Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Jeu 24 Mar 2022 - 15:55
Les collègues de la colocataire d'Enfant 1 (vous suivez ?) viennent bosser sans masque alors que leurs enfants sont malades.
Résultat ->colocataire malade -> Enfant 1 malade.
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 24 Mar 2022 - 15:58
clap a écrit:Encore une fois, on ne va pas revenir là dessus. Tu considères que ça n’a pas d’effet négatif sur les enfants. Des médecins, orthophonistes et autres te diront que si.
J'attends les conclusions des études scientifiques sérieuses plutôt que celles de médecins et d'orthophonistes quelconques et peut être de parti pris antimasque. Le professeur Flahaut a affirmé qu'il n'y en a pas pour l'instant. On verra bien. En tout cas les conséquences du COVID elles sont parfaitement attestées.
clap
clap
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Jeu 24 Mar 2022 - 16:07
Oui enfin le professeur Flahaut c’est aussi un médecin parmi d’autres. Regarde les statistiques de consultations psy chez les enfants, tu verras si cela n’a pas augmenté, pas besoin qu’une étude le dise.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 24 Mar 2022 - 16:22
Clecle78 a écrit:Le résultat du sans masque est là. Une quinzaine de collègues absents en plein bac blanc et je ne compte pas les élèves. C'est absolument aberrant de l'avoir enlevé en classe et même criminel vis à vis des personnes fragiles. Hier Flahaut a parfaitement répondu à Pascal Praud dans  une émission radio. Malheureusement le masque même ffp2 ne protège pas complétement contre le variant  mais réduit tout de même fortement la charge virale. Le porter dans une classe protège les plus fragiles. Le masque ne traumatise pas les enfants. Aucune étude sérieuse ne le démontre en tout cas. Gros souci pour les covids longs : un chiffre effrayant donné dans l'émission, 1% des personnes touchées par le COVID même léger  déclarent un diabète dans l'année.  Ça devrait faire réfléchir tout de même.
.

Très souvent, le passage par une case maladie surtout à partir d'un certain âge, fait faire des analyses sanguines ordinaires à des gens n'ayant pas eu à voir un médecin depuis longtemps ; le fait que l'on trouve un diabète chez 1% de gens ayant eu un marqueur covid ne signifie donc pas à lui seul un lien quelconque de cause à effet entre covid et diabète.

Par ailleurs certains de ces diabètes seraient en réalité des hyperglycémies passagères :

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwiyuY7Jg9_2AhWN3YUKHcVzCu0QFnoECC0QAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.santelog.com%2Factualites%2Fcovid-19-le-diabete-facteur-ouet-consequence-de-linfection&usg=AOvVaw3LT-eihshT86_8folVrBJZ

Stress lié à l'infection? De nombreux patients COVID-19 tout juste diagnostiqués avec le diabète lors de leur admission à l’hôpital pour un COVID, développent une forme temporaire de la maladie. Cette étude suggère un épisode de déséquilibre glycémique lié au stress aigu de l’infection virale qui laisse rapidement place au retour à une glycémie normale peu après la sortie de l’hôpital.

Prédiabète non diagnostiqué ? Cependant, ces patients COVID à épisode glycémique sont plus susceptibles d'être plus jeunes et plus vulnérables en moyenne (Medicaid ou non assurés) ce qui suggère aussi que bon nombre de ces cas « d’apparition récente » pourraient s’expliquer par un diabète préexistant non diagnostiqué chez des patients ayant un accès plus limité aux services de santé.

Pour les covid longs c'est vrai qu'on n'entend ni ne lit de suivi de ce phénomène dans les grands médias. Actualité trop chargée ailleurs je suppose, mais c'est dommage.

Pour le moment je ne remets le masque en classe que lorsque je suis amené à fermer les fenêtres, ce qui a été le cas deux fois une heure (passage hebdomadaire de la tondeuse...), j'en avais d'ailleurs avisé les élèves dès l'autorisation de se démasquer, ce ne serait ni noir ni blanc mais gris, et je leur avais recommandé de garder dans leur sac un masque propre au cas où...Un tiers des élèves et des collègues restent actuellement masqués en continu.
Je suis très hésitant maintenant que la barre des 150 000 cas annoncée comme pic consécutif au relâchement est atteinte un peu tôt.


https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwj_vNqXht_2AhVMzIUKHZzcCDsQFnoECAMQAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.francetvinfo.fr%2Fsante%2Fmaladie%2Fcoronavirus%2Fmasques-sanitaires%2Flevee-des-restrictions-arnaud-fontanet-appelle-a-proteger-les-plus-fragiles-en-prevision-d-un-pic-de-100-000-a-150-000-cas-par-jour-fin-mars_5007171.html&usg=AOvVaw0mxKfZwsYBdj_QMRNvmnlg

D'ici fin mars, le pic de contaminations au Covid-19 "devrait aller jusqu' à 100 000 par jour, peut-être 150 000"

Si les hospitalisations repartent à la hausse d'ici lundi, je crains devoir le remettre.
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 24 Mar 2022 - 16:55
clap a écrit:Oui enfin le professeur Flahaut c’est aussi un médecin parmi d’autres. Regarde les statistiques de consultations psy chez les enfants, tu verras si cela n’a pas augmenté, pas besoin qu’une étude le dise.
Et toi tu sais comment que les consultations psy ont un  rapport direct avec le masque ? Avec le confinement et le COVID, soit, mais le masque ? Honnêtement cette obsession contre le seul moyen efficace de se protéger en milieu clos est bien étonnante. Et j'imagine qu'il est bien plus traumatisant pour un enfant d'être responsable de la contamination et la maladie de proches potentiellement vulnérables  que de porter un masque.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Jeu 24 Mar 2022 - 16:57
Un enfant n'est jamais RESPONSABLE de la contamination de ses proches, c'est dingue cela de vouloir à tout prix chercher un coupable.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 24 Mar 2022 - 17:03
Eh bien tu as raison, ma formulation est mauvaise je corrige en " se sentir responsable ".
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 24 Mar 2022 - 18:34
clap a écrit:
henriette a écrit:Dans mon collège, le protocole sanitaire voté en CA et annexé au RI a remplacé, sur proposition du CDE, "fortement recommandé" par "obligatoire".
Je ne suis pas certaine que ce soit légal. Un règlement est inférieur en terme de hiérarchie des normes. Il risque d’être retoqué par le rectorat.
Mon chef est extrêmement à cheval sur la hiérarchies des normes et sur les procédures, je te rassure, et sur sa responsabilité pour protéger élèves et personnel. Il a donc pris soin de faire voter le protocole en CA.
Ce même protocole qui stipule depuis cet automne que les temps d'aération des salles qui n'ont pas de vraies fenêtres doit être plus long et corrélé aux indications des capteurs de CO2 qui équipent toutes les salles de classe. Et que les pièces qui en sont dépourvues restent avec oscillobattants basculés pendant toute la durée de leur occupation.
Le Rectorat n'a rien trouvé à y redire. Et personne ne l'a contesté au TA non plus.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Enaeco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 24 Mar 2022 - 18:52
Clecle78 a écrit:
clap a écrit:Oui enfin le professeur Flahaut c’est aussi un médecin parmi d’autres. Regarde les statistiques de consultations psy chez les enfants, tu verras si cela n’a pas augmenté, pas besoin qu’une étude le dise.
Et toi tu sais comment que les consultations psy ont un  rapport direct avec le masque ? Avec le confinement et le COVID, soit, mais le masque ? Honnêtement cette obsession contre le seul moyen efficace de se protéger en milieu clos est bien étonnante. Et j'imagine qu'il est bien plus traumatisant pour un enfant d'être responsable de la contamination et la maladie de proches potentiellement vulnérables  que de porter un masque.

Pour affiner la comparaison (si elle fait vraiment sens), tous les enfants ne seront pas confrontés au fait d'avoir contaminé un vulnérable alors qu'ils sont tous contraints au masque et le port du masque n'empêche pas pour autant les enfants d'être contaminés et d'être confrontés à la contamination d'un proche vulnérable.
avatar
Enaeco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 24 Mar 2022 - 19:06
Clecle78 a écrit:Gros souci pour les covids longs : un chiffre effrayant donné dans l'émission, 1% des personnes touchées par le COVID même léger  déclarent un diabète dans l'année.  Ça devrait faire réfléchir tout de même.
.

L'incidence du diabète avoisine les 10 cas par 1000 personne-années. Donc environ 1% des personnes non-touchées par le COVID déclarent un diabète dans l'année. Ça devrait faire réfléchir tout de même.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste Jeu 24 Mar 2022 - 19:26
Enaeco a écrit:
Clecle78 a écrit:Gros souci pour les covids longs : un chiffre effrayant donné dans l'émission, 1% des personnes touchées par le COVID même léger  déclarent un diabète dans l'année.  Ça devrait faire réfléchir tout de même.
.

L'incidence du diabète avoisine les 10 cas par 1000 personne-années. Donc environ 1% des personnes non-touchées par le COVID déclarent un diabète dans l'année. Ça devrait faire réfléchir tout de même.
Une étude aux USA, certes sur les ado américains, et une autre étude en Ecosse ont montré que le risque de déclarer un diabète après une infection à la covid était multiplié par plus de 2 (étude avec 2 lots : personnes ayant rencontré le virus et personnes indemnes)
https://www.lindependant.fr/2022/01/08/covid-les-enfants-infectes-ont-plus-de-risque-de-souffrir-du-diabete-alerte-lagence-de-sante-americaine-10034336.php?msclkid=a26d30d6ab9f11ecb28af0b0f2a37f1d
Cela vaut peut-être le coup de réfléchir...en effet

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste Jeu 24 Mar 2022 - 19:28
Choup90 a écrit:Le fait est que je cherche toujours le passage qui parle de nous dans la FAQ. Alors le droit commun veut qu'on soit cas contact, mais dans la FAQ, il n'est question que des élèves. Du coup, dans l'absolu, ce n'est pas à l'établissement de gérer ça, je suppose, mais à l'ARS ssi nos élèves nous déclarent (je ne sais pas si les ARS appellent, en ce moment, ou pas). Enfin, c'est ce que je déduis. Mais certains ont peut-être mieux lu la FAQ que moi et nous y voient peut-être…
Nos élèves ne peuvent pas nous déclarer cas contact par internet : il faut indiquer un numéro de portable...pour la personne que l'on déclare. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 3124230400

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste Jeu 24 Mar 2022 - 19:32
Cleroli a écrit:
jeromebr a écrit:Mail ce matin de la directrice du primaire de mon fils qui est en CP car cas de covid. Elle nous informe que ce jour les élèves de la classe porteront un masque. A-t-elle le droit de l imposer?
Merci
C'est également présenté ainsi dans mon établissement (la vie scolaire débarque en classe, remet un doc officiel aux élèves déclarés cas contact et leur demande de remettre le masque). Porter un masque jusqu'au résultat de test (soit à J+2) me semble relever du bon sens.
Le test à J2 n'est pas forcément du bon sens. La positivité est, assez souvent, au delà de J2.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste Jeu 24 Mar 2022 - 19:34
Danska a écrit:Aucune idée ! On n'a pas de précision, seulement la mention "résultat du test", ce que je trouve aussi absurde qu'infantilisant.
Seule la médecine préventive pourrait nous demander des infos médicales, certainement pas un CDE, covid ou pas...Votre CDE outrepasse ses droits.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Enaeco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 24 Mar 2022 - 19:37
micaschiste a écrit:
Enaeco a écrit:
Clecle78 a écrit:Gros souci pour les covids longs : un chiffre effrayant donné dans l'émission, 1% des personnes touchées par le COVID même léger  déclarent un diabète dans l'année.  Ça devrait faire réfléchir tout de même.
.

L'incidence du diabète avoisine les 10 cas par 1000 personne-années. Donc environ 1% des personnes non-touchées par le COVID déclarent un diabète dans l'année. Ça devrait faire réfléchir tout de même.
Une étude aux USA, certes sur les ado américains, et une autre étude en Ecosse ont montré que le risque de déclarer un diabète après une infection à la covid était multiplié par plus de 2 (étude avec 2 lots : personnes ayant rencontré le virus et personnes indemnes)
https://www.lindependant.fr/2022/01/08/covid-les-enfants-infectes-ont-plus-de-risque-de-souffrir-du-diabete-alerte-lagence-de-sante-americaine-10034336.php?msclkid=a26d30d6ab9f11ecb28af0b0f2a37f1d
Cela vaut peut-être le coup de réfléchir...en effet

Oui.
Sans discuter de la méthodo et des conclusions de l'étude, je préfère lire qu'une étude a chiffré des risques supplémentaires plutôt que de lire que 1% des covidés déclarent un diabète dans l'année. Stat qui ne veut pas dire grand chose si on ne la relativise pas à une "norme" (parce que de nombreux covidés vont aussi avoir un accident de voiture dans l'année qui suit l'infection, de quoi réfléchir aussi...)
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste Jeu 24 Mar 2022 - 19:40
clap a écrit:Oui enfin le professeur Flahaut c’est aussi un médecin parmi d’autres. Regarde les statistiques de consultations psy chez les enfants, tu verras si cela n’a pas augmenté, pas besoin qu’une étude le dise.
Tous les enfants ne consultent pas à cause du port du masque mais certes le contexte pandémique a fait augmenter les pbs psy chez les enfants et ados. Est-ce l'isolement lié au confinement ? le fait de supporter ses géniteurs 24h/24 pendant plusieurs semaines ? à cause de problèmes de phobie scolaire qui se sont accentués avec le distanciel ? est-ce suite au décès de membre(s) de la famille (dont les parents) ? la perte d'emploi des parents en lien avec les confinements ?
Difficile de faire le tri...

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Jeu 24 Mar 2022 - 19:40
micaschiste a écrit:
Cleroli a écrit:
jeromebr a écrit:Mail ce matin de la directrice du primaire de mon fils qui est en CP car cas de covid. Elle nous informe que ce jour les élèves de la classe porteront un masque. A-t-elle le droit de l imposer?
Merci
C'est également présenté ainsi dans mon établissement (la vie scolaire débarque en classe, remet un doc officiel aux élèves déclarés cas contact et leur demande de remettre le masque). Porter un masque jusqu'au résultat de test (soit à J+2) me semble relever du bon sens.
Le test à J2 n'est pas forcément du bon sens. La positivité est, assez souvent, au delà de J2.
Bien sûr mais le test à j+2 est inscrit dans le protocole, donc garder le masque au moins jusqu'au test me semble être le bon sens.
Le protocole recommande fortement le port du masque pendant 7 jours, ce qui est là pour le coup le plus approprié mais vu le nombre de réfractaires au port du masque, sur le forum comme dans nos classes, le remettre jusqu'au test est un petit pas qui peut semble acceptable par le plus grand nombre. Il faut accepter les compromis, ce ne sera pas miraculeux mais ça peut protéger quand même.
avatar
Cath
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Jeu 24 Mar 2022 - 19:43
henriette a écrit:
clap a écrit:
henriette a écrit:Dans mon collège, le protocole sanitaire voté en CA et annexé au RI a remplacé, sur proposition du CDE, "fortement recommandé" par "obligatoire".
Je ne suis pas certaine que ce soit légal. Un règlement est inférieur en terme de hiérarchie des normes. Il risque d’être retoqué par le rectorat.
Mon chef est extrêmement à cheval sur la hiérarchies des normes et sur les procédures, je te rassure, et sur sa responsabilité pour protéger élèves et personnel. Il a donc pris soin de faire voter le protocole en CA.
Ce même protocole qui stipule depuis cet automne que les temps d'aération des salles qui n'ont pas de vraies fenêtres doit être plus long et corrélé aux indications des capteurs de CO2 qui équipent toutes les salles de classe. Et que les pièces qui en sont dépourvues restent avec oscillobattants basculés pendant toute la durée de leur occupation.
Le Rectorat n'a rien trouvé à y redire. Et personne ne l'a contesté au TA non plus.
Le protocole peut-être voté en CA et retoqué par le rectorat.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste Jeu 24 Mar 2022 - 19:44
Cleroli a écrit:
micaschiste a écrit:
Cleroli a écrit:
jeromebr a écrit:Mail ce matin de la directrice du primaire de mon fils qui est en CP car cas de covid. Elle nous informe que ce jour les élèves de la classe porteront un masque. A-t-elle le droit de l imposer?
Merci
C'est également présenté ainsi dans mon établissement (la vie scolaire débarque en classe, remet un doc officiel aux élèves déclarés cas contact et leur demande de remettre le masque). Porter un masque jusqu'au résultat de test (soit à J+2) me semble relever du bon sens.
Le test à J2 n'est pas forcément du bon sens. La positivité est, assez souvent, au delà de J2.
Bien sûr mais le test à j+2 est inscrit dans le protocole, donc garder le masque au moins jusqu'au test me semble être le bon sens.
Le protocole recommande fortement le port du masque pendant 7 jours, ce qui est là pour le coup le plus approprié mais vu le nombre de réfractaires au port du masque, sur le forum comme dans nos classes, le remettre jusqu'au test est un petit pas qui peut semble acceptable par le plus grand nombre. Il faut accepter les compromis.
Dans mon établissement, où il y a eu des cas ces 2 dernières semaines, 98% des élèves et des profs ont fait le compromis de ne plus porter de masques, cas contact ou pas... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 1665347707 Je ne suis pas sûre que 98% des cas contacts fassent le test à J2.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Danska
Danska
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Jeu 24 Mar 2022 - 19:47
micaschiste a écrit:
Danska a écrit:Aucune idée ! On n'a pas de précision, seulement la mention "résultat du test", ce que je trouve aussi absurde qu'infantilisant.
Seule la médecine préventive pourrait nous demander des infos médicales, certainement pas un CDE, covid ou pas...Votre CDE outrepasse ses droits.

On est d'accord ; je ne savais pas trop si le résultat d'un test était considéré comme une donnée médicale ou non, mais dans tous les cas envoyer une telle information à une adresse mail sans même savoir qui y a accès me gênait beaucoup, et visiblement tout le monde est unanime sur la possibilité qu'a l'établissement de réclamer cette information.
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 24 Mar 2022 - 19:49
Le COVID il est gentil et le masque il est méchant... Le déni a de beaux jours devant lui (avec encore 100 morts chaque jour en moyenne sans compter les covids longs) avec de tels raisonnements.
Blondie
Blondie
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Blondie Jeu 24 Mar 2022 - 20:02
J’ai conservé le masque et je fais cours fenêtres et porte ouvertes. Les absences d’élèves augmentent clairement depuis la semaine dernière. Peu de masques chez eux mais ils font effectivement ce qu’ils veulent. J’ai l’impression que ceux qui souhaitent le garder le font sans problème ( pas de remarques désagréables des autres). Je trouve que les gens conservent globalement le masque dans les lieux fermés, notamment au supermarché.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 24 Mar 2022 - 20:03
Cath a écrit:
henriette a écrit:
clap a écrit:
henriette a écrit:Dans mon collège, le protocole sanitaire voté en CA et annexé au RI a remplacé, sur proposition du CDE, "fortement recommandé" par "obligatoire".
Je ne suis pas certaine que ce soit légal. Un règlement est inférieur en terme de hiérarchie des normes. Il risque d’être retoqué par le rectorat.
Mon chef est extrêmement à cheval sur la hiérarchies des normes et sur les procédures, je te rassure, et sur sa responsabilité pour protéger élèves et personnel. Il a donc pris soin de faire voter le protocole en CA.
Ce même protocole qui stipule depuis cet automne que les temps d'aération des salles qui n'ont pas de vraies fenêtres doit être plus long et corrélé aux indications des capteurs de CO2 qui équipent toutes les salles de classe. Et que les pièces qui en sont dépourvues restent avec oscillobattants basculés pendant toute la durée de leur occupation.
Le Rectorat n'a rien trouvé à y redire. Et personne ne l'a contesté au TA non plus.
Le protocole peut-être voté en CA et retoqué par le rectorat.
Jusqu'à présent cela n'a jamais été le cas, même lorsque notre protocole, appuyé sur des audits de qualité de l'air demandés par le chef (et aux résultats assez édifiants), amenait à une application locale plus stricte que les faq.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
gregforever
gregforever
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gregforever Jeu 24 Mar 2022 - 21:28
Deux poids deux mesures ici: une élève covid en 1ère: élèves comme profs tous cas contacts masque 7 jours suite au message de la direction; mes BTS: 3 cas de covid depuis lundi.... rien.
clap
clap
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par clap Jeu 24 Mar 2022 - 23:15
micaschiste a écrit:
clap a écrit:Oui enfin le professeur Flahaut c’est aussi un médecin parmi d’autres. Regarde les statistiques de consultations psy chez les enfants, tu verras si cela n’a pas augmenté, pas besoin qu’une étude le dise.
Tous les enfants ne consultent pas à cause du port du masque mais certes le contexte pandémique a fait augmenter les pbs psy chez les enfants et ados. Est-ce l'isolement lié au confinement ? le fait de supporter ses géniteurs 24h/24 pendant plusieurs semaines ? à cause de problèmes de phobie scolaire qui se sont accentués avec le distanciel ? est-ce suite au décès de membre(s) de la famille (dont les parents) ? la perte d'emploi des parents en lien avec les confinements ?
Difficile de faire le tri...
Il y a certainement plusieurs choses. Mais clairement d'affirmer que le masque n'est pas un problème pour les enfants c'est assez péremptoire. Tout comme dire que non ça ne pose aucun problème pour faire un cours, ni en terme de respiration difficile ni de voix très sollicitée.
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 24 Mar 2022 - 23:35
Je n'ai jamais dit que ça ne posait aucun problème mais bien moins que de se choper le COVID . Je déteste le masque mais c'est un mal nécessaire malheureusement. Surtout quand je vois mes collègues et une palanquée d'élèves  tomber comme des mouches .
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum