Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lokomazout
Niveau 9

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Lokomazout Sam 10 Sep 2022 - 12:27
Clecle78 a écrit:Je ne tiens pas du tout à ce qu'on touche aux vacances et jours fériés. On se fait déjà bien assez avoir comme ça ...

C'est clair.
Pas touche !
Lisak40
Lisak40
Neoprof expérimenté

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Lisak40 Sam 10 Sep 2022 - 12:28
Paul Ochon a écrit:
Clecle78 a écrit:Je ne tiens pas du tout à ce qu'on touche aux vacances et jours fériés. On se fait déjà bien assez avoir comme ça ...

Si vous êtes contre le fait de toucher aux jours fériés, vous devez donc participer aux cérémonies des 11 novembre et 8 mai, participer aux manifestations du 1er mai et autres événements des jours fériés.

On sait tous que tu es un troll, mais si tu ne l'es pas, qui te dit que nous ne le faisons pas, ou que nous ne nous recueillons pas de manière privée et personnelle ? Et en ce qui concerne les manifestations du 1er mai : participer à quoi / où / avec qui, et pour célébrer quoi (j'ai pas tellement envie de défiler avec les troupes du RN, hein tu m'excuseras...) ?


Dernière édition par Lisak40 le Sam 10 Sep 2022 - 16:57, édité 2 fois
henriette
henriette
Médiateur

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par henriette Sam 10 Sep 2022 - 12:34
@Paul Ochon : Merci de te présenter dans la section ad hoc du forum "Vie du forum > Votre présentation".

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Caspar
Caspar
Enchanteur

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Caspar Sam 10 Sep 2022 - 12:34
Pour répondre à ce qu'a dit Pontorson plus haut, je ne pense pas que nos longues vacances d'été soient uniques au monde. Elle sont aussi longues aux États-Unis, en Italie aussi, et certainement dans d'autres pays aussi.


Dernière édition par Caspar le Sam 10 Sep 2022 - 13:32, édité 1 fois
Provence
Provence
Bon génie

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Provence Sam 10 Sep 2022 - 12:42
Paul Ochon a écrit:
Clecle78 a écrit:Je ne tiens pas du tout à ce qu'on touche aux vacances et jours fériés. On se fait déjà bien assez avoir comme ça ...

Si vous êtes contre le fait de toucher aux jours fériés, vous devez donc participer aux cérémonies des 11 novembre et 8 mai, participer aux manifestations du 1er mai et autres événements des jours fériés.

Comme chaque citoyen, toi le premier.
Paul Ochon
Paul Ochon
Niveau 1

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Paul Ochon Sam 10 Sep 2022 - 12:55
Provence a écrit:
Paul Ochon a écrit:
Clecle78 a écrit:Je ne tiens pas du tout à ce qu'on touche aux vacances et jours fériés. On se fait déjà bien assez avoir comme ça ...

Si vous êtes contre le fait de toucher aux jours fériés, vous devez donc participer aux cérémonies des 11 novembre et 8 mai, participer aux manifestations du 1er mai et autres événements des jours fériés.

Comme chaque citoyen, toi le premier.

Effectivement j'y participe.
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Clecle78 Sam 10 Sep 2022 - 13:04
De toutes façons je ne vois pas le rapport avec le sujet. Un acquis social est un acquis social et tout le monde est concerné dans le pays, pas seulement les profs . Je ne me prends plus du tout la tête sur le programme à finir. Je fais de mon mieux dans le temps imparti et je m'absente pour stage ou autre sans aucun état d'âme. D'ailleurs je n'ai quasiment jamais réussi à finir un programme donc j'en conclus que ceux ci ne sont pas destinés à être bouclés ( dans ma matière en tout cas).
Baldred
Baldred
Neoprof expérimenté

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Baldred Sam 10 Sep 2022 - 13:22
Paul Ochon a écrit:
Provence a écrit:
Paul Ochon a écrit:
Clecle78 a écrit:Je ne tiens pas du tout à ce qu'on touche aux vacances et jours fériés. On se fait déjà bien assez avoir comme ça ...

Si vous êtes contre le fait de toucher aux jours fériés, vous devez donc participer aux cérémonies des 11 novembre et 8 mai, participer aux manifestations du 1er mai et autres événements des jours fériés.

Comme chaque citoyen, toi le premier.

Effectivement j'y participe.

J'en doute, je participe aussi et je ne t'ai pas vu, et je sais reconnaître un Paul Hochon quand j'en vois un.
illizia
illizia
Esprit éclairé

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par illizia Sam 10 Sep 2022 - 13:23
Baldred a écrit:
Paul Ochon a écrit:
Provence a écrit:
Paul Ochon a écrit:

Si vous êtes contre le fait de toucher aux jours fériés, vous devez donc participer aux cérémonies des 11 novembre et 8 mai, participer aux manifestations du 1er mai et autres événements des jours fériés.

Comme chaque citoyen, toi le premier.

Effectivement j'y participe.

J'en doute, je participe aussi et je ne t'ai pas vu, et je sais reconnaître un Paul Hochon quand j'en vois un.
calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 346737548
ysabel
ysabel
Enchanteur

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par ysabel Sam 10 Sep 2022 - 13:39
Pontorson50 a écrit:Il n'empêche que c'est quand même transmettre aux familles et aux élèves que la norme attendue du gouvernement, c'est d'être complètement imbibé de diverses orgies pour commencer une année, et que travailler dès le 2 janvier à l'école relève d'un objectif inférieur à celui d'éviter aux fêtards abusifs de mal finir. Je suis personnellement très choqué par ce refus d'envisager de changer d'année sans commencer par être incapable de conduire un véhicule. Ce principe de précaution, comme pas mal d'autres, est désespérant, et je ne tiens pas l'école ni les dirigeants pour porteurs de ce genre d'approche.

Et concrètement, cela fait au total  4 ou 5 lundis sans enseignement cette années, car nous avions déjà le lundi de Päques hors congés par exemple dans ma zone (B), celui de Pentecôte aussi comme toujours, et l'empilage du 8 et du 1 er mai.

Pour les zones concernées, cela veut dire dans certaines matières soit rares (quand vous avez avec une classe uniquement le lundi) soit avec de gros blocs (quand vous avez enseignement professionnel par bloc de 4 heures avec un ou deux groupes) une difficulté réelle d'organisation du travail. Si on prend le collège, ça fait pour moi 5 heures d'Hist Géo par terre, soit quasi équivalent de deux semaines de congés de plus. Si je prends mes collègues enseignant une seule heure, cela fait l'équivalent de plus d'un mois d'arrêt. Il n'est pas possible d'intégrer tous les jours fériés dans les calendriers scolaires (ce qui serait pédagogiquement logique dans un pays qui lâche huit semaines de congés hors-été, cas unique dans le monde je crois et en tout cas en Europe), mais si en plus on rajoute encore un lundi cette année pour des raisons de pure démagogie, ça va bien le discours sur l'effort et le travail de ce gouvernement en particulier...


J'ai d'ores et déjà prévenu les classes que j'ai le lundi que mon rythme de travail serait fatalement un peu plus dense que celui des autres classes de même niveau.

Le calendrier 2023/24 composera sans doute les vacances de Noël de façon à rentrer le lundi 8 janvier ça s'est déjà fait, même si, pour les commerçants et les familles, ça rend un peu course contre la montre l'avant-Noël (on sort alors le vendredi 22 décembre 2023 au soir). Les 1er et 8 mai sont un mercredi (année bissextile oblige). Mais  le lundi de Pâques sera le premier avril donc hors congés pour tous, et à cet égard, le zonage fait que ce week-end familial fort est rarement intégré dans les vacances scolaires qui, naguère, s'appelaient vacances de Pâques et nous étions alors déjà en République laïque. Après, vu le troisième trimestre de plus plus démesuré, supprimer le pont de l'Ascension, congé de demi-semaine donc pédagogiquement idiot ainsi que le 8 mai férié extrêmement peu chômé parce que suivant le 1er qui l'est massivement, permettrait d'avoir une semaine complète intégrant, selon les années, l'Ascension ou la Pentecôte sans mettre à mal les 36 semaines et ce de façon moins démagogique qu'en ce moment, et cette solution satisferait aussi le secteur "distractif", qui porte de plus en plus l'économie française, donc mon salaire soit dit en passant. Ce qui explique les vacances courtes des Belges et des Allemands, dans ces pays les vacances sont une perte sèche, plus de la moitié de la population, et la plus riche, va dépenser ses sous ailleurs, chez nous 80% des gens restent dépenser leur argent en France, l'impact du "distractif payant" en France et en Allemagne, ça n'a rien à voir. Mais la France, pays dont les étés sont déjà trop chauds très longtemps presque partout, ne pourra pas faire moins que les huit semaines de congés d'été actuels.

Avec 8 semaines en été, intouchables climatiquement voire à étendre, et huit semaines hors-été, économiquement difficiles à remettre en cause, un troisième trimestre aberrant (le plus long quand on fatigue en fin d'année), il faudrait aborder frontalement la question des jours fériés hors des vacances qui mettent plus ou moins la pagaille dans certains enseignements, surtout avec des corps d'inspections obsédés par des programmations fines. Paradoxalement, une neuvième semaine pour solde de tout compte excepté le 1er mai, au milieu du 3° trimestre, serait un compromis pour tout le monde.

Clairement, si je disais le fond de ma pensée sur ce message à la fois réactionnaire et hygiéniste, je me ferai virer du forum...

si j'ai envie de me pochtronner complètement au changement d'année, c'est mon droit et la personne qui habite à 1000 bornes de sa famille à cause de sa mutation, ce n'est pas de sa faute...

quant aux jours qui sautent ! Mais rien à battre ! quand on  voit comme nt nou ssommes considérés et payés !
quand on voit le nombre d'heures qui peut sauter dans l'année pour des raisons stupides et ridicules !

A t'endendre il faut mener une vie ascétique uiquement consacré à son boulot, sans jamais s'arrêter. Fais-toi moine ! Moi, j'ai juste un boulot pour remplir mon frigo

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
zigmag17
zigmag17
Grand Maître

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par zigmag17 Sam 10 Sep 2022 - 13:41
Tout ce que je peux dire concernant les cérémonies officielles les jours fériés, c'est que les élèves des sections Métiers de la sécurité, ainsi que les profs d'enseignement professionnel qui les encadrent, sont tenus d'y participer. Ils apprennent aussi des chants militaires, cela fait partie de leur formation , car certains d'entre eux seront amener à passer les concours de l'armée.
Indépendamment de ce que l'on peut penser  et de l'armée et des jours fériés (et perso mes jours fériés j'y tiens) c'est comme ça.
Donc oui, c'est possible que des profs travaillent, dans certaines circonstances bien précises, les jours fériés.
Caspar
Caspar
Enchanteur

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Caspar Sam 10 Sep 2022 - 14:05
Si on suit le raisonnement de Paul Hochon jusqu'au bout, il faudrait que nous allions tous à la messe tous les dimanches.

Sinon d'accord avec Ysabel, je ne vais pas me mettre la rate au court bouillon pour quelques lundis fériés. Je suis convoqué pour une réunion qui va tomber pendant une heure de groupe de terminale, ce qui veut dire que mes deux groupes vont être décalés, eh bien tant pis, je me débrouillerai, ce n'est pas bien grave (avant nous avions des groupes hebdomadaires, maintenant c'est par quinzaine, ce qui complique le suivi des élèves et mon organisation mais tant pis). En plus en général quand on fait appel à des comparaisons avec d'autres pays, souvent fausses d'ailleurs, ce n'est jamais pour améliorer nos conditions de travail (les vacances sont trop longues, les profs des autres pays sont mieux payés mais ils travaillent plus etc).
A Tuin
A Tuin
Doyen

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par A Tuin Sam 10 Sep 2022 - 14:35
Fires of Pompeii a écrit:Toucher aux jours fériés, c'est en fait revenir sur des discussions qui ont notamment eu lieu en 1905. La CGT (notamment) était montée au créneau, expliquant que ces jours fériés religieux étaient devenus des acquis sociaux, et donc, que les supprimer était impensable.

Mais, au delà de ça, ça suffit là : les enseignements pâtissent de plein de choses, notamment de la baisse des DGH, de l'absence de travail personnel des élèves, de la désinvolture de leurs parents, du bashing permanent du gouvernement, des fenêtres qui ne s'ouvrent pas quand on a chaud, du matériel qui flanche.

Donc STOP : ce n'est pas à nous, travailleurs, d'aller compenser encore une fois les conséquences d'un système qui rend l'acte d'enseigner quasi-impossible.

Je garde mes jours fériés.

Je trouve ton point de vue et ces constats pleins de bon sens.
L'argument selon lequel pour le 1er mai il faudrait aller faire les manifestations, et pour tels autres jours aller faire les commémorations ou les messes, est fallacieux et absurde.
On parle là d'acquis sociaux pour la plupart, il ne devrait même pas se poser la question de revenir dessus.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Pontorson50 Sam 10 Sep 2022 - 16:56
Bon alors dans l'ordre :

-je ne réclame pas une seconde la suppression d'un seul jour de congés, je propose une semaine de plus de congés pour couper le troisième trimestre notamment dans le primaire, et de tout faire pour que moins de jours fériés soient hors vacances scolaires. Pas tous ce n'est évidemment pas possible. Pour parvenir à cela je fais simplement tomber trois jours isolés (deux à l'Ascension et un à la Pentecôte)- et j'en crée cinq au total sous forme de vacances complètes d'une semaine, où est la réduction? La suppression? J'ai expressément rappelé (et ce n'est pas la première fois) que la France pour des raisons économiques et climatiques, ne pourra pas réduire le nombre de jours de congés, ni en été (j'ai même envisagé d'en ajouter) ni même ailleurs malgré notre côté extrême dans ce domaine.

-le coup du message "hygiéniste et réactionnaire" je l'attendais aussi : pour mémoire, il ne s'agit pas de râler contre le fait de ne pas travailler le premier janvier, mais contre la décision de ne pas oser nous remettre au travail le 2. C'est à ceux qui sont incapables de faire la fête sans être KO deux jours entiers et même sans toucher à un véhicule le premier janvier de m'expliquer pourquoi je suis censé avoir une semaine de cours incomplète de plus. C'est un argument revenant à me faire dire que je suis contre l'usage de la voiture parce que je ne fais pas le dingue avec. Sans parler de la prétérition du style "je ne serai pas insultant mais je vais l'être quand même"...On peut passer toute une soirée à faire la fête sans être défoncé le lendemain, encore moins le surlendemain, ça j'aimerais bien que nous, enseignants, soyons capables d'y croire et de le transmettre. Enfin, pour les moines, les seuls que je connais bien, ceux du Mt st Michel, se couchent à deux heures et demi du matin, après la messe de changement d'année qu'ils commencent à minuit suivie de l'apéro offert aux participants où le silence n'est guère de rigueur, il faut vraiment avoir une vision, réactionnaire pour le coup, tant elle est passéiste, sur la religion, pour imaginer leur ascétisme au 31 décembre. Seulement, quoique fêtant l'année nouvelle comme tout le monde, ils ne sont pas hors d'usage le lendemain dès leur première messe à 8 heures tapantes, la fiesta ce n'est pas la défonce.
Et si, sur ce distinguo fiesta/défonce, l'école, et singulièrement les enseignants d'enseignement civique, n'a rien à dire, c'est bien dommage. Et si le gouvernement souhaite entretenir la confusion en expliquant aux parents aux élèves et aux professeurs, que oui, c'est normal de ne pas être capable de prendre le volant le premier janvier pour rentrer chez soi, c'est à se demander où sont les responsables des opérations "celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas", (affiche qu'on trouvait très souvent dans des établissements scolaires, mais ça doit être du pétainisme rentré) ou n'importe quelle organisation permettant d'aller faire la fête et de rentrer chez soi, pas en fin du nuit du premier, mais dans l'après-midi du premier. Cela, quasiment toute personne ayant réveillonné doit être capable de le gérer. Les quelques rares autres doivent se demander si elles sont en droit d'imposer cette incapacité à la marge pour enlever une journée de travail à toute une institution. Enfin curieusement, le reste des actifs, eux, seraient capables de rentrer en devant circuler le premier janvier avant de reprendre le travail? Les couples séparés pas profs eux devront bien faire les fameux 1000 km pour être chez eux le 2. Car il ne s'agit pas du tout de rendre férié le 2 pour tout le monde, seulement pour les écoles. C'est ça le côté démagogique. Quant à se défoncer, c'est en effet tout à fait un droit, mais pas de soumettre toute une institution aux conséquences possibles de cette liberté personnelle.

-le "hors sujet" : je signale que très probablement le calendrier de 2023/4 sera moins tordu à faire que l'actuel et j'explique pourquoi il faut s'attendre à un gros décalage vers janvier des congés de Noël. Et j'en profite pour signaler que l'accumulation des jours fériés le même jour est pédagogiquement lourde à gérer dans pas mal de cas. C'est totalement dans l'esprit d'un sujet sur les vacances à venir telles qu'on voudrait les connaître ou les avoir.

-le "il y a tellement d'autres sujets plus graves" est un procédé classique évitant de dire "je suis à court d'arguments".
Primo je n'ai pas ouvert ce topic, et tous les topics n'ont évidemment pas la même gravité ni la même importance sur un forum, cela va de soi. Faut-il fermer tous les topics dits de moindre importance? Transmettez cela à la modération, je n'en suis pas comptable comme participant. Ici comme ailleurs, quand un sujet ne me motive pas, je n'y vais pas, point.
Deuxio, j'ai enseigné, dans les années 90, 4 ans en LP, et je peux dire que tout ce que j'ai écrit contre les semaines amputées, je l'ai entendu déplorer avant d'y avoir pensé pour moi.
Tertio, sur des sujets plus lourds, sur les salaires par exemple, on trouvera sans problème mes posts et on pourra même les juger trop nombreux.

-le "on ne touche pas aux jours fériés le premier et le huit mai, ils ont du sens" : je ne supprime pas ces jours fériés du tout, je cherche à ce que moins de ces jours fériés soient mis hors vacances, ce que bien des familles apprécieraient pour pouvoir justement y accorder de l'importance. J'ai seulement souligné que le 8 mai n'est clairement pas autant férié dans les faits que le 1er. Où en déduit-on que je veuille supprimer quelque jour férié que ce soit pour toute la population?

Merci enfin d'accepter que cette réponse, nécessairement longue, sera la dernière, je ne souhaite pas en effet monopoliser ni en faire trop sur ce sujet, qui a du sens, mais pas au point d'y consacrer tout un dimanche en ce qui me concerne, là on sera sans doute d'accord.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Fires of Pompeii Sam 10 Sep 2022 - 17:16
Je ne sais pas à qui vous faites référence avec le "il y a d'autres sujets plus graves", mais je n'ai pas dit ça. Je rebondissais sur ce qui freine la progression de l'enseignant, et les jours fériés ne sont pas le frein. Ce n'est pas un manque d'arguments qui me fait dire ça, mais c'est mon argument : l'enseignement ne souffre pas de jours manqués, il souffre d'heures supprimées chaque semaine.

Maintenant, puisqu'on parle hypothétiquement de déplacer des choses, je vais faire part d'un truc qui m'agace (et certains ne seront peut-être pas d'accord avec moi) : le pont de l'Ascension. Le jeudi férié, c'est normal. Mais ce pont du vendredi, on l'a instauré par la force parce que bien des gens ne mettaient pas leur enfant à l'école. Eh bien je trouve ça aberrant... Ce pont est ridicule, et en plus on le rattrape en fin d'année. Ça m'insupporte.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Danska
Danska
Prophète

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Danska Sam 10 Sep 2022 - 17:18
Pontorson50 a écrit: Enfin curieusement, le reste des actifs, eux, seraient capables de rentrer en devant circuler le premier janvier avant de reprendre le travail? Les couples séparés pas profs eux devront bien faire les fameux 1000 km pour être chez eux le 2. Car il ne s'agit pas du tout de rendre férié le 2 pour tout le monde, seulement pour les écoles.

La plupart des actifs peuvent choisir leurs dates de congé et décider en pleine conscience de reprendre le 2 ou le 3. À condition de ne pas avoir un enfant scolarisé le 2, évidemment. Pour ma part je ne bois pas une goutte d'alcool, mais comme de très nombreuses personnes je serai dans ma famille le soir du 31, on risque de se coucher tard et si je peux me passer de reprendre la route dès le lendemain ça me va très bien.

Certains n'auront évidemment pas le choix, de la même façon que des gens travaillent les jours fériés ou le 1er, par choix ou par contrainte ; mais je pense le plus grand mal de l'argument qui consiste à dire que si pour certains c'est pire alors il n'y a pas de raison qu'on y échappe.


Et sur le plan purement professionnel je me réjouis de ce décalage de rentrée : non seulement je ne crache pas sur un jour de congé supplémentaire, mais en plus combien d'absents aurions-nous eu dans chaque classe avec une rentrée le 2 ?
dita
dita
Neoprof expérimenté

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par dita Sam 10 Sep 2022 - 19:23
Fires of Pompeii a écrit:
Maintenant, puisqu'on parle hypothétiquement de déplacer des choses, je vais faire part d'un truc qui m'agace (et certains ne seront peut-être pas d'accord avec moi) : le pont de l'Ascension.  Le jeudi férié, c'est normal. Mais ce pont du vendredi, on l'a instauré par la force parce que bien des gens ne mettaient pas leur enfant à l'école. Eh bien je trouve ça aberrant... Ce pont est ridicule, et en plus on le rattrape en fin d'année. Ça m'insupporte.
D'autres aiment faire un petit voyage ou aller dans leur maison de campagne.
A Tuin
A Tuin
Doyen

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par A Tuin Sam 10 Sep 2022 - 19:33
Pour rejoindre Pontorson, vu de l'extérieur le report de la rentrée au 2 janvier ressemble quand même sévèrement bien à de la démagogie, et je ne suis pas sûre que le message à en retenir soit de nature à être flatteur.
Ceci étant posé, comme le dit très bien Danska, moi non plus je ne cracherai pas sur ce jour de congé supplémentaire..
Non pas pour les soit disant excès de réveillon qui seraient évoqués, mais plutôt parce que ces vacances de Noël parsemées de leurs chapelets de journées perdues à table pour faire des repas interminables et ch*** la plupart du temps, sont du temps qu'on ne passe pas à faire autre chose d'utile, et que le temps, ne se multiplie pas comme les petits pains....
avatar
Enaeco
Grand sage

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Enaeco Sam 10 Sep 2022 - 19:44
Pontorson50 a écrit:Enfin curieusement, le reste des actifs, eux, seraient capables de rentrer en devant circuler le premier janvier avant de reprendre le travail? Les couples séparés pas profs eux devront bien faire les fameux 1000 km pour être chez eux le 2. Car il ne s'agit pas du tout de rendre férié le 2 pour tout le monde, seulement pour les écoles. C'est ça le côté démagogique.

Je ne suis pas convaincu que le 2 janvier férié, ça soit un cadeau fait aux enseignants et qu'il crée des problèmes aux parents qui devront garder alors leurs gamins.

Je pense que le raisonnement est plus global et que la décision est en partie basée sur le postulat que les actifs ne travailleront pas tous le 2. Si on n'a pas la contrainte de la reprise de l'école dès le 2, ça permet d'étaler les retours avec ceux qui ne travaillent pas ce jour là.

Tout comme les ponts ne sont pas prévus pour alléger la fin d'année des profs.
avatar
wilfried12
Habitué du forum

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par wilfried12 Sam 10 Sep 2022 - 19:56
Des gens pensent vraiment que le 2 janvier est donné pour les profs et pas pour les parents?
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Clecle78 Sam 10 Sep 2022 - 20:15
Aucune démagogie. Il s'agit juste de laisser les gens rentrer en sécurité de vacances.
Tivinou
Tivinou
Sage

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Tivinou Dim 11 Sep 2022 - 13:03
J'ai perdu 4 heures de cours de première cette semaine pour des raisons diverses et variées, toutes bien discutables, alors je refuse de me prendre la tête pour les jours fériés.
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Kilmeny Jeu 27 Oct 2022 - 11:26
Je n'avais pas posté au bon endroit. Je remonte donc ce fil : a-t-on une date de publication ? J'ai besoin de savoir quand aura lieu la rentrée 2023.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Jacq
Jacq
Guide spirituel

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Jacq Sam 29 Oct 2022 - 19:50
Enaeco a écrit:
Pontorson50 a écrit:Enfin curieusement, le reste des actifs, eux, seraient capables de rentrer en devant circuler le premier janvier avant de reprendre le travail? Les couples séparés pas profs eux devront bien faire les fameux 1000 km pour être chez eux le 2. Car il ne s'agit pas du tout de rendre férié le 2 pour tout le monde, seulement pour les écoles. C'est ça le côté démagogique.

Je ne suis pas convaincu que le 2 janvier férié, ça soit un cadeau fait aux enseignants
et qu'il crée des problèmes aux parents qui devront garder alors leurs gamins.

Je pense que le raisonnement est plus global et que la décision est en partie basée sur le postulat que les actifs ne travailleront pas tous le 2. Si on n'a pas la contrainte de la reprise de l'école dès le 2, ça permet d'étaler les retours avec ceux qui ne travaillent pas ce jour là.

Tout comme les ponts ne sont pas prévus pour alléger la fin d'année des profs.

Ne pas reprendre le 2 peut occasionner des soucis à certains parents, notamment des enfants les plus jeunes.

Par contre ce n'est pas un cadeau aux enseignants. Si l'Education nationale faisait des cadeaux aux enseignants nous serions les premiers à être au courant. Au fait, si les enseignants ne reprennent pas le 2, notre administration non plus (voir le calendrier des rectorats) et j'ai dans un coin de ma tête qu'ils pensent plus à eux qu'à nous. Petit enseignant, je ne suis pas à Ibiza durant les vacances...
Ce n'est pas la première année, c'est vrai que cette année cela tombe mal avec le 1er et le 8 mai. Notons que les Anglais, je crois, adaptent la date des points pour la placer un vendredi. Le 8 mai est d'ailleurs une date variable selon les pays (8 ou 9, voire du 7 au 9, en plus fête de l'Europe). Le but n'est pas de placer le 8 au dimanche 7 pour éviter un jour férié. Par contre j'avais entendu que si le 8 (donc le 1er) tombait  un jeudi il était déplacé au vendredi, et inversement si ces journées tombaient le weekend.

Le "vendredi de l'ascension" me pose un peu plus problème. J'ai eu des années des cours avec des 1/2 classes (et en général, ou devoir facile le jour-même ou devoir la semaine suivante, aux parents d'assumer et de se responsabiliser) avant que ce vendredi soit "donné".  Matériellement, outre l'absentéisme, responsabilité des parents, le "vendredi de l'ascension" posait problème notamment pour les établissements avec internat si des parents décidaient de laisser leurs enfants à l'internat (je pense qu'on dépassait à peine les 1%, voire pas du tout).

wilfried12 a écrit:Des gens pensent vraiment que le 2 janvier est donné pour les profs et pas pour les parents?

Oui, il y aura des gens pour le penser, évidemment et on ne pensera jamais aux autres personnels concernés, notamment au MEN.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Daphné Sam 29 Oct 2022 - 20:41
Jacq a écrit:

Ce n'est pas la première année, c'est vrai que cette année cela tombe mal avec le 1er et le 8 mai. Notons que les Anglais, je crois, adaptent la date des points pour la placer un vendredi. Le 8 mai est d'ailleurs une date variable selon les pays (8 ou 9, voire du 7 au 9, en plus fête de l'Europe). Le but n'est pas de placer le 8 au dimanche 7 pour éviter un jour férié. Par contre j'avais entendu que si le 8 (donc le 1er) tombait  un jeudi il était déplacé au vendredi, et inversement si ces journées tombaient le weekend.


Les anglais ont ce qu'on appelle un "bank holyday" et ne s'occupent pas du jour où tombe le 1er mai, c'est le premier lundi de mai qui est férié, donc un long WE.
Les 11 novembre et 8 mai sont commémorés mais ne sont pas fériés.
Jacq
Jacq
Guide spirituel

calendrier scolaire 2023 - 2024 - Page 2 Empty Re: calendrier scolaire 2023 - 2024

par Jacq Sam 29 Oct 2022 - 20:44
Daphné a écrit:
Jacq a écrit:

Ce n'est pas la première année, c'est vrai que cette année cela tombe mal avec le 1er et le 8 mai. Notons que les Anglais, je crois, adaptent la date des points pour la placer un vendredi. Le 8 mai est d'ailleurs une date variable selon les pays (8 ou 9, voire du 7 au 9, en plus fête de l'Europe). Le but n'est pas de placer le 8 au dimanche 7 pour éviter un jour férié. Par contre j'avais entendu que si le 8 (donc le 1er) tombait  un jeudi il était déplacé au vendredi, et inversement si ces journées tombaient le weekend.

Oui, il y aura des gens pour le penser, évidemment et on ne pensera jamais aux autres personnels concernés, notamment au MEN.

Les anglais ont ce qu'on appelle un "bank holyday" et ne s'occupent pas du jour où tombe le 1er mai, c'est le premier lundi de mai qui est férié, donc un long WE.
Les 11 novembre et 8 mai sont commémorés mais ne sont pas fériés.

Ok et merci pour le 11 et le 8, je ne savais plus ce qu'il en était.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum