Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zetitcheur
Niveau 8

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Zetitcheur Mar 05 Avr 2022, 12:28
Quand j’étais élève j’avais bien aimé “Jacques Le Fataliste et son Maître”, j’avais trouvé ça plutôt drôle.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Iphigénie Mar 05 Avr 2022, 15:02
Ah! oui: Diderot c’est super! ( mais pas toujours facile pour les élèves, cela dit!).
NLM76
NLM76
Doyen

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par NLM76 Mar 05 Avr 2022, 15:31
Tangleding a écrit:Je soutiens à mes élèves et à leurs parents qu'il vaut mieux regarder les nuages ou le feuillage des arbres que de perdre du temps à lire de mauvais livres 

J'avoue que ce n'est pas une position très consensuelle, ni dans la profession ni dans mon entourage...

D'accord. Je peux te dire de mon côté que... je n'aime pas lire. En effet, ce n'est pas "lire" qui m'intéresse; c'est lire des livres géniaux.
@DesolationRow : mais non ça n'est pas triste ! C'est drôle, de même que c'est drôle de voir L'Avare. Mais oui, @Elaïna, Emma Bovary, c'est moi aussi ! Et à lire Flaubert, ce que je me bidonne du fait que je sois si risible !

En revanche, Jacques Le Fataliste, ça ne me fait pas rire; ça m'énerve. Sentiment que le n'importe quoi est érigé en suprême originalité : ça m'agace, ça m'agace, ça m'agace.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Clecle78 Mar 05 Avr 2022, 16:03
Moi j'adore Diderot et ce n'est pas du tout n'importe quoi ! Il se rattache à toute une tradition venue de Grande Bretagne J'ai beaucoup aimé travailler sur Jacques le fataliste en TL et la personnalité de Diderot est vraiment intéressante.
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Tangleding Mar 05 Avr 2022, 16:05
@nlm76 : j'imagine que ta formulation au sujet de la lecture et de la littérature doit faire sensation...

veneration

_________________
"Never complain, just fight." Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Iphigénie Mar 05 Avr 2022, 16:08
Arghhh ! Non Nlm, là tu t'égares ! Diderot c'est génial! Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 999940070
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Tangleding Mar 05 Avr 2022, 16:11
Bons souvenirs du Neveu de Rameau de mon côté. A peu près ce que je vois de plus digeste dans ce satané XVIIIe siècle.

_________________
"Never complain, just fight." Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 2490015017
henriette
henriette
Médiateur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par henriette Mar 05 Avr 2022, 16:58
Tangleding a écrit:Bons souvenirs du Neveu de Rameau de mon côté. A peu près ce que je vois de plus digeste dans ce satané XVIIIe siècle.
Comment ça ? Sous-entendrais-tu par hasard que La Nouvelle Héloïse ne serait pas d'une lecture totalement digeste ? Suspect

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Tangleding Mar 05 Avr 2022, 16:58
J'ai rien dit, spamoi qui ai insulté la nouvelle Héloïse, j'vous jure madame. J'y même pas pensé...

Le jury a été grand prince, ils m'ont donné une seconde année pour ingurgiter ce machin dans sa totalité...

_________________
"Never complain, just fight." Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 2490015017
Shakti
Shakti
Niveau 5

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Shakti Mar 05 Avr 2022, 17:14
NLM76 a écrit:
Tangleding a écrit:Je soutiens à mes élèves et à leurs parents qu'il vaut mieux regarder les nuages ou le feuillage des arbres que de perdre du temps à lire de mauvais livres 

J'avoue que ce n'est pas une position très consensuelle, ni dans la profession ni dans mon entourage...

D'accord. Je peux te dire de mon côté que... je n'aime pas lire. En effet, ce n'est pas "lire" qui m'intéresse; c'est lire des livres géniaux.
@DesolationRow : mais non ça n'est pas triste ! C'est drôle, de même que c'est drôle de voir L'Avare. Mais oui, @Elaïna, Emma Bovary, c'est moi aussi ! Et à lire Flaubert, ce que je me bidonne du fait que je sois si risible !

En revanche, Jacques Le Fataliste, ça ne me fait pas rire; ça m'énerve. Sentiment que le n'importe quoi est érigé en suprême originalité : ça m'agace, ça m'agace, ça m'agace.
Flaubert est vraiment très très drôle, sauf dans ses contes à la rigueur, ( ah les comparaisons dans Madame Bovary ! "la conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue et les idées de tout le monde y défilaient...", c'est méchant mais on connaît tous des gens comme ça, on n'y échappe pas soi-même d'ailleurs) alors que dans Bouvard et Pécuchet, une sorte de lourdeur plombe l'horizon. 
En même temps (hum), Emma, c'est un de mes pires souvenirs de TL parce que c'est un auteur qui réclame en effet une certaine maturité.
Quant à Jacques Le Fataliste et le Diderot du Supplément c'est pour moi d'un ennui...un très mauvais souvenir encore mais comme élève de première; ça m'a fait longtemps détesté le XVIII°...
Evidemment depuis j'ai lu Marivaux !
@Tangleding, conseil dangereux de "regarder les nuages ou le feuillage des arbres", ça donne des rêveurs,  — J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages !...
NLM76
NLM76
Doyen

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par NLM76 Mar 05 Avr 2022, 19:13
Clecle78 a écrit:Moi j'adore Diderot et ce n'est pas du tout n'importe quoi ! Il se rattache à toute une tradition venue de Grande Bretagne  J'ai beaucoup aimé travailler sur Jacques le fataliste en TL et la personnalité de Diderot est vraiment intéressante.
Euh bah euh... qu'il se rattache à une tradition britannique m'indiffère complètement ! Il n'y a pas de doute que je n'ai pas su lire Jacques le Fataliste ; mais quand même... ça n'est pas un argument ! Bon d'accord, quel argument opposer à ma mauvaise foi ?

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Clecle78 Mar 05 Avr 2022, 19:22
Tu dis que c'est n'importe quoi ce que je trouve bien pauvre côté argumentation si on va par là . Donc je te réponds que non, et je précise, il se rattache à Laurence Sterne et son génial Tristam Shandy.  Mais on va pas épiloguer 107 ans. Tu as le droit de ne pas aimer mais tu pourrais avoir un jugement plus nuancé au moins.
Thierry75
Thierry75
Niveau 10

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Thierry75 Mar 05 Avr 2022, 20:09
C'est Sade le plus drôle et celui qui écrit le mieux. Mais cela fait des années que je ne l'ai pas lu, je crois que je ne pourrais plus. Il y a deux versions de Justine, et celle où c'est Justine la narratrice est incroyablement dr^le (à cause du décalage entre elle et ce qu'elle raconte, et la manière de le raconter, c'est purement jouissif).

_________________
Le moi est haïssable.
Caspar
Caspar
Bon génie

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Caspar Mar 05 Avr 2022, 20:11
Je n'ai pas encore lu La Religieuse mais c'est plutôt drôle non ?
henriette
henriette
Médiateur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par henriette Mar 05 Avr 2022, 20:20
Thierry75 a écrit:C'est Sade le plus drôle et celui qui écrit le mieux. Mais cela fait des années que je ne l'ai pas lu, je crois que je ne pourrais plus. Il y a deux versions de Justine, et celle où c'est Justine la narratrice est incroyablement dr^le (à cause du décalage entre elle et ce qu'elle raconte, et la manière de le raconter, c'est purement jouissif).
Justine en classe de 2nde, je ne suis pas sûre sûre... Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 2314601941

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Tangleding Mar 05 Avr 2022, 20:24
Ça dépend : si tu as envie de rencontrer régulièrement les parents de tes élèves dans le bureau du chef d'établissement ou de découvrir divers services du rectorat...

_________________
"Never complain, just fight." Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 2490015017
NLM76
NLM76
Doyen

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par NLM76 Mar 05 Avr 2022, 20:44
Clecle78 a écrit:Tu dis que c'est n'importe quoi ce que je trouve bien pauvre côté argumentation si on va par là . Donc je te réponds que non, et je précise, il se rattache à Laurence Sterne et son génial Tristam Shandy.  Mais on va pas épiloguer 107 ans. Tu as le droit de ne pas aimer mais tu pourrais avoir un jugement plus nuancé au moins.
Plus sérieusement, Clecle78. Bien sûr, pour commencer, mon jugement négatif sur Diderot est, à coup sûr, un jugement erroné, voire imbécile et prétentieux. J'enverrais vertement promener un élève qui m'assénerait une sottise telle que ce que j'ai affirmé plus haut.
Mais franchement, et il s'agit d'une question esthétique qui me paraît essentielle, tu penses qu'une œuvre est intéressante du fait qu'elle s'inscrit dans une tradition? C'est un raisonnement qui m'est assez étranger.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Clecle78 Mar 05 Avr 2022, 20:54
Non ce n'est pas ce que j'ai dit. Je répondais à ton " n'importe quoi ". Si quelqu'un doit justifier c'est plutôt toi il me semble, mais tu peux aussi juste reconnaître qu'il n'était pas approprié, ce n'importe quoi, et cesser de me faire de mauvais procès.Je n'ai pas la tête à argumenter plus avant sur le sujet ce soir et je crois que ce n'est pas le topic pour ça. Nous pourrons reprendre éventuellement ce débat à un autre moment. .
ysabel
ysabel
Enchanteur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par ysabel Mar 05 Avr 2022, 21:18
Clecle78 a écrit:Moi j'adore Diderot et ce n'est pas du tout n'importe quoi ! Il se rattache à toute une tradition venue de Grande Bretagne  J'ai beaucoup aimé travailler sur Jacques le fataliste en TL et la personnalité de Diderot est vraiment intéressante.

J'ai fait plusieurs années Supplément au voyage de Bougainville en 1e ; franchement, un succès ! c'est très drôle.
Faut que je l'envisage avec les secondes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Écusette de Noireuil Mer 06 Avr 2022, 08:14
Caspar a écrit:Je n'ai pas encore lu La Religieuse mais c'est plutôt drôle non ?

Pas tellement non! On est plutôt  révolté de ce qui arrive à l'héroïne.
Par ailleurs pour des secondes,  c'est un peu compliqué.
J'ai fait  Supplément au Voyage...plusieurs fois.
Voltaire a-t-il été cité ? Candide est amusant une fois que les élèves ont perçu l'ironie.
Je leur passais  l'adaptation  méconnue de Norbert  Carbonneaux

https://m.youtube.com/watch?v=0xwOiV81Pmg&feature=youtu.be

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
NLM76
NLM76
Doyen

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par NLM76 Mer 06 Avr 2022, 09:36
Pour plus tard:

Je vous propose encore une (mauvaise) idée qui, à mon avis, ne peut pas tenir en 2de : Witold Gombrowicz. Comme Diderot, à la lecture, ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve. Mais au bout de quelques dizaines de pages, bien malgré moi, je suis tout le temps mort de rire. Je suis obligé de reconnaître que WG a mis la pâtée à NLM76. Je ne comprends pas bien comment il m'a eu, mais il m'a eu.

Mais au fond, ce qui tient au lycée, c'est la sainte Trinité Molière - La Fontaine - Hugo. Avec eux, je ne vois pas comment on peut encourir le reproche d'un cours de français dépressiogène.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
e-Wanderer
e-Wanderer
Sage

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par e-Wanderer Mer 06 Avr 2022, 10:35
Shakti a écrit:
NLM76 a écrit:
Tangleding a écrit:Je soutiens à mes élèves et à leurs parents qu'il vaut mieux regarder les nuages ou le feuillage des arbres que de perdre du temps à lire de mauvais livres 

J'avoue que ce n'est pas une position très consensuelle, ni dans la profession ni dans mon entourage...

D'accord. Je peux te dire de mon côté que... je n'aime pas lire. En effet, ce n'est pas "lire" qui m'intéresse; c'est lire des livres géniaux.
@DesolationRow : mais non ça n'est pas triste ! C'est drôle, de même que c'est drôle de voir L'Avare. Mais oui, @Elaïna, Emma Bovary, c'est moi aussi ! Et à lire Flaubert, ce que je me bidonne du fait que je sois si risible !

En revanche, Jacques Le Fataliste, ça ne me fait pas rire; ça m'énerve. Sentiment que le n'importe quoi est érigé en suprême originalité : ça m'agace, ça m'agace, ça m'agace.
Flaubert est vraiment très très drôle, sauf dans ses contes à la rigueur, ( ah les comparaisons dans Madame Bovary ! "la conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue et les idées de tout le monde y défilaient...", c'est méchant mais on connaît tous des gens comme ça, on n'y échappe pas soi-même d'ailleurs) alors que dans Bouvard et Pécuchet, une sorte de lourdeur plombe l'horizon. 
En même temps (hum), Emma, c'est un de mes pires souvenirs de TL parce que c'est un auteur qui réclame en effet une certaine maturité.
Quant à Jacques Le Fataliste et le Diderot du Supplément c'est pour moi d'un ennui...un très mauvais souvenir encore mais comme élève de première; ça m'a fait longtemps détesté le XVIII°...
Evidemment depuis j'ai lu Marivaux !
@Tangleding, conseil dangereux de "regarder les nuages ou le feuillage des arbres", ça donne des rêveurs,  — J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages !...
Flaubert est effectivement très très drôle, avec son habitude d'insérer des éléments discordants dans les grandes scènes de duos amoureux ratés : Emma qui rêve au clair de lune alors que Rodolphe ne pense qu'à la quitter, avec en surimpression une symbolique sexuelle hénaurme ("et cette lueur d'argent semblait s'y tordre jusqu'au fond, à la manière d'un serpent sans tête couvert d'écailles lumineuses. Cela ressemblait aussi à quelque monstrueux candélabre, d'où ruisselaient, tout du long, des gouttes de diamant en fusion") et en conclusion la pêche trop mûre qui s'écrase sur le perron. Le gamin qui joue avec sa "pelle à feu" dans les allées de la fabrique de M. Arnoux et dont la présence enterre les velléités amoureuses de Frédéric. Ou la chaîne rouillé d'un puits qui grince dans le lointain quand il conte fleurette à Rosanette… Mais c'est souvent d'une difficulté technique terrible pour des élèves de lycée, avec un jeu sur les discours rapportés très virtuose et qui transgresse volontiers les règles (des emplois étonnants de futur au beau milieu d'un passage de discours indirect libre, ou inversement des éléments de DIL qui apparaissent de façon anarchique dans le discours direct), un contexte historique et politique très complexe dans L'Éducation Sentimentale, un regard qui appelle une certaine maturité…

Huysmans est aussi très drôle, en tout cas dans À Rebours, Sac au dos, les Croquis parisiens ou dans certains opuscules (le texte sur le coiffeur, par exemple) :
Spoiler:

Sinon, sans forcément chercher ce qui est drôle (encore que), mais plutôt du côté du lumineux, j'ai une tendresse particulière pour Supervielle, par exemple Premier pas de l'univers (excellente voie d'accès aux grands mythes antiques, de surcroît) ou Patrice de la Tour du Pin. Et Giono, Naissance de l'Odyssée, qui est une pure merveille.

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Iphigénie Mer 06 Avr 2022, 12:19
Ah! Pour le coup Giono, c’est la limite à moi: son lyrisme et son rapport à la nature me font vraiment flipper…
Aphrodissia
Aphrodissia
Grand Maître

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Aphrodissia Mer 06 Avr 2022, 13:48
Ah! Naissance de l'Odyssée: c'est beau et drôle ! Mais j'ai voulu le faire lire à mes élèves de 1e HLP la première année, et les pauvres étaient complètement largués : la langue était trop difficile et leur connaissance de l'épopée trop limitée pour bien comprendre. Pourtant ils ont été assez sensibles aux pages étudiées en classe.

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando. (Cicéron)
Et puis les steaks ? Ça se rate toujours comme la tragédie. Mais à des degrés différents. (M. Duras)
Shakti
Shakti
Niveau 5

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Shakti Mer 06 Avr 2022, 17:20
Giono n'est pas toujours pesamment lyrique, il me semble (j'ai beaucoup de mal avec Regain par exemple); le Giono d'Un roi ou d'Angelo, des Âmes fortes, des nouvelles aussi est au contraire assez âpre. 
@e-Wanderer Merci pour la séance chez le "merlan"! Je ne connaissais pas, c'est méchamment drôle.

Pour en revenir aux lectures de seconde...il me semble qu'ils ne sont pas à l'âge de la subtilité, de l'écart, du pas de côté, alors Hugo, ça marche, Zola, Balzac aussi mais ça leur paraît parfois bien trop sombre; il faut dire que dans La Bête humaine, on cumule viol, meurtres, suicide...c'est du lourd. Fait une fois et on ne peut pas dire que ça marche aussi bien que Le Colonel Chabert qui recèle plus de sensibilité.

@NLM76 Quant à Gombrowicz, en effet, ça me fait à peu près le même effet que Diderot mais impossible d'aller au bout. Essayé une fois, pas retenté.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 Empty Re: Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde

par Iphigénie Mer 06 Avr 2022, 18:16
Aphrodissia a écrit:Ah! Naissance de l'Odyssée: c'est beau et drôle ! Mais j'ai voulu le faire lire à mes élèves de 1e HLP la première année, et les pauvres étaient complètement largués : la langue était trop difficile et leur connaissance de l'épopée trop limitée pour bien comprendre. Pourtant ils ont été assez sensibles aux pages étudiées en classe.
ça tombe bien il est au programme de L.A (grec ) spé terminale l'an prochain si je ne m'abuse (Odyssée d'Homère (chants XIX et XXIII + Giono... Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 1665347707  Homère seul en grec, ce serait trop court, comme programme...: comme ils disent, programme "limitatif", en jargon EN Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 1665347707  Idées d'oeuvres moins sombres à étudier en seconde  - Page 4 1665347707 )
iono n'est pas toujours pesamment lyrique, il me semble (j'ai beaucoup de mal avec Regain par exemple); le Giono d'Un roi ou d'Angelo, des Âmes fortes, des nouvelles aussi est au contraire assez âpre.
Je pensais surtout au Chant du monde dans le lyrisme, mais même dans le Roi, ça dépend des passages. Et si on ajoute l'âpreté, on n'est plus trop dans le comique, ni même le moins sombre...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum