Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Catherine93
Niveau 4

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Le verbe "dire" employé familièrement

par Catherine93 Mer 16 Fév 2022 - 12:17
Bonjour collègues

Quel équivalent familier emploieriez-vous pour le verbe "dire" dans la phrase suivante? :

A travers les paroles du personnage, l'auteur (dire) son désespoir.

J'avoue sécher et ne pas être satisfaite de la solution proposée par le manuel. Il s'agit d'un exercice destiné à des BTS très très faibles.

Merci.

Bonne journée.

Catherine


Dernière édition par Laverdure le Mer 16 Fév 2022 - 13:05, édité 1 fois (Raison : Correction d'une coquille dans le titre.)
EdithW
EdithW
Érudit

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par EdithW Mer 16 Fév 2022 - 12:19
Raconte - expose - parle de - explique
avatar
Catherine93
Niveau 4

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Catherine93 Mer 16 Fév 2022 - 12:23
Merci bien.
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 12:25
Exprime

Edit: pas familier, désolée.  Je le laisse au cas où...

Crie? ( pas familier non plus)
Colombine
Colombine
Grand sage

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Colombine Mer 16 Fév 2022 - 12:29
cause de ?
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 12:30
C'est pas chic du tout!!!!😆😆 Le manuel s'est planté non? Ce serait plutôt "cherchez un synonyme du registre courant ?"
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par liliepingouin Mer 16 Fév 2022 - 12:34
Dégoise, jacte

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 12:39
Mais nooooonnnn.... Ca n'est pas possible!!! Ca doit faire partie d'une batterie d'exercices que l'on fait faire 😆aux élèves pour éviter le verbe "faire" par exemple!!! ( "Remplacez le verbe faire par un verbe plus expressif")
Vous ne croyez pas??
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 12:41
Vas-y il chiale trop son désespoir de ouf le mec là, frère!!!😅😅
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Iphigénie Mer 16 Fév 2022 - 12:51
Je suppose que cela veut dire simple, courant ( pas la peine d’aller chercher « exhaler »par ex): montre, fait partager, témoigne de
Je suppose l’exercice fait pour montrer aux élèves qu’ils ont ce vocabulaire à leur portée immédiate.
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 13:02
Iphigénie a écrit:Je suppose que cela veut dire simple, courant ( pas la peine d’aller chercher « exhaler »par ex): montre, fait partager, témoigne de
Je suppose l’exercice fait pour montrer aux élèves qu’ils ont ce vocabulaire à leur portée immédiate.

Justement, courant n'est pas familier, ce sont deux niveaux de langue différents et quand on les travaille avec les élèves on ne s'attend pas aux mêmes réponses.
Si je suis la consigne, j'ai plus de mal à trouver un synonyme familier de "dire" qu'un synonyme courant.
Et je pense que le langage "courant" mais expressif est celui que l'on attend des élèves dans ce cas précis.
L'auteur du post nous le dira!
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Sphinx Mer 16 Fév 2022 - 13:09
Colombine a écrit:cause de ?

Meilleure réponse selon moi.

Sinon :
Ancien : "l'auteur jacte sur son désespoir"
Artistique : "l'auteur rappe son sespoir-dé"
Méprisant : "l'auteur chouine son désespoir"
Jemenfoutiste : "l'auteur balance son désespoir"
Impudique : "l'auteur déballe son désespoir"
Moderne : "Askip l'auteur est en PLS"

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Le verbe "dire" employé familièrement Livre11
A Tuin
A Tuin
Doyen

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par A Tuin Mer 16 Fév 2022 - 13:10
zigmag17 a écrit:Mais nooooonnnn.... Ca n'est pas possible!!! Ca doit faire partie d'une batterie d'exercices que l'on fait faire 😆aux élèves pour éviter le verbe "faire" par exemple!!! ( "Remplacez le verbe faire par un verbe plus expressif")
Vous ne croyez pas??
Tout à fait. Ceci dit l'exemple familier que tu as proposé est excellent Wink
Après, les coquilles peuvent exister dans les manuels. Parfois certains questions de ce type de batteries d'exercices sont même remaniées au dernier moment par des personnes de la rédaction sans même que les auteurs aient la main dessus.
Pour ce cas de figure d'une rédaction pour un manuel, j'avais eu cette mauvaise surprise de découvrir un exercice refait, n'importe comment et avec des exemples totalement déconnectés par rapport au besoin des élèves.
Heureusement j'avais pu faire modifier avant impression.
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 13:15
Vous pensez vraiment que l"on demande à des élèves de BTS de chercher des mots d'un registre qu'ils utilisent à l'oral, alors que la plupart du temps on attend d'eux qu'ils s'expriment correctement, d'autant plus à l'écrit?
Je suis très étonnée.
Honnêtement, si un élève rédige une réponse en me disant :" L'auteur cause de...", je lui fais reformuler sa phrase. Même chose s'il la prononce.
Il y a quelque chose qui ne colle pas là-dedans.

zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 13:16
A Tuin a écrit:
zigmag17 a écrit:Mais nooooonnnn.... Ca n'est pas possible!!! Ca doit faire partie d'une batterie d'exercices que l'on fait faire 😆aux élèves pour éviter le verbe "faire" par exemple!!! ( "Remplacez le verbe faire par un verbe plus expressif")
Vous ne croyez pas??
Tout à fait. Ceci dit l'exemple familier que tu as proposé est excellent Wink
Après, les coquilles peuvent exister dans les manuels. Parfois certains questions de ce type de batteries d'exercices sont même remaniées au dernier moment par des personnes de la rédaction sans même que les auteurs aient la main dessus.
Pour ce cas de figure d'une rédaction pour un manuel, j'avais eu cette mauvaise surprise de découvrir un exercice refait, n'importe comment et avec des exemples totalement déconnectés par rapport au besoin des élèves.
Heureusement j'avais pu faire modifier avant impression.

Tout a fait d'accord avec toi.
Attendons des précisions de la personne qui a ouvert le fil...!😊
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Iphigénie Mer 16 Fév 2022 - 13:38
zigmag17 a écrit:
Iphigénie a écrit:Je suppose que cela veut dire simple, courant ( pas la peine d’aller chercher « exhaler »par ex): montre, fait partager, témoigne de
Je suppose l’exercice fait pour montrer aux élèves qu’ils ont ce vocabulaire à leur portée immédiate.

Justement, courant n'est pas familier, ce sont deux niveaux de langue différents et quand on les travaille  avec les élèves on ne s'attend pas aux mêmes réponses.
Si je suis la consigne, j'ai plus de mal à trouver un synonyme familier de "dire" qu'un synonyme courant.
Et je pense que le langage "courant" mais expressif est celui que l'on attend des élèves dans ce cas précis.
L'auteur du post nous le dira!
Ben non familier c’est le registre de la langue courante, de tous les jours, non soutenu : ce n’est pas argotique ni incorrect.
C’est tout le foutoir des registres:
Exemple sur Wikipedia :
1-
Registre familier Modifier

Le registre familier n’est pas totalement correct mais demeure admis sous certaines conditions. Il correspond au langage courant mais avec un grand nombre de libertés. Comme son nom l’indique, ce registre est surtout employé entre proches, entre personnes appartenant à une même communauté sociale dans laquelle tout formalisme peut être atténué. Il se base, en principe, sur l’absence de tout lien hiérarchique rigide entre les interlocuteurs (membres de la famille, amis, camarades de classe, collègues de travail, ...).

2- dans le dictionnaire de l’académie:
ac de: ▪ Spécialement. En parlant d’une expression, d’une tournure. Qui appartient au langage de la conversation courante et ne convient pas au style soutenu. Une locution familière. Un tour familier. « Bouquin », dans le sens de « livre », est familier. « Cabochard » pour « têtu » est d’un emploi familier quand on parle d’un être humain. « Ça » est une abréviation familière de « cela ».
Je ne pe se pas qu’en bts on consacre des exercices specifiquement aux registres: ça n’a pas d’utilité directe. Par contre on a bien du mal à leur faire utiliser un peu de réflexion pour utiliser ce qu’ils savent déjà couramment  Wink et à ne pas écrire argotiquement non plus  ça n’aurait pas d’intérêt !
Donc si c’est le cas l’exo est idiot Smile
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 14:01
Iphigénie a écrit:
zigmag17 a écrit:
Iphigénie a écrit:Je suppose que cela veut dire simple, courant ( pas la peine d’aller chercher « exhaler »par ex): montre, fait partager, témoigne de
Je suppose l’exercice fait pour montrer aux élèves qu’ils ont ce vocabulaire à leur portée immédiate.

Justement, courant n'est pas familier, ce sont deux niveaux de langue différents et quand on les travaille  avec les élèves on ne s'attend pas aux mêmes réponses.
Si je suis la consigne, j'ai plus de mal à trouver un synonyme familier de "dire" qu'un synonyme courant.
Et je pense que le langage "courant" mais expressif est celui que l'on attend des élèves dans ce cas précis.
L'auteur du post nous le dira!
Ben non familier c’est le registre de la langue courante, de tous les jours, non soutenu : ce n’est pas argotique ni incorrect.
C’est tout le foutoir des registres:
Exemple sur Wikipedia :
1-
Registre familier Modifier

Le registre familier n’est pas totalement correct mais demeure admis sous certaines conditions. Il correspond au langage courant mais avec un grand nombre de libertés. Comme son nom l’indique, ce registre est surtout employé entre proches, entre personnes appartenant à une même communauté sociale dans laquelle tout formalisme peut être atténué. Il se base, en principe, sur l’absence de tout lien hiérarchique rigide entre les interlocuteurs (membres de la famille, amis, camarades de classe, collègues de travail, ...).

2- dans le dictionnaire de l’académie:
ac de: ▪ Spécialement. En parlant d’une expression, d’une tournure. Qui appartient au langage de la conversation courante et ne convient pas au style soutenu. Une locution familière. Un tour familier. « Bouquin », dans le sens de « livre », est familier. « Cabochard » pour « têtu » est d’un emploi familier quand on parle d’un être humain. « Ça » est une abréviation familière de « cela ».
Je ne pe se pas qu’en bts on consacre des exercices specifiquement aux registres: ça n’a pas d’utilité directe. Par contre on a bien du mal à leur faire utiliser un peu de réflexion pour utiliser ce qu’ils savent déjà couramment  Wink et à ne pas écrire argotiquement non plus  ça n’aurait pas d’intérêt !
Donc si c’est le cas l’exo est idiot Smile


Je pense qu'il y a une coquille dans cet exercice.
Que s'il s'agit de se mettre à hauteur d'élève et d'attendre de lui un synonyme familier à un verbe passe-partout, c'est faire peu de cas de notre apport en tant qu'enseignant, et exercer une forme de mépris vis-à-vis de l'élève.
Qu'il ne m'étonne pas que des élèves de BTS aient besoin de faire des exercices de ce type, puisque pour la plupart s'y trouvent inscrits d'anciens bac pro très fâchés avec la langue française.
Que les 3 registres de langue, répertoriés ou non par l'académie, existent, et qu'ils sont bien utiles pour faire comprendre aux élèves dans quels contextes on les utilise.
Je termine en me posant la question tout haut: honnêtement, si un élève de vos classes écrit ou dit "L'auteur il cause de la guerre", rien ne vous choque, c'est normal, c'est admis, c'est la réponse attendue, avec le niveau de langue assorti????
Je suis coite.

(nb qui n'a rien à voir: le "il cause de", de toute façon je trouve que c'est hors-jeu, parce que les élèves ne parlent pas comme ça et proposeront un autre verbe, en tout cas les miens c'est sûr)
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Iphigénie Mer 16 Fév 2022 - 14:51
zigmag17 a écrit:
Iphigénie a écrit:
zigmag17 a écrit:
Iphigénie a écrit:Je suppose que cela veut dire simple, courant ( pas la peine d’aller chercher « exhaler »par ex): montre, fait partager, témoigne de
Je suppose l’exercice fait pour montrer aux élèves qu’ils ont ce vocabulaire à leur portée immédiate.

Justement, courant n'est pas familier, ce sont deux niveaux de langue différents et quand on les travaille  avec les élèves on ne s'attend pas aux mêmes réponses.
Si je suis la consigne, j'ai plus de mal à trouver un synonyme familier de "dire" qu'un synonyme courant.
Et je pense que le langage "courant" mais expressif est celui que l'on attend des élèves dans ce cas précis.
L'auteur du post nous le dira!
Ben non familier c’est le registre de la langue courante, de tous les jours, non soutenu : ce n’est pas argotique ni incorrect.
C’est tout le foutoir des registres:
Exemple sur Wikipedia :
1-
Registre familier Modifier

Le registre familier n’est pas totalement correct mais demeure admis sous certaines conditions. Il correspond au langage courant mais avec un grand nombre de libertés. Comme son nom l’indique, ce registre est surtout employé entre proches, entre personnes appartenant à une même communauté sociale dans laquelle tout formalisme peut être atténué. Il se base, en principe, sur l’absence de tout lien hiérarchique rigide entre les interlocuteurs (membres de la famille, amis, camarades de classe, collègues de travail, ...).

2- dans le dictionnaire de l’académie:
ac de: ▪ Spécialement. En parlant d’une expression, d’une tournure. Qui appartient au langage de la conversation courante et ne convient pas au style soutenu. Une locution familière. Un tour familier. « Bouquin », dans le sens de « livre », est familier. « Cabochard » pour « têtu » est d’un emploi familier quand on parle d’un être humain. « Ça » est une abréviation familière de « cela ».
Je ne pe se pas qu’en bts on consacre des exercices specifiquement aux registres: ça n’a pas d’utilité directe. Par contre on a bien du mal à leur faire utiliser un peu de réflexion pour utiliser ce qu’ils savent déjà couramment  Wink et à ne pas écrire argotiquement non plus  ça n’aurait pas d’intérêt !
Donc si c’est le cas l’exo est idiot Smile


Je pense qu'il y a une coquille dans cet exercice.
Que s'il s'agit de se mettre à hauteur d'élève et d'attendre de lui un synonyme familier à un verbe passe-partout, c'est faire peu de cas de notre apport en tant qu'enseignant, et exercer une forme de mépris vis-à-vis de l'élève.
Qu'il ne m'étonne pas que des élèves de BTS aient besoin de faire des exercices de ce type, puisque pour la plupart s'y trouvent inscrits d'anciens bac pro très fâchés avec la langue française.
Que les 3 registres de langue, répertoriés ou non par l'académie, existent, et qu'ils sont bien utiles pour faire comprendre aux élèves dans quels contextes on les utilise.
Je termine en me posant la question tout haut: honnêtement, si un élève de vos classes écrit ou dit "L'auteur il cause de la guerre", rien ne vous choque, c'est normal, c'est admis, c'est la réponse attendue, avec le niveau de langue assorti????
Je suis coite.

(nb qui n'a rien à voir: le "il cause de", de toute façon je trouve que c'est hors-jeu, parce que les élèves ne parlent pas comme ça et proposeront un autre verbe, en tout cas les miens c'est sûr)
Bien sûr que non: et c'est bien pourquoi j'espère qu'on entend "familier" au sens...familier du terme sans être populaire ou grossier ou argotique ou inceorrect.
Cela dit dans ta phrase ce qui choque c'est "l'auteur il" et pas le verbe "causer: l'auteur cause de la guerre peut être correct (il discute plus ou moins vaguement de la guerre).  Par contre "il cause de son désespoir ne me paraît pas très "familier"! :
2. Fam. et vieilli. Parler trop, inconsidérément. Ne lui racontez pas cela, il aime à causer. Spécialement. Parler avec malignité, de façon indiscrète et médisante. N’allez pas si souvent chez elle, on en cause, cela fait causer.
3.  Pop. Parler. Il cause beaucoup mais ne fait pas grand-chose.


Mais bon le plus intéressant serait de connaitre la réponse du manuel qui n'a pas plu à notre collègue. L'idée qu'il y ait une bourde ou que l'exercice soit idiot n'est pas à exclure, bien sûr. Wink
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 17:45
Iphigénie a écrit:
zigmag17 a écrit:
Iphigénie a écrit:
zigmag17 a écrit:

Justement, courant n'est pas familier, ce sont deux niveaux de langue différents et quand on les travaille  avec les élèves on ne s'attend pas aux mêmes réponses.
Si je suis la consigne, j'ai plus de mal à trouver un synonyme familier de "dire" qu'un synonyme courant.
Et je pense que le langage "courant" mais expressif est celui que l'on attend des élèves dans ce cas précis.
L'auteur du post nous le dira!
Ben non familier c’est le registre de la langue courante, de tous les jours, non soutenu : ce n’est pas argotique ni incorrect.
C’est tout le foutoir des registres:
Exemple sur Wikipedia :
1-
Registre familier Modifier

Le registre familier n’est pas totalement correct mais demeure admis sous certaines conditions. Il correspond au langage courant mais avec un grand nombre de libertés. Comme son nom l’indique, ce registre est surtout employé entre proches, entre personnes appartenant à une même communauté sociale dans laquelle tout formalisme peut être atténué. Il se base, en principe, sur l’absence de tout lien hiérarchique rigide entre les interlocuteurs (membres de la famille, amis, camarades de classe, collègues de travail, ...).

2- dans le dictionnaire de l’académie:
ac de: ▪ Spécialement. En parlant d’une expression, d’une tournure. Qui appartient au langage de la conversation courante et ne convient pas au style soutenu. Une locution familière. Un tour familier. « Bouquin », dans le sens de « livre », est familier. « Cabochard » pour « têtu » est d’un emploi familier quand on parle d’un être humain. « Ça » est une abréviation familière de « cela ».
Je ne pe se pas qu’en bts on consacre des exercices specifiquement aux registres: ça n’a pas d’utilité directe. Par contre on a bien du mal à leur faire utiliser un peu de réflexion pour utiliser ce qu’ils savent déjà couramment  Wink et à ne pas écrire argotiquement non plus  ça n’aurait pas d’intérêt !
Donc si c’est le cas l’exo est idiot Smile


Je pense qu'il y a une coquille dans cet exercice.
Que s'il s'agit de se mettre à hauteur d'élève et d'attendre de lui un synonyme familier à un verbe passe-partout, c'est faire peu de cas de notre apport en tant qu'enseignant, et exercer une forme de mépris vis-à-vis de l'élève.
Qu'il ne m'étonne pas que des élèves de BTS aient besoin de faire des exercices de ce type, puisque pour la plupart s'y trouvent inscrits d'anciens bac pro très fâchés avec la langue française.
Que les 3 registres de langue, répertoriés ou non par l'académie, existent, et qu'ils sont bien utiles pour faire comprendre aux élèves dans quels contextes on les utilise.
Je termine en me posant la question tout haut: honnêtement, si un élève de vos classes écrit ou dit "L'auteur il cause de la guerre", rien ne vous choque, c'est normal, c'est admis, c'est la réponse attendue, avec le niveau de langue assorti????
Je suis coite.

(nb qui n'a rien à voir: le "il cause de", de toute façon je trouve que c'est hors-jeu, parce que les élèves ne parlent pas comme ça et proposeront un autre verbe, en tout cas les miens c'est sûr)
Bien sûr que non: et c'est bien pourquoi j'espère qu'on entend "familier" au sens...familier du terme sans être populaire ou grossier ou argotique ou inceorrect.
Cela dit dans ta phrase ce qui choque c'est "l'auteur il" et pas le verbe "causer: l'auteur cause de la guerre peut être correct (il discute plus ou moins vaguement de la guerre).  Par contre "il cause de son désespoir ne me paraît pas très "familier"! :
2. Fam. et vieilli. Parler trop, inconsidérément. Ne lui racontez pas cela, il aime à causer. Spécialement. Parler avec malignité, de façon indiscrète et médisante. N’allez pas si souvent chez elle, on en cause, cela fait causer.
3.  Pop. Parler. Il cause beaucoup mais ne fait pas grand-chose.


Mais bon le plus intéressant serait de connaitre la réponse du manuel qui n'a pas plu à notre collègue. L'idée qu'il y ait une bourde ou que l'exercice soit idiot n'est pas à exclure, bien sûr. Wink
 J'en ai rajouté, je n'aurais pas du: j'insiste: ce qui me choque c'est le verbe "causer": "Victor Hugo cause de la misère sociale", par exemple???
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Iphigénie Mer 16 Fév 2022 - 17:58
Victor Hugo non mais « Z. cause d’immigration à longueur d’interview »?
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 18:04
Iphigénie a écrit:Victor Hugo non mais « Z. cause d’immigration à longueur d’interview »?
Le verbe "dire" employé familièrement 3795679266 heu
avatar
Catherine93
Niveau 4

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Catherine93 Mer 16 Fév 2022 - 18:35
Merci pour vos réponses. Cette demande émane bien d'un manuel de culture générale et expression destiné aux BTS. Mes apprentis viennent pratiquement tous d'un baccalauréat professionnel. Ils sont extrêmement faibles pour certains. J'avais décidé de faire des exercices pour travailler la langue française et faire une pause méritée dans l'apprentissage de la synthèse de documents. Que dire du corrigé qui propose bien "exprimer" comme équivalent familier de "dire". Je vous apporterai des informations demain.
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par zigmag17 Mer 16 Fév 2022 - 18:50
OK. "Exprime" me paraissait correspondre à première vue mais c'est courant, pas familier.
Bon j'arrête, je pense que je me suis assez exprimée sur le sujet (enfin, j'en ai assez dit! abi)
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par Iphigénie Mer 16 Fév 2022 - 19:00
Si on veut être très exact tu as raison (mais ayant un peu pratiqué les bts pendant plus de vingt ans j’imaginais la finalité de l’exercice - la recherche d’un équivalent familier ( non soutenu) dans un sens un peu plus large.) on aurait dit courant, c’était sûrement plus clair.
Pour causer je veux dire qu’en strict équivalent de dire il serait à la limite de l’argotique. Avec une nuance péjorative ( parler en long et en large mais pas forcément rigoureusement) il est d’usage correct.
A Tuin
A Tuin
Doyen

Le verbe "dire" employé familièrement Empty Re: Le verbe "dire" employé familièrement

par A Tuin Mer 16 Fév 2022 - 19:11
zigmag17 a écrit:OK. "Exprime" me paraissait correspondre à première vue mais c'est courant, pas familier.
Bon j'arrête, je pense que je me suis assez exprimée sur le sujet (enfin, j'en ai assez dit! abi)

Oui....Razz Les Bac Pro vont en BTS, et pas mal d'enseignants PLP sont proposés pour donner des cours de BTS désormais, ayant habitude de ce public.
En gros c'est l'exercice classique d'AP ou d'EGS de lycée pro où on demande aux élèves de trouver des verbes équivalents ou synonymes de verbes fourre-tout type faire / dire / mettre /avoir / donner etc... pour éviter les répétitions et donner l'habitude de varier le vocabulaire.
La consigne du manuel ne convient pas et est simplement à reformuler...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum