Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mehitabel
Doyen

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Mehitabel Ven 18 Fév 2022 - 8:46
TFS a écrit:
happyhours a écrit:
Judu35 a écrit:Welcome 😥😥.
Ce qui me surprend c'est que les chefs d'établissement  ne semblent pas vouloir trouver d'arrangement pour pourvoir ces postes de résidents. Pourtant c'est l'AEFE qui paie un résident alors que c'est l'établissement qui paie un contrat local... qu'ont-ils à y gagner? 🤔
La frustration d'un rêve qui s'éloigne altère-t-elle mon jugement 🤷

Les chefs d'établissements ont surtout besoin d'avoir des profs devant les élèves, donc ils s'adaptent - ils ne peuvent dans tous les cas pas aller à l'encontre des règles de l'AEFE, surtout après un procès perdu. Qu'ils y gagnent ou qu'ils y perdent, ils n'ont pas vraiment le choix !

Après, ne désespérez pas, un contrat local d'un an ou + peut parfois être très avantageux, ou du moins tout à fait correct. Il faudra juste bien étudier les propositions en fonction des pays. Smile

Méfiez-vous des CDE qui promettent monts et merveilles... ce ne seront pas eux vos employeurs et souvent ils n'entendent pas grand chose du droit du travail du pays dans lequel vous postuler.
Leurs promesses, en dehors des EGD où les choses sont cadrées et controlées, n'engagent pas vraiment les comités de gestion.


Je fais remonter car c'est là une recommandation de première importance : ce n'est pas le CDE qui vous recrute non plus, ni ne vous paye (il peut donc promettre ce qu'il veut, avec les désillusions qui vont suivre) votre candidature passe en CCPL, même pour les contrats locaux, et si le CDE entretient de mauvaises relations avec le CG, ce dernier peut se faire un plaisir, voire un devoir de recaler les candidats classés premiers par le CDE (je l'ai vu et pas qu'une fois), une façon de rappeler que le véritable patron c'est le CG (en-dehors des EGD comme précisé).
Pèp
Pèp
Niveau 8

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Pèp Ven 18 Fév 2022 - 9:49
Judu35 a écrit:
Ce qui me surprend c'est que les chefs d'établissement  ne semblent pas vouloir trouver d'arrangement pour pourvoir ces postes de résidents. Pourtant c'est l'AEFE qui paie un résident alors que c'est l'établissement qui paie un contrat local... qu'ont-ils à y gagner?

Il me semble que c'est l'AEFE qui paie les résidents mais les établissements remboursent une partie (ou totalité) du salaire à l'AEFE (part à confirmer...).

Il y a déjà des retours de CCPL qui disent : candidature irrecevable car pas résident dans le pays.

Pour les établissements "partenaires", pour avoir pratiqué, je confirme que c'est un contrat de droit local et suivant le pays, les droits élémentaires (grève, syndicats, instances représentatives) ne sont pas garantis.
avatar
Ratatosk67
Niveau 2

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Ratatosk67 Ven 18 Fév 2022 - 12:42
Il me semble que les délais pour demander une mise en disponibilité pour convenances personnelles est passé déjà. Et puis le voir accepté sans certitude d’avoir un contrat local à la clé est très risqué…
Stratos
Stratos
Niveau 5

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Stratos Ven 18 Fév 2022 - 13:58
Les trois principaux syndicats présents à l'étranger ont publié leurs comptes-rendus du Comité technique.

Seul le SGEN évoque clairement les réunions à venir pour élaborer le nouveau statut (et publie même les dates sur son site : 22 et 25 février, 7 mars). Je suppose que le SNES et l'UNSA sont sceptiques quant à la possibilité de réformer le décret de référence en quelques semaines et qu'ils ne veulent pas donner de faux espoirs aux candidats. Mais ce n'est qu'une hypothèse.

Le SNES confirme le gel des postes non pourvus cette année, mais présente le maintien, pour 2023, de la priorité accordée aux vrais résidents comme une revendication. Autrement dit, ce point ne semble pas acquis.

Aucun syndicat ne fait état d'un quelconque dispositif pour rendre attractifs les postes de droit local créés pour l'année de transition.

Beaucoup de zones d'ombre encore, donc.
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 4

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par BoudPaille Dim 20 Fév 2022 - 5:48
TFS a écrit:
Fisherman1978 a écrit:L’arrêt du tribunal administratif datant de mai 2020, l'AEFE a eu le temps de trouver sa solution:
https://www.francaisaletranger.fr/2022/01/03/aefe-creation-de-16-instituts-regionaux-de-formation/

Je suis moi aussi très surpris du fait qu'il y ait eu presque 2 ans... peut-être que l'AEFE a tenté une cassation en.Conseil d'Etat ?...

Ce n'est pas un arrêt du tribunal administratif mais de la cour administrative qui correspond à la cour d'appel. L'AEFE n'a pas pris le risque d'aller jusqu'au conseil d'État probablement car le décret de 2002 aurait pu être retoqué par le Conseil D'État.
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 4

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par BoudPaille Dim 20 Fév 2022 - 6:43
TFS a écrit:
trombone a écrit:Questions pour les experts! Est-ce un atout d'avoir la nationalité d' un pays demandé? Le cas échéant, peut-on y être considéré d'office comme "Résident" même si l'on exerce en France au moment de la demande ?

Non, cela ne change rien à la situatuon administrative... si on est en poste en France, on y est officiellement jusqu'au 31 août...

Je parle d'expérience. J'avais moi-même déjà une carte de séjour définitive lorsque j'ai été recruté comme "faux-résident" la première fois... et j'ai un collègue binational qui a du aussi faire 3 mois de dispo pour venir enseigner dans "son pays"...

Sauf si on la nationalité du pays et qu'on a son conjoint qui habite dans le pays en question mais cela s'assimile à un rapprochement de conjoint.
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 4

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par BoudPaille Dim 20 Fév 2022 - 7:04
Stratos a écrit:J'imagine que des consignes vont quand même être transmises en interne aux établissements, du genre :
- essayez de pourvoir en contrat local le maximum de postes sans candidats résidents (ils sont, je pense, déjà identifiés) d'ici aux CCPL ;
ou bien :
- ne bougez pas (et en tout cas ne signez rien) tant que le nouveau statut n'est pas acté et que la campagne de recrutement des détachés n'est pas close.

Côté enseignant, je rejoins TFS. Il me semble risqué d'accepter un contrat local tant qu'on ne connait pas les règles de recrutement liées au nouveau statut (appelons-le détaché hybride). En 2023, un poste de détaché pourra-t-il indifféremment être pourvu sous les deux régimes (résident et détaché hybride) ? Un détaché hybride avec le bon échelon et le bon profil pourra-t-il passer avant un TNR ? Il faudrait que l'AEFE clarifie ce point et s'engage officiellement à geler les postes non pourvus...

Edit : j'opte finalement pour l'appellation "détaché hybride".

Il ne faut pas s'emballer sur ce nouveau statut de détaché. Des discussions doivent avoir lieu puis l'aefe doit obtenir l'aval de sa tutelle le MAEE et de Bercy pour la partie financière!
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 4

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par BoudPaille Dim 20 Fév 2022 - 7:14
Stratos a écrit:Cela dit, si le statut hybride n'est pas mis en place cette année, si la priorité accordée aux TNR est maintenue en 2023 et si les postes non pourvus sont bel et bien gelés (ça fait beaucoup de si !), les plus motivés en profiteront pour se pré-qualifier pour le poste qu'ils convoitaient. Ils pourront donc partir pour une belle aventure de 7 ans, alors que les critères utilisés par les CCPL (échelon, rendez-vous de carrière, etc.) ne leur auraient peut-être pas donné la première place.

Ce sera aussi peut être l'occasion pour l'aefe de redéployer les postes de résidents en en retirant certains gelés ici et en les implantant là. Geler un poste ce n'est pas forcément le conserver tel quel, il peut passer à une autre discipline au sein du même pays ou même être redéployé. Prudence donc!
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 4

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par BoudPaille Dim 20 Fév 2022 - 7:24
Mehitabel a écrit:
TFS a écrit:
happyhours a écrit:
Judu35 a écrit:Welcome 😥😥.
Ce qui me surprend c'est que les chefs d'établissement  ne semblent pas vouloir trouver d'arrangement pour pourvoir ces postes de résidents. Pourtant c'est l'AEFE qui paie un résident alors que c'est l'établissement qui paie un contrat local... qu'ont-ils à y gagner? 🤔
La frustration d'un rêve qui s'éloigne altère-t-elle mon jugement 🤷

Les chefs d'établissements ont surtout besoin d'avoir des profs devant les élèves, donc ils s'adaptent - ils ne peuvent dans tous les cas pas aller à l'encontre des règles de l'AEFE, surtout après un procès perdu. Qu'ils y gagnent ou qu'ils y perdent, ils n'ont pas vraiment le choix !

Après, ne désespérez pas, un contrat local d'un an ou + peut parfois être très avantageux, ou du moins tout à fait correct. Il faudra juste bien étudier les propositions en fonction des pays. Smile

Méfiez-vous des CDE qui promettent monts et merveilles... ce ne seront pas eux vos employeurs et souvent ils n'entendent pas grand chose du droit du travail du pays dans lequel vous postuler.
Leurs promesses, en dehors des EGD où les choses sont cadrées et controlées, n'engagent pas vraiment les comités de gestion.


Je fais remonter car c'est là une recommandation de première importance : ce n'est pas le CDE qui vous recrute non plus, ni ne vous paye (il peut donc promettre ce qu'il veut, avec les désillusions qui vont suivre) votre candidature passe en CCPL, même pour les contrats locaux, et si le CDE entretient de mauvaises relations avec le CG, ce dernier peut se faire un plaisir, voire un devoir de recaler les candidats classés premiers par le CDE (je l'ai vu et pas qu'une fois), une façon de rappeler que le véritable patron c'est le CG (en-dehors des EGD comme précisé).

Même pour les EGD, le COCAC a souvent son mot à dire quand ce n'est pas l'attaché culturel.
trombone
trombone
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par trombone Dim 20 Fév 2022 - 15:49
BoudPaille a écrit:
Stratos a écrit:J'imagine que des consignes vont quand même être transmises en interne aux établissements, du genre :
- essayez de pourvoir en contrat local le maximum de postes sans candidats résidents (ils sont, je pense, déjà identifiés) d'ici aux CCPL ;
ou bien :
- ne bougez pas (et en tout cas ne signez rien) tant que le nouveau statut n'est pas acté et que la campagne de recrutement des détachés n'est pas close.

Côté enseignant, je rejoins TFS. Il me semble risqué d'accepter un contrat local tant qu'on ne connait pas les règles de recrutement liées au nouveau statut (appelons-le détaché hybride). En 2023, un poste de détaché pourra-t-il indifféremment être pourvu sous les deux régimes (résident et détaché hybride) ? Un détaché hybride avec le bon échelon et le bon profil pourra-t-il passer avant un TNR ? Il faudrait que l'AEFE clarifie ce point et s'engage officiellement à geler les postes non pourvus...

Edit : j'opte finalement pour l'appellation "détaché hybride".

Il ne faut pas s'emballer sur ce nouveau statut de détaché. Des discussions doivent avoir lieu puis l'aefe doit obtenir l'aval de sa tutelle le MAEE et de Bercy pour la partie financière!
Donc peu de chance que ça soit prêt pour la rentrée 2022 comme le laisse penser les CDE qui proposent du local actuellement. La question reste la même. A quel prix (pas qu'une métaphore) est-on prêt à partir cette année?
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 4

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par BoudPaille Lun 21 Fév 2022 - 3:03
trombone a écrit:
BoudPaille a écrit:
Stratos a écrit:J'imagine que des consignes vont quand même être transmises en interne aux établissements, du genre :
- essayez de pourvoir en contrat local le maximum de postes sans candidats résidents (ils sont, je pense, déjà identifiés) d'ici aux CCPL ;
ou bien :
- ne bougez pas (et en tout cas ne signez rien) tant que le nouveau statut n'est pas acté et que la campagne de recrutement des détachés n'est pas close.

Côté enseignant, je rejoins TFS. Il me semble risqué d'accepter un contrat local tant qu'on ne connait pas les règles de recrutement liées au nouveau statut (appelons-le détaché hybride). En 2023, un poste de détaché pourra-t-il indifféremment être pourvu sous les deux régimes (résident et détaché hybride) ? Un détaché hybride avec le bon échelon et le bon profil pourra-t-il passer avant un TNR ? Il faudrait que l'AEFE clarifie ce point et s'engage officiellement à geler les postes non pourvus...

Edit : j'opte finalement pour l'appellation "détaché hybride".

Il ne faut pas s'emballer sur ce nouveau statut de détaché. Des discussions doivent avoir lieu puis l'aefe doit obtenir l'aval de sa tutelle le MAEE et de Bercy pour la partie financière!
Donc peu de chance que ça soit prêt pour la rentrée 2022 comme le laisse penser les CDE qui proposent du local actuellement. La question reste la même. A quel prix (pas qu'une métaphore) est-on prêt à partir cette année?

Malheureusement, il ne faut pas trop y croire. Dans certains pays les recrutements en local démarrent fin mars, début avril donc les postes de résidents gelés seront pourvus à l'issue de cette phase, c'est une démarche classique. Il faut espérer que les postes gelés ne seront pas supprimés (comme postes résident), il faudra surveiller les prochains comités techniques. Dans cette situation le seul gagnant est le MEN qui ne verra aucun personnel (profs, administratifs, CPE) obtenir un détachement comme résident à partir de la France sauf suivi de conjoint évidemment.
Angelu
Angelu
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Angelu Lun 21 Fév 2022 - 19:35
Mehitabel a écrit:
TFS a écrit:
happyhours a écrit:
Judu35 a écrit:Welcome 😥😥.
Ce qui me surprend c'est que les chefs d'établissement  ne semblent pas vouloir trouver d'arrangement pour pourvoir ces postes de résidents. Pourtant c'est l'AEFE qui paie un résident alors que c'est l'établissement qui paie un contrat local... qu'ont-ils à y gagner? 🤔
La frustration d'un rêve qui s'éloigne altère-t-elle mon jugement 🤷

Les chefs d'établissements ont surtout besoin d'avoir des profs devant les élèves, donc ils s'adaptent - ils ne peuvent dans tous les cas pas aller à l'encontre des règles de l'AEFE, surtout après un procès perdu. Qu'ils y gagnent ou qu'ils y perdent, ils n'ont pas vraiment le choix !

Après, ne désespérez pas, un contrat local d'un an ou + peut parfois être très avantageux, ou du moins tout à fait correct. Il faudra juste bien étudier les propositions en fonction des pays. Smile

Méfiez-vous des CDE qui promettent monts et merveilles... ce ne seront pas eux vos employeurs et souvent ils n'entendent pas grand chose du droit du travail du pays dans lequel vous postuler.
Leurs promesses, en dehors des EGD où les choses sont cadrées et controlées, n'engagent pas vraiment les comités de gestion.




Je fais remonter car c'est là une recommandation de première importance : ce n'est pas le CDE qui vous recrute non plus, ni ne vous paye (il peut donc promettre ce qu'il veut, avec les désillusions qui vont suivre) votre candidature passe en CCPL, même pour les contrats locaux, et si le CDE entretient de mauvaises relations avec le CG, ce dernier peut se faire un plaisir, voire un devoir de recaler les candidats classés premiers par le CDE (je l'ai vu et pas qu'une fois), une façon de rappeler que le véritable patron c'est le CG (en-dehors des EGD comme précisé).


Bonjour, alors je suis remontée au début de la conversation pour essayer de tout comprendre, mais je crois que je suis larguée 😂 Qu'est ce qu'est le "CDE"  svp ? le CCPL ? les EGD ?!

Je ne sais pas si je suis concernée par tout ce qui a été évoqué dans cette conversation : je suis dans le 1er degré et j'ai accepté un contrat local dans un pays africain, on m'a fait remplir une demande de détachement, pour laquelle j'attends la décision, qui a été envoyée par l'établissement. Et de ce que je comprends de ce qui a été écrit ici, il faut faire une demande de dispo et non de détachement pour un contrat local ?!

Merci d'avance pour la réponse/les réponses Smile
TFS
TFS
Habitué du forum

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par TFS Lun 21 Fév 2022 - 19:52
Un CDE = Chef d'établissement.
Une CCPL: comission consultative paritaire locale. Elles recrutent les résidents pour l'AEFE et même les contrats locaux pour les établissements en gestion directe (EGD).

Si on t'a demandé d'obtenir un détachement pour un contrat local, c'est que ton établissement dêpends de la Mission Laïque, n'est ce pas ?

Les demandes de dispo pour contrat local, c'est pour l'AEFE qui n'accepte (pour le moment...) que des détachements vers l'agence et non pas vers les établissements.
Angelu
Angelu
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Angelu Lun 21 Fév 2022 - 19:55
TFS a écrit:Un CDE = Chef d'établissement.
Une CCPL: comission consultative paritaire locale. Elles recrutent les résidents pour l'AEFE et même les contrats locaux pour les établissements en gestion directe (EGD).

Si on t'a demandé d'obtenir un détachement pour un contrat local, c'est que ton établissement dêpends de la Mission Laïque, n'est ce pas ?

Les demandes de dispo pour contrat local, c'est pour l'AEFE qui n'accepte (pour le moment...) que des détachements vers l'agence et non pas vers les établissements.

Merci beaucoup pour ces éclairages.

Oui, l'établissement dépend bien de la Mission Laïque.
Stratos
Stratos
Niveau 5

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Stratos Mar 22 Fév 2022 - 5:36
On devrait en savoir plus avant les CCPL. Si les réunions d'urgence sur la statut hybride échouent, l'AEFE communiquera sur les postes locaux de substitution. En fonction des conditions proposées, chacun pourra se positionner. Dans mon cas, la question porte moins sur la rémunération que sur la garantie que le poste auquel j'ai candidaté sera republié dans un an et que les TNR resteront prioritaires.
Stratos
Stratos
Niveau 5

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Stratos Mar 22 Fév 2022 - 14:25
Un nouvel article à lire sur le site du SNES : http://www.hdf.snes.edu/spip.php?article1061
Aoife
Aoife
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Aoife Mar 22 Fév 2022 - 14:35
Merci pour ces informations.
Savez-vous si les dates précises des CCPL (du 14 au 16 mars) sont disponibles ?
Pèp
Pèp
Niveau 8

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Pèp Mar 22 Fév 2022 - 17:40
Stratos a écrit:Un nouvel article à lire sur le site du SNES : http://www.hdf.snes.edu/spip.php?article1061

La position de ce syndicat est totalement contradictoire :
d'un côté, ils veulent lutter "contre la privatisation du réseau et la précarisation des personnels", et d'un autre, ils souhaitent :"résidentialiser un maximum de TNR (titulaires non résidents)" alors que justement, les TNR sont des personnels précarisés qui souvent ont choisi le contrat local sans détachement pour espérer toucher un poste de résident dans des régions ou presque plus aucun enseignant autre que TNR n'est recruté (certains pays d'Asie par exemple), spirale infernale dont ils justifient la pertinence...

La "différenciation fonctionnelle" je ne sais pas ce que c'est mais rien que l'expression sent la novlangue.

Quant à : " pour les personnels détachés soumis à une mobilité et quelle que soit leur fonction : une indemnité spécifique et des droits au voyage et au déménagement.", on peut aussi croire au Père Noël...
Sauts et gambades
Sauts et gambades
Niveau 5

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Sauts et gambades Mar 22 Fév 2022 - 18:40
Aoife a écrit:Merci pour ces informations.
Savez-vous si les dates précises des CCPL (du 14 au 16 mars) sont disponibles ?
Pour l'Algérie, j'ai reçu un mail aujourd'hui et la commission est le 14 mars. Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 3631399767
TFS
TFS
Habitué du forum

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par TFS Mar 22 Fév 2022 - 20:33
Pèp a écrit:
Stratos a écrit:Un nouvel article à lire sur le site du SNES : http://www.hdf.snes.edu/spip.php?article1061

La position de ce syndicat est totalement contradictoire :
d'un côté, ils veulent lutter "contre la privatisation du réseau et la précarisation des personnels", et d'un autre, ils souhaitent :"résidentialiser un maximum de TNR (titulaires non résidents)" alors que justement, les TNR sont des personnels précarisés qui souvent ont choisi le contrat local sans détachement pour espérer toucher un poste de résident dans des régions ou presque plus aucun enseignant autre que TNR n'est recruté (certains pays d'Asie par exemple), spirale infernale dont ils justifient la pertinence...

La "différenciation fonctionnelle" je ne sais pas ce que c'est mais rien que l'expression sent la novlangue.

Quant à : " pour les personnels détachés soumis à une mobilité et quelle que soit leur fonction : une indemnité spécifique et des droits au voyage et au déménagement.", on peut aussi croire au Père Noël...

Justement... la crise actuelle pourrait être l'occasion de titulariser tous les TNR en redéployant les postes de résidents non pourvus plutôt que de les geler.

La différenciation fonctionnelle correspondrait à une distinction professeur/formateur/encadrant, plutôt qu'à une différenciation géographique résident/expatrié. Les autres syndicats sont sur la même ligne...

Enfin tous les syndicats demandent aussi depuis toujours que les frais consécutifs à une expatriation soit pris en charge de la même manière pour tous les détachés, encore plus depuis le bornage du détachement des résidents à 6 ans...

Là où je t'accorde l'expression d'un paradoxe, c'est lorsque la FSU demande une distinction fonctionnelle ET un maintien de la priorité aux vrais résidents... mais c'est compréhensible.
Furby
Furby
Niveau 9

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Furby Mar 22 Fév 2022 - 21:05
Quelques pays aux candidats s'ils accepteraient un contrat local d'un an, avec des conditions de rémunération équivalentes à celle des résidents.
Du coup j'ai une question pratique : concernant la retraite, si on cotise à la CFE (pendant un an) avec des montants équivalents à ce qu'on paie en tant que fonctionnaire, la compensation en montant de retraite sera-t-elle équivalente, ou les barêmes sont complètement différents ?
Judu35
Judu35
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Judu35 Mar 22 Fév 2022 - 21:26
Furby a écrit:Quelques pays aux candidats s'ils accepteraient un contrat local d'un an, avec des conditions de rémunération équivalentes à celle des résidents.
Du coup j'ai une question pratique : concernant la retraite, si on cotise à la CFE (pendant un an) avec des montants équivalents à ce qu'on paie en tant que fonctionnaire, la compensation en montant de retraite sera-t-elle équivalente, ou les barêmes sont complètement différents ?
Equivalent a un fonctionnaire en France mais pas équivalent à un résident ou pour 3 années cotisées il obtient un équivalent de 4ans.
Par contre en contrat local tu perds ton avancement sauf si tu as un détachement mais à ce que j'ai compris les établissements où tu trouves des résidents ne proposent pas de détachement. 🤦🏼‍�
Stratos
Stratos
Niveau 5

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Stratos Mer 23 Fév 2022 - 4:41
TFS a écrit:Enfin tous les syndicats demandent aussi depuis toujours que les frais consécutifs à une expatriation soit pris en charge de la même manière pour tous les détachés, encore plus depuis le bornage du détachement des résidents à 6 ans...

D'accord avec TFS. Le non-paiement du billet et des frais de déménagement retour est incompréhensible, y compris pour les vrais résidents, puisqu'il n'ont plus la possibilité de garder leurs postes au-delà de 6 ans. Un collègue finira par porter la question devant le tribunal administratif...

Le nouveau statut, quant à lui, inclura sans doute les frais liés à la venue dans le pays et au retour en France (au grand bonheur des établissements qui versaient jusque-là des primes d'installation sur leurs propres deniers). Je me demande si les détachés hybrides auront aussi droit à un billet d'avion annuel comme les expatriés.
Judu35
Judu35
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Judu35 Mer 23 Fév 2022 - 7:52
Stratos a écrit:
TFS a écrit:Enfin tous les syndicats demandent aussi depuis toujours que les frais consécutifs à une expatriation soit pris en charge de la même manière pour tous les détachés, encore plus depuis le bornage du détachement des résidents à 6 ans...

D'accord avec TFS. Le non-paiement du billet et des frais de déménagement retour est incompréhensible, y compris pour les vrais résidents, puisqu'il n'ont plus la possibilité de garder leurs postes au-delà de 6 ans. Un collègue finira par porter la question devant le tribunal administratif...

Le nouveau statut, quant à lui, inclura sans doute les frais liés à la venue dans le pays et au retour en France (au grand bonheur des établissements qui versaient jusque-là des primes d'installation sur leurs propres deniers). Je me demande si les détachés hybrides auront aussi droit à un billet d'avion annuel comme les expatriés.

J'ai comme l'impression que vous fondez beaucoup d'espoirs dans le statut hybride qui d'après vos souhaits serait un statut expatrié déguisé.
Ce qui me peine c'est que postuler sur un (ou des) établissement a l'étranger c'est tout un projet qui implique aussi la famille et ce coup d'arrêt sur le statut de résident est difficile à avaler et ne semble pas évoluer favorablement pour les CCPL de cette année.
De mon côté ma femme a proposé de prendre un statut local pour que je bénéficie du suivi et les établissement ou organismes de recrutement n'ont pas donné suite ou non pas accepté. A croire que ne pas avoir de résident n'est pas si important 🤷🏽‍� ou bien qu'il y a beaucoup de TNR sur place
avatar
Ratatosk67
Niveau 2

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par Ratatosk67 Mer 23 Fév 2022 - 8:27
Judu35 a écrit:
Stratos a écrit:
TFS a écrit:Enfin tous les syndicats demandent aussi depuis toujours que les frais consécutifs à une expatriation soit pris en charge de la même manière pour tous les détachés, encore plus depuis le bornage du détachement des résidents à 6 ans...

D'accord avec TFS. Le non-paiement du billet et des frais de déménagement retour est incompréhensible, y compris pour les vrais résidents, puisqu'il n'ont plus la possibilité de garder leurs postes au-delà de 6 ans. Un collègue finira par porter la question devant le tribunal administratif...

Le nouveau statut, quant à lui, inclura sans doute les frais liés à la venue dans le pays et au retour en France (au grand bonheur des établissements qui versaient jusque-là des primes d'installation sur leurs propres deniers). Je me demande si les détachés hybrides auront aussi droit à un billet d'avion annuel comme les expatriés.

J'ai comme l'impression que vous fondez beaucoup d'espoirs dans le statut hybride qui d'après vos souhaits serait un statut expatrié déguisé.
Ce qui me peine c'est que postuler sur un (ou des) établissement a l'étranger c'est tout un projet qui implique aussi la famille et ce coup d'arrêt sur le statut de résident est difficile à avaler et ne semble pas évoluer favorablement pour les CCPL de cette année.
De mon côté ma femme a proposé de prendre un statut local pour que je bénéficie du suivi et les établissement ou organismes de recrutement n'ont pas donné suite ou non pas accepté. A croire que ne pas avoir de résident n'est pas si important 🤷🏽‍ ou bien qu'il y a beaucoup de TNR sur place

Nous sommes un peu dans la même situation. Mon épouse (PE) a postulé pour un poste de professeur des écoles à Stockholm paru en décembre. Obtenir ce poste m'aurait permis de demander une dispo de droit pour la suivre (avec nos 4 enfants) et me faire recruter sur des contrats locaux (référent numérique et/ou vacataire) en attendant le renouvellement d'un poste de résident en physique chimie (pour lequel je serai résidentialisé)... Elle avait coché la petite case indiquant qu'elle acceptait le recrutement en contrat local, voire les conditions évidemment (mais les enseignants suédois en Suède sont mieux rémunérés que les français en France et j'espère que c'est sur cette base que se fera le recrutement local)...

La question que je me pose concerne la mise en disponibilité qui serait nécessaire pour honorer un contrat local. A priori il s'agit d'une disponibilité pour convenance personnelle, or les délais sont dépassés pour ce type de dispo ou y a-t-il d'autres solutions ?
trombone
trombone
Niveau 1

Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé - Page 7 Empty Re: Le recrutement de nouveaux résidents en partie gelé

par trombone Mer 23 Fév 2022 - 11:43
Ratatosk67 a écrit:
Judu35 a écrit:
Stratos a écrit:
TFS a écrit:Enfin tous les syndicats demandent aussi depuis toujours que les frais consécutifs à une expatriation soit pris en charge de la même manière pour tous les détachés, encore plus depuis le bornage du détachement des résidents à 6 ans...

D'accord avec TFS. Le non-paiement du billet et des frais de déménagement retour est incompréhensible, y compris pour les vrais résidents, puisqu'il n'ont plus la possibilité de garder leurs postes au-delà de 6 ans. Un collègue finira par porter la question devant le tribunal administratif...

Le nouveau statut, quant à lui, inclura sans doute les frais liés à la venue dans le pays et au retour en France (au grand bonheur des établissements qui versaient jusque-là des primes d'installation sur leurs propres deniers). Je me demande si les détachés hybrides auront aussi droit à un billet d'avion annuel comme les expatriés.

J'ai comme l'impression que vous fondez beaucoup d'espoirs dans le statut hybride qui d'après vos souhaits serait un statut expatrié déguisé.
Ce qui me peine c'est que postuler sur un (ou des) établissement a l'étranger c'est tout un projet qui implique aussi la famille et ce coup d'arrêt sur le statut de résident est difficile à avaler et ne semble pas évoluer favorablement pour les CCPL de cette année.
De mon côté ma femme a proposé de prendre un statut local pour que je bénéficie du suivi et les établissement ou organismes de recrutement n'ont pas donné suite ou non pas accepté. A croire que ne pas avoir de résident n'est pas si important 🤷🏽‍ ou bien qu'il y a beaucoup de TNR sur place

Nous sommes un peu dans la même situation. Mon épouse (PE) a postulé pour un poste de professeur des écoles à Stockholm paru en décembre. Obtenir ce poste m'aurait permis de demander une dispo de droit pour la suivre (avec nos 4 enfants) et me faire recruter sur des contrats locaux (référent numérique et/ou vacataire) en attendant le renouvellement d'un poste de résident en physique chimie (pour lequel je serai résidentialisé)... Elle avait coché la petite case indiquant qu'elle acceptait le recrutement en contrat local, voire les conditions évidemment (mais les enseignants suédois en Suède sont mieux rémunérés que les français en France et j'espère que c'est sur cette base que se fera le recrutement local)...

La question que je me pose concerne la mise en disponibilité qui serait nécessaire pour honorer un contrat local. A priori il s'agit d'une disponibilité pour convenance personnelle, or les délais sont dépassés pour ce type de dispo ou y a-t-il d'autres solutions ?

Copier-Coller ""Elle peut théoriquement être demandée n'importe quand dans l'année scolaire, et au plus tard trois mois avant son début (aucun délai n'est prévu par les textes pour la première demande mais l'administration considère que le délai pour le renouvellement vaut aussi pour la première demande)""
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum