Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
alex2b01
Niveau 2

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par alex2b01 Sam 5 Nov - 23:43
Bonjour Eiki, je suis également jeune professeur comme toi. C'est ma deuxième année en renouvellement de stage. Motif? Gestion de la discipline. (j'espère que ça peut te réconforter...)
Je lis les messages des collègues dans cette conversation et c'est très inspirant...
Cette deuxième année se passe mieux pour moi ( malgré que cette année j'enseigne pour la première fois en rep) car j'ai changé ma manière de voir mes cours.... Et elle me semble plus proche des attentes du collège en 2022. N'hésitez pas à partager vos ressentis chers collègues expérimentés.... ça pourrait nous aider Very Happy
1) La priorité pour le professeur c'est l'éducation des élèves et tant pis pour le cours.... Il viendra après...
2) Ne les laisse pas penser qu'ils rentreront tranquillement chez eux après un comportement inapproprié ... Moi je n'hésite pas à contacter les parents systématiquement par téléphone même pour un simple mot sur le carnet... En gros, mettre une pression constante.... Qu'il sache qu'ils entendront parler de toi souvent s'ils te cherchent....
3) Se mettre dans la peau d'un personnage : Il n'est pas gentil. Mais par contre il est juste ... A ça la justice c'est vraiment le thème préféré des ados.... Montrer que tu peux être bienveillante mais en même temps sans état d'âme : Impossible de te cerner 😉
4) Être exigeant: Se donner toutes les occasions possibles pour leur faire comprendre que ton cours c'est du sérieux ( interrogations orales....)

Concernant mon ressenti pour les élèves :On vit dans un monde d'indifférence généralisée où très souvent ils cherchent à être considérés...







Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par Philomène87 Dim 6 Nov - 0:14
@Eiki,

Nous sommes nombreux à être passés par ce terrible début de carrière et à avoir connu ce sentiment que tu éprouves, d'être nul et incompétent. Il faut te dire que d'ici 2 ou 3 ans, ça ira mieux, car tu auras acquis de l'expérience, des savoir-faire, de l'autorité. Lors de ma 1ère année j'ai vécu exactement ce que tu décris en termes de gestion de classe et j'avais une tutrice qui ne cessait de me rabaisser (comme si je n'étais pas capable de le faire moi-même...) et de me dire que je m'étais trompée de métier, elle m'avait même dit que même si j'étais titularisée (sur un malentendu), je finirais par démissionner, être virée ou à me retrouver à l'HP en arrêt longue maladie. Mais dès l'année suivante ça a été beaucoup mieux et là ça va faire 10 ans et rien de ce qu'on m'avait prédit ne s'est produit.
C'est génial que tu aies un si fort soutien de tes collègues et de ton cde, et que celui-ci ait mis en place des choses pour t'aider. Je dirais que c'est plus de la moitié du problème qui est réglé. Au moins, ils assurent, et tu vas pouvoir en profiter pour consolider ton autorité. Ne lâche rien fleurs
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par pseudo-intello Dim 6 Nov - 0:50
J'ai eu de la "chance", car moi, c'est ma première année de titulaire qui a été catastrophique, après un stage qui s'est très bien passé, avec des rapports très élogieux de mes tuteurs, qui m'ont aidée à prendre de la distance quand, jeune néotitulaire, un paquet de collègues ne m'estimaient pas taillée pour le métier. Comme quoi, il y a une belle part d'aléatoire.. Courage.

_________________
Publicité:
fanette
fanette
Fidèle du forum

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par fanette Dim 6 Nov - 1:04
Heureuse de voir que tu as pu trouver des soutiens dans ton établissement. C'est important.
J'ai eu du mal aussi au début, et après plus de trente ans d'ancienneté, il y a encore certains cours, certaines classes, où ce n'est pas toujours évident. Mais je peux maintenant exercer mon métier avec plaisir, ce fameux plaisir d'enseigner dont tu parles. Deux ou trois trucs qui me viennent en vrac :
- ne pas chercher à être aimé par les élèves, ne pas chercher chez eux de la reconnaissance (il peut y en avoir quand même, hein !)
- réfléchir à l'avance aux punitions que l'on posera face à telle ou telle attitude : si l'on menace d'une punition, s'y tenir absolument, ne pas négocier, ne pas repousser la punition parce que l'élève promet de se tenir tranquille, ou parce que c'est un gentil, etc.
- se rappeler que l'on est parfaitement légitime, adopter la posture de celui qui ne doute pas un instant d'être au bon endroit
- éviter autant que possible de montrer que l'on est atteint par les mauvais comportements : essayer de ne pas crier, ne pas se justifier, donner l'impression que l'on garde de la distance (si on le sent, on peut faire de l'humour parfois, au lieu de démarrer au quart de tour)
- éviter tous les moments de flottement, en ayant un timing précis (occuper les élèves pendant que l'on fait l'appel, que l'on distribue des polycopiés, prévoir un plan B en cas de problème de matériel, arriver avec un cours bien préparé)
- si un élève proteste et prend les autres à témoin, refuser la discussion et lui demander de venir expliquer son problème à la fin du cours (souvent, il oubliera et s'il vient, il sera beaucoup moins vindicatif sans le regard des copains)
- une classe agitée apprécie parfois de copier le cours affiché au tableau : la copie permet souvent de retrouver du calme
- parler avec les autres enseignants de la classe : ils pourront donner des trucs pour gérer tel ou tel élève, dire si un appel aux parents peut être efficace, etc.
- montrer que l'on aime sa discipline, se montrer enthousiaste, les accueillir avec une énergie positive (même si c'est un rôle de composition, nous sommes des acteurs...)

Il y a sûrement plein d'autres choses, mais il est tard  Wink  . Et surtout, surtout, profite sans honte de l'aide que te proposent ton chef et tes collègues ! Bon courage !

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 9

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par Mitcindy Dim 6 Nov - 9:02
Fanette a tout dit ! Prof contractuelle en détresse - Page 2 1482308650
Il faudrait imprimer tout cela en grand et l'afficher chez soi !

Très important

Ne jamais négocier ou repousser une punition parce que l'élève promet de se tenir tranquille ou qu'il est gentil d'habitude.

Encore, cette année, j'ai du punir mon meilleur élève (qui participe du tonnerre de Dieu) parce qu'il a lancé son blanco à un camarade du rang d'à côté qui l'avait oublié. Cela crève un peu le coeur de punir un élève modèle d'habitude mais tant-pis. Il n'a d'ailleurs pas protesté (juste "oh, non!"). L'autre, qui avait selon lui juste un "tout petit oubli de trousse" a été puni également. Et je dois dire que la classe se tient très tranquille.

Fanette : Tu les occupes comment, les élèves, pendant l'appel ?

Personnellement, j'exige le silence absolu à ce moment là mais cela demande beaucoup d'énergie, surtout quand on a plus de 30 élèves.
mimi
mimi
Niveau 7

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par mimi Dim 6 Nov - 12:49
Plan de classe. Les trous d'élèves absents sautent aux yeux.Gain de temps, pas de débordement à  gérer.
Ok, ça suppose qu'on ait sa salle ou, au moins des salles fichues de la même façon.
Jacq
Jacq
Guide spirituel

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par Jacq Dim 6 Nov - 13:34
fanette a écrit:[...] même si c'est un rôle de composition, nous sommes des acteurs...
[...]
mimi a écrit:Plan de classe. Les trous d'élèves absents sautent aux yeux.Gain de temps, pas de débordement à  gérer.
Ok, ça suppose qu'on ait sa salle ou, au moins des salles fichues de la même façon.

Des acteurs, pas totalement, mais .. mais ... mais ...
J'ai le souvenir d'un ami qui a longtemps enseigner dans le "pire" établissement de sa ville, qu'il adorait, qui expliquait à des amis non prof : "j'ai appris à être méchant" (là son visage a totalement changé, j'ai vu une autre personne que celle que je connaissais) avant d'ajouter "enfin d'avoir l'air méchant" alors qu'il est d'une énorme bienveillance (dans le vrai sens du terme, pas celui de l'EN) pour ses gamins qu'il adorait.
J'ai le souvenir de mon premier cours, je m'y vois presque à la troisième personne (focalisation) où je me suis clairement mis en scène, pour me rassurer car je flippais comme un fou en réalité (jamais vu un élève de ma vie, même pas surveillant). Pile ou face !
Souvenir d'il y a trois ans révolus, avec mes terminales, lorsque nous étudions le thème "la mise en spectacle de la parole", je leur ai demandé ce qu'ils avaient pensé de moi lors de la pré-rentrée, trois ans avant. Ils m'ont dit "vous nous avez fait peur !". Rôle de composition, je ne suis pas méchant pour un centime.
Et cette année, avec mes terminales, même question, concernant leur rentrée en seconde. Ils ne se souvenaient plus. Piqure de rappel : "lorsque je suis passé devant vous j'ai clairement entendu certains dire, "oh non pas lui !" " Je m'étais composé un tel "masque" que je devais ressembler à Jean Valjean débarquant chez Monseigneur Bienvenu.  A tel point que j'ai laissé mon binôme PP (choix mutuel) récupérer la classe dans la cours et les mener dans notre salle pour la journée de pré-rentrée.
Mais ce n'est pas seulement un rôle, il y a une part de nous, sinon c'est faux et cela ne marche pas. Mon rôle me protège, il n'enlève rien à ce que je suis, un gentil qui, juste, n'aime pas qu'on le fasse ..... !

Pour le plan de classe, si changement de salle dans la semaine, je produis plusieurs plans de classe, proches, mais adaptés à chacune des salles.
fanette
fanette
Fidèle du forum

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par fanette Dim 6 Nov - 15:08
Jacq a écrit:
Mais ce n'est pas seulement un rôle, il y a une part de nous, sinon c'est faux et cela ne marche pas.

Tout-à-fait !

Oui, plans de classes, plusieurs si nécessaire : cela permet de voir qui manque très rapidement (je ne fais l'appel élève par élève que le temps de les connaître).
Pour les occuper :
- questions flash projetées au tableau (ou pour les maths, le site  https://mathsmentales.net/ qui est parfait)
- prévenir : "je vous laisse 5 min pour réviser votre leçon, puis j'interroge à l'oral/à l'écrit"
- tout simplement, lancer le cours, faire corriger un exo par un élève, et ne faire l'appel qu'ensuite, pendant qu'ils sont occupés (attention à ne pas l'oublier, dans le feu de l'action !)

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 9

Prof contractuelle en détresse - Page 2 Empty Re: Prof contractuelle en détresse

par Mitcindy Dim 6 Nov - 15:32
Je pratique aussi l'interro orale en début de cours. Ca calme les plus excités.
Je n'hésite pas non plus à les faire venir au tableau et à les interroger à l'ancienne.
Pour l'appel, je suis hélas obligée de le faire tout de suite.

En fait, dans ma classe, je procède ainsi.
Elèves rangés dans le couloir.
Ils entrent dans la classe, je leur dis bonjour un à un.
Debout en silence derrière leur table, ils attendent que je leur dise de s'assoir en allemand
Je leur dis de sortir les affaires en allemand
Appel, en allemand, réponse en allemand
Date en allemand (un élève vient écrire la date, les autres écrivent dans leur cahier).
Récap de cours en allemand (interro orale/écrite/notée ou non). 5 questions sont posées (du cours précédent)
Passage dans les rangs, vérification des devoirs et du matériel. Punition (croix ou autres) si oubli ou travail non fait.
Correction des devoirs/un élève ou plusieurs élèves au tableau
Affichage objectifs de la séance
Cours/travaux individuels ou en groupe etc

Parfois, c'est un élève qui est responsable d'une partie des rituels de cours. Cela dépend de l'ambiance de classe.

Comme dit plus haut, peu de temps morts et des plans B, C et D... (en cas de pépin informatique par exemple).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum