Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Zohra211
Niveau 1

Des élèves se plaignent de moi  Empty Des élèves se plaignent de moi

par Zohra211 Dim 27 Mar 2022 - 10:20
Bonjour,

J'aimerais savoir si vous avez déjà vécu la situation suivante : ⁷des élèves se plaignent de moi à leur pp dans deux classes lors de la préparation du conseil. Dans la première classe, la professeure principale est venue me voir devant les collègues en salle des profs pour me faire part de toutes les doléances ses élèves en me rajoutant à la fin "je ne les ai pas soutenus", je n'ai pas réagi car son discours m'a un peu déstabilisé et au final je lui ai dit que je faisais de mon mieux, la classe n'étant pas évidente, ils sont très agités et je peine à les faire travailler. Quand elle a fait son discours, il y a eu des sourires dans le coin des collègues et j'ai trouvé cela super malsain, comment peut-on se délecter des problèmes d'un collègue ? Bref je savais qu'on ne se soutenait pas mais de là à en rajouter ... Dans la deuxième classe, la PP ne m'a rien dit en revanche des bons élèves m'ont dit "madame on a parlé de vous au conseil de classe". Je ne me suis pas démontée et je les ai laissés parler.
Mes conseils de classe sont la semaine prochaine, je pense que les problèmes vont être remontés. J'ai conscience de ms manquements et lacunes. Je fais encore beaucoup d'erreurs et je pense que les élèves le voient... Certains s'amusent à me poser des questions piège en cours. J'aimerais savoir ce que vous faites pour retrouver une relation de confiance avec les élèves dans ce cas.

Zohra
scot69
scot69
Modérateur

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par scot69 Dim 27 Mar 2022 - 10:29
Zohra,

je me suis permis de déplacer ton poste dans une section plus appropriée du forum.

J'espère que tu trouveras des réponses à tes questions.

Scot, pour la modération
eliam
eliam
Expert

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par eliam Dim 27 Mar 2022 - 10:32
Les sourires peuvent s'interpréter autrement : certains collègues peuvent désapprouver le déballage public. Les remarques ne devraient pas remonter au conseil, ce n'est pas le lieu. Si ça arrive, il faut couper court aux remarques en le rappelant.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Flo44 Dim 27 Mar 2022 - 10:33
Déjà il faut savoir que les professeurs dont les élèves se plaignent le plus sont TOUJOURS le français et les mathématiques. Déjà parce qu'on les voit beaucoup, et aussi parce qu'il est difficile de faire illusion quand on ne travaille pas, et difficile aussi de rattraper ses lacunes.
Ensuite : que t'as dit ta collègue? Si ce sont des points faibles dont tu es consciente, tu travailles sans doute dessus, donc... pas de problème. Si ce sont des problèmes que tu n'avais pas remarqué, cool, maintenant ça peut t'aider à progresser.
Laisse tomber les sourires des collègues, ça peut être dû à plein de choses, pas forcément de la malveillance : ça leur rappelle les problèmes qu'ils ont avec la même classe, les problèmes qu'ils ont eu eux-mêmes en débutant, etc... Si jamais ils sont vraiment désagréables avec toi, tu peux retourner la situation en leur demandant ce qu'ils feraient, eux... en général ça les arrête et soit ils deviennent tout gentils et te donnent des conseils et sont très contents de jouer le rôle de "tuteur", soient ils laissent tomber car en fait, ils ne savent pas.
Le fait que la pp ne soit pas allée dans le sens des élèves, ça veut dire qu'elle te soutient (au moins un peu).
Les questions piège : ça arrive. Tu as le droit de ne pas savoir tout de suite, tu peux dire que la question est intéressante (en général tu sais pourquoi), que tu feras des recherches et tu en parles au cours suivant. Comme ma marotte c'est un peu l'histoire des maths et des techniques, il m'est arrivé que des élèves me posent une question sur le sujet à laquelle je ne savais pas répondre. Je leur ai donné la réponse au cours suivant. Ce n'est pas ça qui pose problème, rassure-toi.
agirou
agirou
Niveau 6

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par agirou Dim 27 Mar 2022 - 10:42
Le hic dans ce que tu racontes relève des commentaires des collègues et qui ne font que confirmer et sur quelles bases(?), et c'est inadmissible, des éléments remontés par les élèves. Qui parmi nous n'a pas éprouvé des difficultés avec une ou plusieurs classes avant de trouver le bon dosage pour reprendre la main et pallier les éléments qui posent problème?
Cela ne veut pas dire que les remontées des élèves sont à négliger ou à minimiser. Le conseil de classe n'est pas l'arène qui permet de maltraiter un collègue. J'espère que la pp et les autres pp expliqueront en amont aux élèves que ce n'est pas le moment ni le lieu pour "descendre" le professeur et que le chef d'établissement ou son adjoint prendra le temps de couper court à ces envies "d'en découdre avec les professeurs"?
A toi maintenant de voir quelles améliorations à apporter à ton exercice devant les élèves en étant claire et en t'approchant de certains collègues, pas ceux qui ricanent, pour te donner des outils à adapter ou à essayer. Quant aux questions-pièges ou ce qui relèvera de ce que tu ne maîtrises pas (qui maîtrises tout?), prends le temps de dire aux élèves que leurs demandes sont prises en compte et que tu prendras le temps les fois prochaines de les développer. C'est toi le professeur et tes élèves sont contraints de se plier à ton statut. Je reprends l'expression déjà mentionnée dans différentes discussions "tu n'es pas là par hasard". Bon courage et il faut discuter de tout mais entre personnes responsables et à même de t'aider.


Dernière édition par agirou le Dim 27 Mar 2022 - 14:29, édité 1 fois
mamieprof
mamieprof
Érudit

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par mamieprof Dim 27 Mar 2022 - 10:52
eliam a écrit:Les sourires peuvent s'interpréter autrement : certains collègues peuvent désapprouver le déballage public. Les remarques ne devraient pas remonter au conseil, ce n'est pas le lieu. Si ça arrive coupé court aux remarques en le rappelant.

Chez nous la direction rappelle vite que le CC sert à évoquer le travail et les résultats des élèves . Ce qui concerne un ou des profs est à voir avec les profs . Les élèves se font vraiment jeter quand ils osent évoquer quoi que ce soit concernant un collègue si ce n est le non remplacement en cas d absence longue.
zigmag17
zigmag17
Doyen

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par zigmag17 Dim 27 Mar 2022 - 11:03
Zohra211 a écrit:Bonjour,

J'aimerais savoir si vous avez déjà vécu la situation suivante : ⁷des élèves se plaignent de moi à leur pp dans deux classes lors de la préparation du conseil. Dans la première classe, la professeure principale est venue me voir devant les collègues en salle des profs pour me faire part de toutes les doléances ses élèves en me rajoutant à la fin "je ne les ai pas soutenus", je n'ai pas réagi car son discours m'a un peu déstabilisé et au final je lui ai dit que je faisais de mon mieux, la classe n'étant pas évidente, ils sont très agités et je peine à les faire travailler. Quand elle a fait son discours, il y a eu des sourires dans le coin des collègues et j'ai trouvé cela super malsain, comment peut-on se délecter des problèmes d'un collègue ? Bref je savais qu'on ne se soutenait pas mais de là à en rajouter ... Dans la deuxième classe, la PP ne m'a rien dit en revanche des bons élèves m'ont dit "madame on a parlé de vous au conseil de classe". Je ne me suis pas démontée et je les ai laissés parler.
Mes conseils de classe sont la semaine prochaine, je pense que les problèmes vont être remontés. J'ai conscience de ms manquements et lacunes. Je fais encore beaucoup d'erreurs et je pense que les élèves le voient... Certains s'amusent à me poser des questions piège en cours. J'aimerais savoir ce que vous faites pour retrouver une relation de confiance avec les élèves dans ce cas.

Zohra

Ce que tu dis me fait mal au coeur, c'est le genre de situation qui ne devrait jamais arriver.
La PP n.1 n'est pas du tout dans son rôle.  Ce n'est pas le bureau des pleurs, elle aurait dû balayer d'un revers de la main les doléances des élèves qui se plaignent de tes cours, car la préparation d'un conseil de classe permet de faire le point, certes,  mais sur les élèves,  pas sur les cours des profs, d'autant plus si le(s) prof(s) concernés ne sont pas la pour s'expliquer sinon c'est trop facile, et d'une; de deux, elle aurait du juguler la parole des élèves et les amener à réfléchir sur eux-mêmes,  sans même avoir à t'en parler, et sans que cela aille plus loin.
T'en parler devant d'autres collègues est malsain et volontairement mesquin, elle sait très bien ce qu'elle fait. Elle prétend qu'elle n'a pas soutenu les élèves ? Eh bien si, en leur prêtant l'oreille elle les soutient bien sûr. Et en relayant leur parole à l'encan comme elle l'a fait, cela montre une intention qui n'est pas celle du soutien à mon avis.
Je vois assez bien le registre dans lequel elle évolue : démagogie. C'est lamentable.
Quand on est PP souvent les élèves ont tendance à nous prendre pour le "chef " des profs et à venir déblatérer sur tel ou tel collègue. Le PP doit dire stop tout de suite. S'il écoute, il montre un intérêt,  et les élèves comprennent que leur parole pèse dans la balance ( hormis toute situation gravissime bien sûr mais là on n' est pas dans ce registre me semble-t-il). Et puis si un élève se plaint d'un prof, il a intérêt à être irréprochable lui-même. A 99,90% , ce n'est pas le cas.
Ce genre de petit jeu leur permet à eux de se défausser ( au lieu de réfléchir sur leur comportement ou leur travail, ils incriminent le prof), et le PP se glorifie d'être à l'écoute des élèves et de ne pas avoir de problème, LUI.
Donc: cette collègue ne remplit pas son rôle correctement,  et tu peux dire à la classe que tu vas réexpliquer ce que tu attends pour qu'un cours fonctionne, et que désormais s'il y a des réclamations c'est à toi qu'il faut s'adresser directement.
Pour la situation n.2, les élèves qui te disent "on a parlé de vous madame ", tu peux rebondir au prochain cours avec eux, en leur disant qu'il n'est pas agréable de s'entendre dire cela;  que pour qu'un cours fonctionne correctement,  le dialogue doit être direct,  et que s'il y a des sujets de discussion,  qu'ils soient abordés directement avec toi, en face à face; que si tu faisais la même chose et les critiquais devant la classe quand ils sont absents, ils ne seraient pas ravis de l'apprendre,  à juste titre  etc.
Nous sommes tous faillibles. Nos cours peuvent avoir des défauts, être bancals parfois.  
Rien, RIEN ne justifie qu'un PP mette l'un de ses collègues en porte-à-faux comme ça. S'il y a un problème, il se règle entre adultes, mais les élèves doivent sentir une équipe soudée face à eux, sinon c'est la porte ouverte à tous les abus.
Courage!
Rauqelaure
Rauqelaure
Niveau 5

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Rauqelaure Dim 27 Mar 2022 - 11:13
mamieprof a écrit:
eliam a écrit:Les sourires peuvent s'interpréter autrement : certains collègues peuvent désapprouver le déballage public. Les remarques ne devraient pas remonter au conseil, ce n'est pas le lieu. Si ça arrive coupé court aux remarques en le rappelant.

Chez nous la direction rappelle vite que le CC sert à évoquer le travail et les résultats des élèves . Ce qui concerne un ou des profs est à voir avec les profs . Les élèves se font vraiment jeter quand ils osent évoquer quoi que ce soit concernant un collègue si ce n est le non remplacement en cas d absence longue.

C'est curieux, dans mon établissement le président du conseil de classe rappelle qu'il sert à évoquer les problèmes de la classe.

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Ce que je déplore dans la situation exposée, c'est que visiblement le déballage a été effectué devant d'autres collègues en salle des professeurs. C'est particulièrement discourtois : un petit message factuel sur l'ENT aurait été de meilleur aloi, je pense.

En ce qui concerne les sourires en coin, on peut les interpréter d'une autre manière : certains collègues ont été soulagés d'apprendre qu'ils n'étaient pas les seuls  à rencontrer ces problèmes et le soulagement s'est manifesté par un sourire en coin ?
zigmag17
zigmag17
Doyen

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par zigmag17 Dim 27 Mar 2022 - 11:21
Rauqelaure a écrit:
mamieprof a écrit:
eliam a écrit:Les sourires peuvent s'interpréter autrement : certains collègues peuvent désapprouver le déballage public. Les remarques ne devraient pas remonter au conseil, ce n'est pas le lieu. Si ça arrive coupé court aux remarques en le rappelant.

Chez nous la direction rappelle vite que le CC sert à évoquer le travail et les résultats des élèves . Ce qui concerne un ou des profs est à voir avec les profs . Les élèves se font vraiment jeter quand ils osent évoquer quoi que ce soit concernant un collègue si ce n est le non remplacement en cas d absence longue.

C'est curieux, dans mon établissement le président du conseil de classe rappelle qu'il sert à évoquer les problèmes de la classe.

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Ce que je déplore dans la situation exposée, c'est que visiblement le déballage a été effectué devant d'autres collègues en salle des professeurs. C'est particulièrement discourtois : un petit message factuel sur l'ENT aurait été de meilleur aloi, je pense.

En ce qui concerne les sourires en coin, on peut les interpréter d'une autre manière : certains collègues ont été soulagés d'apprendre qu'ils n'étaient pas les seuls  à rencontrer ces problèmes et le soulagement s'est manifesté par un sourire en coin ?

Alors moi les sourires en coin, s'ils sont appuyés ensuite par des paroles de sympathie du type "T'inquiète pas on la connaît, elle est comme ça tout le temps, ça va aller", je les prends pour de la connivence et une forme de soutien. S'ils ne sont accompagnés de rien du tout, je les prends pour ce qu'ils sont: des sourires en coin.
Rauqelaure
Rauqelaure
Niveau 5

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Rauqelaure Dim 27 Mar 2022 - 11:28
zigmag17 a écrit:
Rauqelaure a écrit:
mamieprof a écrit:
eliam a écrit:Les sourires peuvent s'interpréter autrement : certains collègues peuvent désapprouver le déballage public. Les remarques ne devraient pas remonter au conseil, ce n'est pas le lieu. Si ça arrive coupé court aux remarques en le rappelant.

Chez nous la direction rappelle vite que le CC sert à évoquer le travail et les résultats des élèves . Ce qui concerne un ou des profs est à voir avec les profs . Les élèves se font vraiment jeter quand ils osent évoquer quoi que ce soit concernant un collègue si ce n est le non remplacement en cas d absence longue.

C'est curieux, dans mon établissement le président du conseil de classe rappelle qu'il sert à évoquer les problèmes de la classe.

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Ce que je déplore dans la situation exposée, c'est que visiblement le déballage a été effectué devant d'autres collègues en salle des professeurs. C'est particulièrement discourtois : un petit message factuel sur l'ENT aurait été de meilleur aloi, je pense.

En ce qui concerne les sourires en coin, on peut les interpréter d'une autre manière : certains collègues ont été soulagés d'apprendre qu'ils n'étaient pas les seuls  à rencontrer ces problèmes et le soulagement s'est manifesté par un sourire en coin ?

Alors moi les sourires en coin, s'ils sont appuyés ensuite  par des paroles de sympathie du type "T'inquiète pas on la connaît,  elle est comme ça tout le temps, ça va aller", je les prends pour de la connivence et une forme de soutien. S'ils ne sont accompagnés de rien du tout, je les prends pour ce qu'ils sont: des sourires en coin.  

Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais dans le feu de la conversation, on ne va pas les interrompre pour dire "t'inquiète pas on la connaît" devant la personne concernée.
Il m'est déjà arrivé de laisser traîner une oreille indiscrète en sdp et d'entendre un discours particulièrement malvenu qu'on m'avait déjà tenu auparavant, j'y ai réagi par un petit sourire en coin (du style, "ah elle recommence avec d'autres collègues") sans plus puisqu'après tout cela ne me regardait pas et que je n'allais pas intervenir par peur de passer pour quelqu'un d'indiscret, mais il ne fallait pas y voir autre chose qu'un léger agacement. Smile
Provence
Provence
Bon génie

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Provence Dim 27 Mar 2022 - 11:35
Rauqelaure a écrit:

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Quelle plaie, ces PLE.

Zohra, quand bien même tu serais le pire professeur que la terre ait porté, ce qui se passe pédagogiquement dans tes cours n’a pas à être débattu en vie de classe, en conseil de classe ou devant les autres collègues. Ne te laisse pas impressionner.
Bon courage à toi.
Manu7
Manu7
Érudit

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Manu7 Dim 27 Mar 2022 - 11:38
Nous, les profs, sommes vraiment des amateurs. ce que décrit Zohra je le vois régulièrement dans la salle des profs à la fin de chaque trimestre. Des PP zélés qui vont d'un prof à l'autre pour déballer entre le café et les photocopies les doléances des élèves... Sauf que ce n'est ni le lieu, ni le bon moment, qui a envie d'entendre des reproches juste avant de retourner en cours ?
Et le PP est-il un expert qui peut nous aider à améliorer les choses ? Quand j'ai débuté, j'avais des problèmes de gestion de classe, ce n'était pas le bazar, mais je devais m'interrompre trop souvent pour recadrer les élèves, et il y avait trop de bruit. Les PP venaient m'en parler et je n'ai jamais eu de conseils utiles, j'avais plutôt l'impression de m'enfoncer de plus en plus dans mes travers.

Quand je vois un PP (ce sont souvent les mêmes) qui fait des reproches à un collègue, car finalement il faut appeler un chat un chat, ce sont des reproches, et bien je suis très mal à l'aise et je ne trouve pas cela correct. Et ce genre de PP fait souvent un diebrefing à la cantonnade dans le style : "Ce n'était pas facile à dire, mais il faut bien que quelq'un le dise et comme je suis le PP, etc..." Et cela en l'absence du prof qui retourne en cours, alors que le PP, lui, a préféré le faire juste avant une heure de libre car ce n'est pas facile à dire... Et ce genre de PP n'a même pas pris le temps de consulter l'emploi du temps du collègue ou pire, il fallait le dire juste avant qu'il fasse cours avec la classe en question : c'est mieux qu'il soit au courant !!!

Sauf, que le PP zélé n'ira jamais faire cela avec le grognard de l'établissement qu'il soit bon ou pas. Et ce genre de PP ne se rendent pas compte qu'en écoutant les élèves dire du mal des autres profs, ils sont aussi en train de renseigner les élèves sur qui sera soutenu ou pas. Si bien que les élèves comprennent très vite si on peut attaquer le dernier arrivé ou pas. Si jamais les élèves commencent a critiquer un collègue que le PP estime beaucoup et bien il va très rapidement remettre les élèves en place et le collègue sera averti des doléances qui seront devenues des médisances et ce dernier en remettra une couche et là les élèves feront profil bas, ils comprendront qu'ils ont mis les doigts dans la prise de courant et qu'il ne faut pas recommencer. Les élèves ne sont pas des idiots, nous avons été élèves, si on veut faire le bazar en cours et bien on choisira plutôt le prof qui n'a pas de soutien, bref le plus faible de la bande, et quand le groupe classe aura pri de l'assurance on s'attaque aux degrés supérieurs.

Donc pour ma part, dans mon rôle de PP, je pars toujours du principe que nous devons faire bloc. Et si la situation est compliquée, j'en parle au CDE. Mais je préfère éviter au maximum l'entretien avec un prof de l'équipe. Je dis souvent aux élèves qu'ils doivent de toute manière respecter leurs profs et qu'ils sont là pour apprendre et qu'il faut respecter les règles même si on n'aime pas tel ou tel prof. Et je les mets en garde sur les risques qu'ils prennent avec le bazar qu'ils installent, je sais très bien aussi par expérience que d'un côté les profs les plus faibles ne sont pas toujours assez bien soutenu et que d'un autre des élèves moins malins que les autres feront une faute grave avec ce genre de profs et ils iront en CD sans comprendre pourquoi. Et pendant le conseil de discipline, on retrouvera les sourires en coin qui laissent penser que ce genre d'événement ne se serait pas produit avec les profs plus solides car la porte n'est pas ouverte. Sauf que chacun joue un rôle dans l'ouverture de cette porte.

On pourrait dire que ma conclusion est facile, et qu'on ne peut pas résoudre les problèmes des collègues. Oui c'est bien cela le gros problème, nous sommes des amateurs, on ne connait pas notre métier nous sommes des maçons qui ne savent pas expliquer au petit nouveau comment on fait tenir un mur !!! Et de temps en temps on dit au petit nouveau : tu vois mon mur là-bas, il a 10 ans et il tient bien ! Parfois dans le meilleur des cas on l'invitera à admirer comment on pose la dernière brique.

Bon courage.


Dernière édition par Manu7 le Dim 27 Mar 2022 - 11:44, édité 1 fois
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Reine Margot Dim 27 Mar 2022 - 11:39
Je dirais que ça dépend de comment la PP présente les choses. C'est toujours délicat mais soit c'est un véritable soutien ("je t'informe que des élèves ont dit ça, méfie-toi de cette classe") soit c'est une façon un peu déguisée de t'adresser une critique "je te dis ça pour toi, hein, mais tu sais, des élèves se sont plaints". A toi de voir dans quel registre la PP se plaçait. Edit: comme dit Manu, le fait de dire ça en sdp, avant une heure de cours, devant tout le monde, n'est pas franchement un indice de bienveillance.
Il ne faut pas être naïf, dans ce métier on est jugé à la fois par les élèves, les parents, l'administration...Et certains collègues, malheureusement, ne sont que trop heureux de voir que d'autres ont des difficultés, eux; ce n'est pas la majorité mais ça existe. Le sourires en coin sont à interpréter selon le contexte: soit c'est "oui, on les connaît ces élèves, hélas", soit c'est "ah la petite nouvelle est en difficulté, et pas moi, chouette".
Soit la PP est un soutien et tu peux voir avec elle comment agir avec cette classe (elle connaît sans doute bien l'établissement et les élèves), soit c'est une critique déguisée et dans ce cas ne pas se justifier, mais donner des faits: ce que tu reproches à cette classe, et ce que tu mets en place, toi. Ne surtout pas te justifier et donner l'impression que tu es en difficulté, on est vite catalogué en sdp.


Dernière édition par Reine Margot le Dim 27 Mar 2022 - 11:41, édité 1 fois

_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
zigmag17
zigmag17
Doyen

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par zigmag17 Dim 27 Mar 2022 - 11:40
Rauqelaure a écrit:
zigmag17 a écrit:
Rauqelaure a écrit:
mamieprof a écrit:

Chez nous la direction rappelle vite que le CC sert à évoquer le travail et les résultats des élèves . Ce qui concerne un ou des profs est à voir avec les profs . Les élèves se font vraiment jeter quand ils osent évoquer quoi que ce soit concernant un collègue si ce n est le non remplacement en cas d absence longue.

C'est curieux, dans mon établissement le président du conseil de classe rappelle qu'il sert à évoquer les problèmes de la classe.

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Ce que je déplore dans la situation exposée, c'est que visiblement le déballage a été effectué devant d'autres collègues en salle des professeurs. C'est particulièrement discourtois : un petit message factuel sur l'ENT aurait été de meilleur aloi, je pense.

En ce qui concerne les sourires en coin, on peut les interpréter d'une autre manière : certains collègues ont été soulagés d'apprendre qu'ils n'étaient pas les seuls  à rencontrer ces problèmes et le soulagement s'est manifesté par un sourire en coin ?

Alors moi les sourires en coin, s'ils sont appuyés ensuite  par des paroles de sympathie du type "T'inquiète pas on la connaît,  elle est comme ça tout le temps, ça va aller", je les prends pour de la connivence et une forme de soutien. S'ils ne sont accompagnés de rien du tout, je les prends pour ce qu'ils sont: des sourires en coin.  

Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais dans le feu de la conversation, on ne va pas les interrompre pour dire "t'inquiète pas on la connaît" devant la personne concernée.
Il m'est déjà arrivé de laisser traîner une oreille indiscrète en sdp et d'entendre un discours particulièrement malvenu qu'on m'avait déjà tenu auparavant, j'y ai réagi par un petit sourire en coin (du style, "ah elle recommence avec d'autres collègues") sans plus puisqu'après tout cela ne me regardait pas et que je n'allais pas intervenir par peur de passer pour quelqu'un d'indiscret, mais il ne fallait pas y voir autre chose qu'un léger agacement. Smile

Ce que je veux dire c'est que quand on ne connait pas bien ni les gens ni le fonctionnement d'un établissement,  les sourires en coins peuvent déstabiliser,  et en rajouter une couche dans le genre narquois et culpabilisateur.
Les collègues auraient pu aller parler à notre collègue  plus tard ,  pas forcément dans le feu de l'action, pour la rassurer éventuellement.
Mais c'est peut-être ce qui s'est passé...?
Floxid
Floxid
Niveau 2

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Floxid Dim 27 Mar 2022 - 11:45
J'aurais tout à fait pu être un de ceux qui se seraient marré, soit que j'aurais repensé à mes débuts de carrière, soit que je connaisse un tel ou un tel, élève râleur professionnel.
Ne surinterprète donc pas les ricanements: quasi tout le monde a connu des débuts difficiles et même les plus expérimentés se cassent les dents face à certaines classes. Il faut des années de terrain avant d'enseigner correctement.

L'important, c'est d'être conscient de ses manques (et il y en a énormément au début!) et d'y remédier avec le temps, ce que tu as l'air de faire. Ensuite, tu vas garder ce qui marche et remplacer ce qui ne marche pas, et ça finira par être au poil.

N'hésite pas à demander aux collègues qui ricanent,  très certainement car ils l'ont vécu et ont trouvé une solution pour y remédier, ce qu'eux mettent en place dans leur classe, comme cela a été conseillé. Ils sont rares les collègues mal intentionnés qui refusent de donner des conseils à des collègues en difficulté (après, de là à savoir si leur conseils sont bons, ou simplement transférables, c'est une autre histoire...)

L'idée étant que si on ne fait pas n'importe quoi (mise en danger d'élèves, absence totale de travail, grosses gueulantes inutiles à répétitions voire pire, insultes et humiliations), et que par ailleurs on est bien conscient de ses insuffisances (qui n'en a pas? je n'ai pas croisé un seul enseignant dont c'était le cas), les critiques des uns et des autres glissent sur soi. Ou plutôt non, elles ont le seul rôle intelligent qu'on peut leur trouver: elles procurent un retour sur sa pratique et permettent de s'améliorer, mais elles n'inquiètent pas outre mesure: bin oui, c'est améliorable. Ca l'est toujours et c'est bien normal.

Après, personnellement, je trouve ça aussi limite de dire ça devant tout le monde et cela ne m'apparait pas très bienveillant. A ta place, je me méfierai de cette personne, peu importe qu'elle l'ait fait sciemment ou simplement "gaffé".


Dernière édition par Floxid le Dim 27 Mar 2022 - 12:00, édité 2 fois
Rauqelaure
Rauqelaure
Niveau 5

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Rauqelaure Dim 27 Mar 2022 - 11:47
zigmag17 a écrit:
Rauqelaure a écrit:
zigmag17 a écrit:
Rauqelaure a écrit:

C'est curieux, dans mon établissement le président du conseil de classe rappelle qu'il sert à évoquer les problèmes de la classe.

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Ce que je déplore dans la situation exposée, c'est que visiblement le déballage a été effectué devant d'autres collègues en salle des professeurs. C'est particulièrement discourtois : un petit message factuel sur l'ENT aurait été de meilleur aloi, je pense.

En ce qui concerne les sourires en coin, on peut les interpréter d'une autre manière : certains collègues ont été soulagés d'apprendre qu'ils n'étaient pas les seuls  à rencontrer ces problèmes et le soulagement s'est manifesté par un sourire en coin ?

Alors moi les sourires en coin, s'ils sont appuyés ensuite  par des paroles de sympathie du type "T'inquiète pas on la connaît,  elle est comme ça tout le temps, ça va aller", je les prends pour de la connivence et une forme de soutien. S'ils ne sont accompagnés de rien du tout, je les prends pour ce qu'ils sont: des sourires en coin.  

Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais dans le feu de la conversation, on ne va pas les interrompre pour dire "t'inquiète pas on la connaît" devant la personne concernée.
Il m'est déjà arrivé de laisser traîner une oreille indiscrète en sdp et d'entendre un discours particulièrement malvenu qu'on m'avait déjà tenu auparavant, j'y ai réagi par un petit sourire en coin (du style, "ah elle recommence avec d'autres collègues") sans plus puisqu'après tout cela ne me regardait pas et que je n'allais pas intervenir par peur de passer pour quelqu'un d'indiscret, mais il ne fallait pas y voir autre chose qu'un léger agacement. Smile

Ce que je veux dire c'est que quand on ne connait pas bien ni les gens ni le fonctionnement d'un établissement,  les sourires en coins peuvent déstabiliser,  et en rajouter une couche dans le genre narquois et culpabilisateur.
Les collègues auraient pu aller parler à notre collègue  plus tard ,  pas forcément dans le feu de l'action, pour la rassurer éventuellement.
Mais c'est peut-être ce qui s'est passé...?

Oui, ou peut-être que les sourires en coin étaient des réflexes qui n'étaient pas destinés à être vus de la personne concernée ? C'est possible aussi... J'ignore s'il s'agit d'un sourire en coin insistant en regardant la personne ou d'un léger rictus qu'on aurait surpris par hasard (et qui se serait téléscopé avec la discussion).

Caspar
Caspar
Bon génie

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Caspar Dim 27 Mar 2022 - 11:51
Provence a écrit:
Rauqelaure a écrit:

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Quelle plaie, ces PLE.

Zohra, quand bien même tu serais le pire professeur que la terre ait porté, ce qui se passe pédagogiquement dans tes cours n’a pas à être débattu en vie de classe, en conseil de classe ou devant les autres collègues. Ne te laisse pas impressionner.
Bon courage à toi.

Il me semble que le PLE n'a pas de valeur légale d'ailleurs, mais apparemment il est déjà bien installé dans les esprits.
Rauqelaure
Rauqelaure
Niveau 5

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Rauqelaure Dim 27 Mar 2022 - 11:53
Caspar a écrit:
Provence a écrit:
Rauqelaure a écrit:

Quand tous les recours ont été épuisés et que les problèmes avec le professeur persistent malgré maintes et maintes discussions avec les collègues, l'administration et les parents (on a eu le cas cette année pour une professeur qui mettait des 0 au mépris du PLE) ben le conseil de classe reste la seule instance où on peut l'évoquer. Parce-qu'on ne va pas le faire en CA ou en conseil d'enseignement...

Quelle plaie, ces PLE.

Zohra, quand bien même tu serais le pire professeur que la terre ait porté, ce qui se passe pédagogiquement dans tes cours n’a pas à être débattu en vie de classe, en conseil de classe ou devant les autres collègues. Ne te laisse pas impressionner.
Bon courage à toi.

Il me semble que le PLE n'a pas de valeur légale d'ailleurs, mais apparemment il est déjà bien installé dans les esprits.

Semble ? Une source ?

C'est tout de même un document pouvant être invoqué pour un recours au TA : et là on n'est plus dans l'hypothèse mais dans la certitude. C'est ce qu'il se passe actuellement dans l'établissement voisin.
Caspar
Caspar
Bon génie

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Caspar Dim 27 Mar 2022 - 11:56
Je suis sur mon téléphone et je n'ai pas de source, désolé, c'est pour ça que j'ai écrit "il me semble" car je ne suis pas sûr de ce que j'avance en effet. En tout cas ce PLE est un carcan qui restreint notre liberté pédagogique.
Rauqelaure
Rauqelaure
Niveau 5

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Rauqelaure Dim 27 Mar 2022 - 11:57
Caspar a écrit:Je suis sur mon téléphone et je n'ai pas de source, désolé, c'est pour ça que j'ai écrit "il me semble" car je ne suis pas sûr de ce que j'avance en effet. En tout cas ce PLE est un carcan qui restreint notre liberté pédagogique.

Oui, il représente un sacré fil à la patte, c'est certain.
Provence
Provence
Bon génie

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Provence Dim 27 Mar 2022 - 12:00
Caspar a écrit:Je suis sur mon téléphone et je n'ai pas de source, désolé, c'est pour ça que j'ai écrit "il me semble" car je ne suis pas sûr de ce que j'avance en effet. En tout cas ce PLE est un carcan qui restreint notre liberté pédagogique.

https://snalc.fr/controle-continu-ne-pas-subir-le-projet-devaluation/
https://lille.snes.edu/Questions-reponses-sur-le-Plan-Local-d-evaluation.html

Si les collègues ont eu la bêtise de notifier une interdiction du zéro et que ça a été voté au CA, c’est un beau bazar…
Caspar
Caspar
Bon génie

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Caspar Dim 27 Mar 2022 - 12:03
Merci Provence...Je ne voulais pas polluer le sujet avec le PLE non plus, même s'il y a un rapport quand même: brèche ouverte pour les plaintes des élèves et des parents. 

Dans le cas de Zohra, il faudrait peut-être en parler aux classes concernées: s'ils ont des choses à dire qu'ils le disent à la personne concernée pas à la PP et pas en disant "in à parlé de vous (dans votre dos)".
Manu7
Manu7
Érudit

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Manu7 Dim 27 Mar 2022 - 12:04
Il ne faut pas être naïf, dans ce métier on est jugé à la fois par les élèves, les parents, l'administration...Et certains collègues, malheureusement, ne sont que trop heureux de voir que d'autres ont des difficultés, eux; ce n'est pas la majorité mais ça existe. Le sourires en coin sont à interpréter selon le contexte: soit c'est "oui, on les connaît ces élèves, hélas", soit c'est "ah la petite nouvelle est en difficulté, et pas moi, chouette".

Je suis totalement d'accord avec toi. Et ce genre de phénomène me semble plus présent dans les établissements où les élèves sont globalement agréables. Dans un établissement difficile, les équipes n'ont pas le choix soit ils sont soudés soit tout explose.

Je ne sais pas trop comment mais depuis presque 10 ans, je me dis que j'ai de la chance car j'aime bien toutes mes classes. Alors qu'avant j'en avais toujours une que j'avais de la peine à supporter. Avec le recul, je pense que j'ai basculé dans la catégorie des profs avec lesquels il ne faut pas faire le bazar, je ne vois plus de bout de gomme au sol à la fin des cours, je les vois au début et ils sont rammassé activement sur un simple regard. Et pourtant, je n'ai pas tellement changer... Un peu comme le jour où j'ai enfin réussi à faire une mayonnaise, je ne sais pas pourquoi avant elle retombait mais maintenant je suis un spécialiste de la mayo... Et le fait que je suis devenu un ancien avec une réputation de prof qui fait correctement son boulot (pas mieux qu'au début) et bien cela suffit par rapport aux petits nouveaux et je profite pleinement de leurs difficultés car les élèves se défoulent dans leur cour et ils se tiennent bien dans les miens. Je ne suis pas dupe. Et je suis franc avec les jeunes collègues, je leur dit qu'il ne faut pas se replier sur soi-même et évoquer ses difficultés mais pas avec n'importe quel collègue, Et aussi déclarer tous les incidents. Ne rien laisser passer, et surtout il faut s'accorcher. Et ne pas trop écouter le collègue qui dit qu'avec lui tout va bien avec cet élève insupportable, mais il faut savoir le prendre. Parfois, je me permets de dire que j'ai de la chance cet élève aime beaucoup les maths donc il ne fait pas de bazar dans mon cours. Ce qui est sans doute très vrai, car j'étais un élève insupportable, mais toujours exemplaire en maths et en HG : mes matières préférées...

Lord Steven
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Lord Steven Dim 27 Mar 2022 - 12:08
Vous savez, que vous ne conveniez pas à l'ensemble de vos élèves est... normal. Et c'est ce qui arrive à nous tous. Parce qu'on va trop vite, pas assez vite, qu'on soit des dragons, ou trop proches des élèves et donc pas assez professoraux, la liste est inexhaustive. Vous aurez toujours des élèves qui vous apprécieront et d'autres... moins... mais on s'en fiche, nous ne sommes pas là, justement, pour leur convenir. Et même si nous sommes tous dans une situation identique (et non, contrairement à ce qui a été dit ce ne sont pas les professeurs de lettres et mathématiques en priorité, tout le monde est visé, en langues M. Machin parle toujours français - et Mme Truc ne parle jamais français etc etc) vous apprendrez avec les années à vous détacher complètement de ces pseudo attaques.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Des élèves se plaignent de moi  929169480
Rauqelaure
Rauqelaure
Niveau 5

Des élèves se plaignent de moi  Empty Re: Des élèves se plaignent de moi

par Rauqelaure Dim 27 Mar 2022 - 12:10
Provence a écrit:
Caspar a écrit:Je suis sur mon téléphone et je n'ai pas de source, désolé, c'est pour ça que j'ai écrit "il me semble" car je ne suis pas sûr de ce que j'avance en effet. En tout cas ce PLE est un carcan qui restreint notre liberté pédagogique.

https://snalc.fr/controle-continu-ne-pas-subir-le-projet-devaluation/
https://lille.snes.edu/Questions-reponses-sur-le-Plan-Local-d-evaluation.html

Si les collègues ont eu la bêtise de notifier une interdiction du zéro et que ça a été voté au CA, c’est un beau bazar…

Il est précisé dans le PLE de la matière concernée qu'on ne pouvait pas attribuer de 0 pour un devoir non rendu ou pour une tentative de triche. Seulement pour copie blanche. C'est creuser sa propre tombe que de se rajouter de telles contraintes, mais bon...

Le PLE a été entériné au CA et envoyé au rectorat.


Dernière édition par Rauqelaure le Dim 27 Mar 2022 - 12:10, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum