Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ergo
Ergo
Enchanteur

« Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui » Empty « Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui »

par Ergo Sam 17 Sep 2022 - 8:02
Cependant, aussi endurante soit-elle, l’université – comme notamment l’hôpital et la justice – n’en est pas moins soumise au risque de burn-out dont on ne sait jamais vraiment quand et comment il se produira. Pour la faculté de droit et sciences politiques de Nantes (Loire-Atlantique), c’est aujourd’hui.

La rupture s’est matérialisée par une alerte pour danger grave et imminent concernant la santé du personnel, adressée le 3 décembre 2021 au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de Nantes-Université. Le dangereux épuisement des personnels de la faculté a été mis au jour dans un rapport qui a permis d’identifier les causes et conséquences d’un modèle de service public universitaire « low cost », maltraitant pour ses usagers et ses agents, tant enseignants-chercheurs que personnels administratifs et techniques.
https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/09/16/pour-la-faculte-de-droit-et-sciences-politiques-de-nantes-le-burn-out-c-est-aujourd-hui_6141903_3232.html

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
e-Wanderer
e-Wanderer
Sage

« Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui » Empty Re: « Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui »

par e-Wanderer Sam 17 Sep 2022 - 9:29
Même remarque que sur un précédent fil : Le Monde s'est complètement décrédibilisé au moment de la réforme Pécresse en traînant dans la boue les universitaires grévistes et en relayant avec une complaisance écœurante la propagande ministérielle. Les ministres et secrétaires d'État ont changé (Fioraso, Vidal, pour les plus nocifs, Wauquiez, Hamon, Mandon pour les éphémères) mais ont gardé le même cap, les journalistes du Monde ont toujours avalisé cette politique dévastatrice. Ils ont belle mine aujourd'hui dans le rôle de lanceurs d'alerte…

On aimerait bien, par exemple, un papier sur cette sinistre invention des "chaires de professeur junior" : en gros, on nous demande de monter un projet large intégrant un CDD réservé à un chercheur venant de l'étranger, qui avant même d'avoir soutenu son HDR gagnera davantage qu'un PR recruté par la voie normale (et qui s'est embêté à préparer son HDR tout en enseignant à plein temps et en assumant des tâches administratives), aura 200000€ de budget pour monter des projets (et embaucher des vacataires ou des personnels précaires, grand mantra libéral), aura seulement une demi-charge de cours pendant 3 à 6 ans, et pourra être directement titularisé comme PR une fois son HDR soutenue. Avec interdiction pour un MCF français de candidater, sauf à démissionner de son poste (qui prendrait ce risque, quand on voit les difficultés à obtenir un poste de MCF ?). En gros, on essaie de drafter de jeunes stars étrangères en devenir en leur offrant un pont d'or, alors que les E-C français resteront dans la pénurie de moyens habituelle (chez nous, tous les postes au mouvement sont soit supprimés, soit gelés pour une durée minimale de 2 ans).

Dans mon labo, au bout de 5 réunions, on a voté contre à 75% : on ne proposera rien au cours des 3 ans à venir. Ras-le-bol. furieux

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Ergo
Ergo
Enchanteur

« Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui » Empty Re: « Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui »

par Ergo Lun 19 Sep 2022 - 16:47
e-Wanderer a écrit:Même remarque que sur un précédent fil : Le Monde s'est complètement décrédibilisé au moment de la réforme Pécresse en traînant dans la boue les universitaires grévistes et en relayant avec une complaisance écœurante la propagande ministérielle. Les ministres et secrétaires d'État ont changé (Fioraso, Vidal, pour les plus nocifs, Wauquiez, Hamon, Mandon pour les éphémères) mais ont gardé le même cap, les journalistes du Monde ont toujours avalisé cette politique dévastatrice. Ils ont belle mine aujourd'hui dans le rôle de lanceurs d'alerte…
Ils publient des tribunes en fonction du vent -- s'il y avait derrière un travail de prise de recul sur leurs propres articles, ce serait pas mal. Je ne sais pas si le changement de responsable de la partie université y est pour quelque chose dans le fait d'avoir eu récemment tout un tas d'articles sur la précarité (il me semble qu'il y a eu quelques articles sur les CPJ), les conditions de travail... Mais la tendance générale est à ne pas vraiment enquêter et à reprendre des éléments de langage tout faits.
Cf. ce matin sur FC:


On a dit non aux CPJ ici aussi, mais on recrute allègrement des LRU avec des services impossibles et des conditions de travail déplorables sans que ça fasse hurler grand monde tant qu'il y a quelqu'un à mettre devant les étudiants pour certains cours.

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
e-Wanderer
e-Wanderer
Sage

« Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui » Empty Re: « Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui »

par e-Wanderer Mar 20 Sep 2022 - 13:36
V'latipa qu'on demande aux universités un plan de sobriété énergétique, mais sans retour à l'enseignement à distance, sans rogner sur les postes et sans plomber les projets de recherche. Comment ? Mystère et boule de gomme…
https://etudiant.lefigaro.fr/article/economie-d-energie-a-l-universite-sylvie-retailleau-contre-le-retour-au-distanciel_796cb572-38cf-11ed-9733-eb8453767bff/

Ça me rappelle mes premières années de MCF, quand le ministère devait la bagatelle de 3 millions d'€ à ma fac et que la présidence, faute de pouvoir payer le chauffage, nous demandait de venir avec un gros pull bien chaud… Dans les Alpes, au mois de janvier, c'était bien sympa !

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

« Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui » Empty Re: « Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui »

par DesolationRow Mar 20 Sep 2022 - 13:38
Mon ordinateur ne me permet plus de faire cours en visio, c'est une vieillerie qui marche à peine. Si on me demande de passer en distanciel, eh bien ça me fera des vacances, parce que ça me sera tout à fait impossible Very Happy
Iphigénie
Iphigénie
Devin

« Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui » Empty Re: « Pour la faculté de droit et sciences pol de Nantes, le burn-out, c'est aujourd'hui »

par Iphigénie Mar 20 Sep 2022 - 15:21
DesolationRow a écrit:Mon ordinateur ne me permet plus de faire cours en visio, c'est une vieillerie qui marche à peine. Si on me demande de passer en distanciel, eh bien ça me fera des vacances, parce que ça me sera tout à fait impossible Very Happy
De toute façon tout le monde sait que dans ta discipline les tablettes sont en cire, uniquement. Razz
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum