Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lefteris
Esprit sacré

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Lefteris Lun 13 Jan 2014 - 19:46
@Mélophore a écrit:Je lis le programme de l'agrégation... et je pense de plus en plus que mon salut passera par planter là tutrice, ESPE et autres en fin d'année pour me précipiter vers cette agrégation. Et enfin, ensuite, la chère thèse.
Tu es jeune, c'est le bon choix. Il faut penser à la fiche de paie (nous travaillons quand même pour vivre) , et de toute manière , comme d'aucuns le disent, sans agrégation , inutile de faire une thèse. Sauf à se faire plaisir bien entendu, car c'est sans doute bien plus agréable que préparer l'agreg : je voulais en faire une , j'étais décidé, par goût de ma matière (ça me sortait  Very Happy ) quand je n'étais pas enseignant. Quand je le suis devenu par hasard et brusquement, j'ai vite compris qu'il fallait arrêter de "se faire plaisir", et vivre du mieux possible cette reconversion, donc le paquet sur l' agrég...Et si j'étais plus jeune, avec une perspective devant moi, je ferais la thèse après, au cas où...
Atargatis
Atargatis
Niveau 7

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Atargatis Lun 13 Jan 2014 - 20:55
Marcel: je rejoins ton analyse... Pour peu que l'équipe de direction soit à l'écoute, il est possible de préparer sa thèse dans de bonnes conditions en étant dans le secondaire. J'ai la chance d'être dans un bon établissement où il n'est pas trop difficile, nerveusement parlant, de faire cours. Cela dit, cette année avec mes 3 heures supp + les TD à la fac, j'avoue que je n'ai pas plus de temps que pendant le concours... Je ne regrette pas d'avoir reporté d'un an mon inscription.

Et malgré tout, la fiche de paie ça compte aussi...
pasteque
pasteque
Niveau 8

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par pasteque Lun 13 Jan 2014 - 21:01
Quelles sont les conditions pour obtenir une allocation pour une thèse?
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Marcel Khrouchtchev Lun 13 Jan 2014 - 21:37
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oh que oui, surtout quand les MCC prévoient 3 évaluations par semestre...
Pour "une chance", je me suis sans doute mal exprimé: ce serait une chance aujourd'hui, car nous avons en M1 recherche 6 étudiants...
 :shock: Dans mon laboratoire, nous étions entre 20 et 30 au bas mot rien qu'en contemporaine.

Avant la création des masters enseignement, il y avait une dizaine de mémoires de maîtrise par an rien qu'en moderne dans mon université.
Shajar
Shajar
Vénérable

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Shajar Lun 13 Jan 2014 - 21:38
@pasteque a écrit:Quelles sont les conditions pour obtenir une allocation pour une thèse?

La chance, le réseau, le pognon ou le lit.  Twisted Evil

Plus sérieusement, en France il faut te renseigner sur les contrats doctoraux - à demander avant la thèse, ou juste au début, attention ! LEs bases ici http://www.etudiant.gouv.fr/pid20439/contrats-doctoraux.html
Après, il y a plusieurs systèmes de bourses selon ta spécialité et tes besoins : tu peux faire financer des voyages à l'étranger par le MAE, par exemple, ou trouver des structures privées parfois.
Mélophore
Mélophore
Niveau 6

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Mélophore Mar 14 Jan 2014 - 0:35
@Lefteris a écrit:
@Mélophore a écrit:Je lis le programme de l'agrégation... et je pense de plus en plus que mon salut passera par planter là tutrice, ESPE et autres en fin d'année pour me précipiter vers cette agrégation. Et enfin, ensuite, la chère thèse.
Tu es jeune, c'est le bon choix. Il faut penser à la fiche de paie (nous travaillons quand même pour vivre) , et de toute manière , comme d'aucuns le disent, sans agrégation , inutile de faire une thèse. Sauf à se faire plaisir  bien entendu, car c'est sans doute bien plus agréable que préparer l'agreg : je voulais en faire une , j'étais décidé,  par goût de ma matière (ça me sortait  Very Happy ) quand je n'étais pas enseignant. Quand je le suis devenu par hasard et brusquement, j'ai vite compris qu'il fallait arrêter de "se faire plaisir",  et  vivre du mieux possible cette reconversion, donc le paquet sur l' agrég...Et si j'étais plus jeune, avec une perspective devant moi,  je ferais la thèse après, au cas où...

Bon, le danger niveau fiche de paie, c'est que si je plante là tout le monde en démissionnant, je passe l'agrèg externe à plein temps mais il faudra que je l'aie, et en attendant, je me retrouve sans ressources. Et mettons que ça marche pas. Faudra voir...

_________________
"Les étoiles à ma présence ici-bas n'ont rien gagné
Leur grandeur par ma déchéance ne sera pas augmentée
Et, témoin mes deux oreilles, nul n'a su me dire
Pourquoi on m'a fait venir, pourquoi me faut-il m'en aller"
Omar Khayyâm
Condorcet
Condorcet
Oracle

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Condorcet Mar 14 Jan 2014 - 1:57
@Mélophore a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Mélophore a écrit:Je lis le programme de l'agrégation... et je pense de plus en plus que mon salut passera par planter là tutrice, ESPE et autres en fin d'année pour me précipiter vers cette agrégation. Et enfin, ensuite, la chère thèse.
Tu es jeune, c'est le bon choix. Il faut penser à la fiche de paie (nous travaillons quand même pour vivre) , et de toute manière , comme d'aucuns le disent, sans agrégation , inutile de faire une thèse. Sauf à se faire plaisir  bien entendu, car c'est sans doute bien plus agréable que préparer l'agreg : je voulais en faire une , j'étais décidé,  par goût de ma matière (ça me sortait  Very Happy ) quand je n'étais pas enseignant. Quand je le suis devenu par hasard et brusquement, j'ai vite compris qu'il fallait arrêter de "se faire plaisir",  et  vivre du mieux possible cette reconversion, donc le paquet sur l' agrég...Et si j'étais plus jeune, avec une perspective devant moi,  je ferais la thèse après, au cas où...

Bon, le danger niveau fiche de paie, c'est que si je plante là tout le monde en démissionnant, je passe l'agrèg externe à plein temps mais il faudra que je l'aie, et en attendant, je me retrouve sans ressources. Et mettons que ça marche pas. Faudra voir...

Ne démissionne pas : au pire, si tu n'es pas titularisé, tu recevras des indemnités de licenciement qui te permettront de financer une préparation aux concours. Si tu es titularisé (ce que je te souhaite) , tu pourras ensuite envisager les choses avec plus de sérénité.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Shajar
Shajar
Vénérable

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Shajar Mar 14 Jan 2014 - 8:17
Et l'agreg ne te garantit pas du tout de pouvoir faire une thèse immédiatement.
Si tu passes l'agreg, il faudra ensuite que tu refasses un stage, avec tutrice et ESPE, sauf si par miracle tu parviens à obtenir un contrat pour l'année suivante - contrat obtenu sans être agrégé, donc d'une probabilité moyenne (variable selon ta matière, l'influence de ton directeur, etc.). Sinon, tu pourras au mieux avoir une année de report pour thèse, mais une année, c'est peanuts, surtout quand tu débutes.
Je serais moins tranchée que Lefteris : c'est ce que j'ai fait, passer l'agreg pour faire ensuite de la recherche. J'ai enseigné deux ans dans le secondaire, et je ne suis pas financée, donc je vis sur mes économies en étant en dispo. On m'a refusé le contrat... parce que j'avais passé l'agreg, et que je ne sortais pas directement de M2 !!! Heureusement, j'ai la chance d'avoir toujours maman derrière, mais être encore dépendante de ma mère à 28 ans... bof bof.
Mélophore
Mélophore
Niveau 6

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Mélophore Mer 15 Jan 2014 - 13:47
Beaucoup d'amis que j'ai ont obtenu direct le contrat doctoral après l'agrèg. Je vais prendre la température ce week-end auprès de mon directeur potentiel (avec qui j'ai déjà mon sujet arrêté) pour voir ce qu'il me propose, je verrai pour le reste ensuite.

_________________
"Les étoiles à ma présence ici-bas n'ont rien gagné
Leur grandeur par ma déchéance ne sera pas augmentée
Et, témoin mes deux oreilles, nul n'a su me dire
Pourquoi on m'a fait venir, pourquoi me faut-il m'en aller"
Omar Khayyâm
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Lefteris Mer 15 Jan 2014 - 15:19
@Mélophore a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Mélophore a écrit:Je lis le programme de l'agrégation... et je pense de plus en plus que mon salut passera par planter là tutrice, ESPE et autres en fin d'année pour me précipiter vers cette agrégation. Et enfin, ensuite, la chère thèse.
Tu es jeune, c'est le bon choix. Il faut penser à la fiche de paie (nous travaillons quand même pour vivre) , et de toute manière , comme d'aucuns le disent, sans agrégation , inutile de faire une thèse. Sauf à se faire plaisir  bien entendu, car c'est sans doute bien plus agréable que préparer l'agreg : je voulais en faire une , j'étais décidé,  par goût de ma matière (ça me sortait  Very Happy ) quand je n'étais pas enseignant. Quand je le suis devenu par hasard et brusquement, j'ai vite compris qu'il fallait arrêter de "se faire plaisir",  et  vivre du mieux possible cette reconversion, donc le paquet sur l' agrég...Et si j'étais plus jeune, avec une perspective devant moi,  je ferais la thèse après, au cas où...

Bon, le danger niveau fiche de paie, c'est que si je plante là tout le monde en démissionnant, je passe l'agrèg externe à plein temps mais il faudra que je l'aie, et en attendant, je me retrouve sans ressources. Et mettons que ça marche pas. Faudra voir...
Quand je dis "c'est le bon choix", attention ! Je ne parle que de l'agreg avant  la thèse, pas de la démission !  Tu te fais titulariser, et tu vois venir  : une année  de dispo pour préparer l'agreg, c'est faisable (un  de mes proches l'a fait juste après la titularisation), ensuite,  il est tout à fait possible de faire une thèse , certains obtiennent un report de trois ans . Pas tous certes , mais même sans contrat , c'est un peu plus long, et au moins tu t'auto-finances.
Et si tu ne demandes pas d'argent, tout le monde te prend en doctorat , tu ne prends la place à personne, tu ne coûtes rien. Pas la peine d'essayer l'argent ou le lit  Very Happy : (Je n'étais ni enseignant, ni vraiment étudiant , et j'avais l'opportunité. J'ai même connu des retraités qui faisaient une thèse ...)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
zeprof
zeprof
Sage

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par zeprof Mer 15 Jan 2014 - 15:46
d'abord bravo aux courageux, motivés etc. je vous souhaite plein de réussite...

moi j'ai envie de reprendre mes études aussi... je vous replace le contexte, je suis PLP lettres histoire, j'ai une maitrise d'histoire médiévale soutenue en j'ose à peine le dire, 1998 (arf et un coup de vieux un) et j'ai envie de faire une thèse...
pas forcément dans mon domaine d'origine d'ailleurs...
mais il faut que je me renseigne va falloir que je passe un M2 non ? est ce que c'est facile de changer de domaine ? j'aurais des équivalences à repasser peut-être ?
mon idée n'est pas de passer l'agreg, je dois être un peu masochiste mais j'aime enseigner en LP, j'ai pas forcément envie de devenir prof de fac (nid de guêpes à mon avis pour le peu d'expérience que j'en ai) mais j'ai envie de dépoussiérer mes neurones et à 38 ans et 3 enfants, envie d'avoir un nouveau projet un peu stimulant intellectuellement.

donc une douzaine d'années d'enseignement plus tard + qq réformes par dessus, je m'engage dans un parcours du combattant ou c'est jouable ?

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Mélophore
Mélophore
Niveau 6

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Mélophore Mer 15 Jan 2014 - 16:24
@Lefteris a écrit:
@Mélophore a écrit:
@Lefteris a écrit:
Tu es jeune, c'est le bon choix. Il faut penser à la fiche de paie (nous travaillons quand même pour vivre) , et de toute manière , comme d'aucuns le disent, sans agrégation , inutile de faire une thèse. Sauf à se faire plaisir  bien entendu, car c'est sans doute bien plus agréable que préparer l'agreg : je voulais en faire une , j'étais décidé,  par goût de ma matière (ça me sortait  Very Happy ) quand je n'étais pas enseignant. Quand je le suis devenu par hasard et brusquement, j'ai vite compris qu'il fallait arrêter de "se faire plaisir",  et  vivre du mieux possible cette reconversion, donc le paquet sur l' agrég...Et si j'étais plus jeune, avec une perspective devant moi,  je ferais la thèse après, au cas où...

Bon, le danger niveau fiche de paie, c'est que si je plante là tout le monde en démissionnant, je passe l'agrèg externe à plein temps mais il faudra que je l'aie, et en attendant, je me retrouve sans ressources. Et mettons que ça marche pas. Faudra voir...
Quand je dis "c'est le bon choix", attention ! Je ne parle que de l'agreg avant  la thèse, pas de la démission !  Tu te fais titulariser, et tu vois venir  : une année  de dispo pour préparer l'agreg, c'est faisable (un  de mes proches l'a fait juste après la titularisation), ensuite,  il est tout à fait possible de faire une thèse , certains obtiennent un report de trois ans . Pas tous certes , mais même sans contrat , c'est un peu plus long, et au moins tu t'auto-finances.
Et si tu ne demandes pas d'argent, tout le monde te prend en doctorat , tu ne prends la place à personne, tu ne coûtes rien. Pas la peine d'essayer l'argent ou le lit    Very Happy : (Je n'étais  ni enseignant, ni vraiment étudiant , et j'avais l'opportunité. J'ai même  connu des retraités qui faisaient une thèse ...)

Merci pour les éclaircissement ! Moi, la démission, j'y pense un peu parce que je commence à plus y tenir, je suis même plus sur d'aimer les gamins, ce métier, etc... dont je rêvais. Et j'ai envie de tenter ma chance au dessus, beaucoup qui me connaissent me disent que c'est possible et même souhaitable que je le fasse. Et au pire si je dois retomber dans le secondaire ensuite, ce sera avec une agrégation et plus agé, ayant vécu plus de choses, c'est ce que je me dis...

_________________
"Les étoiles à ma présence ici-bas n'ont rien gagné
Leur grandeur par ma déchéance ne sera pas augmentée
Et, témoin mes deux oreilles, nul n'a su me dire
Pourquoi on m'a fait venir, pourquoi me faut-il m'en aller"
Omar Khayyâm
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Lefteris Mer 15 Jan 2014 - 16:51
@Mélophore a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Mélophore a écrit:

Bon, le danger niveau fiche de paie, c'est que si je plante là tout le monde en démissionnant, je passe l'agrèg externe à plein temps mais il faudra que je l'aie, et en attendant, je me retrouve sans ressources. Et mettons que ça marche pas. Faudra voir...
Quand je dis "c'est le bon choix", attention ! Je ne parle que de l'agreg avant  la thèse, pas de la démission !  Tu te fais titulariser, et tu vois venir  : une année  de dispo pour préparer l'agreg, c'est faisable (un  de mes proches l'a fait juste après la titularisation), ensuite,  il est tout à fait possible de faire une thèse , certains obtiennent un report de trois ans . Pas tous certes , mais même sans contrat , c'est un peu plus long, et au moins tu t'auto-finances.
Et si tu ne demandes pas d'argent, tout le monde te prend en doctorat , tu ne prends la place à personne, tu ne coûtes rien. Pas la peine d'essayer l'argent ou le lit    Very Happy : (Je n'étais  ni enseignant, ni vraiment étudiant , et j'avais l'opportunité. J'ai même  connu des retraités qui faisaient une thèse ...)

Merci pour les éclaircissement ! Moi, la démission, j'y pense un peu parce que je commence à plus y tenir, je suis même plus sur d'aimer les gamins, ce métier, etc... dont je rêvais. Et j'ai envie de tenter ma chance au dessus, beaucoup qui me connaissent me disent que c'est possible et même souhaitable que je le fasse. Et au pire si je dois retomber dans le secondaire ensuite, ce sera avec une agrégation et plus agé, ayant vécu plus de choses, c'est ce que je me dis...
Eh bien même si tu dois partir, il faut le faire en ayant le choix , pas poussé vers la sortie, donc pas viré, ni en commençant trop tard (carrière amputée, etc.) . Du reste, on ne te demande pas d'aimer les gamins. Ca fait partie des mythes enseignants des choses qu'il faut laisser croire (mais c'st très hypocrite...) comme j'ai pu le remarquer à ma grande surprise, mais ce n'est nullement un critère pertinent. Nous sommes des spécialistes d'une matière, et nous l'enseignons, point, c'est une manière de gagner sa vie. On ne peut de toute manière "aimer" abstraitement des jeunes qu'on ne connaît même pas encore. Et une fois sur le terrain certains sont sympathiques, d'autres antipathiques (certains me hérissent, et je fais cours quand même...) , mais de toute manière nous ne rendons pas un simple service interpersonnel , nous travaillons pour la République avant tout, l'EN est une institution, ps un prestataire de service. Et ce ne sont pas des "gamins", mais des élèves ...

Quant on voit les choses comme ça, on est déjà beaucoup mieux  Very Happy . Surtout quand on a fait un autre métier, et que c'est une seconde carrière : on ne se lève ps tous les matins en faisant quelque chose qui plaît , avec l'idée de voir des gens agréables. Si l'on a cette attente, on ne peut qu'être déçu.. .

Donc , tu utilises ton agreg, (ou même ton capes au pire) pour faire ta thèse sans rien demander à personne, et l'esprit tranquille, même si tu mets cinq ou six ans au lieu de trois. Au total, tu auras eu beaucoup moins de tracas et de perte de temps qu'avec le parcours tortueux que tu imagines ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Condorcet
Condorcet
Oracle

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Condorcet Mer 15 Jan 2014 - 18:37
@Lefteris a écrit:
@Mélophore a écrit:
@Lefteris a écrit:
Quand je dis "c'est le bon choix", attention ! Je ne parle que de l'agreg avant  la thèse, pas de la démission !  Tu te fais titulariser, et tu vois venir  : une année  de dispo pour préparer l'agreg, c'est faisable (un  de mes proches l'a fait juste après la titularisation), ensuite,  il est tout à fait possible de faire une thèse , certains obtiennent un report de trois ans . Pas tous certes , mais même sans contrat , c'est un peu plus long, et au moins tu t'auto-finances.
Et si tu ne demandes pas d'argent, tout le monde te prend en doctorat , tu ne prends la place à personne, tu ne coûtes rien. Pas la peine d'essayer l'argent ou le lit    Very Happy : (Je n'étais  ni enseignant, ni vraiment étudiant , et j'avais l'opportunité. J'ai même  connu des retraités qui faisaient une thèse ...)

Merci pour les éclaircissement ! Moi, la démission, j'y pense un peu parce que je commence à plus y tenir, je suis même plus sur d'aimer les gamins, ce métier, etc... dont je rêvais. Et j'ai envie de tenter ma chance au dessus, beaucoup qui me connaissent me disent que c'est possible et même souhaitable que je le fasse. Et au pire si je dois retomber dans le secondaire ensuite, ce sera avec une agrégation et plus agé, ayant vécu plus de choses, c'est ce que je me dis...
Eh bien même si tu dois partir, il faut le faire en ayant le choix , pas poussé vers la sortie, donc pas viré, ni en commençant trop tard (carrière amputée, etc.) . Du reste, on ne te demande pas d'aimer les  gamins. Ca fait partie des mythes enseignants des choses qu'il faut laisser croire (mais c'st très hypocrite...)  comme j'ai pu le remarquer à ma grande surprise, mais ce n'est nullement un critère pertinent. Nous sommes des spécialistes d'une matière, et nous l'enseignons, point, c'est une manière de gagner sa vie. On ne peut de toute manière  "aimer" abstraitement des jeunes qu'on ne connaît même pas encore. Et une fois sur le terrain certains sont  sympathiques, d'autres antipathiques (certains me hérissent, et je fais cours quand même...)  , mais de toute manière nous ne rendons pas un  simple service interpersonnel , nous travaillons pour la République avant tout, l'EN est une institution, ps un prestataire de service.  Et ce ne sont pas des "gamins", mais des élèves ...

Quant on voit les choses comme ça, on est déjà beaucoup mieux  Very Happy . Surtout quand on a fait un autre métier, et que c'est une seconde carrière  : on ne se lève ps tous les matins en faisant quelque chose qui plaît , avec l'idée de voir des gens agréables. Si l'on a cette attente, on ne peut qu'être déçu.. .

Donc , tu utilises ton agreg, (ou même ton capes au pire) pour faire ta thèse sans rien demander à personne, et l'esprit tranquille, même si tu mets cinq  ou six  ans au lieu de  trois. Au total, tu auras eu beaucoup moins de tracas et de perte de temps  qu'avec le  parcours tortueux que tu imagines ...

En histoire, c'est le tarif ! Renseigne-toi aussi sur la possibilité d'aide à la publication de la thèse voire la présence d'un partenariat (ou lien fort) entre ton université ou ton laboratoire d'accueil et une maison d'édition susceptible de la publier.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Marcel Khrouchtchev Mer 15 Jan 2014 - 19:18
@Condorcet a écrit:En histoire, c'est le tarif ! Renseigne-toi aussi sur la possibilité d'aide à la publication de la thèse voire la présence d'un partenariat (ou lien fort) entre ton université ou ton laboratoire d'accueil et une maison d'édition susceptible de la publier.

Exact. Parce que sinon, il faut chercher soi-même les subventions...
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Philomèle Mer 15 Jan 2014 - 21:34
Je suis tombée récemment sur ces références bibliographiques qui m'ont paru intéressantes. Je les aurais volontiers parcourues à l'époque où je commençais ma thèse... Dans l'ensemble, la réflexion est assez marquée par un cadre sociologique : les problèmes que rencontre l'apprenti-chercheur dans un contexte de surdéterminations institutionnelles, économiques, savantes, etc. (pour résumer à traits grossiers) :

Construire son parcours de thèse : manuel réflexif et pratique, C. Laville, L. Leveneur, A. Rouger (dir), Paris, L’Harmattan, 2008.
M. Hunsmann et S. Kapp, Devenir chercheur. Écrire une thèse en sciences sociales, Paris, EHESS, « Cas de figure », 2013.

À mon avis, cela peut intéresser ceux qui se lancent, ceux qui hésitent à se lancer...

Sinon, j'ai découvert aussi bien après ma thèse un ouvrage qui a des qualités et m'aurait aidé à rédiger, j'en suis certaine. Il décrit très finement et dans les détails la situation de communication propre à l'argumentation dans le genre de la thèse ou du mémoire, entre autres :
Bernadette PLOT, Écrire une thèse ou un mémoire en sciences humaines, Paris, H. Champion, 1986.

J'ai pensé que ces références pourraient peut-être aider les indécis en quête de précision.
zeprof
zeprof
Sage

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par zeprof Jeu 16 Jan 2014 - 8:00
merci pour ces références Smile

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Elaïna
Elaïna
Bon génie

thèse en enseignant dans le secondaire ? - Page 5 Empty Re: thèse en enseignant dans le secondaire ?

par Elaïna Mar 21 Jan 2014 - 13:00
Lefteris, non, tout le monde ne prend pas en doctorat. Paris I et Paris IV, par exemple, ne prennent pas les doctorants qui ne peuvent justifier d'un financement par ailleurs (salaire, allocation, ou autre).

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum