Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Nouveaux concours : synthèse Empty Nouveaux concours : synthèse

par Ruthven Mar 10 Nov 2009 - 11:25
Une synthèse - volontiers dramatique - à partir des documents récents sur la forme des nouveaux concours :

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article3110

CRPE, CAPES, agrégation : ce qui nous attend, par Alexis Grélois (SLU)


mardi 10 novembre 2009


Extraits de la lettre de la CPU aux ministres datée du 2 octobre 2009, de la dépêche AEF du 23 octobre 2009 (synthèse officieuse des rapports des quatre groupes de travail) et de l’avis de l’Académie des Sciences du 26 octobre 2009.

1) Les stages rendus obligatoires pour tous les candidats aux concours

Dans le CRPE (Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles), « les deux épreuves orales seraient très professionnelles, dont l’une centrée sur la connaissance du système éducatif, à partir des connaissances acquises par l’élève lors de son stage en établissement » (dépêche AEF).
Pour le CAPES, « les deux épreuves d’admission, plus professionnelles [que l’écrit], comprendraient “classiquement” une leçon avec dans certaines disciplines la possibilité de vérifier les connaissances expérimentales et une épreuve de dossier, en lien avec le stage et la dimension professionnelle du master » (ibid.)
Le CAPES doit comporter « une épreuve sur dossier, préparé dans le cadre du master, à commenter devant le jury de concours. Ce dossier devra relater un stage effectué en établissement scolaire, ou bien dans un laboratoire de recherche, ou encore faisant état d’une autre expérience professionnalisante (en entreprise par exemple) » (Académie des Sciences).
• « Les agrégés [devront] recevoir une formation professionnelle et […] effectuer des stages qui devront être pris en compte dans les concours » (dépêche AEF).


2) Rapprochement du CRPE et du CAPES

« Les épreuves d’admissibilité de PE auraient lieu fin septembre et l’admission en fin de M2. Les candidats aux Capes, au Capet et aux concours de CPE passeraient quant à eux les épreuves écrites fin décembre-début janvier et l’oral à la fin du M2 » (dépêche AEF).
Le but est de permettre aux candidats au professorat des écoles, beaucoup trop nombreux par rapport au nombre de places offertes (6300 en 2009), de passer ensuite un autre concours, par exemple un CAPES.


3) Réduction du contenu disciplinaire

« Les épreuves du concours doivent pouvoir vérifier plusieurs des quatre [donc deux ou trois] types de compétences nécessaires : disciplinaire, didactique, ouverture à la méthode de la recherche et connaissance de l’environnement socio-économique » (lettre de la CPU).
Le CAPES devra évaluer :
« • les compétences expérimentales (en sciences expérimentales et d’observation) ;
• la capacité de mise en cohérence des savoirs disciplinaires spécialisés ;
• une épreuve sur dossier [voir plus haut] ;
• la connaissance des notions fondamentales de l’informatique et du monde numérique ;
• le lien des savoirs disciplinaires avec l’épistémologie et l’histoire des sciences » (Académie des Sciences).

« Si le concours pour le second degré reste aussi disciplinaire, scientifique, les étudiants vont se poser la question de la pertinence de s’engager dans un master enseignement, plutôt qu’un master disciplinaire, estime le directeur de l’Institut Ozanam. En revanche, si le concours est plus équilibré entre la partie disciplinaire (actuellement 401 heures, sur les 524 heures de formation du master) et la partie professionnelle, alors le master se justifiera » (un responsable de l’enseignement catholique cité dans la dépêche AEF 120617, 2 octobre 2009).

4) Dilution du concours dans le master

« Il n’y a […] pas d’issue possible sans une intrication forte des préparations aux concours et des masters. Cela signifie que certaines épreuves de concours doivent pouvoir s’appuyer sur le travail réalisé en cours de master » (lettre de la CPU).
« L’ensemble des membres du groupe s’accordent sur le principe que le master ne devra pas être conçu en fonction du concours, mais l’inverse » (dépêche AEF).

5) Sélection des étudiants avant le concours

« La CPU est fermement opposée à ce que la réforme de la formation des maîtres aboutisse à la multiplication d’étudiants ayant réussi le Master mais échoué au concours, qui viendraient abonder les rangs des contractuels de l’Education Nationale. Or, le risque est grand, en tout cas pour le premier degré. Il est donc indispensable que la question de la gestion des flux soit traitée de façon responsable, pour nos masters et pour les jeunes » (lettre de la CPU).

La CPU ne proteste pas ici contre la multiplication des précaires dans l’Éducation nationale ; il s’agit seulement d’éviter que le nombre de diplômés ne dépasse trop l’offre de postes d’enseignants, qu’ils soient fonctionnaires, contractuels ou vacataires. La professionnalisation implique donc nécessairement l’instauration d’une sélection et d’un numerus clausus. De fait, il n’y aura en 2010/2011 que 50 000 stages en responsabilité, donc au mieux 50 000 places seulement en master enseignement, sauf à envoyer les étudiants faire leurs stages n’importe où, comme l’envisage sérieusement (?) l’Académie des Sciences ! Cette sélection à l’entrée du master (sur quels critères ?) permettra de se passer à moyen terme du concours, auparavant dénaturé en simple revalidation du master, et donc de faire sortir les futurs enseignants de la fonction publique.

On ne peut aussi qu’être frappé par l’effet de répétition qui se dégage de la lecture des différents textes produits par les acteurs institutionnels en cette rentrée 2009, comme si tous se contentaient de décliner un projet ministériel qui reste exactement le même qu’il y a un an. Pourquoi alors faire semblant de vouloir le modifier à la marge ? Laisserons-nous les Shadoks saboter la formation des enseignants et l’avenir des futures générations ?

« Plus ça rate, plus on a des chances que ça marche » (proverbe shadok)
Alexis Grélois pour SLU
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum