Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Jeu 23 Sep 2010 - 21:59
C'est sûr que dans certains établissements les stagiaires sont seuls et ça n'arrange pas les choses (ça ne date pas d'hier d'ailleurs).

C'est très disparate...
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Daphné le Ven 24 Sep 2010 - 8:47
@Provence a écrit:
@olivier-np30 a écrit:Bonsoir à tous,

Pour ma part je pense que la démission est un choix personnel mais qu'il est préférable de faire 1/2 ans pour bien voir le métier et être sûr à l'issue.

A+


Je pense que les stagiaires qui démissionnent après même pas un mois de cours craquent, tout simplement.

Oui, ou qu'ils sentent qu'ils ne sont pas faits pour ce métier, je pense que ça doit arriver non ??
roxanne
roxanne
Prophète

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par roxanne le Ven 24 Sep 2010 - 13:27
@Daphné a écrit:
@Provence a écrit:
@olivier-np30 a écrit:Bonsoir à tous,

Pour ma part je pense que la démission est un choix personnel mais qu'il est préférable de faire 1/2 ans pour bien voir le métier et être sûr à l'issue.

A+


Je pense que les stagiaires qui démissionnent après même pas un mois de cours craquent, tout simplement.

Oui, ou qu'ils sentent qu'ils ne sont pas faits pour ce métier, je pense que ça doit arriver non ??
je suis tout de même un peu d'accord avec Daphné .Cetres les conditions sont difficiles , mais malgré tout beaucoup d'entre nous ont commencé comme ça (je sais , je sais , c'est pas une raison ).Je m'interroge aussi sur autant de démissions en des temps aussi courts.Un mois pour savoir si on veut faire ce métier c'est court tout de même ..peut-être des faiblesses de caractère..(et je ne jette pas la pierre mais c'est vrai qu'il faut un peu de force pour faire ce métier et on ne l'a pas forcément à 22 ans )..enfin , je reste un peu septique ..
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Reine Margot le Ven 24 Sep 2010 - 13:34
je pense aussi que c'est dommage de démissionner aussi tôt, même si je ne juge pas les collègues. Dommage de ne pas se laisser une chance au moins d'être titularisé et d'obtenir un statut, quitte à changer ensuite.

je me permets de le dire car je suis passée par des périodes très dures dans ce métier, et je suis retournée au charbon malgré tout, en attendant la reconversion.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
varia
varia
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par varia le Ven 24 Sep 2010 - 13:46
J'ai discuté avec le père d'une amie, inspecteur d'académie.
Je lui faisais part de mes sentiments sur cette réforme :colere: :colere: :colere: ....
Il m'a répondu qu'au moins comme ça ceux qui n'étaient pas vraiment sûrs de vouloir faire ce métier et faire les sacrifices nécessaires démissionneraient très vite, et qu'il resterait les mordus de chez mordus...
Donc c'est prévu dans le programme, pas de surprise finalement !
Préparez-vous à entrer dans la carrière comme on entre en religion (mais une religion bien autoritaire hein, avec cilice, jeûne, mortifications et privations diverses)...
varia
varia
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par varia le Ven 24 Sep 2010 - 13:51
Roxanne, entrer dans ce métier est difficile pour tout le monde, mais dans les conditions actuelles quand même, il faut plus que de la force de caractère (surtout pour certains, d'après ce que j'ai pu lire ici : 3-4 niveaux différents en lycée, classes à examen, etc.)
La somme de travail dépasse la question de la force de caractère: il s'agit plutôt de force de travail, mais je ne vois pas trop ni le sens ni l'utilité d'exiger des nouveaux arrivants de se défoncer autant.... ? :shock:
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Ven 24 Sep 2010 - 13:53
@varia a écrit:et qu'il resterait les mordus de chez mordus...

Ou personne ou ceux qui n'ont rien à foutre des élèves (c'est l'investissement qui épuise, le fait de passer beaucoup de temps à préparer, d'être affecté par un cours qui s'est mal passé, etc.) ou ceux qui n'arrivent pas à se trouver d'autre job.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Ruthven
Ruthven
Monarque

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Ruthven le Ven 24 Sep 2010 - 13:54
@varia a écrit: mais je ne vois pas trop ni le sens ni l'utilité d'exiger des nouveaux arrivants de se défoncer autant.... ? :shock:

Ah ben si, ils ont été revalorisés quand même diable .
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Ven 24 Sep 2010 - 13:57
@Ruthven a écrit:
@varia a écrit: mais je ne vois pas trop ni le sens ni l'utilité d'exiger des nouveaux arrivants de se défoncer autant.... ? :shock:

Ah ben si, ils ont été revalorisés quand même diable .

Laughing

Et justement pour éviter qu'ils ne deviennent des feignasses de profs comme ceux qui sont déjà là diable

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
henriette
henriette
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par henriette le Ven 24 Sep 2010 - 13:59
@varia a écrit:J'ai discuté avec le père d'une amie, inspecteur d'académie.
Je lui faisais part de mes sentiments sur cette réforme :colere: :colere: :colere: ....
Il m'a répondu qu'au moins comme ça ceux qui n'étaient pas vraiment sûrs de vouloir faire ce métier et faire les sacrifices nécessaires démissionneraient très vite, et qu'il resterait les mordus de chez mordus...
Donc c'est prévu dans le programme, pas de surprise finalement !
Préparez-vous à entrer dans la carrière comme on entre en religion (mais une religion bien autoritaire hein, avec cilice, jeûne, mortifications et privations diverses)...

Au moins ça a le mérite d'être clair : tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens !
roxanne
roxanne
Prophète

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par roxanne le Ven 24 Sep 2010 - 14:02
Disons que là où je m'interroge c'est sur autant de démissions aussi tôt dans l'année..surtout quand on connaît la difficulté à réussir les concours et la réalité du marché de l'emploi..alors jutement , existe-t-il des pressions pour pousser à la démission? Enfin je m'interroge vraiment de bonne foi..
Ruthven
Ruthven
Monarque

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Ruthven le Ven 24 Sep 2010 - 14:05
@roxanne a écrit:Disons que là où je m'interroge c'est sur autant de démissions aussi tôt dans l'année..surtout quand on connaît la difficulté à réussir les concours et la réalité du marché de l'emploi..alors jutement , existe-t-il des pressions pour pousser à la démission? Enfin je m'interroge vraiment de bonne foi..

Cela m'étonne aussi, peut-être est-ce une rumeur. Mais l'impression d'être débordé de toute part et de remettre la tête sous l'eau sans avoir le temps de rectifier le tir, cela peut conduire en deux temps trois mouvements au burn out.
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Ven 24 Sep 2010 - 14:10
@roxanne a écrit:Disons que là où je m'interroge c'est sur autant de démissions aussi tôt dans l'année..surtout quand on connaît la difficulté à réussir les concours et la réalité du marché de l'emploi..alors jutement , existe-t-il des pressions pour pousser à la démission? Enfin je m'interroge vraiment de bonne foi..

Vu l'état dans lequel j'étais les 2 premières semaines avec "seulement" 8h de cours, je comprends très bien. Le stagiaire, c'est comme le TZR : affecté 2 jours avant la rentrée, edt de merde, classes les plus pourries, trajets démentiels, etc. + pressions et flicages de toutes part et tout à inventer de A à Z.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Reine Margot le Ven 24 Sep 2010 - 14:41
comme le dit cet inspecteur cité, puisque nous sommes voués à devenir des machines à faire cours qu'on va user jusqu'à la corde, seuls resteront ceux qui accepteront ce destin. C'est une façon je pense de formater les futures générations de profs, autrefois rebelles, à devenir des prolétaires de l'éducation.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
papillonbleu
Sage

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par papillonbleu le Ven 24 Sep 2010 - 17:28
Disons que là où je m'interroge c'est sur autant de démissions aussi tôt dans l'année..
Moi, ce qui m'étonne, c'est qu'il en ait si peu...
henriette
henriette
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par henriette le Ven 24 Sep 2010 - 17:33
Il faudrait voir si on a un chiffre national...
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Ven 24 Sep 2010 - 18:12
@roxanne a écrit:Disons que là où je m'interroge c'est sur autant de démissions aussi tôt dans l'année..surtout quand on connaît la difficulté à réussir les concours et la réalité du marché de l'emploi..alors jutement , existe-t-il des pressions pour pousser à la démission? Enfin je m'interroge vraiment de bonne foi..

Bonjour,

-Le marché a toujours été difficile pour les débutants même diplômés : cependant il vaut mieux galérer à 23~25 ans : ça peut être un choix stratégique intéressant.

-Les pressions existent-elles ? je ne pense pas qu'on puisse parler de pression, seulement chaque année de nombreux profs (stagiaires) sont titularisés et ne sont pas à la hauteur, certains même ne le seront jamais. L'EN le sait et par conséquent elle ne retient pas les gens qui ont un doute ou des états d'âme. Cela étant c'est un aveu d'impuissance de l'institution, car dans d'autres secteurs quand une personne est en difficulté on arrive à l'aider.

A+

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Nuits le Ven 24 Sep 2010 - 19:26
@roxanne a écrit:
@Daphné a écrit:
@Provence a écrit:
@olivier-np30 a écrit:Bonsoir à tous,

Pour ma part je pense que la démission est un choix personnel mais qu'il est préférable de faire 1/2 ans pour bien voir le métier et être sûr à l'issue.

A+


Je pense que les stagiaires qui démissionnent après même pas un mois de cours craquent, tout simplement.

Oui, ou qu'ils sentent qu'ils ne sont pas faits pour ce métier, je pense que ça doit arriver non ??
je suis tout de même un peu d'accord avec Daphné .Cetres les conditions sont difficiles , mais malgré tout beaucoup d'entre nous ont commencé comme ça (je sais , je sais , c'est pas une raison ).Je m'interroge aussi sur autant de démissions en des temps aussi courts.Un mois pour savoir si on veut faire ce métier c'est court tout de même ..peut-être des faiblesses de caractère..(et je ne jette pas la pierre mais c'est vrai qu'il faut un peu de force pour faire ce métier et on ne l'a pas forcément à 22 ans )..enfin , je reste un peu septique ..

Comme ça "comme ça" ? tu veux dire à 18h00 en connaissant ton académie, ton établissement d'affectation et tes niveaux au dernier moment ? Oui, moi aussi j'ai mis un premier orteil dans le métier de cette manière l'an dernier (vacataire prévenue le vendredi pour commencer le lundi 8h00 sans jamais avoir eu un troupeau de trente gamins en face de moi.)
Rien à voir avec ce que je vis cette année en tant que stagiaire. Je souligne que l'enjeu n'est pas du tout le même. Il y a notre titularisation au bout. On nous mais une pression de dingue pour que tout soit parfait (pendant nos journées de "formation" avec iufm et IPR, on m'a dit texto "beaucoup de vos collègues ne suivent pas les préconisations officielles et vous encouragerons à faire de même. Nous vous conseillons vivement de nous écouter nous et non eux")

Stagiaire 18h c'est donc se mettre la barre plus haut que ne le font la plupart des autres collègues, parce qu'on a l'impression que tout notre travail sera passé au crible, qu'on se sent obligé d'appliquer à la lettre toutes les recommandations / exigences etc...
En quelque jours, il faut apprendre à pondre une progression annuelle, une séquence, des évaluations, un déroulé de séance, un "classeur témoin"... Il faut se familiariser avec le cahier de texte électronique, avec les systèmes d'appel etc...

Un petit aperçu de ce que je vis en tant que stagiaire, et qui me plombe, alors même que ça roule avec les élèves:

Comme beaucoup de collègues TZR / sur plusieurs etb:
Je suis sur 2 établissements (3 fois par semaine sur les 2 dans la même journée), j'ai 8 salles différentes ( c'est-à-dire que je suis dans huit salles de collègues, "leur" salle dans laquelle ils laissent "leur" bordel sur "leur" bureau), 11 clefs différentes, deux carnets d'appel différents (avec un fonctionnement de ramassage différent), une carte de cantine dans le premier, des tickets de cantine dans le deuxième ( j'ai donc dû aller 13 fois à l'intendance: une fois par clef, une fois par carte de cantine et je précise que ce n'est pas de ma faute si je m'y suis reprise à 13 fois) , des sonneries horaires décalées de 20 min d'un établissement à l'autre), deux codes photocopies différents (plus deux passages à l'intendance !), 4 logins informatiques (encore deux passages au secrétariat !) entre les cahiers de texte, les connections, les logiciels de note non couplés aux cahiers de texte... (non, je ne peux pas tous les changer). Je ne parle pas des réunions en double. Ni des documentalistes qui te renvoient sur le site des éditeurs si tu veux des manuels scolaires. C'est le genre de conneries qui finissent de te couler

Je commence bien sûr le lundi à 8h00 pour finir le vendredi à 17h (edt pourri, parfois 4h de trou dans la journée)

Comme beaucoup de "nouveaux",
j'arrive dans un établissement que je ne connais pas, au milieu de gens qui se connaissent bien. Pas facile de s'intégrer quand t'as pas le temps de faire la causette parce que tu cours dans tous les sens, que t'as mille trucs à gérer, à intégrer....
Pas la peine de préciser que quand on est sur deux etb....

Comme beaucoup de stagiaires

J'ai commencé sans tuteur (certains n'en ont toujours pas). T'es seul au monde pour faire tes prép (beaucoup de collègues compatissants te proposent de l'aide à la pause café, mais quand il faut réellement bloquer 1h00 pour toi, ou accepter ta présence en classe, curieusement il y a moins de monde). Et même les collègues les plus sympa ne comprennent pas toujours nos difficultés. Ils arrivent à se dire qu'il faut tout expliciter aux morveux, que pour eux rien ne va de soi.... mais oublient que c'est la même chose pour un stagiaire. Pour nous rien, je dis bien rien, ne va de soi.... Nous découvrons tout...
C'est vrai pour le fonctionnement d'un établissement, ça l'est aussi pour la gestion de classe et pour les cours.
Pour ceux qui pensent que les stagiaires manquent de force de caractère, je leur demande s'ils ont un cahier de texte exemplaire pour chaque classe, des cours adaptés aux dys, aux sourds, aux trucs et muches. Peuvent-ils justifier tous leurs choix pédago, jusqu'au moindre petit bout d'exercice ? Ont-ils tous un "classeur ou cahier témoin" à la disposition de leurs élèves ? Leurs cours sont-ils bien au propre, avec des jolis plans de séquence bien détaillés? Un beau déroulé de séance pour toutes les heures de cours ? Des activités diversifiées en fonction de chaque profil d'élève ?
Nous serons certainement inspectés cette année... Même si on ne nous demande pas la perfection mais simplement un truc honnête, on doit être en mesure de fournir tout ces documents. Pour nous qui sommes plus que novices, réussir à produire tout ça de manière simplement honnête, ça correspond à le faire de manière exemplaire et irréprochable pour vous, en terme de charge de travail.
Il fallait déjà faire tout ça avant, mais les stagiaires n'étaient pas à 18h... à 18h, t'as même pas le temps de réfléchir à ce qui a foiré dans un cours, ou bien si, pour moi c'est dans les transports en commun le matin à 6h30. Le reste du temps, je fais mes prép', corrige mes copies etc...
Ah oui, il y avait bien les stagiaires en situation.... Alors je le rappelle une dernière fois, quand tu es stagiaire tout beau tout nouveau, tu découvres tout (pire qu'un 6° à la ramasse), et même faire l'appel en début d'heure n'est pas un automatisme....

Heureusement pour moi, pour le moment j'arrive à "tenir" mes classes, sinon, moi aussi je serais une stagiaire mauviette sans force de caractère...

Pas de force de caractère....
Merci de me faire rire en ce début de week-end bien mérité...

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
Provence
Provence
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Provence le Ven 24 Sep 2010 - 19:30
Nuits, je te trouve beaucoup de mérite. Passe un bon week-end et repose-toi! fleurs2
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Ven 24 Sep 2010 - 19:35
C'est comme en entreprise on rencontre parfois des collègues professionnels et détendus ou l'inverse étriqués et aux compétences douteuses.

La difficulté majeure du métier est qu'on est seul et parfois jugé par rapport à des éléments qu'on ne peut pas maitriser.

C'est aussi vrai dans d'autres métiers mais quand on est actuaire ou expert-comptable on est quand même bien plus jugé sur ces travaux que sur le reste.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
Ergo
Ergo
Enchanteur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Ergo le Ven 24 Sep 2010 - 19:40
Nuits: fleurs
(Rien à voir, mais j'adore ton avatar!)
Héliandre
Héliandre
Expert spécialisé

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Héliandre le Ven 24 Sep 2010 - 19:44
@Ergo a écrit:Nuits: fleurs
(Rien à voir, mais j'adore ton avatar!)
+1


Pour en revenir aux démissions, il parait que dans l'académie de Bordeaux 12 stagiaires ont déjà démissionné.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par ysabel le Ven 24 Sep 2010 - 19:50
Ont-ils tous un "classeur ou cahier témoin" à la disposition de leurs élèves ?

C'est quoi cette histoire de classeur témoin ? jamais fait ça...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ysabel
ysabel
Enchanteur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par ysabel le Ven 24 Sep 2010 - 19:50
@Héliandre a écrit:
@Ergo a écrit:Nuits: fleurs
(Rien à voir, mais j'adore ton avatar!)
+1


Pour en revenir aux démissions, il parait que dans l'académie de Bordeaux 12 stagiaires ont déjà démissionné.

bon, ben Bordeaux/Nancy, ça fait 24...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
roxanne
roxanne
Prophète

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par roxanne le Ven 24 Sep 2010 - 20:01
Oh là !! si vraiment je raconte mon parcours dans l'en , je peux faire pleurer dans les chaumières , sérieux ..mais bon c'est pas le but..j'ai jamais dit que c'était bien , que c'était facile..mais parfois dans la vie , il faut arriver à prendre un peu sur soi pour avancer , c'est comme ça.Ce que j'aimerais savoir c'est où étaient affectés les stagiaires démissionnaires , parce que c'est surtout là que je considère qu'il y a injustice.Honnêtement , un stagiaire dans mon établissement (il y en a 2) , il va galérer pour toutes les raisons que tu dis , il y a des élèves pénibles comme ailleurs, mais il devrait y arriver parce que l'ambiance est bonne, le cde plutôt bienveillant, le collège est neuf..bon , maintenant , le même stagiaire, en zep ultra voilence" à 800 kms de chez lui avec une direction incompétente , je comprends qu'il craque , donc ls conditions ne sont pas les mêmes.

avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 15 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Ven 24 Sep 2010 - 20:02
Ce serait intéressant d'avoir les disciplines...pour voir si les stagiaires se sont passés le mot ("minage de moral collectif")...

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum