Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
scot69
Modérateur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par scot69 Mar 10 Mai - 15:57
La morale n'est pas sur le fait d'obéir à ses parents?
Provence
Provence
Bon génie

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Provence Mar 10 Mai - 16:05
scot69 a écrit:La morale n'est pas sur le fait d'obéir à ses parents?

Relis-la et dis-nous. Wink
menerve
menerve
Prophète

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par menerve Mar 10 Mai - 16:17
Comme les autres, je ne rentrerais pas dans les détails et ne passerais pas la chanson même si j'adore Renaud.

Il suffit de dire aux élèves que les enfants peuvent être victimes d'hommes mal intentionnés. Et que, comme dans les fables, les contes parlent des hommes et de leur comportement.
Jacq
Jacq
Monarque

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Jacq Mar 10 Mai - 17:33
Cath a écrit:@Malavita, je faisais tout pareil !

Malavita a écrit:Je confirme ce que dit @Ponocrates, ce sont des jeunes filles à marier. D'ailleurs dans la version nivernaise, elle s'enfuit et n'est donc pas encore "prête".

@Cath : j'aimais beaucoup cette séquence, et les élèves aussi, cela me manque de ne plus la faire (en fait, je suis nostalgique des anciens programmes...). Comme j'ai des CAP l'an prochain, je vais peut-être la rebasculer.

Oh que oui ! Je la faisait même en première bac pro et les élèves me disaient "ah non, pas un conte pour enfant". Et là nous décryptions le message.

En 6e la dimension sexuelle (car elle est bien présente), je ne l'aborderais pas. Le principe du conte ici et de rester implicite pour cet âge et de rester à ne pas parler à des inconnus dans la rue.
Peut-être par contre, je la rapprocherais des réseaux sociaux, plus simplement, car c'est dès le collège que les élèves se font avoir, mais sans entrer dans les détails. Il y a bien des dangers sur les réseaux sociaux dès le collège, plus que dans les ruelles à cet âge.


Dernière édition par Jacq le Mar 10 Mai - 19:05, édité 1 fois
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Elaïna Mar 10 Mai - 18:02
Ponocrates a écrit:
Elaïna a écrit:C'est surtout qu'il y a des tas de moyens de profiter de la crédulité des jeunes filles, et rien ne dit que Perrault pense davantage à la sexualité qu'à autre chose (la captation de l'héritage par exemple).
Le passage suivant de la moralité
Perrault a écrit:Jusque dans les maisons, jusque dans les ruelles ;
ne laisse pas de doute sur le caractère sexuel: la ruelle ici est l'espace entre le lit et le mur - et renvoie au lit partagé par le loup et le petit Chaperon rouge.Mêmes les épithètes  "gentilles"  ( qui veut dire "Joli, agreable, mignon, gracieux, qui plaist, qui a de l’agrément, de la delicatesse, beau" à l'époque) comme "bien faites" renvoient à l'aspect physique des jeunes filles. Il y a donc bien une mise en garde contre les séducteurs, émules de Dom Juan. Mais avec des sixième, il suffit de s'en tenir à séducteur et le sens est assez clair sans avoir à donner de détails.
@Cath, j'aurais aimé être une petite souris dans ce cours abi
Justement ça peut aussi très bien viser les jeunes loups désireux de faire un beau mariage et qui séduisent les jeunes filles bien dotées pour les dépouiller (la grande terreur des pères de famille au xviie siècle, c'est bien ça, plus que la virginité de leurs filles).

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par pseudo-intello Mar 10 Mai - 19:46
La chanson de Renaud me met assez mal à l'aise : autant je suis d’accord avec le messagerie selon lequel "le faire pour le faire" c'est le meilleur moyen de démarrer sa vie sexuelle sur une expérience pas top, autant la sacralisation de la défloraison d'une jeune fille / jeune femme. Comparer le vagin d'une vierge à un diamant - et considérer qu'un vagin de fille pas vierge, c'est moins top, moi, ça me met assez mal à l'aise (surtout que l'importance capitale de la virginité, ça renvoie aux intégrismes religieux et au patriarcat malsain).

_________________
Publicité:
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Elaïna Mar 10 Mai - 20:05
pseudo-intello a écrit:La chanson de Renaud me met assez mal à l'aise : autant je suis d’accord avec le messagerie selon lequel "le faire pour le faire" c'est le meilleur moyen de démarrer sa vie sexuelle sur une expérience pas top, autant la sacralisation de la défloraison d'une jeune fille / jeune femme. Comparer le vagin d'une vierge à un diamant - et considérer qu'un vagin de fille pas vierge, c'est moins top, moi, ça me met assez mal à l'aise (surtout que l'importance capitale de la virginité, ça renvoie aux intégrismes religieux et au patriarcat malsain).

Et que dire de la "Bastille à prendre sous la jupe" de la gamine... bien sûr une fille se laisse prendre par un homme, elle cède, bonjour l'image de la soumission...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Kamol
Kamol
Niveau 9

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Kamol Mar 10 Mai - 21:34
Je vous lis avec intérêt, merci beaucoup pour toutes ces réponses.

J'en conclus que d'après la plupart d'entre vous, je suis allée trop loin en évoquant la pédophilie, ou du moins, en amenant moi-même cette lecture "de force", sans attendre de voir si elle pouvait émaner des élèves. Et c'est cela finalement peut sans doute les heurter, le fait de leur "parachuter" une lecture qui fait référence à une réalité anxiogène à laquelle on voudrait qu'ils échappent le plus longtemps possible (je comprends bien les parents qui s'expriment ici aussi).

Je ne voulais pas dire que les pédophiles s'en prennent aux enfants "imprudents", mais plutôt que les enfants imprudents risquent de ne pas pouvoir leur échapper.

Je voulais ainsi montrer aux élèves que c'est le rôle de la littérature de nous faire réfléchir sur notre vie, et il me semble que c'est bien là dimension initiatique du conte de fées, d'ailleurs. Lire dans la moralité une mise en danger contre le risque de captation d'héritage, bien sûr, c'est replacer l’œuvre dans son contexte, et c'est important pour la culture. Mais s'arrêter là, n'est-ce pas prendre le risque de faire perdre tout intérêt au lecteur d'aujourd'hui? En 6e, je ne m'adresse pas à des érudits férus de XVIIe siècle, mais à des lecteurs dont j'essaie modestement de susciter l'intérêt et de former la sensibilité et le goût pour la lecture, en leur montrant que même de très vieux textes leur parlent d'eux.

Pour moi aussi, la mention de la "ruelle" et la précision d'après laquelle le Chaperon "se déshabille" avant elle, dans le conte (sur laquelle d'ailleurs les élèves ont tiqué à la lecture: ils ne sont pas si ingénus) font assez clairement référence à la sexualité, tout de même, sans être adepte de Bettelheim ni particulièrement obsédée sexuelle. abi
Maintenant, que la notion de pédophilie soit moderne (quoique ce soit sans doute plutôt le terme et la prise en compte de ce qu'il désigne qui sont modernes) et plaquée, je l'entends. Mais qu'il ne faille pas en parler pour ne pas choquer les enfants, là, tout de même, je m'interroge. Rester dans le flou sous prétexte que chaque âge peut faire sa lecture du conte, pourquoi pas, mais les pédophiles visent les enfants, par définition, alors pourquoi attendre qu'ils soient grands pour leur en parler, si c'est maintenant que cela les concerne... Quand on voit à quoi les élèves de 6e (entre autres) sont exposés sur les réseaux ou simplement dans la cour du collège, je me demande si vouloir occulter le sujet sous prétexte de ne pas les choquer est si raisonnable que cela...

Mais je dois admettre que j'ai pensé à alerter les parents sur le fait que nous avions abordé le sujet, afin qu'ils poursuivent le dialogue avec leur enfant si nécessaire ou comprennent d'où pouvaient venir leurs éventuelles remarques à ce sujet ces jours (un peu comme les PE qui prévienne que les petits ont fait un exercice PPMS intrusion)...

J'insiste, pardon! Et pardon aussi pour cette réponse trop longue. Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 682370931
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Cleroli Mar 10 Mai - 21:58
Kamol a écrit:
Cleroli a écrit:Ma fille a un an d'avance et sera en 6ème l'an prochain, cette expression la choquerait, c'est certain.

@Cleroli Veux-tu dire l'expression "avoir vu le loup" ou la mention claire à l'abus sexuel, et le mot "sexuel", tabou dans bien des familles, sans que je porte de jugement quelconque sur le fait: moi-même, j'ai mis fooooort longtemps avant de pouvoir prononcer ce mot et ceux de sa famille sans m'empourprer; j'essaie de le dédramatiser avec mes élèves, en leur disant que c'est un mot comme un autre et que la chose en question fait partie de nous et de la vie et qu'il n'y a pas lieu d'en rougir...
Il n'y pas de mot tabou chez moi mais je trouve l'expression et les explications qui suivront  (et surtout la chanson) mal appropriées à un âge où ses préoccupations d'enfant sont très éloignées de la question de la sexualité et des abus possibles. Je ne sais pas ce qu'elle en retiendrait.
Edit : Comment ont réagi tes élèves à l'étude du conte et de la chanson ?
Sei
Sei
Vénérable

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Sei Mer 11 Mai - 5:19
Sans vouloir défendre Bettelheim, il me semble que son analyse est un peu moins caricaturale que ce que vous en retenez. Cela dit, son propos me paraît en lien avec le débat qui se joue ici.

De mémoire (je l'ai lu il y a quelque temps déjà, pardon pour les approximations), il estime que le conte de Perrault n'entre pas dans la catégorie des contes de fée en partie parce que le conte se termine mal et parce qu'il donne une moralité explicite, ce qui retire au conte toute la dimension plus ambiguë, plus mystérieuse (et donc, selon lui, plus riche) de la tradition (ce que tu fais aussi Kamol, finalement, non ?).
Il développe beaucoup sur le motif de la dévoration (quelle grand-mère n'a pas dit - d'une manière ou d'une autre - à sa petite-fille "Je vais te manger de bisous ?"), sur le principe de plaisir et de réalité (lorsque le petit chaperon cueille des fleurs), sur le motif de la couleur rouge, et sur la métonymie du titre qui rend le genre indéterminé. Tout ça pour en faire un conte très œdipien (ce qui est sans doute contestable aussi), bien plus riche qu'une simple mise en garde contre les prédateurs sexuels.
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par ThomCarver Mer 11 Mai - 5:24
Je ne serais pas aussi catégorique que certains d'entre vous. En réalité, le programme de 6e nous confronte à une certaine violence (les contes, la mythologie, les récits de création...). Cela m'a frappé quand j'ai commencé à enseigner pour ce niveau.
Les élèves sont très inégaux sur la question de la sexualité : cette année, j'ai des garçons très portés sur la question, qui n'arrêtent pas de multiplier des mots à double sens et j'ai des filles qui se mettent la main devant les yeux quand je leur montre des tableaux mythologiques avec des nus... Bon. Il faut faire avec cet écart.
Concernant le conte de Perrault, la dimension sexuelle me semble aussi assez évidente sans entrer dans une lecture foncièrement psychanalytique. Si les élèves n'abordent pas le sujet, je n'en parlerai pas mais s'ils le font (en insistant sur le rôle du lit par exemple), je le ferai. Il est clair que le loup renvoie à la bestialité et à la ruse, que c'est à la fois un animal de pulsion et de réflexion et la thématique de la dévoration est extrêmement intéressante d'un point de vue symbolique. Je rejoins l'analyse de Sei. J'ai relu Bettelheim récemment et tout est loin d'être à jeter même s'il peut sembler forcer l'herméneutique des textes en la plaquant sur une lecture psychanalisante. J'ai trouvé plusieurs de ses analyses particulièrement pertinentes, notamment celle du Petit Chaperon rouge.
J'élargis un peu les propos : cela fait deux ans que j'ai décidé de faire étudier Peau d'Âne à mes 6e. J'avais quelques scrupules et appréhensions au départ puis je suis resté à mon idée. Le thème du monstre est tout à fait pertinent ici. Faire étudier le conte sans aborder la notion d'inceste serait totalement absurde. J'ai donc bien pris le temps d'expliquer aux élèves de quoi il s'agissait. Il y avait même une double page consacrée à ce thème dans l'édition scolaire que j'avais choisie. Je pense qu'à un moment donnée, il faut aussi appeler un chat un chat et arrêter de prendre des détours langagiers sur certains points. J'avais lu un texte qui révélait qu'un enfant en moyenne était victime d'inceste en classe (suite à l'affaire Kouchner il me semble). Le chiffre m'avait effrayé. Passer par la littérature pour aborder des réalités effroyables peut aussi aider des élèves à mon avis. Je fais aussi étudier en parallèle l'adaptation de Demy qui plait beaucoup aux élèves et permet de mieux faire passer la pilule.
L'inceste est aussi très présent dans la mythologie grecques et je suis bien obligé d'en passer par là pour expliquer la généalogie des dieux...
Pareil pour Les Métamorphoses : beaucoup de jeunes filles se transforment pour échapper aux viols divins. La notion de consentement (notamment avec Zeus) n'existe pas vraiment. J'emploie à dessein le mot viol car c'est bien de cela dont il est question. On a en français des termes précis, employons-les. Il est évident que certains élèves seront plus sensibles que d'autres et qu'en 6e certains jouent encore aux Playmobil ou aux Lego comme dit précédemment. Mais je pense aussi que c'est de notre devoir d'employer un vocabulaire précis quand l'occasion s'y prête.

_________________
Spoiler:
avatar
Malavita
Habitué du forum

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Malavita Mer 11 Mai - 5:51
@Kamol : Pour prolonger l'analyse et peut-être plus abordable pour les élèves de 6e, il y a un extrait de Belotti dans Du côté des petites filles, évoquant les stéréotypes dans les contes. Cela donne cela : "Les vieilles légendes nous offrent des femmes douces, passives, muettes, seulement préoccupées par leur beauté, vraiment incapables et bonnes à rien. En revanche, les figures masculines sont actives, fortes, courageuses, loyales, intelligentes. Aujourd’hui, on ne raconte presque plus de légendes aux enfants, elles sont remplacées par la télévision et les histoires inventées à leur intention, mais certaines parmi les plus connues ont survécu et sont connues de tout le monde.
Le petit chaperon rouge est l’histoire d’une fillette à la limite de la débilité mentale, qui est envoyée par une mère irresponsable à travers des bois profonds infestés de loups, pour apporter à sa grand-mère malade de petits paniers bourrées de galettes. Avec de telles déterminations, sa fin ne surprend guère. Mais tant d’étourderie, qu’on n’aurait jamais pu attribuer à un garçon, repose entièrement sur la certitude qu’il y a toujours à l’endroit et au moment voulus un chasseur courageux et efficace prêt à sauver du loup la grand-mère et la petite fille."
Elle enchaîne avec Blanche-neige et Cendrillon. J'ai un extrait plus long si cela t'intéresse.
menerve
menerve
Prophète

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par menerve Mer 11 Mai - 5:59
Je pense qu'il faut laisser les élèves parler du texte. Il y en a bien un qui va se poser la question... Qu'est ce que c'est que cette histoire de ruelle ? Pourquoi le loup va-t-il dans le lit ?
Et sans entrer dans les détails on peut effectivement leur dire que même à notre époque de nombreux enfants sont victimes d'abus sexuels. Je pense qu'il est de notre devoir de leur dire que dans ce cas, il faut en parler à un adulte de confiance et leur dire que c'est interdit.
Je fais un aparté sur ma vie privée. Ma fille m'a avoué qu'elle n'avait jamais rien dit car elle pensait que tout cela était normal. Et ce n'est qu'en 6e justement et lors d'échange à l'école qu'elle a compris que ce qu'elle vivait n'était pas normal et était d'une violence inouïe.

Mais comme il est dit plus haut on peut aussi interpréter le texte différemment. Le loup serait alors l'homme avide de richesse cherchant une dot....et se rappeler qu'à l'époque les mariages d'amour dans les hautes sphères de la société ne devaient pas être si courant.
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Tangleding Mer 11 Mai - 6:24
Je te rejoins totalement, @ThomCarver . Et c'était un des sujets de la formation du PAF à laquelle j'asssistais ces deux jours passés. Pour celleux qui enseignent dans l'académie de Versailles, c'est "aborder les inégalités f/h en cours de français", par deux formatrices. Je recommande ce module.

_________________
"Never complain, just fight." Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Iphigénie Mer 11 Mai - 6:32
D’un autre côté mettre des mots crus sur des réalités terribles, n’est-ce pas justement l’inverse du fonctionnement d’un conte pour enfants? On est en sixième quoi, pas au procès de DSK …. Il me semble qu’on peut rester entre les deux extrêmes : la sexualisation du monde enfantin est elle si constructive que cela? Ou plutôt doit-on y forcer ceux qui n’y sont pas encore vraiment entrés ? Ce sont des questions graves et au cas par cas il me semble.
Pour les ruelles il me semble nécessaire de leur expliquer quel était l’espace de réception au XVIIe siècle sans nécessairement parler de coucherie….
*Ombre*
*Ombre*
Expert spécialisé

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par *Ombre* Mer 11 Mai - 7:02
Je suis d'accord avec Iphigénie.
Répondre aux questions des élèves sans se dérober, c'est une chose - et il conviendra alors de choisir ses explications en tenant compte de la sensibilité de tous les élèves.
Aborder Perrault à travers le vocabulaire et les représentations de Renaud, c'en est une autre.
J'ai une fille de 10 ans en Sixième et franchement, je trouverais très inapproprié que son professeur de Français lui fasse écouter "Elle a vu le loup".
Pauvre Marylou, elle s'est fait sauter bien mal à propos, mais c'est pas sa faute, parce que "sa mère elle a vu toute la meute" ? Sérieux ? Il y en a qui veulent gloser cela en classe ? En sachant que, pour bien des élèves, ce seront les premières discussions un peu approfondies sur la sexualité ?

Par ailleurs, je trouve paradoxal que notre société, obsédée par les questions de genre, s'ingénie si fort à genrer des archétypes. Certes, leur naissance s'incsrit dans un contexte sociétal, mais ils restent des archétypes, et une petite fille qui lit un conte peut aussi bien s'identifier au prince ou au vaillant petit tailleur. Personnellement, depuis que j'ai fait l'expérience des pulsions viscérales liées à la maternité, je reconnais même de l'ogresse en moi lorsque je relis certains contes. Wink

Bref, ne perdons pas de vue l'âge de notre public. Répondre aux questions, oui, en mesurant ses propos. Mais imposer à de si jeunes enfants un discours sur une sexualité donc beaucoup ignorent encore presque tout, sous prétexte qu'on se sent investi d'une sorte de mission, ce peut aussi être leur faire violence.
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Iphigénie Mer 11 Mai - 7:18
*Ombre* a écrit:Je suis d'accord avec Iphigénie.
Répondre aux questions des élèves sans se dérober, c'est une chose - et il conviendra alors de choisir ses explications en tenant compte de la sensibilité de tous les élèves.
Aborder Perrault à travers le vocabulaire et les représentations de Renaud, c'en est une autre.
J'ai une fille de 10 ans en Sixième et franchement, je trouverais très inapproprié que son professeur de Français lui fasse écouter "Elle a vu le loup".
Pauvre Marylou, elle s'est fait sauter bien mal à propos, mais c'est pas sa faute, parce que "sa mère elle a vu toute la meute" ? Sérieux ? Il y en a qui veulent gloser cela en classe ? En sachant que, pour bien des élèves, ce seront les premières discussions un peu approfondies sur la sexualité ?

Par ailleurs, je trouve paradoxal que notre société, obsédée par les questions de genre, s'ingénie si fort à genrer des archétypes. Certes, leur naissance s'incsrit dans un contexte sociétal, mais ils restent des archétypes, et une petite fille qui lit un conte peut aussi bien s'identifier au prince ou au vaillant petit tailleur. Personnellement, depuis que j'ai fait l'expérience des pulsions viscérales liées à la maternité, je reconnais même de l'ogresse en moi lorsque je relis certains contes. Wink

Bref, ne perdons pas de vue l'âge de notre public. Répondre aux questions, oui, en mesurant ses propos. Mais imposer à de si jeunes enfants un discours sur une sexualité donc beaucoup ignorent encore presque tout, sous prétexte qu'on se sent investi d'une sorte de mission, ce peut aussi être leur faire violence.
On dira rencontre des grands esprits ( Wink ) ou des mères de famille mais c’est exactement ce que j’allais ajouter! Smile
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Oudemia Mer 11 Mai - 7:22
Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 2252222100 avec Ombre et Iphigénie.
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par DesolationRow Mer 11 Mai - 7:32
+ 1, du coup, de manière furieusement moderne, on peut dire rencontre des p.m.ères de famille ?

J'ajoute que je viens de relire le conte, et je n'y vois pas forcément, et même pour être honnête pas du tout, de morale sexuelle, il me semble que nous plaquons là de manière fort anachronique des préoccupations modernes (de même que ces histoires de genre, qui n'ont rien à faire ici). La ruelle, c'est un synonyme de salon ; c'est à mon avis au moins autant une mise en garde contre les Tartuffes que contre les séducteurs.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Elaïna Mer 11 Mai - 8:09
Kamol a écrit:
Je voulais ainsi montrer aux élèves que c'est le rôle de la littérature de nous faire réfléchir sur notre vie, et il me semble que c'est bien là dimension initiatique du conte de fées, d'ailleurs. Lire dans la moralité une mise en danger contre le risque de captation d'héritage, bien sûr, c'est replacer l’œuvre dans son contexte, et c'est important pour la culture. Mais s'arrêter là, n'est-ce pas prendre le risque de faire perdre tout intérêt au lecteur d'aujourd'hui? En 6e, je ne m'adresse pas à des érudits férus de XVIIe siècle, mais à des lecteurs dont j'essaie modestement de susciter l'intérêt et de former la sensibilité et le goût pour la lecture, en leur montrant que même de très vieux textes leur parlent d'eux.

 

Oui certes mais enfin c'est comme ça qu'on se retrouve avec des élèves qui racontent n'importe quoi sur les textes parce que la seule problématique qu'ils ont traitée jusque-là sur tous les textes de la Bible à Maylis de Kerangal, c'est "pourquoi ce texte est-il toujours d'actualité".
Le fait d'être un vieux machin qui n'est plus d'actualité n'est pas déshonorant non plus.
Le bon père de famille (et la bonne mère de famille) lecteur de Perrault au XVIIe siècle (car ce sont bien les adultes qui le lisent au XVIIe siècle, ce n'est pas une lecture pour gosses) se préoccupe probablement plus de l'héritage qu'il va transmettre à sa fille, que de la virginité d'icelle (même si les choses sont en train d'évoluer). Donc il n'est pas certain que Perrault parle de fesses, même si cette interprétation n'est pas à exclure.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
lene75
lene75
Enchanteur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par lene75 Mer 11 Mai - 8:11
DesolationRow a écrit:+ 1, du coup, de manière furieusement moderne, on peut dire rencontre des p.m.ères de famille ?

+1

Et par ailleurs, entre utiliser le mot "pédophilie" et passer la chanson de Renaud, il y a un monde, quand même ! Surtout que la chanson de Renaud ne parle pas de pédophilie, ou alors j'ai raté un épisode.

J'en ai par ailleurs un peu assez des arguments du type "avec tout ce qu'ils voient sur les réseaux sociaux". Ben non, ce n'est pas parce que certains enfants sont exposés très jeunes à certains contenus totalement inadaptés à leur âge qu'il faut en profiter pour y exposer tout le monde : est-ce vraiment à l'école de déflorer des enfants de 11 ans, pour filer la métaphore, et de les faire entrer dans la sexualité par des images violentes et sexistes ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par DesolationRow Mer 11 Mai - 8:13
Elaïna a écrit:
Kamol a écrit:
Je voulais ainsi montrer aux élèves que c'est le rôle de la littérature de nous faire réfléchir sur notre vie, et il me semble que c'est bien là dimension initiatique du conte de fées, d'ailleurs. Lire dans la moralité une mise en danger contre le risque de captation d'héritage, bien sûr, c'est replacer l’œuvre dans son contexte, et c'est important pour la culture. Mais s'arrêter là, n'est-ce pas prendre le risque de faire perdre tout intérêt au lecteur d'aujourd'hui? En 6e, je ne m'adresse pas à des érudits férus de XVIIe siècle, mais à des lecteurs dont j'essaie modestement de susciter l'intérêt et de former la sensibilité et le goût pour la lecture, en leur montrant que même de très vieux textes leur parlent d'eux.

 

Oui certes mais enfin c'est comme ça qu'on se retrouve avec des élèves qui racontent n'importe quoi sur les textes parce que la seule problématique qu'ils ont traitée jusque-là sur tous les textes de la Bible à Maylis de Kerangal, c'est "pourquoi ce texte est-il toujours d'actualité".
Le fait d'être un vieux machin qui n'est plus d'actualité n'est pas déshonorant non plus.


Je suis d'accord avec ça. Si la gloire de la littérature, c'était de parler des élèves de 6eB (ou de moi, d'ailleurs), ça fait longtemps que je ferais des maths.
lene75
lene75
Enchanteur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par lene75 Mer 11 Mai - 8:16
DesolationRow a écrit:
Elaïna a écrit:
Kamol a écrit:
Je voulais ainsi montrer aux élèves que c'est le rôle de la littérature de nous faire réfléchir sur notre vie, et il me semble que c'est bien là dimension initiatique du conte de fées, d'ailleurs. Lire dans la moralité une mise en danger contre le risque de captation d'héritage, bien sûr, c'est replacer l’œuvre dans son contexte, et c'est important pour la culture. Mais s'arrêter là, n'est-ce pas prendre le risque de faire perdre tout intérêt au lecteur d'aujourd'hui? En 6e, je ne m'adresse pas à des érudits férus de XVIIe siècle, mais à des lecteurs dont j'essaie modestement de susciter l'intérêt et de former la sensibilité et le goût pour la lecture, en leur montrant que même de très vieux textes leur parlent d'eux.

 

Oui certes mais enfin c'est comme ça qu'on se retrouve avec des élèves qui racontent n'importe quoi sur les textes parce que la seule problématique qu'ils ont traitée jusque-là sur tous les textes de la Bible à Maylis de Kerangal, c'est "pourquoi ce texte est-il toujours d'actualité".
Le fait d'être un vieux machin qui n'est plus d'actualité n'est pas déshonorant non plus.


Je suis d'accord avec ça. Si la gloire de la littérature, c'était de parler des élèves de 6eB (ou de moi, d'ailleurs), ça fait longtemps que je ferais des maths.

Très juste aussi.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par Elaïna Mer 11 Mai - 8:19
Merci DR pour la formule fort bien trouvée !

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
menerve
menerve
Prophète

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par menerve Mer 11 Mai - 8:50
Conclusion.. On attend les réactions des élèves et si l'un parle de cette interprétation, on l'écoute et on lui dit que le texte peut être interprète aussi autrement et que c'est là l'intérêt de la littérature....
The Paper
The Paper
Niveau 9

Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e - Page 2 Empty Re: Petit Chaperon rouge et moralité de Perrault en 6e

par The Paper Mer 11 Mai - 9:07
Je reviens sur l'affirmation qu'il s'agit d'une jeune fille en âge d'être mariée, avec laquelle je ne suis pas d'accord.
Perrault a écrit:Il était une fois une petite fille de Village, la plus jolie qu’on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa mère-grand plus folle encore. Cette bonne femme lui fit faire un petit chaperon rouge, qui lui seyait si bien, que partout on l’appelait le Petit Chaperon rouge.
Le début du conte parle de "petite fille" et montre que la mère et la grand-mère ont agi déraisonnablement ("folle") en lui faisant faire un habit qui attire l'attention sur elle et qui n'est pas adapté à son âge (je ne sais plus dans quelle édition j'ai lu que le chaperon était porté par les jeunes femmes, pas par les petites filles).

_________________
Etude de la Déclaration d'Olympe de Gouges : Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum