Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Marsila
Niveau 2

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Marsila Lun 13 Juin - 21:59
Bonjour à tous,

Je poste ici pour obtenir des retours d'expériences, voire créer une discussion avec cette question simple : Comment évaluez-vous les élèves ? À quelle fréquence ? Quels contenus (connaissances, compétences) avec quel niveau d'exigence ?

Je me pose la question depuis un ou deux ans car je ne suis pas satisfaite de la manière dont je procède. Pour faire simple, j'ai tendance à utiliser la méthode assez «traditionnelle» des évaluations sommatives (quel gros mot !) assez classiques en fin de chapitre voire de thème selon les fois où en général j'évalue à la fois les connaissances avec des questions de cours, date, vocabulaire, et les compétences notamment les analyses de document et un récit.
De temps en temps je ramasse un travail en classe (un récit, un travail sur document, un travail de groupe) quand je veux aller vite et esquiver cette évaluation classique et quelques fois j'évalue purement les connaissances.

Le fait est que l'usage des évaluations classiques telles que décrites plus haut me posent souci pour plusieurs raisons (même si elles ont leurs avantages). Mon problème, surtout dans les plus petites classes (6e et 5e) mais même avec les plus grands, je trouve ça trop gros. J'ai cette impression d'évaluer trop de choses différentes à la fois sans approfondir (par manque de temps de faire tant de choses en une heure). Sans parler de «perdre» une heure par chapitre (ou par thème) à faire une grosse évaluation. Bien sur, ça les prépare pour le DNB (mais alors ce ne serait réellement pertinent qu'en 3e) qui évalue plusieurs compétences à la fois, et ça a l'avantage de poser une classe pénible une heure où on est tranquille (surtout le vendredi après-midi quand on a des 4e en dernière heure Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) 437980826 )

Du coup, je me demandai s'il n'était pas plus pertinent d'évaluer de manière plus ciblée. Une compétence à la fois sur un temps plus court (ou même sur une heure si c'est nécessaire). En n'évaluant que sur un récit par exemple, ou que sur une analyse de document, ou sur se repérer dans le temps ou que sur les connaissances basiques (vocabulaire, dates, questions de cours) en alternant.
La question reste la fréquence également. En faire quelque chose de régulier (une fois par mois, deux fois par mois etc) ou simplement en fin de chapitre (mais mon problème c'est qu'on ne revient pas forcément sur des vieux chapitres si les élèves n'ont pas appris)

Enfin voilà les interrogations qui m'habitent en cette fin d'année où, au lieu de penser aux évaluations des élèves (qui sont presque finies) je devrais préparer mes vacances...
Donc voilà, comment vous vous évaluez dans vos classes dans l'année ? Quel type d'évaluation à quel moment ? Quelle fréquence ? Êtes-vous des adeptes des évaluations «classiques» ou d'autres formes ?
avatar
Mahaut
Niveau 5

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Evaluer en histoire géo au collège

par Mahaut Mar 14 Juin - 9:35
Bonjour
Je m'interroge aussi la dessus car les devoirs reviennent trop souvent si l'on évalue à chaque fin de chapitre . Cette année j'ai passé mon temps à corriger les copies.....
Peut-être faudrait il évaluer l'analyse de document 2-3 fois , pareil pour le développement construit et réaliser de petits tests de connaissances rapides.
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par beaverforever Mar 14 Juin - 10:17
J'enseigne en lycée.

Je pense qu'un ratio efficace entre la durée des évaluations sommatives et celle des cours est de 10% au maximum, sinon on passe trop de temps dans les évaluations sommatives.

Or pour une leçon qui dure cinq heures, faire une heure d'évaluation sommative revient à un ratio de 20%. C'est beaucoup trop à mon sens.

Je mets les évaluations sommatives la dernière semaine du trimestre, elles portent donc sur toutes les leçons du trimestre. Pour une classe de seconde qui a trente heure de cours dans le trimestre, cela fait deux à trois heures d'évaluation sommative au maximum.

Par contre j'intègre une évaluation formative pendant chaque leçon qui joue le rôle d'entraînement à l'évaluation sommative.
FlorentGDG
FlorentGDG
Niveau 4

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par FlorentGDG Mar 14 Juin - 10:36
Bonjour,
Je ne suis pas en HG mais tu pourrais faire des petits QCM (rapide à faire, rapide à corriger)?
avatar
Mahaut
Niveau 5

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Evaluer en histoire géo au collège

par Mahaut Mar 14 Juin - 11:54
En effet 10% c'est plus gérable. Le problème se pose pour les collègiens et élèves en difficultés qui ont du mal à apprendre beaucoup de leçons pour une évaluation. Je pense aussi qu'il faut évaluer le plus possible en ilot.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Monarque

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Fesseur Pro Mar 14 Juin - 12:09
J'utilise la méthode assez «traditionnelle» des évaluations sommatives (quel gros mot !) assez classiques en fin de chapitre.
Une heure en général, parfois un peu moins mais le souci est que de plus en plus, avec l’hétérogénéité dans les classes qui augmente, j'ai des élèves qui ont fini, faute de connaissances en 10 minutes, d'autres excellents qui rendent un devoir parfait en 30 mn et d'autres lents, qui ont besoin de toute l'heure pour bien faire.
Ca ne change pas si je fais des évaluations plus courtes, je retrouve les mêmes tiers d'élèves.
Le problème étant de garder au calme ceux qui ont terminé en attendant les autres, qui sont justement ceux qui ont besoin de calme, de concentration et d'aide discrète de ma part.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par beaverforever Mar 14 Juin - 12:16
Si on réduit le nombre d'évaluation sommative à 6 ou 9% du temps disponible, il faut réorganiser l'apprentissage des élèves pour les soutenir dans la mémorisation des connaissances à long terme.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par *Fifi* Mar 14 Juin - 13:49
En 3e j’ai testé cette année une organisation différente. 1 fois par semaine ils ont un petit quiz qui ne demande que des connaissances, selon un planning organisé : par ex le chap 1 est vu en S1, S2, S4, S8 etc. Ça marche assez bien. Ils rament au début mais retiennent mieux. Je leur donne les quiz à préparer (mais sans les réponses sur la feuille). Parallèlement à cela, je fais des évaluations soit de développement construit soit sur docs, mais du coup ce n’est pas un par chapitre.

Dans les petites classes, je suis moins satisfaite. Je fais des eval sur une compétence en général mais je rajoute aussi des connaissances (donc 2 compétences au final).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Elyas Mar 14 Juin - 13:52
J'évalue par ceintures (six ceintures : mémorisation, analyse de documents, recherche critique d'informations, réalisation de récits/croquis, raisonnement et exercices typiques, le dernier est pour que mes élèves du retrouvent s'ils ne m'ont pas l'année suivante ou pour préparer le brevet). Toutes les semaines, entraînement de mémorisation à faire sur le modèle de *Fifi*. Je consacre 9h dans l'année aux ceintures.
avatar
Marsila
Niveau 2

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Marsila Mar 14 Juin - 18:38
Merci pour vos retours d'expérience. L'idée d'évaluer toutes les semaines sur des questions de cours est une bonne idée, j'y ai déjà pensé, même si j'ai un peu peur de la masse de correction (à moins de faire des choses très courtes sur cinq minutes, ou de se concentrer sur un niveau ou alors des QCM)
Ton organisation *Fifi* semble intéressante.
Toi aussi Elyas (mais je n'ai pas le courage de passer aux ceinture ^^ même si je trouve ce type d'évaluation intéressant)

Le principe d'avoir 10% du temps dévaluation sommative semble être un bon ratio en effet. C'est pour ça qu'une évaluation de ce type par chapitre en collège c'est pas possible.

Je vais encore réfléchir à tout ça, mais combiner un peu toutes les approches peut être pas mal : évaluation de connaissance toutes les semaines ou tous les 15 jours, évaluer une compétence à la fois en dehors de ça (doc/récit/carte...). Et éventuellement, comme le fait beaverforever ajouter une évaluation sommative une ou deux fois dans l'année sur deux ou trois chapitres (mais ça parait plus difficile à faire dans les petites classes du collèges surtout en 6e).
Isis39
Isis39
Enchanteur

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Isis39 Mar 14 Juin - 20:40
Moi je fais de petits contrôles en fin de chapitre : connaissances ou une compétence (etude de doc par ex). Et dans le chapitre je ramasse leurs travaux qui sont notés. Généralement un travail par chapitre.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Marie Laetitia Mar 14 Juin - 22:37
beaverforever a écrit:J'enseigne en lycée.

Je pense qu'un ratio efficace entre la durée des évaluations sommatives et celle des cours est de 10% au maximum, sinon on passe trop de temps dans les évaluations sommatives.

Or pour une leçon qui dure cinq heures, faire une heure d'évaluation sommative revient à un ratio de 20%. C'est beaucoup trop à mon sens.

Je mets les évaluations sommatives la dernière semaine du trimestre, elles portent donc sur toutes les leçons du trimestre. Pour une classe de seconde qui a trente heure de cours dans le trimestre, cela fait deux à trois heures d'évaluation sommative au maximum.

Par contre j'intègre une évaluation formative pendant chaque leçon qui joue le rôle d'entraînement à l'évaluation sommative.


Tiens, c'est intéressant, ça...

Pour ma part, je suis en collège et j'ai horreur des grosses évaluations de fin de chapitre. C'est long à corriger, barbant. Trop de choses. Donc je fais 70% de petits tests de connaissance, 20% d'exercices notés (questions sur doc ou récit/développement construit), 10 % de gros devoirs de fin de chapitre (je dis ça, ces pourcentages sont très approximatifs). Et pour ce dernier type, je viens de tester une formule qui me plaît: 4 questions de connaissance, 3 ou 4 questions d'explication sur un doc. Avec comme consigne de développer un maaaaax les réponses pour gagner un maaaax de points. Je n'ai que regardé vite fait, pas encore corrigé mais mes 5e, plutôt faibles dans l'ensemble, ont drôlement bien écrit...
Pour les tests de connaissances, mes élèves savent que ça peut tomber n'importe quand, uniquement sur la leçon et ou le vocabulaire du jour. En sachant que depuis cette année, je tente le truc de les faire décortiquer les leçons sous forme de listes de questions ("si vous étiez moi, quelles questions poseriez-vous?") quand j'ai le temps et sinon, je dépose la liste de toutes les questions (avec ou sans les réponses ça dépend) sur un site privé sur lequel ils sont inscrits (et où je mets des compléments de cours, expo, bouquins de leur âge, vidéos vues en cours ou non). Bizarrement, ils aiment bien ces petites éval régulières.

_________________
 Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Ha@_x
Ha@_x
Expert spécialisé

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Ha@_x Mar 14 Juin - 22:57
Discussion intéressante,

J'évalue de façon classique (collège) : le contrôle de fin de chapitre d'une heure (qu'il en dure 5 ou 12 heures d'ailleurs, mais j'introduis pour ces dernier des intermédiaires d'une heure parfois, tout dépend du public). Avec le combo' connaissances/étude de docs/rédaction, barèmes variées selon le public encore.

Le couperet de début d'heure, aka l'interro' orale sur la leçon précédente est une tradition de début d'heure, mais un seul élève y passe.

Spoiler:

La notation de travaux individuels en cours d'heure (toujours individuels je suis un dinosaure, je fonctionne à l'autobus et je sors mon flingue, mon arme d'hast, lorsque l'on me parle d’îlots, bonifiés ou pas Very Happy, mais je ne juge jamais les autres professeur  ) , c'est à l'humeur et davantage un outil de gestion de classe.

Jamais essayé les qcm.
Déjà essayé les interros de connaissances (définitions-concepts ou dates) rapides, c'est généralement catastrophique, que l'on soit en REP+ ou avec du favorisé :
l'élève a appris : 20, l'élève n'a rien appris : la taule. Très déprimant.

Je corrige infiniment trop de (mauvaises) copies par an, entre 1500 et 2000 selon la taille des classes. Mais on ne va pas se plaindre en HG, nos collègues de lettres ont infiniment plus de travail. Surtout quand il faut vraiment corriger l'orthographe hein.... Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) 1665347707
Pour ceux qui liront le fil : Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) 1479945104

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Malaga
Malaga
Modérateur

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Malaga Mer 15 Juin - 6:47
Je pratique aussi les contrôles de fin de chapitre (ou parfois pour deux chapitres rassemblés en un seul), divisés en général en trois exercices : des questions de cours, un travail d'étude de docs et un exercice de développement construit (ou un travail cartographique).
J'ai également des notes intermédiaires : petit contrôle de connaissances (5 questions, 1pt par question), exercice ramassé (seul ou en groupe), exposé, parfois un devoir maison (mais de plus en plus rarement).

Les contrôles bilan me prennent environ 10% de mon temps car j'en fais en général 3 par trimestre (donc 9 par an) et ces contrôles prennent souvent une heure. En réalité, peu d'élèves ont besoin de l'heure entière mais j'avoue avoir du mal à retirer leur copie aux élèves les plus lents (sauf si la lenteur est liée au fait qu'ils baillent aux corneilles au lieu de bosser).


_________________
Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Banana244   Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Banana244     Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Elyas Mer 15 Juin - 7:16
J'aime bien ton idée, Marie-Laetitia, de 3-4 questions à développer à fond.

Un élément que j'ai avec l'expérience est que des petites évaluations de connaissances régulières (genre 5 mn pour travailler la mémorisation, je me réfère à Make it stick! et à Lieury sur ce point) couplées à des évaluations ciblées sur une compétence/capability/capacité/savoir-faire/pratiques langagières (choisissez votre camp sémantique Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) 437980826) forment un système assez efficace qui ne donne pas aux évaluations une part disproportionnée de nos précieuses heures de cours afin de laisser une large part au contenu.

J'essaie de ne pas avoir plus de 9h d'évaluation sur l'année sur mes 96h/108h de cours. Cela représente un peu moins de 10% du temps que j'ai avec les élèves. Le fil témoigne que c'est la pratique majoritaire.
freche
freche
Sage

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par freche Mer 15 Juin - 8:37
Je ne suis pas en histoire, mais les 10% de temps pour les évaluations font très peu chez nous quand on n'a que 1,5 h par semaine. J'ai donc tendance à en faire plus (environ 6 h soit 2 par trimestre, donc quasiment 20% du temps si on enlève les jours fériés, les voyages des élèves, les heures prises pour des actions diverses et variées...). Et ça ne me satisfait pas non plus.
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 8

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par EnglishTidsear Mer 15 Juin - 11:00
Je ne suis pas en histoire géographie non plus, mais mon fils a apprécié la méthode suivante : chaque semaine,  voire avant chaque cours, son enseignant envoyait le lien d'un questionnaire à compléter sur Google forms. Il fallait regarder une courte vidéo (parfois aussi observer une carte) puis répondre à 5 questions style QCM, sur 5 points. C'était motivant car facile d'avoir une bonne note et ensuite cela servait de support pour le cours.
J'oubliais : pas de copie à corriger car la note est donnée automatiquement.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Empty Re: Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi)

par Marie Laetitia Mer 15 Juin - 18:15
Elyas a écrit:J'aime bien ton idée, Marie-Laetitia, de 3-4 questions à développer à fond.

Un élément que j'ai avec l'expérience est que des petites évaluations de connaissances régulières (genre 5 mn pour travailler la mémorisation, je me réfère à Make it stick! et à Lieury sur ce point) couplées à des évaluations ciblées sur une compétence/capability/capacité/savoir-faire/pratiques langagières (choisissez votre camp sémantique Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) 437980826) forment un système assez efficace qui ne donne pas aux évaluations une part disproportionnée de nos précieuses heures de cours afin de laisser une large part au contenu.

J'essaie de ne pas avoir plus de 9h d'évaluation sur l'année sur mes 96h/108h de cours. Cela représente un peu moins de 10% du temps que j'ai avec les élèves. Le fil témoigne que c'est la pratique majoritaire.

Justement, l'apprentissage par questions, c'est ce que j'ai tiré de Mets-toi ça dans la tête! Bon, en théorie, les élèves devraient le faire eux-mêmes mais c'est encore difficile pour un certain nombre de collégiens (clairement, c'est accessible à une partie des très bons 6e-5e, et à plus de 4e-3e mais encore plutôt ceux de bon niveau). Les cartes avec les question/réponse, rangées en compartiment selon le degré d'acquisition, les 3e ont adhéré à fond (au moins les 6 premiers mois de l'année), "même les garçons s'y sont mis, madame!" (je me suis bien marrée quand une 3e m'a raconté ça). Ça n'empêche pas d'entrendre parler des tranchées de 39-45 en fin d'année, cependant.

Dans tous les cas, cette forme d'apprentissage est demandée par mes élèves. Notamment parce qu'ils ont des notes carrément meilleures (je suis passée de la peau de vache qui a presque les pires moyennes à la démago qui surnote probablement Razz ). Et accessoirement, ça les fait progresser en français, parce que formuler une question pertinente et correcte, pour un 5e lambda, c'est loin d'être simple.

Mais là où ça m'inquiète, c'est que cela traduit une grande difficulté à appréhender le texte d'une leçon: c'est comme si cela formait un "bloc" dont ils n'arrivent pas à décomposer la logique... et ça, cette difficulté à appréhender un écrit m'inquiète ou en tout cas, me perturbe.

EnglishTidsear a écrit:Je ne suis pas en histoire géographie non plus, mais mon fils a apprécié la méthode suivante : chaque semaine,  voire avant chaque cours, son enseignant envoyait le lien d'un questionnaire à compléter sur Google forms. Il fallait regarder une courte vidéo (parfois aussi observer une carte) puis répondre à 5 questions style QCM, sur 5 points. C'était motivant car facile d'avoir une bonne note et ensuite cela servait de support pour le cours.
J'oubliais : pas de copie à corriger car la note est donnée automatiquement.

C'est pas mal comme idée aussi, ça, tiens... mais pour quelqu'un d'un peu bordélique comme moi, ça veut dire anticiper et ça risque d'être irréalisable...  Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) 437980826

_________________
 Evaluer en histoire-géo au collège (mais les autres sont les bienvenus aussi) Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum