Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
valle
Habitué du forum

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par valle Ven 29 Juil 2022 - 12:05
C'est valable pour toutes les disciplines. Si quelqu'un c'est pointé sans avoir rien préparé (ou en ayant juste regarde un peu le format des épreuves), c'est parce qu'il a acquis ce qu'il fallait préalablement, dans son cursus ou librement.
Danska
Danska
Prophète

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Danska Ven 29 Juil 2022 - 12:07
Hélips a écrit:En maths, avec le profil de Cassiopella, si, on peut. Donc oui, pour elle, une date d'inscription seulement un mois avant, ça serait parfaitement jouable. Mais je pense que ce n'est pas ça le facteur limitant, on est d'accord.

Parce qu'elle a les qualifications pour décrocher le concours sans souci, oui. Mais si ce genre de profil se détourne de l'EN c'est bien parce qu'ils ont des meilleurs salaires et des meilleures conditions de travail ailleurs, pas pour une histoire de date des concours. Ou alors c'est effectivement le critère déterminant, et alors il vaut peut-être mieux que ces gens n'entrent pas dans l'EN si une simple histoire de date d'inscription suffit à les décourager.
Jenny
Jenny
Médiateur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Jenny Ven 29 Juil 2022 - 12:08
J’imagine que dans les matières littéraires, ne pas avoir lu les œuvres ou les avoir lu il y a longtemps et pas dans une option concours, doit poser problème. Razz

A mon avis, ce n’est pas la date d’inscription qui explique les soucis de recrutement.
Hélips
Hélips
Prophète

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Hélips Ven 29 Juil 2022 - 12:10
Danska a écrit:
Hélips a écrit:En maths, avec le profil de Cassiopella, si, on peut. Donc oui, pour elle, une date d'inscription seulement un mois avant, ça serait parfaitement jouable. Mais je pense que ce n'est pas ça le facteur limitant, on est d'accord.

Parce qu'elle a les qualifications pour décrocher le concours sans souci, oui. Mais si ce genre de profil se détourne de l'EN c'est bien parce qu'ils ont des meilleurs salaires et des meilleures conditions de travail ailleurs, pas pour une histoire de date des concours. Ou alors c'est effectivement le critère déterminant, et alors il vaut peut-être mieux que ces gens n'entrent pas dans l'EN si une simple histoire de date d'inscription suffit à les décourager.
Je suis bien convaincue que ce n'est pas le critère déterminant, cette histoire de date. J'insiste simplement auprès de Jenny qui, elle, insiste sur 'il faut plusieurs mois de préparation" : c'est faux en maths pour une partie non négligeable des candidats reçus.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Clecle78 Ven 29 Juil 2022 - 12:14
A mon époque il n'y avait pas de programme en lettres classiques. J'ai passé le concours mon année de maîtrise sans préparation spéciale, mais après 3 ans de prépa tout de même.
Danska
Danska
Prophète

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Danska Ven 29 Juil 2022 - 12:15
Hélips a écrit:Je suis bien convaincue que ce n'est pas le critère déterminant, cette histoire de date. J'insiste simplement auprès de Jenny qui, elle, insiste sur 'il faut plusieurs mois de préparation" : c'est faux en maths pour une partie non négligeable des candidats reçus.


On est d'accord, et je me doutais bien que tu n'en faisais pas un critère déterminant toi non plus Razz  Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 2252222100
Jenny
Jenny
Médiateur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Jenny Ven 29 Juil 2022 - 12:18
La crise de recrutement est générale et concerne aussi des matières plus littéraires. A mon avis, on se trompe en individualisant le problème par matière. Et ça donne chez nos politiques ou dans l’opinion publique à des réflexions du type : il suffit de mieux payer les profs de maths.
En maths, le niveau du concours semble particulièrement bas sûrement parce que la crise est ancienne. Le programme correspond donc à ce qui est fait dans le secondaire ou en licence ?
Zybulka
Zybulka
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Zybulka Ven 29 Juil 2022 - 12:20
Hélips a écrit: si on veut des profs (de maths en l'occurrence, mais le débat sur payer en fonction de la matière a déjà eu lieu), faut les payer.
Je crois que tout est dans le "si" : il ne faut pas partir du principe que c'est le cas ! La situation actuelle n'est pas due à une mauvaise gestion, mais à une volonté politique. Le fait qu'il y ait peu de profs titulaires convient bien en haut lieu : cela permet moins de masse salariale et plus de recours aux contractuel·les (donc moins cher, plus flexible, et permet la concurrence des statuts), soit exactement l'objectif de CAP22...
Hélips
Hélips
Prophète

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Hélips Ven 29 Juil 2022 - 12:23
Jenny a écrit:La crise de recrutement est générale et concerne aussi des matières plus littéraires. A mon avis, on se trompe en individualisant le problème par matière. Et ça donne chez nos politiques ou dans l’opinion publique à des réflexions du type : il suffit de mieux payer les profs de maths.
En maths, le niveau du concours semble particulièrement bas sûrement parce que la crise est ancienne. Le programme correspond donc à ce qui est fait dans le secondaire ou en licence ?
Oui : à l'écrit, jusqu'en L3 officiellement, et rien que du classique terminale/L1 en fait et à l'oral, collège, lycée, STS.
Et je ne dis pas que la crise du recrutement ne concerne que les maths, je dis que du point de vue de Cassiopella, je peux comprendre qu'elle trouve que plusieurs mois à l'avance, c'est tôt. En revanche, je maintiens aussi que ce n'est pas la date mais la proposition plus alléchante qui l'a fait changer d'avis.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Jenny
Jenny
Médiateur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Jenny Ven 29 Juil 2022 - 12:26
Merci pour ta réponse. Ce n’est pas du tout le cas en HG, c’est pour ça que je te demandais. (D’ailleurs, on peut être titulaire d’un M2 en ayant quasiment pas fait de géo ou d’histoire à la fac).
Mathador
Mathador
Grand Maître

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Mathador Ven 29 Juil 2022 - 12:33
Hélips a écrit:Oui : à l'écrit, jusqu'en L3 officiellement, et rien que du classique terminale/L1 en fait et à l'oral, collège, lycée, STS.
Cela a changé: pour le premier écrit il y a un programme spécifique ( https://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/Capes_externe/13/7/p2022_capes_ext_mathematiques_1404137.pdf ) qui me semblerait bien léger pour baser une licence dessus alors que d'autres licences s'alignent sur le programme de l'agrégation.
Pour les autres épreuves on ne prend que les programmes du secondaire, à l'exclusion du BTS (qui, dans les faits, a disparu de l'oral depuis pas loin de 10 ans maintenant).

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Malaga
Malaga
Modérateur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Malaga Ven 29 Juil 2022 - 13:54
Jenny a écrit:Enfin, des tzr non affectés, ça doit être rare ces derniers temps. En 6 ans, pas une seule journée sans remplacement et rarement à moins de 20/21h par semaine.
Non, il y a des classes sans prof parce qu’il n y a plus de prof.

Mais parfois, c'est aussi parce que la gestion des TZR est mauvaise, très mauvaise. Chez nous, des élèves sont restés pendant de longues semaines sans cours d'HG alors même qu'un collègue TZR habitant tout près était sans affectation. Il a été affecté chez nous au bout de plusieurs mois...

Jenny a écrit:Merci pour ta réponse. Ce n’est pas du tout le cas en HG, c’est pour ça que je te demandais. (D’ailleurs, on peut être titulaire d’un M2 en ayant quasiment pas fait de géo ou d’histoire à la fac).

Tout à fait d'accord.
Clairement, en HG, je ne suis pas certaine qu'il soit possible de passer le concours sans avoir travaillé sur les questions spécifiques du concours juste avant. "Economie et société dans l'Empire byzantin du VIIIe siècle à 1204", même en ayant fait des études d'histoire, ce n'est pas un sujet qu'on maîtrise parfaitement sans le travailler spécifiquement.

_________________
Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Banana244   Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Banana244     Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Zybulka
Zybulka
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Zybulka Ven 29 Juil 2022 - 14:03
Malaga a écrit:Mais parfois, c'est aussi parce que la gestion des TZR est mauvaise, très mauvaise.
C'est surtout que la compression de personnels touche aussi les rectorats, ce qui ne permet plus aux gens de faire correctement leur boulot Sad
Jenny
Jenny
Médiateur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Jenny Ven 29 Juil 2022 - 14:09
C’est sûr qu’avec des suppressions de personnel partout, ça devient compliqué.
Faut-il qu’il reste des TZR en suppléance ? Dans ma matière et mon académie, on est quasiment tous en AFA. Dans les matières technologiques, j’ai l’impression que les tzr et les contractuels sont affectés à l’année. A chaque fois, c’est la pénurie dès la rentrée…
Ha@_x
Ha@_x
Expert spécialisé

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Ha@_x Ven 29 Juil 2022 - 14:21
Malaga a écrit:"Economie et société dans l'Empire byzantin du VIIIe siècle à 1204", même en ayant fait des études d'histoire, ce n'est pas un sujet qu'on maîtrise parfaitement sans le travailler spécifiquement.

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 4105177660

Si tu tombes dessus à l'écrit sans l'avoir bossé spécifiquement, il serait miraculeux de s'en sortir. Si tu tombes dessus à l'oral sans l'avoir bossé spécifiquement, tu risques de passer une sale heure. Et d'avoir moins de 5.

Et je ne parle même pas de la géo, hein...


_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Zybulka
Zybulka
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Zybulka Ven 29 Juil 2022 - 14:43
Ha@_x a écrit:
Malaga a écrit:"Economie et société dans l'Empire byzantin du VIIIe siècle à 1204", même en ayant fait des études d'histoire, ce n'est pas un sujet qu'on maîtrise parfaitement sans le travailler spécifiquement.

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 4105177660

Si tu tombes dessus à l'écrit sans l'avoir bossé spécifiquement, il serait miraculeux de s'en sortir. Si tu tombes dessus à l'oral sans l'avoir bossé spécifiquement, tu risques de passer une sale heure. Et d'avoir moins de 5.
Souvenir ému d'un oral d'agreg où j'avais eu la chance à l'écrit de tomber sur la seule oeuvre que j'avais travaillée. A l'oral, j'avais essayé de bosser un peu mais il me restait pas mal d'impasses : j'ai fait de mon mieux pour pondre une leçon sur je ne sais plus quelle pièce de théâtre du XVIe siècle que j'ai découverte en entrant dans la salle, mais naturellement c'était un carnage. En plus le président du jury, qui apparemment passait voir un oral de temps en temps pour venir voir comment ça se passait, était présent (et un peu estomaqué, le pauvre, quand j'ai fini par avouer pendant l'entretien que je n'avais pas lu la pièce). La plus grande honte de ma vie !
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Graisse-Boulons Sam 30 Juil 2022 - 9:26
pseudo-intello a écrit:
Atome a écrit:
Tangleding a écrit:Et tu en fais quoi des élèves turbulents ? Tu les envoies faire de la manutention à la sortie du cm2 ? Porter des sacs de ciment sur les chantiers ?

Un début serait de les confier en priorité à des profs expérimentés plutôt que d'envoyer des jeunes au front.

Atome a écrit:
Caspar a écrit:J'en pense qu'il n'y a pas de solution miracle, mais quand je lis "au pire en forcer quelques uns" je frémis un peu.
Forcer, c'est exactement ce qui arrive aux nouveaux pour leur première année. Ça te fais aussi frémir Wink

Le mythe du prof expérimenté dans des zones difficiles a bon dos.

Sérieusement, vous pensez réellement qu'au bot de 15 ans de service on saura mieux faire ? Personnellement, il y a quinze ans :
- j'avais quinze ans de moins, tout bêtement. Donc, une meilleure résistance à la fatigue, celle du travail, mais aussi celle des trajets les week-ends où je souhaitais rentrer dans ma région pour voir mes procdonc donc j'avais ne vie extérieure moins fatigante ET les soirs où c'était rude, je pouvais juste m'affaler dans mon canapé le temps d'émerger. Maintenant, non
- n'ayant pas d'enfants, j'avais une charge mentale et une fatigue domestique bien moindre, qui me permettait d'avoir plus de "réserves" pour encaisser les journées usantes au travail.
- je n'étais pas propriétaire de mon logement en passant le concours (j'avais 22 ans, quoi), donc c'était moins dramatique de me déraciner
- j'étais plus au courant de tas de petites choses de la vie de me élèves : leurs références, leur vocabulaire, leurs code (pas pour les observer, mais pour comprendre plus facilement ce qui se joue dans un tchip ou que sais-je). Les enseignants plus vieux qui n'ont jamais trop quitté le milieu REP6 sont sans doute encore au courant, mais un enseignant qui y débarque après plusieurs années dans des bahuts lambdas, non.

Et surtout, surtout, il y a 15 ans, je système de points favorable à l'ancienneté me permettait de me dire que ça irait globalement d mieux en mieux. Si on m'avait dit "entre, au début on va te "choyer" un peu, et puis au bout de 10 ans, avec deux enfants de moins de trois ans et un projet de .e, on va te faire vendre ta maison pour aller t'envoyer à 500 bornes en REP+ bien balèze", j'aurais choisi un autre métier, tout simplement.

Notez que l'administration aurait fait un tas d'économies, car entre les titulaires démissionnaire au bout de 10 ans (avant le mauvais moment) et les seconde carrières qui commencent à un petit échelon, la masse salariale aurait fondu.  

En attenant, pour les nouveaux envoyés dans des zones difficiles, l’État devrait y garantir de meilleures conditions d’exercices (davantage d'effectifs qualifié en vie scolaire, des effectifs réduits, des créneaux d'aide aux devoirs obligatoires pour les élèves qui ne font pas leurs devoirs...).


C'est tellement vrai...cette idée de prof expérimentés aux pires endroits est tellement mauvaise, elle signe tellement une méconnaissance totale de ce qu'est le métier, de la pénétration profonde de la vie privée, du niveau de résistance nécessaire, du besoin absolu de penser que " ça ira mieux après"...j'ai connu ça, et encore, pas aux pire endroits je suppose, et ce qui est écrit correspond exactement.


Dernière édition par Graisse-Boulons le Sam 30 Juil 2022 - 15:33, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Balthazaard Sam 30 Juil 2022 - 10:17
Surtout ne pas être rapiat sur les avantages...prime rep 144 euros/mois....pour moi, prof expérimenté 1hs dans un bahut tranquille 200 euros/mois....ouarf!
Je vois déjà des syndicats qui vont dire...."injuste, faut baisser le taux des hs"...pour 144 euros, j'irais quand même pas!
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Balthazaard Sam 30 Juil 2022 - 10:23
Les profs expérimentés....les bureaux pour les profs....les services "tout compris"....ce sont les mêmes tartes à la crème depuis 40 ans...les idées, ou plutôt le manque d'idée de ceux qui parlent sans connaître et qui inventent les problèmes destinés à coller aux solutions qu'ils ont à priori!
Leclochard
Leclochard
Empereur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Leclochard Sam 30 Juil 2022 - 10:47
Zybulka a écrit:
Hélips a écrit: si on veut des profs (de maths en l'occurrence, mais le débat sur payer en fonction de la matière a déjà eu lieu), faut les payer.
Je crois que tout est dans le "si" : il ne faut pas partir du principe que c'est le cas ! La situation actuelle n'est pas due à une mauvaise gestion, mais à une volonté politique. Le fait qu'il y ait peu de profs titulaires convient bien en haut lieu : cela permet moins de masse salariale et plus de recours aux contractuel·les (donc moins cher, plus flexible, et permet la concurrence des statuts), soit exactement l'objectif de CAP22...

Je pense la même chose. La différence avec les années antérieures, c’est qu’en 2022, à cause de plusieurs facteurs (qui restent à comprendre : je crois qu’officiellement, c’est un problème de diplôme qui provoque la chute..) le phénomène s’est emballé et le ministère n’avait pas anticipé. En quelque sorte, c’est allé trop loin, trop vite. D’où les jobs dating. Ça va faire mal, très mal à la rentrée.
J’ai hâte de voir quelle excuse on va nous donner en 2023 quand ça va se confirmer. Lorsqu’on voit le nombre d’articles qui traitent du sujet, il n’est plus possible de cacher le problème.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Graisse-Boulons Sam 30 Juil 2022 - 10:53
Zetitcheur a écrit: Très bonne émission sur Inter pas plus tard qu’hier, sur “l’envie de travailler” : https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-du-mercredi-27-juillet-2022-5323547
La crise des services publics y est évoquée.

" Évoquée" c'est le mot! Je reste sur ma faim. 1 heure d'écoute pour apprendre qu'on est passé d'une société capitaliste de production ou l'on versait de gros salaires aux emplois de production de biens, à une société capitaliste d'actionnariat ou l'on verse des dividendes. S'en suit une perte de sens pour les travailleurs et une forte baisse des rémunérations des fonctionnaires.


Dernière édition par Graisse-Boulons le Sam 30 Juil 2022 - 15:27, édité 1 fois
Leclochard
Leclochard
Empereur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Leclochard Sam 30 Juil 2022 - 11:08
Graisse-Boulons a écrit:
Zetitcheur a écrit:Très bonne émission sur Inter pas plus tard qu’hier, sur “l’envie de travailler” : https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-du-mercredi-27-juillet-2022-5323547
La crise des services publics y est évoquée.
" Évoquée" c'est le mot! Je reste sur ma faim. 1 heure d'écoute pour apprendre qu'on est passé d'une société capitaliste de production ou l'on versait de gros salaires aux emplois de production de biens, à une société capitaliste d'actionnariat ou l'on verse des dividendes. S'en suit une perte de sens pour les travailleurs et une forte baisse des rémunérations des fonctionnaires.

C’est à dire qu’en France, la part des salariés qui travaillent dans la production est très réduite : on vit dans un pays où les emplois sont dans les services principalement (des cadres, des techniciens, des employés.. ) c’est un choix regrettable car l’industrie paye bien justement les personnes sans qu’elles aient une qualification très élevée.
Sinon je ne vois pas le rapport avec les actionnaires. Vous croyez qu’en Suisse ou au Luxembourg ou en Allemagne, il n’y en a pas et que les fonctionnaires sont automatiquement mal payés ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
piesco
piesco
Modérateur

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par piesco Sam 30 Juil 2022 - 11:11
@Graisse-Boulons Serait-il possible d'éditer tes messages pour corriger les citations qu'ils contiennent ? Dans l'état l'ensemble est illisible.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Graisse-Boulons Sam 30 Juil 2022 - 15:28
Je vois bien, mais ça ne fonctionne pas. J'arrête d'utiliser le forum avec mon téléphone, je ne vois que ça.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Graisse-Boulons Sam 30 Juil 2022 - 15:32
Graisse-Boulons a écrit:
Zetitcheur a écrit:Très bonne émission sur Inter pas plus tard qu’hier, sur “l’envie de travailler” : https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-du-mercredi-27-juillet-2022-5323547
La crise des services publics y est évoquée.

" Évoquée" c'est le mot! Je reste sur ma faim. 1 heure d'écoute pour apprendre qu'on est passé d'une société capitaliste de production ou l'on versait de gros salaires aux emplois de production de biens, à une société capitaliste d'actionnariat ou l'on verse des dividendes. S'en suit une perte de sens pour les travailleurs et une forte baisse des rémunérations des fonctionnaires.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Graisse-Boulons Sam 30 Juil 2022 - 15:32
Graisse-Boulons a écrit:Je vois bien, mais ça ne fonctionne pas. J'arrête d'utiliser le forum avec mon téléphone, je ne vois que ça.
C'est bon j'ai trouvé, désolé
Contenu sponsorisé

Rapport Longuet sur l'attractivité du métier. - Page 9 Empty Re: Rapport Longuet sur l'attractivité du métier.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum