Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Jenny
Médiateur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Jenny Mar 01 Nov 2022, 22:03
C’est une note d’alerte qui a rencontré peu d’écho et n’a pas fait l’objet d’une communication particulière de la part de l’Éducation nationale. L’enjeu est pourtant de taille. Le conseil scientifique de l’Éducation nationale (CSEN), mis en place en 2018 par le prédécesseur de Pap Ndiaye, Jean-Michel Blanquer, constate, dans une note de deux pages publiée en octobre, que «les méthodes et manuels (de lecture) efficaces continuent d’être parmi les moins utilisés» par les enseignants. En d’autres termes, la méthode dite «mixte», alliant la fameuse méthode «globale», très en vogue dans les années 1970 - basée sur la reconnaissance automatique des mots sans forcément les déchiffrer -, et la méthode syllabique, reste bel et bien utilisée dans les classes. Des pédagogies «totalement inacceptables», assène le conseil scientifique.
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/lecture-des-pedagogies-inacceptables-toujours-a-l-oeuvre-en-classe-de-cp-20221101
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Balthazaard Mer 02 Nov 2022, 01:49
Je suis totalement ignorant...l'article est restreint. Quelles sont les méthodes "efficaces" ?

LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par LadyOlenna Mer 02 Nov 2022, 03:32
Balthazaard a écrit:Je suis totalement ignorant...l'article est restreint. Quelles sont les méthodes "efficaces" ?

La méthode purement syllabique.
Tornado
Tornado
Niveau 5

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Tornado Mer 02 Nov 2022, 08:19
Méthode syllabique tres efficace pour lire les mots comme "et" ou "des".
Taillevent
Taillevent
Niveau 9

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Taillevent Mer 02 Nov 2022, 08:30
J'avoue que j'aimerais bien savoir qui a rédigé la note. (Les profils dans ce conseil semblent très variés.) Sur une question aussi clivante, ce serait bien de savoir d'où vient la prise de position.
Provence
Provence
Bon génie

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Provence Mer 02 Nov 2022, 08:34
Ma nièce subit en CP des méthodes furieusement inefficaces, à base de phrases débiles contenant des sons complexes et qu’il faudrait lire sans savoir lire. C’est parfait pour apprendre à deviner n’importe quoi. Elle apprend à lire à la maison, malgré l’école.
Ce qui caractérise l’apprentissage de l’écriture, c’est davantage l’absence de méthode.
Ce qui me sidère, c’est qu’on puisse à ce point remplir de vide les journées d’école.
Tornado
Tornado
Niveau 5

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Tornado Mer 02 Nov 2022, 08:38
Et puis la critique est ridicule: soit le ministère impose le manuel comme c'est le cas dans les dom, soit il laisse le choix et dans ce cas il n'y a rien a dire .
Il faudra penser à  les payer les manuels aussi car ils ne se renouvellent pas tout seuls et les écoles n'ont comme crédit que ce que leur laisse la mairie, largement insuffisant pour acheter et les livres, et les fichiers, et le petit matériel,et le matériel de classe... Le fait de changer les programmes ou de méthode tous les cinq ans n'aidant guère  a l'affaire... Yakafauxcon hein...
Tornado
Tornado
Niveau 5

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Tornado Mer 02 Nov 2022, 08:43
Provence a écrit:Ma nièce subit en CP des méthodes furieusement inefficaces, à base de phrases débiles contenant des sons complexes et qu’il faudrait lire sans savoir lire. C’est parfait pour apprendre à deviner n’importe quoi. Elle apprend à lire à la maison, malgré l’école.
La méthode purement globale est une cata, ça personne ne le conteste. Mais il est question ici de méthode mixte mêlant beaucoup de syllabique et un tt petit peu de global pour les mots fréquents ou on ne peut pas faire autrement. Ex: et, il est, des...
Enfin j'imagine Wink
Pour l'écriture,a part la méthode Dumont deconseillée aujourd'hui car elle ne suit pas la programmation de l'apprentissage de la lecture, je n'en connais pas d'autre. Après je ne suis pas non plus expert du cp Wink


Dernière édition par Tornado le Mer 02 Nov 2022, 08:46, édité 1 fois
Provence
Provence
Bon génie

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Provence Mer 02 Nov 2022, 08:45
Tornado a écrit:Et puis la critique est ridicule: soit le ministère impose le manuel comme c'est le cas dans les dom, soit il laisse le choix et dans ce cas il n'y a rien a dire .

La critique me paraît au contraire essentielle. Il y a des méthodes nuisibles.
Tornado
Tornado
Niveau 5

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Tornado Mer 02 Nov 2022, 08:47
Je ne réagissais qu'à la partie sur les manuels, j'avais zappé le mot méthode, d'où mon commentaire.
Isis39
Isis39
Enchanteur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Isis39 Mer 02 Nov 2022, 08:51
LadyOlenna a écrit:
Balthazaard a écrit:Je suis totalement ignorant...l'article est restreint. Quelles sont les méthodes "efficaces" ?

La méthode purement syllabique.

Je n’en suis pas persuadée. Je pensais avoir appris à lire avec une méthode purement syllabique mais il s’avère que c’était une méthode mixte, en fait. Rémi et Colette pour ceux qui connaissent.
LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par LadyOlenna Mer 02 Nov 2022, 09:08
Isis39 a écrit:
LadyOlenna a écrit:
Balthazaard a écrit:Je suis totalement ignorant...l'article est restreint. Quelles sont les méthodes "efficaces" ?

La méthode purement syllabique.

Je n’en suis pas persuadée. Je pensais avoir appris à lire avec une méthode purement syllabique mais il s’avère que c’était une méthode mixte, en fait. Rémi et Colette pour ceux qui connaissent.
J'aurais dû préciser "d'après l'article".
Mais je ne suis pas loin de le penser, sans être une spécialiste non plus.
J'avais lu il y a quelques années un livre de Colette Ouzilou, Dyslexie, une vraie-fausse épidémie, qui expliquait que 90% des enfants diagnostiqués dyslexique ne l'étaient pas, mais qu'ils étaient victimes de méthodes de lecture semi-globale. C'était l'orthophoniste qui apprenait à lire à ces enfants avec la méthode syllabique.
J'avais lu aussi que de nombreux parents, un peu au fait, se procuraient la méthode J'apprends à lire avec Léo et Léa, méthode syllabique, et faisaient l'apprentissage de la lecture à la maison.
avatar
Langelot
Niveau 9

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Langelot Mer 02 Nov 2022, 09:19
LadyOlenna a écrit:
Isis39 a écrit:
LadyOlenna a écrit:
Balthazaard a écrit:Je suis totalement ignorant...l'article est restreint. Quelles sont les méthodes "efficaces" ?

La méthode purement syllabique.

Je n’en suis pas persuadée. Je pensais avoir appris à lire avec une méthode purement syllabique mais il s’avère que c’était une méthode mixte, en fait. Rémi et Colette pour ceux qui connaissent.
J'aurais dû préciser "d'après l'article".
Mais je ne suis pas loin de le penser, sans être une spécialiste non plus.
J'avais lu il y a quelques années un livre de Colette Ouzilou, Dyslexie, une vraie-fausse épidémie, qui expliquait que 90% des enfants diagnostiqués dyslexique ne l'étaient pas, mais qu'ils étaient victimes de méthodes de lecture semi-globale. C'était l'orthophoniste qui apprenait à lire à ces enfants avec la méthode syllabique.
J'avais lu aussi que de nombreux parents, un peu au fait, se procuraient la méthode J'apprends à lire avec Léo et Léa, méthode syllabique, et faisaient l'apprentissage de la lecture à la maison.

Sur ce sujet vous pouvez vous référer à ce fil "Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants".
Enna
Enna
Niveau 9

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Enna Mer 02 Nov 2022, 09:22
J'avoue avoir appris à lire moi-même à mes trois enfants avec la méthode classique syllabique, ds les années 90 . Trop peu confiance déjà  ds les  expérimentations scolaires  svt néfastes ( le nombre d'élèves dyslexiques  m'inquiétait).
Je ne l'ai  pas regretté . [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP 2117000044
lene75
lene75
Enchanteur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par lene75 Mer 02 Nov 2022, 09:31
J'ai eu la même expérience que Provence pour mes filles avec une méthode dont la maîtresse, face aux inquiétudes des parents, nous avait garanti qu'elle n'était pas globale mais mixte, justement (Chut je lis !, pour ne pas la citer). Il a fallu tout reprendre à la maison avec une autre méthode. Mon aînée faisait sa "lecture" livre fermé le soir. J'ai été traumatisée par l'une des premières phrases à "lire" : "Aujourd'hui j'ai vu une souris verte." Quand j'essayais de lui faire vraiment lire et pas réciter livre fermé, évidemment c'était un désastre et "verte" de transformait en "vendredi" puisque le principe est le devinette. Les sons arrivent plus tard, quand l'habitude de deviner est déjà bien ancrée. Ça demande un travail de rééducation énorme à la maison et il y a des séquelles résiduelles assez longtemps : même quand l'enfant a réappris à lire, il continue à mal comprendre certaines phrases parce qu'il a remplacé un mot par un autre, en se fiant à la 1re lettre, à la longueur, à tous les indices visuels qu'il a appris à prendre pour deviner au lieu de lire. Milieu privilégié, beaucoup de parents ont fait ce travail de rééducation, d'autant que beaucoup d'enfants, comme la mienne, pleuraient tous les soirs. Nous nous étions passé le mot de prendre la méthode Borel Maisonny. Maîtresse ravie des résultats, alors que c'est le boulot des parents qui a payé, pas le sien.

Pour ma 2e, l'orthophoniste a anticipé l'apprentissage. Alors là ça va, Chut je lis ! fonctionne bien pour des enfants qui savent déjà déchiffrer... Ça fait déjà plusieurs années et l'orthophoniste m'avait dit qu'il était honteux que de telles méthodes soient encore utilisées dans la majorité des classes de CP alors que les orthophonistes alertent depuis des années sur les dégâts qu'elles provoquent.

Cette année ma 3e a la méthode Pilotis, avec un travail énorme et très lent sur les sons (à condition de bien comprendre qu'il s'agit d'un travail sur les sons et pas de déchiffrer les mots de la 1re page, ce que la maîtresse a pris soin de nous expliquer). C'est le jour et la nuit avec les méthodes de ses sœurs. Et finalement l'argument de l'enfant qui serait dégoûté parce qu'il ne pourrait pas lire de texte tombe : la méthode propose dès le départ des phrases en sons simples, qui constituent déjà à la Toussaint de petits textes de plusieurs lignes. Comme c'est très progressif, pas d'enfants qui pleurent comme avec les autres méthodes.

Dommage qu'on n'ait pas l'accès à la liste des manuels incriminés.

Au demeurant c'est pareil pour les maths. C'est très très progressif. Alors l'enfant ne fait pas des calculs de folie dès le départ, c'est beaucoup moins "ambitieux" que pour mes deux grandes, mais tout ce qui est vu est compris et acquis, les enfants ne récitent pas comme des perroquets. Je me souviens encore de mon aînée qui, en début de CP alignait à 100 à l'heure des pages et des pages de calculs du type 32+53. Je lui dis : "Paul a 3 billes, je lui en donne 2. Combien a-t-il de billes à la fin ?" Pleurs (encore !), "Je comprends pas ! On n'a jamais vu ça en classe !"  Là ma 3e est incapable de calculer 32+53, mais aucun problème pour faire le petit problème : ils ont manipulé les nombres, fait la "maison" du 5, elle a très bien compris que 5 peut être 3+2, mais aussi 2+3 ou encore 4+1, mais surtout le sens que ça a. De sorte qu’au passage, les choses sont déjà en place pour savoir que 5-2 fait 3 et que 2+2 est la même chose que 2x2, même si pour l'instant ce n'est pas ça qui est étudié. Le temps "perdu" maintenant est gagné pour la suite.


Dernière édition par lene75 le Mer 02 Nov 2022, 09:34, édité 1 fois
henriette
henriette
Médiateur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par henriette Mer 02 Nov 2022, 09:33
La catastrophe, ce sont les méthodes semi-globales qui incitent l'élève à deviner le mot grâce à quelques lettres qu'il connaît. Exemple : Chut, je lis. Mes deux derniers l'ont subie.

L'élève ne lit pas, il entend le texte répété tellement de fois qu'en fait, il l'apprend par coeur. Il ne lit pas, il n'y a pas d'action de déchiffrage : il récite, c'est tout. D'ailleurs il est capable de "lire" même sans regarder le texte...
Pour peu qu'on lui demande quel est le mot qui veut dire "canard", on s'aperçoit immédiatement du problème : il montrera indifféremment le mot canard et le mot cochon. Et à côté de ça, parmi les tout premiers mots à apprendre, il y a des trucs comme "en train de".

C'est une catastrophe, cette méthode fait des non lecteurs, des élèves qui devinent au lieu de lire. On les retrouve ensuite au collège. Et là, si on les fait lire à haute voix, on constate qu'ils lisent,  dans un nombre assez important de cas, d'autres mots que ceux qui sont écrits : le texte prend alors un autre sens (ou pas de sens du tout). Et lutter contre des années d'habitude de devinette, pour les obliger à prendre le temps et à fournir l'effort mental de déchiffrer, c'est quasi impossible à 30 par classe et 4h30 de français.

EDIT : Lene75 [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP 2252222100

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
lene75
lene75
Enchanteur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par lene75 Mer 02 Nov 2022, 09:38
Tiens, Henriette, nos messages ont dû se croiser. Chut je lis ! Même méthode, même désastre.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Cochonou
Cochonou
Niveau 6

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Cochonou Mer 02 Nov 2022, 09:48
J'ai toujours été surpris par la façon dont les pédagogistes justifient leurs lubies au moyen de métaphores certes très jolies et faciles à comprendre... mais sans rapport avec la réalité. Défendre la méthode globale ? Qu'à cela ne tienne, recourons à la métaphore de l'appareil photo : pour lire correctement les élèves doivent photographier le mot de façon à le reconnaître instantanément par la suite. Défendre l'hétérogénéité sans limite dans toutes les classes ? Qu'à cela ne tienne, recourons à la métaphore du train : dans les classes hétérogènes, les bons élèves sont des locomotives qui tirent les plus fragiles et les aident à avancer...

Tout cela est bien joli et peut-être même séduisant, mais comparaison n'est pas raison, et la réalité du terrain donne souvent tort aux forgerons de belles images. Le lecteur n'est pas un appareil photo et la classe n'est pas une gare de chemin de fer.

Ajoutez à tout cela des raisonnements captieux agrémentés de quelques jeux phonétiques et vous aurez les résultats que les enseignants, autrement dit les gens de terrain, connaissent tous : la méthode syllabique ? Vous n'y pensez pas sérieusement cher ami ? La méthode syllabique forme de bons décodeurs et non de bons lecteurs !
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par *Ombre* Mer 02 Nov 2022, 09:49
J'ai fait de même après que l'école ait failli fiche en l'air mon aîné.
Le problème est que la méthode mixte jouit d'une image positive de "juste milieu", de voie moyenne qui serait celle de la sagesse. Or, il n'en est rien. Il y a des décennies désormais que des spécialistes, des vrais (pas les pédagoques autoproclamés des INSPE, des chercheurs en sciences cognitives, appuyés sur l'imagerie cérébrale), alertent sur les dégâts des méthodes mixtes. Toute intrusion, même minime, d'approche globale dans la lecture crée de mauvais circuits neuronaux, tend à faire traiter le texte comme de l'image et génère... une forme de dyslexie. Nous le constatons chaque jour dans nos classes. Quand on atteint 6 ou 12 PAP sur une classe de 30, ce n'est imputable ni à une meilleure détection, ni à une épidémie, pour reprendre les mots de Colette Ouzilou, que j'ai lue moi aussi, mais bien à un mauvais apprentissage.
Les travaux menés sur la méthode mixte et ses ravages ont été popularisés en France par Stanislas Dehaenne, mais ils existaient bien avant à l'échelle européenne.
Tout cela est connu depuis longtemps.
Gilles de Robien avait essayé d'imposer le retour à un apprentissage analytique-synthétique, il s'est heurté à une véritable fronde menée par certains syndicats, avec des PE fiers de se poser en résistants et de continuer à gâcher des générations de mômes. Oh ! ils croyaient sans doute bien faire, mais cela dit l'ampleur du problème. Il faut le courage d'un Marc Lebris pour reconnaître qu'on a fait de sacrées conneries, mais retrousser ses manches pour ne plus en faire, contre l'institution même. Car il ne faut pas oublier non plus que les instits du groupe SLECC, par exemple, qui ont milité pour le retour de méthodes exclusivement analytiques-synthétiques, l'ont mise en oeuvre dans leurs classes avec un succès reconnu (ils étaient surveillés par le ministère comme le lait sur le feu, ou comme un agent double dont on redoute les agissements), ont subi des brimades parfois extrêmement violentes.
Ensuite, Blanquer a réaffirmé la nécessité de travailler le code, le code, et le code encore, sans imposer de manuel, ce qui est un des rares trucs bien qu'il a sans doute fait - enfin, dès que ça ne coûtait rien, comme afficher son amour de la grammaire ou des langues anciennes, il causait toujours très bien... et ne faisait rien derrière. Ça a été pareil sur ce coup-là, à se demander s'il y a un véritable souhait politique d'apprendre à lire aux gueux.
Bref, le Fig se désole, les gouvernements successifs, qui connaissent tous la situation, n'ont rien fait pour des raisons politiques, les syndicats ont contrecarrés les rares efforts entrepris, pour des raisons politiques. En fin de compte, cela ne va aboutir qu'à inciter encore davantage ceux qui le peuvent à inscrire leurs enfants dans le privé, voire le hors contrat, car je peux vous affirmer d'expérience que, pour trouver une école qui pratique la méthode syllabique exclusivement, il faut sacrément bien chercher, et que vous avez toutes les chances, si vous n'habitez pas une grande ville, de ne jamais trouver.
À part ça, l'enseignement de la lecture se porte très bien en France.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par *Ombre* Mer 02 Nov 2022, 09:54
henriette a écrit:La catastrophe, ce sont les méthodes semi-globales qui incitent l'élève à deviner le mot grâce à quelques lettres qu'il connaît. Exemple : Chut, je lis. Mes deux derniers l'ont subie.

L'élève ne lit pas, il entend le texte répété tellement de fois qu'en fait, il l'apprend par coeur. Il ne lit pas, il n'y a pas d'action de déchiffrage : il récite, c'est tout. D'ailleurs il est capable de "lire" même sans regarder le texte...
Pour peu qu'on lui demande quel est le mot qui veut dire "canard", on s'aperçoit immédiatement du problème : il montrera indifféremment le mot canard et le mot cochon. Et à côté de ça, parmi les tout premiers mots à apprendre, il y a des trucs comme "en train de".

C'est une catastrophe, cette méthode fait des non lecteurs, des élèves qui devinent au lieu de lire. On les retrouve ensuite au collège. Et là, si on les fait lire à haute voix, on constate qu'ils lisent,  dans un nombre assez important de cas, d'autres mots que ceux qui sont écrits : le texte prend alors un autre sens (ou pas de sens du tout). Et lutter contre des années d'habitude de devinette, pour les obliger à prendre le temps et à fournir l'effort mental de déchiffrer, c'est quasi impossible à 30 par classe et 4h30 de français.

EDIT : Lene75 [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP 2252222100

Voilà, j'allais détailler les dégâts causés par la méthode mixte, mais Lene et Henriette l'ont fait avant moi.
Je ne sais plus de quand date le livre de Colette Ouzilou, mais pas de la semaine dernière. Cela fait des décennies que les orthophonistes alertent. Mais ils doivent être moins spécialistes que les experts en sciences de l'éducation, qui savent, eux, ce qui est bon pour les élèves, contre les faits mêmes.
Tornado
Tornado
Niveau 5

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Tornado Mer 02 Nov 2022, 09:56
Dans mon école c'est pilotis mais elle ne fait justement pas partie, a tort ou a raison, des méthodes préconisées. La critique reposant sur le fait qu'il y ait trop d'images et que les mots répères ne soient pas les plus pertinents. Bon. Le ministère semble pousser pour que ce soit néo qui soit utilisé ( ou Lego). C'est d'ailleurs imposé dans les dom. Pourquoi pas.

Les méthodes que vous décrivez avec chut je lis, ça ressemble quand même furieusement a de la globale, d'où la cata... Ou c'est peut être moi qui n'avait pas compris ce qu'était une méthode mixte, pensant qu'il ne s'agissait de lire en global que les mots fréquents indéchiffrables en syllabique.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Elyas Mer 02 Nov 2022, 09:56
On rappellera un fait. Peu importe la méthode tant que les PE ne seront formés que 6h sur l'apprentissage de l'écriture et de la lecture dans leur formation initiale.

La méthode syllabique sans certains gestes professionnels peut être une catastrophe avec les enfants ayant le moins de vocabulaire et de jeu avec le langage en entrant à l'école. La méthode mixte peut être merveilleusement réussie avec des enfants issues de familles ayant développé le langage à la maison mais avec certains gestes et pratiques professionnelles qui pallient ses points faibles.

Le problème est qu'on considère que passer 108 heures de formation sur ces questions n'est pas essentielle.
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Mer 02 Nov 2022, 10:02
Voici enfin le bon sens à l'honneur !!!

J'ai enseigné au CP durant 35 ans, mais avec la peur au ventre car j'allais à l'encontre de ce qu'on nous enjoignait de faire.
Dans ma classe, les enfants ont tous appris à lire avec "Mico mon petit ours" comme l'indique mon avatar.
Je dois bien avouer que ce fut un beau succès aussi bien auprès des élèves que de leurs parents !

Mais je ne suivais pas ce qui était préconisé, à savoir cette fameuse méthode mixte à départ global que j'étais bien déterminée à ne pas faire subir à des petits bouts de CP qui n'avaient rien fait pour mériter de très mal démarrer leur cursus scolaire !

Chez nous pas de devinettes, et même avec des petits alsaciens ou turcs qui ne parlaient pas français à la maison, cela fonctionnait !


Dernière édition par Sapotille le Mer 02 Nov 2022, 10:06, édité 1 fois
Tornado
Tornado
Niveau 5

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Tornado Mer 02 Nov 2022, 10:03
Elyas a écrit:On rappellera un fait. Peu importe la méthode tant que les PE ne seront formés que 6h sur l'apprentissage de l'écriture et de la lecture dans leur formation initiale.

La méthode syllabique sans certains gestes professionnels peut être une catastrophe avec les enfants ayant le moins de vocabulaire et de jeu avec le langage en entrant à l'école. La méthode mixte peut être merveilleusement réussie avec des enfants issues de familles ayant développé le langage à la maison mais avec certains gestes et pratiques professionnelles qui pallient ses points faibles.

Le problème est qu'on considère que passer 108 heures de formation sur ces questions n'est pas essentielle.

Je ne sais pas comment ça se passe ailleurs mais dans l'académie de Paris, tout enseignant qui arrive en cp ou CE1 (peut être juste pour les rep)  est inscrit à une formation sur deux ans, trois jours en n et deux en n+1, le tout sur temps scolaire , pour apprendre à lire et à écrire aux eleves. Le premier jour de formation arrivant des le début d'année ( et la formation étant du reste d'excellente qualité, contrairement à d'autres, en faisant l'unanimité pour les collègues concernés)

La méthode preconisée est évidemment la syllabique.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par *Ombre* Mer 02 Nov 2022, 10:08
Elyas a écrit:On rappellera un fait. Peu importe la méthode tant que les PE ne seront formés que 6h sur l'apprentissage de l'écriture et de la lecture dans leur formation initiale.

Très certainement. C'est ce que je disais en creux quand j'expliquais que, tant que les instits croiront bien faire en s'opposant à la lecture analytique-synthétique, il y aura un problème.

La méthode syllabique sans certains gestes professionnels peut être une catastrophe avec les enfants ayant le moins de vocabulaire et de jeu avec le langage en entrant à l'école. La méthode mixte peut être merveilleusement réussie avec des enfants issues de familles ayant développé le langage à la maison mais avec certains gestes et pratiques professionnelles qui pallient ses points faibles.

là, par contre, j'ai toujours lu le contraire. La méthode mixte suscite les comportements de devinette décrits par Lene et Henriette, qui est un désastre, qui conduit à ne pas lire ce qui est écrit - et condamne donc à n'en pas comprendre le sens. Donc à moins que les "gestes et pratiques professionnels qui pallient ses points faibles" ne soient précisément de retransformer cette méthode en méthode alphabétique, je ne vois pas comment elle pourrait éviter ces écueils redoutables.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum