. Very Happy

_________________
Publicité:

Mots croisés pour apprendre à lire
Mamusique sur Bandcamp
Ecoutez mes chansons sur Soundcloud
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants. Empty Re: [LesEchos]Présidentielle 2022 : Macron s'attaque au temps de travail des enseignants.

par Iphigénie Ven 7 Jan - 11:13
Poupoutch a raison: avec le « mérite » on est sûr d’avoir les mêmes réactions que quand on parle « d’emmerder les non vaccinés »: pendant qu’on bavarde en se divisant, c’est tout bon. (Les hommes ne changent pas: ils utilisent toujours les mêmes outils, surtout quand ils voient qu’ils fonctionnent …)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum