Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Cath
Enchanteur

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Cath Lun 20 Juin 2022 - 10:02
Alors, collègues PLP, comment voyez-vous notre avenir suite aux législatives sachant que Renaissance aura la majorité en s'alliant avec LR sur certains sujets comme...le LP ?


Dernière édition par Cath le Lun 4 Juil 2022 - 19:10, édité 2 fois
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Ajonc35 Lun 20 Juin 2022 - 11:18
Je ne te cacherai pas que je suis inquiète pour tout le système éducatif, mais cela ne date pas d'hier. Perso  mon inquiétude pour le lp est ne avec la réforme du bac pro. Plus les médias, les politiques parlent de l'excellence de l'enseignement professionnel, plus j'ai peur à la fois pour les élèves et pour les personnels.
J'habite près d'un campus qui voit fleurir les formations pro, d'abord avec la " faculté des metiers" ( ancien nom du cfa de la chambre de commerce et celle des metiers) mais aussi des formations par apprentissage des grands groupes privés qui proposent formations et travail pour leurs " heureux élus , faisant croire qu'ils sortent des progrès etc....
En plus il va falloir dégraisser donc si on souffre depuis longtemps  on va continuer.
Dans le supérieur c'est pareil, il y a une grande défiance sur des formations " qui ne servent à rien", et qu'il vaut mieux intégrés des "écoles ", pompeusement appelées " grandes écoles " sous prétexte qu'elles débouchent sur de vrais métiers.  Malines, elles proposent de l'apprentissage et le coût des formations est supporté par les entreprises avec la bénédiction de l'état qui a même renforce le système. Elles ne supportent pas les contraintes des Universités ( soutien, mise à niveau) puisque le diplôme sera " maison".
Elles proposent des BTS et ensuite ouvrent les portes pour bachelor, magistère et autres. Quand on ne peut se payer les études à l'université, bon plan. Enfin ?
En plus on voit pointer aussi les écoles de production et les MFR ont le vent en poupe puisque ces deux systèmes font la part belle à l'alternance et surtout montrent aux jeunes le vrai milieu professionnel, donc un pied dans les métiers.
Les médias surfent sur la vague,  parlent beaucoup de l'enseignement professionnel à travers ces 3 systèmes. Et ces dernières années, je n'ai pas vu un reportage,  une intervention sur l'enseignement en lycée pro ( sauf une sur un lep qui recrutait des futurs professionnels du vitrail à Paris, autant dire pas grand chose. Un peu comme si on parlait de l'enseignement en lycée général à travers HIV).
J'en parle régulièrement avec des anciens collègues et nous partageons à peu près le même avis.
Comme en.plus le recrutement est de plus en plus difficile. Pas de recrutement = fermeture des classes = fermeture du lep)
Dans mon département depuis 20 ans, la région a construit de nombreux lycées mais pas un seul pro. On a même failli perdre le lycée maritime. Au contraire, un lycée pro et techno s'est, en partie transformé en lycée général et les formations cap, bac pro ont été transféré sur un autre site ( où les même niveaux de formation existaient déjà). La même région très pro apprentissage.
celitian
celitian
Esprit éclairé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par celitian Lun 20 Juin 2022 - 11:36
J'ai lu cet article ce matin
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2022/06/20062022Article637913039935748980.aspx
Il appelle à "remodeler l'enseignement professionnel" en ajoutant une année de formation à chacun des trois diplômes professionnels : CAP, bac pro et BTS. Ce dernier diplôme deviendrait un "Bachelor" professionnel, calquant la réforme mise en place pour les DUT. " En lycée, les périodes de formation en milieu professionnel verraient leur importance considérablement accrue, en étant doublées, comme le propose le Président de la République, atteignant ainsi une année non seulement pour le bachelor professionnel, mais aussi pour le CAP et le baccalauréat professionnel. Ces périodes de formation devraient être rétribuées", ce qui est aussi au programme d'E Macron. La dernière proposition concerne la gouvernance du système éducatif. " ....
Au final, ce rapport pose de bonnes questions. Les réponses, liées aux promesses présidentielles, poussent les diplômes professionnels dans le même sens que l'apprentissage vers le monde de l'entreprise plutôt que renforcer la vraie lacune des formations professionnelles :le faible niveau académique des élèves. Il apporte une exigence nouvelle : celle de prévoir les formations professionnelles pour le long terme là où le programme présidentiel prévoit de les lier aux demandes des entreprises de façon très adéquationniste.
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Ajonc35 Lun 20 Juin 2022 - 12:39
Cette communication ne me rassure pas à la fois sur le fond ( faiblesse des niveaux particulièrement en matières générales, des stages plus longs, plus nombreux - quand on connaît la difficulté de les mettre en place parfois) et sur la forme, cela ne veut pas dire que le lep sera valorisé.
avatar
Cath
Enchanteur

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Cath Lun 20 Juin 2022 - 13:04
Article intéressant, merci. Je ne vois pas comment le BTS échappera à une 3è année pour s'aligner sur le système européen, comme l'a été le DUT devenu BUT : mais comme lui, c'est la durée des stages qui impliquera une 3è année car le volume d'enseignement ne change pratiquement pas, entre le DUT et le BUT.
celitian
celitian
Esprit éclairé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par celitian Lun 20 Juin 2022 - 13:25
Pour le BTS, ça me parait assez facile en repartissant les stages autrement et sans une heure de cours disciplinaires de plus, ce serait trop beau ou alors en diminuant les heures de pratique.
Par contre, le seul point positif est que ça devrait signer la fin des classes mélangées (apprentis + scolaires) qui sont une horreur à tous les niveaux, impossible de répartir pour les apprentis les périodes autrement.
tango
tango
Expert spécialisé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par tango Lun 20 Juin 2022 - 13:27
Dans certains BTS quand on voit le niveau, déjà valider un Bac+2 c'est très généreux alors si ça devait devenir un Bac+3 avec les mêmes enseignements et attentes, non je ne suis pas d'accord. Ou alors il va falloir sérieusement muscler le truc. Ce qui ne sera pas fait bien évidemment.
celitian
celitian
Esprit éclairé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par celitian Lun 20 Juin 2022 - 13:36
Faut pas rêver le BTS doit bien s'aligner sur le niveau du bac pro, dans beaucoup de bts, le diplôme ne vaut plus grand chose, malheureusement.
De plus, les alternants sont encore plus faibles que les scolaires, et il y a beaucoup de non reçus donc il faut bien remédier à ça.
Ils vont continuer à tout détruire car certains profs en BUT sont écœurés de l'ajout d'une 3ème année sans cours en plus.
avatar
Cath
Enchanteur

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Cath Lun 20 Juin 2022 - 13:39
tango a écrit:Dans certains BTS quand on voit le niveau, déjà valider un Bac+2 c'est très généreux alors si ça devait devenir un Bac+3 avec les mêmes enseignements et attentes, non je ne suis pas d'accord. Ou alors il va falloir sérieusement muscler le truc. Ce qui ne sera pas fait bien évidemment.

C'est pourtant ce qui se passe avec le DUT->BUT...
avatar
FZ
Niveau 7

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par FZ Lun 20 Juin 2022 - 14:12
celitian a écrit:Faut pas rêver le BTS doit bien s'aligner sur le niveau du bac pro, dans beaucoup de bts, le diplôme ne vaut plus grand chose, malheureusement.
De plus, les alternants sont encore plus faibles que les scolaires, et il y a beaucoup de non reçus donc il faut bien remédier à ça.
Ils vont continuer à tout détruire car certains profs en BUT sont écœurés de l'ajout d'une 3ème année sans cours en plus.


En BTS ATI, le référentiel date de 1993, c'est à dire avant la refonte du bac de 1995 et bien sur avant les dernières évolutions subies : c'est dire l'écart entre le niveau théorique attendu pour les entrants, et donc les exigences finales et le niveau réel !
tango
tango
Expert spécialisé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par tango Lun 20 Juin 2022 - 14:17
Cath a écrit:
tango a écrit:Dans certains BTS quand on voit le niveau, déjà valider un Bac+2 c'est très généreux alors si ça devait devenir un Bac+3 avec les mêmes enseignements et attentes, non je ne suis pas d'accord. Ou alors il va falloir sérieusement muscler le truc. Ce qui ne sera pas fait bien évidemment.

C'est pourtant ce qui se passe avec le DUT->BUT...

Misère...

Bon les DUT/BUT ont tout de même un meilleur niveau que les BTS, ça permettait au moins de les "classer".
M'enfin, bientôt tout le monde à bac+3. Par contre une fois en entreprise on va rire (jaune).
celitian
celitian
Esprit éclairé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par celitian Lun 20 Juin 2022 - 14:30
Le bac+3 est nécessaire pour s'aligner sur les pays européens.
Et pour le BUT, le niveau risque de chuter lourdement car les quotas de bac techno sont de 50% et ils doivent bien les respecter, ils vont avoir des classes très hétérogènes car souvent les bacs G sélectionnés ont plutôt de bons dossiers.
tango
tango
Expert spécialisé

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par tango Lun 20 Juin 2022 - 14:32
celitian a écrit:Le bac+3 est nécessaire pour s'aligner sur les pays européens.
Et pour le BUT, le niveau risque de chuter lourdement car les quotas de bac techno sont de 50% et ils doivent bien les respecter, ils vont avoir des classes très hétérogènes car souvent les bacs G sélectionnés ont plutôt de bons dossiers.

J'entends bien cela. Mais à condition de délivrer de vrais diplômes, pas la mascarade annoncée et déjà entamée.
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Ajonc35 Ven 24 Juin 2022 - 12:02
Je viens de lire sur mon journal local un article sur l'apprentissage: " le coûteux recours à l'apprentissage", qui montre le manque d'anticipation ( une fois de plus ) et surtout la dérive financière du système, surtout depuis que le montant des zides a été porté à 8000 euros..: " il faut dire que le coup de pouce, de 5000 € à 8000 € accordé en réponse à la crise sanitaire à rendu le coût quasi nul pour les entreprises. [...]Problème. Les comptes sont dans le rouge. " l'alternance connaît une impasse financiere", souligne la Cour des Comptes."
Plus loin, l'article parle de 5,9 milliards d'euros de déficit en fin d'année. Et aussi " à partir de la licence,  la plus-value sur l'insertion professionnelle est faible". Et pourtant les " grandes Ecoles Privées" surfent sur cette manne car elles vendent l'apprentissage vers des metiers utiles, ce qui dépouille les universités de leurs moyens, de leur recrutement et de leurs étudiants ( bon, je sors du sujet).
Un neo a déjà dit que cela revenait à subventionner les entreprises.
Mathador
Mathador
Vénérable

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Mathador Ven 24 Juin 2022 - 12:16
Manque d'anticipation mon œil (pour rester poli)…
Le pognon pour les (grandes) entreprises, le service public au rabais pour la populace, et cela depuis trop longtemps.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Faustire
Faustire
Niveau 5

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Faustire Lun 4 Juil 2022 - 16:39
Ça se précise...
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2022/07/04072022Article637925338085358824.aspx
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Ajonc35 Lun 4 Juil 2022 - 17:41
Je suis doublement inquiète, plus pour moi, mais tous les plp de ce pays, et tous les apprenants.. Son suppleant a remis récemment un rapport ( 22 juin) sur l'enseignement agricole oû le privé est dominant et nombre de cde sont favorables à la mixité des publics et au rapprochement avec les entreprises au travers des cfa. Mais les cde du privé ne sont pas les seuls.
Un bon nombre de personnes rêvent d'un système à l'allemande d'obtenir ils ne connaissent le plus souvent que les contours.
Les cde du privé développent aussi de nombreuses formations qu'ils inscrivent au registre des métiers, RNCP, et donc via le ministère du travail.
Valenny
Valenny
Niveau 2

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Valenny Lun 4 Juil 2022 - 18:20
Ajonc35 a écrit:Cette communication ne me rassure pas à la fois sur le fond ( faiblesse des niveaux particulièrement en matières générales, des stages plus longs, plus nombreux  - quand on connaît la difficulté de les mettre en place parfois) et sur la forme, cela ne veut pas dire que le lep sera valorisé.

Bonsoir,

Quid des entreprises par rapport à cette
«réforme» qui voudrait doubler la durée des stages ?
J’enseigne en LP, dans une petite ville industrielle de 20 000 habitants. Beaucoup d’entreprises sur le territoire mais finalement peu d’entre elles nous prennent régulièrement des stagiaires en filière administrative (nous n’avons pourtant jamais de problème avec nos élèves en stage).

Les entreprises, dans une immense majorité ne jouent absolument pas le jeu. Elles nous donnent parfois des raisons hallucinantes pour ne pas nous prendre de stagiaires.

J’ajoute à cela un manque de transports en communs affligeant sur notre bassin. La misère…

Doubler les périodes de stages signifie pour nous la mort de notre filière. Que vont devenir nos élèves, issus pour la plupart de milieux très modestes ?
Ajonc35
Ajonc35
Érudit

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Ajonc35 Lun 4 Juil 2022 - 18:50
Valenny a écrit:
Ajonc35 a écrit:Cette communication ne me rassure pas à la fois sur le fond ( faiblesse des niveaux particulièrement en matières générales, des stages plus longs, plus nombreux  - quand on connaît la difficulté de les mettre en place parfois) et sur la forme, cela ne veut pas dire que le lep sera valorisé.

Bonsoir,

Quid des entreprises par rapport à cette
«réforme» qui voudrait doubler la durée des stages ?
J’enseigne en LP, dans une petite ville industrielle de 20 000 habitants. Beaucoup d’entreprises sur le territoire mais finalement peu d’entre elles nous prennent régulièrement des stagiaires en filière administrative (nous n’avons pourtant jamais de problème avec nos élèves en stage).

Les entreprises, dans une immense majorité ne jouent absolument pas le jeu. Elles nous donnent parfois des raisons hallucinantes pour ne pas nous prendre de stagiaires.

J’ajoute à cela un manque de transports en communs affligeant sur notre bassin. La misère…

Doubler les périodes de stages signifie pour nous la mort de notre filière. Que vont devenir nos élèves, issus pour la plupart de milieux très modestes ?
Les milieux modestes, je crains que nos ministres et même nos élus, s'en soucient peu. Jusqu'à la dernière législature,  un élu du département était à la commission sur l'école ( Désolée, je ne sais plus le nom), il est venu dans mon lepa. Il s'est intéressé à nos BTS et à l'apprentissage,( orienté par notre CDE) et n'a pas rencontré d'enseignant. Je ne pense pas qu'il ait émis le souhait. En tant que député,  il aurait pu.
Nous avons reçu d'autres personnalités, mais il ne s'intéresse pas vraiment à ce que nous faisons, n'étant pas passés par là. Et ils n'y mettront pas leurs enfants!
Quant aux stages! Pas de stages, pas d'élèves. Pas d'élèves, fermeture de la filière et plus, du lep.
Filière produv
Poductions horticoles dans mon lep, les entreprises se raréfiaient, les élèves aussi. On a fermé.  Par contre la formation continue recrute, financièrement c'est plus intéressant puisque mon lep loue les serres et outils de l'exploitation.


Dernière édition par Ajonc35 le Lun 4 Juil 2022 - 20:46, édité 1 fois
avatar
Cath
Enchanteur

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Cath Lun 4 Juil 2022 - 19:11
J'ai modifié le titre en raison de l'actualité.
Faustire
Faustire
Niveau 5

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Faustire Lun 4 Juil 2022 - 20:11
Cath a écrit:J'ai modifié le titre en raison de l'actualité.

Oui bien mieux. Je suis très inquiet... Je suis en milieu de carrière et pour la première fois je n'ai pas de visibilité sur la suite !
Taillevent
Taillevent
Niveau 7

Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail ! Empty Re: Avenir du LP et co-tutelle avec le Ministère du Travail !

par Taillevent Hier à 12:16
Concernant le lien avec le monde de l'entreprise (ou le ministère du travail), je me permets un regard extérieur.
En Suisse, le système d'apprentissage fonctionne de manière très différente. Les jeunes trouvent une entreprise, qui les engage et c'est cette dernière qui les inscrit en école professionnelle (et qui paye l'écolage). En conséquence, l'entreprise a un grand poids dans le système : c'est par exemple elle qui est le répondant de l'école en cas de difficulté avec l'élève, pas les parents.
C'est un système qui fonctionne globalement bien : il forme la majorité des jeunes dans le pays, avec des formations dont la qualité est reconnue.
C'est un des systèmes d'enseignement les plus centralisé dans ce pays fédéral, avec un pilotage qui est effectué au niveau national. Petite particularité, la Suisse n'a pas de "ministère" de l'enseignement ou de la formation. Résultat, les apprentissages sont gérés par le département fédéral de l'économie...
Cela se voit assez bien dans des évolutions récentes de certaines formations qui sont entièrement dirigées par les organisations patronales. Pour vous donner une idée, voilà ce que déclarait à ce sujet la principale de ces organisations :
L’évolution des professions doit redevenir l’affaire des organisations du monde du travail [lire "organisations patronales]. C’est à elles qu’il appartient de décider des matières à étudier et des points importants pour les examens.
(Source : https://www.sgv-usam.ch/fr/news-m%C3%A9dias/conf%C3%A9rences-de-presse/lusam-pr%C3%A9sente-ses-exigences-strat%C3%A9giques-pour-le-d%C3%A9veloppement-de-la-formation-professionnelle)
Tout ça pour dire que si la formation professionnelle doit évidemment être en lien avec le monde économique, il faut prendre garde de ne pas lui donner complètement les clés du système...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum