Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Ven 14 Jan 2022 - 9:35
@pseudo-intello a écrit:En fait, même si on garde globalement les écoles ouvertes, il aurait peut-être fallu fermer au moins la maternelle, non, vu que les élèves y sont sans masque ? Vu  que les plus grands se contamineraient majoritairement à la cantine...

Oui d'un côté c'est logique, mais d'un autre cela engendrerait de nombreux arrêts et des fermetures d'autres classes chez les PE parents. Donc une cascade d'arrêts dans toute la société, et la crainte gouvernementale était le blocage de l'économie car ils pensent que c'est le principal danger de ce variant. On peut toujours dire que ce sont donc des décisions purement économique mais c'est la vérité et n'oublions pas que les crises économiques font plus de mal aux pauvres qu'aux riches...
avatar
jeromebr
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par jeromebr Ven 14 Jan 2022 - 10:33
@pseudo-intello a écrit: En fait, même si on garde globalement les écoles ouvertes, il aurait peut-être fallu fermer au moins la maternelle, non, vu que les élèves y sont sans masque ? Vu  que les plus grands se contamineraient majoritairement à la cantine...

Et que fait-on de nos enfants????


Dernière édition par Derborence le Ven 14 Jan 2022 - 12:11, édité 1 fois (Raison : balises de citation)
Clecle78
Clecle78
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Ven 14 Jan 2022 - 11:30
Je me demande bien ce qu'ont fait les pays qui ont fermé leurs écoles. Ils n'ont pas d'enfants à garder, eux ?


Dernière édition par Clecle78 le Ven 14 Jan 2022 - 11:51, édité 1 fois
Lisak40
Lisak40
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lisak40 Ven 14 Jan 2022 - 11:47
Ils les mangent, je pense. On le sait que tous les parents en dehors de la France sont des ogres, voyons !
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 14 Jan 2022 - 12:22
@Clecle78 a écrit:Je me demande bien ce qu'ont fait les pays qui ont fermé leurs écoles. Ils n'ont pas d'enfants à garder, eux ?

En 2020, on lisait ça sur l'Italie et l'état de délabrement et l'abandon du système éducatif par le gouvernement (pas grand chose à leur envier) :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/coronavirus-italie-ecoles-toujours-fermees-est-ce-que-cela-vaut-sacrifier-generations-venir-1846816.html

En Allemagne, il était question de gestion de dernière minute et d'accueil d'urgence (les profs sont déchargés de cours mais doivent garder les enfants) pour ceux qui ne refourguent pas leurs enfants là où ils trouvent
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/confinement-allemagne-cinq-jours-ecole-moins-enfants-casse-tete-parents-1906246.html

En Espagne, certains articles mettent en avant la large contribution des grands parents (déjà en temps normal) et on transfère le problèmes aux usagers malgré quelques compensations de type ASA


Ces articles datent un peu mais il n'y a pas de secret : on ne peut pas concilier fermeture des écoles et vie économique. Sauf peut-être comme en Allemagne où des enseignants ont eu à faire de la garderie.
Les problématiques sont les mêmes.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Ven 14 Jan 2022 - 12:35
@Enaeco a écrit:
@Clecle78 a écrit:Je me demande bien ce qu'ont fait les pays qui ont fermé leurs écoles. Ils n'ont pas d'enfants à garder, eux ?

En 2020, on lisait ça sur l'Italie et l'état de délabrement et l'abandon du système éducatif par le gouvernement (pas grand chose à leur envier) :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/coronavirus-italie-ecoles-toujours-fermees-est-ce-que-cela-vaut-sacrifier-generations-venir-1846816.html

En Allemagne, il était question de gestion de dernière minute et d'accueil d'urgence (les profs sont déchargés de cours mais doivent garder les enfants) pour ceux qui ne refourguent pas leurs enfants là où ils trouvent
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/confinement-allemagne-cinq-jours-ecole-moins-enfants-casse-tete-parents-1906246.html

En Espagne, certains articles mettent en avant la large contribution des grands parents (déjà en temps normal) et on transfère le problèmes aux usagers malgré quelques compensations de type ASA


Ces articles datent un peu mais il n'y a pas de secret : on ne peut pas concilier fermeture des écoles et vie économique. Sauf peut-être comme en Allemagne où des enseignants ont eu à faire de la garderie.
Les problématiques sont les mêmes.

Et ce alors même que la natalité de nos voisins italiens allemands et espagnols est très faible.

Toutefois, quand des parents savent que tout le scolaire est fermé, c'est paradoxalement pas forcément plus difficile de s'organiser sur la semaine que si tous les soirs on ne sait pas quoi faire au réveil. Et certains employeurs ou clients réagissent mal quand des travailleurs prétendent que leur enfant doit rester chez eux quand d'autres sont au travail. Sinon, je ne vois pas pourquoi la Fcpe aurait rallié une grève dont les revendications principales (notamment classe fermée au premier cas) ne lui étaient pas sympathiques.

Je note d'ailleurs que les deux revendications phares sur le sanitaire ont échoué : pas de tests salivaires, pas de fermeture de classes au premier cas. Blanquer affirme ce matin sur F Info que les tests salivaires ne sont pas validés par les autorités médicales, et je pense que chacun calcule que avec deux semaines de contamination géante, il ne reste presque plus de classes sans aucun cas positif, donc que la revendication du Snuipp aboutissait à une fermeture totale à brève échéance.

Si ni le Sniupp ni la Fcpe n'ont surenchéri hier soir, c'est sans doute que les ministres leur ont dit que la régression de la pandémie approche de toutes façons, les bilans britanniques sont plus qu'encourageants. Les deux tribunaux administratifs qui ont rejeté le port obligatoire du masque en extérieur dans les Yvelines puis à Paris ont dû disposer d'un argumentaire nouveau...
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dandelion Ven 14 Jan 2022 - 17:00
Aux Etats-Unis, les écoles des quartiers riches sont souvent restées en grande partie ouvertes, quand beaucoup d'écoles des quartiers pauvres sont restées fermées. Les écoles riches ont souvent également pu investir dans de l'équipement et des logiciels pour gérer l'inévitable distanciel. Pendant un temps, il y a eu des aides financières pour les personnes se trouvant brutalement sans emploi, mais maintenant, c'est vraiment compliqué. J'ai l'impression que cela ne se passe bien nulle part, mais il y a des pays où les inégalités ont été plus extrêmes qu'ailleurs. Nous, ça y est, les autorités, qui ne faisaient pas grand chose, ont à peu près complétement abandonné. C'est encore plus chacun pour soi qu'avant, ce qui n'est pas peu dire.
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Ven 14 Jan 2022 - 17:04
Pontorson : le port du masque doit en extérieur doit être précisé à Paris et dans les Yvelines. De nouveaux arrêtés doivent être mis en vigueur bientôt. C’est juste que le masque en extérieur en forêt ou dans une rue déserte ne sert vraiment à rien.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Verdurette Ven 14 Jan 2022 - 17:44
J'ai écouté ce qu'a dit le médecin chargé des tests salivaires au laboratoire  de Taverny (à la radio, je ne peux pas citer) : il ne s'agit plus de cracher, mais d'imbiber un coton-tige pendant une minute, et le prélèvement est ensuite soumis à une RT-PCR.  Ce test PCR beaucoup mieux accepté par les enfants est bien plus fiable que les antigéniques et les autotests, en deuxième position après les PCR de prélèvements naso-pharyngés. Mais il nécessite une PCR, donc un passage en laboratoire, problème de coût et de temps.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Ven 14 Jan 2022 - 18:02
@Jenny a écrit:Pontorson : le port du masque doit en extérieur doit être précisé à Paris et dans les Yvelines. De nouveaux arrêtés doivent être mis en vigueur bientôt. C’est juste que le masque en extérieur en forêt ou dans une rue déserte ne sert vraiment à rien.

Certes, mais précisément c'est un début significatif : des juristes s'enhardissent à contrer des abus manifestes de décisions sanitaires. Qu'on se rappelle qu'ils avaient validé en 2020 les empêchements de sortie de moins de 1KM de la ferme perdue de l'Aubrac...
Mémé Ciredutemps
Mémé Ciredutemps
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mémé Ciredutemps Ven 14 Jan 2022 - 18:18
Hier matin, alors que je me prépare à aller manifester, coup de fil d’ado N° 2 : maman tu peux venir me chercher ? Je suis cas contact d’un pote de classe. J’arrive au lycée, on me dit : ben en fait non, c’est à l’infirmière de décider si il est cas contact. Dans la mesure où j’ai fait 35 mn de route pour récupérer la chair de ma chair, je réponds « ben non, il est cas contact, combien reste-t-il d’élèves dans cette classe ? » « 4 Madame » « ben non à 4 élèves dans la classe, je le récupère, mon mari va le tester ». Retour maison, test immédiat. Test négatif. Aucun signe clinique ou symptôme.
Ce matin il se lève, il me dit : maman je ne suis vraiment pas bien, j'ai mal à la gorge, je commence à tousser, je crois que j'ai de la fièvre. Moi en bonne mère qui lui réponds Very Happy : tu te moques de moi, on t’a testé hier, ça c'est parce que tu ne veux pas aller en cours. Mais maman je te promets que je ne me sens pas bien. Ok va prendre ta température : 39,9°.
Je le teste, le buvard n'a même pas eu le temps d'être complètement imbibé qu'il était positif. Mémé fumasse : (suis-je bête, l’incubation !!!) Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 3110333567
Comme quoi, ce protocole, où on te dis que quand tu es vacciné et cas contact, si ton test J0 ou J2 est négatif tu pars bosser ou tu repars en cours, c'est du grand n'importe quoi. Heureusement (et malheureusement pour lui) qu'il a des symptômes, s'il avait été asymptomatique, je l'envoyais allègrement contaminer au self ou en sport le peu de camarades qu'il reste dans cette classe sinistrée. Comme il était chez mon ex toute la semaine et que je ne l'ai récupéré qu'hier, je ne me testerai que dimanche. La preuve qu'avec l'incubation, le protocole est inadapté, cas contact tu restes chez toi jusqu'au 3ème test, cela me semble plus prudent. Je ne suis pas allée au lycée. J'ai posé un jour enfant malade, nous avons fait un PCR de confirmation (j’allais presque écrire PPCR…c’est laid Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 437980826 ), les labos ici sont débordés donc je n’aurai le résultat que demain… et si le test est positif (il le sera), comme me l’a expliqué la secrétaire de l’établissement, cette journée ne me sera décomptée en rien. S’il n'avait eu aucun signe et si je suis en train d’incuber, ça veut dire que potentiellement je pouvais contaminer les collègues avec lesquels je mange  habituellement.
On s’étonne que les chiffres explosent. Vu ce qu'il s'est passé chez moi, c'est ce que je pense, je peux me tromper mais là...j'ai quand même un doute.
Une de mes classes sinistrée, entre 3 et 4 élèves toute la semaine, compliqué de faire cours
Chicken
Chicken
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Chicken Ven 14 Jan 2022 - 18:25
Pareil ici : ma fille est symptomatique depuis lundi. 1er autotest négatif, salivaire le lendemain idem, du coup surlendemain PCR : négatif aussi! Et ce matin autotest... positif, re-PCR qui confirme Omicron. Je ne l'ai pas envoyée en classe cette semaine... ouf, j'ai eu raison!!
bénou
bénou
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par bénou Ven 14 Jan 2022 - 18:44
@Mémé Ciredutemps a écrit:et si le test est positif (il le sera)

Pas forcément, Mémé, 2 de mes enfants ont été positifs au Covid récemment et nous, les parents, sommes restés négatifs sans avoir pris de précautions particulières tellement nous étions sûrs d'être contaminés. Mais il se trouve que nous avons fait notre 3ème injection pile 15 jours avant d'être exposés au virus... A moins que nous ayons juste été des "faux négatifs" ce qui est possible aussi, mais asymptomatiques du coup...
agirou
agirou
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par agirou Ven 14 Jan 2022 - 18:57
Chacun a au moins quelqu'un de positif ou cas contact autour de lui mais on lève le couvercle. Le masque tombe en extérieur alors que les gens commencent à bien le porter. J'espère que ces décisions ne nous mettront derechef dans une nouvelle situation ingérable!


Dernière édition par agirou le Ven 14 Jan 2022 - 19:05, édité 1 fois
Choup90
Choup90
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Choup90 Ven 14 Jan 2022 - 18:59
@bénou a écrit:
@Mémé Ciredutemps a écrit:et si le test est positif (il le sera)

Pas forcément, Mémé, 2 de mes enfants ont été positifs au Covid récemment et nous, les parents, sommes restés négatifs sans avoir pris de précautions particulières tellement nous étions sûrs d'être contaminés. Mais il se trouve que nous avons fait notre 3ème injection pile 15 jours avant d'être exposés au virus... A moins que nous ayons juste été des "faux négatifs" ce qui est possible aussi, mais asymptomatiques du coup...
Ou vous étiez positifs asymptomatiques (grâce à votre 3ème dose) avant vos enfants, et la contamination venait de vous.
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par pseudo-intello Ven 14 Jan 2022 - 19:17
Le DSDEN est en forme (académie d'Amiens) :

Message de la DSDEN
Afin de garantir le fonctionnement le plus efficient possible du service public de l'éducation dans les circonstances actuelles, les enseignants et les CPE seront considérés, dans l'académie d'Amiens, comme personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire à partir de lundi 17 janvier.
De ce fait un accueil des enfants de moins de 16 ans des personnels indispensables est activé en cas de fermeture d'une classe, d'une école ou d'un établissement.
Les personnels dont les enfants sont éligibles se signalent dès que possible directement auprès des chefs d'établissement et des directeurs d'école. L'accueil pourra se faire, selon les organisations locales mises en place, soit dans l'école ou établissement habituel, soit dans un pôle d'accueil. Les responsables légaux devront fournir :
•Un justificatif de la profession exercée (carte professionnelle, fiche de paie, etc.) ;
•Une attestation sur l'honneur de l'absence d'une autre solution de garde ;
•La présentation d'une attestation sur l'honneur du résultat négatif d'un autotest réalisé depuis moins de 24 heures pour l'enfant accueilli.

Dès lors que les élèves sont accueillis après réalisation d'un autotest dont le résultat est négatif, ils peuvent, en cas de fermeture de classe et à titre exceptionnel, être répartis dans les autres classes de l'établissement. Ils doivent en revanche fréquenter la même classe durant toute la période au cours de laquelle ils sont accueillis.

Les élèves cas confirmés ne peuvent être accueillis qu'au terme de la période d'isolement qu'ils doivent respecter.

Je pense que ce monsieur est un gauchiste qui s'ignore, et qui très envie que la prochaine grève soit un franc succès. Je ne trouve pas d'autre explication rationnelle.


... et si on est si essentiels que ça, elle est où la prime Covid ?

_________________
Publicité:

Mots croisés pour apprendre à lire
Mamusique sur Bandcamp
Ecoutez mes chansons sur Soundcloud
avatar
chmarmottine
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Ven 14 Jan 2022 - 19:21
@Verdurette a écrit:J'ai écouté ce qu'a dit le médecin chargé des tests salivaires au laboratoire  de Taverny (à la radio, je ne peux pas citer) : il ne s'agit plus de cracher, mais d'imbiber un coton-tige pendant une minute, et le prélèvement est ensuite soumis à une RT-PCR.  Ce test PCR beaucoup mieux accepté par les enfants est bien plus fiable que les antigéniques et les autotests, en deuxième position après les PCR de prélèvements naso-pharyngés. Mais il nécessite une PCR, donc un passage en laboratoire, problème de coût et de temps.

J'ai entendu à la radio que les tests salivaires sont plus fiables sur Omicron que sur Delta car, pour Omicron, il y a plus de concentration virale dans la salive.
avatar
chmarmottine
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Ven 14 Jan 2022 - 19:46
Un exemple qui montre l'idiotie du protocole :

Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Verdurette Ven 14 Jan 2022 - 19:50
On a ça en magasin : papa malade, maman malade, Choupi négatif (pour l'instant). Maman ne le met pas pour le moment, nous fermons pudiquement les yeux sur le cahier d'appel,  on ne va pas faire de forcing pour l'assiduité, en l'occurrence.
Choup90
Choup90
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Choup90 Ven 14 Jan 2022 - 19:51
Ma soeur et son conjoint + le 3 janvier (1er de l'an à 20, ils ont joué… Et perdu). Ma nièce aurait eu le COVID en décembre ("aurait" car résultats contradictoires : antigénique +, PCR salivaires -). Mon neveu (5 ans, MS sans masque) aurait pu retourner à l'école le 4 janvier. Ma soeur et mon BF n'étaient pas bien mais ils ont décidé de garder les enfants par précaution. L'auto-test du dimanche 9 a viré positif, ceux d'avant étaient négatifs (donc à J6, donc "hors délais" d'après les tests du protocole sanitaire actuel). Confirmé ensuite par salivaire PCR. Il n'a absolument aucun symptôme.
S'ils n'avaient pas été si prudents, il serait retourné dans sa classe, au milieu des copains, de la maîtresse et de l'ATSEM.
Mémé Ciredutemps
Mémé Ciredutemps
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mémé Ciredutemps Ven 14 Jan 2022 - 19:55
@bénou a écrit:
@Mémé Ciredutemps a écrit:et si le test est positif (il le sera)

Pas forcément, Mémé, 2 de mes enfants ont été positifs au Covid récemment et nous, les parents, sommes restés négatifs sans avoir pris de précautions particulières tellement nous étions sûrs d'être contaminés. Mais il se trouve que nous avons fait notre 3ème injection pile 15 jours avant d'être exposés au virus... A moins que nous ayons juste été des "faux négatifs" ce qui est possible aussi, mais asymptomatiques du coup...

Si j'ai bien compris ton post, nous nous sommes mal comprises (c'est foireux comme formule???) oui,  Bénou je suis totalement d'accord avec toi, je parlais du test de confirmation d'Ado 2+++ sur l'antigénique , ce ne sera pas un faux positif, au regard de la rapidité du test, et non de mon test à moi,  je sais très bien que je peux passer au travers. l'année dernière un élève positif, vraiment malade, son petit frère et son père aussi. La maman qui a soigné tout ce petit monde : rien. J'ai eu ma 3ème dose le 14/12, un mois tout pile, j'espère donc passer au travers... Et j'ai d'autres exemples de personnes non contaminées au sein du cercle familial, donc je suis positive Very Happy  Very Happy  (pas au covid j'espère, oui c'est laid, je me tais.)

Choup, c'est aussi possible, on est tout à fait d'accord sur le principe.

Au final ça rend dingue, ça ne s'arrête jamais.
Mémé Ciredutemps
Mémé Ciredutemps
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mémé Ciredutemps Ven 14 Jan 2022 - 20:01
@Choup90 a écrit:Ma soeur et son conjoint + le 3 janvier (1er de l'an à 20, ils ont joué… Et perdu). Ma nièce aurait eu le COVID en décembre ("aurait" car résultats contradictoires : antigénique +, PCR salivaires -). Mon neveu (5 ans, MS sans masque) aurait pu retourner à l'école le 4 janvier. Ma soeur et mon BF n'étaient pas bien mais ils ont décidé de garder les enfants par précaution. L'auto-test du dimanche 9 a viré positif, ceux d'avant étaient négatifs (donc à J6, donc "hors délais" d'après les tests du protocole sanitaire actuel). Confirmé ensuite par salivaire PCR. Il n'a absolument aucun symptôme.
S'ils n'avaient pas été si prudents, il serait retourné dans sa classe, au milieu des copains, de la maîtresse et de l'ATSEM.

Bien nous nous rejoignons totalement sur ce que j'ai exposé plus haut. Heureusement que beaucoup d'entre nous, de parents d'élèves, de membres de nos familles et de nos amis sont des personnes prudentes. En la circonstance +1000.
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Ven 14 Jan 2022 - 20:15
@pseudo-intello a écrit:... et si on est si essentiels que ça, elle est où la prime Covid ?
+1
clap
clap
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Ven 14 Jan 2022 - 20:16
@chmarmottine a écrit:Un exemple qui montre l'idiotie du protocole :

 
On peut sortir le même genre d’exemple sur l’ancien protocole. J’ai des potes lui était positif, elle négative donc boulot, les enfants négatifs donc 17 jours enfermés à la maison. Deux semaines d’école de perdues. Pour quoi?
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Ven 14 Jan 2022 - 20:19
Tout est sous contrôle affraid

Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Ven 14 Jan 2022 - 20:25


affraid
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum