Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Habitué du forum

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par TrucOuBidule 19/05/24, 12:18 pm
Bonjour,
au sujet de l'enseignement en français, au moins sur l'académie de Créteil, il semble qu'il y ait gros questionnement (voie syndicale) du côté des postes en Lettres Classiques.

Je transmets une partie de l'interrogation (hier est vendredi 17 mai):
"Apparemment, hier, le rectorat a fait sauté les postes fixes des collègues de lettres classiques, qui ne seraient en poste plus que pour leurs heures de LCA et non plus pour le français. Avez-vous des infos ? Est-ce que ça s'est fait ailleurs et avec quelles conséquences ? Que faire ?"

Si j'ai bien compris, cette distinction entre LCA et français apparaît sur Iprof (ce n'aurait pas été le cas auparavant).
L'une des collègues aurait eu une réponse de son CDE, qui pense qu'"à terme l'idée c'est de récupérer les profs de lettres classiques pour la mise en place du choc des savoirs". Et donc là à partir des services de cette année ils font des projections sur l'année prochaine, donc ce qui apparaît comme csd pourrait être une "variable d'ajustement" pour le choc."

Y a-t-il anomalie, en gros, chers collègues de LC, voyez-vous aussi cette distinction apparaître sans que cela n'ait été le cas jusque là ?
Merci pour les éventuelles réponses
julilibulle
julilibulle
Niveau 9

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par julilibulle 19/05/24, 12:47 pm
Je ne suis pas en classique mais l'inspectrice lors de sa réunion cette semaine a dit que si on voulait faire le choc des savoirs pour les 4ème / 3ème, il n'y aurait plus d'heures de LCA possibles. (et là, tu te demandes quand même ce qu'ils sont capables d'avaler pour ne pas s'opposer clairement à la disparition d'une matière nécessaire, même pour le monde de demain ... )
Laotzi
Laotzi
Sage

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Laotzi 19/05/24, 01:04 pm
TrucOuBidule a écrit:Bonjour,
au sujet de l'enseignement en français, au moins sur l'académie de Créteil, il semble qu'il y ait gros questionnement (voie syndicale) du côté des postes en Lettres Classiques.

Je transmets une partie de l'interrogation (hier est vendredi 17 mai):
"Apparemment, hier, le rectorat a fait sauté les postes fixes des collègues de lettres classiques, qui ne seraient en poste plus que pour leurs heures de LCA et non plus pour le français. Avez-vous des infos ? Est-ce que ça s'est fait ailleurs et avec quelles conséquences ? Que faire ?"

Si j'ai bien compris, cette distinction entre LCA et français apparaît sur Iprof (ce n'aurait pas été le cas auparavant).
L'une des collègues aurait eu une réponse de son CDE, qui pense qu'"à terme l'idée c'est de récupérer les profs de lettres classiques pour la mise en place du choc des savoirs". Et donc là à partir des services de cette année ils font des projections sur l'année prochaine, donc ce qui apparaît comme csd pourrait être une "variable d'ajustement" pour le choc."

Y a-t-il anomalie, en gros, chers collègues de LC, voyez-vous aussi cette distinction apparaître sans que cela n'ait été le cas jusque là ?
Merci pour les éventuelles réponses

Cela vient d'une instruction délivrée par le rectorat de Créteil aux chefs d'établissement le 25 avril dernier :

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Instru12

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Instru10

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
valle
valle
Expert spécialisé

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par valle 19/05/24, 01:13 pm
Ah.
C'est-à-dire que les services des PLP bivalents apparaissent aussi comme des compléments de service, non ? Afin que le rectorat distingue entre le français fait par des lettres-histoire et le français fait par les anglais-lettres. Aussi, l'enseignement scientifique apparaît comme un complément de service, non ? Pour donner visibilité aux besoins d'enseignement il n'y a pas d'autre solution que construire ainsi la VS des collègues de maths ou d'SVT. C'est pareil pour l'EMC au lycée, n'est-ce pas ?
avatar
Malavita
Neoprof expérimenté

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Malavita 19/05/24, 01:26 pm
C'est surtout dangereux car cela ouvre la voie à des MCS et à des compléments de service sur plusieurs établissements car il manque un collègue pour les heures de latin. Je confirme que pour les PLP, il n'y a pas ce genre de chose.
Mathador
Mathador
Empereur

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Mathador 19/05/24, 01:33 pm
Ceci dit, j'ai déjà vu un VS avec un service principal en L1300 et un complément en P1315 pour une collègue qui enseignait les maths à la fois dans la partie GT et la partie pro d'un même LPO.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
joebar69
joebar69
Fidèle du forum

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par joebar69 19/05/24, 01:35 pm
C'est surtout la concomitance de cette "urgence" à distinguer les heures de LCA des heures de Français, dans "l'instruction" mise en ligne par @Laotzi, avec celle de la mise en place du choc des savoirs qui est plus que troublante.
Connaissant la sournoiserie de notre Institution, je ne présume rien de bon, dans un avenir proche, pour l'ensemble de nos collègues de Lettres.

Bon, après tout, ce n'est qu'une "instruction", que l'on (le CdE) peut suivre ou ne pas suivre.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Habitué du forum

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par TrucOuBidule 19/05/24, 02:14 pm
Laotzi a écrit:
TrucOuBidule a écrit:Bonjour,
au sujet de l'enseignement en français, au moins sur l'académie de Créteil, il semble qu'il y ait gros questionnement (voie syndicale) du côté des postes en Lettres Classiques.

Je transmets une partie de l'interrogation (hier est vendredi 17 mai):
"Apparemment, hier, le rectorat a fait sauté les postes fixes des collègues de lettres classiques, qui ne seraient en poste plus que pour leurs heures de LCA et non plus pour le français. Avez-vous des infos ? Est-ce que ça s'est fait ailleurs et avec quelles conséquences ? Que faire ?"

Si j'ai bien compris, cette distinction entre LCA et français apparaît sur Iprof (ce n'aurait pas été le cas auparavant).
L'une des collègues aurait eu une réponse de son CDE, qui pense qu'"à terme l'idée c'est de récupérer les profs de lettres classiques pour la mise en place du choc des savoirs". Et donc là à partir des services de cette année ils font des projections sur l'année prochaine, donc ce qui apparaît comme csd pourrait être une "variable d'ajustement" pour le choc."

Y a-t-il anomalie, en gros, chers collègues de LC, voyez-vous aussi cette distinction apparaître sans que cela n'ait été le cas jusque là ?
Merci pour les éventuelles réponses

Cela vient d'une instruction délivrée par le rectorat de Créteil aux chefs d'établissement le 25 avril dernier :

Spoiler:
Merci beaucoup pour cette information.

Mathador a écrit:Ceci dit, j'ai déjà vu un VS avec un service principal en L1300 et un complément en P1315 pour une collègue qui enseignait les maths à la fois dans la partie GT et la partie pro d'un même LPO.
Et moi, j'ai connu sur Iprof en étant L1400 pour les deux, mon enseignement principal en collège et un CS dans la SEGPA de mon collège. Cette distinction a été faite de 2007 à 2011 puis a disparu (alors que j'ai quasiment tous les ans en charge des SEGPA).
joebar69 a écrit:C'est surtout la concomitance de cette "urgence" à distinguer les heures de LCA des heures de Français, dans "l'instruction" mise en ligne par @Laotzi, avec celle de la mise en place du choc des savoirs qui est plus que troublante.
Connaissant la sournoiserie de notre Institution, je ne présume rien de bon, dans un avenir proche, pour l'ensemble de nos collègues de Lettres.

Bon, après tout, ce n'est qu'une "instruction", que l'on (le CdE) peut suivre ou ne pas suivre.
Evidemment que cela ne présage rien de bon.
C'est infernal de rendre responsables les agents en place des pénuries.
C'est que le "choc d'attractivité" n'a pas vraiment fonctionné on dirait....
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Clecle78 19/05/24, 02:18 pm
Ça fait des années qu'ils essaient d'instaurer une distinction de postes classiques/modernes et des années qu'on combat cela. Le but est clair comme de l'eau de roche, cantonner les classiques sur le latin et plusieurs établissements. C'est absolument inique comme procédé et totalement illégal encore une fois.


Dernière édition par Clecle78 le 19/05/24, 02:26 pm, édité 1 fois
avatar
elisa18
Neoprof expérimenté

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par elisa18 19/05/24, 02:24 pm
Nous ne sommes pas sur les mêmes postes!!! L201 pour un lettres classiques et L 202 pour un lettres modernes. Non, nous ne faisons pas de complément de service. Si le rectorat veut affecter un L202 sur un poste de L201, libre à l'uni, mais il ne faut pas qu'il s'étonne qu'il ne soit pas compétent.
Lors de la réunion sur le choc des savoirs, l'inspectrice nous a dit de justement bien vérifier nos codes de discipline.
Depuis plusieurs années, les associations de professeurs de lettres classiques se battent pour que les heures de LCA soient fléchés dans la dhg.
avatar
elisa18
Neoprof expérimenté

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par elisa18 19/05/24, 02:25 pm
Clecle, nous avons eu la même réaction. Et je pense aussi qu'en plus, c'est illégal
avatar
Césarion
Niveau 6

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Césarion 19/05/24, 08:46 pm
Dans ma nouvelle académie, je suis affecté sur un poste de lettres classiques (et j'ai passé l'agrégation de LC) mais comme les suppressions de classes se sont multipliées depuis le COVID au moins et pour différentes raisons (coût du logement, démographie, fuite de certaines familles en banlieue ou loin de Paris...), je dois compléter mon service en lettres modernes ailleurs pour 4h30. La distinction est faite sur iprof. Il semblerait que les petits BMP doivent se multiplier avec la mise en application de la réforme (plus de groupes que de classes généralement). Je connaîtrai cette situation a priori jusqu'à mon départ à la retraite dans 15 ans : impossibilité totale de muter en LCA. En revanche, il m'est rigoureusement interdit de devenir professeur de lettres modernes où les postes vacants sont plus nombreux, certes, mais les demandes forcément tout autant. A la rentrée prochaine, je ne vois pas comment je pourrai enseigner le français sur deux collèges à cause des classes alignées en barrettes, à moins de choisir des niveaux non concernés pour le moment (4èmes/3èmes) ou des CHAM trop homogènes a priori pour être impactées par la réforme (de toute façon, les obligations liées au conservatoire limitent les conséquences sur les Edt). Dernière possibilité, les postes spécifiques (REP+ etc) mais ils relèvent du "copinage" ou sont faussement vacants (c'est pourquoi je connais mes résultats à l'intra- quelques jours avant la fermeture du serveur, ne demandant que des postes spécifiques).
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Clecle78 19/05/24, 09:02 pm
Alors, je connais une collègue passée en lettres modernes. C'est donc possible.
henriette
henriette
Médiateur

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par henriette 19/05/24, 09:08 pm
J'ai déplacé la question du devenir des postes de LC dans un fil dédié.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Blondie
Blondie
Habitué du forum

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Blondie 19/05/24, 09:46 pm
Je confirme que l’affectation de mes collègues de lettres classiques a été modifiée sur I prof. Les heures de français apparaissent en complément de service. Donc on change carrément le statut des collègues.
A rebours
A rebours
Esprit éclairé

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par A rebours 19/05/24, 10:43 pm
Comme le dit Clecle, cela fait longtemps que ce procédé existe, et malheureusement j'en ai fait les frais. On rend illégitime l'enseignement du français par un LC et on le cantonne aux langues anciennes (pitié, pas "LCA"...). Dès lors qu'on nous autorise généreusement à enseigner du français, c'est indiqué comme étant un cds en lettres modernes, ce qui va à l'encontre de tous les textes (le lien posté au-dessus explique bien que nous sommes par nature bivalents, ou plutôt tri- d'ailleurs). Or on ne peut pas être en cds dans l'une de nos disciplines statutaires, c'est tout. Mais la méthode permet de faire d'un LC un bouche-trou, sans aucune ancienneté lors des fermetures de poste.
Et le pire, dans le document mis en lien, c'est qu'on présente les LC comme des vilains qui empêchent les LM de pouvoir obtenir un poste en français. C'est hyper sournois. Rappelons que beaucoup de LC n'enseignent que le français, légitimement.
La généralisation de ce procédé signe l'arrêt de mort des LC, précédée d'une précarisation sans précédent.
Je suis sidérée que l'illégalité devienne la règle.
trompettemarine
trompettemarine
Monarque

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par trompettemarine 20/05/24, 12:49 am
Laotzi a écrit:
TrucOuBidule a écrit:Bonjour,
au sujet de l'enseignement en français, au moins sur l'académie de Créteil, il semble qu'il y ait gros questionnement (voie syndicale) du côté des postes en Lettres Classiques.

Je transmets une partie de l'interrogation (hier est vendredi 17 mai):
"Apparemment, hier, le rectorat a fait sauté les postes fixes des collègues de lettres classiques, qui ne seraient en poste plus que pour leurs heures de LCA et non plus pour le français. Avez-vous des infos ? Est-ce que ça s'est fait ailleurs et avec quelles conséquences ? Que faire ?"

Si j'ai bien compris, cette distinction entre LCA et français apparaît sur Iprof (ce n'aurait pas été le cas auparavant).
L'une des collègues aurait eu une réponse de son CDE, qui pense qu'"à terme l'idée c'est de récupérer les profs de lettres classiques pour la mise en place du choc des savoirs". Et donc là à partir des services de cette année ils font des projections sur l'année prochaine, donc ce qui apparaît comme csd pourrait être une "variable d'ajustement" pour le choc."

Y a-t-il anomalie, en gros, chers collègues de LC, voyez-vous aussi cette distinction apparaître sans que cela n'ait été le cas jusque là ?
Merci pour les éventuelles réponses

Cela vient d'une instruction délivrée par le rectorat de Créteil aux chefs d'établissement le 25 avril dernier :

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Instru12

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Instru10
Je me demande si ce que fait le rectorat de Créteil est légal. D'autres académies ont essayé auparavant et ont été rappelées à l'ordre.
trompettemarine
trompettemarine
Monarque

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par trompettemarine 20/05/24, 12:53 am
Le tribunal administratif est-il compétent sur cette question ? (Question sérieuse).
kiwi
kiwi
Guide spirituel

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par kiwi 20/05/24, 08:32 am
Clecle78 a écrit:Ça fait des années qu'ils essaient d'instaurer une distinction de postes classiques/modernes et des années qu'on combat cela. Le but est clair comme de l'eau de roche, cantonner les classiques sur le latin et plusieurs établissements. C'est absolument inique comme procédé et totalement illégal encore une fois.


J’avoue ne pas comprendre cette demande : dans le cadre du "choc des savoirs", ils ont besoin de profs de français, non? De tous les profs capables d’enseigner le français? Alors pourquoi cantonner les profs de LC à enseigner les langues anciennes plutôt que de les employer à faire du français uniquement? Je veux dire, une mesure qui supprimerait le latin et le grec, je comprendrais l’objectif dans le cadre de leur réforme, mais là? Qu’est ce qui m’échappe?
Saltaojos
Saltaojos
Habitué du forum

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Saltaojos 20/05/24, 08:46 am
Par chez nous, les collèges qui proposent du latin et/ou du grec sont bien mis en avant, j'ai l'impression que les politiques et les DASEN veulent les conserver, d'autant plus qu'on est dans une académie et une zone très très défavorisées. Ça fait "bien", ça fait un argument "d'excellence" face aux familles qui cherchent à retirer leurs enfants du public pour les mettre dans le privé. Pareil avec l'option anglais euro.

Ma collègue de LCA connaît des profs LCA dans le département d'à-côté (acad. de Lille) à qui on a déjà retiré leurs heures de français pour les mettre sur 2 collèges à n'enseigner QUE les LCA. Visiblement les profs ont accepté, je ne sais pour quelles raisons, mais il y a eu aussi des entourloupes autour de postes supprimés dans leur collège initial donc elles sont en complément de service et n'ont plus du tout de français, et ce depuis quelques années (après la réforme 2016).
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Clecle78 20/05/24, 08:57 am
kiwi a écrit:
Clecle78 a écrit:Ça fait des années qu'ils essaient d'instaurer une distinction de postes classiques/modernes et des années qu'on combat cela. Le but est clair comme de l'eau de roche, cantonner les classiques sur le latin et plusieurs établissements. C'est absolument inique comme procédé et totalement illégal encore une fois.


J’avoue ne pas comprendre cette demande : dans le cadre du "choc des savoirs", ils ont besoin de profs de français, non? De tous les profs capables d’enseigner le français? Alors pourquoi cantonner les profs de LC à enseigner les langues anciennes plutôt que de les employer à faire du français uniquement? Je veux dire, une mesure qui supprimerait le latin et le grec, je comprendrais l’objectif dans le cadre de leur réforme, mais là? Qu’est ce qui m’échappe?
Il n'y a plus assez de professeurs de lettres classiques et mutualiser un prof sur plusieurs établissements permet au contraire de mieux gérer le français (en attendant la suppression rêvée par certains).
Sphinx
Sphinx
Prophète

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Sphinx 20/05/24, 09:23 am
Je ne crois pas que ça ait spécialement à voir avec le choc des savoirs. C'est comme ça depuis 2018 dans l'académie de Versailles (j'en suis partie en 2020) et certainement dans d'autres ; des collègues avaient alerté sur Neoprofs à l'époque. J'ai fait ce que conseillaient les syndicats à l'époque : indiquer sur la VS que je contestais ce qui était indiqué, que mon service entier était en lettres classiques et que je n'avais pas de complément de service. À part faire lever les yeux au ciel à ma chef, cela n'avait pas eu de conséquences.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Livre11
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Fires of Pompeii 20/05/24, 09:46 am
Je suis dans l’académie de Versailles et je n’ai jamais eu de telle mention sur mon VS.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par Clecle78 20/05/24, 10:38 am
Jamais eu ça dans l'académie de Versailles non plus.
A rebours
A rebours
Esprit éclairé

Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ? Empty Re: Les postes Lettres classiques menacés par le choc des savoirs ?

par A rebours 20/05/24, 10:42 am
J'ai eu cette distinction cds en lettres modernes depuis l'arrivée d'un certain chef qui m'avait expliqué que j'étais un prof de latin et que, si je faisais du français, c'était un cds. J'ai passé cinq ans à rectifier en rouge, en vain. J'ai même eu une très vive altercation avec le chef. Une année, un adjoint me dit qu'il va rectifier, et le soir-même que c'est impossible d'après le chef.
L'explication apportée par clecle est la plus probable, nous promener pour nous rentabiliser, et en profiter pour fermer l'option là où elle est fragile.
Le problème, c'est que localement, nous sommes peu soutenus, ne serait-ce que lorsqu'on nous appelle "prof de LCA"... Non, nous sommes des professeurs de lettres classiques, autrement dit de français, latin et grec. Point.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum