Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Médiateur

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Jenny Jeu 26 Mai - 8:24
On en remet donc une couche. Démotivé - Page 4 1665347707

piesco a écrit:Merci de bien vouloir cesser les généralisations sur les CPE et revenir au sujet.
Trams59
Trams59
Niveau 10

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Trams59 Jeu 26 Mai - 8:30
Reyzund a écrit:Ce qui m'embête un peu c'est les élèves de la 3e horrible me disant " ah oui mais notre prof principale elle en a marre d'entendre qu'il y a du bordel en anglais " " elle en a marre de vous".

Ce genre de propos est facile et il ne faut leur donner aucun crédit. Il est facile de se défausser sur l'adulte. Ce dernier n'a pas à faire part de ses doutes, de ses failles aux élèves. Nous sommes nos pires juges, ton message l'illustre.

De même ta collègue P.P doit aller dans ton sens, te soutenir, proposer de t'aider et d'appuyer tes sanctions. Si elle le refuse, sous prétexte que c'est de ta faute, dans ce cas qu'elle change de métier. Cela m'est arrivé d'avoir des collègues débutants ou avec des façons de faire peu académiques et des élèves qui venaient me voir. Il ne me serait jamais venu à l'idée de rapporter leurs propos. Au pire, s'il y avait un souci, je les invitais à discuter avec le collègue en question. En leur rappelant que pour se plaindre, il fallait être soi-même irréprochable. Cela en calmait beaucoup.
On peut donner crédit à un mal-être des élèves, les aider à échanger avec l'enseignant mais en aucun cas de les laisser en position de juges....

En général je fonctionne sur le principe de " la vérité sort de la bouche des enfants"

Et non les élèves ne disent pas toujours la vérité. Ils sont dans leur mode de fonctionnement, leur vision de l'ambiance de classe qui n'est pas la tienne. Un groupe-classe est composé de multiples individualités influençables et ils sont à un âge où ils n'ont pas conscience de tous les enjeux, leur ressenti est biaisé ou influencé par les camarades et l'ambiance générale. Qu'un malaise existe oui mais ils doivent aussi se poser la question de savoir s'ils n'y contribuent pas eux-mêmes par leurs actions individuelles cumulées.
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reyzund Jeu 26 Mai - 8:34
La collègue me soutient, elle a discuté plusieurs fois avec les élèves, vu certains parents etc.

Perso j'ai appelé deux trois parents pour cette classe en début d'année mais ça n'a pas changé grand chose. Si ce n'est ' ah vous appelé mes parents ça se fait pas gnéeee"

J'ai même un parent lors de la réunion parents profs (qui n'en était pas une d'ailleurs mais plus réunion info sur le brevet) qui m'a dit en blague " eh , la prochaine fois, c'est pas jaune qu'il a, mais vert!" En parlant de la compétence (oui oui, ils sont en 3e mais sont évalués en compétences dans ce collège, pas en notes, y a que moi qui trouve ça abberrant ?) De son fils.
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reyzund Jeu 26 Mai - 8:35
Quand j'ai parlé à la PP des avions en papier que les élèves ont fait avec les flyers qu'elle leur a donnés, elle m'a dit " je suis désolée, je n'aurais pas dû leur donner les flyers je savais que ça se serait produit.."

Je sais pas comment interpreter sa réponse
Trams59
Trams59
Niveau 10

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Trams59 Jeu 26 Mai - 8:41
Reyzund a écrit:Je sais pas comment interpreter sa réponse

Je pense que tu le sais déjà.... Démotivé - Page 4 1482308650 Les élèves peuvent bien râler, de toute façon cela fait partie de leurs prédispositions adolescentes....Ce qui compte, c'est que tu aies fait ton boulot...

Concernant les réactions des parents, tu apprendras vite que leur vision est aléatoire, liée à ce que veulent bien leur raconter leurs enfants, sans compter sur les préjugés de base. Je serais curieux de savoir s'ils se seraient permis une telle réflexion avec un professeur aux portes de la retraite....Compétences ou pas ( pour avoir expérimenté les deux, tu mettrais des emoticones en guise d'évaluation que ça serait pareil...).

Alors respire!
mimi
mimi
Niveau 8

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par mimi Jeu 26 Mai - 8:43
J'ai souvent eu à gérer, comme PP ,des classes infectes avec tel ou tel collègue. Force est de reconnaître que si elles sont capables d'admettre, au bout d'un loonnng moment qu'elles sont responsables du pandémonium ambiant, elles sont également incapables de s'amender. 
Pour arriver à un retour au calme, il faut passer par des postures collectives de l'ensemble de l'équipe pédagogique avec les fameux argumentaires ,pas toujours vrais  du type "Ha ,chez moi, ils sont angéliques ".
On peut y arriver, mais il faut une équipe soudée, prête à aider le collègue en difficulté.
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Je suis en proie aux doutes

par Reyzund Dim 4 Sep - 13:21
Bonjour,

je ne sais pas si c'est le lieu pour poster ici et j'en suis désolé si ce n'est pas le cas. De plus, ça doit être au moins la troisième fois que je me plains ici donc excuses derechef!


Bref, ça doit être la procrastination, l'appréhension de la rentrée ou je ne sais quoi qui me pousse à poster ici.  

J'entame ma troisième année en tant que titulaire professeur d'anglais. J'ai un super emploi du temps, quasiment une nouvelle équipe (la principale qui était sur mon dos a démissioné, le CPE laxiste a été remplacée par une jeune stagiaire qui me semble sérieuse, un nouveau documentaliste avec qui j'ai bien sympathisé, etc etc).

Que de bonnes bases qui je l'espère, me permettront de vaincre mes problèmes de gestion de classe que je traîne depuis mes deux années de stage (donc déjà 2018-2020 pour vous dire).


Où est le problème me diriez vous? "Il a un bon emploi du temps et il a l'air bien intégré à l'équipe, de quoi se plaint-il? Encore un prof qui se plaint tous les mêmes...".


Alors pour répondre à cette question, je vais parler de deux élèments qui me tiennent à coeur :

1) Mes soucis avec la hiérarchie
2) La posture d'imposteur


---------------

1) La hierarchie


Depuis que j'ai débuté (en tant que titulaire) j'ai eu des problèmes de gestion de classe avec toutes mes classes. Je pense que c'est pour ça que j'ai subi une inspection la première année (je pensais que c'était pour les néo titulaires mais à mon avis et selon le syndicat c'est sûrement parce que des parents ont râlé du bordel qu'il y avait dans ma classe donc ils ont envoyé un inspecteur).

Je vous épargne les détails de l'inspection : le cours s'était bien passé, les élèves ont été cool. Par contre l'inspectrice m'a démonté en entretien à tel point que je me demandais si j'étais fait pour ce métier. Bizarrement son rapport écrit en fin d'année était très positif et me disait simplement de travailler mes compétences de différenciation et de 'rendre l'élève autonome dans ses apprentissages'.


L'an dernier dans ce même établissement principal (je faisais un BMP) ça allait a peu près avec les classes sauf avec les 6e.

Mais j'ai eu à suivre un tutorat avec deux professeurs tutrices. J'étais un peu mitigé à cette idée là car ça m'infantilisait (j'étais quand même T2 et plus stagiaire) mais j'ai pu récupérer des techniques chez mes tutrices notamment de gestion de classe, enfin surtout à mettre en place en début d'année car à l'époque où je les observais (Juin 2022) c'était un peu trop tard.

Ces tutrices ont fait un bon rapport, la principale (qui je le rappelle a démissionné) a néanmoins dit que la gestion de classe "a été difficile pour Monsieur ***** en fin d'année", je lui ai dit de préciser "les 6e notamment" car quand elle a écrit ce paragraphe elle sous entendait que je ne tenais aucune classe.

Et j'ai remarqué à la fin de ce rapport le mot de l'inspectrice  "Une inspection aura lieu à la fin du premier trimestre pour voir les progrès effectués".

J'en ai parlé à mon syndicat, craignant ne pas être à la hauteur même si j'appliquais les conseils des tutrices. Le syndicat m'a simplement répondu "il n'y a pas de raison que ça se passe mal comme t'as accepté le tutorat".

Ok super. Donc si je me fais allumer en entretien ils me virent ou comment ça se passe?

Bref, tout ça pour dire que j'ai du mal à faire confiance à la hiérarchie et le simple fait de passer dans le bureau de la principale (pas encore vu celui de la nouvelle) me met la boule au ventre.


2) La posture d'imposteur


C'est très simple: j'aime quand les cours se passent bien. Quand il y a une participation orale constante, les élèves qui s'exclament "AH MAIS C'EST DONC COMME CA QU'IL FAUT FAIRE"  quand ils comprennent un truc ou même certains élèves qui me disent être contents d'avoir un professeur à qui parler en fin de cours car je suis à l'écoute.

Il m'arrive encore de penser que mes cours sont mal construits mais d'après mes tutrices tout est nickel et pour avoir observé leurs cours, on fait tous quasiment pareil.

Cependant, je regrette de contribuer au cliché du prof feignant.

C'est simple : c'est ma troisième année et je n'ai préparé que deux nouvelles séquences. La raison est très simple : j'ai eu tous les niveaux de classe, du coup toutes les séquences sont préparées.

Alors oui y a des séquences que je n'ai pas envie de faire car un peu redondantes. Mais concrètement à part faire mes listes d'élèves et imprimer mes documents de début d'année, je n'ai rien préparé pour la rentrée.

Et lorsque j'apprends que j'ai telle ou telle heure avec les élèves qui saute, que je n'ai pas cours car heure syndicale ou carrément une journée enlevée pour formation, ben je suis heureux.

Je ne suis pas comme la prof d'histoire qui veut absolument mettre telle évaluation à telle heure ou ce prof de maths qui veut finir son programme avant la Toussaint.

Et franchement je culpabilise.

Parce que j'entends souvent dire que les professeurs font ce métier parce qu'ils aiment enseigner. Et a vrai dire j'aime enseigner, mais je ne dis pas non à des congés, c'est paradoxal non?


Pour conclure : en plus du nombre de démissions croissant (mon idole, MonsieurLeProf, professeur d'anglais sur Facebook et celui m'ayant inspiré à en devenir un, démissionne l'an prochain) et d'une institution qui est sur mon dos avec tutorat et inspections (d'ailleurs je ne connais AUCUN AUTRE PROF étant passé par un tutorat en tant que titulaire) je me demande si ce job est fait pour moi.

Mais pour faire quoi d'autre? C'est là la question  que tout prof se pose.

Voilà désolé pour le pavé de sermons et autres jérémiades mais je ne pense pas être le seul à penser que l'Education Nationale nous a abandonnés.

Bonne rentrée à tous,

Reyzund.
Mathador
Mathador
Monarque

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Mathador Dim 4 Sep - 14:03
Reyzund a écrit:Cependant, je regrette de contribuer au cliché du prof feignant.

C'est simple : c'est ma troisième année et je n'ai préparé que deux nouvelles séquences. La raison est très simple : j'ai eu tous les niveaux de classe, du coup toutes les séquences sont préparées.

Alors oui y a des séquences que je n'ai pas envie de faire car un peu redondantes. Mais concrètement à part faire mes listes d'élèves et imprimer mes documents de début d'année, je n'ai rien préparé pour la rentrée.

Et lorsque j'apprends que j'ai telle ou telle heure avec les élèves qui saute, que je n'ai pas cours car heure syndicale ou carrément une journée enlevée pour formation, ben je suis heureux.

Je ne suis pas comme la prof d'histoire qui veut absolument mettre telle évaluation à telle heure ou ce prof de maths qui veut finir son programme avant la Toussaint.

Et franchement je culpabilise.

Parce que j'entends souvent dire que les professeurs font ce métier parce qu'ils aiment enseigner. Et a vrai dire j'aime enseigner, mais je ne dis pas non à des congés, c'est paradoxal non?

Non: comme la plupart des gens tu travailles pour avoir de l'argent à la fin du mois.
Je viens de quitter l'EN pour un emploi public de bureau, et je peux t'assurer que j'ai bien fait attention à toutes les subtilités de la pointeuse lorsqu'il en a été question lors des discours des RH.
Vendredi dernier j'ai quitté mon poste en laissant tout en plan sur mon bureau, et je ne reviendrai dessus que lundi matin.
L'autonomie partielle au niveau de ton temps de travail ne t'accorde pas autant de séparation entre travail et vie privée: le fait que tu puisses faire des semaines plus légères quand tout est prêt n'en est qu'une juste contrepartie.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Enna
Enna
Niveau 9

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Enna Dim 4 Sep - 14:07
Eh bien, j'arrive en fin de carrière ( 37e rentrée, la retraite pointe) et me reconnais en toi pour le farniente des vacances( pour se reposer et recharger les batteries) .
J'ai certes  des séquences qui m'attendent, empilées dans mon armoire, mais j'aime aussi créer au gré de mes humeurs et de l'événement,  donc j'alterne entre cours recyclés et nouvelles approches.
Ta gestion de classe avec les petits s'ameliorera peu à peu: ne te compare pas, c'est stérile,  mais tisse les liens avec tes classes et sois ce que tu es, à l'écoute . A chacun son style, l'essentiel est le plaisir de transmettre et les progrès ,chez eux et chez toi.  Reste😊, you seem to be where you belong!
Nina68
Nina68
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Nina68 Dim 4 Sep - 14:28
Tu écris : "Parce que j'entends souvent dire que les professeurs font ce métier parce qu'ils aiment enseigner. Et a vrai dire j'aime enseigner, mais je ne dis pas non à des congés, c'est paradoxal non?

Cette phrase m'a fait un peu tiquer ; elle me rappelle la "vocation". On aurait "la" vocation, on entrerait dans ce métier comme on entre dans les ordres...
Eh bien pas forcément. Pour ma part cela s'est fait un peu par hasard, en 1993, un remplacement comme maître-auxiliaire, puis le CAPES deux ans après. J'aime bien enseigner, mais je ne fais pas ce métier parce que j'aime enseigner. Je le fais parce que, à un moment donné, s'est posée la question du métier, et que j'ai eu une allocation pour préparer le CAPES. Et puis j'aime bien, c'est sûr !

Mais quand des heures sautent ou quand j'ai moins à préparer, je suis bien contente, et c'est bien naturel.
(Il ne faut pas oublier que nerveusement, c'est un métier difficile, ne serait-ce que parce que l'on est souvent dans le bruit).
Tu auras toujours des collègues qui arrivent à 7h30, repartent à 18h et sont tristes quand les vacances arrivent. On a le droit de vivre les choses différemment Wink.
scot69
scot69
Modérateur

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par scot69 Dim 4 Sep - 18:21
Je ne vois rien d'un imposteur ou d'un paresseux dans ce que tu racontes. Tu es très organisé et visiblement très arrangeant. Tu sais optimiser ton temps. Tant mieux si ça te permet de dégager du temps pour toi. Tant que tu fais ton travail, que tu es à l'heure, je ne vois vraiment pas où est le souci. (et fais bien gaffe à ce que disent les gens et à l'image qu'ils veulent donner)
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reyzund Dim 4 Sep - 18:29
Oui c'est vrai vous avez raison. Ce sont sûrement des sentiments normaux que j'éprouve a l'instanté.

Mon plus gros souci reste l'inspectrice qui m'avait déjà démonté une première fois (et qui a la réputation de démonter les profs d'anglais en général surtout dans cette académie). En plus ça parle de compétences de l'enseignant a maîtriser par exemple " maîtrise du français" alors que je suis français et je le parle couramment . Fin je veux dire c'est une histoire d'items à renforcer/consolider qui me dépasse.

C'est tout con mais moi je vois des élèves qui doivent progresser au fil des séquences avec une tâche finale au bout de chaque séquence et un point de grammaire a chaque séquence
Caspar
Caspar
Enchanteur

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Caspar Dim 4 Sep - 18:31
Nina68 a écrit:Tu écris : "Parce que j'entends souvent dire que les professeurs font ce métier parce qu'ils aiment enseigner. Et a vrai dire j'aime enseigner, mais je ne dis pas non à des congés, c'est paradoxal non?

Cette phrase m'a fait un peu tiquer ; elle me rappelle la "vocation". On aurait "la" vocation, on entrerait dans ce métier comme on entre dans les ordres...
Eh bien pas forcément. Pour ma part cela s'est fait un peu par hasard, en 1993, un remplacement comme maître-auxiliaire, puis le CAPES deux ans après. J'aime bien enseigner, mais je ne fais pas ce métier parce que j'aime enseigner. Je le fais parce que, à un moment donné, s'est posée la question du métier, et que j'ai eu une allocation pour préparer le CAPES. Et puis j'aime bien, c'est sûr !

Mais quand des heures sautent ou quand j'ai moins à préparer, je suis bien contente, et c'est bien naturel.
(Il ne faut pas oublier que nerveusement, c'est un métier difficile, ne serait-ce que parce que l'on est souvent dans le bruit).
Tu auras toujours des collègues qui arrivent à 7h30, repartent à 18h et sont tristes quand les vacances arrivent. On a le droit de vivre les choses différemment Wink.

Un mot que j'ai fini par prendre en horreur... Professeur c'est un métier, nous ne sommes pas des prêtres ou des religieuses qui répondraient à un appel d'une puissance supérieure. C'est ce mot "vocation" (ou les idées qu'il trimbale) qui a fait qu'une ancienne ministre a pu dire "les professeurs ne font pas ça pour l'argent": bon prétexte pour ne pas nous augmenter. Certes nous ne faisons pas ça pour faire fortune, sinon nous serions bien stupides, mais c'est un métier, et toute peine mérite salaire. Je suis bien content d'être en vacances quand elles arrivent, et c'est le cas de la majorité des êtres humains si on excepte quelques workaholics.

La gestion de classe s'améliore en général avec le temps, sauf si on n'est dans un déni complet, ce qui n'est pas le cas ici, et ça aide aussi d'être plusieurs années de suite dans le même établissement (et sinon on peut toujours en changer et repartir à zéro).
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty .

par Reyzund Dim 4 Sep - 18:32
Pour être honnête, si jamais l'entretien venait à mal se passer au point qu'elle me remettrait en tutorat, je serai à deux doigts de l'envoyer paître (pour rester poli)
Pixel
Pixel
Niveau 1

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Pixel Dim 4 Sep - 18:46
Je suis également T3 dans la même discipline. Ayant moi-même eu des soucis lors d'une inspection (mais les autres se sont très bien passées), ton récit m'a forcément touché.
Je ne peux qu'aller dans le sens des collègues, tu as l'air compétent et organisé, il n'y a pas de raison de culpabiliser. L'institution peut se montrer cruelle et sur ce point, nous n'avons malheureusement que très peu de poids...
Concernant la gestion de classe des 6ème, n'oublie pas que certains "crus" sont meilleurs que d'autres Rolling Eyes . Il y a des années où certains niveaux ou même certaines classes sont difficiles et mettent à rude épreuve les collègues les plus expérimentés.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reine Margot Dim 4 Sep - 18:50
J'ai quitté le métier il y a plus de 10 ans, avec 9 ans d'expérience: ton discours est celui des stagiaires depuis la mastérisation, on leur a demandé l'impossible en conciliant le diplôme et le concours, avec bien évidemment des formateurs Inspe très exigeants et pas toujours bienveillants, et un boulot de préparation monstrueux. Les jeunes titulaires sont arrivés avec plein de doutes sur eux-mêmes, fragilisés et souvent malmenés par une hiérarchie administrative elle-même pressurée par els objectifs à atteindre. Certains collègues sont soutenants, mais pas tous, et avec le durcissement des conditions de travail, c'est chacun pour soi, et les élèves sont de plus en plus durs...

Bref, ne sois pas trop dur avec toi-même, ton mal-être vient largement du système.
Quant aux inspecteurs, dis-toi que ce sont d'anciens profs qui ont quitté le métier et ne voient plus de classes depuis des années. Ils ont passé le concours pour ne plus être dans les classes et gagner plus.


_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
Caspar
Caspar
Enchanteur

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Caspar Dim 4 Sep - 18:59
Reine Margot a écrit:J'ai quitté le métier il y a plus de 10 ans, avec 9 ans d'expérience: ton discours est celui des stagiaires depuis la mastérisation, on leur a demandé l'impossible en conciliant le diplôme et le concours, avec bien évidemment des formateurs Inspe très exigeants et pas toujours bienveillants, et un boulot de préparation monstrueux. Les jeunes titulaires sont arrivés avec plein de doutes sur eux-mêmes, fragilisés et souvent malmenés par une hiérarchie administrative elle-même pressurée par els objectifs à atteindre. Certains collègues sont soutenants, mais pas tous, et avec le durcissement des conditions de travail, c'est chacun pour soi, et les élèves sont de plus en plus durs...

Bref, ne sois pas trop dur avec toi-même, ton mal-être vient largement du système.
Quant aux inspecteurs, dis-toi que ce sont d'anciens profs qui ont quitté le métier et ne voient plus de classes depuis des années. Ils ont passé le concours pour ne plus être dans les classes et gagner plus.


Plus la crise de recrutement s'aggrave, plus on mène la vie dure aux stagiaires...cherchez l'erreur.
Mathador
Mathador
Monarque

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Mathador Dim 4 Sep - 19:17
"It's not a bug, it's a feature !"

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
henriette
henriette
Médiateur

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par henriette Dim 4 Sep - 19:36
Fils fusionnés.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Celadon Dim 4 Sep - 19:41
Caspar a écrit:
Reine Margot a écrit:J'ai quitté le métier il y a plus de 10 ans, avec 9 ans d'expérience: ton discours est celui des stagiaires depuis la mastérisation, on leur a demandé l'impossible en conciliant le diplôme et le concours, avec bien évidemment des formateurs Inspe très exigeants et pas toujours bienveillants, et un boulot de préparation monstrueux. Les jeunes titulaires sont arrivés avec plein de doutes sur eux-mêmes, fragilisés et souvent malmenés par une hiérarchie administrative elle-même pressurée par els objectifs à atteindre. Certains collègues sont soutenants, mais pas tous, et avec le durcissement des conditions de travail, c'est chacun pour soi, et les élèves sont de plus en plus durs...

Bref, ne sois pas trop dur avec toi-même, ton mal-être vient largement du système.
Quant aux inspecteurs, dis-toi que ce sont d'anciens profs qui ont quitté le métier et ne voient plus de classes depuis des années. Ils ont passé le concours pour ne plus être dans les classes et gagner plus.


Plus la crise de recrutement s'aggrave, plus on mène la vie dure aux stagiaires...cherchez l'erreur.
Je me suis posé la même question et finalement j'ai trouvé une réponse logique : décourager le recrutement par titularisation et recruter par LBC et autres. Bref, hâter la destruction de l'EN.
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reyzund Dim 4 Sep - 22:26
Merci pour la fusion des sujets.


Et effectivement nous enseignons la même matière Pixel. Ca fait plaisir de voir quelqu'un au même échelon que moi qui a eu a peu près les mêmes galères.

Bon courage pour cette rentrée
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reyzund Lun 5 Sep - 21:29
Ok je viens de mettre en place une technique que ma tutrice l'an dernier m'a donnée et ça marche assez bien : avec les nouvelles classes, plan de classe dès le jour 1. Et ben purée, je vous dis pas le côté " intimidation" que ça a eu.

Sans dire que c'était 100% silencieux, les élèves étaient très attentifs dès le début
Reyzund
Reyzund
Niveau 6

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par Reyzund Lun 5 Sep - 21:30
Ah oui je précise : plan de classe alphabétique vu que je ne connais pas les élèves
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par gnafron2004 Lun 5 Sep - 21:33
Je suis encore plus vache, j'alterne garçons et filles... par contre ils ont une porte de sortie: ils peuvent gagner des points de participation (c'est paaaaaas bien!) et ceux qui en auront le plus à la fin du mois pourront choisir leur place.
zigmag17
zigmag17
Grand Maître

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par zigmag17 Lun 5 Sep - 21:46
Je vais tenter le placement par ordre alphabétique demain avec une classe de seconde pro que je vais découvrir. Jusqu'alors en début d'année je pratiquais le placement libre, qui a l'avantage de permettre de voir tout de suite les affinités dangereuses et de mettre en place dans la foulée un plan de classe assez efficace (dans les quinze jours qui suivent la rentrée au plus tard).
Mais un petit effet surprise allez ça me tente.  Razz   Je verrai bien.
ernya
ernya
Fidèle du forum

Démotivé - Page 4 Empty Re: Démotivé

par ernya Mar 6 Sep - 0:17
Le plan de classe dès le premier jour, ça fait des années que je le pratique. Mais niveau intimidation bof, les gamins sont rôdés car on fait tous ça dans mon collège.
Et attention à l’ordre alphabétique qui réunit souvent les affreux (notamment en fin d’alphabet).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum