Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Ven 10 Sep 2010, 12:29
@lalilala a écrit:au sujet des carnets, auriez-vous des mots "tout prêts" ou des exemples de ce que vous écrivez? L'année dernière je n'ai mis aucun mot parce que je ne savais tout simplement pas quoi écrire....hier j'ai demandé à 4 élèves qui bavardaient et que j avais déjà repris de sortir leurs carnets de correspondance sur la table, ça les a un peu calmés jusqu'à la fin du cours mais si ça n'avait pas été le cas, je ne sais pas ce que j'aurais écrit dans leurs carnets...

Dans ce cas, j'aurais leurs quatre carnets sur mon bureau. Ils viendraient à la fin de l'heure me montrer le travail réalisé durant l'heure pour les récupérer et je leur dirais "Je n'ai pas mis de mot pour cette fois mais au prochain cours, vous vous séparerez. Je vérifierai en début d'heure, et pas le moindre bavardage sinon vous aurez le mot que vous n'avez pas eu aujourd'hui, et peut-être même une retenue en prime."
lalilala
lalilala
Empereur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lalilala le Ven 10 Sep 2010, 12:32
C'est un peu ce que je leur ai dit à la fin de l'heure, mais tu mets quoi comme mot s'ils récidivent?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Reine Margot le Ven 10 Sep 2010, 12:35
c'est vrai que "bavardage" 'cest un peu court, c'est ça le problème...

moi avant le mot je donne de la conjugaison...puis je prends le carnet si ça continue...
c'est une bonne idée de leur faire montrer leur cours, mais est-ce que ça prend du temps en fin d'heure? quand même...


Dernière édition par marquisedemerteuil le Ven 10 Sep 2010, 12:36, édité 1 fois

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Ven 10 Sep 2010, 12:36
"Bien que changé de place à cause de ses bavardages, votre fils ... , imperturbable, discute avec son nouveau voisin, d'où exercices ... p. ... du manuel à faire pour le ... "

Mais là où le bât peut blesser : ça dépend des parents.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Reine Margot le Ven 10 Sep 2010, 12:37
moi mon problème avec le carnet c'est qu'en fin d'heure si je n'ai pas marqué le motif sur le vif, je ne me rappelle pas toujours de qui bavardait, ou qui a fait autre chose, et en plus ça prend du temps...donc je le fais pendant l'heure et ça arrête le cours...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
illizia
illizia
Sage

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par illizia le Ven 10 Sep 2010, 12:45
" Le comportement de votre je personnalise bien pour interpeller enfant pendant les cours est au choix inacceptable/n'est pas adapté/n'est pas satisfaisant. Cela nuit à sa scolarité et au travail de la classe.Il faut qu'il en prenne conscience et l'améliore: sinon, il sera sanctionné de plus en plus sévèrement. Merci d'en parler avec lui/elle.Je suis à votre disposition pour un entretien. "ça c'est pour la 1ère fois: après c'est moi qui demande à rencontrer/ sinon d'autres doublent par un coup de tél.


Dernière édition par illizia le Ven 10 Sep 2010, 12:47, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Ven 10 Sep 2010, 12:46
Quand je ne m'en souviens plus, je leur dis "Je l'ai pris parce que tu écrivais sur le mur en te balançant sur ta chaise, c'est bien ça qu'il faut que j'écrive comme mot ?" Là, généralement, l'élève s'énerve "N'importe quoi ! Je passais un papier à ... même que c'était machin qui l'avait écrit, mais bien sûr, c'est moi qui prends !" ou alors c'est le bon élève derrière qui me dit "Non, vous l'avez pris parce qu'il bavardait." C'est rare qu'aucun élève ne me rafraîchisse la mémoire.
illizia
illizia
Sage

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par illizia le Ven 10 Sep 2010, 12:55
Ah, moi je décris rarement les faits en détail (à la différence des rapports): ça a souvent porté à controverse (c'était pas lui, les autres aussi et même pire, c'est pas si grave...ARgh...)
C'est moi, professeur responsable de la tenue de la classe, qui juge que ce comportement (bavardage, agitation, façon de me répondre...) est inadapté. Point. Je le signale et je donne la main pour qu'ils voient avec Monchérimoncoeur. Si ce n'est pas fait ou si c'est inefficace, eh bien j'aurai prévenu pour les sanctions qui vont tomber. Et s'ils veulent en savoir plus, ils viennent me voir...
Bon, là c'est moi qui suis punie aussi HiHI. Mais souvent Monchérimoncoeur dit ce qu'il a fait (car il le sait bien le bougre) et pas de R-V (pour un premier mot en tout cas).
ysabel
ysabel
Enchanteur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par ysabel le Ven 10 Sep 2010, 12:56
Lornet a écrit:Quand je ne m'en souviens plus, je leur dis "Je l'ai pris parce que tu écrivais sur le mur en te balançant sur ta chaise, c'est bien ça qu'il faut que j'écrive comme mot ?" Là, généralement, l'élève s'énerve "N'importe quoi ! Je passais un papier à ... même que c'était machin qui l'avait écrit, mais bien sûr, c'est moi qui prends !" ou alors c'est le bon élève derrière qui me dit "Non, vous l'avez pris parce qu'il bavardait." C'est rare qu'aucun élève ne me rafraîchisse la mémoire.

retors en plus !! Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Angua
Angua
Grand sage

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Angua le Ven 10 Sep 2010, 13:33
pas besoin de s'étaler! Exemples en vrac:
"malgré plusieurs rappels à l'ordre/ punitions, Machin ne cesse de bavarder et ne travaille pas / ne suit pas le cours/ dérange le cours qu'il ne suit pas/ mâche sans cesse du chewing-gum. il doit être plus attentif/ travailler régulièrement"

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
Cathy
Cathy
Fidèle du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Cathy le Ven 10 Sep 2010, 15:46
Note travail/matériel : un manquement -1
Plan de classe au collège et séparation des duos/trios nuisibles au lycée -voire plan de classe si tous très pénibles-
Pour les bavardages, sarcasme doublé d'un rappel à l'ordre, au deuxième : exos du Bled et contact des parents -le téléphone est très efficace, les parents détestent être dérangés...
Il n'y a pas de carnet chez nous donc c'est punition et appel/email direct!
roxanne
roxanne
Prophète

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par roxanne le Sam 11 Sep 2010, 01:44
Je pense aussi que pour éviter aussi un retour et des discussions avec les parents , il faut essayer de positiver un peu le message .Je m'explique "dans l'intérêt de la réussite de Kévin, il serait mieux que..." Hier , deux 6° n'avaient pas fait leurs exos.Bon , là ça fait une semaine qu'on est rentrés , il faut marquer le coup.J'ai donc mis un mot disant que le travail n'était pas fait , mais que j'imaginais bien sûr que c'était une étourderie et que ça ne se reproduirait plus ....
avatar
Froggy
Niveau 3

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Froggy le Sam 11 Sep 2010, 06:13
Votre soutien fait un bien fou! Parce que moi aussi là je me suis mise à douter, je me suis dit "voilà je ne suis pas pédégo en fait": c'est brouillon, je sais ce que je sais mais je ne sais pas l'expliquer, je ne sais pas me faire respecter. Je me retrouve donc totalement dans ce que vous dites. J'ai des classes très bien en plus (d'après mes collègues) alors je me dis que vraiment le problème vient de moi. Il y a aussi le fait que tous mes élèves savent que je suis stragiaire (j'étais passée à la télé + dans le journal la même semaine donc ils doivent le savoir Neutral ).
Pareil, j'ai la tête qui tourne le soir, des ptites absences (c'était à la limite du malaise avant-hier soir) alors soit je bosse jusqu'à minuit soit je me lève à 5h30 mais au final ils bavardent, n'écoutent pas, râlent parce que "ah la dernière fois vous n'aviez pas dit le numéro de la séance, on comprend rien!" alors c'est vrai que pour aujourd'hui par exemple je me suis moins prise la tête. Je prends du plaisir à lire leurs copies pour le moment (je me fais peur Laughing ), ou à parler avec eux: il y a toujours des élèves motivés et d'autres qui me font vraiment rire.
vous avez raison, on est peut être trop "bon élève". Je vais essayer de moins me mettre la pression.
Ma croisade sera le bavardage pour le moment mais je fais un topic là-dessus.
Provence
Provence
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Provence le Sam 11 Sep 2010, 06:15
Accroche-toi et détends-toi, le tout en même temps!
marie91270
marie91270
Neoprof expérimenté

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par marie91270 le Sam 11 Sep 2010, 06:17
J'ai déjà mis 3 mots cette semaine, pour bavardages. A chaque fois "Votre enfant ........ bavarde avec son voisin en cours de mathématiques malgré plusieurs avertissements. Si cela se reproduit, il effectuera une punition."

Hier, un élève n'avait pas fait signer son mot. Je lui ai donné une punition, et j'ai appelé ses parents dans la foulée.

L'an dernier, pendant mon année de stage, j'ai vite été dépassée par le nombre de punitions que je donnais, les carnets non signés etc... J'essaye cette année d'être très stricte dès le début, d'ou l'appel aux parents et la punition. J'espère que cela incitera les autres à faire signer leurs carnets plus rapidement.
avatar
frankenstein
Vénérable

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par frankenstein le Sam 11 Sep 2010, 06:24
Tu prends la bonne décision...Il est mille fois préférable de prendre une classe en étant non fatigué que d'arriver déjà énervé avant d'avoir les élèves...Ces longues préparations sont svt plus préjudiciables qu'un bon repos !
Puis il faut savoir improviser de temps à autre.... Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : https://www.youtube.com/user/Choristenimes/ videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Froggy
Niveau 3

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Froggy le Sam 11 Sep 2010, 06:37
Disons que c'est une décision difficile à prendre, c'est plus rassurant de se dire qu'on aura pas à improviser même si effectivement ce n'est jamais le cas.
Aujourd'hui c'était de l'impro, j'ai piqué des idées du cours de ma tutrice (auquel j'avais assisté juste avant) mais bon elle ils l'écoutent, moi non enfin pas vraiment.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Gryphe le Sam 11 Sep 2010, 07:11
Bonjour !

Tout d'abord, je souhaite un bon week-end à tous les stagiaires, l'urgence me paraît être de se reposer, de prendre du recul par rapport aux cours de la semaine et de se remonter le moral si nécessaire.

Quelques réponses à quelques pages de posts, sachant que je ne suis plus prof, mais que je continue plus que jamais à travailler en collège... je suis globalement d'accord avec ce qu'a écrit Celeborn sur la scène de théâtre ; j'allais écrire la même chose quand je l'ai lu. Vous pouvez lui faire confiance, en théâtre, il s'y connaît, c'est un pro ! Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 619293

Oui, il y a une part immense de théâtre à faire cours. La salle de classe est un petit théâtre dont vous/les élèves sont les acteurs. En fait, vous êtes et l'acteur principal, et le metteur en scène.
Avant d'entrer en cours, au lieu de dire "je suis timide, je n'aime pas parler en public", dites-vous "je suis acteur, je mets mon costume de scène, et je vais jouer un rôle". Un jour, cela deviendra naturel. Peut-être que pour le moment, le plus important est de travailler cette posture d'acteur, car pour le reste, les contenus, vous savez déjà tout ! Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 120776

Et pour l'instant, faites-vous plaisir avec ce qui marche déjà, le reste viendra petit à petit.
Quelqu'un a écrit "je me fais plaisir en passant dans les rangs, mais pas en étant face à la classe".
Eh bien alors, passez dans les rangs, et envoyez souvent quelqu'un au tableau en restant de profil face à la classe.
Ça a peut-être l'air simpliste ce que j'écris, mais en gros, essayez de vous faire plaisir avec les choses qui marchent déjà, et le reste viendra progressivement.

Temps de préparation - Points importants du cours
En commençant directement à temps plein, c'est vrai que vous n'aurez pas le temps de passer 5h à préparer chaque séance. Il ne s'agit pas de vous ruiner la santé, mais de faire honnêtement ce que vous pouvez pour être opérationnel aux cours suivants.
Si vous ne pouvez pas entrer dans le détail du cours, certains points sont en revanche à prévoir (je parle pour l'histoire-géo... il faudrait voir dans chaque matière les points névralgiques à avoir bien préparés à l'avance) :

- Titre du cours et problématique. Qu'allons-nous étudier aujourd'hui et pourquoi ?
"Parce que c'est au programme Madame". "Oui, mais pourquoi est-ce que c'est dans le programme ? Pourquoi les gens qui font les programmes ont trouvé que c'était vraiment important à étudier ?"
Cela peut prendre 5 mn d'expliquer un titre, mais une fois que les élèves ont compris pourquoi on allait parler de ça aujourd'hui, ils se sentent davantage concernés et ont envie de suivre le programme.

- Trace écrite à la fin.
Que ce soient les élèves qui l'écrivent, ou vous qui la donniez toute prête, il faut savoir vraiment où vous voulez aller et quelle sera la conclusion du cours.

- Au milieu, tout est permis, c'est la plage de liberté et de créativité du cours. La plage de co-construction avec les élèves aussi.
Il faut que le début et la fin du cours soient très cadrés, mais au milieu, il peut y avoir une grande liberté de présentation et d'explicitation du thème du jour en fonction de... en fonction de plein de choses en fait.
Repérer les supports documentaires sur lesquels vous voulez travailler. Trois par séance sont largement suffisants en histoire-géo en collège. Mais des digressions sont possibles en fonction des questions des élèves et de leurs réactions. L'essentiel est de ne pas oublier le thème principal, et l'objectif de la séance.

- Tout à la fin...
. demander à un élève de résumer le cours : "si tu devais réexpliquer le cours à Laetitia, qui est absente aujourd'hui, qu'est-ce que tu lui dirais ?"
C'est en général un grand moment de solitude, et pour l'élève, et pour le prof, mais cette phase est capitale. En effet, ce qui compte n'est pas le cours, mais ce que les élèves retiennent du cours.

. demander aux élèves ce qu'ils ont pensé de "l'ambiance" du cours. Ça responsabilise bien je trouve.
"Ben on a été bien Madame aujourd'hui." "Oui, c'est vrai, vous avez bien participé, et vous avez tous bien travaillé, je vous félicite".
ou plus classique hélas "Il y a eu trop de bavardages aujourd'hui". "Oui, moi aussi je vous ai trouvés trop bavards. Au prochain cours, je vous demande de veiller particulièrement à être plus attentifs".

... après, à chacun de trouver ses trucs ; les "rituels" de cours beaucoup critiqués ici au mois d'août me paraissent avoir une vraie utilité, en tout cas en collège. Mais pas s'ils sont "plaqués" de manière artificielle dans un cours.
Ce qui me paraît important, c'est d'habiter son cours. Que ce soit votre cours, et non pas que vous subissiez le cours que les élèves donnent au cours... Et là encore, il y a une bonne part de théâtre pour parvenir à ce résultat.

Sur l'autorité :
J'ai lu plus haut "je vais essayer d'être plus autoritaire, mais ce n'est pas ma personnalité". Eh bien alors, ce n'est peut-être pas ce qu'il faut faire.
Les élèves n'attendent pas de nous que nous soyons autoritaires. Ils attendent que nous soyons crédibles, adultes et sûrs de nous en face d'eux.
Montrer que nous avons fixé des règles, parce que ces règles sont nécessaires pour le cours, que ces règles sont justes, et que donc nous les ferons appliquer. Mais ce n'est pas de l'autoritarisme. C'est montrer que l'on sait où l'on va, et c'est ça dont les élèves ont besoin en premier. Plus que d'avoir quelqu'un qui leur crie dessus.

Sur la gestion de son carnet de bord :
Après de multiples tâtonnements, j'ai compilé les méthodes de plusieurs collègues :
Un grand cahier à spirales avec une partie par classe, plus une partie pour les réunions.
Pour chaque classe et sur chaque page, plusieurs colonnes : la date, le n° du cours (climats 3/4 pour 3ème séance sur 4 dans le chapitre sur les climats), les remarques diverses et variées (3è question à finir à la maison... p. 34 Melvin : punition, page 34 à recopier pour Melvin... écrit en rouge... / appeler Brandon : appel famille avant le cours suivant).
Barrer quand c'est fait, et envisager un plan d'attaque quand il commence à y avoir beaucoup de rouge sur la même page.

Dernière colonne : ambiance du cours : bien / TB / bavards / la cata... et là aussi, on voit l'évolution avec une classe. Ça permet de repérer les dérives, mais aussi les progrès et les constantes : le cours du mardi matin se passe toujours bien. Celui du vendredi soir après 2h d'EPS se passe toujours mal. On peut toujours essayer de voir si on peut le caser ailleurs dans l'EDT...

Le principe de ce cahier de bord, c'est que c'est rempli à l'arrache pendant l'heure. Pas la peine de prévoir quelque chose de joli, l'essentiel est que cela soit vraiment pratique.

Sur les mots dans les carnets :
Je l'avoue, le premier mot que j'ai mis dans un carnet, de ma plus belle plume, en m'appliquant parce que quand même, c'est grave un mot dans le carnet, j'en n'avais jamais eu, moi, quand j'étais élève... ben ce premier mot a été effacé par l'élève. Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Lol Élève exclue quelques mois plus tard pour s'être battue avec une prof. L'élève en question doit avoir environ 27 ans maintenant.
Bref, moi, ancienne bonne élève, j'ai eu besoin d'un petit temps d'adaptation en retournant en collège.

Aujourd'hui, 14 ans plus tard, je pense que ce qui compte, ce n'est pas tant le mot, que le fait de vérifier la signature après.
Il vaut mieux faire attention à ce qu'on écrit, car un écrit, ça reste ; mais combien de mots inutiles car non visés par les parents ? L'élève brandit alors son carnet comme un trophée "j'ai le plus grand nombre de mots de la classe", et il ne s'est rien passé.
Mieux vaut mettre un mot tous les 10 jours, et ne rien lâcher tant qu'il n'est pas signé, que de mettre 10 mots par jour qui passent aux oubliettes.

En résumé, ce qui est le plus important pour que les cours se passent bien, c'est d'être clair sur ce qu'on veut faire avec les élèves, d'être clair dans les grandes lignes sans se laisser noyer dans les détails.
Ce qui compte le plus au tout début, c'est d'établir une relation de confiance avec ses élèves, en leur montrant qu'ils peuvent réussir, que vous allez les aider à réussir, mais aussi que vous êtes exigeants parce que vous savez où vous voulez aller.
Le reste se mettra en place au fur et à mesure.

Bonne chance et bon courage pour ce premier mois de cours, et pour l'heure, bon week-end ! Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Icon_sunny
Gryphe Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Icon_smile
avatar
Invité19
Esprit sacré

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité19 le Sam 11 Sep 2010, 09:07
Gryphe, ton message était lumineux ! merci !

Future stagiaire d'histoire géo, je peux te dire qu'il m'aide à comprendre pas mal de choses.

J'ai quelques questions à te poser : quid de l'organisation du cours dans des classes de lycée (qui ne savent pas forcément encore prendre des notes) ? comment on gère la trace écrite ?

Et pour le collège, la trace écrite prend combien de place sur un cahier, pour un cours d'une heure par exemple ? C'est une synthèse des activités proposées pendant le milieu de cours en fait ? enfin bref, cette trace écrite me fait me poser beaucoup de questions...

Merci à toi, je sais que je relirai ton post souvent
Pernette
Pernette
Niveau 5

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Pernette le Sam 11 Sep 2010, 09:27
Merci de ma part également ! fleurs
Pernette
Pernette
Niveau 5

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Pernette le Sam 11 Sep 2010, 10:56
Un petit mot pour dire que je suis stagiaire en situation moi aussi. J'ai une tutrice géniale, je ne suis pas très loin de mes amis, mais être envoyée sur le front, sans aucune préparation, est vraiment difficile.

C'est comme s'il fallait jouer une pièce de théâtre au sein de laquelle on serait le personnage principal, sans l'avoir lue avant, sans avoir répété avec ses collègues (même si ces derniers sont gentils, disponibles, parfaits)... On analyse le décor pour se conformer au ton, on imagine des répliques...

18h de cours, donc 4 classes entières en permanence + 8h à l'iufm le vendredi + 4h d'observation dans la classe de sa tutrice + x h de réunions + x h les transports...
On n'a pas vraiment le temps de préparer les cours et ni de corriger des copies (exercice périlleux et très long je trouve) car il faut être opérationnelle le lendemain (c'est-à-dire se coucher à une heure décente) !!!! Le week end est beaucoup trop court !

A vrai dire je ris parfois toute seule dans ma voiture tellement je trouve cette situation impossible. Mon chef d'établissement me dit en substance que si j'échoue, ce sera seulement de ma faute (les manuels ont 10 ans, pas de théâtre, des salles de classe minuscules)... Je songe aux dégâts sur ma personne (j'ai déjà des antidépresseurs, je ne le conseille pas vraiment, cela rend très dépendant : le jour où je les oublierai, je ne pourrai pas faire cours à cause des vertiges) et sur mes élèves...

Mais que vont-ils bien retenir de cette année avec moi ?

Pour l'anecdote, ma toute première heure de cours fut avec une classe difficile (une classe "poubelle"). Je ne m'en sors toujours pas. Je suis démunie, malgré les punitions, les mots sur le carnet... Beaucoup sont insolents avec art et jouent sur la limite. Ils arrivent généralement à leurs fins : ne pas travailler, et entraîner toute la classe avec eux. Je fais beaucoup d'activités orales pour tenter de les canaliser.

Ne parlons pas des autres élèves "délicats" aux problèmes divers, la seule chose que j'ai pu faire c'est télécharger et utiliser lexia pour ceux qui ont de gros problèmes de lecture et ne pas mettre de voisins aux côtés des hyperactifs en attendant les PAI.

Et puis beaucoup de stagiaires commencent souvent avec des prêts à rembourser, sans assez de tenues pour aller en cours, pas de bureau pour travailler dans sa chambre (trop cher), sans avoir le temps de faire un tour chez le médecin...
Mon statut de stagiaire a empêché la signature du bail !

Mais même si je n'ai jamais eu la "vocation" (la mienne est sans doute la recherche) et qu'il fallait surtout que je travaille, tout simplement, ce métier me semble bien intéressant...

Je reprends ce qu'une professeure m'a dit "on travaille sur de l'humain". Et bien, je vais essayer de tenir, car à mon sens c'est bigrement sympathique.

Même si j'ai l'impression d'être "sacrifiée" par l'EN. titanic

Mais courage oh collègues, fluctuat nec mergitur !

Le pire, ce qui est vraiment insupportable, ce sont les IPR qui disent que tout est pour le mieux furieux
Et je ne peux pas mettre de mot dans le carnet cette fois Laughing
lalilala
lalilala
Empereur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lalilala le Sam 11 Sep 2010, 11:15
sympa ton chef d'établissement... No

T'as formation toutes les semaines en plus de tes 18heures de cours?? C'est énorme!!
Pour le bail, ce n'est pas normal non plus! l'année dernière je n'ai eu aucun souci pour signer (mon mes parents s'étaient portés caution) avec mon arrêté d'affectation (et cette année, je n'avais carrément pas de papier, encore mieux...j'ai menti). T'as trouvé quelque chose finalement?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Invité14
Expert

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité14 le Sam 11 Sep 2010, 15:12
@Froggy a écrit:Votre soutien fait un bien fou! Parce que moi aussi là je me suis mise à douter, je me suis dit "voilà je ne suis pas pédégo en fait": c'est brouillon, je sais ce que je sais mais je ne sais pas l'expliquer, je ne sais pas me faire respecter. Je me retrouve donc totalement dans ce que vous dites. J'ai des classes très bien en plus (d'après mes collègues) alors je me dis que vraiment le problème vient de moi. Il y a aussi le fait que tous mes élèves savent que je suis stragiaire (j'étais passée à la télé + dans le journal la même semaine donc ils doivent le savoir Neutral ).
Pareil, j'ai la tête qui tourne le soir, des ptites absences (c'était à la limite du malaise avant-hier soir) alors soit je bosse jusqu'à minuit soit je me lève à 5h30 mais au final ils bavardent, n'écoutent pas, râlent parce que "ah la dernière fois vous n'aviez pas dit le numéro de la séance, on comprend rien!" alors c'est vrai que pour aujourd'hui par exemple je me suis moins prise la tête. Je prends du plaisir à lire leurs copies pour le moment (je me fais peur Laughing ), ou à parler avec eux: il y a toujours des élèves motivés et d'autres qui me font vraiment rire.vous avez raison, on est peut être trop "bon élève". Je vais essayer de moins me mettre la pression.
Ma croisade sera le bavardage pour le moment mais je fais un topic là-dessus.

C'est le début de l'année , alors pour t'imposer, évite de plaisanter ou de rire avec eux pendant les cours ou après les cours.Ne te montre pas gentil.
Tu peux te le permettre pendant l'année , quand tu auras la classe en mains mais pas tout de suite.

je me suis faite avoir ma première année. Un élève disait des bêtises à son copain et je ne pouvais m'empêcher de rire tout en l'engueulant!J'ai vraiment galéré.

Pernette
Pernette
Niveau 5

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Pernette le Sam 11 Sep 2010, 15:13
Mais oui ! Nous sommes obligés d'émarger, obligés de perdre tout ce temps !
Les formateurs font de leur mieux, mais leur programme ne prend pas la mesure des ennuis sous lesquels nous sommes noyés ! La seule chose utile à mon sens serait la thérapie de groupe...

alatienne

J'ai opté pour la sous-location, heureusement que le remboursement des frais de déplacement ne concerne que l'adresse de l'établissement et pas celle du bail (qui n'est pas)...
Je n'avais ni carte étudiant, ni pv d'installation... c'était avant le premier septembre... S'agissant d'une grosse agence, aucun moyen de bluffer...
humhum

_________________
""je respecte les camardes"
lalilala
lalilala
Empereur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lalilala le Sam 11 Sep 2010, 16:21
Oui moi aussi c etait avant le premier sans papier et c etait aussi une grosse agence ( une agence qui fait dans le logement robien et qui loue a n importe qui pour remplir les centaines de logement tout neufs qu elle possede... l annee derniere j ai donc trouve un appart en une journee, certes dans un quartier vraiment pas terrible, mais recent et sympa).
Mes parents se sont portes caution, je me souviens que j avais photocopie la grille avec les indices/salaires.... Bon ca s est fait un peu a l arrache mais c est passe...
Cette annee heureusement que j avais l arrete d affectation en tant que tzr reçu en juin ( avant de savoir que je redoublais), je l ai donne a l agence en disant que j etais titulaire.
Pour la formation je trouve que c est enorme.... 18h de cours+ tous les vendredis en formation.... ici c est 13/16h de cours et formation une fois tous les 36 du mois....chaque académie fait vraiment a sauce....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
edelweiss
Niveau 2

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 10 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par edelweiss le Dim 12 Sep 2010, 04:30
Bonjour,

Je partage tout à fait les réactions des stagiaires car j'ai le même sentiment. Hier matin, le cours avec ma seconde a mal tourné: j'avais des bavardages de redoublants, j'en ai déplacé un au premier rang, un autre n'a pas fait son travail supplémentaire. Enfin, pour couronner le tout, un élève m'a lancé une boulette de plastique! Pourquoi? Je l'ignore encore car je ne lui avais rien dit. Je l'ai convoqué au CPE avec un autre, il a trouvé le moyen de prendre la fuite à la récré à cause du monde dans les couloirs. Le Cpe a appelé sa mère et a décidé de l'exclure: résultat je dois faire un rapport, ça commence super mal!
Heureusement j'avais mes premières après, assez attentifs, ça m'a permis de me calmer. Mais ce week end, j'ai eu envie de pleurer tout le temps... Je n'ai pas eu la force de préparer les cours suivants.
Je me dis que ce n'est pas ce que je voulais: faire le gendarme au lieu de transmettre un savoir. Je suis très déçue.
Je crains la suite, ça risque d'être la guerre s'ils se braquent.
Merci de vos conseils.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum