Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
okli
okli
Je viens de m'inscrire !

Enseignant stagiaire : démission et date de préavis Empty Enseignant stagiaire : démission et date de préavis

par okli Lun 11 Juil 2022 - 17:02
Hello !

Les conditions de travails qui m'attendent à la rentrée étant, je trouve, plus que discutables (6 classes de secondes à 40 élèves...), j'envisage de poser ma démission pendant ces vacances d'été.

J'ai essayé de trouver sur mon contrat que quelle convention collective je dépend (j'enseigne dans le privé) mais je n'ai rien trouvé... En fouillant sur Internet, j'ai cru comprendre que, comme je suis enseignant stagiaire, j'ai à priori un mois de pré-avis

Est-ce qu'une bonne âme par ici saurai me dire quel est la durée du préavis de départ ?
Et, ce qui serait top, de m'orienter vers la source officielle qui indique cette durée

Pour poser une démission, je suppose qu'il suffit d'envoyer une lettre au chef d'établissement et au rectorat ?
Merci à vous Smile
Lagomorphe
Lagomorphe
Habitué du forum

Enseignant stagiaire : démission et date de préavis Empty Re: Enseignant stagiaire : démission et date de préavis

par Lagomorphe Lun 11 Juil 2022 - 17:55
okli a écrit:Hello !

Les conditions de travails qui m'attendent à la rentrée étant, je trouve, plus que discutables (6 classes de secondes à 40 élèves...), j'envisage de poser ma démission pendant ces vacances d'été.

Ce genre de conditions de travail n'est malheureusement plus...discutable, aujourd'hui. C'est la norme dans bien des disciplines, et il y a pire. En SVT au lycée, pour parler de ce que je connais, un tel service ne serait pas considéré comme si affreux que ça, car on pourrait avoir encore plus de classes à coup de petits morceaux d'enseignement scientifique de partout. Un mix de 1,5h en seconde, 0,75h en enseignement scientifique de 1ère, 0,75h en enseignement scientifique de terminale, multiplions chaque horaire par un entier jusqu'à parvenir à un service complet de 20h (18h certifié+2HSA obligatoires), ça peut être très, très laid, bien plus que 6 secondes. Il n'est pas impossible que tes collègues, sachant qu'ils attendaient un stagiaire ou un néotitulaire, considèrent que le service qu'ils t'ont prévu constitue une "fleur" (un seul niveau à préparer).

Une démission doit bien sûr être mûrement réfléchie...mais si ce qui est devenu quasi-normal te paraît hallucinant (ce en quoi tu as raison), peut-être est-il effectivement plus sage de trouver une autre voie. Parce qu'il n'est pas du tout sûr que tu sois mieux traité plus tard.

okli a écrit:J'ai essayé de trouver sur mon contrat que quelle convention collective je dépend (j'enseigne dans le privé) mais je n'ai rien trouvé... En fouillant sur Internet, j'ai cru comprendre que, comme je suis enseignant stagiaire, j'ai à priori un mois de pré-avis

Est-ce qu'une bonne âme par ici saurai me dire quel est la durée du préavis de départ ?
Et, ce qui serait top, de m'orienter vers la source officielle qui indique cette durée

Pour poser une démission, je suppose qu'il suffit d'envoyer une lettre au chef d'établissement et au rectorat ?
Merci à vous Smile

J'ai trouvé comme toi (service-pubic.fr), un mois de préavis. La démission s'adresse à l'autorité ayant pouvoir de nomination, donc le recteur plutôt que le chef d'établissement. Maintenant, si la LRAR de démission n'atteint pas la bonne personne, ou si l'administration refuse la démission, il ne se passera rien de particulier: personne ne va t'envoyer la gendarmerie pour te kidnapper et t'enfermer manu militari dans une salle pleine d'élèves.
avatar
eleonore69
Neoprof expérimenté

Enseignant stagiaire : démission et date de préavis Empty Re: Enseignant stagiaire : démission et date de préavis

par eleonore69 Lun 11 Juil 2022 - 18:09
Lagomorphe a écrit:
okli a écrit:Hello !

Les conditions de travails qui m'attendent à la rentrée étant, je trouve, plus que discutables (6 classes de secondes à 40 élèves...), j'envisage de poser ma démission pendant ces vacances d'été.

Ce genre de conditions de travail n'est malheureusement plus...discutable, aujourd'hui. C'est la norme dans bien des disciplines, et il y a pire. En SVT au lycée, pour parler de ce que je connais, un tel service ne serait pas considéré comme si affreux que ça, car on pourrait avoir encore plus de classes à coup de petits morceaux d'enseignement scientifique de partout. Un mix de 1,5h en seconde, 0,75h en enseignement scientifique de 1ère, 0,75h en enseignement scientifique de terminale, multiplions chaque horaire par un entier jusqu'à parvenir à un service complet de 20h (18h certifié+2HSA obligatoires), ça peut être très, très laid, bien plus que 6 secondes. Il n'est pas impossible que tes collègues, sachant qu'ils attendaient un stagiaire ou un néotitulaire, considèrent que le service qu'ils t'ont prévu constitue une "fleur" (un seul niveau à préparer).

Une démission doit bien sûr être mûrement réfléchie...mais si ce qui est devenu quasi-normal te paraît hallucinant (ce en quoi tu as raison), peut-être est-il effectivement plus sage de trouver une autre voie. Parce qu'il n'est pas du tout sûr que tu sois mieux traité plus tard.

okli a écrit:J'ai essayé de trouver sur mon contrat que quelle convention collective je dépend (j'enseigne dans le privé) mais je n'ai rien trouvé... En fouillant sur Internet, j'ai cru comprendre que, comme je suis enseignant stagiaire, j'ai à priori un mois de pré-avis

Est-ce qu'une bonne âme par ici saurai me dire quel est la durée du préavis de départ ?
Et, ce qui serait top, de m'orienter vers la source officielle qui indique cette durée

Pour poser une démission, je suppose qu'il suffit d'envoyer une lettre au chef d'établissement et au rectorat ?
Merci à vous Smile

J'ai trouvé comme toi (service-pubic.fr), un mois de préavis. La démission s'adresse à l'autorité ayant pouvoir de nomination, donc le recteur plutôt que le chef d'établissement. Maintenant, si la LRAR de démission n'atteint pas la bonne personne, ou si l'administration refuse la démission, il ne se passera rien de particulier: personne ne va t'envoyer la gendarmerie pour te kidnapper et t'enfermer manu militari dans une salle pleine d'élèves.
C'est clair. ce n'est pas la zone d'éducation prioritaire, il y a bien pire. Allez courage, au boulot !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum