Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 16:56
Extrait d'un mail reçu aujourd'hui...


---------- Message original ----------

Chers amis,

je vous adresse et vous invite à faire circuler ce courrier, le plus largement possible : il s'agit de la lettre de démission et de protestation que les trois membres extérieurs du comité de sélection de l'Université de Metz, auquel j'appartenais, a adressée hier au président de l'Université Paul Verlaine, après que notre classement eut été cassé par la décision du CA.

Les deux candidats classés en première et en deuxième positions, tous deux excellents et dont le profil correspondait parfaitement au profil (Techniques d'expression, enseignement en LEA) ont été déclassés, quand la candidate locale (PRCE dont le dossier présentait de très nombreuses failles scientifiques) a été placée en première position.

Vous remerciant par avance de la publicité que vous voudrez bien donner à cette protestation,

Bien amicalement à vous, Éléonore Reverzy



---------- Message transmis ----------


À M. Luc JOHANN

Président de l'Université de Metz Paul Verlaine



Le 1er février 2010.


Monsieur le Président,

Le Conseil d'Administration de votre établissement a, dans sa séance du 29 janvier 2010, refusé de suivre le classement proposé par le comité de sélection de 9e section réuni pour pourvoir le poste de maître de conférences n° 0496.

Ce comité, dont nous étions les trois membres extérieurs, avait en effet, par un vote unanime, demandé l'affectation sur ce poste d'un candidat de très haute valeur et répondant parfaitement au profil pédagogique et scientifique que vous aviez défini. Le Conseil d'Administration lui a préféré la candidate classée troisième, qui ne fournissait en rien les mêmes garanties scientifiques mais enseignait déjà dans votre établissement. Or, nous vous rappelons qu'un poste d'enseignant-chercheur n'engage pas seulement l'université qui recrute: c'est la qualité tout entière de la recherche et de l'enseignement au niveau national qui s'y joue.

Nous tenons à vous exprimer notre colère la plus vive et refusons désormais de siéger aux comités de sélection de l'Université de Metz.

Nous nous engageons à donner à cette injustice la plus large publicité et à ne plus participer aux activités scientifiques de votre université pendant toute la durée de votre présidence.

Recevez, Monsieur le Président, nos salutations distinguées.



Vincent Jouve, professeur à l'Université de Reims

Gilles Philippe, professeur à l'Université Paris III

Éléonore Reverzy, professeur à l'Université de Strasbourg
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Mer 3 Fév 2010 - 17:54
Mais les PRAG/PRCE et les MCF ne candidatent pas du tout sur les mêmes postes; ils ne sont par conséquent pas censés se retrouver en concurrence.

Bref, j'ai bossé pdt dix ans à la fac, mais je n'ai jamais entendu parler de ce type de situation. L'iniversité de Metz doit fonctionner selon une législation très personnalisée... Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Icon_scratch Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF 52353

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 17:56
La dame était PRCE; et elle s'est présentée à un poste de MCF.
C'est une situation très fréquente (j'en parle en connaissance de cause).
avatar
retraitée
Vénérable

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par retraitée le Mer 3 Fév 2010 - 17:56
@Chocolat a écrit:Mais les PRAG/PRCE et les MCF ne candidatent pas du tout sur les mêmes postes; ils ne sont par conséquent pas censés se retrouver en concurrence.

Bref, j'ai bossé pdt dix ans à la fac, mais je n'ai jamais entendu parler de ce type de situation. L'iniversité de Metz doit fonctionner selon une législation très personnalisée... Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Icon_scratch Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF 52353
Cela doit aller avec le régime concordataire!
Tout simplement copinage et clientélisme.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Ruthven le Mer 3 Fév 2010 - 17:58
@Chocolat a écrit:Mais les PRAG/PRCE et les MCF ne candidatent pas du tout sur les mêmes postes; ils ne sont par conséquent pas censés se retrouver en concurrence.

Bref, j'ai bossé pdt dix ans à la fac, mais je n'ai jamais entendu parler de ce type de situation. L'iniversité de Metz doit fonctionner selon une législation très personnalisée... Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Icon_scratch Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF 52353

Il ne s'agissait apparemment pas de recruter un Prag/Prce, mais un MCF. La candidate locale était déjà Prce dans son université ; elle a certainement postulé pour devenir MCF.

J'imagine la tête du pauvre type qui est classé premier et qui se fait retoquer par le CA. Tiens, c'est un mode d'échec de recrutement que je n'ai pas encore expérimenté, il manque à mon palmarès celui-là!
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Mer 3 Fév 2010 - 19:20
myfarenier a écrit:La dame était PRCE; et elle s'est présentée à un poste de MCF.
C'est une situation très fréquente (j'en parle en connaissance de cause).

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Affraid

Je n'ai pas le temps de chercher, mais si ma mémoire est bonne c'est carrément illégal, ou alors très en marge de la légalité, ce truc!

Je poserai la question à l'occasion.

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Mer 3 Fév 2010 - 19:23
@Ruthven a écrit:

Il ne s'agissait apparemment pas de recruter un Prag/Prce, mais un MCF. La candidate locale était déjà Prce dans son université ; elle a certainement postulé pour devenir MCF.

J'imagine la tête du pauvre type qui est classé premier et qui se fait retoquer par le CA. Tiens, c'est un mode d'échec de recrutement que je n'ai pas encore expérimenté, il manque à mon palmarès celui-là!

Dans ce cas elle avait la qualif., donc un double statut.
Et alors il n'y a rien à dire...

Ce qui est rare, c'est qu'un CA casse une décision de classement.

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 19:28
Et alors il n'y a rien à dire...
Je ne pense pas que l'Université de Metz aurait eu l'inconscience de recruter quelqu'un qui ne soit pas qualifié.
Cette affaire n'est pas illégale, elle est juste choquante.
John
John
Médiateur

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par John le Mer 3 Fév 2010 - 19:34
après que notre classement eut été cassé par la décision du CA

Ce n'est donc plus la peine de faire un comité de sélection ! Ils ont eu raison de démissionner.

Par contre, je ne comprends pas bien pourquoi le comité de sélection était composé d'un linguiste et de deux littéraires pour un enseignement de techniques d'expression : ce poste de techniques d'expression était donc ouvert en section "littérature française" ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Ruthven le Mer 3 Fév 2010 - 19:37
myfarenier a écrit:
Et alors il n'y a rien à dire...
Je ne pense pas que l'Université de Metz aurait eu l'inconscience de recruter quelqu'un qui ne soit pas qualifié.
Cette affaire n'est pas illégale, elle est juste choquante.

Elle est choquant parce qu'elle illustre à merveille la toute-puissance qu'a acquis le président de l'université avec la LRU.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Mer 3 Fév 2010 - 19:39
myfarenier a écrit:
Et alors il n'y a rien à dire...
Je ne pense pas que l'Université de Metz aurait eu l'inconscience de recruter quelqu'un qui ne soit pas qualifié.
Cette affaire n'est pas illégale, elle est juste choquante.


Je ne sais pas si elle est choquante - cela dépend de quel côté tu te places.

Imagine la PRCE MCF, qui bosse dans la maison depuis X années, dans l'espoir de pouvoir bosser en fonction de sa qualification la plus intéressante, à qui sa hiérarchie demande un investissement sans faille, dans l'espoir de... et qui se fait griller par un MCF fraîchement sorti d'une jolie boîte.
Et bien si tu te places de son côté, tu trouves qu'un classement qui ne la met pas en premièreb position est choquant.

Bref, nous parlons sans avoir lu les CV des personnes concernées, et sans avoir assisté au recrutement...



Sinon, j'ai un ami qui bosse avec un statut de PRAG, alors qu'il est MCF, depuis des années; il finira d'ailleurs sa carrière ainsi, car il est à deux ans de la retraite...

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 19:43
qui se fait griller par un MCF
Qui te dit que les deux premiers classés étaient des MCF ? je ne pense pas que c'était le cas...
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 19:44
avec un statut de PRAG, alors qu'il est MCF
Comment est-ce possible ?
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Ruthven le Mer 3 Fév 2010 - 19:44
myfarenier a écrit:
qui se fait griller par un MCF
Qui te dit que les deux premiers classés étaient des MCF ? je ne pense pas que c'était le cas...

Je crois que Chocolat confond la qualification aux fonctions de MCF et le fait d'être MCF.
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 19:46
C'est ce que je me suis dit...
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Ruthven le Mer 3 Fév 2010 - 19:47
myfarenier a écrit:C'est ce que je me suis dit...

Hélas, ce n'est pas la même chose ... Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Icon_sad
avatar
papillonbleu
Sage

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par papillonbleu le Mer 3 Fév 2010 - 19:48
Comme tu dis...
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Mer 3 Fév 2010 - 20:00
@Ruthven a écrit:
Je crois que Chocolat confond la qualification aux fonctions de MCF et le fait d'être MCF.

Arf!

Un MCF et un PRAG ne peuvent pas postuler sur le même type de poste - je viens d'appeler la personne en charge des dossiers de recrutement de l'univ. ds laquelle j'ai bossé.

(Quelle différence faites vous entre avoir la qualif. et "être"; on n'est que si on est recruté sur un poste, de toute façon)

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Ruthven
Ruthven
Monarque

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Ruthven le Mer 3 Fév 2010 - 20:09
@Chocolat a écrit:
@Ruthven a écrit:
Je crois que Chocolat confond la qualification aux fonctions de MCF et le fait d'être MCF.

Arf!

Un MCF et un PRAG ne peuvent pas postuler sur le même type de poste - je viens d'appeler la personne en charge des dossiers de recrutement de l'univ. ds laquelle j'ai bossé.

(Quelle différence faites vous entre avoir la qualif. et "être"; on n'est que si on est recruté sur un poste, de toute façon)

Les postes de MCF et de PRAG sont des postes différents ; mais quelqu'un qui est sur un poste de Prag et qui est qualifié peut postuler sur un poste de MCF.

Lorsque tu disais que ton collègue était Prag et MCF, ce n'est pas possible ; il est sans doute Prag et a la qualification pour être MCF, mais n'est pas recruté comme tel.
John
John
Médiateur

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par John le Mer 3 Fév 2010 - 22:16
Un MCF et un PRAG ne peuvent pas postuler sur le même type de poste

Bien sûr que si : si le Prag est qualifié pour être MCF.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Jeu 4 Fév 2010 - 22:06
@Ruthven a écrit:
Les postes de MCF et de PRAG sont des postes différents ; mais quelqu'un qui est sur un poste de Prag et qui est qualifié peut postuler sur un poste de MCF.

Lorsque tu disais que ton collègue était Prag et MCF, ce n'est pas possible ; il est sans doute Prag et a la qualification pour être MCF, mais n'est pas recruté comme tel.

Nous sommes bien d'accord.
C'est bien pour cela que je ne comprenais pas pourquoi dans le message initial on avait pu lire qu'un MCF s'était fait piquer le poste par un PRAG, ou PRCE (je ne sais plus).
Si en revanche les deux personnes ont la qualif., et au risque de me répéter, je ne vois pas où est le problème.

Pour mon ancien collègue, il était évident qu'il s'agissait de la qualif. ce qui ne change rien au fait qu'il n'a jamais été recruté sur un poste de MCF, malgré sa qualif... et le calcul est simple: pourquoi accepter que qq'un qui est déjà sur place, et fait entre 15 et 18h/semaine minimum, change de poste et n'en fasse plus que maximum 9, avec des déplacements à des colloques, conférences, etc.

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
sabeth
sabeth
Niveau 6

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par sabeth le Ven 5 Fév 2010 - 1:09
@Chocolat a écrit:
@Ruthven a écrit:
Les postes de MCF et de PRAG sont des postes différents ; mais quelqu'un qui est sur un poste de Prag et qui est qualifié peut postuler sur un poste de MCF.

Lorsque tu disais que ton collègue était Prag et MCF, ce n'est pas possible ; il est sans doute Prag et a la qualification pour être MCF, mais n'est pas recruté comme tel.

Nous sommes bien d'accord.
C'est bien pour cela que je ne comprenais pas pourquoi dans le message initial on avait pu lire qu'un MCF s'était fait piquer le poste par un PRAG, ou PRCE (je ne sais plus).
Si en revanche les deux personnes ont la qualif., et au risque de me répéter, je ne vois pas où est le problème.

Pour mon ancien collègue, il était évident qu'il s'agissait de la qualif. ce qui ne change rien au fait qu'il n'a jamais été recruté sur un poste de MCF, malgré sa qualif... et le calcul est simple: pourquoi accepter que qq'un qui est déjà sur place, et fait entre 15 et 18h/semaine minimum, change de poste et n'en fasse plus que maximum 9, avec des déplacements à des colloques, conférences, etc.

Désolée Chocolat, mais je trouve qu'il y a un problème, et ce cas est bien représentatif du népotisme qui règne dans les universités, où le candidat "local" mais moins bon passe avant les autres, juste parce qu'il a su parfois brosser dans le sens du poil et plaire aux bonnes personnes (et je sais que cela arrive bien trop souvent, même si je ne veux pas généraliser) En effet, le comité de sélection est là pour juger la qualité d'un dossier, et le classement est établi en fonction de l'excellence des candidats, de la qualité de leur recherche, etc. Là, le CA passe outre cet avis pour placer "son" candidat. Cela me choquerait moins si celui-ci avait des compétences égales aux autres : là, bien sûr, il est normal de recruter une personne qu'on a déjà déjà vu travailler, dont on connaît les qualités. Ce n'est pas le cas dans cette affaire. Supprimons carrément les comités de sélection, dans ce cas!
C'est une des raisons pour lesquelles je suis partie à l'étranger et, crois-moi, ce n'était pas forcément ce que j'aurais souhaité. Voilà ce que m'inspire cette affaire: à quoi peut bien servir un excellent dossier, dans ce cas? Celui ou celle qui aura bien pu se "placer" passera toujours avant. Pour ceux qui, depuis des années, travaillent énormément, publient, etc., tout cela parfois en plus d'un autre emploi, quelle impression crois-tu que cela peut leur laisser? Pour moi, un goût amer. Une part de moi s'engage déjà sur une autre route, de toute manière. Et, en lisant cela, je me dis que j'ai bien fait même si la recherche, la réflexion, l'écriture me restent si indispensables et que je serais capable de changer tous mes nouveaux projets si on me proposait un poste correct. Bref, vous l'aurez compris, cela me choque. Qui plus est, la LRU était censée éviter ce genre de dérive!
Désolée de m'emporter un peu, mais cela ravive en moi bien des colères.


Dernière édition par sabeth le Ven 5 Fév 2010 - 1:29, édité 1 fois
John
John
Médiateur

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par John le Ven 5 Fév 2010 - 1:11
Si en revanche les deux personnes ont la qualif., et au risque de me répéter, je ne vois pas où est le problème.

La commission de sélection a classé à l'unanimité trois candidats, dans l'ordre suivant :
1er - candidat A
2e - candidat B
3e - candidat C

Bien qu'il n'y ait eu aucun désistement, le conseil d'administration a décidé que la personne recrutée était... le candidat C !

Moi je ne sais absolument pas quel était le meilleur des candidats, mais je pense que dans ces conditions, ce n'est plus la peine d'instaurer des comités de sélection.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par Chocolat le Sam 6 Fév 2010 - 12:00
@John a écrit:
Si en revanche les deux personnes ont la qualif., et au risque de me répéter, je ne vois pas où est le problème.

La commission de sélection a classé à l'unanimité trois candidats, dans l'ordre suivant :
1er - candidat A
2e - candidat B
3e - candidat C

Bien qu'il n'y ait eu aucun désistement, le conseil d'administration a décidé que la personne recrutée était... le candidat C !

Moi je ne sais absolument pas quel était le meilleur des candidats, mais je pense que dans ces conditions, ce n'est plus la peine d'instaurer des comités de sélection.


Moi non plus...

C'est pourquoi, je me vois mal me positionner, puisque je ne sais pas dans quelle mesure le classement a été fait en fonction des compétences des candidats.

Tu sais, le népotisme, peut s'exercer avec un candidat local ou avec un candidat "extérieur" connu...

_________________
Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
John
John
Médiateur

Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF Empty Re: Rififi à l'université de Metz au sujet du recrutement d'un MCF

par John le Dim 7 Fév 2010 - 19:32
les membres du comité de sélection n'appartenant pas à l'université n'avaient même pas pré-sélectionné l'enseignante aujourd'hui titularisée. Eléonore Reverzy, professeur à l'université de Strasbourg et membre du comité de sélection, raconte : « Les membres issus de l'université de Metz ont fait valoir qu'elle correspondait au profil du poste. Mais nous leur avons opposé que le poste avait été préalablement profilé pour correspondre à la candidate locale ! Le dossier du candidat parisien ne contenait pas de failles qui permettent de le déboulonner. Il a été reçu et c'est le pompiste qui prend sa place ! C'est quand même un concours de la fonction publique… »

Je ne sais toujours pas qui était objectivement meilleur ou moins bon, mais le terme "pompiste" me gêne.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum